samedi 2 février 2019

La passe de trop

George North venait d'inscrire son premier essai à la cinquante et unième minute et, sur le coup de pied de renvoi, m'a traversé le sentiment que ce XV de France allait une nouvelle fois s'incliner, victime d'une "demontada". C'était vendredi soir au Stade de France et les Gallois, menés 16-0 à la pause, étaient revenus à 16-14. Pourquoi un tel défaitisme ? Ou cet éclair de lucidité ? Pour en avoir suivi un certain nombre depuis 1984, d'équipes de France, je ne crois pas en celle-là.


Ceux qui laissent filer un succès qui se propose ainsi, avec seize points d'avance et quarante minutes à jouer ne méritent pas qu'on s'intéresse à eux. D'autant que ce n'est pas la première fois qu'un tel scenario se produit, à mettre au débit des Tricolores. Au fait, il s'agit d'un record dans le Tournoi : on s'illustre comme on peut... Perdre un match que tout annonce victorieux pour peu qu'on reste concentré, précis, qu'on n'égare pas le fil tactique en sortant du vestiaire à la mi-temps, est donc - on le répète - la marque d'une faillite mentale.


A l'issue de cette rencontre, dans le sous-sol d'un Stade de France aux tribunes rapidement vidées de son maigre public dont un quart manquait à l'appel, les Tricolores reconnaissaient pour leur part que le problème n'était pas physique - effectivement puisqu'ils ont dominé la fin de match - mais tactique, à savoir que la charnière avait trop rapidement rendu au pied le ballon, dans les bras d'un adversaire organisé en profondeur pour la relance avec un rideau de quatre joueurs.


A mes yeux, le souci ne se situe pas dans la précipitation, en seconde période, à occuper le terrain en redonnant des munitions de contre-attaque aux Gallois mais bien dans la bêtise ou si vous préférez - pour être moins cassant - le manque de lucidité d'un deuxième-ligne comme Sébastien Vahaamahina balançant à huit minutes de la fin, grand champ, une passe haute, lente et pour tout dire aléatoire vers l'aile au mépris de la plus élémentaire des précautions. Ce French Blair de Vahaa est au rugby d'attaque ce que la chasse d'eau est aux chutes du Niagara... Analyse prolongée dans Bureau Ovale, le nouveau talk rugby sur You Tube.


Passe encore que le seconde latte Paul Willemse, qui a du mal à se baisser, loupe son plaquage sur un ailier aussi vif que Josh Adams (47e), que Yoann Huget ne parvienne pas à maîtriser un ballon-olive-savonnette dans son en-but (51e) et que Wenceslas "Fermez vos gueules" Lauret dégueule la balle de match au contact (78e) sur un temps fort bleu... Mais caviarder ce match plutôt bien embouché par un cadeau fait à North (72e) me révulse.


Ah, surtout ne pas confondre avec la passe de Jean Gachassin vers Dédé Boni perdue dans le vent de Cardiff en 1966 et interceptée par Stuart Watkins. Car il restait l'arrière Claude Lacaze en défense, qui slaloma tant et si mal qu'il laissa Watkins marquer après cinquante mètres de course à ses côtés sans jamais chercher à le plaquer. Non, celle-ci, de cagade, est majuscule. Une connerie sans nom ! Et malheureusement pour eux et pour nous, ce genre de daube les Tricolores du capitaine Guirado en réchauffent trop souvent une portion, ces temps derniers.


Il s'est pointé le visage non pas fermé mais masqué. On aurait dit un artiste Nô. Pas un rictus, pas une émotion, le teint glabre, les yeux enfoncés, la mâchoire serrée. Guilhem Guirado porte sur lui la marque de la défaite, indélébile. Il la personnifie. Depuis 2016 qu'il a été intronisé par Guy Novès pour succéder à Thierry Dusautoir, l'ancienne doublure du remplaçant n'a quasiment pas savouré le goût de la victoire. Et ça se voit, comme une défaite au milieu de Saint-Denis.


"Cette équipe avait oublié qu'elle pouvait perdre". Warren Gatland nous a fait du Mark Twain dans l'auditorium du Stade de France, peu de temps après la victoire (19-24) de ses joueurs. Dix victoires de rang, donc, pour le pays de Galles, et onze sans doute à l'issue du déplacement à Rome, le week-end prochain. "J'ai vu que les Français étaient en recherche de confiance". Voilà où le coach néo-zélandais des Gallois situe la différence entre les deux équipes. J'ai tendance à croire qu'il a raison.


Alors il ne reste plus qu'à l'emporter à Twickenham. Ce qui n'est pas arrivé depuis 2005. Buteur émérite, Dimitri Yachvili officiait à la mêlée et avait crucifié l'Angleterre avec six buts de pénalité. Depuis, les Tricolores alignent six défaites consécutives dans le Temple.Toute série qui se prolonge touche, par essence, à sa fin. Saura-t-il rebondir, renverser le calice d'amertume, se sublimer surtout ? Je n'y crois pas un instant. Pas cette équipe de France, molle du genou et les neurones pas toujours connectés. Pourtant... Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.

223 commentaires:

  1. Je suis extrêmement déçu par cette soirée , j'ai mal dormi, comment passer d'une 1ere mi-temps enthousiasmante à une 2eme mi-temps aussi pauvre et sans âme ? Comme trop souvent nous avons perdu en donnant le gain du match à l’équipe adverse.Faillite mentale nous dit on, ok pourquoi pas au point ou on en est ne pas changer de sélectionneur et de capitaine tant ils sont habitués voire habités par les défaites ? Ils ne semblent pas ( et on les comprends !) véhiculer un message fort de gagneur et cela doit déteindre inconsciemment sur les jeunes prometteurs que l'on va cramer sur le plan psychique si ça continue. Vraiment j'ai mal à mon XV de France..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Luc
      content de te retrouver ici sur ce blog
      Il n'y a pas de message chez les bleus, de mot de passe, sinon l'air de la défaite et de l'abattement. Et qui n'est pas fiscal.

      Supprimer
  2. Tu veux parler du chant du coq, enfin, ou de l'envol du cygne de la défaite vers une sublimation de 80 mn au lieu de 40 ? Et non pas d'un albatros qui n'a même pas les ailes d'un géant.
    Mais tant qu'il y a ces fourmis dans la tête, qui viennent bouffer cette lucidité indispensable pour gérer un 16-0 à la mi temps.
    C'est bien dans la tête, mais d'où elles viennent, va savoir d'où ? La tête dans les jambes et que 40 mn, ne suffit pas.
    Mental, JB à t'il un problème avec ce mot ? Les 2 bourdes, il ne sait pas les expliquer, mais il efface de sa pensée, du moins il refuse l'idée de penser que ses joueurs ont un problème (Un déficit ?) de mental. Et il voit le match contre les anglais (On annonce ni plus ni moins que d'y aller faire un coup) comme un test mental. Et toujours pas de préparateur en vue. Et Guirado encore médusé sur son rafiot, pour ne pas dire radeau.
    Redondant, ce mental.
    Finalement, je préfère presque être dans ma tête que dans la leur !
    Oui mettre un grand coup dans cette fourmi d'hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, Sergio. Si le quinze de France maniait le ballon aussi bien que tu manies la prose, ce serait Grand Chelem

      Supprimer
  3. Complètement d'accord !
    ma première réaction à chaud hier soir a été de pointer la faiblesse mentale de cette équipe, tellement surprise d'avoir fait une 1° mi-temps de rêve (un peu aidée par l'absence des gallois quand même !) qu'elle s'est empressée en 2° de revenir à son registre habituel, maladresse, lenteur, manque d'agressivité... J'ai mentionné aussi une interview de Dominici qui disait la même chose, il faut un préparateur mental à cette équipe. Les joueurs ne sont pas si mauvais, mais ils s'effritent quand ils sont en position de gagner. Question préparation mentale, d'ailleurs, l'interview de Brunel à la reprise en disait long ! Hallucinant ! S'il a montré autant de confiance et de détermination aux joueurs dans le vestiaire, pas étonnant qu'ils aient redémarré avec le frein à main... et sortir un Penaud impeccable plutot que N'Tamack un peu dépassé pour sa 1° sélection !?! c'est de la faute professionnelle !
    Complètement d'accord donc sur l'ambiance funèbre et délétère véhiculée par Brunel et Guirado ! Comment espérer donner une âme de gagneur aux joueurs, notamment aux jeunes, avec un coach et un capitaine qui ont en permanence une mine de chien battu ! C'est pourtant pas les coachs énergiques qui manquent en France ! Pour le capitanat, c'est plus problématique, le seul qui ait le profil c'est Bastaraud mais il n'est évidemment pas le plus adapté pour redynamiser le jeu des lignes arrières... Le faire jouer en 3° ligne à la place de Lauret ? Il grattera bien autant de ballons, il défendra autant, et il perdra moins souvent les ballons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait huit ans que j'ai proposé que le XV de France prenne un préparateur mental, un vrai. Ou plutôt un développeur de performance, type Eric Blondeau.
      Quant au capitanat, c'est un terrible constat (mais qui en dit long) : il n'y a personne pour prendre la barre du radeau.
      Maestri n'est pas dans le groupe. C'est le seul capable.
      Ou Parra.
      Mais il faut changer. Et vite.

      Supprimer
  4. Capitaine oh mon capitaine
    Une défaite encore dans la plaine
    Une mi-temps gagnée sas peine
    Mais saint denis la fin pas dans la même veine

    guirado tu ferais bien de dire rideau
    Et que les tous jeunes coulent le radeau
    Ils ont viré le Guy virons le Guirado
    Et surtout dans la plaine lâchons les chevreaux

    Le XV de France le XV défenses
    Le XV offense le XV sent le rance
    Le XV désérence le XV des danses
    Le XV des gages le XV des panses

    Les coqs 🐓 n’ont plus de plumes
    Comme la mer à la fin il reste que l'écume
    Pas l'écume des jours mais l’ecume des nuits
    Et ce jeux de le voir me nuis

    Bon triste sort je ressors sans ressort

    Le Geé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, le poète est avec nous, la muse le taquine.

      Supprimer
    2. Allo Denis, à quel saint se vouer, Gé ? pour l'instant, que le Saint frustrant. Ca fait mal aux seins.

      Supprimer
  5. Revisité La Fontaine ce matin et de la fable des Loups et des brebis j'ai tiré "Les buses et les renards " inspirée par toi Ritchie qui qualifias nos brillants joueurs de" buses" hier soir, las ... en face les renards guettaient !

    Après mille ans et plus de guerre déclarée,
    Les Buses firent la paix avecque les Renards .
    C’était apparemment le bien pour tous ces gueulards ;
    Car si les Buses chassaient mainte bête égarée,
    Les Renards de leurs plumes se faisaient maints chapeaux.
    Jamais de liberté, ni pour les pâturages,
    Ni d’autre part pour les carnages :
    Ils ne pouvaient jouir qu’en tremblant de leurs biens.
    La paix se conclut donc : on donne des otages ;
    Les Renards, leurs renardeaux ; et les Buses, leurs busards
    L’échange en étant fait aux formes ordinaires
    Et réglé par des commissaires,
    Au bout de quelque temps que messieurs les Renards
    Se virent Gallois parfaits et friands de tuerie,
    lls vous prennent le temps que dans la buserie
    Mesdames les Buses n’étaient pas,
    Étranglent la moitié des busards les plus gras,
    Les emportent aux dents, dans les bois se retirent.
    Ils avaient averti leurs gens secrètement.
    Les buses, qui, sur leur foi, reposaient sûrement,
    Furent étranglées en dormant :
    Cela fut sitôt fait qu’à peine elles le sentirent.
    Tout fut mis en morceaux ; un seul n’en échappa.
    Nous pouvons conclure de là
    Qu’il faut faire aux méchants guerre continuelle.
    La paix est fort bonne de soi,
    J’en conviens ; mais de quoi sert-elle
    Avec des ennemis sans foi ?

