mardi 13 décembre 2016

Jeu de paumes

Au moment où le capitaine du XV d'Angleterre, Dylan Hartley, a failli ne pas disputer le prochain Crunch à Twickenham à cause d'une vilaine cravate, nouvel avatar de ce coutumier des faits divers et des sautes d'humeur incontrolées, où Pascal Papé représente le rugby français devant les dirigeants des Coupes d'Europe alors qu'il écope d'un avertissement pour simulation, il fait bon revenir au terrain. Au moment où Serge Simon et Guy Novès, dans l'ombre de Bernard Laporte et de vingt ans de fâcheries, scellent un modus operandi sous le drap bleu de Marcoussis, les fondamentaux s'imposent d'eux-mêmes à l'image d'un dégagement salvateur.

Pourquoi cette image ? Parce que ce terrain aujourd'hui manucuré est le premier, poteaux protégés. Ce qui me frappe. Le symbole de l'éternel retour. La remontée du fleuve Rugby jusqu'à la source. La pause au milieu de chaos. Le rappel des valeurs immarcescibles de ce jeu construit par des étudiants pour leur propre usage, leur joie, leur délassement, encore que le sport est considéré comme une chose si sérieuse qu'il ne doit pas être laissé aux mains des dilettantes.

Au moment où Toulon se vend sans se céder, où le Racing 92 disparaît des écrans radars, où les rachats le disputent aux alliances, où Bernard Lapasset revient sur les lieux de son règne et que Craig Joubert, retraité des sifflets, décide de former les nouveaux arbitres pour notre plus grande crainte, où je me fais pourrir pour avoir écrit qu'un manager est plus utile pour son équipe au bord du terrain plutôt que derrière un micro et devant un écran, j'ai soudainement envie d'un voyage dans le Warwickshire.

Je n'en peux plus de lire chaque jour que tel ou tel joueur arrête sa carrière en pleine compétition, que tel autre signe ailleurs avant de préparer un match, que celui-là a envie de partir alors même qu'il lui reste trois ans de contrat, qu'un président porte plainte contre ses anciens joueurs pour abus de biens sociaux, qu'un international gallois de 24 ans les ailes brisées à force de commotions cérébrales va finir dans un fauteuil roulant s'il ne prend pas la décision d'arrêter le massacre... Et la saison n'est pas terminée.

Alors oui, Rugby. Comme une évidence. Et sans angélisme, sans passéisme. Parce qu'il faut parfois briser les règles et les coutumes, prendre métaphoriquement le ballon à la main quand tout le monde le botte et que personne ne veut le tenir et courir avec. Rugby parce que tout part de là et qu'y revenir alimente la passion. Le contact du cuir car le rugby est un jeu de paumes et qu'arrive le Tournoi pour nous souder autour de l'essentiel, à savoir comment une équipe parvient-elle à en vaincre une autre dans l'entrelacs de règles abstruses comme Dédale retrouvant le fil de son chemin au coeur du labyrinthe.

Au moment où chacun s'interroge, à juste titre, sur l'avenir du rugby français, celui des clubs amateurs et professionnels, sur l'avenir, très proche, du XV de France et de son orchestrateur, sur la posture à prendre devant ce qui ressemble à une révolution de palais et de bastilles, j'ai une pensée pour ce fils de militaire anglais cantonné en Irlande, je l'imagine debout près de sa mère regarder, interloqué, une partie de football gaélique dans un champ de Garryowen,  pieds et mains mêlés, s'en imprégner.

Au moment où l'Europe qui se délite poinçonne le Racing, teste encore une fois Castres, laisse un peu d'espoir aux Varois, éclaire Bordeaux, relance Toulouse et Montpellier, ouvre à Clermont une voie pavée de bonnes intentions, il ne nous reste plus qu'à fêter la vieille année et la boucle sera fermée. Quel aura été pour vous de 2016 le moment ovale le plus marquant ? Vos choix orneront ma prochaine chronique, laquelle bouclera, sauf surprise, douze mois sur le terrain. De rugby.

174 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Jeu ou serment ?
    Quand l'automne récolte les pommes, l'hiver balancent les paumes en veux tu en voilà ! Une année mosaïque ou le rugby a vécu de misères et d'illusions jusqu'à l'arrivée de BL. Autant dire que "le corbeau et le renard" n'a que plus de saveur avec un Président Camembert. "Que vous êtes joli, que vous êtes beau, sans mentir si votre cœur semble frémir comme un amateur, soyez prudent ça sent le leurre". Cochon qui s'en dédit de voir autant d'abus, autant de mesquineries et autant d'amateurisme qui font que le rugby est redevenu un jeu sans serment. Pauvres étudiants, remplis de joies et d'innocence, telle "la Violette" de Fermat ou jadis porter le maillot avait tout son sens celui du jeu et du serment. Au diable ce monde perverti par la billetterie ambulante qui nous donne un spectacle à la "Polnareff", réclamons sa sainteté "le ballon ovale", pur et sans attache, comme joyau des joyaux, immaculé conception du jeu et aphrodisiaque penseur de l'esprit et du serment.! Sommes nous sous le joug d'une quelconque aristocratie, technocratie ou médiocratie pour accepter que l'ovale ne tourne plus rond et que nous soyons devenus des satellites de la bêtise et de la vicissitude du néant ? Non, non et non. Levons les bras, ouvrons les yeux, retroussons les manches, crions notre soif du "Rugby" comme la Haka et oublions l'instant d'un mirage qu'un jeu sans serment n'est plus un jeu ni un serment mais une partie de paumes ou Marianne aura le dernier mot.
    Mon plus beau souvenir cette année est la victoire des Fidji aux JO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, t'attaques pas comme le Racing 92.

      Supprimer
    2. Je ne suis ni suisse ni lolo's boy 😉

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le punk fête ses 40 ans d'existence. Pour manquer l'événement, la communauté envisage la création d'un badge : " message : deleted ".
      Punkette ( à l'aplomb.....du vide)

      Supprimer
  4. ah zut ! pas le temps de discuter... mais ça ne serait pas plutôt un modus vivendi, à moins que tu n'aies une intention particulière d'utiliser modus operandi Richard ? Qui c'est qui t'a pourri qu'on lui cause de Raoul !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello
      Non pas de vivendi
      C'est de façon de fonctionner dont il est question
      Pas de façon de vivre
      Trop de différences entre simon et noves pour que l'on soit dans le vivre ensemble
      C'est juste comment faire pour donner l'impression que ça marche...

      Supprimer
    2. Quand au désagréable
      Pas difficile à trouver...

      Supprimer
    3. "donner l'impression que ça marche " aïe ! Feront pas des petits ensemble alors ?!
      Le moment ovale le plus marquant ? Chicago ! Les Irlandais déchaînés, les All Blacks enfin battus . Et pour rester franco franchouille, l'éclosion de Dupont, un demi entier .
      Si je voulais être grinçante avec Laporte je dirais bien sa majestueuse défaite à Barcelone mais bon ... c'était quand même une belle finale et je rejoins Pipiou là .
      Le pire de l'ovale cette année ( faut faire le pire aussi ? ) je ne dis même pas ce que c'est pour moi, vous le savez bien et comme dit l'excellent Antoine Aymont "la mauvaise personne pour la bonne cause " .
      Dans le ni pire ni meilleur ( faut le faire aussi ?) la fin de ton blog sur l'Equipe, c'est pas le pire car on a pu continuer ici mais c'est pas le meilleur parce que "là bas" ça manque drôlement .
      Perso, le mieux cette année dans l'ovale et alentours, ça a été de parler à Arnaud Méla en vrai et rien que pour ça Richard, t'es nobélisable ! 🏈🍓

      Supprimer
  5. Tautor me devance d'un clic rageur ( s' qui fait debout à c'heure, lui, la prostate ?), bien sur les magiciens des Iles, un bonheur.
    Et puis la formidable saison de rosbif, on la voyait venir mais quand même, de la vraie belle ouvrage.
    Plus personnel, la chistera de Baptiste, l'anticipation de Beauden, et surtout la détresse dans les yeux de mes co -téléspectateurs au terme d'Italie / RSA,un moment rare et émouvant, toute la nostalgie, la frustration de ces hommes rudes, j'en resterais ému ( très ému même, ce soir la ) longtemps.
    Bon, une suggestion:
    Si l'assemblée annuelle des Qui-qu'on-sait se tenait au restaurant " Boer'Geoisie" ( kolosal finesse, on sait rigoler dans le vred) de Prétoria,autour d'une roborative bobotie le 10 Juin, par exemple, ça m’irait parfait, vraiment!
    Allez, mais St Denis libérééé, Punkette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que St Denis prenne garde quand même aux requins histoire de ne pas finir sur la façade de Notre Dame sa tête entre ses mains...

      Supprimer
  6. Richard,

    Il y a bien longtemps que le ballon n'est plus en cuir (ah ! ces savonnettes qui nous faisaient détester la pluie). Pas besoin de serviette le ballon est imbibé d'eau :-).

    Voici le rugby de maintenant ballon Gilbert "La composition brevetée de la surface en caoutchouc a été modifiée pour être plus souple, mais tout aussi résistante que les versions précédentes. Par ailleurs, la dispersion de l’eau sur la surface a été repensée pour améliorer la tenue de balle".

    Tout est calculé par ordinateur, les phases de jeu, le GPS pour suivre à la trace le joueur, les drones pour le placement, la vidéo pour surveiller qui va obtenir la fourchette du mois, ou le meilleur marron glacé d'hiver, ou la plus belle cravate AIR Messe (des officiers ou des officiels).

    Mesdames, Messieurs, nous sommes à l'air du numérique et plus des mules homériques. Tout est calculé, statistiqué et astiqué et les entraineurs s'astiquent le cerveau lent pour faire marcher les boeufs vers l'abattoir des produits interdits.

    Mais à la fin, on se retrouve sur ce terrain et on se fout de Laporte de Novés de SS, des GPS, des informatichiens de garde. on joue, on plaque, on partage sa joie, son bonheur d'être ensemble, de vivre ce jeu, de tâter de l'herbe (pas la fumette), la tête dans la boue et les yeux vers son partenaire auquel on a offert un moment de bonheur pour avancer de 2 mètres.

    Toute cette poésie rugbystique restera et ce partage aussi et c'est ben l'essentiel. I LOVE THIS GAME.

    Le Gé l'optimiste

    PS : Mes meilleurs moments 2016, c'est le blog chaque Lundi et ceux de partager avec vous nos idées. C'est un plaisir de vous lire, d'apprendre de réfléchir, de voir de nouveaux horizons. Merci à toi Richard et merci à vous tous. Vous êtes géniaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince !!!! Tout est dit là, on arrive ici pour plaquer 3 ou 4 mots et dire et commenter et affirmer et contredire et causer, et PAN Le Gé l'a tout dit, comment tu veux rajouter quelque chose là-dessus sans passer pour un trou du cul ??? Alors vraiment bravo, j'adhère en bloc à tout épicétou.
      Un souhait, que l'on oublie un peu cette élection, après tout des nouveaux arrivent aux postes et les hommes changent, certains font leurs bagages, d'autres défont leurs valises, d'autres encore ne sont pas remplacés mais pas vraiment assurés de vouloir rester, bon c'est le jeu hein, être élu sur un programme en complète opposition à l'ancien pouvoir et engendrer des changements ne me paraît pas idiot. Après tout ça reparlons du jeu, le texte de Richard nous alerte sur tous ces paramètres qui parasitent notre sport, ce pognon qui rend con et fou, ces intérêts financiers qui tout bientôt, comme dans les arènes romaines, amèneront une mort de gladiateur survitaminé, ces managers en haut des tribunes quand la rencontre se déroule en-dessous, et tout ce climat pas sain qui règne dans les coulisses, dans les vestiaires, dans les studios. Oui revenir au terrain, au jeu, à la gonfle.
      2016 pas de grand souvenir rugbystique, déçu de ce que je vois en comportements et préhension sur et hors terrain au niveau de mon club de série, déçu de l'agitation malsaine au niveau pro de tous ces managers, joueurs, experts, partenaires, présidents qui pourrissent la vie ovale jour après jour, plus grande joie: constater lors de mes passages vers Brive et mon petit village d'enfant que mes potes d'antan sont mes amis d'aujourd'hui et les souvenirs ovale ciment de ces amitiés.

      Supprimer
  7. Bonjour à toutes et tous.
    Tiens Richard, une incompréhension sur le manager de l'UBB, t'es qd même pas surpris j'espère, depuis le temps ou j'évoque sa sortie médiatique au sujet des All black qui avaient revetu le maillot bleu des footeux pour assister à un de leur match au SDF....
    Pour 2016, je pense à la finale à Barcelone, au nou camp, entre la fête populaire , un stade plein et un Racing qui gagne à 14 contre une bonne équipe. Et un remerciement à celui qui a remonté un blog ouvrant la porte à encore plus de reflexions et à des intervenants à la haute expression

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reprends pour moi et au rebond cette finale de Barcelone: Barcelone, beau temps, fin juin, des milliers d'amateurs qui se retrouvent ensemble autour du Nou Camp dans une atmosphère détendue, tous mélangés dans la fête. Comme quoi on peut encore trouver une certaine forme de fraternité, quand on cherche bien dans le regroupement...

      Sinon, grosse rigolade tout à l'heure en lisant le commentaire d'un internaute sur le site de l'Equipe, à l'annonce du remplacement de Didier Mené par Joël Dumé: "finies les magouilles et l'arbitrage à la maison" !
      Comme si ce truc existait encore (ou allait disparaître, ce qui revient un peu au même...)