    RépondreSupprimer
  6. C'est ça. Des buses, ou des perdreaux qui ne durent que 6 semaines, les renards n'étaient pas loin. Surtout un certain Georges qui n'a pas perdu le North.

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la mon cher Richard , pour faire l'article à 2h du mat c'est que tu en as gros sur le coeur.
    Allez dis moi s'il y a un oukaze sur Iribaren, (voir la prestation des 2 n° 9 qui ne savent pas armer la passe sans faire un pas, et j'en passe) et je ne m'excuse pas de mon insistance.
    Examinons le cas de Brunel et surtout ses annonces de raisons de telle ou telle selection, à voir sur l'imbroglio du buteur, qui finalement ne butte plus;
    PS:Je viens pour le 12 avril si on reste dans la région proche de Clermont, voire plus prés de notre sud ouest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre Brive et Limoges, c'est bon ?

      Supprimer
    2. Puy d'Arnac quoique loin pour moi c'est tentant non ? Voir annonces de la joyeuse paire toulousaine sur le sujet précédent . Perso je ferais bien le voyage ...

      Supprimer
    3. Bien sur que c'est bon entre Brive et Limoges. Mais j'évoquais autour de Clermont pour équilibrer pour ceux du Sud est

      Supprimer
  8. La vérité est que les joueurs employés des clubs privés du CAC 14 sont embringuer dans modèle rugbystique à deux têtes : la FFr et la LNR. Les deux entités ont des intérêts diamétralement opposés. Au milieu de ce conflit de couple, les bleus viennent pour toucher un surplus de pognon des sponsors, et pi c'est tout. Combien ont une conscience historique de la dimension sacrée du XV de France ? Si on ne change pas de modèle, le XV de France continuera à perdre. Pronostic pour ce tournoi :
    1 Irlande
    2 Ecosse
    3 pays de Galles
    4 Angleterre
    5 et 6 Italie et France ou France et Italie

    RépondreSupprimer
  9. "Le mot de trop"

    Sans langue de bois arrêtons de nous mentir sans cesse sur notre Quinze de France et de d'essayer de comprendre l'inextricable. Depuis des années, notre rugby protéiforme prend du volume mais point d'espace sans doute au manque d'intelligence situationnelle. Le reflet d'hier soir n'est autre que celui que j'ai vécu pendant quelques années avec les sélections de mon comité en U15 U16. Une bourrique reste bourrique, un idiot idiot, un intellectuel parfois intellectuel, mais l'ensemble ne coagule pas ou plus. Pourquoi ? Le première des raisons c'est que les joueurs sont des salariés qui se protègent de la blessure pour casser la croûte. Et pour cause. Ils ne travaillent que trop peu le foncier consacrant du temps à la vidéo, à la musculation et à l'apprentissage de cinquante mille combinaisons, toutes aussi tordues que peu efficientes de simplicité. Ils en deviennent frêles d'esprit, abrutis de stupidité et pauvres d'imaginatif et de vocabulaire. Pour réussir dans la vie il faut se lever tous les matins, travailler ses gammes sans cesse comme le piano, avoir de l'humilité et de l'amour propre pour porter le maillot du Coq. Fini les primes à gogo en cette période ou la FFR est déficitaire à tout point de vue tant nos dirigeants que nos staffs, notre encadrement, nos ligues, sans parler de la LNR royaume de la cupidité s'il en est un. Comme le laboureur, retroussons nous les manches pour retourner la terre en profondeur si on veut que les semences poussent et soient rentables. Le grain ça se mérite. Fini de payer les joueurs en EDF sauf en cas de victoires. La sueur Bleu Blanc Rouge ne se galvaude plus à tous vents. Il est grand temps de refondre la formation non pas avec les fruits issus du rugby ou du moins avec les moins pourris afin de construire une nouvelle feuille de route comme le font les autres nations du Commonwealth ! A croire qu'ils se donnent le mot entre cousins pour dominer le rugby mondial! Notre terreau nous est envié par tous mais nous n'avons plus de bras ni de cerveau pour transmettre.
    Que dire de ce match d'hier. Rien pour ne point flatter les uns ou les autres tellement nous sommes dans la médiocrité absolue et que 40 minutes ne vont pas effacés les lacunes dormantes et redondantes générées depuis des décennies. Quand j'entends ce pauvre Bernard Laporte ou Serge Simon, seuls à croire qu'on va gagner le tournoi, nous touchons à l'essence même de l'intelligence situationnelle des individus. Sans regarder le parcours universitaire, ni professionnel de chacun, en posant une loupe sur leur carrière rugbystique, ils ont eu de la chance de se trouver dans un groupe qui les a propulsés Champion de France. Il suffit d'une fois vous me direz pour que des buses se transforment en aigles ! Aujourd'hui, nous payons cet aphorisme qui ne fait plus rire personne sauf Guy Novès peut être. Je ne prends plus aucun plaisir à regarder des tartanpions qui s'inventent des excuses de polichinelle pour ne pas dire qu'ils sont foncièrement mauvais. C'est un manque de respect criard et notoire vis à vis du public qui déserte de plus en plus les stades car la vérité du terrain reflète bien l’esbroufe savamment entretenue de la communication. Il y en a assez de tous ces manges miettes que nourrit le rugby français et nous n'avons plus besoin d'eux pour faire le constat de l'échec récurrent. Heureusement, hier soir, je partageai avec Lulure, comme l'ont fait d'autres aux Quinconces, une passion inébranlable du ballon ovale mais pas des hommes qui la compose actuellement. Certes on peut naître intelligent mais la réussite n'est autre que le fruit du travail avant tout et le rugby ne fait pas exception à la règle. Je vous citerai ceci qui colle bien à nos joueurs "Il compense en stupidité ce qui lui manque en intelligence" et je terminerai par un de mes auteurs favoris parce qu'il écrivait toujours debout "Le scepticisme est la carie de l’intelligence".

    RépondreSupprimer
  10. je voudrais remercier devant vous la SNCF. Retard, panne, blocage, procédures, qui me font arriver à minuit au lieu de 21h14. Me faire louper ce beau match et finalement à la lecture de vos commentaires, me permettre de passer une belle nuit.
    Sincèrement, je reste persuadé que le rugby est un très beau sport mais qu'il est des plus mal gérés par notre fédération d'arrivistes qui se la coulent, le temps de préparer l'avenir, le leur, pas celui du sport dont ils ont la charge.
    Parce que c'est une charge, celle de permettre à toute une jeunesse de se construire par et au travers des autres. De se structurer physiquement par rapport à ses propres spécificités, psychiquement pour apprendre le gout de l'effort et de la persévérance et intellectuellement pour s'ouvrir vers les autres, apprendre des autres, apporter ses qualités et prendre celles des autres.
    sur la foi de vos commentaires, on réussit l'exploit de faire exactement l'inverse, on voit bien l'iceberg, et aveuglés par notre orgueil, on est certain qu'il va s'écarter.
    comment faire un rire un anglais ? en disant que l'équipe de France va faire un coup à Twick.
    allez, va me faire un ptit Irlande - Angleterre tout à l'heure pour me réconcilier avec ma tv et faire ma réclamation à la SNCF, qui m'a contraint de me régaler d'un macdo à la gare de Bordeaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bé, tu as connu pire que moi : 2h30 d'embouteillages pour aller de chez moi au Stade de France.
      Une deuxième période consternante
      Un fou furieux qui a voulu me tuer sur le périphérique à minuit. Heureusement que je sais conduire sinon je ne serais plus là pour vous écrire quelque chose...
      Un papier, sur le pays de Galles, qui ne passe pas dans le journal faute de place, ce dont on ne m'a pas averti, donc l'impression de travailler pour pas grand chose...
      Et nous ne sommes que neuf pour l'instant aux Quinconces (Landais, Michel, Lulu-Paname, François, Nini, JanLou, Benoit et Jack Sparrow sont forfaits et je n'ai pas d'infos concernant Pimprenelle, Letiophe, Vincent Bernard, Allan, Frédéric Coulon, Benji, Pomasson, Kudekask, Bartolico, Charles, Marc, Snaileater, Le Bœuf et Eric Asm...)
      A suivre...

      Supprimer
    2. et Tautor et Lulure II nous serons là donc 11 ..... Jan Lou emmène dans tes bagages la serveuse du Bambou bar !

      Supprimer
    3. z'avez qu'à venir vivre en Dauphiné mes bons amis, publicité : émission des Racines et des ailes du 30 janvier en rediff ici https://www.france.tv/france-3/des-racines-et-des-ailes/871863-passion-patrimoine-sur-les-chemins-du-dauphine.html... avec Vercors, Chartreuse, lac de Paladru ( si ! si ! ) descente à ski de la Grave, la montagne les refuges la vraie vie quoi !

      Supprimer
    4. Neuf en comptant Tautor et Lulure. Donc 10 avec Georges. En attendant...

      Supprimer
    5. Précision : seront présents (si c'est entre Brive et Limoges : Christian Badin (qui ne restera pas dormir), Tautor, Lulure, Le Gé, Philippe Glatigny, Sergio, Pipiou, Georges et Ritchie. Soit 9. Et nous n'avons toujours pas de toit.

      Supprimer
    6. regarde la suggestion de Tautor et Lulure à Puy d'Arnac https://www.gites-de-france.com/fr/nouvelle-aquitaine/correze/gite-de-beauregard-19g5226?from=2019-04-12&to=2019-04-14 ...

      Supprimer
    7. Faut partager les lits. Pas terrible. Et puis cher, je trouve. On continue...

      Supprimer
    8. Cher ? c'est 1000 euros le weekend pour 16 personnes ; c'est quoi alors la fourchette de prix à respecter ?

      Supprimer
  11. Restons simples. Restons sobres. Ils rentreront bientôt dans leur club assis sur des salaires confortables. ils repartiront dans la routine d'un top 14 haché. Ils soulèveront leur fonte routinière avec leurs mains qui ressemblent à leurs pieds carrés. Ils jouiront de leur sport comme un marin englué dans la pétole. Ils regarderont les autres soulevés des trophées et ils ne seront même pas accablés. Ils resteront à jamais indignes de porter ce maillot qui jadis nous a fait tant rêvé. Leurs piètres prestations qui se forgent sur leur absence de coeur restera leur marque de fabrique. ils auront réussi à conduire les plus passionnés sur le seuil élevé de l'indifférence.

    RépondreSupprimer
  12. Désolé Ritchie je ne suis sur de rien ,je vais être grand père mais ,si on sait qu'il va arriver on ne sais pas exactement quand ,mais je ferais tout pour y être ,je te tiens au courant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bartolico
      le petit il a besoin de sa mère et de son père et du grand père un peu plus tard pour l'emmener au rugby. Mais je sais que ça te fait chaud au cœur et tu en as besoin ! Avec toi, on pousse fort pour ce moment magique !!!!!

      Supprimer
    2. Ok, Michel "bartolico". On se tient au courant et félicitations, anyway...

      Supprimer
    3. carnet rose, je suis grand tante d'une Juliette née ce matin fille de 2de latte et petite fille de 3e ligne teigneux ( mon frangin ), maman basketteuse et handballeuse .... le rugby devra quand même attendre un peu😊🍓😊🍓

      Supprimer
    4. Congratulations !!!
      le rugby intergénérationnel peut être un article à écrire Ritchie

      Supprimer
  13. Pour sa "Comédie Humaine" -et le reste- Balzac, lui aussi, écrivait debout. Et Philippe Roth aussi....Et sans doute d'autres encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hemingway, Virginia Woolf, Nabokov, Dickens, Lewis Caroll, Hugo, Flaubert mais pour les deux derniers ce n'était pas systématique

      Supprimer
  14. J'allume la télé pour Ecosse-Italie et je zappe un peu. Et je vois que notre ami Sergio est au centre des manifestations à Valence...Peut-être pas au centre, mais pas loin certainement.