      Supprimer
  8. Coté positif, je ferais très personnel : la première sortie victorieuse des "mes" petits U10 après 3 ans à se faire mettre des boites par des assemblages de "gras doubles" à la limite de l’obésité morbide mais lancés "comme des frelons" par des éducateurs sans cervelles sur nos frêles lignes de défense.
    D'avoir enfin, au bout de 3 ans, fidélisé ces gosses depuis les U8 et les voir enfin récompensé de leurs efforts et de leur ténacité en gagnant sur des prises d'intervalles et du jeu rapide , que du bonheur !!! Troisième mi-temps au Banga pour tout le monde !!

    Au rang des douloureux souvenirs, celui de voir (et en live en plus ...) Farell junior, toute morgue dehors, soulever et le grand Chelem et la HCup. Autant je dois reconnaitre une certaine admiration pour ce que propose la Rose (et notamment le fait que Premiership et RFU avancent ensemble pour faire triompher la Rose), autant ce type représente, plus encore qu'Hartley cité par Richard, tout ce que ce pays est capable d'offrir de pire : une morgue sans limite alliée à un talent incertain et une exemplarité sur le terrain aux abonnés absents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lulu
      Un joli conte de Noël ou la passion se conjugue avec amateur bien loin de la candeur Rose de la RFU ou de celle de SS .... A lire sur le Midol "un vestiaire pour l'hiver" p 27 ou Philippe Disant vit aussi un conte de Noël pour une école de rugby loin de la gouaille de la FFR ....

      Supprimer
  9. Quelle belle récompense Lulu !
    Alors si j'essaie de sortir un fait marquant ... Revient devant mes yeux la bouille ronde et le regard mariole de ce talonneur AB , Dan Coles , capable de tout faire , il est à lui tout seul la quintessence du Rugby , il pue le Jeu , il est un grand bol d'air
    Chez nous ça sent le renfermé , l'étriqué , l'enjeu ce n'est plus le jeu mais le pouvoir , pouvoir de quoi ? de neutraliser l'autre , de faire ch.. l'autre , si on m'avait dit un jour que l'URSAFF ferait un titre sur le Rugby je n'y aurai pas cru ...qu'un Fidjien serait retrouvé pendu dans son appartement à Tarbes son épouse et ses enfants restés au Pays , bien sur que c'est plus compliqué que ça mais quand même ...
    Bon mais rien n'est perdu maintenant on a des videos de Super Mario sur les accomplissements de la nouvelle équipe et l'attribution de satisfecit , joke a part , je leur souhaite le meilleur et de réussir pour le Rugby Français

    RépondreSupprimer
  10. Est-on sujet aux saisons, cet automne qui nous traîne vers l'hiver, avec ses jours qui ressemblent à la nuit, ce ciel chargé de menaces, ce froid qui s'insinue tout doucement, tout ceci influerait-il sur notre moral, sur nos sensations et nos ressentis des évènements qui secouent en ce moment le cocotier de notre rugby et de ses instances ??? Peut-être, et alors nos commentaires seraient bordés de colères, de nostalgie, tirés vers le bas par la morosité ambiante ?? Par le triste spectacle de nos politiques, qui de primaires en primautés se gâvent à satiété des bienfaits de notre République sans même imaginer que redistribuer à chacun les fruits de son travail, de son existence, seraient le meilleur exercice de démocratie et d'humanité ?? Par les changements qui s'opèrent dans notre vieille dame FFR, où les tenants d'hier ont totalement disparus, n'assurant rien de ce qu'ils n'ont pas su, pa pu, en tous cas pas fait, et où ceux d'aujourd'hui ont pour premier objectif de se débarrasser des derniers survivants pour lancer leurs troupes, si pas vraiment fraîches en tout cas nouvelles, à l'assaut des bastions ovales ?? Par le comportement imbécile, inepte, insultant, vulgaire et méprisable des acteurs du rugby pro, présidents qui se déversent à foison dans des propos de basse-cour dans le seul but de cultiver leur égo et foutre le bazar dans la maison d'à-côté, joueurs manoeuvrés par leurs argents gourmands et qui se perdent de promesses en pré-contrats, de prestations assurées savamment en demi-teinte en entraînements tactiquement pratiqués au minimum, et tous ces nouveaux parangons de l'ovale, experts/spécialistes/tontons flingueurs (!!!) et autres idiots de service qui commentent des riens avec des riens et qui instrumentent ce peuple de rancoeur qui vomit sur les réseaux sociaux sans retenue, sans idée, sans intelligence, juste clouer au pilori tous ceux qui ne pensent pas comme eux et s'insulter à qui mieux mieux. Oui cet automne frileux nous fait peur, de Trump à Alep la condition humaine est sur le recul, la pitoyable guérilla qui va nous amener à notre grande élection en mai plombe encore plus l'ambiance, alors on a besoin de soleil, de rythme, d'envie, de poètes qui font rêver, de centres qui percent, fixent et donnent pour des essais tranformés, l'heure n'est pas aux pick and go et petits tas d'épiciers frileux, mais aux grandes envolées, aux débordements sur les ailes pour contourner les extrèmes, aux contre-attaques pour percer le mur des obscurantistes qui traînent hors-jeu comme naguère les obstructionnistes du grand Béziers levaient les bras pour dire « voyez je joue pas » alors que leur grandes carcasses et leurs moulinets obligeaient l'adversaire à contourner ces obstacles pour aller vers le porteur !! Tacticien hors pair le Raoul, savait travailler la défense, d'ailleurs s'appellait pas Barrière pour rien, hein. Alors il reste ce club-house, les tournées gratuites de Ritchie, les blagues de Tautor, et toutes nos histoires de comptoir, histoires de la vie, épaisseur de l'humain épaule contre épaule le long du zinc, oui c'est bon ce poumon qui nous fait un peu mieux respirer, de se dire que tant qu'il restera de ces lieux le monde n'est pas foutu. Allez, remets-nous ça Ritchie, la prochaine est pour moi, faudra la mettre sur mon ardoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu peur au début que ça finisse comme le temple solaire. Bon tu te rattrapes sur la fin (faim), d'un malt. Tiens pour moi ça sera un Aberlour, ou Glenmorangie, ou Isle of Jura, selon...

      Supprimer
    2. A la tienne, Nini. C'est la président qui régale.

      Supprimer
  11. Le moment ovale de 2016 le plus marquant... C'est une colle (Dan) ou quoi ? Comme ça je dirais dernièrement la récolte de pommes et de poires que nous sommes civilement et à vouloir croire encore et toujours dans les valeurs de ce sport, à espérer qu'elles restent immarscessibles comme tu le dis si bien Ritchie.
    Sinon il y aurait bien ce jeune 9 issu d'un terroir à vieux sarments (à défaut de serment) et sa passe salvatrice médusant les blacks. Ou cet essai barbarian de loin, initié par ce p'tit futur toulousan (espérons qu'y fera pas canard) autre 9 (tant pis pour Irribaren !!!) qui pourrait apporter un peu d'espoir et sérénité sur un nouveau départ et l'abandon d'un rugby trop réducteur. Même si les euros continueront à s'aligner sur un chéquier. On n'ira pas juqu'à cette culture à nourrir, sitôt les premiers ballons touchés. On laisse ça encore dans les mains noires.
    Je laisse à d'autres la citation de leur record. C'est pas ce qui m'intéresse véritablement. Et à propos de citation, si l'autre pomme d'Hartley n'est pas là pour le prochain crunch, grand bien lui, nous fasse.
    PS : et à propos de jeu de paume, essayer le badminton, ça détonne.
    2e PS : N'oubliez pas que Super Mario était là pour sauver le p'tit... 10, Aristide Barraud qui se vidait de son sang, le 13/11/15.

    RépondreSupprimer
  12. On oublie pas mais ses vidéos m'ont fait pense à ça -))et sais pas pourquoi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est plus sympa pour lui que Fouquier Tinville dont l'a affublé D Mène -)) Il aurait pu lui faire une vidéo pour lui dire qu'il était viré ... la rien ,

      Supprimer
  13. Je suis un peu troublée parce que ce matin lisant en vitesse j'avais cru voir "jeu de paumés " et toute la journée l'idée a trotté dans ma tête ... Mais c'est vrai ça dans le fond on est tous paumés en ce moment, les joueurs, les prez, les medias, les supps, les ex et les new, l'EDF, les clubs etc Un vrai maelström . Déjà qu'on s'était pris le Brexit et la trompette voilà qu'on se claquait la porte - j'interromps un instant mon propos pour signaler que les jeux de mots à la c... sur Laporte sont désormais ma seule et unique propriéte de Gariguette Registered, je viens de déposer le brevet - donc on se claquait la porte et quelques muscles aussi . Donc paumés . Lost in translation . Restait plus qu'à chercher la clé de tout ce bazar - la clé de la porte hein ! faut suivre -
    Sauf que c'est pas paumés mais paumes . Mais restons dans la porte - c'est une image ! - car savez-vous où m'a mené la paume ? A paumelle . Amis bricoleurs, vous savez bien ce que c'est "Une paumelle permet la rotation de la partie mobile par rapport à la partie fixe d'un châssis de porte ou de fenêtre. . Contrairement à une charnière une paumelle permet un démontage facile de la porte ou de la fenêtre, tout simplement en la faisant sortir de ses gonds (au sens propre)."
    Allez Richard avoue : tues un disciple de Lacan ? Parce que si les mots - maux - ont un sens caché, là tu nous indiques subliminalement le chemin de la paumelle pour démonter la porte . Oui ... bon je vais quand même revoir tout ça de près . De pré . Terrain . Rugby . Byzantin . Tintin .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme "à la turque" ! Je pensais que certains évoquerait le fait que Laporte n'était pas Mozart et Simon loin de Brubeck mais non, tout le monde est resté ballon. Des fois ça me désespère un peu que les précieux commentateurs de ce magnifique blog ne tentent pas davantage le décalage sur l'impasse...
      Quant à "jeu de paumés" j'avoue y avoir pensé, bien joué Sylvie (comme d'hab oserai-jeu écrire). Mon père, lisant cette chronique, m'a sorti cette réflexion lui aussi hier soir. faut dire qu'il avait goûté au Candid de chez Couvreur... et que ça change la perception des choses. Tu bois quoi, Sylvie ?

      Supprimer
    2. Pas vu sous cet angle là. Mais c'est une supputation comme une autre. Sinon, si l'a mis la chevillette à l'intérieur, ben faudra que quelqu'un la tire ou lui fasse tirer, un judas, pour pouvoir dégonder la porte. Comme dans le p'tit chaperon rouge. Mais c'est qui qui joue le loup alors, qui est la belette, ou est le renard ? Trop forcé sur le malt, j'me rendoor.

      Supprimer
    3. Ah ben sinon, ça me rappelle "variation pour une porte et un soupir" de Pierre Henry, le premier électro. Me rendoor à nouveau.

      Supprimer
    4. Ben le Mozart tu penses bien que j'étais dessus ! Mais comme c'était pendant mon break, du coup j'en ai bu un - de coup - du rhum Angostura , attention hein c'était sur ordonnance spéciale du toubib Tautor, en grog(S) majeur(s) . C'est marrant de penser que PSA a cherché sa charnière pendant des lustres et qu'au final on a la totale : la porte, les charnières, les paumelles et tout le saint frusquin qui OUVRE ou FERME . Pas un hasard dirait Lacan .
      Bon la prochaine fois je vous fais Simon . ( Didier s'est fait MENE en bateau ça fait un peu Bernie m'a tuer )

      Supprimer
    5. Sergio : https://www.youtube.com/watch?v=pjWqlEIcQIg ... il y a Serge Simon et Serge Reggiani

      Supprimer
  14. "Un vestiaire pour l'hiver" . Philippe Disant.
    Une autre solution pour trouver les 1410€ eut été que 2 ou 3 entreprises réalisent les travaux gratuitement.
    En contre partie, leurs noms seraient apparus sur l'algeco, donnant de façon subliminale aux jeunes parents, postés derrière la main courante , l'idée de faire appel à elles, potentiellement, s'ils leur étaient venue l'idée de " faire construire" ou réaliser des travaux.
    L'appel aux dons a été privilégié.
    La bonne solution ?
    Punkette ( s'interroge )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'on faisait, Pimpin dans nos villages, toujours un plombier ou un électricien dans le parages, le maire complaisant, voir plus et tout allait bien.
      Mais maintenant on à des normes, de la sécurité, et le fabuleux principe de précaution, c'est foutu !
      Allez Cheveuse

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Réponses
    1. Voilà François et les autres fini les paumes à 4 balles 😂😂😂😂 place à la littérature rugbystique basée sur la comunication et la communion d'esprit 🤔🤔🤔

      Supprimer
  17. Jeu de paumés encore avec George North - 24 ans, 1.94m 109 kg - ça m'a surpris ces mensurations, je le voyais moins balèze, alors si même un gars carré comme lui, et pourtant rapide, si un tel athlète a pu être balayé comme une plume -ce dernier ko ! - imaginons un instant ce que subissent d'autres plus frêles .
    Pas terrible de penser que George North ne jouera plus - oui je sais "peut être" - paumés les joueurs, et pourtant sont suivis par GPS . Calibrés, mesurés, jetés .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour Tautor et Gariguette et bien sûr pour tous mes autres amis,

      http://www.lerugbynistere.fr/news/lancien-conseiller-medical-de-world-rugby-conseille-a-george-north-darreter-le-rugby-1412161505.php

      Une question, si on lui avait appris à éviter les coups (et les couts de ses KO), il aurait certainement changé sa façon de jouer plutôt que jouer le Bulldozer. Qu'en pensez vous ?

      Le rugby était pour les 3/4 un jeu d'évitement enfin je croyais ?