    RépondreSupprimer
  15. Ben dis donc, y a de la matière !
    Pas physique disiez vous, juste neuronal, z'êtes sur ?
    Si on manque de jugeote ça serait pas plutôt d'abord en tribune?
    Parce qu'aligner 0,95 tonnes de saindoux c'est déjà pas malin, gérer l'effectif des centres comme gribouille c'est limite, et bricoler une stratégie sur 40 mn en espérant que Dieu et les remplaçants feront le reste, contre la Roumanie c'est bien, face au N°3 mondial, même palichon, c'est très con.
    Laissons donc Huget à sa peine, c'est pas le premier à vomir un ballon vicieux, amnistions Vaha qui fait face, tous les voyants au rouge, à une situation inédite dans son championnat.
    Itoje il en joue vingt par saison, Retalick quarante des comme ça, lui jamais, alors admettons que c'est pas à la 78eme qu'on bouffe la feuille.
    Ça sent le mastic des la première période , ou les rouges soit disant la tête dans le sceau nous en infusent deux des qu'ils touchent un peu le ballon.
    Merci la vidéo, merci encore, mais on sait déjà qui joue en équipe et qui participe à une sélection, bref à la mi temps l'optimisme est relatif...
    On croit savoir, aussi, qui arrivera en avance dans les rdv, d'ici un quart d'heure, et quand on voit entrer leur charnière tête de gondole, on croit plus, on sait.
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
  16. Ecosse Italie match conforme au classement sans surprise, Parise toujours là, Mac Kinley qui joue avec une paire de lunettes ... une première dans le tournoi non ?

    RépondreSupprimer
  17. Je me présente, Alun-win Jones, 2eme ligne reconnu.
    Je toise dans le couloir le ce devant Willemse
    Je me dis tiens, il va nous faire yech une demi heure .


    Je me présente, Alun-win Jones, 2eme ligne reconnu.
    Je vois rentrer l'imposant Willemse à trente minutes de la fin
    Je me dis zut ( je suis un poireau éduqué ), il va falloir se l'infuser jusqu'au bout, aïe!
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
  18. Marchand rupture du croisé .... la faute à qui ? La musculation ? Il suffit de regarder sa morphologie il y a 2 ans et maintenant ... bref on ne revient pas dessus ... une perte pour le stade qui ne pourra compter que sur l'expérimenté Ghiraldini avant tout et le jeune Mauvaka, une opportunité pour lui de progresser très vite ???

    RépondreSupprimer
  19. L'équipe de France a tellement perdu qu'elle ne sait plus gagner.
    Ça ne sert à rien de pointer les erreurs individuelles puisque le mal est collectif.
    Il suffit que les Gallois marquent un essai à la 46ème pour instiller le doute dans nos esprits (l'image est révélatrice: les Gallois plantent, reviennent à 9 points, soit à devoir marquer 2 fois quand même contre une équipe qui vient de les malmener une mi-temps, mais la pompe est amorcée, la confiance est là, l'oeil de Rob Howley est d'un coup vif et brillant).
    Et nous on s'effrite mentalement, on commence déjà à penser défaite et notre jeu se délite jusqu'à l'hallali sonné par George North.

    Le coaching n'est pas en cause: les p'tits jeunes de première ligne et Lambey (voire Fickou, mais un peu tard) ont apporté le dynamisme demandé, une mêlée gagnante sous les poteaux gallois, des interventions offensives et défensives tranchantes. C'est plutôt le choix d'un Serin hésitant, entre deux, pas dans le rythme ou le ralentissant, qui fait que le jeu de l'EDF, avec 2 points d'avance, au lieu d'appuyer là où il faut (mettre du rythme, acculer les gallois dans leur camp, les forcer à défendre dans l'urgence), se rétracte et se replie sur lui-même jusqu'à la cagade fatale d'un 2ème ligne faisant une sautée à contre-temps, à contre-jeu, alors qu'il n'est surtout pas là pour ça à ce moment du match.
    Bref comme disait Totor (Hugo, pas le nôtre...): "il dit "Dupont", c'était Serin..." (lequel Dupont sera donc sur la prochaine feuille de match).

    RépondreSupprimer
  20. Voilà comme j’aime tautor le mot juste
    Merci
    Gérard

    RépondreSupprimer
  21. La France dixième au classement mondial. Jusqu'où ne descendrons nous pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Derrière Fidji et Argentine

      Supprimer
    2. On peut encore descendre 11e...
      Sinon André, Valence ville morte et barricadée suite manif jaune Rhône-Alpes. Et il pleut. Alors canard paix devant le Tournoi. Un 1er match sans grosse saveur. Et des chardons (liqueur malt of course) qui se sont mis à fondre sous 1 p'tit coup de soleil italien. Cherchaient ils à se mettre dans la peau française ???
      JB ne voit que des gallois profitant des cadeaux français. Alors qu'il y a lieu de parer à gérer les temps faibles et de pression. Comme les équipes plus faibles et les italiens qui loupent la transfo du dernier essai et le double bonus défensif qui peut compter pour la cuiller de bois avec vous voyez qui je veux dire...
      Problème gestion des

      Supprimer
  22. Irlande-Angleterre, ce samedi, c'est digne d'une demi-finale de Coupe du monde. La seule façon pour la France d'être présente à ce niveau, c'est grâce à l'arbitrage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Irlande-Angleterre, y a du rymethe, selon Galthié !

      Supprimer
    2. Y a des capots ouverts, expression salviacquienne

      Supprimer
  23. Je ne veux pas être oiseau de mauvais augure mais dimanche à Twickenham, on va se faire manger. L'Angleterre mène 10-17 à Dublin, ce n'est pas rien. C'est la règle du PIM ! Puissance, inspiration, mouvement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du PIM, PAM (puissance accélération mouvement) POUM (puissance organisation union mouvement)

      Supprimer
  24. Jacques Brunel sur l'AFP
    "Il va falloir encore une fois se remettre les idées en place, partir avec la conviction qu'on est sur la bonne voie malgré les revers que l'on peut subir. On ne sent pas que les Gallois étaient 10 km au-dessus. J'ai senti une équipe de France rentrer sur le terrain avec de grandes ambitions. Pas inquiète, pas stressée, qui s'est livrée. Je pense qu'elle est capable de reproduire ça la première période.
    Je ne pense pas que notre problème ne ce soit qu'une question de psychologie. C'est également un problème d'organisation, de précision, technique. Notre jeu au pied a été moins cohérent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un charnière anglaise qui pèse sur le jeu et qui tient bien la porte (non, pas le nôtre). Et une justesse de choix d'Eddy Jones pour l'instant

      Supprimer
  25. Je dirais même la passe en trop mon cher Richard..... ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi de te compter parmi les visiteurs de mon blog, Philippe...

      Supprimer
    2. Philippe Mothe, l'ancien grand 3/4 centre d'Agen? Avec Sella et Delage à l'ouverture?

      Supprimer
    3. Celui là même. Et je viens d'avoir un message de Karl Janik qui essaye de nous rejoindre

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Ah, ben ça serait pas(se) de trop !

      Supprimer
  26. Irlande Angleterre une 1e mi-temps qui atteint des sommets sur l'intensité, sur la vitesse, sur la technique, avec des buteurs a 100%, un arbitrage français au top. Que dire la perfection rugbystique où nous n'avons pas notre place. Qu'importe qui gagne tellement l'engsgement est au rendez vous avec un public des plus flair play. J'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les anglais ont fait la différence avec ce nouvel essai. Slade est légèrement devant, et l'ailier qui tape est balancé aprés coup par le défenseur irlandais.

      Supprimer
  27. Bon, je vais me faire clouer au pilori, mais je me suis fait suer devant Irlande / Angleterre... Puissance, sûrement ! les joueurs anglais sont des monstres physiques... Accélérations, sûrement ! mais pour aller péter sur le mec d'en face... Inspiration, si on veut ! moi j'ai vu 80 minutes de petits tas, et les rares actions vers l'avant viennent des fautes... Mouvement, pas vu ! je baisse la tête je percute et je vais au sol...
    Maitrise technique, ça oui ! peu de ballons tombés (encore qu'un Irlandais a fait aussi bien qu'Huget !!), des passes au cordeau, un jeu au pied millimétré. Mais que c'est ch... à regarder. Deux lignes face à face qui se rentrent dedans en portant le ballon à tour de rôle !
    Franchement, je me suis bien plus régalé hier durant la 1° mi-temps !
    Allez, j'attends la volée de bois vert !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es (Jo) Maso ou quoi ? C'est du niveau d'une demi-finale du COupe du monde...

      Supprimer
  28. Par contre, je plains nos bleus la semaine prochaine...

    RépondreSupprimer
  29. Bon allez, les copines et les copains, je vous laisse. Je pars rejoindre le meilleur spécialiste de basket et de tango de France, j'ai nommé M. Jean-Luc Thomas. Un ami. La Lagune 2000 au programme.
    A demain.
    Pour le Super Bowl

    RépondreSupprimer
  30. Daniel
    probablement la cataracte te guette ! L’Angleterre a su répondre au système de jeu irlandais par une puissance phénoménale pendant 80 minutes, une technicité hors norme, une défense plus que rigoureuse, un minimum syndical de fautes et un jeu au pied efficace. Bref tous les ingrédients d'une grande équipe avec un match de très haut niveau ou les Verts ont montré la limite d'un jeu vieillissant et stéréotypé. Et JB veut faire le böse pour le crunch, ben les poules auront des dents ! Les "Quinconces", dernier lieu culturel ou l'on parle et écrit par passion, sans tricherie, ni démagogie, ni sous entendus, attirent l'essence même du rugby traditionnel : Bienvenue Philippe !
    Manquent Pierrot, Jean Louis et quelques autres pour pour faire comprendre à l'intelligentsia fédérative que sans culture le rugby ne s'invente pas. Les joueurs devraient venir faire leur psychothérapie sur le blog excellente préparation mentale s'il en est une. Et pourquoi pas venir nous rejoindre le we afin de s'impregner des vrais valeurs de l'ovale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Tautor !
      Pour la cataracte, je n'ai qu'un oeil tout neuf, le 2° devrait suivre bientot !
      Mais je persiste et signe, je me suis fait suer devant ce match... deux lignes face à face en travers du terrain, on rentre dedans en attendant que l'adversaire fasse une faute ou rate un placage, on gagne quelques mètres et on remet ça... De temps en temps un ballon échappé et on recommence dans l'autre sens. Puis un coup de pied (bien vu en général) rasant pour provoquer la faute de main, en cloche pour provoquer un duel et, là aussi, une éventuelle faute de main... A part le 1° essai anglais, pas de construction, pas de décalage... On cherche pas à libérer des espaces en fixant l'adversaire, on cherche à le démolir et à lui faire faire des fautes...
      Alors oui, de l'intensité, du muscle de haut niveau (le body buildage des anglais est impressionnant, et d'ailleurs pas très catholique !) mais franchement, si j'avais un gamin de 10 ans j'aurais pas envie de l'engager dans un sport comme ça !