      Le Gé pas OK avec les KO

      remarque J'ai moi aussi pris un KO sur un placage. En ce temps là on soignait avec l'éponge magique et je suis reparti bon en perdant les couleurs pendant 2 ou 3 secondes mais je suis reparti. J'avais lu un ancien article qui mentionnait que ça ne faisait pas de quitter quand tu étais KO et c'était vrai. Heureusement que cela a changé et tant mieux. J'étais très C.. à cette époque (ah non, pas qu'à cette époque :-) )

      Supprimer
    2. Gérard,
      Le Dr O'Driscoll n'est autre que l'oncle de BOD .... Il y a longtemps que je tiens le même langage que lui. Nous sommes très en retard culturellement sur le coma et sa prise en charge. Il est nécessaire de faire de l'information, d'avoir des conduites à tenir issues des recommandations des sociétés savantes et de pouvoir faire des études rétrospectives ou longitudinales de niveau universitaire et de se baser sur l'expérience reconnue des canadiens et des américains (NFL et LNH). Autant dire qu'il faudra attendre un tsunami sanitaire (bientôt) pour vraiment se pencher sur le problème ce qui aura pour conséquences désastreuses de détourner les jeunes de ce sport. En boxe française, le ko, coma ou commotion cérébrale bénéficie d'une réglementation très stricte et d'un suivi médical assidu. Quant au fait qu'il change sa façon de jouer je n'en suis pas certain (rôle de l’entraîneur, de l'éducateur, coaching physique et mental, ...) .... il y a de multiples cofacteurs qui interviennent dans la commotion cérébrale ou coma (vitesse, poids, mécanisme, âge, durée du coma, etc.). Une étude est en cours en australie avec des bandeaux révolutionnaires high tech (http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-un-bandeau-futuriste-prevenir-risques-commotion-teste-australie-2303161348.php) j'en avais déjà parler bien avant rugbyrama .... Et commotion et dopage ? un vrai problème enterré par tout le monde sauf pour ceux atteints de maladie de Charcot, de Parkinson, etc .... l'omerta du sport ... à méditer

      Supprimer
  18. Le surnom de Simon trouvé par Didier Mené l'ex patron des arbitres c'est Fouquier -Tinville ( hier je vous parlais de Tintin, pas tombée loin avec Foufouquier-Tintinville ) Etonnant la vitesse de cette Révolution, ah mais oui c'est qu'il s'agit de Révolution 2.0 ; on est passé du 14 juillet 1789 et la prise de la Bastille directement à la Terreur(1793) avec l'accusateur public . Soit un jour pour un an . Bon alors courage amis poursuivis par le zélé pilar : Fouquier-Tinville sera raccourci après demain . Enfin normalement .
    Samedi devrait être plus calme ; se passe rien, juste un certain Napoléon qui épouse Joséphine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heureusement que Samedi ce n'est pas Waterloo morne plaine :-) Donc pour Résumé. Camou - Mené est devenu Mou en Camé.
      Le Gé

      Supprimer
    2. presque ... c'était un dimanche Waterloo . Si c'est pas malheureux en plein doublons !!

      Supprimer
  19. Bonsoir à tous
    Si on se place du coté des révolutionnaires , Fouquier Tinville fut indispensable à la révolution , simplement il a oublié que ce n'est pas un certain nombre important de tête qu'il faut couper mais les "utiles" !
    si on se place du coté des royalistes , il est sur qu'il fut un sanguinaire qui coupa les mauvaises têtes !

    Moi je suis un "révolutionnaire royaliste" et faire tomber des têtes ne me gène pas si ce sont les bonnes pour que le pouvoir soit un "bon pouvoir" régalien qui veille sur ses sujets !!!

    Je jugerai Serge Simon ( qui n'est pas ma tasse de thé ) après son passage a la FFR , sera t'il le Danton d'un Robespierre à venir ou César qui ne connait pas encore son Brutus ou sera t'il Churchill qui après du sang et des larmes a redonné à l'Angleterre sa splendeur passé !!!

    Je n'aime ni Serge Simon (trop a gauche) ni Laporte (trop à droite) , je n'aime que les personnes qui réussissent dans l'action d'un pouvoir éclairé comme le fut ce cher Bonaparte avant qu'il ne se perde dans Napoléon .....là je sais que j’exagère mais que voulez vous , l'Empereur est dans mes gènes !

    Le moment 2016 : France Australie que l'on doit gagné cent fois si speding avait encore eu quelques neurones éclairés ...

    Bonne soirée et vive le Roi ( je ne sais pas lequel mais vive lui )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut et fraternité citoyen Corso ! ( je m'adapte ! ) Ben si le citoyen Simon est de gauche moi je suis une trompette - citoyenne la trompette s'agit pas de se brouiller avec le nouveau régime - Mais tu sais je ne juge pas, je m'amuse à décaler - cahier des charges du blog du citoyen Escot - fondamentalement je m'en fiche un peu de leurs règlements de comptes à Ok Corral . Alors autant en rigoler un peu - je reconnais que le ci-devant Mené doit pas se marrer lui, et que tout le corps arbitral doit avoir les chocottes ! Le problème des purges c'est que fatalement il y a des braves gens qui trinquent ou alors il faut se dire que les Camouseux étaient tous des pourris ? je ne le crois pas . Vive l'Empereur !
      Mais qu'est ce que je raconte moi !!

      Supprimer
    2. Chère Fraise des bois
      Il est sur que Simon n'est pas tendance " Arlette " mais plutôt tendance valls ; il préfère danser que manifester .....
      Je suis comme toi , je m'en fout un peu car je ne connais personne, la seule chose qui m'importe est que sous Guy Novés sommeille Bonaparte et que grouchy soit enfin à l'heure pour que le prochain tournoi vire a Austerlitz plutôt que Waterloo et que le méchant Grucher se casse la gueule en montant les sentiers de la gloire !
      et pour te faire plaisir voici le futur hymne de l'EDF
      https://www.youtube.com/watch?v=DwvNHEV9MAg

      Supprimer
  20. 😂😂😱😱 bon et Rouget de lisle à la formation ?
    Qu'est ce qui me prend à moi aussi je m'embrouille avec la convocation de ces grands hommes qui ont marqué notre histoire révolutionnaire ! Je voulais dire Rouge Thomas de Toulouse ? Devrait faire du bon travail non ?
    Didier Mene il en demande beaucoup quand même non ? Ou alors il ne s'était pas aperçu que les mœurs du Top 14 étaient aussi à la FFR . Depuis quand on doit annoncer soi même à quelqu'un qu'il est viré ? Non mais je te demande un peu ... y peuvent pas être partout quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en mené pas large hier, il a eu le sifflet coupé.
      Didier c'était le petit chien de camou non si c'est camou c'est le chat.
      Le Gė toutes mes confuses :-)

      Supprimer
    2. Il en mené pas large hier, il a eu le sifflet coupé.
      Didier c'était le petit chien de camou non si c'est camou c'est le chat.
      Le Gė toutes mes confuses :-)

      Supprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  22. chère gariguette

    que pense tu plutôt de cet hymne pour l' EDF ? l'épopée de Guy Novés et ses troupes !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=ataX0B99TzI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est marrant je le vois moins pétaradant le guytou, plus dans cette tonalité : https://www.youtube.com/watch?v=cMTzsflmwIk&list=RDIVB4J3Z70lU&index=7 en plus retombe toujours sur ses pattes :-)

      Supprimer
  23. Bonjour, Alors, si on rangeait un peu les couteaux après cette clivante élection, et sereinement penchons-nous ce qui est initié, il y a matière à discuter sans remonter la potence tout de suite ni faire appel à maître Guillotin. Rangeons aussi sur les étagères de l'histoire les inquisiteurs, terroristes, êtres suprèmes et exécuteurs patentés pour ouvrir l'ère de la tolérance, de l'observance, on fera le bilan au bout d'un certain temps, tout en continuant sur ce bel espace de liberté à s'exprimer, d'acccord ??? Alors nos boss FFR z'ont quand-même commencé à travailler, et sur les décisions prises hier, je crois que ce n'est pas si mal, même si certaines feront certainement réagir différemment les hôtes d'ici. Je précise, afin d'éviter tout procès d'intention, que je ne suis pas défenseur de celui-ci contre celui-là, j'essaye juste de regarder e juger les gens à l'aune de leurs promesse et de ce qu'ils en font.
    « Arrêt du grand Stade » donc la FFR a déjà engagé 16 M€, le coût du dédit auprès du groupement de constructeurs serait de 450 000 € (Blanco, ex-chargé du projet clamait qu'il n'y aurait rien à débourser, mal informé??). Perso moi je trouve ça très bien, d'abord ça aurait coûté une fortune de continuer à payer la convention avec le SDF, ensuite si les rencontres de EDF sont délocalisées en province et bien ça m'plait.
    « Représentants de la FFR » B.Laporte/S.Simon auprès de World Rugby et du comité des Six Nations, logique. Intéressant leur présence aux réunions de la LNR. B.Viviès, rattaché à l'équipe de France siègera aux réunions de Rugby Europe, Pascal Papé à celle de l'EPCR, juste savoir ce que ça implique « rattaché à l'EDF » ?
    "Suppression de la Commission centrale de l'arbitrage" Exit Mené à la tête de la CCA depuis 2209, place à Dumé en attendant Jutge, les hommes changent, lot de toutes les élections, non ?. "Dossier Coupe du monde 2023" confié à Claude Atcher L'était directeur de la CDM en 2007, pas illégitime. "Ch.Reigt nouveau manager du rugby à 7" Vous savez ce que je pense du 7, juste dire que l'ancien ouvreur de Bègles a 49 ans et qu'il succède à ce poste à J.C Skrela 67 ans, je trouve ça pas mal.
    "Didier Retière, DTN depuis 2014 maintenu à son poste" j'espère quand-même que ce sera avec des objectifs, la DTN doit être la première action dans le cadre de la formation, à ce jour on a l'impreson que ça roupille un peu.
    "Ph Rougé-Thomas à la formation" dans la continuité du point ci-dessus, plutôt positif, non ?.
    "Thierry Hermerel ex-médecin de l'EDF, en charge du comité médical" un avis Tautor ? "Lancement du vote décentralisé" en attendant les modifications des statuts FFR permettant le vote électronique décentralisé (pour élections du pdt et CD), cet objectif je l'espère sera atteint par le vote des clubs lors de l'AG en juin 2017.
    "Tournée du XV de France" dans l’hémisphère sud que l'EDF apporte sa présence et de la joie dans les DOM/TOM à l’occasion des tournées dans l’hémisphère sud voilà me semble-t'il, une bonne action pour notre rugby.
    ................. La suite arrive !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On espère qu'il y aura un appel d'offre pour les agences succeptibles de mettre en musique l'événement , la billetterie et le Marketing qui va avec
      Il n'y en avait pas eu en 2007 ( Lapasset / Atcher )
      Ce serait un vrai progrès que ça ne soit pas directement attribue à sa société car la il est jugé et parti non mais puisqu'il est légitime
      Comme dirait Gariguette je m'en fous un peu beaucoup mais faudrait pas nous faire passer ces mes la pour des oies blanches ... j'attend de voir à qui sera attribué la gestion de l'événement pour dire ah oui bien le mec impartial

      Supprimer
  24. .............. La suite est là !!!!!!!!!!!!!!!
    "Réforme territoriale" La mise en place des 13 ligues régionales, adaptation à la nouvelle organisation territoriale -grandes régions administratives de la République-, va poser concrètement une organisation nouvelle des compétitons territoriales, sacré pataquès qui se profile-là dans les régions, championnats, clubs, déplacements …..
    "Mise en place d’une centrale d’achat" pour que les clubs et comités puissent mutualiser leurs acquisitions de matériels (équipements des terrains comme des joueurs) auprès d'une centrale d'achat dévouée à leur cause et appartenant à la FFR , pas idiot, bien sûr moins de possibilités de cadeaux ou petits subsides pour les clubs, mais s'ils s'y retrouvent dans leurs budgets toujours très tendus, pourquoi pas ?.
    "Le Comité de Suivi" instauré en 2014, et dont on se demande bien quelles ont été ses activités, lui qui devait permettre de superviser au plus près les prestations des joueurs français, sera-t-il maintenu par le Comité Directeur ? Pour ma part, vois pas bien à quoi il sert mais espère que c'est du bénévolat !!!
    "Entretien LAPORTE / NOVES" ça n'a pourtant pas l'air très difficile, si j'ai bien compris Novès est à Marcoussis dans le cadre de ses attributions, donc à une centaine de mètres de Laporte, c'est quoi qui les empèche de se voir ? On leur a pas dit, égos démesurés, attente de la démarche de l'autre, les armes arrivées mais par les gilets pare-balles ? Simon a en charge certes, maintenant ce serait bien pour le climat général que nos deux coqs accordent un peu leurs grosses-caisses et fassent résonner l'unité et la concorde, en tout cas pour le XV de France, et même si elles ne sont que de façade.
    Merci de votre lecture et hâte partager vos réactions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. déjà que cette nouvelle organisation territoriale pour les régions est une co nne rie sans nom. Qu'est ce qui va remplacer les comités? Rien sans doute, donc on n'est pas près de voir qqchose d'efficace ou cohérent

      Supprimer
    2. Bonjour,
      On fait quoi alors ??? Rien n'interdit, pour plus de cohérence territoriale, à copier effectivement sur les régions les 13 ligues régionales, puis en interne organiser les compétitions en tenant compte de l'étendue, de l'histoire, des voies de communications et autres particularités du territoire. C'est peut-être aussi une bonne opportunité de mélanger des structures et revoir une organisation qui depuis des décennies étaient peut-être un peu figées.

      Supprimer
    3. Bonjour, c'est une bonne réponse, surtout si on peut réharmoniser la taille géographique des comités. Excuses moi aussi parceque cette réformette des entités régionales , pour moi, ça ne passe pas.