      Supprimer
    2. le jeu proposé par les irlandais nécessite un "fighting spirit" bien plus qu'un jeu d'ouverture. Même les AB se sont pris les pieds dans le filet ! A la différence du trèfle, les rosbeefs ont du potentiel derrière et je pense qu'on va ramasser à Twick si l'intensité de haut niveau demeurre. 11e rang mondial en vue à l'horizon .... A moins d'une surprise à la BL ou à la JB !

      Supprimer
  31. La Lagune, exigence de travail extrême. Alors le 2000...
    Le super bowl et son armada de cerveaux fracassés. L'événement annuel sportif principal aux US. Et des prix de places commotionnels, qui n'effarouchent même pas. Et le poids financier, j'en parle même pas. Alors les dégats corporels sont rangés à l'échelon du dessous, des risques du métiers.
    Sinon Daniel, du physique c'est sur, avec pas mal de pick & go. Au point qu'au moment de la blessure d'Itoge, les irlandais continuaient de péter au près à 10 m de la ligne anglaise au lieu d'aller sur lui plus loin dans 333""la ligne. Mais aussi du mouvement et du rythme qui placent la rencontre au dessus des autres. Un jeu au pied efficient, notamment dans le dos de la défense. Des "gros" anglais qui sont bons et efficaces pendant 80 mn. Et Slade, centre supersonique. Et la charnière qui grince pas.
    En réalisant le coup du jour, la rose remet du piquant au Tournoi, et le trèfle perd une feuille. Nous ce sont les plumes. Attention au goudron à Twickenham.

    RépondreSupprimer
  32. alors là je me marre grave : quoi ? on dit du bien des Rosbeefs ? et dire que j'ai longtemps fait figure de traître à la nation - pardon la Nation - après avoir parlé de mon admiration pour la Rose !!! j'ai vu jouer des mecs intelligents, toute une culture ... ( Irlandais compris même si aujourd'hui ça leur a moins souri )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui le rugby ça vient bien d'Angleterre, noblesse oblige et comme ils sont pragmatiques ils ont du mal"étendre à tout le Commonwealth y compris en Irlande du Nord 😉 ... Un grand match âpre, physique pendant 80 mn et non 30 mn, des essais quand même dont un casquette. Huget doit se consoler de sa boulette ... Bref un roosbeef avec un Lagune ça doit le faire 🥂🏈🎶

      Supprimer
    2. Sinon, France Galles : Les filles sont faciles et les garçons si compliqués. D'habitude, c'est pas l'inverse ?

      Supprimer
    3. le rugby c'est bien un sport de gonzesses ⛄😎🏈

      Supprimer
    4. La femme est l'avenir de l'homme, c'est bien connu !

      Supprimer
  33. Ben oui, les Rosbifs il est de bon ton partout dans le monde du Rugby, surtout mais pas que, de les écharper pour l'ensemble de leur oeuvre.
    Ça reste, enfin ça devrait, rester dans la rigolitude attitude.
    Après tout le monde les respecte pour la solidité de leur jeu, leur pragmatisme, leur attachement aux bases de ce jeu.
    Intelligent, oui, sans nul doute, on arrive pas de toute façon en équipe nationale sans un p'tit neurone qui traîne ( hé, vu le ^ 😀),mais surtout bien préparés à faire vite et longtemps des trucs finalement pas si compliqués.
    Allez les Blan....Ah, ça veut pas sortir ....?😁😁

    RépondreSupprimer
  34. Trouvé celui-ci en Lozère https://www.grandsgites.com/gite-48-la-chazelle-214.htm ... c'est tout un hameau en fait, à 15 minutes de l’autoroute A75 Paris Montpellier
    à 10 mn de La Canourgue, commune touristique, tous commerces et gare SNCF
    La Capelle est à 2 heures de Montpellier et Clermont-Ferrand, 3 h 30 de Lyon et Toulouse et 5 heures 30 de Paris.

    350 m² - Gite sur 3 niveaux indépendants avec 6 chambres, 6 salles d'eau, 7 WC.
    Gite niveau 1 : 2 grandes chambres doubles de 5 et 6 lits en 90
    Gite niveau 2 : 3 grandes chambres de 3 lits chacune en 90
    Gite niveau 3 : 1 grande chambre double avec 2 lits en 90 et un lit en 140
    Toutes les chambres sont équipées de salle de bain et WC privatifs. Le 1er niveau peut recevoir tous les occupants du gite dans son séjour cuisine.
    Détail couchage : 1 lit double - 22 lits simples - 3 lits superposés - 1 lit bébé

    RépondreSupprimer
  35. Réponses
    1. Oui. Pas mal. J'attends néanmoins une réponse de Christian concernant Brive.

      Supprimer
  36. et encore celui ci dans l'Aude https://www.grandsgites.com/gite-11-chateau-st-aunay-942.htm ... super cuisine pro à disposition en gestion libre, billard et chambres confort ++, tarifs à voir. avantage : très proche autoroutes maintenant faut aimer la vie de château
    Composition : 900 m² - Grande maison bourgeoise du 19eme siècle de 10 chambres, 9 salles d'eau, 11 WC, hall d'entrée avec billard, grand salon télévision, salle à manger, petit salon télévision et cuisine.
    Détail couchage : 8 lits doubles - 5 lits simples - 8 lits superposés - 1 lit bébé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un peu juste question couchage et un peu cher. Mais sympa. Surtout si nous ne sommes que 9

      Supprimer
    2. Pour rappel, à ce jour, nous sommes neuf, à savoir Christian Badin (qui ne restera pas dormir), Tautor, Lulure, Le Gé, Philippe Glatigny, Sergio, Pipiou, Georges et Ritchie.

      Landais, Michel Prieu, Lulu-Paname, François Barbier, Nini, JanLou, Benoit et Jack Sparrow ne pourront pas être présents.

      André, Gariguette et Bartolico sont en stand-by.

      Nous attendons les réponses de Pimprenelle, Letiophe, Vincent Bernard, Allan, Frédéric Coulon, Benji, Pomasson, Kudekask, Charles, Marc, Snaileater, Le Bœuf et Eric Asm.

      Nous sommes passés de 15 à 11 présents l'année dernière. M'est avis (je peux me tromper) que nous n'allons pas dépasser dix.

      Questions : le concept ne s'essoufflerait-il pas ? Ne faudrait-il pas le renouveler ? Quel invité pour ce Quinconces III ? En faut-il un ? Et si oui qui ?

      Supprimer
    3. André, Pomasson, Gariguette et Bartolico en stand-by.

      Eric ASM forfait.

      Nous attendons les réponses de Pimprenelle, Letiophe, Vincent Bernard, Allan, Frédéric Coulon, Benji, Pomasson, Kudekask, Charles, Marc, Snaileater et Le Bœuf.

      Supprimer
    4. Lethiophe ne sera pas présent.

      Supprimer
    5. Nous attendons les réponses de Pimprenelle, Vincent Bernard, Allan, Frédéric Coulon, Benji, Kudekask, Charles, Marc, Snaileater et Le Bœuf.

      Supprimer
    6. Le Bœuf et Benji m'annoncent qu'ils ne seront pas présents au Q3.
      Reste à savoir ce que Vincent Bernard, Allan, Fred Coulon, Kudekask, Charles, Marc, Pimprenelle et Snaileater...
      Pour l'instant nous restons à 9 avec 3 en stand-by.
      On fera le point au fur et à mesure et on se fixera le 12 février, à deux mois du rendez-vous.
      Peut-être que la date n'est pas bonne (vacances scolaires pour beaucoup).
      On peut aussi (proposition de Christian) viser le 3, 4 et 5 mai.
      Qu'en pensez-vous ?

      Supprimer
    7. bonjour à tous,
      Avril rime pour moi chaque année avec Brasil (presque un anagramme, d'ailleurs...). Toutefois, notre séjour n'est pas encore calé et pourrait être reporté en octobre. Décision d'ici fin janvier.
      Si c'est le we de mai qui est retenu, je serai disponible, n'importe où (enfin presque... si on peut éviter Meyzieux ou Bourg les Valences, j'y ai de mauvais souvenirs...).

      Sinon je me régale toujours à vous lire, mais pour ne pas hurler avec Tautor, err Sergio, err André err etc... les contempteurs impénitents du rugby d'ici et maintenant, et que je me rends compte n'avoir pas grand chose à leur opposer... je reste silencieux. De plus, je ne sais tjrs pas poster depuis mon phone et je ne suis plus très souvent derrière un desktop.

      A bientôt peut-être!


      Supprimer
    8. Pour le mois de mai désolé je suis en vacances alors juin il fera encore plus beau

      Supprimer
  37. Comme annoncé la semaine dernière, je ne pourrai pas être des votres ce W-E là... Mais je déboucherai un vieux Cornas à votre santé !! Je râlerai encore plus si ça se passe en Lozère, pays d'origine de ma famille !
    N'ayant pas participé aux éditions précédentes, je ne peux dire si le concept s'essoufle... Perso j'ai bien envie d'y participer au moins une fois !
    Amitiés à tou(te)s !

    RépondreSupprimer
  38. https://www.leboncoin.fr/locations_gites/1561931419.htm/
    Même si c'est un peu plus loin ...
    ça me paraît plutot interessant

    RépondreSupprimer
  39. " Une equipe est née " commentaire d'un joueur Ithuria je crois , commentaire d'un lecteur de l'article , " oui une équipe est née , la première a ne jouer que 40' " drôle et Tautorien à la fois

    L'équipe d'Angleterre a marqué les esprits hier pour le tournoi et 2019 ... le niveau défensif a atteint des sommets , l'Irlande n'a jamais pu jouer lancée , quand l'Angleterre y arrivait . Une charnière excellente de bout en bout , même notre excellent Dupont peut regarder le match de Ben young quasi parfait dans ses choix , no comment sur Parra et Serin .......

    Daniel dit qu'il s'est ennuyé , pas moi mais c'est vrai que lorsque un grain de sable( voire un cailloux ) se glisse dans les rouages Irlandais , on sent qu'ils n'ont pas de plan B et ça devient lassant voire ridicule de faire la même chose , la aussi , leçon pour 2019 le plan d'Eddie Jones a parfaitement fonctionné ... Vitesse , defense , alternance et surtout adaption quand ça coince et tout ça sur 80'

    On est loin , désolé JB mais si au moins tu avais un parti pris , un cap comme dirait l'autre , arrêté les polyvalents et décider une fois pour toute de decider d'un jeu et d'avoir équipe pour le jouer ... Tiens vu la performance de la paire de centre Anglais , comment se rassurer ? En remettant Basta ou en mettant Fickou Fofana et le jeune N'Tamack sur la banc pour couvrir 10 et 12 ? Lambey d'entrée ? Camara ? Allez ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement cliché, ce titre. Une équipe nait dans la défaite ? Pourquoi pas, c'est un concept.

      Supprimer
    2. En revanche, Iturria sera sans aucun doute le prochain capitaine bleu.

      Supprimer
    3. J'étais dubitatif sur son replacement de deuxième ligne à flanker et je dois avouer que je me suis trompé. Il a été excellent.

      Supprimer
  40. Ce matin je suis allé voir Green Book avec mon épouse. Du bonheur tout simplement. A peine sorti, envie d'y retourner. En rentrant, Madame a voulu lire ton édito sur Comme Fou. Elle trouve que tu écris plutôt bien. Moi je sais qui va faire ma carte postale mi avril. Par contre je ne suis pas fou, je ne vais pas lui demander si elle a fait le repas. Je tiens à manger moi. Si les rapports noirs blancs ont sensiblement changé, heureusement que ceux hommes femmes ont évolué également
    Allez, même si ce n'est pas mon domaine un petit commentaire sur les matchs du week-end. Irlande Angleterre, du plaisir, encore du plaisir. Je ne me suis pas endormi, ce qui pour moi est un critère de qualité.
    France Galles , que dire. D'abord je ne comprends pas pourquoi alors que je connais d'avance le résultat, et bien je continu à m'installer devant la télé en y croyant. Ensuite je ne comprends pas comment avec un pack soit disant si puissant, pas de mêlée dominante. Ensuite je ne suis pas si enthousiasmé sur la première mi temps, dont le score est pour moi basé sur l'absence des Gallois, et de leur charnière. Pas de panique chez ces Gallois, on change la charnière et on retrouve ses fondamentaux. La messe est dite. Toute la différence entre une équipe et un regroupement d'individualites. Une fois ces individualités maîtrisées physiquement , plus de mental, plus de jeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content que tu aies aimé Green Book. Pas étonnant, non plus.