      Supprimer
    4. J'aime bien la réforme à la française, à part organiser des usines à gaz on n'est pas très doués pour la réforme ,. Et vas-y que je te crée une agence de bassin en parallèle avec une direction du truc, on a ainsi empilé les structures qui ne savent pas forcément de quoi elles sont chargées, ni quel est vraiment leur terrain d'action, après, régulièrement faut purger le système because engorgement ... Rien que les dénominations des Ministères fluctuant au gré des remaniements sont à mourir de rire, de quoi s'occupe le Ministère du Logement et de l'habitat durable ? Probablement pas des campings (mais alors qui s'en occupe ?) Celui que j'aime bien aussi c'est le Ministère de la Fonction Publique qui siège à l'Hotel de Seignelay oui en un seul mot . Mais le meilleur c'est quand même le ministère du Temps Libre en 1981 : " Ce nouveau ministère prend directement la responsabilité des administrations du tourisme, de la jeunesse et des sports auquel fut adjoint une nouvelle direction « du loisir social, de l’éducation populaire et des activités de pleine nature ». Bref le Ministère des Campings ! Essayez aujourd'hui de proposer un nom de Ministère de ce type, déjà l'Identité heureuse de Juppé a fait pschitt ( j'aimais bien moi, les gens ont envie d'être malheureux ou bien ? ) alors le Temps Libre ça faisait pas sérieux .
      Tiens un Ministère des Emmerdements je suis certaine que ça aurait du succès en ce moment . Je vous dis ça parce que dans les derniers titres de l'Equipe il y avait des FORTs partout : les hommes forts, les décisions fortes, les forces de BL etc Ben oui les gars quand c'est FORT c'est pas caMOU . On va redresser la tête - oui messieurs, le reste aussi, ne nous énervons pas - parce que le chef est fort, on l'est forcément aussi . Même que parfois le Redressement est National vous imaginez ça ? Tout un pays au garde à vous ? Avec un nom pareil le pauvre Camou n'avait pas une chance . Non, je me suis penchée sur l'étude de "la France qui a voté Laporte", paraît que c'est parce qu'il est pas prétentieux Bernie, et qui mange sa saucisse comme tout le monde . Voilà c'est bien les hommes ça, tout dans la saucisse- objet de substitution de vous savez quoi - et non on n'est pas des mous ! Lacanien je vous dis ! Oui mais alors pourquoi Balladur n'a pas été élu président ?

      Supprimer
  25. "Show me someone without an ego, and I’ll show you a loser – having a healthy ego, or high opinion of yourself, is a real positive in life ! - " Donald Trump
    et oui ce sont tous les deux des trumpettes
    Le Gé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gé la trumpette du Stade !
      j'ai répondu plus haut à tes interrogations sur les KO. OK

      Supprimer
    2. Z'en connaissez beaucoup des qu'ont gagné, renversé des montagnes, triomphé de l'adversité, gagné une rencontre quand tout te promettait de la perdre, sans un ego un peu dimensionné hors normes ???? Je clame pas que l'égo est la vertu ultime, m'enfin à toute conquête de l'homme, du joueur, du dirigeant, de l'humain dans sa quête, qu'elle soit matérielle ou du simple bonheur, ce petit truc qui existe dans les recoins mystérieux n'est-il pas in-fine un petit plus dans la réalisation de ses rêves ??

      Supprimer
    3. Nini,

      Je ne suis pas trop d'accord avec toi, (oui ça arrive). Le rugby est bien le seul sport je parle du terrain où ton ego peut être vite ravalé avec tes dents d'ailleurs.

      J'ai eu la chance de parler avec quelques internationaux et je les ai tous trouvés très simples.

      Mon père m'a fait jouer au rugby et je l'en remercie pour me prouver que sans les autres, tu n'es rien et surtout pour prouver que tu trouves toujours plus bêtes, plus intelligents, plus forts, plus grands, plus rapides, plus. .. que toi et ta modestie en prend un sacré coup. I love this game. Parce que cela te remet à ta place, un partenaire parmi d'autres qui ne peut vivre, jouer, triompher, boire, fêter sans des joueurs autour de lui.
      EGO et rugby sont incompatibles.
      Le Gé

      Supprimer
  26. Pas envie de me lancer dans la chaîne d'info continue
    Ils font ce qu'ils ont annoncé et je dirai on est dans les annonces les plus faciles
    Le gros morceau reste la formation et la renégociation de la convention avec mise sous contrats des joueurs et 5 joueurs non selectionables
    Sur le plan médical voire Tautor pas lu ou vu des éléments drastiques pour lutter contre les commotions
    À suivre ...
    laissons tout cela se mettre en place et surtout les résultats arrives par rapport à ce qui est identifié comme le mal du Rugby Francais , la formation , le jeu pratiqué avec comme corollaire les résultats des EDF

    RépondreSupprimer
  27. Le vélo, c'est -bien avant d'être une compétition, un sport, une activité physique, même...- pour moi, et avant toute chose, un mode de déplacement. Certainement pas l'activité que l'on me prête souvent en me disant:
    -"Bonne promenade"!
    Est-ce-que je dis, moi, à quelqu'un, prenant sa voiture pour aller faire quelque course:
    -"Bonne promenade"?
    Le vélo, c'est aussi un plaisir en soi et quoiqu'il arrive. C'est aussi un médicament: préventif et, parfois curatif. C'est mon Yoga à moi, pour la parfaite alchimie qu'il entraîne entre mon corps et mon esprit.
    Si tout va à peu près bien, il doit y avoir une forme d'énergie mentale pour monter sur le vélo, un certain effort corporel, encore et toujours, pour le déplacement et, par dessus tout un grand plaisir à y être.
    A l'aune de cette pratique existant chez moi depuis plus de 60 ans, qu'en est-il du Rugby?
    Vingt ans de pratique entre 10 et 30 ans globalement. De joueur en passant par de l'entraînement et de l'arbitrage.
    Ce qui m'a passionné, c'est l'amitié, en premier lieu. Le sentimental, donc.
    Et, au-delà de ces amitiés, la réflexion sur le collectif. A l'image du monde dans lequel je vivais et en imaginant celui dans lequel j'aurais bien voulu vivre.
    Les réflexions, plus exactement.
    L'organisation, la technique, les stratégies possibles avec ce que l'on a etc.
    Pas de "promenade" là-dedans...Ou, alors très peu, très limitée, la promenade! Un ballon, un lilas dans lequel on jette ce ballon qui retombe hasardeusement, comme après une touche foireuse, et que l'on récupère pour l'envoyer le plus vite et le plus précisément possible au 1/2 d'ouverture dessiné là-bas, à la craie, sur le mur en brique rouge du mur mitoyen...Ou alors, à deux, en descendant dans le Parc en passes courtes -à gauche, à droite- avant de s'envoyer des balles à grands coups de pieds pour un "gagne terrain" durant des heures! Des éducatifs, oui, un sport, non. Pas encore.
    Peut-on parler de valeurs immarcescibles?
    Il est 14h18 et je dois partir....
    La suite au prochain numéro si çà vous intéresse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ca peut être préventif voire curatif, en terme éducatif. Bon yoga un peu moins ! Après une manière d'aborder la vie collective, le groupe, qu'on peut estimer immarcescibles.

      Supprimer
    2. tiens du préventif/curatif, pour tout, sans modération https://www.youtube.com/watch?v=HYuBYlO49Gg

      Supprimer
  28. Ce qui est tout de même frappant - et là je cesse le décalage pour un peu de sérieux, oh pas longtemps - donc ce qui est frappant c'est la façon dont une fois les amitiés de façade lézardées, tout part très vite en sucette . Ce monde du rugby -auquel je n'ai accès que par mes lectures et vos témoignages- ce monde si mystérieux ne gagne pas à se dévoiler . Car que découvre-t-on ? Des animosités séculaires, des haines recuites, des jalousies, hier je parlais de Règlements de comptes à OK Corral, mais c'est tous les jours ! Là c'est Dal Maso qui dit tout - oh my god, ces titres à la Voici voilà gala !!! - hier c'était Mené qui s'épanchait etc A part le monde politique, riche ( ?) de ces haines féroces et ces combats à mort, je ne connais aucun autre microcosme susceptible de se fissurer à ce point . Les loups ne se mangent pas entre eux disions nous... mais si ils s'entredévorent !
    Et le sport ? Que devient-il dans cette mêlée confuse à laquelle nous assistons depuis la semaine dernière ? Pourquoi nos phares habituels, nos références communes, les Rives, Villepreux ... d'autres encore ... pourquoi ne se manifestent-ils pas ? On a l'impression qu'ils attendent la fin de la curée .Ou bien comme nous sommes ici de plus en plus nombreux à l'exprimer, ou bien ressentent-ils le même malaise . Cette angoisse sourde que ça ne finira pas, que ça va continuer que ça va tout pulvériser que ça va ..Quoi ? d'ailleurs ?
    Casser, fracasser même, le monde d'hier pour établir celui de demain ça devrait se passer en douce, à huis clos . Nous on ne saurait rien et un beau matin - même moche - on viendrait nous dire : voilà c'est terminé, voici le rugby nouveau . Alors quelle tête va-t-il avoir à votre avis le bébé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A part le monde politique, riche ( ?) de ces haines féroces et ces combats à mort, je ne connais aucun autre microcosme susceptible de se fissurer à ce point."

      Dis, Gariguette, tu vas jamais en salle des profs ? (gnarf gnarf)


      Le rugby, sport d'affrontement collectif, travaille donc par essence dans l'affectif; on tombe donc très vite dans la démesure (je t'aime, je te hais).

      Sinon, on peut en rester à une analyse pragmatique: le milieu du rugby comportant autant de cons que partout ailleurs ("je ne sais pas s'il n'y a que des cons au stade, mais je sais que tous les cons y sont"), il n'y a aucune raison de penser que leur connerie ne s'y répande pas comme la vérole sur le bas-clergé. Et c'est aussi valable pour un pot d'après-match que pour une réunion du comité directeur de la FFR.

      Supprimer
    2. Bonjour Gariguette,

      Le rugby est souvent comme la vie. Deux équipes qui s'affrontent et une qui triomphe et qui sort avec la coupe. Ton adversaire (peut être avec un plus d'admiration) te dit "Good Game" d'un air narquois, te félicite puis te laisse seul avec tes désillusions.

      Tu lui fais un "hug", il te fait un "Hug" malgré les coups, les fourchettes, les coups bas lors de la partie. Tu ne te plains pas à l'arbitre, il a réussi à te châtier méchamment sans se faire prendre. quelque fois, tu l'admires pour cela.

      Et tu repars sur un autre entrainement pour savoir comment t'améliorer et pour certains comment être encore plus sournois.

      Et comme on dit ce qui se fait/se dit/s'exécute sur le terrain reste sur le terrain.

      Alors maintenant Laporte a gagné, il joue avec son équipe avec celle avec laquelle il s'est entrainé et elle va le suivre jusqu'à la mort. C'est cette loi d'airain. J'ai toujours connu le rugby des pardessus, le soviet suprême. Je suis sûr que tous nos amis pourraient te raconter les coups bas de nos amis les pardessus. J'en connais quelques uns.

      Cette nouvelle équipe va donner un vent de fraicheur, éliminer les couches qui se sont sédentarisées depuis des décennies. Est ce que ce sera mieux avec elle. aucune idée. Mais au moins, cela va casser la croûte. Les autres ont cassé la croûte pendant un certain temps (comme le fût du canon). Laissons cette équipe nettoyer le canon et faire partir les boulets puis nous verrons.

      En tout cas, je pense comme Richard, ils informent plus que les autres. J'espère que ce sera un bien.

      Nous jugerons sur pièces sans à priori.

      Tu sais Gariguette, tu connais certainement mieux le rugby que moi. C'est juste un monde d'humains avec toutes ses bassesses et ses grandeurs avec peut être un peu plus d'intériorisation et de modestie (quoique). Nous sommes ni plus ni moins que la représentation de la société.

      Le Gé l'optimsite.

      Supprimer
    3. Gariquette,

      Un exemple
      "
      Le président de la LNR, Paul Goze, a demandé fermement aux présidents de Top 14 de ne pas répondre aux sollicitations de Midi Olympique sur leurs attentes du nouveau président de la FFR, Bernard Laporte.

      L’ancien président de l’Usap a envoyé un mail à tous les hommes forts de clubs de l’élite. Paul Goze espère en fait arriver à un consensus et à une position commune des clubs professionnels contre la Fédération et les projets de Bernard Laporte.

      Problème de taille : plusieurs de Top 14, ainsi que certains de leurs homologues de Pro D2, sont ouvertement favorables au nouveau patron du rugby français. Et quand à sa façon d’imposer indirectement silence à la presse, elle relève plus de méthodes staliniennes que d’une démocratie.
      "

      Supprimer
  29. Objection, votre grâce, ça c'est l'écume, le show.
    Le rugby ça reste encore un tas de poilus qui se la filent sur un improbable champ de vaches.
    Je prescris quelques promenades autour des modestes talenqueres dauphinoise.
    Allez dans la gadoue, on y respire mieux.

    RépondreSupprimer
  30. à Nini (et à ceux que la formation intéresse) bonjour à tous,
    D Retière conservé? ...jusqu'à quand?... on verra! .. les objectifs?... avec qui?....200 cadres techniques en plus? OK, faudra les trouver, les former, pour faire quoi? comment?... avec quels moyens?.. ça fait beaucoup de questions, aurons-nous les réponses?... "ça roupille un peu" (à la DTN).. je ne pense pas, une nouvelle architecture de la formation fédérale vient de débuter cette année, elle me semble plus en phase (méthode) avec la réalité en inversant la chronologie traditionnelle d'apprentissage, donc partir de la pratique pour aller vers la théorie et placer le mouvement des joueurs au coeur de la pratique d'initiation et de développement, c'est à dire solliciter les capacités perceptives et décisionnelles du joueur (intelligence de jeu) et pas seulement les capacités d'exécution comme c'est malheureusement trop souvent le cas dans beaucoup de clubs!
    ROUGE THOMAS .... est-ce positif?...à voir.. ce n'est pas "un homme de dossier"apparemment, quel sera son rôle à la DTN?
    Ceci dit, la formation n'apporte aux éducateurs et aux entraîneurs que des connaissances (jeu, joueurs, méthode). A eux de les transformer en compétences!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au moins dire merci à ton exposé.
      par ailleurs, la formation, en principe pour ceux qui voudraient pratiquer du rugby, elle commence réellement à quel age? et pour quels motivés?
      Après avoir vu que que j'ai vu et raconté je suis globalement sceptique, le monde du rugby doit il aussi prendre en charge les devoirs de la société (garderie et ouverture à la vie sociale et comportementale, vous m'avez compris....))

      Supprimer
    2. Bonjour Christian
      Merci de ce commentaire, faire un credo de la formation est une qualité de ce blog qui devrait nous amener à la labellisation de notre école de pensée !!!!!!!!!!! Je remarque dès l'abord de ta lecture qu'il y a beaucoup de points d'interrogation, 11 pour être précis, ce qui montre bien les nombreuses et importantes questions que nous nous posons sur la filière formation de notre fédé. Tout à fait d'accord de partir de la pratique vers la théorie, et puis bon théoriser le rugby à des mômes non, quand on voit dans des séances EDR toute l'heure consacrée à la parfaite exécution d'un mouvement, par exemple des passes aller-retour sur un espace déterminé, sans que les gamins ne soient immergés dans le jeu avec ses contraintes, ses erreurs, ses recherches, et le mouvement partenaires adversaires ballon c'est désolant, au bout de la séance sauront faire des passes sans autre signification que réaliser le geste puisqu'il n'y aura pas de rapport en situations terrain, et ça c'est dommage. Pour le choix des hommes et tes ??? effectivement à voir, accordons-leur le crédit de départ, faudra pas attendre la fin du mandat présidentiel pour changer si visiblement ça ne prend pas la bonne direction. Encore d'accord sur la formation n'apporte aux éducateurs et entraîneurs QUE des connaissances, à chacun de travailler ensuite dessus pour s'épaissir le bagage à travers ses expériences.
      Pour répondre à Georges, j'ai l'impression d'avoir été toujours en formation, tout au long de mes années de joueur puis éducateur et entraîneur, qu'ensuite dans notre société, comme sans doute pour nos instituteurs ou professeurs de l'éducation nationale, les parents se défaussent de leurs devoirs sur les acteurs des activités sportives ou intellectuelles, comme pour les comportements et l'éducation, oui mais le problème devient alors sociétal, quelle autre réponse dans nos EDR qu'accueillir et tenter le mieux possible, à travers le rugby, éduquer aux valeurs de la vie ??

      Supprimer
  31. Pour la formation comme pour le reste il est urgent d'attendre pour voir la mise en œuvre et surtout les résultats
    L'article d'Antoine dans Renvoi au 22 énonce un certains nombre de faits indiscutables , bien ? Mal ? Ce sont des faits qui montrent une façon de faire ... qui ne sont une surprise pour personne j'imagine même pour les fans absolus de BL
    L'interview de Serge Blanco nous montre aussi qu'ils peuvent compter sur une minorité active et qui ne privera pas de communiquer , il a ses défauts Serge Blanco mais il a une énorme qualité il ne s'est jamais échappe et puis mais la c'est très subjectif il m'a fait rêvé ... lui ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je viens de le lire, déjà le titre est formidable : "tout changer pour ne rien changer " allusion je pense à un de nos livres préférés ici "Le Guépard " ( il faut que tout change pour que rien ne change ) quant à son analyse elle est bien évidemment très inquiétante, transparence sur les nominations mais pas sur les salaires ! Le détail qu'Antoine fait de chaque nomination et du pedigree des nouveaux arrivants peut faire réfléchir aussi ... Merci de vos réactions à ma relance d'hier . Pas plus avancée aujourd'hui, toujours aussi dubitative et en même temps plus optimiste que vous sur l'état de la société - ma salle des profs est un vrai paradis Pipiou, on croirait une équipe de rugby, ça gueule beaucoup mais qu'est ce qu'on se marre aussi ! -
      Beaucoup plus pessimiste sur l'état du rugby à présent : pas certaine que cette équipe-là sera à la hauteur pour rassembler, "avec moi ou contre moi" semble être la devise du nouveau patron . On peut le comprendre mais à un moment le président doit être au dessus des partis .... pas évident que Laporte ait adopté la bonne posture en l'occurrence .

      Supprimer
  32. Il y a eu 2 décisions qui me paraissent symbolique de ce que pourrait être la présidence Laporte: 1/remplacer Skréla par Christophe Reigt. En soi rien de scandaleux (A.A. rappelle opportunément que les résultats du 7 ne plaident pas en sa faveur), mais Reigt était l'ouvreur du Bègles cornaqué par le demi de mêlée Laporte en 1991, comme Simon en était un pilier.

    2/ Ensuite, l'accord donné à Altrad pour investir dans Gloucester; ici aussi, l'intention manifeste de se servir du rugby pour promouvoir ses affaires dans les îles britanniques n'a que peu à voir avec le pur intérêt sportif. Afficher ensuite une ambition à ce niveau (gagner le Premiership, rien que ça) relève plutôt de l'élément obligé de langage que de la "passion" du jeu.

    Bref, les copains d'abord, le rugby affairiste ensuite.

    Jouer dès maintenant les mauvais augures serait prématuré; mais on peut mettre en garde: il faudra être attentif à ces points plus tard. Quitte à relativiser tout le sucre que l'on casse actuellement sur le dos de Camou et de l'équipe sortante. Blanco n'est certes pas un agneau blanc; mais quand il parle de populisme pour la campagne de Laporte, il est dans le vrai. Les propos tenus par le rugby "d'en bas" pour expliquer son soutien à Laporte pourraient avoir été tenus à l'identique dans une vraie campagne politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Skrela va laisser son appartement à l'année à Marcoussis et la Béhèm. A quoi servait-il à la FFR sinon à voyager partout où joue le 7. Il bavait sur ce sport, dixit un de mes amis à la FFR, puis en a pris le tête quand il est devenu olympique. Opportunisme... Reigt, au moins, a touché du 7. En Roumanie, d'accord. C'est pas terrible-terrible. Mais bon, c'est mieux que le rien d'aujourd'hui.
      Après, Altrad à Gloucester, tout est dit. Il fait du business pas du rugby. Cela dit, sans lui, son argent du business, le MHR serait en Fédérale 2...

      Supprimer
    2. Pipiou, sage de la semaine ! Donc voici l'effectif du Bègles de 1991 pour savoir qui sera nommé prochainement :
      Titulaires : Serge Simon, Vincent Moscato, Philippe Gimbert, André Berthozat, Christophe Mougeot, Michel Courtiols, Sébastien Conchy, Jean-Jacques Alibert, Bernard Laporte, Christophe Reigt, William Téchoueyres, Philippe Soulé, Régis Frentzel, Marc Sallefranque, Marc Geneste...
      Remplaçants : Laurent Vergé, Christian Delage, Èric Michaud, François Labat, Patrick Tauzin, Thomas Clamens
      Pour parler d'autre chose, des nouvelles de FLAIR PLAY ?

      Supprimer
    3. Réduire Skrela à un "opportuniste" qui n'est venu au 7 que pour un appart' à Paris et voyager chaque année à Hong Kong aux frais de la princesse ?
      Le Skrela joueur, le Skrela entraîneur au ST puis à la tête de l'EDF avec Villepreux, excuse-moi, mais comme CV, ça a une autre gueule que celui de Reigt; en plus, faut être honnête: avant que le 7 devienne olympique, qui s'en préoccupait dans le rugby français, à part Janeczek qui prêchait dans le désert depuis toujours ?
      Donc je veux bien qu'on remplace Skrela pour son bilan vraiment peu glorieux à 7, ça ne prête pas à discussion, mais qu'on en reste là. Sachant également que Reigt, partant de pas grand chose, a une bonne marge de progression qu'on ne peut que lui souhaiter d'ailleurs.
      L'éviction de Skrela, c'est aussi celle de la DTN "profs d'EPS-pédagos" que Laporte ne peut pas voir en peinture (et à laquelle il a succédé comme entraîneur de l'EDF).
      Pourtant Retière arrivé dans les bagages de Lièvremont est maintenu en poste. La DTN étant quand même au coeur de problématiques ayant animé la campagne électorale, sur la formation notamment, et de ce fait plus ou moins mise en cause, j'ai été surpris de ce maintien; comme pour celui de Novès, est-ce que ce n'est pas une question de temps, ou de contournement ("tu ne bouges pas en faisant la potiche, on décide par-dessus toi") ?

      Supprimer
    4. Bonjour Pipiou,
      Décidément tu écris tout ce que j'ai envie de lire ici, ça me chiffonnait un peu ce qui était dit de Skréla que j'ai tant admiré comme joueur avec son siamois, mais je n'avais pas les éléments de réponse enfin si j'en avais mais plutôt affectifs qu'objectifs ! Bref ...Quant à Reigt nommé comme Rétière maintenu c'est effectivement surprenant. Ce nouveau régime de douche écossaise, surprendre à tout prix mais exister coûte que coûte ça fait peut être un programme, ça ne fait pas une philosophie . Bonne journée .

      Supprimer
  33. Vous avez lu le coup de Goosen pour le R92. Casser son CDD sportif (donc ne rien devoir) parce qu'il a un CDI en AFSUD.

    Nous sommes tombés bien bas. Si même les papiers ni les signatures ne veulent plus rien dire. Ouah, il y a du soucis à faire pour tous les sports professionnels si n'importe quel CDI casse un CDD sportif. Les sociétés sportives ont du mouron à se faire.

    Le Gé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là oui avec Goosen le rugby tombe bas. Zéro valeur. J'espère que ça fera réfléchir les présidents qui recrutent des cons, des joueurs qu'ils ne connaissent pas. Jacky doit avoir les boules de se faire bananer ainsi... Arroseur arrosé lui aussi. Cela dit, il n'est pas toujours très classe dans ses relations avec ses employés, le Jacky...

      Supprimer
  34. André, Sergio et consorts,
    Le rugby immarcescible ?? Et bien oui, sans aucun doute, comment ce sport et ses valeurs de la vie pourrait-il se flétrir dans nos mémoires, nos veines et nos souvenirs, solides comme une amitié impérissable, peut-être pas vraiment souvenirs mais valeurs toujours présentes, prenantes, virus toujours vivant, présent sans que l'on ait besoin d'y penser, dans nos gènes épicétou !!!! Bonne question, après des décennies de pratique, joueur et entraîneur, qu'en est-il donc du Rugby ??
    Pas ressenti dans le même ordre les attaches ovales, ma passion première c'est le ballon et le jeu, dès que j'ai foulé la pelouse pelée de ma première EDR, ce jeu et tout son univers (c'est prétentieux de le dire, sans doute, mais je l'ai vécu ainsi) me sont apparus dans leur ensemble, j'ai vu les lignes, les courses, le jeu d'échec grandeur nature sur le pré et ça m'a emporté. J'avais tâté du fouteballe un peu avant, pas d'émotion particulière sinon la dépense physique, le plaisir du ballon, de l'équipe et tout ce tremblement de jeter sa jeunesse à l'assaut de n'importe quelle citadelle. Mais sur ce terrain carré de l'ovale de Noisy-le-Sec, c'est tout de suite l'organisation du jeu qui m'a enchanté, c'est effectivement, comme toi, tous ces horizons qui s'ouvraient, sur la technique, individuelle comme collective, sur les stratégies à mettre en place, imaginer, modifier, le jeu le jeu j'en étais fou et ça ne m'a pas quitté. Après, l'amitié, le groupe, le collectif, ce côté sentimental s'est greffé sur ma révélation du jeu mais c'était pas premier, important bien sûr, puisque des amitiés indéfectibles créées avec partenaires comme adversaires, mais c'est le jeu le terrain le ballon qui m'ont pris pour ne plus me lâcher. Et aujourd'hui, alors ?? Bin c'est la fin de l'occupation du terrain, j'ai prolongé un peu sur les bancs, puis appuyé sur la main courante, un peu lustré les zincs du club-house, mais ça se tire à toute vitesse, de plus jeunes aux idées fraîches et qui vont révolutionner le rugby arrivent et poussent, et te poussent, et tant mieux hein c'est la vie, j'ai tellement joui de ce jeu, tenté de le transmettre, il me reste d'aller voir ici ou là un dimanche après-midi quelques jeunes et moins jeunes-gens se mettre une jolie partie de manivelles pour retrouver les odeurs d'antan, et puis les parties sur ce blog, les rentrées en mêlées comme à l'ancienne, les intervalles dévorés déchirés avec appétit, les débordements et les contre-attaque, ivresse des courses et personne pour botter en touche, le soigneur Tautor sans éponge mais au filtre magique de sa prose qui te remet le squelette et l'esprit en ordre de marche si des fois tu venais à perdre la boule, et le Ritchie au sifflet, à la fois proche et loin de l'action mais l'oeil aiguisé, comme nos arbitres d'avant débonnaires et riant intérieurement des entourloupes des jeunes qui leur rappellaient leur jeunesse à eux, et puis comme toujours au milieu de tous ces combattants il faut pour la raison, le bon sens et la dérision une présence féminine, ici c'est dame Gariguette qui nous assène au détour de quelques phrases des vérités bonnes à dire et à entendre, et quand tout le monde est rhabillé et prêt pour la 3° mi-temsp elle ferme la porte (!!!!) du vestiaire et s'en va jusqu'au prochain match.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arbitre je veux bien, mais alors des élégances, non ?