      Supprimer
    2. Complètement raccord, Lulure, des Gallois un temps contrariés par la force des Bleus, mais vite rassurés des qu'ils ont pu donner du rythme.
      La mêlée c'est autre chose, c'est d'abord de la cohésion et de la technique, du travail quoi.
      Et aussi, et d'abord, un vrai pilier droit, condition pas suffisante mais nécessaire.
      Même si on exige aujourd'hui bien plus d'un numéro un, aucune équipe ne partira au combat sans un spécialiste du poste.....sauf nous!
      Allez Chevreuse

      Supprimer
  41. S'essouffler, mon pauvre....Y a pas que les Quinconces qui s'essoufflent malheureusement en ce moment! Pour les invitations, je trouve çà bien. D'ailleurs je regretterais toujours de ne pas avoir été là l'année dernière avec la venue de Pierre Villepreux.
    Par ailleurs et pour ce qui est des matches actuels, ce qui est vraiment étonnant, depuis plusieurs années déjà, c'est que toutes les équipes de France -moins de 20 ans, féminines, les Barbarians (avant d'être repris dans le giron fédéral)...et puis, aussi les autres vues ce week-end...- , hors les pros du top 14 dont le XV de France est l'émanation, semblent jouer un rugby intéressant, agréable, qui gagne ou qui perd mais, en un mot "normal". Sans souci particulier.
    Que ce passe-t-il pour, qu'au niveau professionnel du top 14, pour rester avec eux, et son représentant, l'équipe de France, on en arrive à ce que tout le monde reconnait et peu voir, c'est-à-dire une grande tristesse?

    RépondreSupprimer
  42. Tout-à-fait d'accord avec François et Lulure.

    RépondreSupprimer
  43. Iturria Serin devant la défaite, lui qui est pressenti comme futur capitaine de l'EDF. Ces joueurs sont plus "cons" que la moyenne. Quand on voit ce que fut l'intensité du match Irlande Angleterre pendant 80 mn et que l'EDF rend une copie blanche pendant 40 mn, il ne faut pas avoir beaucoup d'amour propre et de lucidité devant un tel échec. Dès que les Gallois ont haussé leur niveau de jeu nous n'avons plus existé dans tous les domaines. Ne parlons pas du cheval de bataille de JB les buteurs qui ont un rendement de top 14 mais pas de niveau international sans parler de la récurrence des fautes d'un élève d'école maternelle. Des buses, des mollusques, des bulots, des poissons rouges, des ânes bâtés, sans tripes, sans vergogne, confortés dans leurs prestations par un staff, un manager et un président des plus glauques que le rugby francais ait connu. Les Quinconces dénoncent cette nébuleuse médiocrité presque ancestrale, indifférents à cette EDF pour de plus en plus valoriser les filles, nouveau porte drapeau national des valeurs du rugby tel que l'on aime. La révolte passera par ces "Dames" tellement les hommes sont des couillons.
    https://www.minutesports.fr/index.php/2019/02/03/les-bleus-relativisent-leur-defaite-contre-le-pays-de-galles/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors tu vas apprécier l'interview d'Olivier Magne dans Midol titre : on ne gagnera rien avec cette génération" et tout y passe !! pour lui il faut lancer les jeunes, tous les jeunes . Plus quelques considérations intéressantes sur ce qu'il avait vu en U20 ... manque d'intelligence, incapacité à se représenter les situations de jeu, à créer un surnombre etc ... tout énervé Charlie ! Tant mieux car il ne mâche pas ses mots .

      Supprimer
    2. et à propos de Mako Vunipola, cette décla d'Eddie Jones "Le pilier gauche des Saracens a fait 27 plaquages, meilleur total de sa carrière ; « Oui, 27 plaquages alors qu’il fait 125 kilos, qu’il a supporté les mêlées, qu’il a fait l’ascenseur en touche et qu’il a porté le ballon une dizaine de fois…. En plus, je lui avais demandé de courir derrière, ou sous nos coups de pied… Vous savez maintenant ce qu’est un pilier moderne » a repris le sélectionneur. " j'espère que JB lit le Midol

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Oui, 3 axes qu'il vilipende : L'aspect physique et pas de joueurs capables de répondre à une intensité maximale sur quatre vingts minutes. l’aspect mental et des joueurs qui’effondrent psychologiquement beaucoup trop rapidement, l'aspect stratégie et choix de jeu pour lequel nous n'avons pas les bons profils, globalement. Tous ce qu'on vilipende aussi... y veux pas venir dans le blog ??
      Sinon, M. Vunipola, démo de l'image du pilier moderne OK. Exclamation médiatique sur sa production stratosphérique (notamment la paire FR2). C'est un excellent élément. Mais la performance m'interroge plus sur les limites humaines estimables... ou pharmaco stimulables. Pilier 125 kg, 27 placages avec le
      boulot en mêlée, touche, dans le jeu, ça n'interroge personne ? Rappelez vous des matchs EDF de Peter De Villiers à une époque. Et il s'est fait pincer à la coc, soit disant prise en soirée.
      Quant aux U20, meilleure note (8/10) à Kilian Géraci, d'où... Gariguette et fils de aussi. Mais s'est blessé à la cheville à la 65e.
      Et déjà 3 blessés aussi en EDF, Marchand (plus de tournoi et coupe du monde), Atonio au genou et Fofana à la cuisse (forfaits contre l'Angleterre). Guirado au genou, guère mieux? pouvant l'être aussi contre les anglais.

      Supprimer
    5. L’habitude du Top14 brouille certainement mon jugement.
      Mais je ne peux m’empêcher de considérer la performance hors du commun de Vunipola comme un petit poil inquiétante.

      Supprimer
    6. oui et non, 30 placages pour un seul et même joueur étant la norme dans le haut niveau, j'ai retrouvé cet article ( https://www.lexpress.fr/actualite/sport/rugby/le-rugbyman-de-2011-n-a-rien-a-voir-avec-celui-de-1987_1042902.html ) qui faisait le point sur les différences entre 1987 et 2011, je crois qu'on peut monter encore d'un cran, avec ou sans adjuvants ? That's the question ...

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    8. Non, impossible à la St Yorre, mais ou finit l'adjuvant autorisé et ou commence la délinquance ?
      Et c'est surtout les charges d'entrainement qui sont copieuses grâce à ces substances magiques, si tu t’entraînes comme un con, même chargé jusqu'à l’œil.... tu Vunipolise pas, tu Atonise !

      Allez Chevreuse, j'avais oublié, mais ou qu'on va?

      Supprimer
  44. Cette interview d'Olivier Magne ... pas de langue de bois ... ca fait du bien , j'ai aussi lu que BL faisait profil bas tout en concluant à la Jean Claude Dusse , " sur un malentendu " à la coupe du Monde ...
    Pour Vunipola , d'évidence quelques questions , possible aussi que les Irlandais se présentaient toujours au meme endroit , jeu stéréotypé quand tu nous tiens ...et les grosses performances sont toujours suspectes
    Pour la partie optimiste , je reste persuadé qu'entre les mecs de 23/25 et les plus jeunes U20 champion du monde il y a plus de Rugby que dans les trentenaires , Ituria , Camara , Macalou , Ramos , Dupont , Baille , Lambey , Josef , Geraci , Woki , Bamba , Laporte liste est longue mais tout ces mecs la ont du dynamisme et des "mains " leur manque de se hisser au niveau physique et mental du très haut niveau sur 80' , gros challenge bien sur mais c'est maintenant . Je ne peux qu'être d'accord avec Magne , trop tard pour les autres voire cruel de continuer comme ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avais mis un lien faisant allusion à Charly et à Dourthe ! Ce n'est pas avec du vinaigre qu'on attrape des mouches ! Encore moins comme ingrédient de base pour lier une sauce tout au plus pour aromatiser un plat savamment préparé. Rangeons les couteaux, essayons de penser à un menu digne d'un palace ! Aujourd'hui, sans produits bios peut-on faire un plat consistant, goûteux et affiné pour une dégustation à l'aveugle ? Bien sûr que oui dirons certains, bien sûr que non répondrons les puristes ! L'équation est la même avec le rugby français. Ayant suivi pendant quelques années au comité les sélections U15, U16, et parallèlement avoir lu les impressions de Michel au pays du long nuage blanc et des articles sur le système mis en place chez les AB, je peux dire sans forfanterie, plaise à nos entraîneurs du comité et des clubs top 14 et Pro D2, que nos jeunes prodiges n'ont rien de futurs étoiles. Et cela se décèle très vite dans leur comportement en meute il suffit d'observer et d'écouter tout simplement. Quand un gamin à 14, 15 ou 16 ans ne comprend pas la langue française, n'est pas capable d'intégrer 4 ou 5 consignes sans demander à son copain de lui réexpliquer, de n'avoir aucune hygiène alimentaire, aucun respect des autres en s'isolant avec des écouteurs, de ne pas s'intégrer à un groupe en s'isolant avec ses potes de club, &a dimension humaine et charismatique du rugby n'est pas acquise. Pire quand certains sont les fils de glorioles locales ou de gloires internationales, alors là le syndrome du moi est époustouflant de bêtise. Bref, vous l'avez compris entre l'immaturité des adolescents et les clans du staff, vous ne pouvez servir que de la soupe. Pour cause, nous avons été régulièrement éliminé en 1/4 de finale sans jamais aller plus loin voir ne pas sortir de la poule une année. Donc, vous regardez ces petits et vous savez déjà qu'à quelques exceptions prêts, ils ne seront jamais internationaux.
      Alors François, mettre tous ces jeunes ou moins jeunes ensemble, prendre un shaker et secouer pour avoir une mousse onctueuse, savoureuse et parfumé, cela rêve de l'impossible. Un MOF te le dira car lui il a appris toutes les gammes et la collerette ce n'est pas "Bonux" qui lui a donné. Tout ça pour dire que tous ces jeunes n'ont pas le goût de l'effort car on les entretient dans la ouate, dans le coton et que la sueur leur fait peur. Notre système est vicié et il faudra beaucoup d'années pour redonner du lustre et de la noblesse à l'ovale. Des personnages comme Altrad et consors avilissent encore plus notre rugby pour le rendre cupide et médiocre afin que leur personne brille. Au SDF, les bandeaux passaient Altrad en boucle comme s'il était le "Messi" ! Seules les filles, chastes et intègres, sont capables de montrer la voie à ce rugby de mâles commotionnés par l'argent. t si le prochain président de la FFR serait une femme, je voterai pour sans hésiter !

      Supprimer
    2. Dites donc, mon cher Tautor, vous en voulez sérieusement! Vous êtes drôlement remonté...Quelle mouche vous a piqué?