      Supprimer
    2. Question élégance, à part Novès élégant même en survêt' ; le costard de clergyman de Laporte ... comment dire ? les cravates pelle à tarte de Simon ... aussi moches que les gros pardessus ! Mince alors ont tout misé sur la com' ces gusses et ils se pointent déguisés en beaufs ? On attend que la boucherie ovalie lance un article "aide nous à relooker Bernie et Tintin " le style c'est l'homme ou bien ?

      Supprimer
    3. Oui oui Ritchie, j'imageais pour le folklore, envisageant plutôt la direction des débats ici avec un arbitrage emprunté au magicien Gwynne Walters, qui orchestrait ses rencontres comme un maestro, sachant diriger modérato pour aller crescendo lorsqu'il fallait et toujours être à l'unisson, comme lors de ce légendaire AFSUD/FR à Colombes en 1961 où il appelle les deux capitaines et leur dit, tranquillou " si vous continuez je vous donne le sifflet et je rentre aux vestiaires!!! Ou alors vous jouez au rugby ..."."L'élégance: qualité de celui qui est élégant, qui présente une certaine grâce harmonieuse caractérisée par la légèreté et l'aisance dans la forme et le mouvement", on y est là, alors del'élégance, toujours de l'élégance, rien que de l'élégance !!!!!!!!!!!

      Supprimer
  35. Au delà la politique et la soif de pouvoir, d'autorité, de consécration, on retrouve la même chose en milieu sportif et associatif. Collectif, affectif, démesure, je t'aime moi non plus, comme le dit Pipiou, en rugby c'est également immarcescible. Et pas pour le bien de tous. On part d'une valeur collective pour aller vers une compartimentation, des séparatismes, sécessions, voire des fourches caudines. Mais rarement unis vers l'uni, à part sur le terrain dans le meilleur des cas. Parce que la vérité est sur le terrain. L'homme est il un loup pour l'homme ? Les loups ne se mangent pas entre eux mais ils se tailladent bien à plus pouvoir porter le costard. Et comme Richard, j'suis dèg par toutes ses manoeuvres, ses bassesses : FFR, à Toulouse F. Pelous (m'a tjrs fait pensé à Averel Dalton, j'sais pas pourquoi) futur pardessutiste, à Toulon, les j'embrouilles Goosen/Halfpenny, Altrad à Gloucester, et autres du moment, ça vaut pas 1 penny à part le prestige, l'image pour les accapareurs,fricoteurs. Ca donne pas dans la quintessence. Et ça devient aussi immarcescible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourquoi, Sergio, il faut revenir au terrain. A l'essentiel. A l'essence de ce jeu. Qui ne fait que passer.

      Supprimer
    2. à propos de ne faire que passer , pendant qu'on te tient -si peu ! - quel est le sens de ton paragraphe sur Garyowen? Un rapport avec la Charge fantastique ? Ou autre chose ? quand je disais qu'on était paumés ( en plus tu nous causes de labyrinthe et de Dédale !)

      Supprimer
    3. Garryowen est une ville irlandaise autour de laquelle le père de William Webb Ellis, militaire, était en garnison. Ainsi qu'à Tipperary. Et ce serait là (la légende, toujours) que le jeune WWE aurait vu pour la première fois des joueurs prendre la balle (football gaélique) à la main...
      Pour la petite histoire, Garryowen est le nom de code des "chandelles", en Irlande !

      Supprimer
    4. Merci Ritchie, pour moi c'était plutôt musical https://www.youtube.com/watch?v=gaPk9yYWQcM ... le plus drôle c'est que Tipperary aussi ! ah la musique mirlitaire !!https://www.youtube.com/watch?v=rD4mp33bzec ...

      Supprimer
  36. L'enfer, çà ne serait quand même pas les autres...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je disais hier que tout ce bastringue aurait dû avoir lieu à huis clos ^^

      Supprimer
  37. Au contraire ! Ou alors l'enfer du décors ? Miroir mon beau miroir ....

    RépondreSupprimer
  38. Bon j'ai regardé star war parce que nous sommes tombés du côté obscur de la force de notre jeu.
    Plus le r92 qui s'est transformé en petit poids à écossais.
    Gossen se n'est plus Gossen mais Gossip.
    Bon, j'ai mal à mon rugby .
    Plus qu â allumer un serge Simon rien comme dit La porte.
    Bonne nuit
    Le Gė qui ne veut pas rejoindre le côté obscur

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour, alors les compét' reprennent OUF on va pouvoir causer rugby terrain ballon. Pas glop ça commence pas bien, z'avez vu Racing/Glasgow, quelle bouillie de jeu de nos racingmen, d'autant qu'en face ça a joué plutôt bien et agréable, de la vitesse, des prises d'intervalles, des appels de balles dans des espaces créés, des passes et des passes bref de l'inspiration ovale comme on n'en voit plus chez nous, pourquoi ??? Qu'il est triste ce racing, triste, sans envie, sans rythme, sans rien quoi !!!!!!! Et sur cette défaite après un non-match, me stupéfie encore plus la réaction d'O'Gara qu'on a envoyé devant lapresse on se demande bien pourquoi, ou alors envoyer « l'entraîneur adjoint en charge du jeu au pied » a-t'il une signification ???? Donc entre banalités d'usage, il dit quoi, et bien ceci « ... Le Top 14 est tellement monstrueux, on ne se rend pas compte parfois du niveau de la Coupe d'Europe … ». Comprenez quoi, là ?????????
    Bon on a causé ballon, reprenons le cours de la post-élection, au sujet de l'engagement de la nouvelle équipe (va falloir bien dire un jour que ce sont les dirigeant de la FFR épicétou, pas illégitimes mais élus) de mettre sous contrat fédéral de six mois par an la trentaine d'internationaux au service de l'EDF, relevé cette phrase du grand gourou Novès, dont les phrases si rares sont sans doute lourdes et de sens et de sens caché : « Un joueur comme Vakatawa salarié de la Fédération, on se rend compte à quel point il est frais et disponible pour le XV de France, c'est un exemple qui nous donne envie d'en avoir davantage ». Après, sybillin il ajoute : «  Est-ce que les contrats fédéraux seront mis en place ? Je ne peux pas répondre à cette question, et ne me mêlerai absolument pas de la notion politique du sujet ». Fin politique, hein ?? Ça inspire quelques-uns, quelques-unes d'entre nous ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Vakatawa, sera t'il aussi frais et disponible après avoir joué dans tous les tournois à 7 avec en plus les Jet Lags ? pas si sûr que cela ?
      Il n'y aura pas de contrats fédéraux, peut être dans 3 ans, un fois que les joueurs auront terminé leurs contrats sauf si ils trouvent un CDI en Afsud et qu'ils reviennent après.
      j'ai lu la réaction de Nagusa au MHR et de Gossen, c'est super grave. Je me moque de la financiarisation de notre jeu mais certainement pas du manque de parole ni du manque de respect de certains joueurs. Le rugby pour moi, c'est la parole donnée et on n'abandonne jamais son partenaire ni son équipe ou il ne restera plus rien rien
      Le Gé

      Supprimer
    2. D'accord, Gé, pour le partenaire et l'équipe, mais la on cause plutôt collègue et entreprise,ça fait un sacré distinguo, comme dit le mec de Castelnaudary!
      C'est un peu comme O'Gara, quoi, y à que son banquier qui trouve le top 14 pas monstrueux du tout, ou bien?
      Alors oui, si ça continue à grands coups de muscu ( pour rester soft), d' arbitrage vidéo et de présidents mégalos, ben sur, il ne restera plus rien du rugby d'origine dans le top 14, qu'on se le dise !
      Allez Chevreuse

      Supprimer
    3. Nini voir le post de Sergio sur GN , pas de sens caché sur les 3/4 de l'interview , c'est cash et sans langue de bois . Le mec a le sens du rapport de force qui par définition est éphémère ...
      Pour les contrats c'est assez clair aussi il est pour mais pas dans ses prérogatives .. pas plus pas moins ...
      Goosen c'est l'avertissement sévère pour le Rugby pro , a souhaiter qu'il fasse jurisprudence pour le bien de tous ... la qualité très pauvre du jeu et ce genre de conneries ne vont pas aider à faire gonfler les recettes .... la fréquentation des stades stagnent et les droits télé déjà très élevés , le modèle économique reste plus que fragile

      Supprimer
    4. Jan Lou, tu as raison, collègues de bureau quand tu parles de rugby. Quand tu vois le problème de CDD, CDI, pas jouer à Noel et le reste.
      Je suis dévasté, le rugby devenu une entreprise du CAC40 du spectacle, tous les coups sont permis.
      valeurs du rugby va devenir va leurre du rugby.
      Après les football leaks bientôt les rugby leaks
      Le rugby n'est pas un travail, c'est une passion.
      A l'école, j'avais appris les conjonctions de coordination.
      Mais, Où, et, donc, or, ni, car
      avec rugby
      Mais, Où, et, donc, mon ricard.
      et maintenant
      Mais où est donc mon richard.
      Je pleure
      Le Gé

      Supprimer
  40. GN n'a pas la langue dans ses paumes non plus. Et un constat qui ne l'a pas paumé finalement. "pas là pour se dire qu'«on va s'aimer». Ils sont arrivés sans m'avoir choisi. Ils m'ont sur le porte-bagage». Voir si on peut passer un petit moment ensemble. J'étais prêt à laisser tomber si l'entrevue que nous avons eue ne s'était pas passée comme je pensais qu'elle se passerait.»
    Sinon, pour l'instant y a panne d'essence à défaut de quintessence chez les frenchies clubistes plutôt méditerranéen. On va voir s'il reste encore du stock chez les autres. Paris brule t'il ?? c'est le cas de Goosen. Ou quand l'argent brule les doigts. A part ça, Simon l'a un doctorat en communication ??

    RépondreSupprimer
  41. Ah, l'affaire Goosen ! Symptomatique des moeurs ovales qui se délitent. Dans L'Equipe print de ce jour, cinq pages plus tôt, il y a le décryptage des Football Leaks, des commissions occultes dans les paradis fiscaux pour faciliter les transferts des joueurs... Avec les filles de l'Est qui vont avec. Et des dialogues de caniveau... Le rugby dans dix ans ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi dans 10 ans ? Quelque chose me dit que la tendance va s'accélérer... Euh Ritchie dans votre dico de philosophie faudrait me doubler la partie ETHIQUE, y'a urgence là !! Je viens de lire cet article déjà que je n'aime pas trop le foot - enfin s'il s'agit bien encore de sport !- ça va pas s'arranger !!

      Supprimer
    2. Dans dix ans, ben, les filles des filles de l'Est, et tic !
      Allez Chevreuse

      Supprimer
  42. ..."jeu construit par des étudiants à leur propre usage"...
    Capital!
    Cercle fermé? Jeu clos? Sorte d'autarcie?....Pas tout-à -fait. Confronté aux réalités du terrain il y a eu quelques évolutions, mais, toujours dans un cadre donné.
    "Immarcescible"= qui ne se flétrit pas, dans le Robert Historique de la langue Française.
    Cadre donné: règles et codifications strictes, fixées et contrôlées par et pour un monde défini. Acceptation lente, très lente d'ouverture sur le monde extérieur...
    Ne pas flétrir, à l'inverse de la rose de Ronsard, est-ce possible? Mettre la vie sous cloche? Garder la continuité de "l'esprit"? Mais quel esprit? Quel héritage de ce monde mort dans un nouveau monde apparemment différent?
    L'ouverture brutale au professionnalisme, à l'argent qui pervertit (pas l'argent en soi, mais ses conséquences liées au pouvoir et au profit à l'usage de quelques uns)ne fait que laminer, lisser l'originalité d'un jeu à l'aune de l'économie; disons d'une certaine économie et de ses soi-disantes lois.
    Comme Nino Ferrer dans sa tristesse de la perte d'un amour fou, "C'est irréparable". Que lui reste-t-il? "Piensa en mi", lui répond Luz Casal..Pense à moi, ou trouve quelqu'un d'autre.
    Le retour aux valeurs -mais lesquelles?- "sans angélisme , sans passéisme", me paraît délicat, difficile. Pas impossible, mais à rechercher, à redéfinir, à reconstruire, comme la vie le demande, inlassablement.
    Certains, comme dans le vélo, par exemple, dont je parlais récemment, réinventent celui-ci (voir le remarquable magazine "200"). Oh, rien de sensationnel, mais cette réappropriation permet, me semble-t-il, de créer une sorte de neuf sans rien renier de toute l'histoire du cycle. Amateurs et professionnels compris.
    Évidemment, le côté collectif et social du rugby -obligatoire-, en regard de la possibilité de pratiquer le vélo individuellement, ne permet pas plus de comparaison. En tout cas à vue de nez.
    A cette évidence, tous les avantages et les travers du socius, ce côté grégaire, ressortent et créent les difficultés que nous pouvons connaître. Le vélo roule encore -ou à peu près- comme en 1903. Le rugby, lui, a suivi la courbe du monde dans lequel il évolue et croît.
    Si j'étais plus jeune, je pense que je reprendrais un autre ballon, ou d'autres outils afin de créer un nouveau jeu qui me correspondrait un peu plus que le reflet de ce fantôme du mort. Ou alors, dépoussiérer celui-ci, mais à l'image de quoi, et sur quelles valeurs?
    Retrouver, comme Gérard Manset, la "Matrice"..pour ne plus être, comme les animaux qu'il décrit si bien, "mal"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est beau de l'air mais je préfère l'herbe rouge du sang de nos combats. Et Vian dans le Ricard pas l'auteur.
      "La vie est comme une bicyclette, il faut avancer si on ne veut pas tomber"