      Supprimer
    3. Tautor ou plus exactement mon Cher Tautor je n'ai pas les references que tu as et je presume donc que tu peux, dois avoir raison sur le niveau intellectuel des mecs .... ceci étant dit tu m'accorderas que dans notre generation il n'y avait pas non plus que des prix Nobel , les leaders par contre étaient de vrais leader , de vestiaire , de jeu et pendant la tempête

      J'ai suivi cet été les U20 champion du Monde et ils m''ont paru avoir le sens de l'effort meme si j'ai eu peur que leur débauche d'énergie fut telle qu'ils n'aient plus d' essence dans le moteur sur quelques matchs , mais bon ils ont passe la ligne d'arrivée en vainqueur .. C'est de ceux la que je parle et j'en ai vu de talentueux devant de bons anglais et NZ ... Je parle de ceux la et de quelques mecs de 23/25 qui semblent avoir du Rugby , après tout Toulouse n'a pas hésité à leur filer les clés du camion avec un Marchant Capitaine ... Ce qui manque, pour continuer le parallèle Toulousain , c'est un Tekori en équipe de France , le mec qui assure qui rassure et qui est respecté y inclus par les adversaires . Il manque aussi des coaches qui transmettent de l'envie , de l'énergie qui font confiance , investissent les mecs ! JB ne transmet pas du tout ca mais plutôt sa sainte trouille C'est ça que je ne vois plus , pas d'aspérité mais de la fadeur , pas de Capitaine Fracasse ça je te l'accorde volontiers . Ensuite peut être serai je déçu comme Olivier Magne mais enfin qu'est ce qui ,nous reste si nous ne jouons pas cette carte et mettre un staff capable d'energiser et de mettre en confiance ... Ceci n'étant pas exclusif d'un travail de fond y inclus sur le système , staff inclus

      Supprimer
    4. François
      Sûr que les prix Nobel se comptaient sur les doigts de la main mais les grandes gueules avaient une certaine intelligence et un charisme pour conduire 21 mecs au charbon et les entraîneurs, seuls, savaient aussi parler et se faire respecter. De vrais "poilus". Quand je vois Gérard Cholley, à l'occasion, tu as envie de jouer avec lui et te défoncer... Alors je dirais qu'ils sont très immatures ou en retard pour l'âge ... Vrai pour les U20 pour les avoir vus à Béziers pour la finale ...te souviens tu de l'entraîneur ? Charismatique, une gueule, un physique, .... Le vrai problème c'est de revenir à des fondamentaux, à du physique sans gps, à bannir les stats et à faire confiance dans une relation humaine privilégiée. Des stages comme chez les commandos ça soude ou déssoude mais il n'y a pas de place pour l'à peu près ...
      Cher André, ravi de lire votre sémillant esprit, continuez

      Supprimer
  45. D'accord, les gars, l'ombre du traitement démoniaque plane toujours sur notre sport autant que sur les autres, et autant sur nous que sur ces enfoirés d'étrangers.
    Voir les photos de certaines vieilles gloires ( récentes), un bon peu de trentenaires encore en activité, à vingt ans et maintenant, ils ont du se shooter aux Malabars tant leurs maxillaires ont profité !
    On peut rouvrir le débat à l'infini,y consacrer l'ouverture de chaque post, on devrait peut être.
    Considérez donc qu'en référence à notre bon maître Desproges, mes contributions commenceront toujours par:
    Françaises, Français
    Quinquonçoises, Quinconçois
    Chaudières, Chaudières
    Rugby chéri mon amour....
    Allez, pour économiser l'azerty, ça ira sans dire!

    RépondreSupprimer
  46. En parlant d'amour, et après avoir lu l'analyse proposée par Gariguette, il semble que le rugby d'aujourd'hui soit devenu à celui d'avant 1995 ce que les films pornos sont aux romances d'amour du style "Tristan § Iseult".
    Et encore, car dans ce cas précis il y avait un philtre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour en revenir aux placages, je ne pense pas qu'actuellement la norme soit de 30 placages par joueur/match. Ce qu'à réalisé M. Vunipola est déjà exceptionnel puisque celui qui a plaqué le plus avec 27 au compteur, sur un match international de haut niveau. La norme est en dessous. Déjà une moyenne de 20 placages...

      Supprimer
    2. On ne doit pourtant pas en être loin ....Dusautoir : 38 plaquages en CDM oui sur un seul match mais ça c'était avant, Luke Charteris : 37 ... "avant 1995, on relevait en moyenne lors d’un match international 70 plaquages par équipe. Ce chiffre a été pratiquement doublé si l’on se réfère aux données de la Coupe du Monde 2003 (Cazorla et al. 2004). Lors du match BO contre Stade Français pendant la phase qualificative de la saison 2004-2005, 128 plaquages avaient été comptabilisés pour la première équipe nommée." et ça fait déjà 15 ans ...
      Lood de Jager ( 60 en 2 matches) id pour Jonny Gray je ne sais pas pour Retallick ... mais peu importe car il faut aussi voir l'intensité ... mais on parle de très haut niveau là, pas de celui des 10e au rang mondial ( tu as vu la réaction de Charlie ? "c'est vrai ? on est vraiment 10e ? abasourdi !!)

      Supprimer
    3. André, même Tristan et Yseult a dû être adapté en porno ! Déjà en BD on n'est pas loin : https://www.actuabd.com/Tristan-Yseult-un-chef-d-oeuvre-de-la-litterature-du-moyen-age-revisite-par
      en fait d'après l'auteur de l'article l'histoire a « souvent les défauts habituels du moyen âge : la banalité, la monotonie, la minutie, l’absence de souffle, d’éclat et d’ampleur… » [1] Heureusement, la bande dessinée efface ces défauts et Agnès Maupré rend à cette histoire précisément le souffle et l’éclat qui auraient pu lui manquer." ( faut être gonflé quand même !) ... Ca me navre autant que toi et donc le rugby "revisité" selon la mode actuelle a selon moi beaucoup perdu de son sel originel, mais peut être que cela plait à plus jeunes que nous !!

      Supprimer
  47. Sans doute et, même, certainement.....Question d'éducation, je pense.

    RépondreSupprimer
  48. Pour ceux qui veulent savoir sur le dopage suivez le lien et regardez Formation à la lutte contre le dopage ...
    http://www.pharmacie.u-psud.fr/fr/les_formations/formation_continue.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben pour le coup, on croit savoir, Tautor, disons modestement qu'on à des indices crédibles et concordants depuis longtemps.
      Sinon, le sel originel, c'était les 80 mêlées, les trois générales, les fourchettes et coups de pompes en noir et blanc?
      Perso les Sexton, Barrett, Read, Murray,Pockock,De Allende, Vito, Fofana....., assaisonnement le Rugby à mon goût.
      Allez la nostalgie mais pas trop.

      Supprimer
    2. ah mais je suis d'accord Janlou : si on s'en tient aux estrangers tout va très bien et même plus que bien, non c'est juste le rugby français qui m'agace ...

      Supprimer
    3. Avant il t'exitait, maintenant il t'agace,ben fô arrêter de se faire du mal!
      Sauf exception je ne le regarde plus depuis longtemps, mais reste informé par vous et la presse, l'intérêt disparaîtra avec la bête, pas avant !
      Et puis les cas désespérés. ....
      Justement un vent coulis coquin venu d'Arverne, de la ville rose aussi ne trousserait il pas légèrement les jupes empesées du top 14 ?
      Allez, espérons,mais pas trop...

      Ps spécial Tautor
      Une jeune institutrice nommée dans un écart des hauts , toute pimpante dans sa jolie robe mission se ramasse une gamelle en vélo juste devant la boutique du coin, toujours bien gardée par les gramounes ( petits vieux)habituels.
      Tout en souplesse, rétablissement , époussetage.....
      "Vous avez vu ma dextérité ?"
      "Nous ni appelle ça chouchoute "

      Supprimer
  49. Mon cher Tautor je pense que tu cas nous dire quelques révèlations lors de notre prochaine rencontre, en off, sur un des garçons du Stade mis sur le devant de la scene....

    RépondreSupprimer
  50. Nous sômmes tous d'accord, surtout ici et un peu ailleurs, pour soutenir , que notre représentation nationale pour les joutes internationales est actuellement dépendantes de parametres qui ne cadrent pas avec notre championnat d'élite d'un coté et la structure dirigeante(????)de la Fédération. Alors des solutions formulées par Olivier Magne ne sont pas plus acceptables que d'autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais pas moins ... Ou sont les vrais tauliers pour maintenant et le futur ? J'ai du mal à répondre ...

      Supprimer
  51. Pour l'instant, nous sommes neuf (Christian Badin - qui ne restera pas dormir -, Tautor, Lulure, Le Gé, Philippe Glatigny, Sergio, Pipiou, Georges et Ritchie) au Quinconces III.
    Reste à savoir ce que Vincent Bernard, Allan, Fred Coulon, Kudekask, Charles et Marc ont décidé.
    Cinq sont en stand-by : Gariguette, Pimprenelle, Snaieater, André et
    On fera le point le 12 février, à deux mois du rendez-vous.
    Voici ce qui me semble l'endroit idoine pour de multiples raisons. A visiter virtuellement...
    https://domainedelaleu.com/visite-virtuelle/#top
    Grande salle de réunion et de repas, cuisine équipée, chambres aménageables à l'étage en fonction de nos besoins.
    Reste la question de la thématique ? Qui a une idée ? En faut-il une ?
    Pour ma part, j'ai une proposition. Mais j'attends une confirmation.
    A suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La location de ce gîte revient à 1390 € pour 2 nuits. Sans compter l'appartement 5 places probablement à privatiser pour éviter les estrangers.
      Je me permets d'insister sur celui d'Uzerche,
      https://www.gites-de-france.com/fr/nouvelle-aquitaine/correze/19g3185-19g3185?from=2019-04-12&to=2019-04-14
      pour les raisons suivantes : 9 chambres (2 lits 160x200, 3 lits 140x190, 8 lits 90x190)
      Le prix de 1050 € étant bien pour 2 nuits et non 2 jours, soit du 12 au 14/04/2019
      En quittant TREIGNAC l'année dernière, nous avions évoqué comme prochaine thématique l'arbitrage, ou l'arbitrage vidéo. Christian avait même, là aussi sauf erreur, proposé Mr JUDGE comme intervenant

      Supprimer
    2. Oui bien le domaine. Mais du coup ça me met à un peu plus de 5 h de trajet...

      Supprimer
    3. Laleu est à 6h de route pour moi ... et ne me plait pas vraiment . Pourquoi ne pas réétudier les autres propositions ? Puy d'Arnac ( Gîte de Beauregard) c'était 1000 euros pour le weekend pour 16 pers , Ritchie ( je pense que tu avais pris le tarif semaine quand tu disais que c'était trop cher) Uzerche c'est cool aussi, rappel Lozère, La Chazelle qui avait l'air de plaire à plusieurs ...

      Supprimer
    4. OK avec toi car bien d'accès. Voire, celui d'Uzerche.

      Supprimer
    5. Je vous lis, je vois que vous travaillez d'arrache pied sur la prochaine location. Pas de souci. Mais faire plaisir à tout le monde va être compliqué, je pense. Il y a aura toujours quelqu'un pour considérer que c'est loin. J'avoue que là, en plein Tournoi, c'est compliqué de regarder et de satisfaire chacun. Mais, bon, on avance... A suivre (again).

      Supprimer
    6. Perso, les lits doubles, je ne suis pas fan. C'est pas que je sois douillet, mais dormir à deux dans un lit avec quelqu'un d'autre que mon épouse, c'est pas vraiment l'idée que je me fais d'un week-end ovale...
      C'est pourquoi Puy D'Arnac ne m'accroche pas.

      Supprimer
    7. Uzerche, c'est pas mal. Mais pour 13 maximum. Pour l'instant, nous sommes 9. Ca fait du 112 euros par personne. A suivre...