      Supprimer
  43. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  44. "Psaumes" "Ode" ou Jeu ?
    Déjà deux semaines que notre rugby s'est fourvoyé autour d'une fourchette assaisonnée d’une gouaille aveyronnaise ... Sais-t-il "l'Amateur" ou il va en bêlant de sa voix à "Bernie le dingue" et à "Rapetou" ? Non. Pas plus qu'en rejetant le "Basque taiseux" ou le dévoyé "Pyrénéen". La folie s'est emparée de notre ovalie laissant place à une jachère plus qu'à un fleuron pour les puristes. Et puristes nous le sommes aux "Quinconces", loin des affres de l’argent, de la compromission et de la trahison. Contrairement à "l’Amateur" subjugué de ce que le rêve illusionniste va lui apporter, c’est-à-dire tout ou presque rien, nous sommes les témoins présents, passés et futurs d’une ovalie pure et sans attache. A vous lire depuis l’élection, il apparait que rien n’est simple et que tout divise sauf l’Amour du ballon ovale. Il serait grand temps que notre rugby national en prenne acte. Aujourd’hui la mystique croyance de la vérité est vomie par le pré et ses résultats. Guy ne serait-il pas à lui tout seul le prédicateur du renouveau balayant ses certitudes, ses amitiés et sa croyance pour laisser place à un destin qui va le conduire plus que Bernard vers une place présidentielle si demain nous plantons le drapeau bleu blanc rouge en haut du Mont Fuji ? Parfois au-delà de l’improbable raison collective apparait un Mazarin qui enfante un roi ? Ravi de savoir qu’il a un énorme cv notre cardinal mais ce n’est pas au travers de son métier qu’il l’a étoffé loin s’en faut. Pire la fonction régalienne qu’il a entrevue en s’immisçant dans la politique (être descendant de sang rouge ne donne pas droit à porter le rose ou le pourpre de façon aussi légataire qui n’y parait) lui a tourné le dos à deux reprises. Autant dire que chez les rois, la noblesse ne mélange pas les torchons et les serviettes laissant ce privilège aux valets de chambres. Pourquoi une ode plus que des psaumes ou des paumes, selon chacun, qui sont déjà gravés dans le marbre et ou le jeu n’aura rien d’un serment ou d’un sarment de "paumes" mais plus d’un brûlot doctrinaire ou les têtes qui dépasseront seront décapitées pour l’exemple ? Ivre des "Quinconces" et du bienfait qu’il procure à penser et à dire autant de vérités que d’inepties, je mesure encore plus aujourd’hui le bonheur que j’ai d’être un homme libre, de l’écrire et de pouvoir le partager avec vous sans limite en toute amitié et dans le respect le plus intime de chacun ou presque ! Le rugby que nous vivons est le fruit du vécu dénué d’intérêt second. Hélas, nous pleurons sur nos tombes à défaut d’y cracher (clin d’œil à Boris Vian pour ceux qui l’ont lu) et nous restons des passifs incongrus incapables de faire beaucoup mieux que la bienséance veuille. Entre ceux qui regrette l’irouléguy et ceux qui lui préfèrent le gaillac, j’opterais pour un madiran, terre de Charles de Batz de Castelmore, gascon pure souche. Avec lui, le ballon devient une offrande, un nectar irrésistible, que dis-je, un sésame ou le pourpre est noyé au milieu des arômes de fruits rouge ne laissant en bouche que cette saveur indéfectible celle de l’amitié et du respect. Vive le rugby ! Vive les Quinconces.

    RépondreSupprimer
  45. Bravo.
    C'est beau.
    J'ai lu ce texte d'un trait comme on lit du Chateaubriand....Et, pour moi, en tout cas à la première lecture, sans y comprendre grand chose....On pourrait presque penser à du "Zarma"! En moins torturé.
    Mais c'est beau.
    A la prochaine... Après une seconde lecture, au moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as appris la torture comme le bô en songeant une prochaîne fois à lire "les martyrs" à la selle pour être sûr d'avoir du papier sous les doigts ?

      Supprimer
    2. Roger
      Respect ou alors tu n'es pas rugby

      Supprimer
    3. Alain, grand prédicateur, sais-tu ce que peut évoquer en terme de clarté le verbiage partagé ou non sur le fond de l'auteur du "génie" ? Question par ailleurs : quel besoin d'invoquer la torture quand le respect de ses hémorroïdes & autres facilités du même acabit plus haut placées devraient seul suffire à mieux choisir sa selle ? ou ses mules .
      Il n'y a pas de petite commotion . Le respect est de les soigner toutes . Ce n'est pas parce qu'on met 100 points qu'on trépane ! rugby élémentaire .

      Supprimer
    4. André Tautor plutôt du déclamatoire hyperbolique, faice à l'ésotérisme Zarmaesque

      Supprimer
    5. André Tautor plutôt du déclamatoire hyperbolique, faice à l'ésotérisme Zarmaesque

      Supprimer
    6. Roger,
      je n'ai rien de Chateaubriand, de son génie, tout au plus je suis chrétien ou crétin en terme de verbiage ne pouvant rivaliser avec ta subtilité et ta culture mais question clarté je ne t'envie pas. Faire la lumière sur les hémorroïdes montre bien à quel point cela te torture ! Et 100 points à zéro n'est pas synonyme de petite ou grande commotion. La trépanation est réservée aux glands mais pas aux truffes trop odorantes pour les cochons du Quercy.

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  46. Réponses
    1. André, Tautor plutôt déclamatoire hyperbolique façon gascon face à l'ésotérisme caustique zarmaesque

      Supprimer
    2. Sergio
      rien de très pompeux ou d'empathique dans mes gasconnades tout au plus du verbiage "hyperbolique"et imagé pour traduire ma passion pour l'ovale

      Supprimer
  47. Vu aussi après le 1er, le second acte de Wasp-Connacht, & toujours du vrai rugby, loin de celui des foires aux meubles qu'on vend de ville en vils par chez nous ; on se serait cru assister à un Racing Narbonne ou Dax Voiron d'antan, les bagarres en moins . De l'intensité, du minimum technique requis, pas de grandes envolées, mais 80 mns durant, sans discontinuer, & sans rupture, de l'envie, de l'âpreté, de la continuité, de l'initiative porteuse ou inhibée mais toujours revendiquée par toute l'équipe, du collectif exprimé jusqu'à tolérer sa propre faille, des situations heureuses ou pas défendues en nombre ou juste au désespoir pour la cause, des espoirs portés sans jamais céder à l'autre, sa négation sous le maillot ... et au milieu, à chaque fois, je te le donne en mille, Emile, un arbitre français ! Pas un directeur du jeu, pas un chef d'orchestre, un quidam baragouinant anglob, "Gérard, c'est toi ? Yes mon com (comme à Alep), could you tell me if I was notable or not abble on this decision to justified my appel to not be a pom' ? like in top by chez nous, plize" "Chure you are, I can see nothing, démerde-toi, je capte pas 'anal pour savoir quoi, sauf of course la loi de la paupérisation ; sinon paupiette, je répète, paupiette"; ben malgré tout, & devinant que les gars sont là-haut payés aussi avant tout peut-être pour jouer, on se dit que Simon pourrait y favoriser des échanges à implanter sinon de la syndicalisation, au moins, du syncrétisme .
    En nommant Papé à la barre, va falloir prouver que la cargaison n'oscille pas entre créatinisme et crétinisme, les saints servant alors juste en forme de poires . Sans en faire un fromage . Comme du coup de genou dans l'dos vécu comme une enfance à l'offense d'une baffe par un drôle d'adulte expurgé au courant des à faire .
    Belle manoeuvre pour saborder Goze en 2ème home lige .
    Sinon y'a Lauchbury comme le frère Gray, mais eux exhibent toutes les facettes du grand, évitant encore pour croître harmonieusement celles du sonnant & trébuchant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roger
      J'apprécie le rugby vu sous cet angle, la clarté est présente et l'esprit du jeu est là balayant l'ésotérisme caustique signé Sergio ! Continue comme ça Zarma, le décalage est fait et n'oublie pas la passe à la Spedding ! Ainsi Marie sera exhaucée ...
      Tautor

      Supprimer
  48. UBB
    37 joueurs en 4 matchs européens ! pas étonnant que les automatismes ne soient pas au rdv ! A écouter Ibanez, trop de décisions à contre courant en plus du carton rouge pour expliquer la défaite ... un peu comme pour les tests matchs "on aurait du gagner cent fois mais on a perdu" .... impossible n'est pas français d'entendre ce discours récurrent ou l'on fait porter la défaite de soi même à l'arbitre et au jeu. Il serait grand temps de s'assumer dans l'échec et de balayer devant sa porte avant de vouloir faire le ménage chez les autres. La victoire ne se construit pas que sur une seule personne : l'arbitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'automatisme,y font quoi toute la semaine, la route des vins?
      Allez Chevreuse

      Supprimer
    2. Peut-être que certains en auraient besoin 😂 ne serait ce que pour l'ivresse du jeu ...

      Supprimer
  49. "En cas de dépressurisation de la cabine, des masques à oxygène tomberont automatiquement devant vous.".

    "Pour vous être agréable durant toute la durée du vol, ( et pour vous détendre ) deux bars situés à l'arrière et au milieu de l'appareil vous proposeront des rafraîchissements.

    Punkette ( Hôtesse de l'air longs courriers )

    RépondreSupprimer
  50. J'ai un peu de mal à tout suivre.
    Pour ce qui est du texte de Tautor, deuxième lecture, je capte jusqu'au "Mont Fuji".
    Avec l'apparition de Mazarin et de sa suite, je décroche. Tant pis. Pas de troisième lecture pour le moment.
    Par ailleurs les références fleurissent et sont superbes:
    - Baudelaire et ses "Fleurs du mal"....
    - Vian, dont j'apprécie beaucoup son "En avant la zizique...et par ici les gros sous"...
    - Pour Chateaubriand, "René" et ses passions pourrait avoir ma préférence...ou bien encore, et peut-être mieux approprié au moment présent les ..."considérations sur le génie des hommes, des temps et des révolutions"..surtout à partir de la littérature anglaise!
    Je réfléchi encore un peu....

    RépondreSupprimer
  51. André
    Mazarin fait référence à l'article de l'équipe sur Serge Simon ..Vian sur J'irai cracher sur vos tombes" et Chateaubriand pour "le génie du christianisme" ...
    Voilà André

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alain,
      Quand même... Simon en Mazarin !! Z'ont peur de rien à l'Equipe ! Surnommé le "gredin de Sicile" surtout connu pour son enrichissement personnel ... Pas vraiment une référence en matière d'éthique . Oops ! pardon ça fait 2 fois que je dis des grossièretés !! Le portrait en creux de Simon s'affine si j'ose dire, d'abord Fouquier -Tinville soit un exécuteur sanguinaire à présent Mazarin ... et si je me souviens bien de l'article, comme un air de Machiavel . Mais comme me dit mon frangin quand je lui ai parlé de Mazarin " c'est peut être parce qu'il porte des slips Eminence " .
      Oui, ça doit être ça !

      Supprimer
    2. "Slip Eminence slip à double contenance" 😉 Tiens paraît il que Mazarin lâcherait RMC pour être salarié de la FFR ... Le doigt du Cardinal aux Amateurs en Guise de remerciements ...

      Supprimer
  52. Et pourquoi pas le Cardinal de Richelieu? Çà nous rapprocherait des "Trois mousquetaires" et, en particulier, de D'Artagnan, fier représentant du sud Ouest!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sûr que Ritchie soit d'accord, vois tu André, le Rochelais a une dent contre le Cardinal ! ( en aparté question prestige et oeuvre politique, Richelieu c'est quand même autre chose !! )

      Supprimer
    2. et les montalbanais aussi ont une voire 2 dents contre le cardinal avec un petit c

      Supprimer
  53. Il n'y a que notre Tautor pour nous apporter des références illustres - pas pompeuses voyons ! - et une certaine grandeur afin de nous éloigner des maquignonnages actuels et nous élever l'âme . "Elévation" a toujours été et restera quoi qu'il arrive je pense mon poème préféré alors le voici :
    Charles BAUDELAIRE

    Élévation

    Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
    Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
    Par delà le soleil, par delà les ésthers,
    Par delà les confins des sphères étoilées,

    Mon esprit, tu te meus avec agilité,
    Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
    Tu sillonnes gayement l'immensité profonde
    Avec une indicible et mâle volupté.

    Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
    Va te purifier dans l'air supérieur,
    Et bois, comme une pure et divine liqueur,
    Le feu clair qui remplit les espaces lipides.

    Derrière les ennuis et les vastes chagrins
    Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
    Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
    S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

    Celui dont les pensers, comme des alouettes,
    Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
    - Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
    Le langage des fleurs et des choses muettes !

    Il va sans dire que le langage des fleurs et les choses muettes sont aussi je l'espère une certaine idée du rugby que nous partageons ici .

    RépondreSupprimer
  54. SIMON n est pas un saint
    LAPORTE POINT UN HOMME D OUVERTURE
    mon meilleur souvenir 2016
    l armee des supporters au ccmp nou

    RépondreSupprimer
  55. Vous atteignez des hauteurs, du Côté Ouvert... Suis un peu dans le jus de fin d'Europe, quatrième journée, et à quelques heures du départ en vacances. Mais demain lundi, promis, une chronique cadeau de Noel. A plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre temps, serai allez voir "Premier Contact". C'est d'actualité pour Simon-Novès et Reigt-Pomarel. Si quelqu'un pouvait faire quelque chose pour le 7 de France, ce serait formidable. Il me semble que l'actuel coach a montré ses limites, il est temps d'en choisir un autre. Rien que ça serait déjà formidable. La FFR a le deuxième budget mondial, me semble-t-il. Pour un niveau de neuvième. Cherchez l'erreur ?

      Supprimer
    2. tu es journaliste à l'éducation nationale maintenant ! Confier le 7 a un ex roumain cela fait des économies substantielles .... J'ai lu quelque part que Vice Président c'est 9 mille blindes par mois !!! Tapie !!!

      Supprimer
    3. Régit ne va pas entraîner, Tautor. Il remplace Boujon et Skrela.

      Supprimer
  56. Moi je ferais appel à Sireli Bobo comme entraîneur à VII ... toujours au fait du jeu et des challenges, un quadra épanoui qui pourrait avoir la vision et la culture qui nous manque de ce jeu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homme idoine on l'a
      Il se nomme Thierry Janeczek
      Paria sous Camou
      Il s'occupe des moins de 20

      Supprimer
  57. Si je me souviens bien, dans les années 70, l'équipe "x" du P.U.C. dans laquelle je jouais, était entraînée, coachée dirons-nous, par Valériu Irimescu.
    Cependant, nous avions un assez joli jeu de 3/4...!

    RépondreSupprimer
  58. World Rugby (WR), ex International Rugby Board (IRB), cet organisme international qui gère le rugby à XV et à VII, définit, dans ses atttributions, les règles du jeu. A ce titre il vient de sortir un très joli pavé que je vous livre ci-après dans sa teneur et son entière poésie.
    «  ….… A partir du 3 janvier prochain, deux nouvelles catégories de plaquage dangereux impliqueront de fortes sanctions pour dissuader et éradiquer les plaquages hauts : Plaquage imprudent : Un joueur est reconnu avoir eu un contact imprudent lors d'un plaquage, d'une tentative de plaquage ou lors d'une autre phase de jeu si, au contact, le joueur savait ou aurait dû savoir qu'il y aurait un risque de contact avec la tête d'un adversaire, mais a délibérément continué son action. Cette sanction s'applique même si le plaquage est effectué au-dessous de la ligne des épaules. Ce type de contact s'applique également en cas d'agrippement, de roulement ou de torsion autour de la zone de la tête et du cou même si le contact a commencé en-dessous de la ligne des épaules. Sanction minimale : carton jaune Sanction maximale : carton rouge Plaquage accidentel : En cas de contact avec un autre joueur pendant un plaquage, une tentative de plaquage ou lors d'une autre phase de jeu, si le joueur entre en contact de manière accidentelle avec la tête d'un adversaire, soit directement, soit si le contact commence en-dessous de la ligne des épaules, le joueur peut toujours être sanctionné. Cela inclut également les situations dans lesquelles le porteur de ballon intervient dans un plaquage.
    Sanction minimale : pénalité Pas de sanction maximale ?? ….... »
    M'interpellent les termes « aurait du savoir » « peut » « même si » « ou lors d'une autre phase de jeu », et la comprenette générale du texte. Un colloque de formation (AH la formation !!!!!) de nos arbitres devrait valoir son pesant de cacahuètes. Un plaquage « ACCIDENTEL » fallait le trouver !!!!!!!!!!!!!!! Vous z'ici qui comprenez sans doute mieux qu'ailleurs la syntaxe de nos législateurs, comment trouvez-vous ces nouvelles règles ?? N'aurait-il pas été bien plus pertinent d'interdire tout plaquage au-dessus du niveau de la ceinture, sachant que le panel des fautes possibles ou imaginables est déjà foisonnant dans l'existant ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nini,
      pour faire simple et efficace retour aux sources placages interdits au dessus de l'abdomen carton rouge sans discussion et carton jaune si placage rugueux, dangereux, à retardement, etc. entre bassin et abdomen. Il faudra dorénavant se baisser +++ cela risque de modifier les morphotypes, la technique du placage et la tactique de jeu. Cela rendra la vie plus facile pour les arbitres. Quant aux mêlées, mettre un drone pour voir qui pousse en travers ou qui désaxe, etc. et sanction immédiate avec la vidéo : carton jaune la 1e fois, la 2e fois carton rouge pour les fautifs. Ce sera plus clair pour Mr Ibanez.

      Supprimer
    2. Bonjour, je ne comprends pas du tout la même chose que toi, bon déjà on n'est que 2 et on interprète pas pareil, alors je te laisse à penser ce qui va se passer entre arbitres, entraîneurs, joueurs et la foule des cochons de payants qui font le public. Moi je comprends que c'est la tête qui est protégée sur des plaquages en-dessous du niveau des épaules, donc on continue à percuter les torses, à ceinturer les épaules donc à donner tous les ingrédients pour empêcher la continuité et favoriser les arrêts de ce dernier dans des tas répétés à l'envie, jusqu'à la pénalité nouveau graal de notre FLOP.14 et, malheureusement internationalement adapté. Donc je pense que ça ne résoudra rien des maux du rugby aujourd'hui dont on cause ici si souvent, et je persiste à penser qu'un simple article disant clairement que tout plaquage, percussion ou ceinturement (ça se dit ??) sur porteur de balle au-dessus de la ceinture est interdit, carton jaune à la 1° faute, rouge dès la 2°pour le fautif.

      Supprimer
    3. Nini,
      j'ai balayé rapidement la réglementation. En terme de sécurité active et efficiente, pour la protection des joueurs, pour l'intérêt du jeu et pour la clarté des décisions arbitrales, placages torse et tête sont répréhensibles du jaune ou du rouge : rouge pour la tête à effet immédiat, jaune pour le torse au 1e avertissement, rouge au 2e avertissement. Idem que pour les mélées comme cité au dessus. Plus l'organigramme est simple et mieux ça marche

      Supprimer
    4. Solution : éviter de se faire plaquer !!! CQFD

      Supprimer
    5. Elémentaire, mon cher Watson, mais pourquoi donc z'y pensent pas les joueurs, mais où qu'y z'en sont où qu'y s'en vont ???? Tiens un bon axe de travail pour la formation de nos minots, aujourd'hui objectif de la séance ne pas se faire plaquer avec le ballon, si vous sentez que vous allez vous faire prendre alors passer la balle avant pour que le jeu continue !!!! OK ?? Allez on se met en place, on court chaque équipe dans son camp en se croisant au signal je donne la balle à x ou y, les défenseurs ne jouent pas le ballon ..................
      Tautor, beaucoup plus clair maintenant si c'est vraiment ça alors OK, attends quand-même de voir ce qui va se passer clairement sur les terrains !!!!

      Supprimer
  59. Vous vous souvenez de ça ? https://www.youtube.com/watch?v=4Sdfwan5tMw ..

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour
    J'ai l'impression que vous êtes passés à côté de l'événement le plus important de la semaine. J'ai parcouru trop rapidement vos échanges, mais il me semble au détour d'une question de Gariguette, que si trop d'informations/sollicitations est contre productif, pas assez, c'est pas mieux....
    Donc je vous livre le message que j'ai envoyé à mes amis
    Pour infos, je l'ai acheté pour moi, et je l'ai déjà offert à deux personnes, qui en ont été ravies et favorablement impressionnées par la forme et le fonds.
    http://vrac.2cbl.fr/files/2016/12/FlairPlay01.pdf
    Rappel: https://www.kisskissbankbank.com/flair-play-le-magazine-aux-regards-uniques-sur-le-rugby

    Mon message qui peut vous donner des idées:
    IL EST NE!
    Bonjour
    Il y a quelque temps, je vous parlais (pas à tous, j'en ai rajouté certains depuis) d'un projet de financement autour d'un magazine de rugby d'un nouveau genre.
    Désormais, ce magazine est en kiosque depuis jeudi.
    Pour vous ou comme cadeau de Noël vous ne serez pas déçus.
    Il faut chercher un peu (avec les magazines sport, avec autres magazines rugby, plutôt dans les grandes maisons de la presse)........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un petit article ici http://www.cbnews.fr/medias/lancement-de-flair-play-le-magazine-du-rugby-mais-pas-que-a1032476 et ceci qui aide à le trouver plus facilement suffit d'entrer son code postal et ça vous dit où on le trouve http://flair-play.com/abonnement.html et pour avoir une idée, des extraits, ici http://flair-play.com/extraits.html ...

      Supprimer
    2. et puis un chouette teaser ici https://www.youtube.com/watch?v=zYY-UsCcyEs&feature=youtu.be

      Supprimer
    3. D'accord avec Letiophe
      On en a parlé ici il y a un mois
      Et les contributions des Blogger de Côté Ouvert ont été appréciées à leur juste valeur...

      Supprimer
    4. Oui tout ça a été fait pour Fair play mais plus de nouvelles , à part celles données ici
      Ça va s'arranger je vais sûrement le recevoir un jour où l'autre ... mais bon l'essentiel est qu'il démarre bien !

      Supprimer
    5. Bonjour François,
      Je suis le blog de Richard de près :) Comme prévu, le mag a bien été envoyé à votre adresse il y a 5 jours (à l'étranger comme indiquée sur le KKBB). J'espère que vous allez donc le recevoir très prochainement. Merci de me prévenir si ce n'est pas le cas (schaeffer@flair-play.com). J'en profite pour vous remercier une fois encore, ainsi que tous les donateurs et Richard pour la passe sur un pas Côté Ouvert. Le magazine a pour l'instant d'excellents retours mais le chemin est encore long avant de toucher l'en-but. Pour celles et ceux qui souhaiteraient l'acquérir, il y a sur le site la rubrique "Acheter/s'abonner" qui permet de trouver le revendeur le plus proche de chez vous... http://flair-play.com/index.html Amicalement. CS

      Supprimer
    6. Merci Christophe , je vous dit que je l'ai en main -))
      Je pars Mercredi en espérant l'avoir d'ici mon départ
      J'espère surtout que le lancement se passe bien

      À très vite

      Supprimer
    7. Je l'ai en mains. Bel objet. A garder. Il est calme, serein, riche, profond, zen.

      Supprimer
    8. Comme son créateur, Christophe.

      Supprimer
  61. Merci Letiophe pour ce "Fair Play" collector
    pour changer de sujet écoutez l'interview de Jack White : tout est dit ou presque sur le rugby français top 14 et Coupe d'Europe ... je comprends qu'il veuille repartir en AFS ... pas pour faire la route des vins (hein Jan Lou) à mon avis mais pour remettre de l'ordre dans la maison boks .... Et Urios qui rêve de finale contre le Leinster ! Pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  62. Le ruby à XV sport de collectif en puissance, on est tous d'accord, mais quand 1 ou 2 ou 3 piliers ne tiennent pas en mélée fermée que devient cette présentation du collectif, la faute au staf ou aux dirigeants qui n'ont pas pu ou su trouver des suffisamment bons dans ce secteur. A moins que l'arbitre s'en mele avec plus ou moins de justifications. C'est ce que je retiens , aussi, du match Agen/Montauban, Agen n'a gagné que sur les fautes des piliers de Montauban ainsi jugées par Monsieur l'arbitre

    RépondreSupprimer
  63. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  64. Ah la dernière du jour à vent de passer en milieu de journée sur la prochaine chronique...
    La finale de Top 8 (rugby feminin) se disputera à ????
    Begles
    Si si....
    Stade André Moga
    C'est cadeau...
    Ferrasse faisait ça a Agen
    Des cadeaux
    Ce qui nous ramène à la chronique d'Antoine sur renvoi aux 22
    Il faut tout change pour que rien ne change ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme c'est parti à la Fédé, je dirais plutôt "il faut que TOUS changent pour que rien ne change "

      Supprimer
    2. Richard
      Eminence pourriez vous rédiger un édit sur le monde Amateur en Guize de Noël ... La Rochelle ne s'en portera que mieux ! Dieu fermera les yeux trêve obligé
      Votre dévoué prélat

      Supprimer
    3. Une version Dumas, Alexandre. Pas l'avocat. Vingt ans après. Ce sera le titre.

      Supprimer
  65. Allez un peu plus de deux ans pour refaire notre retard et atteindre l'objectif fixé par le Président , gagner la coupe du Monde 2019 !
    Être le Pays hôte en 2023 voilà une autre ambition
    Y a plus qu'à s'en donner les moyens avec les contrats FFR ... et bien sûr l'incontournable Claude Atcher

    Allez on arrête les incantations et on se met au boulot , en silence , comme Guy Noves et son Staff , oui je sais devrait parler plus ... il le fera quand on commencera à lui dire quels joueurs il doit prendre -))

    RépondreSupprimer
  66. Objectif de quel President veux tu parler ? Archer il va faire des bénéfices comme en 2007 mais pour qui ? Les Amateurs ? Au boulot soit, écoutes J White tu as la réponse en partie ... Sans rancune

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laporte ! la tonalité de mon post est sûrement mal rendue , je suis cynique sur le coup bien sûr .. comme toi ... Je ne les sens pas donc je perd forcément de mon objectivité , Je le reconnais bien volontiers ....

      Supprimer
  67. Allez Luyat ! Gariguette est de retour au club-house ! J'offre ma tournée...

    RépondreSupprimer
  68. meilleur moment cette saison : voir mes petits gratter un ballon, pousser pour le protéger, éjecter vers nos trois quarts et me faire la bonne surprise d'une redoublée suivi d'une croisée en bout de ligne pour un arrière intercalé qui aligne un deux contre un pour un troisième ligne en soutien : des larmes, ils m'ont tiré, ces petits cons, et pas qu'à moi, prometteur d'une saison 2016-2017 de plaisirs renouvelés.
    le pire moment : voir des gamins de l'an passé, cueilli par l'Aviron Bayonnais avec la promesse du prestige du maillot, la porte du pole Espoirs et un programme de cardio training, crossfit, et muscu et ces gamins qui ne disent même plus bonjour, finis pour le rugby, début d'une carrière dans la chair à commotion

    pour le reste, à suivre, de belles déclarations, des actions à mener mais tout de même du plaisir à voir cette équipe de France retrouver son ADN

    RépondreSupprimer