      Supprimer
    8. Je viens d'avoir Pierre Villepreux au téléphone qui voulait savoir quand est-ce qu'avait lieu la prochaine réunion à Treignac pour se joindre à nous.
      Je lui ai dit que Treignac, c'était terminé et qu'on cherchait un nouveau havre.
      Il m'a parlé de Lubersac. Le proprio est un ancien rugbyman.
      Et Pierre serait ravi de se joindre à nous le samedi pour passer la journée.

      Supprimer
    9. Perso ça me dérange pas de passer 2 nuits dans un lit en 160 avec Tautor, surtout à 2g d'Evian. Donc un couchage de plus

      Supprimer
    10. Je viens d'avoir Lubersac. Nous sommes en terrain connu. David le patron est un rugbyman ami de Pierrot Villepreux. Déjà, ça, ça compte. On est chez nous !
      Il y a toutes les échopes qui vont bien autour pour faire des courses mais nous sommes isolés tranquilles. Pour tout vous dire, c'est là où Villepreux loge ses éducateurs, l'été, pour ses stages.
      Le patron nous arrange le truc :
      - soit nous avons 2 chambres de 5 pour 25 euros la nuit par personne.
      - soit 50 euros la nuit mais il ouvre toutes les chambres (certaines ont six couchages) et il y en a huit. Ce qui fait que chacun peut s'organiser et dormir avec qui il veut (voire seul) où il veut... De toute façon, partis comme nous sommes, nous ne serons pas plus de dix (je n'ai pas de nouvelles de Vincent Bernard, Allan, Fred Coulon, Kudekask, Charles et Marc). D'autant que Christian ne restera pas dormir.
      En fait, on privatise le gite mais à prix très réduit.
      Vous en pensez quoi ?
      Perso, je prends une décision le 12 février en tenant compte de vos avis.

      Supprimer
    11. Par contre, on risque de perdre Gariguette...

      Supprimer
  52. Aprés avoir regardé les agendas de madame je passe de ne pas venir , à Stand by , je serai clair avant le 12 F
    Bien le domaine de laleu

    RépondreSupprimer
  53. bon, je me lance : l'économie du rugby ou l'évolution du réglement mais tu as déjà fait un truc pas mal là-dessus, les meilleures 3èmes mi-temps, la gestion des ressources humaines dans les clubs pro, la fraicheur du rugby féminin, la médecine du rugby est-elle une médecine de guerre ou d'accidentés de la route ? , le rugby dans 10 ans, (même jour, même heure, mêmes pommes), les grands entraineurs. bon bah, si j'ai autre chose, hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, y'a des sujets pour les dix prochaines années

      Supprimer
  54. Allez, zou, je me jette à l'eau !
    Sur ce blog généreux, tout le monde, et parmi ceux-la les plus erudits, ont fait le constat des maux. les remèdes sont également connus et décortiqués par ces mêmes honorables contributeurs (pas de noms mais ils se reconnaissent :-)
    Les compétences sont donc présentes et certaines. D'un autre côté, les elections a la FFR c'est 2020. Alors, pourquoi ne pas profiter de ces quinconces III pour établir un programme, former une liste, convaincre et se lancer à la conquête de la FFR?
    Je sais, ca parait un peu dingue de prime abord, mais après tout pourquoi pas ? Si on veut sauver ce jeu que nous aimons et pratiquons, il faut bien faire quelque chose. J'ai bien conscience des difficultés et il faudra certainement du soutien, des appuis et des amis...
    Je pose ca la et voyons ce qu'il en sortira. Food for thought

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour lancer une liste, il faudrait que tu viennes... à l'abordage.

      Supprimer
    2. vu de loin ça parait simple Jack !

      Supprimer
    3. Richard,
      S’agissant des Quinconces, pour être franc, je ne vais pas faire 13000 kms sur trois jours pour vous rencontrer toutes et tous, ce n’est pas l’envie qui manque ; ce n’est pas possible tout simplement.
      Ça ne me paraît pas incompatible avec le fait de lancer (maladroitement) une idée, n’est-ce pas ?
      Tautor,
      Il me semble avoir écrit que j’avais bien conscience des difficultés d’une telle entreprise, donc non, vu de loin ça paraît sans doute encore plus difficile. Est-ce une raison pour s’interdire d’y réfléchir ?

      Et puisque le sujet de l’intelligence artificielle est sur toutes les lèvres, je me permets de conseiller la lecture de l’interview du co-inventeur de Siri (français monsieur !) nous expliquant que l’intelligence artificielle n’existe pas !!
      https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1420876-l-intelligence-artificielle-n-existe-pas/

      Une belle journée à toutes et tous.

      Supprimer
    4. Jack,
      heureux de lire "le soleil levant" ... ici il n'y a pas de maladroit mais tout au plus des malhabiles ... je cautionne entièrement ta réflexion sur les prochaines élections. Macron l'a fait, pourquoi pas nous? Pour cela il faut du réseau je pense que Bernard Laporte a de l'avance sur nous quoi que parfois les surprises viennent de là où on ne s'y attend le moins. Avec Skype ou WhatsApp tu peux participer aux Quinconces 3 comme les autres absents d'ailleurs. L'intelligence artificielle est d'actualité et je suis sur un pôle de réflexion avec des projets sur ce sujet.
      ça y est on a ra Jack 🤣😂

      Supprimer
  55. Dans la série "ça bouge", allez voir (prévoir un bel intervalle car ça dure quand même 50 mn) Bureau Ovale, le nouveau talk rugby sur You Tube. Avec Antoine, Joseph et Lucas.
    https://www.youtube.com/watch?v=XrR7-oYEWMU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. belle émission entre ancien et jeunes sur Bureau Ovale !!! de belles photos, de belles analyses avec l'humeur qui va bien Super

      Supprimer
  56. Si le Rugby ne s' arrête pas qu'à son élite, si les quinconces l'aiment de haut en bas l'un d'entre vous évoquera t'il la situation inconfortables des clubs de série, de leurs Edr au bord du gouffre ?
    Des pistes pour relancer la machine, renvoyer la fédération vers les articles premiers de ses statuts.
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
  57. voici quelques thèmes :
    Quoi transmettre au rugby de demain ?
    L'intelligence artificielle prendra t-elle le pas sur l'intelligence situationnelle ?
    Rugby et traditions jusqu'à quand ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Les pistes sont données entre Tautor, Philippe et JLou

      Supprimer
  58. Sur un autre thème, je suis allé voir aussi "Green Book", tranches d'humanité plein de drôlerie. Tact, diplomatie et tchatche ne sont pas de vains mots afin de voyager pour ce duo de contraires, dans une Amérique profonde (on dirait le Sud... de Martin Luter King), aussi profonde que la gorge de Vigo Mortensen pour avaler des sandwiches divers, où le black ne fait pas souvent le king, où le raffiné gastronomique s'arrête au poulet frit, tandis que les touches noires et blanches résonnent classe façon Stainway de concert en concert. Et comme tout et son contraire, ils apprirent à se connaître et s'apprécier au travers cette cohabitation improbable et ces humiliations toujours en exercice, malheureusement... Fin de l'histoire de cette petite surprise qui se déguste comme des chocolettis au fond d'une salle obscure.

    RépondreSupprimer
  59. Qui ne balance pas sur l'EDF ? Comment croire à des joueurs blasés par l'argent, qui ménagent leur santé pour durer et qui n'ont aucun orgueil aucun amour propre ? Bureau Ovale a proposé une équipe type pour le crunch ou seul le cas de Ramos est discuté, les autres faisant l'unanimité. Galéjade ou langue de bois pour ne pas dénoncer le cancer qui ronge notre ovalie ? Je comprends qu'on puisse proposer du neuf et de parier sur l'avenir. Mais quand tu vois un sélectionneur dépressif, un capitaine agnostique et un président aboyeur, l'amalgame est vite fait de croire plus en une défaite qu'en une victoire. Sauf blessures graves, quand va t-on réformer le remplacement des joueurs au 20 dernières minutes pour ne pas dire les "5 dernieres" commissaire Bourrel ? Mais que fait Dupuy son adjoint ? "Bon Dieu! Mais c'est .... bien sûr" la faute à pas de chance tellement nos gars fleurtent avec les meilleurs mondiaux 🤣🤣 ... "Crotte de lapin, peau de zobi" gare à la rébellion ! Les frogs vont bouffer les épines jusqu'à l'hallali voir à la lie. Quand on aura des marathoniens, même sans cerveau, on pourra peut être se tourner vers le soleil levant, reste 8 mois.
    https://www.sportbusinessmag.com/le-xv-de-france-une-equipe-de-looser/amp/

    RépondreSupprimer
  60. Euh c'est un weekend d'agrément ou un séminaire d'entreprise sur "sauvons les Bleus " ? Parce que là pour tout vous dire, moi en thématiques j'avais : rhum blanc rhum ambré ? quel est le meilleur ? Ton whisky japonais ne vaut pas mon whisky écossais . Avantages de la sieste comparés aux inconvénients du travail . Et puis un gros morceau, genre triple problématique : la santé par les plantes avec dégustation de Chartreuse ( 130 plantes qui dit mieux ? ) la santé par les fromages ( liste à venir ) la santé par le magret de canard et / ou les cochonnailles .
    ah oui mais restons ovales : Dieu aime-t-il le rugby ? et si oui, plutôt NZ ou Rosbeef ?
    Vous voyez qu'il y a de quoi s'occuper .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chartreuse ou Génépi ? le Bethmal tient-il la comparaison face au Beaufort ? Diot ou Toulouse ? ce sont des thèmes pour meubler entre les autres thèmes...ou l'inverse

      Supprimer
  61. Suite aux dernieres infos données par Richard je penche fortement pour Lubersac !

    RépondreSupprimer
  62. "Pas pie" Ritchie,
    Ou en sommes nous sur le projet Lubersac ? Je pense qu"en fonction du lieu de résidence de chacun il serait bon de faire du covoiturage ce qui rendrait encore plus agréable le we. De mon côté, je vous propose pour le samedi de faire venir Max Barrau et Jean Louis Dupont les illustres Loumagnols Beaumontois. Allez soyez positifs, nous allons finaliser les Quinconces III. A vos plumes pour dire "oui ou non" et pas "peut étre" ou "je vais en parler à mon chat". Jan Lou des nouvelles de la serveuse du Bambou bar ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le projet Lubersac ? "je prends une décision le 12 février en tenant compte de vos avis." Richard post d'hier . on dirait que c'est déjà acté je suppose donc que les recherches de gîtes n'étaient qu'un leurre destiné à enfumer la galerie .
      Pas mal joué ce coup . Mais "une passe de trop" sans doute et mauvais timing . Je vous laisse donc continuer vos embrouilles sans moi ni ici ni ailleurs .

      Supprimer
    2. Mon Chat se montre positif pour l'instant donc j'avance , désolé mais je viens de loin .... moins que Jack mais quand même

      Petite question , si le sieur Aguirre pouvait se joindre , serait il le bienvenu ? Si après avoir demandé à son Chat il était partant , y a t il des départs aux alentours du Pays Basque / Landes pour un co voiturage ?

      Gariguette ta présence est un paramètre important dans ma décision de venir mais bon je comprend pour la route ...

      Supprimer
    3. merci François, je m'en fous de la route, je l'aurais volontiers faite si on avait été correct mais tu sais le coup de "Gariguette qu'on aime tant" on me le sort chaque fois sans pour autant accorder la moindre importance à mon avis, quant à ma santé ... . Bref j'en ai ma claque d'être présente ici à souvent animer le blog - oui j'ai cette prétention - et à ne jamais pouvoir faire valoir quoi que ce soit . Trop facile de se réclamer des Quinconces sans jamais poster . En fait il suffit d'habiter dans le sud-ouest et c'est gagné, droit d'entrée assuré ! Mais bon c'est votre droit, comme c'est le mien de dire "stop" . J'ai beaucoup donné ici, j'ai pas mal reçu aussi : surtout des claques en fait et cette année c'est l'apothéose . Je ne ferai pas l'historique mais j'ai tout en mémoire . TOUT .
      Cette dernière hypocrisie me fait du mal car elle détruit le dernier lambeau d'estime que j'avais pour ce blog .

      Supprimer
    4. Je cherche des gites depuis deux semaines, je ne trouve rien qui corresponde. Tu n'es pas obligée d'être désagréable, Sylvie.

      Supprimer
    5. A priori, Lubersac colle le mieux au cahier des charges : grande cuisine pro, grande salle de réunion, chambres à foison (qu'il faut partager, mais bon, pour deux nuits ça peut s'envisager. Et s'il faut ne mettre qu'une personne dans une chambre c'est possible et puis de toute façon on ne vient pas pour dormir, ou alors très peu).
      Surtout, le patron est conciliant, ne fait pas payer d'arrhes, nous fait un prix. Il y a une salle de jeu (tennis de table, etc.), c'est proche d'un village (pour les courses) et pas loin de Treignac.
      Sylvie, Sergio peut faire du covoiturage depuis Valence, ce qui te permet de ne pas avoir à conduire.
      Je n'ai rien trouvé de plus "conforme".
      Ca fait un an qu'on s'est dit que si quelqu'un pouvait trouver quelque chose ailleurs, il pouvait proposer.
      Je n'ai pas eu de retour.
      Je me suis préoccupé des Quinconces, vos propositions ont été regardées. On arrêtera tout ça le 12 février. D'ici là on regarde encore.
      Pour le reste, les états d'âmes et les coups de calgon, c'est pas ici.
      On peut ne pas être d'accord, mais pas au point de pourrir l'ambiance.
      Les Quinconces ne sont pas centrés sur telle ou telle personne. C'est un tout dans lequel chacun doit se fondre.
      Si le lieu ne te plait pas, Sylvie, je peux le comprendre, rien n'est arrêté, contrairement à ce que tu peux penser. Mais vu ce que tu écris plus haut me concernant et concernant le blog, je me demande bien pourquoi depuis deux semaines, je passe autant de temps pour regarder où nous pourrions nous retrouver si c'est pour récolter autant de désagrément.
      Je pense même qu'au train où vont les choses, je vais passer ce week-end en famille...

      Supprimer
    6. Bon, après avoir eu Lulure, Tautor et Sergio au téléphone, chevilles ouvrières de l'hébergement de ce Quinconces III, le blog reprend énergie et tonicité.

      Supprimer
  63. J'ai vu "Bureau Ovale". C'est très gentil et tu t'es frisé les moustaches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était très sympa, léger, frais et elles sont rares les émissions où on peut autant raconter...

      Supprimer
  64. Tiens un peu de neige avec Albert
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=396620907171139&id=129401723893060

    RépondreSupprimer
  65. Pour ce qui est des "Quinconces III", Lubersac (qui géographiquement est un Treignac bis) me semble très bien, mais venant de Toulouse c'est -évidemment- plus facile. Ceci dit si un autre lieu est choisi parmi ceux proposés, c'est ok pour moi, pour peu que les fenêtres choisies (WE du 12-14 avril ou du 3-5 mai) ne changent pas.
    Lubersac nous permettrait d'avoir parmi nous Pierre Villepreux (qui est né à portée d'une grosse pénalité) pour la 2ème année consécutive, ce qui me semble symbolique de l'esprit du blog, mais l'idée de déplacer ensuite alternativement les Quinconces vers la vallée du Rhône me semble équitable.

    Pour ce qui est de la thématique, l'idée de discuter des règles du jeu me semble intéressante; c'est en liaison avec l'arbitrage évoqué l'an dernier, avec le type de jeu que l'on veut pratiquer, la limitation de son évolution actuelle (et toutes ses conséquences pour le jeu, et sa dimension physique, les joueurs, et leur santé), et plus avant sur le rapport entre les règles et l'éducation et la formation dont l'importance première revient souvent ici.

    Par contre, débattre des mérites comparés des vins du Sud-Ouest et de la Vallée du Rhône est inutile: la discussion sera longue et se "noiera" nécessairement dans les arguments que les uns et les autres n'auront pas manqué d'amener...

    (Mais bon, c'est vous qui voyez, moi j'aime bien discuter comme ça de toute façon...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pipiou,
      tu as raison, nous ne manquerons pas de sujets de discussions. Surtout si, comme ça se profile, Pierre Villepreux, Jean-Louis Dupont, Christian Badin et Max Barrau nous rejoignent...
      Mais d'abord trouvons un toit.

      Supprimer
  66. Appel à toutes et tous : on (re)fait un point pour l'hébergement Quinconces.
    Chacun laisse une adresse, une seule, en tenant compte du cahier des charges suivant :
    - ce n'est pas une maison
    - il y a une cuisine pro
    - une grande salle commune
    - des chambres simples, doubles et plus pour dix personnes minimum
    - autour de 50 euros la nuit
    - proche de commerces
    - dans la zone géographique située entre Brive, Limoges et Clermont
    - libre le 12, 13 et 14 avril
    - avec un proprio conciliant (je ne tiens pas à verser des arrhes)

    Chacun regarde, donne son avis et le 12 on tranche...
    Ca vous va ?

    RépondreSupprimer
  67. Tu le sais, ma préférence à moi c'est Uzerche et je suis prêt à faire l'avance. Maintenant très clairement, le lieu m'est égal, et si je dois faire x kilomètres, je m'en tape. Même si ça fait cliché seules les personnes comptes, et surtout leurs différences. Sans oublier la boive et la mange.
    Un gars du Sud Ouest, c'est pas ma faute à moi (être né quelque part)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là, donc : https://www.gites-de-france.com/fr/nouvelle-aquitaine/correze/19g3185-19g3185?from=2019-04-12&to=2019-04-14
      p9 chambres (2 lits 160x200, 3 lits 140x190, 8 lits 90x190)
      1050 € pour 2 nuits, soit du 12 au 14/04/2019.
      Prend contact avec le proprio et vois ce que ça donne.

      Supprimer
    2. Perso, je ne dis pas non. Je vois bien la soirée cocktail-piscine-cigare-chaise longue...

      Supprimer
    3. Il faudrait des photos du lieu, pour qu'on se fasse une idée de l'intérieur (espace).

      Supprimer
    4. Toulouse-Uzerche : 2 heures
      Valence-Uzerche ou Paris-Uzerche : 4 heures

      Supprimer
    5. Tentez le lien suivant pour plus de photos. Attention lorsque vous êtes sur la photo du pied de l'escalier, la flèche pour les photos suivantes est à contre jour. Continuez à cliquer sur la droite de cette photo et vous verrez les chambres. Au passage, draps fournis
      https://www.gites-de-france-correze.fr/location-vacances-Gite-a-Uzerche-Correze-19G3185.html

      Supprimer
    6. Effectivement. Pas mal du tout.

      Supprimer
  68. Oui pas mal. Ca me convient aussi.
    Sinon, il y avait celui qu'avait proposé Sylvie plus haut en Lozère "la chazelle", qu'on avait reconnu pas
    mal :
    https://www.grandsgites.com/gite-48-la-chazelle-214.htm ... c'est tout un hameau en fait, à 15 minutes de l’autoroute A75 Paris Montpellier à 10 mn de La Canourgue, commune touristique, tous commerces et gare SNCF
    La Capelle est à 2 heures de Montpellier et Clermont-Ferrand, 3 h 30 de Lyon et Toulouse et 5 heures 30 de Paris.

    350 m² - Gite sur 3 niveaux indépendants avec 6 chambres, 6 salles d'eau, 7 WC.
    Gite niveau 1 : 2 grandes chambres doubles de 5 et 6 lits en 90
    Gite niveau 2 : 3 grandes chambres de 3 lits chacune en 90
    Gite niveau 3 : 1 grande chambre double avec 2 lits en 90 et un lit en 140
    Toutes les chambres sont équipées de salle de bain et WC privatifs. Le 1er niveau peut recevoir tous les occupants du gite dans son séjour cuisine.
    Détail couchage : 1 lit double - 22 lits simples - 3 lits superposés -
    Les équipements Intérieur : Réfrigérateur - Congélateur - Four - Plaques de cuisson - Micro-onde - Cuisinière - Vaisselles - Lave-vaisselle - Lave-linge - Sèche linge - Ping-pong
    Multimédia : Télévision - Wifi gratuit
    Extérieur : Terrasse - Barbecue - Salon de jardin - Chaises longues - Terrain pétanque

    Gestion libre : à partir de 18,50 €
    Demi-pension : 42 €
    Autres infos : Petit-déjeuner : 7,00 €
    Panier repas : 9,00 €
    Location Vtt, forfait ménage facultatif.
    Taxe de séjour : Incluse
    Location draps : 6 € (forfait par séjour)
    Ménage fin de séjour : Variable selon occupation
    Téléphone : 04.66.94.06.38
    Portable : 06.41.23.84.87
    Contact par E-Mail
    Site Internet : www.lachazelle.co

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est pas mal aussi. Qui s'occupe de contacter le proprio ? Sergio ?

      Supprimer
    2. Je vais voir pour prendre contact et plus d'infos

      Supprimer
  69. Pour l'instant, nous en avons trois : Lubersac, Uzerche et La Chazelle. Quelqu'un a-t-il une autre idée de lieu ?

    RépondreSupprimer
  70. Bonjour à tous, dates impossible pour moi , désolé, Je suis pris par assemblée générale le 12 avril
    Bises

    RépondreSupprimer
  71. Autres pistes de réflexion :
    Et si Novés méritait mieux
    Lambey réclame près de trois millions à la FFR
    C'est pas parce qu'on à rien à dire ce matin qu',il faut....
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
  72. Et aussi:
    Vaha à été informé par l'arbitre qu'il était vice capitaine
    Info
    Intox
    Couillonisss
    Foutage de gestuelle
    Papy à la retraite
    Allez, une seule de ces affirmations est fausse, saura tu la retrouver ?

    RépondreSupprimer
  73. https://culturerugby.com/youtube-culture-rugby/
    Suivez aussi sur Culture Rugby You Tube le travail vidéo effectué par Vincent, notre bloggeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vincent Bernard, qui Vincent le Jeune, qui nous avait rejoint à Treignac la samedi.

      Supprimer
    2. Son blog, comme celui d'Antoine Aymond, de Benoit Jeantet, d'Olivier Villepreux, de Julien Schramm et d'autres, est dans la rubrique Blogothèque de Côté Ouvert (quand vous êtes sur votre ordi).

      Supprimer
    3. Perso, j'ai laissé tombé la culture des tirs au but. A vrai dire je m'y suis jamais trop penché. J' ai le vertige. Donc plutôt tir au cul.
      Sinon, en espérant que le Ouiquande ne prendra pas un coup de pied au cul !

      Supprimer
  74. Jeudi jour de Midol, copieux cette semaine .
    Mais allons derechef à l'essentiel :
    Tautor, la serveuse du Bambou Bar, accorte et mutine ce matin, t'embrasse.
    Après on passe dans le Midol à ton pote le développeur de perf, Ritchie,rien de commun avec la tropicale soubrette.
    Doit bien y avoir quelque chose pour nous réunir , je sais pas,le ris de veau aux morilles, le Château Grillet 2008....
    "C'est l'excès d'enthousiasme qui les fait perdre en 2eme mi temps "
    T'es sur perso j'aurais plutôt cru l'excès de kilogrammes, entre autres .
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer