lundi 5 décembre 2016

A la turque

Pour la première fois, et à quelques clubs près, le rugby régional et fédéral a voté pour élire son président. Seulement un tiers a choisi, samedi, de prolonger Pierre Camou vers un troisième mandat, ce que le garatzar s'était pourtant toujours refusé à envisager. Cuisante défaite pour celui qui parlait de "son" rugby comme s'il était propriétaire de ce monde amateur dont Jean Fabre, ancien président du Stade Toulousain et candidat malheureux à la Fédé en 1991, me disait qu'«il est mal en point».

Les assemblées générales électorales de naguère étaient rondement menées. Une centaine de dirigeants porteurs de valises de bulletins, présidents de comités assurés ainsi d'exister au bureau fédéral, déposaient les votes de clubs guère concernés par ce type d'élection à liste unique, scrutin verrouillé pour prolonger un système patriarcal qui fonctionnait ainsi depuis l'origine.

En 1966, ceux qui furent appelés les jeunes Turcs prirent d'assaut une FFR pantouflarde régentée de mains de maîtresse par une secrétaire, favorite atrabilaire. Anciens internationaux pour la plupart, figures emblématiques de leurs baronnies, Guy Basquet, Albert Ferrasse, Marcel Laurent, Elie Pébeyre, André Moga, Jean-Claude Bourrier, André Garrigue, René Dassé et Marcel Batigne s'attaquèrent à l'oligarchie en place, laquelle n'avait rien vu venir, confite dans ses habitudes et sa certitude tranquille.

Une nouvelle vague, un demi-siècle plus tard, balaye le système mis en place par Bébert Ier, devenu tyranneau à son tour avec l'âge, népotisme prolongé par ses héritiers, le madré Bernard Lapasset entre 1991 et 2007, puis le gaullien Pierre Camou de 2008 à aujourd'hui. Armés et motivés, Jacques Fouroux puis Jean Fabre avaient bien essayé de faire tomber la citadelle fédérale. En vain. Trop difficile. Juste avant l'annonce des résultats, Serge Simon me glissait : «Si nous n'y arrivons pas, alors personne n'y parviendra jamais...»

1966-2016, l'histoire se répète. C'était aussi un 3 décembre. Et Albert Ferrasse avait lancé à Jean Delbert, président en place : «Nous allons vous foutre dehors !» Adolphe Jaureguy, le grand ailier international, l'immense dirigeant, avait été pressenti par Ferrasse et ses amis pour occuper la présidence de la FFR. "Mais il avait refusé cette proposition, alléguant le poids de la charge et son allergie à l'avion !», précise Jacques Rivière, dans Un Siècle de Rugby*


Ce n'est pas tant le pouvoir confisqué que l'autisme dont firent preuve Camou et ses thuriféraires qui ont plongé l'ex-président dans la défaite quand il suffisait d'approcher des dirigeants de clubs pour entendre leur plainte. Il y a deux ans, j'avais eu l'occasion de partager un dîner à Sarlat avec le président des clubs amateurs français. Il m'avait dressé de son univers un tableau si grave que je n'étais pas parvenu à le croire. Et m'avait signalé que le ralliement des clubs amateurs à Laporte était acté. Avant même que le Toulonnais n'entame son tour de France en cent-vingt stations.

Comme le dit mon ami Antoine avec le sens de l'aphorisme qu'on lui connait, Bernard Laporte est «la mauvaise personne pour la bonne cause». Son passé est aussi un passif dans l'univers des affaires et de la politique. Qu'il porte les espoirs de plus de la moitié (54%) des clubs français en dit long sur le désespoir dans lequel elle était plongée. Mais les électeurs ont choisi entre l'ancien secrétaire général Alain Doucet depuis vingt ans à la Fédé, Pierre Camou en route pour un troisième mandat d'œillères à soixante-dix ans passés, et Bernard Laporte malgré tous ces défauts et ses casseroles, ses saillies vulgaires et ses excès.

«Le vote reste toujours in fine le juge de paix», écrit Pierre Rosanvallon, historien des idées et professeur au Collège de France. «Car si l'on peut discuter sans fin de ce qui est bon pour la société, personne ne contestera que 51 est supérieur à 49. L'élection forme le pouvoir du "dernier mot" et le vote majoritaire permet de mettre pacifiquement un point final aux discordes.» Reste que ce 3 décembre nous rappelle l'avènement de Donald Trump à la tête des Etats-Unis d'Amérique.

L'avènement du trublion du Queens est trop récent dans notre esprit, avec son cortège tardif de regrets et de craintes, de pleurs et de colère, pour que le parallèle ne soit pas fait. Mais, là aussi, les sondeurs profonds, les analystes les plus brillants et les chroniqueurs les plus fins se sont fourrés le doigt dans le fondement jusqu'à la garde en ne remarquant pas le ras-le-bol d'une population prête à l'aventure plutôt que devoir supporter encore la morgue d'une clique de professionnels de la politique.

Toutes proportions gardées, en s'accrochant à son projet de Grand Stade FFR pharaonique et mégalomaniaque, en refusant les changements de formule des championnat de Fédérales, en n'écoutant que ceux qui étaient uniquement de son avis, Pierre Camou a scié lui-même le trône sur lequel il était assis. Aussi lui ont été fatals le désaveu de son comité directeur opposé au vote décentralisé et le départ d'un quarteron de dirigeants fédéraux (Doucet, Barbe, Mondino, Dullin, Buisson, Rière) qui vivaient mal de l'intérieur ce qu'ils regrettaient être une dictature présidentielle.

On peut se gausser des travers de Laporte, et il en a ; ironiser aussi sur le rugby des gueux qui porte ses voix sur le clinquant autant que sur les promesses qui n'engagent que ceux qui y croient. Mais c'est bien une révolution qui s'est déroulée sous nos yeux, samedi 3 décembre. L'ancien pouvoir a été décapité. Exit Jo Maso, Jean-Claude Skrela, Michel Palmié et Serge Blanco (qui reste néanmoins au comité directeur, mais pour combien de temps) : entrent Serge Simon (photo), Philippe Rougé-Thomas (au premier plan), Pascal Papé et Fabrice Estebanez. Car au-delà des programmes électoraux, il y a aussi la place naturellement prise par une nouvelle génération qui a droit, elle aussi et à son tour, au chapitre.

J'étais à Marcoussis, vendredi soir et samedi toute la journée. J'y ai rencontré des présidents que je ne connaissais pas, parlé avec eux, entendu ce qu'ils avaient sur le cœur. Ces bénévoles respectables - rien des «pitoyables» caricaturés avec mépris par facilité - ne voulaient plus de l'Ancien Régime, qu'il soit monarchique (Camou) ou réformiste (Doucet). Du passé faire table rase. Danton-Simon et Robespierre-Laporte avaient leurs suffrages. On ne fait pas de révolution sans casser des vieux : des septuagénaires, samedi, en ont fait les frais. Le rugby nous l'indique à chaque match : il faut savoir passer le ballon comme la main.

Simplification des licences, décentralisation des votes, arrêt du projet Grand Stade, relance de la candidature de la France au Mondial 2023, création de postes de cadres techniques, refonte des championnats amateurs, statut de l'international sous contrat fédéral, redistribution des droits commerciaux : autant de chantiers que voulait ouvrir Alain Doucet et qui seront lancés par l'équipe Laporte. Dans une vingtaine d'années peut-être, loi des cycles, les Jeunes Turcs de décembre 2016 seront devenus à leur tour podagres, accrochés à des hochets. D'ici là, vigilance reste mère de sûreté.
* Un Siècle de Rugby. 480 pages. Editions Calmann-Levy.

251 commentaires:

  1. bonjour, merci Richard pour cette chronique et narration. Je fais court car 2 msg écrits sur la précédente mouture, dont une pour Alain le toubib, se sont inscrites mais n'apparaissemt pas finalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Georges, il faut cliquer en bas sur "à suivre" ou quelque chose de semblable. Au bout de cent commentaires, les nouveaux textes n'apparaissent pas naturellement. Il faut aller les chercher.

      Supprimer
  2. Bonjour Richard,

    Je te remercie pour cette chronique, claire et efficace.

    Je voudrais juste et j'en suis désolé, revenir sur un de tes commentaires sur ta chronique précédente.
    "Je sens que cette élection est clivante ici sur ce blog"

    Je n'ai jamais ressenti sur les différents commentaires de tous les amateurs éclairés de ton blog qu'il y avait quoique ce soit de clivant parmi nous.

    Je te donne raison sur BL. Je ne suis pas sûr qu'aucun de nous a un amour fou pour BL mais il portait la hache qui allait permettre de changer notre rugby.

    J'avoue ne pas avoir compris l'abandon de Gariguette (que je bade, d'ailleurs comme tous les autres). Je croyais vraiment à une plaisanterie de sa part mais tu dis qu'elle a malheureusement quitté le blog.

    j'aime ce blog car tous les avis sont intéressants et surtout argumentés. pas d'insulte de l'humour.
    Il y a surtout un respect total entre nous tous et chacun apporte son avis en écoutant (lisant) respectueusement l'autre.

    Surtout pas de mauvaise foi, ni d'insulte. Je me suis inscrit car justement j'aime tous les gens de ton blog, leurs connaissances, leurs intelligences et les avis hétéroclites partagés.

    Alors peut être n'ai je pas compris la portée de chaque commentaire que tu analysais comme "clivant". Si tu pouvais m'expliquer, parce que moi je voyais plutôt un partage des problèmes et de certaines solutions.

    Voilà, désolé pour cette question

    Le Gé Interloqué


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Gérard, merci pour ton soutien. Concernant le "clivage", je l'ai senti. Rien d'un coup de marteau, plutôt une piqure ici et là. Je veille, c'est tout. Un blog dispose d'un espace mais l'équilibre est subtil. On le voit avec le départ de Sylvie-Gariguette. Rien de grave au demeurant. J'anticipe.
      Cdlt

      Supprimer
  3. Bonjour à tous

    Le monde de la politique doit rester à sa place , on peut s'écharper , se crier dessus , s'engueuler , mais jamais cela ne doit être la raison de ne plus se parler , sinon il y a longtemps que je ne parlerai plus a personne !!!

    Et je suis désolé , mais je n'ai jamais rien trouvé de clivant sur les posts ; ce ne sont juste que des opinions !
    je peux dire à Richard que je le trouve dur sur son analyse sur le personnage B L cela n'entachera en rien les liens !
    Si on ne peut accepter que l'autre ne soit pas d'accord , alors il ne faut jamais prendre part à la discussion politique !

    Je ne comprends pas la décision de Gariguette de nous quitter simplement parce que certains d'entre nous trouvaient B L fréquentable .....c'est juste la vie de savoir que ses amis ne pensent pas comme nous !

    Quand à l'élection , je répète "Wait and see" , si BL met son programme au point et qu'il ne fait que 2 mandats alors il sera à mes yeux un bon président , sa personnalité , je m'en fous !

    Bises à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marc, je pratique BL depuis 1989. Je le connais par coeur. Sous tous les angles. Aigus et obtus inclus. Attachant autant qu'irritant parfois. Le voilà en place. Il le fallait. Personne d'autre que lui ne pouvait casser le béton marcoussien. Reste maintenant à suivre ses actions.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. "A la turque"...
    Ce billet a beau concerner Jo Maso, il n'y est pas question de Walter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Antoine ,
      c'est un message du type " Ici Londres , les Français parlent aux Français "
      "Jo est concerné" , pas Walter , je répète , Jo est concerné pas Walter"
      bises

      Supprimer
    2. en fait, ce ne sont pas les turcs qui ont inventé les toilettes à la turc, ce sont les belges...les turcs ont juste rajouté le trou au milieu...

      Supprimer
  6. "Franchement, il (Bernard Laporte) fait beaucoup de mousse pour faire des vagues, mais j'y reviens, la convention a une valeur juridique". Eric De Cromières.

    Et voilà cela commence, ce qu'il oublie de dire c'est que le président précédent n'avait pas à signer un convention jusqu'en 2020 pour bloquer son successeur.

    Surtout que rien ne change. Que faut il pour que notre pays, notre rugby change enfin ??? "VIva la Revolutione" :-)

    Le Gé moins enthousiaste

    RépondreSupprimer
  7. Salut Richard et merci, .... moi aussi BL n'est pas ma "cup of tea" (allez Gariguette, reviens!); je n'ai pas lu son programme mais certaines de ses propositions m'intéressent. Enfin, on va voir s'il va faire ce qu'il a dit. Je l'attend sur la formation surtout. 100 cadres techniques en plus (j'avais lu 200 quelque part, a-t-il déjà réduit "la voilure"? ... et ça ne vous rappelle rien?... les fonctionnaires... la primaire à droite? ... c'est un "vrai" politique le Bernard) ...bon, il a dit aussi qu'il allait remettre le survêt' de temps en temps, avec qui? avec Noves ou en 4°série? à voir... mais il a du boulot le président.....

    RépondreSupprimer
  8. Hello Christian,
    nous partageons le même pt de vue, je vois...
    200 cadres techniques.
    Le survêt' ? pas à Marcoussis mais Novès a avoir un peu de pression. Le patron ce sera Bernie. Pas Guy. Et là ça risque de mettre fin à l'aventure Novès en bleu. Même si les loups ne s'entredévorent pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que Bru lui en veut "une pelée" suite à des commentaires pas très "sympathique" envers lui, du temps de PSA .Alors je crains plus à une réaction du talon que de l'ailier s'il y a une explication un peu "orageuse"!!! .... et en sachant que c'est Bru qui a été chercher Noves pour qu'il puisse travailler comme il le souhaite et sélectionner les joueurs qu'il veut... si les résultats ne sont pas là, est-ce que la manière suffira ?????

      Supprimer
    2. Ton angle d'attaque confirme ce que j'avais entendu dire ici et là. De toute façon, ce ne sera pas un long fleuve tranquille. Surtout avec un premier match à Twicks

      Supprimer
  9. Bonjour,
    Clivant, clivant, bon c'est toujours mieux qu'être sans odeur et sans saveur. Très franchement, aveuglement ou inconscience, l'équipe en place n'a pas fait grand chose dans ses deux mandats, on sentait depuis bien longtemps le vent de la passion et de l'enthousiasme portés par le rugby sacrifier au gris de saisons sans cesse plus mercantiles, la FFR et la LNR réunies être complétement à-côté des attentes et espoirs du monde du rugby dans son ensemble, et en sacrifiant le sport sur l'autel des dividendes et de la rentabilité, de l'engraissement et de l'enrichissement, ces édiles se sont détachés du monde qu'ils étaient censés représenter et rendre le plus heureux possible. Bon, maintenant l'élection a eu lieu, et n'en déplaise aux cassandre les électeurs se sont manifestés en masse, un président a été élu, de plus sur un programme pas sur sa bonne gueule, alors bon vent. Que l'on n'aime pas Dudule ou Tartempion en tant qu'individu, bien entendu, à chacun sa sensibilité, mais sur ce blog comme autour des mains courantes des comptoirs des club-houses, le rugby vit, respire, attend beaucoup de changements, le retour du jeu et de la joie, de l'envie, de la reconnaissance pour les plus petits qui n'en peuvent plus de si peu de considération pour les difficultés dans lesquelles, vaille que vaille, ils se dépatouillent pour faire vivre leurs clubs, leurs équipes, leur jeunesse. C'est vrai tout de même que, depuis peu, sur ce joli blog, une majorité de nos camarades était plutôt critique sur BL, son passé, ses prises de position, et même sur certains points de son programme. Moi-même, pas plus enthousiaste que ça, je trouvais quand-même que beaucoup du contenu de ce programme était intéressant, et puis même si c'est toujours un peu malheureux à dire, les sortants avaient montré tant de suffisance à l'égard de l'institution du rugby, le privant de dialogue, retranchés dans leur citadelle de Marcoussis, vrai camp retranché empéchant toute idée neuve ou suggestion d'y entrer. Bien entendu, maintenant le plus dur commence, et la guerre (car ça va en être une, n'en doutons pas) entre FFR et LNR, qui couve déjà dans les sous-sols ou chacun pose ses mines, va être sans doute assez violente. Pour ma part, très sincèrement, je vote FFR contre LNR. Les dossiers explosifs du grand stade, des journées de championnat.pro, des internationaux et leur environnement, sont des bombes -même pas à retardement-, j'espère que tous seront assez grands pour y voir l'intérêt global du rugby plutôt que leurs petits appétits et avantages, n'en suis pas vraiment persuadé, on verra bien mais enfin les lignes bougent et les débats s'animent, c'est déjà un tel progrès.

    RépondreSupprimer
  10. Elections nouveaux dirigeants, et si une nouvelle approche du rugby et de l'équipe de France vers ses supporters se décidait ?? Tournées, tournois, matchs internationaux, finales chpt de france, pourquoi ne pas organiser ces rencontres dans tous les stades de France - Paris ET province -, dans les places fortes du rugby mais également dans les régions qui n'ont pas de représentants au plus haut niveau -Bretagne, Nord, Centre ...- et puis arrêter les délocalisations financières à l'étranger. Les pragmatiques et tenants de l'orthodoxie et des cordons de la bourse vont crier au loup, et bien tant pis, si le stade contient 30 000 places et bien on joue devant 30 000 spectateurs, la recette sera moins épaisse, et alors ?????? Le rugby, qui ne ressemble pas à d'autres sports, se banalise par la faute des rapaces qui le dévorent et s'en nourrissent (diffuseurs, partenaires, agents, experts et autres prédateurs périphériques), le ramener vers les amateurs de ce sport, le faire voyager dans tout le pays, le libérer de ce corset dans lequel il ne respire plus, transformer les points presse et les entraînement interdits au public en autant de mélange des joueurs et dirigeants avec le pays profond, cesser de se prendre pour un monde à part constitué « d'élus » pour revenir se confronter à la vie de tous les jours de monsieur tout le monde. Egalement je ne pense pas que ce soit une bonne chose ce recrutement d'encadrement de CDM en CDM. Je préfèrerais un contrat, à la fin d'une CDM, de 2 ans pouvant être résilié au bout de la première année ou reconduit donc pour un an, puis résiliation ou reconduction pour 2 ans fermes de manière a conserver l'unité de la doctrine au minimum les 2 années précédant la CDM donc, et dans ce secteur aussi ne pas pouvoir exercer la charge plus de 8 années. Z'en pensez quoi ?????

    RépondreSupprimer
  11. Ritchie, je viens de lire la diatribe indignée du président de l'ASM sur une éventuelle renégociation de la convention FFR/LNR concernant les internationaux, pas tout compris car c'est juridiquement à-priori compliqué, mais j'y vois surtout des nantis déjà arc-boutés sur leurs acquis et fermement décidés à ce que rien ne change pour conserver leurs prébendes. J'ai tort ou tout bon ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nini, fin octobre (Pour le Plaisir), j'avais donné la parole à un dirigeant de club. Son intervention était éloquente. Le reste a suivi.
      Concernant la convention, le dossier est complexe. Renégocier quelque chose de signé demande l'intervention d'une équipe d'avocats. Ca ne se joue pas uniquement sur les idées mais sur le droit.
      Que les clubs défendent leur position, c'est logique. Mais je veux bien voir ce que Boudjellal va dire (cela écrit, il ne sera plus président du RCT dans quelques temps)lui qui a porté l'affaire devant les tribunaux européens... !!!

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ah Zarma, je me disais bien que tu allais intervenir dans la ligne assez rapidement. Pas manqué. Ne suis ni jaune ni brun (ou alors noir, allez Stade), et toujours vert. Pas laportien, ni saintsimonien, non. Aucun parti. Ni pris. Mais il fallait que Camou sorte. C'était vital. Maintenant le sort en est jeté. Simon, ancien prez de Provale, est certainement autant habilité (voire davantage) que Blanco à suivre ce dossier FFR-LNR. A suivre...

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. 'aime bien l'adage du post : "on ne fait pas de révolution sans casser des vieux"... Et on verra si Bernie joue côté ouvert ou préfère le fermé. On peut qu'espérer que ça ne soit pas à l'image des WC à la turque : sommaire sans confort du siège, ou du moins que pour le président ! Il s'est frotté déjà à la politique et acquis du bagage et de la connaissance. Sur la question Novès, la manoeuvre pue un peu sur un hypothétique départ arrangé ou pas, sachant qu'il ne sera pas décideur de grand chose. Ca laisse supputer sur d'autres domaines de soi disant action, parce qu'il faudra que BL fasse aussi avec le lobby financier, entre autre, dans lequel il trempe aussi. Puisque les loups ne s'entredévorent pas.
    Si on peut rapprocher ça de la trumpitude, s'en est pas aussi majeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sergio

      n'oublie quand même pas le WC à la TURC est le plus sain et propre pour nos corps !!!
      Tant pis pour nos habitudes de nantis ....
      Et comme dit dans le bâtiment , quand le corps va , tout va !!!!!
      amitiés .....

      Supprimer
  15. Ohé, du blog !!!
    Je viens d'avoir des nouvelles de Sylvie-Gariguette-Gobetween.
    Elle est débordée de boulot, manque d'envie, se coltine une bronchite et se sent fatiguée.
    Trop tôt pour revenir échanger ici.
    Pas trop le moral...
    Voilà...
    Bref, le coup de moins bien. Ca arrive à tout le monde.
    On lui souhaite de recouvrer la santé et le moral et tout et tout
    Je l'embrasse et vous aussi, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens Garriguette, un peintre du rugby entre autre et de Rhone Alpes. Bon l'expose beaucoup en Chine maintenant. Mais sympa ses toiles.
      f.com/chevassus-agnes/galerie/elie-cester-le-magnifique_142926.htm#.WEWd5rYwjVQ

      Supprimer
    2. Oui bien sûr que nous l'embrassons même avec une bronchite. On partagera sa peine comme nous partageons dans ce blog
      Le Gé

      Supprimer
    3. Tiens, demain, je vais à Bron, je lui apporterai du shit
      courage Gariguette, on t'embrasse du bord de l'océan

      Supprimer
    4. Merci pour ces nouvelles ! Bien sur que nous l'embrassons et impatient de la retrouver en grande forme !

      Supprimer
    5. Gariguette, c'est le Mac Arthur de nos "philippiques"(*): she'll be back !

      Bon courage à elle pour surmonter le classique coup de moins bien de fin de 1er trimestre (avec le coup de gueule qui va toujours avec !).



      (*): Bon, Mac Arthur, c'est juste pour le coup du retour, pas pour le reste, hein...

      Supprimer
  16. amis du blog bonjour
    le sieur LAPORTEelu une victoire a la pyrrhus
    non une victoire a la HOLLANDE
    elu plus pour le ras le bol de son concurent que pour son programme
    souhaitons qu il ne finisse pas HOLLANDE
    rien d accompli que du vent
    aux premiers frimas de l hiver GARRIGUETTE s eclipse
    c est nous qui auront plus froid
    nous manquera sa pertinence et sa science
    LAPORTE NOVES bonjour les degats
    surement que le TAPIE de GRAULHET
    va vouloir regenter son royaume
    L EDIT(DY) de MARCOUSSIS
    frappera les refractaires
    l exil en vue
    comment un homme tant interesse par les affaires
    va lutter contre DON CANAL

    RépondreSupprimer
  17. En avant la Guillotine,
    La révolution rugbystique tant attendue est là. "Le jeu du serment de paume" va nous montrer qui sont les pommes ! Le peuple rugby veut de la gouaille, du jeu, de l'ivresse, de l'argent et ne rien payer ! Et bien soit ! Nos Montagnards, Danton et Robespierre, vont leurs redistribuer les richesses engendrées par les professionnels dont ils sont issus. Un comble qui n'a rien d’œcuménique quand on connait les parcours de chacun d'entre eux. Danton disait "il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et la France sera sauvée !" Contrairement à Danton, ("le Mirabeau du ruisseau"), avocat et tribun, Serge n'est qu'un pur produit du dopage mendiant postes et lumières à qui de droit. Son alter ego, Robespierre, homme de robe, "Incorruptible Jacobin", n’a œuvré que pour "le comité de salut public". Bernard, marchand de Tapie, a maille à partir avec ses origines d’auvergnat ! Mais pas que … Demandez à Mr Poite si sa mémoire ne faillit pas "tu es un gros con et tu es bidon" 2011, à Mr Cardona plus près de nous ou à André Boniface "C’est marrant parce que j’ai reçu 20 textos d’anciens joueurs qui me disaient : c’est merveilleux, ce gros con fermera sa gueule" en ajoutant qu’il avait tout raté dans sa vie lui qui n’a aucune cape internationale …. Et pourtant en 2006, il disait "Le rugby c’est la discipline, la solidarité, le respect de l’arbitre et des perdants salués par les gagnants". Secrétaire d’état (on parlait de lui comme "l’idiot utile"), il a voulu réduire les mandats électifs se créant de solides inimitiés dans les fédérations et a eu une gestion des moins avisées des CREPS. Personne n’a en mémoire la réplique qu’il eut envers Aimé Césaire, 94 ans, lors d’un voyage d’état à la Martinique "Celui-là, il ne jouera pas le prochain tournoi" que de finesse …. Passons sous silence les frères Fargette … Bref tout d’un pygmalion voir d’un mentor Maximilien. ! Aujourd’hui, la révolution ovale est en marche, la montagne va bercer la plaine à moins que ce ne soit la plèbe pour le plus grand bonheur des béotiens. La fourberie et la félonie seront pourchassées, la terreur régnera avant perdre la tête guillotiné. Une de ses doctrines fut "la mort est le commencement de l'immortalité".

    RépondreSupprimer
  18. rappel salutaire ! La grande classe ...

    RépondreSupprimer
  19. Tautor, Tautor, comme moi, comme nous, tu as fustigé l'ancien régime!
    Les fins de règne ne nous amènent jamais le meilleur mais toujours le plus geuelard,et reconnaissons le, celui qui a mouillé la chemise aussi.
    On craint le pire, on a des raisons d'être inquiets,on a sûrement raison mais on a pas le choix, on a voté et pis d'abord on est un con !
    Allez Gariguette

    RépondreSupprimer
  20. Bon rappel Tautor, L'habit ne fait pas le moine. Et avant d'aller communier, et devant toute cette ile de la tentation, faudra qu'il prouve son repenti...

    RépondreSupprimer
  21. Tautor

    ce n'est pas bon de stigmatiser B L ainsi , car c'est mettre au grand jour que les personnes qui ont voté pour lui ne seraient pas des gens bien puisqu'ils auraient voté pour un gredin !!!!
    Richard , l'a bien dit , c'est un vote par défaut mais une fois le vote fait , il faut essayer de positiver et ce sera donc à B L de mettre en place le programme qui a suscité tant d'engagement de la part des votants !
    La seule chose qu'il faut rappeler à B L c'est que "le Colisée n'est pas loin de la Roche Tarpéienne" et que s'il ne tient pas ses engagements , les troupes se retourneront contre lui , l'exemple le plus clair est celui de notre président actuel , qui a suscité beaucoup d'enthousiasme et fait beaucoup de déçus , donc B L ne fera qu'1 mandat s'il se loupe ; mais en revanche s'il réussit , alors on ne parlera plus de ses défauts passés !

    j'ai toujours en moi le positivisme d'une élection quelque soit l'homme et je ne regarde jamais en arrière , mais toujours devant !
    Et comme a dit un jour un homme bien connu " que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre " aussi comme j'ai beaucoup pêché , je pardonne à B L ses défauts et n'en fait pas cas aujourd'hui !

    Bises de Bastia et j'espère que dans ta région il fait meilleur .....
    Marc

    RépondreSupprimer
  22. « Pour vaincre il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et le rugby de France sera sauvé ». Audace, z'avaient même bricoléé un truc absolument terrifiant, un état d'urgence avant l'heure auquel tous nos politico-pantins du jour ont sûrement rêvés dans leurs écoles. La « loi des suspects », que ça s 'appellait, génial, sont réputés suspects …......... Tous ceux qui pesent pas comme nous !!!!!!!!!!!!!!! Fortiche hein. Tu peux arrêter tous les-tes ennemis avoués ou susceptibles de l'être !!!! Je rigole bien entendu, mais pas trop, cependant le joli cours d'histoire de Tautor me semble un peu fort et rapprocher la terreur de l'élection FFR un tantinet poussé. Si on commence ici à couper les têtes avant d'avoir disséqué l'acte d'accusation, mis les faits en parrallèle avec les actions, on va tomber dans les tribunaux d'exception et c'est pas bon pour la démocratie, et c'est pas bon pour le ton général de cette parenthèse enchantée qu'est ce site d'échanges. Tout modestement, ne serait-il pas bien et bon, dans nos futurs échanges post-élections FFR, pour commenter ce qui se passe dans notre rugby, de mettre de côté les personnalités, clivantes ou pas, des gens en situation dorénavant pour 4 ans, ainsi que nos petits ressentis personnels, pour décortiquer sereinement les mesures envisagées, ce qui se prépare, en quoi c'est bien ou pas pour notre rugby, enfin continuer comme à l'habitude à échanger et tenir des propos de désaccord sans cesse alimentés par la passion et le bon sens, ainsi que par la mesure toujours juste du ton des intervenants. Quand je regarde parfois les forums, sur rugbyrama ou l'équipe par ex, je suis effaré de la violence, du sectarisme, de la bêtise qui se déversent à jets continus sur les gens, des insultes proférées de commentaire à commentaire, et des jugements définitifs exprimés et dont on se demande bien sur quels arguments ils s'appuient. Bref, qu'est-ce que l'on est bien ici, pourvu que ça dure !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  23. Rugby vocabulaire guerrrier et langage de l'entreprise, entraîneurs sans arrêt dans la presse pour se justifier et dire des banalités et conneries à longueur de ligne, des joueurs sans cesse observés à la loupe personnages publics à raconter des conneries et banalités à longueur de ligne, des présidents abonnés à tous les supports médias pour occuper l'espace et en rajouter aux précédentes connes banalités et banales conneries quotidiennes des uns et des autres, des résultats scrutés, une défaite tout est remis en question, jamais d'allusion au jeu du rugby, au sport, mais des commentaires, des justifications, des menaces, de longues digressions sur l'ovale qui nourrit son monde mais devient une situation précaire, je voulais dire « mais où qu'on va » mais c'est déjà « mais où qu'on est !!!!!! ». Il faut venir voir en-dessous du nombril du rugby pro pour sentir et regarder vivre le rugby des comités, des clubs, des séries, des terrains tracés le dimanche matin, des vestiaires nettoyés comme à l'armée avec un tour de service, des maillots lavés dans les tambours des bénévoles en charge, des courses du dimanche matin dans les magasins pas chers pour bricoler à 16H30 saucisses salades jambon pâté, des appels le samedi à 13H00 pour un qui voudrait bien rappliquer avec sa bagnole pour emmener les gosses jouer dans la ville d'à-côté, des entraîneurs avec leur voiture en formation le samedi puis dirigeant le petit décrassage dimanche matin, puis de 10H00 à 12H00 craquer son forfait pour rappeller à celui-là qu'il y a match cet après-midi, essayer de trouver ou celui-ci est bien passé après qu'on l'ait aperçu pour la dernière fois le matin à 4H30 un peu chargé, bricoler une réserve pour 13H30, avaler un casse-croûte et s'occuper de la première, et victoire ou défaite surveiller que tous les maillots sont bien là pour le lavage, et enfin sacrifier à la 3° mi-temps avec le délégué et l'arbitre, mais vite fait parce que la vie à-côté continue femme enfants travail, oui viendez voir en-dessous, nouveaux élus et vous comprendrez vite ce que l'on attend de vous pour faire respirer le rugby français.
    A vous lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un bel hymne en hommage aux vrais detenteurs et transmetteurs des valeurs
      en critiquant le sieur de GROS LAIT pas bien ecreme jamais je ne reproche aux electeurs de l avoir choisi bien au contraire jeles felicite d avoir chasse la caste dormante les intouchables
      prochaine iniative du regent ouvrir un casino a marcoussis
      place au jeu clame t il
      l huisserie a le vent en poupe LE PEN LAPORTE
      pourvu que cela ne finisse pas en huissiers

      Supprimer
  24. Marco
    Tu as raison "qui n'a pas fait de conneries est un saint !" à ce rythme Mr Cahuzac ou Mr Balkany sont de bons Messieurs ... à chacun sa vision des choses et avec respect.
    Ici ciel bleu 8° ce matin 16 à 18° cet après midi
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Oh ! Tautor ! Tu nous fait un simili loi de Godwin avec ces deux personnes :-) . Que pouvons nous rajouter quand tu prends ces cas extrêmes ? :-)

      Mais si nous prenons Balkani, il est élu depuis 1983 à Levallois. Donc "les français sont des veaux" (et j'en fais partie bien sûr).

      Messieurs (et Madame) je suis d'accord avec vous tous :
      avec Tautor tout ce que tu dis sous BL, est frappé du bon sens.
      avec Marc, il est élu maintenant et veillons, tous, à ce que le programme qui l'a conduit là, soit respecté.

      Nous qui nous nous respectons, nous sommes tous d'accord qu'il fallait changer.

      Est ce BL est la bonne personne ? Misons plus sur son équipe. Il y a quand même derrière lui un nombre de personnes respectables et qui vont certainement polir sa façon d'agir et contenir sa façon de se comporter.

      Nous aimons tous le rugby amateur, nos équipes professionnelles et notre EDF. Ce que nous souhaitons, hors de BL, c'est de nous régaler et que les amateurs et que nos écoles de rugby fonctionnent au mieux (d'accord avec Nini).

      BL et son équipe vont au moins "déscléroser" cette vieille institution. Nous espérons tous dans le bon sens.

      LE Gé le centriste :-) (toutes vos voix comptent et toutes vos voies sont à explorer).

      Supprimer
  25. Assure l'intérim
    Punkette ( Crète rouge, bien gomminée )

    RépondreSupprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  27. Cher Tautor

    je ne dis pas ça , qu'il est un saint , mais s'il s'avère que BL est du niveau de Cahuzac et de balkany , il fallait le dire avant et le mettre en lumière , car en ce qu'il me concerne , pas de pitié pour les salopards qui trompent et pillent l'état !
    Je regrette Robespierre et la planche à bascule parfois pour ces personnages !
    Donc si B L est de ceux là , il fallait que ce soit mis en lumière pour que les gens votent Doucet qui a le même programme !
    Mais moi qui suis ignorant de ce qu'il a pu faire , je ne peux le condamner à priori , comme je condamne aujourd'hui les deux voyous cités !
    C'est la différence entre la connaissance et l'ignorance ! Je suis ignare de qui est B L donc pas d'à priori pour moi , en revanche si j'avais eu la connaissance , j'aurai rué dans les brancards comme je l'ai déjà fait en d'autres lieux et pour d'autres raisons !
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est aucunement question de tomber dans l'invective voire l'injure.
      Laporte n'a jamais tué personne (Balkany et Cahuzac non plus, du reste) et son action n'aura de conséquences "que" sur un sport en France.
      Mais dans son parcours précédent, (Tautor met le doigt dessus, et Ritchie le connaît mieux que nous tous), on ne peut pas dire que son rapport à l'argent, voire au pouvoir, ait été marqué du sceau de la vertu.
      C'est ce qui me fait penser qu'il ne faut pas rester le nez sur ses promesses électorales à attendre de voir s'il les applique ou non. Dans des contextes différents (Brexit, élections américaines, primaires à droite), on a vu à quel point dans le politique des campagnes pré-élections, au-delà de l'habituelle démagogie, versent maintenant dans une sorte de marketing de la formule et de la surenchère, pour en rabattre ensuite considérablement une fois la victoire obtenue.
      Il faudra donc lever le nez du programme de Laporte (pas bien différent de celui de Doucet, comme Ritchie le faisait remarquer), et regarder sa politique globale du rugby, tant au sein de la Fédé que dans le rugby mondial. La question n'est pas de se bagarrer sur des chiffres (100, 200 ou 300 cadres techniques en plus), elle est de savoir si sera mise en place une politique de formation sur la durée et avec les moyens qu'il faut. De savoir si la Fédé va réellement privilégier le rugby amateur en y mettant les moyens. Ritchie nous dit qu'il "fallait" que Camou parte, que c'était "vital"; je n'en suis pas si certain, c'est souvent ce que l'on dit, mais après. Le rugby amateur aurait pu continuer à fonctionner dans la douleur et la difficulté, même encore pire que maintenant.

      Mais j'ai de gros doutes sur ce qui pourrait être fait.
      Laporte n'a jamais fonctionné que dans le monde du rugby pro, sa carrière d'entraîneur et de manager de l'EDF a coïncidé avec le développement du rugby pro et toutes ses conséquences, jusqu'au "nec plus ultra" que représente Toulon pour l'économie du rugby, l'évolution du jeu et des valeurs qui lui sont attachées.
      Et on veut nous faire croire que dans un virage personnel et professionnel à 180°, toute sa politique de président de la FFR soit maintenant résolument tournée vers le monde amateur, conjointement à de rudes négociations avec la LNR dont son ex-président toulonnais briguait la présidence récemment, avec les mêmes arguments repris par son homologue clermontois hier ?
      En fait depuis 20 ans Laporte mène une double-vie et livre un combat intérieur d'autant plus intense qu'il est resté invisible. Tout son parcours, ses déclarations, ses attaques ad hominem, c'était une façade, pour tromper l'ennemi. Sa vraie vocation, son amour profond, c'est le bord d'un terrain de 3ème série dans un vieux survêt, à houspiller ces 15 p'tits jeunes qui font trop la fête le samedi soir (les remplaçants c'est 3 copains de la réserve qu'il a appelés en cata ce matin pour faire l'équipe), en gueulant: "pas de fautes, pas de fautes !!"...

      Bref, à m'en donné, faut arrêter de croire que le rugby de Laporte, ça va être comme un film de Philippe Guillard...



      Supprimer
  28. 1745 clubs amateurs.
    Pour les enveloppes de Noël, combien et à qui ?
    Punkette ( prépare sa hotte )

    RépondreSupprimer
  29. On est encore en démocratie, ici au rugby , les votants sont des connaisseurs, et aussi des sympatisants politiques...... Un résultat est apparu, suite à un programme et des rencontres, on ne peut esperer que la plus grande parti du programme soit appliquée et pour commencer le vote électronique.
    Voir aussi le nerf de la guerre et donc le partage des finances, et suivant cela on avancera à moins d'un blocage. Dans notre organisation étatique la Fédé a toujours le pas sur la ligue, enfin jusqu'à ce jour. Dans l'air du temps la Politique varie entre favoriser les élites ou favoriser les masses populaires,qu'en sera til chez nous?
    Ah si tous ces présidents pouvaient ressembler à celui de La Rochelle, au vu du reportage de dimanche...

    RépondreSupprimer
  30. Lire l'article du dernier "Télérama" (n°3490 du 3 au 9 décembre), pages 51 à 53, sur "Penser Autrement".
    "Le vote affaiblit la démocratie, dit l'historien David Van Reybrouck".
    Alors, ayons recours au tirage au sort...
    Intéressant, car montrant le goulet d'étranglement du vote tel qu'on nous le propose et de l'immense vide qui s'en suit. Et, par dessus tout, de l'impuissance à réellement agir sur nos goûts,nos désir, nos choix possibles. Un seul recours, dans les cas extrêmes, et pour reprendre les propos de Tautor, la Révolution style 1789 et ses conséquences sanglantes de la Terreur.
    AB

    RépondreSupprimer
  31. Réforme du rugby amateur, la fédérale 1 est-elle « amateur » ?? Voire F.2 ?? Pour F3 et series, beaucoup de comités n'arrivent même plus à faire des championnats pour chaque série, c'est un bricolage pour présenter un club en championnat de france, les réserves n'arrivent que difficilement à exister et celles qui existent jouent maintenant à 12. Les championnats jeunes ne sont possibles que par le biais d'ententes entre clubs, comités, secteurs, des rencontres sans vrai cadre de poule et classement. Faire un vrai constat sur cette réalité me semble la première et nécessaire action à entamer en tout premier, comprendre ce qui se passe avant de proposer des changements, aller mettre la tête et les bras et les jambes dans les couches vivaces du rugby territorial. Parce-que, regardant les résultats des séries dans les comités, il est un sujet dont on ne parle pas beaucoup, à mon sens, c'est la disparition de très nombreux clubs, disparitions liées à des arrêts purs et simples mais surtout à des procédures de fusion, le tout résultant principalement de la baisse continue des effectifs licenciés. Ce fait reflète bien les soucis de notre rugby, car au final si l'on regarde tous les comités, le tissu des implantations de notre jeu et le contenu des compétitions à l'intérieur des comités en souffrent. J'en parle d'autant mieux que j'ai vécu ces situations. On pourrait considérer que la fusion c'est bien, ça regroupe deux structures voire 3 qui ont des difficultés d'effectifs, alors on rassemble tout le monde on repart -du moins dans la première saison- avec un effectif pléthorique. Constatons d'abord que ça fait, pour les compétitions du comité, 1 ou 2 clubs en moins, en séries on se retrouve alors avec des poules de 4 ou 5 équipes, première phase puis une seconde avec les mêmes, avec pas de bol on rencontre la même équipe 5 ou 6 fois, et sans enjeu !!!!! Ces fusions sont souvent réalisées avec des clubs en difficulté, plutôt que la chimère d'additionner pour être plus forts on additionne deux faiblesses et ça l' fait pas … Passée la dynamique relative et trompeuse de « moins + moins = plus », inévitablement on arrive à ce que la nouvelle structure soit remonte vite vers les séries du dessus, mais si ça tarde un peu, les problèmes des uns et des autres qui sommeillaient mais restaient bien présents, ressurgissent et s'agrègent de nouveaux soucis nés de la fusion, et l'équation devient « moins + moins = moins ». Lorsque l'on regarde les championnats territoriaux, d'honneur à 4° série, en 30 ans la fédé a perdu dans chaque catégorie et pour chaque comité une poule de 10, c'est énorme. Ajoutez à celà les nouvelles obligations médicales que l'on demande aux joueurs à partir de l'âge « canonique » de 40 ans, qui ont entraîné le véritable exode d'une population qui, dans un passé récent, continuait à jouer et constituait même le gros des troupes des équipes réserves et une grosse partie des équipes fanions de séries. Le nombre de passionnés et amateurs mordus qui ont quitté notre sport interpelle, force est de constater que pas grand chose n'a été fait depuis des lustres pour combattre cet état de fait. Alors ?? Puisque l'on repart sur un nouveau cycle -individus, programmes, changements, évolutions (révolutions?)- le tout claironné à haute voix, peut-on croire que l'on va revenir à notre sport ovale, jeu de balle de mains de courses de combats d'évitements, de frissons et d'émotions, et par la même faire revenir à la maison tous les amoureux en rupture de ban ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ajoute et j'ai observé l'autre dimanche auprès du club le plus proche géographiquement, engagé en 1ere série,je n'y étais pas allé depuis 2 ans au moins,qu'il y avait bien moins de monde autour du terrain (peut être 3 fois moins et pas de match sur canal et un beau soleil), et oui maintenant c'est cloturé et payant! Qu'ont ils fait comme recette , moins de 200€ sans doute.

      Supprimer
  32. Le regroupement de clubs n'est pas forcément lié qu' à un problème d'effectif....
    La question financière est omniprésente pour beaucoup qui se trouvent dans la quasi obligation de "s'associer" pour perdurer.
    Par ailleurs les campagnes ont changé, leurs habitants surtout. Beaucoup de villes moyennes ou villages ne sont plus que des cités dortoir ou le rugby n'a plus la place qu'il occupait jadis ; il n'est que le reflet de la société et des valeurs nouvelles qui la compose.
    Punkette ( réaliste )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'accord, si le problème d'effectif n'existe pas, quelle nécessité de fusionner plusieurs structures qui fonctionnent bien ??? Si des clubs proches évoluent à des niveaux bien distants (un en F.3 et un en série par ex), des solutions de tutorat peuvent exister, passerelle amiable qui permet à chaque club d'exister dans ses structures. De plus, dans une fusion, faut pas se faire d'illusions, le plus fort mange le plus faible, donc au final on ratiboise le niveau territorial le plus bas pour que quelques équipes du niveau au-dessus ou de fédérale puissent exister dans leur compétition. A la fin c'est le rugby qui perd, des licenciés, des clubs, des compétitions intéressantes et valorisantes, et pour finir son public.
      Dans les cités dortoir le rugby est bien vivant, voir les EDR du comité IDF par exemple qui sont un vivier florissant. Dans nos campagnes, comme en ville, les gens sont soumis à un tel éventail de loisirs et distractions qu'il est parfois, j'en conviens, bien difficile de trouver des gosses et des adultes pour courir après un ballon quand il fait froid, que les terrains sont détrempés, qu'il y a truc ou machin à la télé, et qu'en plus les douches du stade municipal sont en panne !!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  33. Hi Pimpin !
    Nini nous rappelle, si besoin , le quotidien du bénévole de base, mais c'est pas lui qui à voté;J'aimerais savoir combien de présidents ont organisé des réunions pour avoir l'avis majoritaire du club.
    La comparaison révolutionnaire est pertinente, ce ne sont pas les gueux qui l'ont fomentée non plus.
    Nous sommes restés dans une consultation "démocratique" , un peu plus qu'avant,qui va remplacer les acteurs, donner un coup de torchon, mais pas changer le système, un sérail va remplacer un autre.
    Le rugby tricolore à surement laissé passer une belle occasion de démanteler cette citadelle branlante pour reconstruire sur ses ruines, plutôt que de la laisser bricoler à son gout par le nouveau seigneur.
    Alors on va avoir des réformettes de championnat, d’internationaux,le gros Popaul n'y survivra peut être pas, (la vraie bonne nouvelle !), mais pour les protégés de Nini .....
    Sinon, Marco t'es sur, j'ai toujours cru qu'il avait dit " la première bière", le mec?
    Allez Gariguette
    PS:
    pour André , pas que:"au XXI siècle, le pouvoir devient plus facile à acquérir, plus difficile à conserver, plus facile à perdre"; Moises Naim, The end of power.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime bien cette idée de seigneurs et de manants !
      Il est vrai que la révolution française a été faite par la bourgeoisie qui ne pouvait accéder au pouvoir et quand ils l'ont eu , ils ont fait comme les seigneurs !!!
      D'ailleurs on parle toujours du "palais de l’Élysée "

      Vive le Roi .....

      Supprimer
  34. Ancien manager du SF et du RCT surtout du RCT j'imagine qu'il sait comment il aurait gérer la mesure des 5 joueurs non sélectionables sur 23 ? Raisonnablement il aura la question

    RépondreSupprimer
  35. Marre marre marre ............ Marre de ces présidents qui tribunent de journal en radio, haranguent de télé en blogs, occupent et parasitent l'espace, petits pets pour se valoriser, communiquer et créer .... Quoi ???? Rien, l'agitation ?? Comme si on avait besoin de ça. Entre ASM et ST les têtes de gondoles ont l'air passablement énervées du résultat des élections, préféraient la république Camou, secrets d'alcôve et dirigisme souterrain sans dialogue ni débat, mais attentionné envers ses serfs-viteurs ??? Pourraient se taire un peu et laisser le rugby au jeu, on n'est pas ici dans un conseil d'administration avec jetons de présence et co-optage relationnel coquin-copain, c'est vrai à la fin qu'ils s'occupent de leurs affaires, de plus agiter tous ces remugles nauséabonds d'une façon bien cadencée et sans doute étudiée, placer Novès et tout le saint frusquin au beau milieu, étonnant, z'auraient les choquottes qu'on leur diminue la part du gâteau ou c'est autre chose ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas faux Nini,

      Je n'ai pas lu la diatribe de Bouscatel. Mais il crie "Haro sur le Baudet" alors que la porte de la négociation n'est pas ouverte"
      C'est le même Bouscatel d'ailleurs qui avec l'un des plus gros budgets du Flop 14 n'a pu eu de titre depuis 2012.

      En plus lui , est rétribué en tant que Président. Un PDG qui aurait si peu de résultats en 4 ans serait déjà renvoyé. Je ne parle pas du déficit du ST en plus.

      Je ne suis pas pour BL loin de là mais que Bouscatel et Cromières crient vu leurs résultats. Je ne suis pas sûr qu'ils peuvent donner des cours.

      LE Gé

      Supprimer
    2. La leçon est une chose, mais si tout le monde ne roule pas dans le même sens... Va y avoir de la collision dans l'air. Les réactions ne se font pas attendre et c'est bien vis à vis de celles là qu'on attend des positions fermes. .

      Supprimer
  36. Je ne connais absolument pas Moises Naïm, et donc, a fortiori, pas "The end of power"...!
    Le titre me laisse perplexe....La fin de la puissance...? Çà porte à réflexion.

    RépondreSupprimer
  37. Pour la plupart, on conçoit que le coup de pied dans la montagne devait être donné. Y se trouve que le mec n'avait peut être pas l'image où l'étoffe la plus appropriée. C'est fait. On reste juste à l'écoute du résultat avec les doutes que certains peuvent avoir. On jette personne sur le bucher pour autant. ON ATTEND. WAIT & SEE.
    Nini, tout à fait d'accord avec Pimprenelle sur le rugby des campagnes, cités dortoirs qui entretiennent beaucoup moins une culture rugby, trop diluée dans une civilisation du loisirs. Surtout en comparant avec la région IDF où tu touche un grand nombre mais la plus soumise à cette culture consumériste qui ne peut pas aller dans le sens des valeurs du rugby. OK, t'as l'exemple Massy au milieu, exception qui confirme la règle. Mais le pouvoir n'est pas encore chez les manants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas les mots, là tout de suite, enfin, d'autres que ceux avec lesquels j'ai déjà explicationné tout ça et que visiblement j'ai mal exprimé puisque pas compris. Bon j'essaye: Pimprenelle toute Punkette réaliste que tu sois, au-delà du changement des campagnes et de leurs habitants, le rugby occupe la place que ses structures locales -les clubs-, à travers leurs éducateurs et entraîneurs, veulent -ou peuvent- bien lui donner, et même reflet de la société et de ses valeurs nouvelles, si le monde des clubs s'ouvre avec un visage convivial et amical, en montrant ses valeurs de sport collectif, de l'accueil à la séance, de la douche au goûter, de l'intérêt porté à chacun, pas de raison pour que la mayonnaise ne prenne pas. Très franchement, les gosses et les adultes qui poussent le portillon du stade, c'est à la première séance que tu les accroches, je pense que l'on rejoint là tout les paramètres de la formation, dont nous causons si souvent ici !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  38. Je vois que vous êtes bien lancés...
    Pour les cadres techniques, c'est 200.
    En ce qui concerne la Terreur, Tautor a bien saisi le ballon glissé dans l'intervalle et cela nous donne une belle passe, d'armes. Je dirais une passe d'âmes tant vous êtes tous, dans le club-house, impliqués dans la réflexion post-élection.
    Normalement, le 19, il devrait y avoir une réunion de comité directeur. Enfin. Je constate que le clan Camou ne fait rien pour assurer le tuilage, comme on dit, c'est à dire la passation de pouvoir(s). Bon esprit qui en dit long sur la déception. Il faut savoir encaisser.
    A suivre et amitiés

    RépondreSupprimer
  39. Être Amateur est-ce une vertu ?
    Celui qui est en Fédérale 1 n'aspire qu'à monter en Pro D2, mais avec quel budget tellement le décalage est flagrant ? Est ce aux collectivités locales d'investir et/ou aux entreprises, aux sponsors voir aux spectateurs ? Mais pour être sûr de l'opération, il faut un banc de joueurs pour se maintenir demandez à nos bretons Vannais et un centre de formation voir une école de rugby pléthorique ! Le courage ne suffit plus à ce niveau. Alors oui 2 équipes de plus par poule pour augmenter les recettes ! Tiens voilà une bonne idée ! Comment Polo le Gonze n'y a t-il pas penser plutôt ? C'est "la botte secrète de Nevers" que nous sortent les Bossus. Enfin quand on voit le nombre de clubs, soit qui renoncent sur tapis vert à l’accessit, soit qui font l'ascenseur entre deux étages, il est hypocrite de penser que le "comité de salut public" va résoudre les problèmes avec la gabelle des autres. Pire encore quand on descend d'un ou deux étages, dans l'antichambre de l'amateurisme, les fédérales 2 ou 3 vivotent nonchalamment dans cette espace sachant très bien que le 3 étoiles ce n'est pas pour eux mais qu'ils ne veulent pas bouffer du routier fort de l'exemple du village voisin ou la misère rugbystique règne sur la place du village avec une église vide de tout. Et là on est de plein pied avec les vrais amateurs, série Honneur et descendants, le ciment n'est plus l'argent, ce sont les copains, le club house, le bistrot du village, les jeunes et les anciens qui communient avec l'ovale. Demandez leur à tout cette frange de purs amateurs, qui ne connaissent pas les ganots ce qu'ils pensent de la FFR et de la LNR : ils s'en battent l'oignon grave en tout Honneur et tout Amateur qu'ils sont. A partir du moment ou l'argent, le pouvoir se mélangent, la félonie est là plus perverse qu'une prostituée car elle, pour un tarif, elle exécute son oeuvre sans trahir le récipiendaire ! De nombreux clubs de fédérale 1 se sont colligés en association pour faire avancer le rugby ou pour faire avancer leurs ambitions primaires là est la question. Ne soyons pas dupe du machiavélisme oratoire usité par notre Président pour faire passer des messages plein de leurres mais sans beurre sur le rugby amateur. Phénoménale pièce de théâtre ou les courtisans plus benêts que béotiens, quoique, ont bu l'eau et la cruche sans encore avoir vu la Sainte Vierge ! Quelle est la différence entre Laporte et Tapie ? Aucune c'est Bernard qui vous le met dans le nanard à la turque ! Comme quoi il vaut mieux être un simple amateur mais un vrai plus qu'un amateur éclairé question de goût et de palais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand les trésoriers de vos clubs de promotion honneur et autres séries inférieures auront quitté le comptoir et seront retournés dans l'antichambre de la salle derrière le bar leur servant de bureau ; dubitatifs devant le nombre de refus à leur demande de subventions de leur mairie ou autre conseil régional, peut être se " battiront ils moins l'ognon " celle sans qui leur club n'existerait pas : la ffr.
      Les obligations d'une équipe première, de réserve ; celle d'une école de rygby, de la nécessité d'un arbitre et d'un cadre référent ne sont elles pas trop ambitieuses et coûteuses pour de petits clubs.

      Supprimer
  40. Comité directeur dédié à "Gariguette"
    tournez 19 fois la langue dans votre bouche avant d'avoir des certitudes abouties sur le rôle de Président .... j'ai écouté le premier discours entre copains (Merci Midol) ... fascinant pour une étude psycho comportementale ! Ecoutez et lisez aussi car les 2 liens ont une convergence notoire qui laisse pantois ..
    https://www.dailymotion.com/midiolympique : http://www.liberation.fr/sports/2014/01/17/bernie-le-dingue-prend-le-pas-sur-laporte_973707
    2 périodes bien différentes, 2 ans de maturité passés à la prédication ostentatoire, revêtu de la tenue adéquate chemise blanche, petite cravate noire et fine, veste noire faisant penser à ces prédicateurs givrés et évangélistes américains très clergys, icônes plus d'une schizophrénie aboutie ou pas que d'une paranoïa .... fascinant, envoûtant d'écouter Robespierre remercier à la prêchi prêcha dans une logorrhée intelligible mais pauvre de sens si ce n'est celle de ne rien dire et son contraire ou la parabole de l'amitié prend tout son sens liturgique ! Vous remarquerez que Danton, dans un style moins caractéristique, exulte de patience et d'avarie verbale lui le fossoyeur de garazi. D'ailleurs, à ce propos, parler de Garazi ou de Garazien mérite le respect absolu et n'autorise pas à galvauder le mot car chaque année à St Jean Pied de Port des dames "Rose" courent au profit de la lutte contre le cancer du sein bien loin du Saint Bernard ! Faut-il le savoir et le dire. Merci pour Elles.

    RépondreSupprimer
  41. Ligueurs et Fédérastes : ça fleure bon l'ascension de la monarchie absolue, ça ! Rouges et Blancs, Roue et Guillotine, Bien et Mal... Ach ! la France sera toujours la France, beau pays de mon enfance, quand je ne connaissais pas encore l'univers enchanté des adultes doctes.
    Fraisounette, on joue à 14, magne-toi les fesses !
    Zarma : le petit Jésus rentre chez lui avec son carne de notes du deuxième trimestre. Papa Joseph le lit, écarquille, laisse tomber la mâchoire et souffle : "Eh ben, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques !"

    RépondreSupprimer
  42. Ligueurs et Fédérastes : ça fleure bon l'ascension de la monarchie absolue, ça ! Rouges et Blancs, Roue et Guillotine, Bien et Mal... Ach ! la France sera toujours la France, beau pays de mon enfance, quand je ne connaissais pas encore l'univers enchanté des adultes doctes.
    Fraisounette, on joue à 14, magne-toi les fesses !
    Zarma : le petit Jésus rentre chez lui avec son carne de notes du deuxième trimestre. Papa Joseph le lit, écarquille, laisse tomber la mâchoire et souffle : "Eh ben, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  43. Bonjour,
    J'avoue que je ne sais plus vraiment comment aborder un texte ou répondre à un commentaire précédent, tellement cette élection, effet collatéral, a fini par installer, même ici, l'adjectif clivant au centre des débats. Alors c'est entendu on est contre ou on est pour, on aime ou pas, on supporte ou pas, pas de demi-mesure, bref il faut se positionner ou ici ou là. Et bien non, pas d'accord, depuis l'élection il n'a pas été pissé une ligne sur le rugby, mais ça cause de procès, de soupçons en intentions subodorées, de convictions en appréhensions, nous nous laissons aller trop vite, trop fort, trop loin, dans la réaction épidermique. La chronique alimentée par les présidents du FLOP.14, entretenue par le silence assourdissant de Novès, les réflexions de seconds couteaux, les commentaires de tout un chacun qui se multiplient, les petites phrases et attentes en embuscade des faux-culs qui surplacent en attendant de sentir la direction du vent, et bien tout ceci fait que nous sommes tombés dans un marigaud où se débattent des postures et réflexions qui ne traîtent pas vraiment des défis qui nous attendent, qui attendent les nouveaux élus, on se perd un peu à mon sens dans le superficiel de la chose, peut-être ferait-on mieux de continuer à entretenir la richesse de nos débats sans clivage, et de reparler de notre jeu, comme le mini-débat sur la formation l'illlustre bien. Programme il y a donc, alors discutons du programme, mettons-le sur la table ovale de nos échanges, et pour ou contre je crois que l'on va bien s'amuser et prendre un joli pied en discutant de son contenu.
    Tout comme en politique, à trop taper sur les nouveaux on va finir par se donner l'illusion que les précédents étaient bons, honnêtes, capables, et plus et mieux, M.... pas oublier quand-même si vite leur incapacité à gérer autre chose que leurs petites affaires, et si on en est là ou l'on se retrouve des leçons à tirer peut-être ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement trop de commentaires et d'interview ni faites ni à faire , plutôt bien dans ce contexte que Guy Noves ne se répande pas dans la presse , il attend de voir son nouveau patron et chacun prendra sa décision en son âme et conscience , ils ne sont plus des pairs mais l'un est bien le patron de l'autre .... Le staff actuel fera le tournoi après ... Je sens que ce Président la veut s'approprier l'EDF de façon marquée , question de background et de tempérament

      Supprimer
  44. Nini,
    tu es un homme de rugby et de terrain.Je t'ai fait un tableau de la fédérale, de l'honneur et des séries inférieures c'est à dire l'iceberg de l'Amateurisme celui qu'on ne voit sauf à y être plongé dedans.La fédérale 1 c'est l'étage néo professionnel c'est à dire les clubs qui ont un peu de sous, quelques joueurs voir un centre de formation et des prétentions variables. La fédérale 2 et 3 c'est le ventre mou pas de vrais néo pro ni de vrais amateurs, l'argent circule certains savent se faire payer et les ambitions sont modestes somme toute.Et puis tu as l'Honneur et les séries inférieures ou l'amateurisme est total ou presque. Bien sûr qu'à chaque étage il existe des ambitions naturelles pour essayer de monter.A Beaumont, nous faisons le yoyo entre la fédérale 3 et l'honneur mais cette année pour pouvoir rester en F 3, le club a fait une entente avec Montech pour l'équipe réserve, les juniors et cadets par manque d'effectifs pour éviter une relégation administrative ce qui est déjà arrivé. Le bénévolat fonctionne à fond malgré cela c'est la misère. Il faut ratisser de plus en plus large pour trouver des joueurs qui ne viennent que s'ils ont des primes. A 17 ans, les jeunes s'en vont à la fac et le we ne reviennent pas au village pour bon nombre préférant les loisirs divers et variés .... Nous sommes donc devant un problème socio culturel qui dépasse largement le rugby et ce n'est pas avec les piètres résultats de l'EDF que tu vas drainer des jeunes encore moins avec les égos surdimensionnés de nos élus FFR et LNR qui ne font kiffer personne. Le rugby est un sport malade, vérolé, à la mane de quelques argentiers qui n'ont que cure du monde amateur. Regardes Mohed, il ambitionne d'acheter un club en angleterre au lieu d'aider les clubs amateurs de son comité .... Idem son cousin à Toulon, idem aux quelques chevaliers de l'industrie qui mettent de l'argent là ou ça rapporte mais surement pas chez les amateurs ! Vaste hypocrisie et fumisterie collégiale que de croire que Zorro va régler tous les problèmes de l'amateurisme qui représente une goutte d'eau par rapport au monde professionnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu mets le doigt sur le problème: Laporte et son équipe n'ont connu que le monde du rugby pro, "vérolé" par le fric à tous les étages.
      Le reste n'existe pas pour eux, et j'ai peur que la politique qu'ils entendent mener, c'est d'une certaine manière donner des moyens, non pas au bas (Honneur et séries: le vrai réservoir du rugby) d'exister, mais au milieu (la Fédérale) de pouvoir avoir l'illusion d'accéder aux niveaux supérieurs et à la lumière.

      Supprimer
  45. J'ai été, et suis, de plus en plus, confronté au même problème dans le cadre du Tennis-de-Table. J'y ai toujours joué et suis passé à la compétition en 1978, après l'arrêt de ma "carrière" de joueur de rugby.
    A cette époque, les clubs étaient nombreux, bien gras, bien vivants, à tous les niveaux...Beaucoup de jeunes, des bénévoles -joueurs eux-mêmes pour la plupart, mais les parents étaient très présents également- des matches réguliers en aller et retour, d'excellents "casses-croûtes", des ambiances presque toujours formidables...Le club de ma petite ville, Chazelles-sur-Lyon, louait un car lors des grands évènements: finales départementales, régionales, matches de barrages...!
    Depuis, devant la déliquescence du sport en général, et du dit "Ping" en particulier, les clubs des villes proches sont obligées de s'associer. Ainsi, nous-mêmes et la ville de Saint-Symphorien-sur-Coise. Deux clubs à plus de 60 licenciés chacun. Vers 1985/90, déjà, plus qu'une trentaine! D'où le couplage. Et, aujourd'hui, à peine ce chiffre de 30 licenciés, licences "loisir" comprises!
    Rugby, TDT, Foot, un peu moins peut-être, et encore...., c'est l'ensemble du sport, tel que nous l'avons connu -de l'après guerre aux années, disons 1980- qui périclite. Il ne correspond absolument plus au mode de vie actuel.
    Je pourrais développer longuement, mais je suppose que vous connaissez tous déjà et depuis longtemps ce problème qui est, me semble-t-il décisif aujourd'hui. Décisif, car tout le reste se trouve intimement lié à cette philosophie de vie dans laquelle les sports collectifs, les associations, les fédérations se trouvent confrontées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Jacques Secrétin....! On est de la "classe"!

      Supprimer
    3. Je viens d'effacer une longue digression, explication entre l’Éducation Physique et le Sport, les sports, et mes qualités et besoins. Un bon travail, j'ose le penser, qui a disparu en un clic devant mes yeux effarés. Un gros travail, en tout cas.
      Certainement un signe...
      Alors, je résume sans plus de circonvolutions:
      Je n'avais aucune des qualités intrinsèques demandées au concours du C.R.E.P.S. (réussi, malgré tout, et très péniblement), c'est-à-dire, vitesse, détente, puissance, explosivité...J'étais vif, souple, coordonné, endurant...Alors, non, pour Daley Thompson. Et, par ailleurs, à l'autre extrémité, je n'avais et n'est toujours pas, de goût pour les sports mécaniques: trop de bruit, d'odeurs d'essence et de gaz brûlés, de cambouis et de graisse!

      Supprimer
  46. "Les hommes de pouvoir agissent un peu comme des enfants qui sont persuadés que le monde leur obéit. La vision du pouvoir de ces hommes est avant tout une preuve d’immaturité." Jean-Pierre Friedman docteur en psychologie, psychanalyste

    BL est comme les autres.

    Mais pas de procès d'intention, revenons à notre sujet de prédilection le rugby.

    Les clubs qu'ils soient de rugby de ping pong ou autres, ne pourront plus vivre d'amateurisme marron. Tout doit être codé, réglementé. Tout argent doit être justifié.

    J'ai été dans beaucoup de clubs et comme vous le dites: C'était la joie, la bonne humeur, des petits arrangements pour avoir un car. On se débrouillait avec les moyens du bord pour exister. Des entreprises qui vous achetaient de maillots ou des dépenses pour les soirées pour faire rentrer de l'argent pour le club.

    Quand vous voyez les normes de sécurité, d'hygiène et autres. terminéss les soirées, les tombolas avec le jambon du coin, les cadeaux d'entreprise,... Nous sommes dans une société où tout doit être justifié. La moindre erreur de gestion, d'argent non déclaré ou autres vous amènent direct au tribunal, ou au moins dans les journaux.

    Le ticket d'entrée pour créer un club est tellement énorme que le rugby de village ou de petite ville est mort.

    Ce n'est pas du au professionnalisme mais à une américanisation de la société où l'individu rend responsable le cafetier parce qu'il n'a pas mis que son café pouvait être brulant. Regardez les maires de petite ville qui peuvent aller en prison parce qu'un panneau de basket est mal fixé. Donc pour eux terminées les infrastructures dangereuses ou coûteuses à entretenir.

    Le prix du bénévolat va être si coûteux que les bénévoles vont disparaitre pour des professionnels

    Il y a 20 ans, je me souviens d'un jour dans un club de rugby où mon fils s'était ouvert l'arcade et je me suis occupé de tout parce que je me sentais responsable et en aucun cas j'aurais ennuyé les bénévoles.

    Maintenant il y aurait eu procès, responsabilité, cris, FR3, blog, twitter, Facebook un club qui laisse l'enfant sur le terrain.....

    Malheureusement pour nous et nos anciens petits clubs où des super passionnés vous apprenaient le rugby, "GAME OVER" terminé le "Same player shoots again".

    "On joue sa vie comme on joue au flipper
    Déjà tout môme on flippe de bumper en bumper
    On gagne on perd, et toujours on espère
    Pouvoir s'en refaire une petite
    Gratuite, gratuite, gratuite, gratuite"
    Téléphone ma jeunesse heureuse.
    Terminés nos chansons insouciantes des années 70-80, nos clubs house, nos petits stades avec des vestiaires non chauffées avec une hygiène douteuse.

    La petite gratuite est coûteuse. Tout à prix même le rugby.

    Maintenant, nous devrions nous demander comme le dit Nini, André et les autres comment pouvons nous changer pour que nos petits enfants connaissent cette joie et nos plaisirs d'une EDF.

    A vos idées.

    Le Gé nostalgique

    RépondreSupprimer
  47. C'est le procès de l'évolution,le Gé dit americanisation,d'autres parleraient de mondialisation ou de libéralisme,d'aucun ( oui, bon,un célèbre talonneur de Chevreuse par exemple ) citerait notre ami Warren " la lutte des classes est une réalité et nous l'avons gagnée ",pour mémoire.
    On peut disserter sans fin sur les bienfait et les dommage collatéraux du système.
    On peut aussi se demander pourquoi on à rien vu venir, pas exigé par exemple des dirigeants fédéraux , nos employés, qu'ils nous fournissent les bons outils,qu'ils conçoivent une promo qui parle aux ados,qu'ils expliquent à Altrad et consort qui c'est Raoul.
    Mais faudrait déjà qu'on explique aux foules repeintes en rouge et noir, bleu et blanc,au choix,qu'il vaut mieux être petit pratiquant que grand supporteur
    Allez Gariguette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  48. Actuellement nous discutons sur le fonctionnement des petits clubs, des bénévoles, de la jeunesse et du sport, quelqu'un peut il nous dire comment cela se passe en Allemagne, ou en Italie, ou chez les britanniques

    RépondreSupprimer
  49. Dans mes souvenirs , notre interlocuteur le plus important était la Mairie , le stade , les équipements , le transport négocié etc.. de meme que les subventions , après , le tissu local de commerçants , les événements crées par le club lui même et on bouclait comme ça dans la joie et la bonne humeur
    La FFR , le Comité , organisation des compétitions ,règlements , envoyer un arbitre , les licences, les places pour les match internationaux .. en 20 ans pas vu un cadre formation ou un superviseur pour faire de la détection , non ça c'était les clubs de divisions supérieures qui le faisait .... Le club dont je parle a évolué de 5'ieme série jusqu'en honneur et puis de plus en plus difficile d'avoir les équipes de jeunes etc.. etc... etc... jusqu'à la fusion , pardon l'entente avec le club voisin et après 5/6 ans de galère c'est reparti plutôt très bien y inclus l'école de Rugby avec toutes les catégories d'age . A cette époque il y a avait trop de clubs ou pour employer de vilains mots , trop d'offre pas assez de demande , on était dans la fin des années 80 ... A mon avis vrai sujet , au de la de faire la nécéssaire promotion de notre sport , le bailleur du club amateur c'est la Mairie , le département , la région pour les gros . Les fonds des collectivités ne sont pas infinis et le Rugby n'est pas le seul sport qu'elles doivent financer , on voit bien le mouvement de regroupement de communes , voire de grosse agglomération , c'est à cela que le Rugby amateur doit s'adapter avant d'attendre quoi que ce soit de la FFR
    BL a clairement surfe sur le mécontentement d'une FFR coupée de sa base mais j'avoue que je ne suis pas sur d'avoir tout compris de ce que le "monde amateur " attend de la FFR de façon précise et spécifique mais je suis sur que ça va venir avec vos éclairages et quand le programme passera d'incantatoire à plan d'action
    Clivant vous avez dit clivant , la on parle de l'homme BL bien sur , pas son programme j'imagine ? Bien évidement très clivant
    J'avoue que je suis sidéré par l'absence de filtre chez lui , il n'a pas de surmoi .. son speech que nous a passe Tautor est symptomatique vers la fin , Camou était Ali Bongo et la FFR la Corée du Nord mais lui son modèle c'est Poutine /Medvedev .. très à la mode en ce moment Poutine ..

    RépondreSupprimer
  50. Tain, c'est toujours les meilleurs qui .......
    Promis juré, la prochaine fois que je passe dans ce put... de bled de mer..... de Pietermaritzburg qui l'à vu naître, j'embrasse le tarmac !
    Allez,la différence entre Craig et Sylvie, fastoche, elle on espère son retour!

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour,
    C'était pas non plus le diable, juste un arbitre de rugby avec ses imperfections, un homme qui pouvait se tromper, comme le joueur fait un en-avant ou l'entraîneur se trompe dans sa préparation. Demi d'ouverture de formation, je pense qu'il était ouvert sur le jeu, après serais curieux de comprendre et sentir ce qui se passe autour d'une rencontre internationale, voire une phase finale de CDM !!! Peut-être plus perméable à la pression que d'autres ??? Pas remonter la potence non plus, après tout l'était au sifflet depuis l'âge de 15 ans, sans doute pas le plus mauvais serviteur ce fils de Pietermaritzburg.

    RépondreSupprimer
  52. Elections élections piège à cons ??? Bon, et si pas ??? Oui, pas non plus tomber dans la béatitude !!!!!! Alors ??? Et bien je vous propose de nous pencher sur les 44 propositions du candidat Laporte maintenant ci-devant Président. D'accord ??? Pour pas tout mélanger, je vous propose de disserter tout d'abord de propositions touchent plus le général et qui prètent bien entendu à discussion et dont il faut débattre pour savoir comment nous interprétons tous ici ces propositions, parfois d'un commentaire à l'autre les sensibilités sont diverses, c'est ce qui rend intéressant d'être ici. Je me permets d'ajouter commentaire ou interrogation après le libellé de la proposition entre guillemets. n° 1 : « Dissolution du Comité Directeur et Création du Conseil National Supérieur du Rugby (CNSR), représentatif de l’ensemble du monde du Rugby français » Sait-on quelque chose sur la composition de ce conseil ???
    n° 2 : « Instauration du vote décentralisé électronique pour l’élection des administrateurs de la FFR et mise en œuvre de consultations référendaires décentralisées, sur tous sujets touchant à l’intérêt général du Rugby » ça me paraît bien.
    n° 3 : « 1 Club, 1 procuration : limitation du nombre de procuration à 1 par Club » on se damnde bien pourquoi ce n'était pas déjà la règle.
    n° 4 : « Limitation à deux mandats consécutifs des fonctions de président de la F.F.R., des Ligues régionales et des Conseils Départementaux » Tout à fait d'accord, et étendre ça à toutes nos institutions serait aussi pas mal.
    n° 5 : « Création du Conseil de Surveillance Financière, chargé de contrôler et d’encadrer la gestion économique et financière de la FFR » J'ai toujours peur de ces organismes de contrôle, sont-ils indépendants, extérieurs au rugby … ????
    n° 6 : « Création d’une Haute Autorité Médicale » Là encore qu'il n'y en ait pas me semble incroyable, mais peut-être existe-t'il déjà une structure ??? n° 14 : « Mutualisation de la vente des droits commerciaux du Rugby français (équipes de France, Top 14 et Pro D2) » C'est à dire surtout supprimer la concurrence FFR/LNR au sujet des droits commerciaux, pas pointu là-dessus, concrètement ça signifie quoi ????
    n° 15 : « Mutualisation de la gestion des recettes LNR/FFR dans un budget consolidé et/ou dans une filiale ad hoc » Encore un point qui vise à ce que la FFR reprenne les rènes de tout le barnum, même question ???? n° 20 : « Création de « l’e-Université du Rugby français » ???? n° 37 : « Stopper le projet du Grand Stade » Je suis pour et ça rejoint le point suivant
    n° 38 : « Négocier une entrée au capital du Stade de France » En plus je milite pour les rencontres internationales en Province comme à Paris n° 40 : « Création d’un service compétent DOM-TOM au sein de la FFR » Pourquoi traîter les DOM/TOM différemment ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Point 37 : Pas sur ....
      L'arrêt du projet de part certaines de ses clauses, coûterait assez cher ...
      Peut être un moyen détourné de faire accepter,par consensus, les premiers coups de pelles mécaniques d'un programme finalement jugé viable et judicieux par tous les candidats...

      Supprimer
    2. NON !!!! Peux pas croire que nos dirigeant seraient machiavéliques et intrigants à ce point, laisser supposer que .............. Pour susciter des ........... et appliquer des mesures ........... que tout un chacun d'élu ............ tout en ergotant bouche en cœur et dents serrées ........... approuvent faux-culs entre deux tournées !!!!!!!!!! NON ......

      Supprimer
    3. le point 3 devient caduc si le point 2 est mis en place... non?

      Supprimer
    4. of course ...... Comme quoi on avance, on avance !!!!!!!!!!!

      Supprimer
  53. Bien sûr, Nini, je souhaitais ce post sur le mode caricature.
    On ne dirige pas 70 rencontres de ce niveau par hasard.
    Mais la finale dont on cause,il arbitre à charge des là première action sut Huguet , et le reste est à l'avenant. Rajoutons le désespoir de nos amis calédoniens la dernière fois, ça fait beaucoup.
    Pour l'avoir vu souvent, pour céder à la psychologie de comptoir aussi, j'ai l'impression que notre ami Craig, au fil du match se fait une opinion sur l'équipe méritant la victoire,et agit en conséquence.
    Mais en période coupe du monde , Nini, et pas seulement pour notre néo retraité, c'est plutôt " l'intérêt supérieur du Rugby",l'entregent , d'aucun diraient rouerie,de ses hauts dignitaires qui doit peser sur le dos des arbitres,forcément la sérénité doit en prendre un coup, non?
    Allez Gariguette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute pas faux quant à la psychologie de comptoir, sont que des hommes après tout, on les voudrait parfaits quand ils ne sont qu'humains, les ressorts qui les animent et leur "sérénité" devant l'évènement devraient pouvoir occuper les psy du spot, des buvettes et des mains courantes encore un paquet de temps !!!!!!!!!!
      Serait intéressant de voir comment qu'on s'occupe d'eux dès leurs désignations connues, à l'international comme dans l'hexagone, sans doute des raisons de se poser des questions, pour ça qu'on n'en sait trop rien (accueil, hôtel, transports, repas, loisirs/détente ??? .....).
      Du temps où la rivière adjacente au terrain charriait des menaces confuses, le siffleteur l'était bien plus pragmatique !!!!!!!!!!!

      Supprimer
  54. n° 4 : « Limitation à deux mandats consécutifs des fonctions de président de la F.F.R., des Ligues régionales et des Conseils Départementaux » Tout à fait d'accord, et étendre ça à toutes nos institutions serait aussi pas mal.

    Cela existe aussi en Russie, tu peux regarder ce que cela donne avec Poutine et Medvedev :-) D'ailleurs, il fait un lapsus dans son discours Laporte avec Serge Simon.
    No5 OK si vraiment indépendant.
    No 6 que l'EDF, TOP 14, Prod 2 font partie d'un lot que tu ne peux dissocier tu achètes le tout ou rien avec la même boite plutôt qu'une vente par appartements.
    Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est en quoi les 6 et 15 vont profiter aux clubs amateurs et à la formation. Sauf à faire une autre répartition des gains et là ce sera le drame sauf à financiariser la formation des clubs du top 14 comme le réclame Mourad.

    No 38 pour les DOM, c'est des départements comme les autres. TOM, je pense qu'il parle de Tahiti et Nouvelle Calédonie ou tu as des gabarits aptes au Rugby qui ne sont pas exploités comme le font la NZ. Et du fait que c'est des territoires qui deviennent de plus en plus indépendants. Ils veulent se positionner à l'image de ce que fait Clermont au Fidji. Enfin c'est une explication parmi d'autres.

    Le Gé
    PS : dans tout ce que je lis je ne vois ni aucune aide à créer des clubs ou surtout à remettre le rugby au milieu des petits villages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH !!!! L'indépendance des organismes de contrôle, vaste problème, voir les labos et les médecins, les audits administratifs internes, la cour des comptes pour avis sans suites .... etc ....
      On est bien d'accord, plein de points ne vont pas profiter à l'amateur et la formation, cependant ils sont intéressants car dessinant les contours de la grande maison qui va administrer notre sport, c'est quand-même important, parce-que sans structures solides et pertinentes pour construire justement en profondeur dans la recherche de ce jeu perdu après lequel nous pleurons tant, c'est bien de reposer sur des fondements clairs, pertinents et costauds ne prêtant plus à discussion. Pour le point 15, en attendant plus de détails je comprends qu'il consiste à répartir mieux et plus, y-compris vers le monde amateur.
      Je ne vois pas le bien-fondé, concernant les DOM/TOM, de traiter "à part " ces territoires.
      Attends un peu pour les clubs et l'ovale au centre du village, c'étaient juste là en amuse-gueule les propositions s'attelant au général dans le fonctionnement.

      Supprimer
  55. Bon sur le point 15 faudra se partager les pertes aussi , pour rappel les clubs pro sont au total déficitaires
    Si vous avez envie et le temps allez regarder les budgets publiés qui sont normalement le reflet d'une stratégie . Je ne suis pas sur que la FFR ait un problème d'administration du jeu mais quand je cherche Nini ce qui te tient tant à coeur les investissements formation , je ne les vois pas ou alors noyer dans différents postes . Il y aura surement un merite à professionnaliser tout cela dans le sens ou en regardant les postes budgétaires et leur evolution on doit être capable de dire la stratégie
    L'amuse gueule pourrait decevoir fortement ceux qui ont cru que c'était le plat principal car cela a été martelé y inclus dans son speech d'après victoire ( qui vaut le coup d'être vu ) mais bon si c'était une tactique pour arriver au pouvoir ....
    Ensuite ce programme est d'abord une liste d'intentions louables dont certaines vont dans le bon sens .J'ai quelques doutes sur l'ingérence d'une FFR dans le monde de l'entreprise qu'est devenu le Rugby professionnel qui est quand même dans un équilibre instable , il y aura la des litiges juridiques importants , attention au jugement à l'emporte piéce de notre camarade qui au de la de son énergie et des compétences de technicien qu'on lui reconnait volontiers ne nous a pas encore démontré ses qualités d'administrateur , de gestionnaire et surtout sa comprehension des différents enjeux et gros dossiers qui l'attendent . Je ne sais pas de quelles expertises il a autour de lui et les compétences de son équipe mais je pense que certain ne sont pas autour pour rien et attendent un retour sonnant et trébuchant de leur service
    Donc voir le premier budget de cette FFR nouvelle version nous donnera de la clarté sur la stratégie et les objectifs . Les Frais juridiques devraient augmenter considérablement , la convention , le grand stade etc.... et surtout le temps du juridique ne se joue pas sur une saison .... Dans FFR il y a fédérer , la nouvelle équipe devrait se l'approprier et faire des choix stratégiques forts et REALISTES
    Le Rugby des villages Ge il se débrouillera seul comme il a toujours fait , les amateurs dont BL parlent sont ceux de la Fédérale qui ont du mal a réaliser leurs ambitions car ils ne sont plus vraiment amateur ... joueurs payés etc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Frais juridiques ?
      Certes, mais les grands cabinets d'avocats d'affaires sont proches aujourd'hui de la nouvelle équipe en place...

      Supprimer
    2. Des bénévoles en somme ! Tant mieux pour la nouvelle équipe en place

      Supprimer
    3. On peut surtout l'imaginer en droit fiscal

      Supprimer
  56. L'avenir du Stade de France dont les recettes s'effondrent est suspendu à l'autonomie en terme d'installations sportives de la FFR.
    Cette derniere est en convention jusqu'à l'été 2017 avec le dit stade. Si elle venait à ne pas renouveler son bail, l'état serait obligé, selon ses propres obligations contractuelles, de renflouer les caisses du consortium qui gère sa propriété.
    Entrer dans le capital du Stade de France? Construire un nouveau stade? Et si l'on attendait les résultats des élections nationales au printemps prochain pour prendre une décision ?? Et si l'on négociait, âprement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ne jamais sous estimer le rôle d'un pronom indéfini dans une phrase ; Il n'a pas de genre mais peut rapidement vous faire passer de la lunette ronde au piercing de l'arcade en guise d'apparat.
      Punkette ( pas neutre )

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  57. Tiens petite réflexion d'un gars du terrain et du terroir pour remettre 1 coup sur le thème préféré de Nini.
    http://boucherie-ovalie.org/2016/12/06/best-in-3-jiff-et-clubs-formateurs/
    Sinon Nini, désolé mais y a certainement beaucoup plus de machiavélisme et d'intrigues que tu croies chez certains in the (FF)air. Et pour en revenir à Craig dont parlé plus haut, pas le diable, pas parfait, comme le fameux Derek remercié par une belle breloque or pas une swatch) pour la cause sud africaine ? La différence entre Derek et Gariguette, ben c'est qu'elle en a pas une comme lui. Enfin pas que je sache, hein Gariguette ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonjour, oui oui bien sûr, pas se faire trop d'illusions sur les hommes et les femmes de pouvoir, mais y croire quand-même, souquer ferme et débattre toujours même contre vents et marées, essayer de tirer des bords et le bon du pas, séparer le bon grain de l’ivraie, et peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, bref alimenter le débat, seul regret qu'ils ne nous lisent pas !!!!!!

      Supprimer
  58. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  59. Bonjour, pour les premiers points objets de notre discussion, quelques contributions, ce qui se dégage : grand stade et les stade de France gros questionnement sur l'aspect juridique et l'urgence compte-tenu de la fin de convention SDF/FFR à l'été 2017, craintes dans la distribution des ressources que l'on supporte aussi et surtout les pertes, à l'instar du secteur pro en déficit chronique et qui se creuse sans arrêt, doutes sur l'indépendance réelle du conseil de surveillance, adhésion à la mise en place du vote décentralisé, idem limitation à 2 mandats de l'échelon national jusqu'aux régions, interrogations sur la haute autorité médicale, idem sur les références aux DOM/TOM, épicétou, c'est déjà pas si mal.
    On continue dans ce melting-pot « élections propositions » ? OK alors décortiquons donc d'autres propositions du programme de nos nouveaux thuriféraires. entre "" mes réflexions n° 18 : replacer la DTN au centre de la formation française "C'est bien le moindre, non ???? Parce que si pas déjà son rôle et sa position, pas s'étonner que l'on clame à tue-tête ici FORMATION FORMATION"
    n° 19 : Tripler le nombre de postes de CRT (Conseillers Techniques Territoriaux) d’ici à 2020, dans une logique d’égalité territoriale, en métropole et en DOM-TOM "Faudrait arrêter de toujours mettre à part les DOM.TOM, c'est comme ça que l'on crée des inégalités et des fractures. Ensuite savoir le contenu de LA FORMATION DE CES FUTURS FORMATEURS"
    n° 21 : Création de 1000 « classes rugby » d’ici à 2020 (en milieu scolaire et surtout dans le secondaire) Réduire les coûts et simplifier les règles "Pourquoi surtout dans le secondaire ? En la matière le primaire m'apparait bien plus judicieux !!! Quant à réduire les coûts et simplifier les règles dans cette rubrique j'avoue ne pas comprendre ??" n° 28 : Doubler sur 10 ans le nombre de licenciées, afin d’atteindre 30.000 licenciées à l’horizon 2025 "Combien aujourd'hui ???"
    n° 29 : La création de 30 sections féminines au sein des 30 Clubs professionnels "Seront pro aussi ??? Alors aussi décliner des compétitions vers les fédérales ???" n° 33 : Définition d’un socle de pratique commune entre le 7 et 15 pour les moins de 16 ans "C'est à dire ????"
    n° 34 : Création d’un poste de DTN adjoint dédié au 7 "Au risque de ramer à contre-courant, que la FFR s'occupe du rugby, le jeu à 7 c'est bien pour le spectacle, les stars et les paillettes, les JO et la plage …."
    n° 35 : Création d’une filière Haut Niveau du 7 dans les DOM-TOM : Caraïbes, Océanie, Pacifique "Idem ci-dessus concernant ce jeu, encore les DOM/TOM particularisés !!!!!!" n° 41 : Mise en place d’une filière Excellence 7 "N'en peux plus du 7 !!!!!!!!!!!!!" n° 43 : Création d’un centre Technique Régional dans chacun des 7 départements et territoires "Je comprends les 14 ligues régionales, là il s'agit de quoi ?????"
    Voici voilà on rentre sur le terrain là, formation et tutti quanti, ça vous inspire ???

    RépondreSupprimer
  60. Pourquoi calquer ses décisions sur le temps électoral national, Pimpin ?
    Mais pour le coup, pas d’inquiétudes, ça devrait bien se passer entre amis, sans heurts, et tout ce beau monde s'y retrouvera.
    Bon, le rugby ( et le contribuable), pas sur mais c'est pas le soucis, l'idée c'est de renégocier à minima pour ne froisser personne et surtout pas le si puissant monde du BTP, et vu que la dernière convention était particulièrement catastrophique, ça passera pour une grande victoire
    Et puis avec Claude Atcher comme garant de la probité, rien à craindre!
    Allez Gariguette
    Tiens , une devinette ( ben quoi, Tautor nana raconte bien zistoir):
    Qui à marqué le premier but au SDF, sans tricher ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sport ne va plus sans la politique aujourd'hui ; des maires de communes jusqu'au plus haut sommet de l'état elle peut être un allier ou devenir un ennemi redoutable.

      Zidane ?
      Punkette (blonde ?)

      Supprimer
  61. Nini,
    Doux rêveur, machine à idées, bouilloire à propositions, pile électrique du rentre dedans, homme araignée qui saute sur tout ce qui bouge, énergie inépuisable, enthousiasme à revendre....
    Savoir, quand même, que l'enthousiasme, c'est la faculté d'oublier...
    Énormément sympathique, a priori, et par dessus tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa le gars, gentil quoi, enthousiaste et oublieux, merde alors c'était pas la peine de croire qu'ici c'était pas tout comme pareil que chez le voisin, me suis gouré, non mais quel con !!!!!!!

      Supprimer
    2. Andre a oublie excessif et la sur ce commentaire tu l'es -)) Dans tout les cas , j'espère que cette passion , envie de faire bouger les lignes s'exprime en dehors de ce blog , dans un club , dans un comité , il n'y a qu'en étant dans le système que tu peux l'influencer voire mettre en place des pilotes sur la formation etc..
      Ici on partage , on réagit mais on agit pas ( je parle pour moi , les rugby aux US ne depend pas de la FFR )
      Le plus important c'est que tes post ne laissent pas indifférents et cree de l'échange . Je me dis chaque jour que je vais arrêter de m'intéresser à ce sport , depuis cette coupe du monde 2007 qui m'a beaucoup frustré avec un coach en transition vers un secretariat d'état , la lecture de la lettre de Guy Mocquet , et le moment ou l'Argentine nous est passé devant et à partir de la .... on connait la suite .. un Top 14 / Pro D2 avec je ne sais plus combien de joueurs étrangers dont certain manager mettait 3 joueurs Français dans le XV de départ et le même aujourd'hui propose pas plus de 5 joueurs non selectionable , suffisait juste de le faire changer de job , le même tu l'imagines syndicaliste contre la loi travail , il est nommé patron et il est pour ! Je sais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et ben si moi je préfère rester con et avoir beaucoup de méfiance dans ses sincerités successives et déroutantes
      Je pourrai continuer la liste de ce qui me navre et me coupe doucement mais surement de ce sport mais va savoir , il y a toujours une petite flamme ,celle des débuts , ou le match se jouait la nuit d'avant , est ce que j'arriverai à faire cette croisée , cette passe claquette sur un pas bien assis et au dessus de tout encore les amitiés , les rencontres avec des figures hautes et en couleur de ce sport si drôles et avec la bonne distance par rapport à eux mêmes
      Va quand même falloir arriver à s'enthousiasmer avec le présent et pour l'instant c'est pas gagner ..

      Supprimer
    3. Excessif, excessif, vous aves dit excessif ? Comme c'est excessif !!!!! Bon, sur le coup, là, certainement, déjà petit pouvait pas retenir la mandale dans le pif de l'autre toto qui m'astiquait mes nobles parties dans le maul, en grandissant ça s'est aggravé, et en vieillissant ça devient pitoyable. Et puisque le latin "excessivus" nous dit que c'est ce qui excède la mesure convenable, désolé d'avoir mal mesurée la mesure à l'aune de la sensibilité organique démesurée de mon épiderme chatouilleux, et bien MEA CULPA.

      Supprimer
  62. une reflexion, suis passé mercredi voir comment c'est à l'école de rugby, labellisée, de mon coin. Environ 40 enfants de 5 à 11/12 ans. Au vu de ce que j'ai percu pour le groupe des plus agés, il ne va pas en sortir grand chose. Exemple: à peine 20% font la passe en respectant que le corps/jambe soit positionné par rapport au sens de la passe, et cela fait déjà des 10ne de séances consacrées à cette simplicité.Les 3 encadrants pour ce groupe de 15 ne me paraissant pas exigeant sur cette base....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui quand on fréquente un peu les EDR et leurs plateaux, c'est un constat général sur les fondamentaux pas travaillés et qui ne seront donc jamais acquis pour progresser ensuite. Le problème, je rejoins, c'est toujours et encore la formation des formateurs, leurs motivations et la qualité de l'encadrement dans les clubs de l'EDR, souvent laissée à disposition des éducateurs que l'on est trop content d'avoir, sans se préoccuper du contenu des activités. C'est un vrai problème !!!!!

      Supprimer
  63. L'institutrice présente à la classe un nouvel élève, japonnais :

    - Les enfants, voici un nouveau. Il s'appelle Sakiro Suzuki.
    L'institutrice :
    - Bon, voyons qui maîtrise l'histoire franco-américaine ... Qui a dit : "Donnez-moi la Liberté ou la mort !!!" ?
    Pas un murmure dans la salle.
    Suzuki lève la main :
    - Patrick Henry, en 1775, à Philadelphie.
    L'institutrice :
    - Très bien, Suzuki ! Et qui a dit : "L'Etat est le peuple, le peuple ne peut pas sombrer !" ?
    Suzuki lève la main :
    - Abraham Lincoln, en 1863, à Washington ...
    L'institutrice :
    - Excellent, Suzuki ! Maintenant, qui a dit : "Je vous ai compris !!!" ?
    Suzuki lève la main et dit :
    - Charles de Gaulle !
    L'institutrice regarde les élèves :
    - Honte à vous ! Suzuki est japonais et il connaît l'histoire française et américaine mieux que vous !
    On entend alors une petite voix au fond de la classe :
    - Allez tous vous faire enculer , connards de japonais !
    - Qui a dit ça ? S'insurge l'institutrice.
    Suzuki lève la main et, sans attendre, dit :
    - Général Mc Arthur, 1942, Canal de Panama et Lee Lacocca, 1982, Assemblée Générale de General Motors.
    Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :
    - Y'm'fait vomir...
    L'institutrice hurle :
    - Qui a dit ça ?
    Et Suzuki répond :
    - George Bush Senior, au premier Ministre Tanaka, pendant un dîner officiel à Tokyo, en 1991.
    Un des élèves se lève alors et crie :
    - Pomp'moi l'gland !!!
    Et, Suzuki, sans sourciller :
    - Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997, dans la salle ovale de la Maison Blanche, à Washington et DSK à une femme de chambre du Sofitel de New-York, 2011.
    Un autre élève lui hurle alors :
    - Suzuki, espèce de grosse merde !
    Suzuki :
    - Valentino Rossi, Grand Prix de Moto d'Afrique du Sud, 2002 ...
    Un autre élève crie plus fort :
    - Casse toi pov'con !!!
    Suzuki répond :
    - Trop facile celle-là : Nicolas Sarkozy, Salon de l'Agriculture, 23 février 2008, Paris, à un visiteur peu doué en grammaire.

    La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît.
    - MERDE !!! Je n'ai encore jamais vu un bordel pareil !
    Et, Suzuki, flegmatique :
    - Alain Juppé, 24 novembre 2012 ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ami SUZUKI
      mefie toi des rafles tout et de groquignol surtout

      Supprimer
  64. Où l'on apprend que les comités directeurs de la FFR et de la LNR se dérouleront au même moment (14 décembre, mais pas dans le même lien, quand même, il y a des limites). Voilà qui lance parfaitement la nouvelle année (saison ?) dans une volonté de dialogue, d'ouverture et de synergie entre les deux instances du rugby français. Le bras de fer est commencé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pas malins les types, on croit toujours qu'une élection va ramener apaisement et concorde, du moins dans les premiers temps, et l'on n'est jamais déçu, dès le lendemain la guerre est déclarée, le dialogue ressemble à un combat de boxe, l'ouverture ne concerne que les bases de lancement des missiles de toutes sortes et l'antagonisme règne en maître, bref avec tout ça va retrover des couleurs notre rugby, pas de doute.

      Supprimer
    2. Ca promet des victoires qui auront le goût de défaites , quand la guerre s'en mêle est on sur qu'il y ait un vainqueur ? Des victimes ça malheureusement on en sur et tristes pour elles

      Supprimer
    3. Bonsoir, et encore partout sur les ondes que "oui bien sûr on garde Novès" "le public retrouve le plaisir" "les joueurs retrouvent du plaisir" "oui bien sûr on ne gagne pas..." "mais oui Novès pour le tournoi bien sûr qu'il sera l'entraîneur" ........... Commencent à nous chauffer les cacahuètes, donc Novès est confirmé depuis 'élection par mille affirmations, ce serait bien qu'il s'exprime aussi le sphynx de Toulouse ça mettrait fin à tous ces propos en sous-entendus et puis basta on n'ne parle plus !!!!!!!!!!

      Supprimer
    4. Sans aucun doute, si jamais Serge Simon et Bernard Laporte ne trouvent pas les mots adéquats, s'ils donnent leur avis et viennent mettre les mains dans l'assiette de Guy Novès à Marcoussis, ça peut vite irriter le coach toulousain, le connaissant. Mais aussi, il semble que Novès a su redonner vie au XV de France et il y a tellement de chantiers à fermer et à ouvrir par ailleurs que je vois mal Laporte et Simon décider d'écoeurer Novès pour le pousser vers la sortie de lui-même.
      Changeons de sujet (de toute façon, personne n'est dans le secret de ce dossier) : on m'a offert un scotch français de la maison Couvreur. Pas encore ouvert. Vous connaissez ?

      Supprimer
    5. Pas amateur, mais parrain ma fille très connaisseur, a commandé à la maison en question
      "COUVREUR SPECIAL VATTING" et n'en finit pas de louer les malts et surtout le goût tourbé. De plus en plus de wouisqui dans nos régions, et de plus en plus excellents, j'en commande pour mes amis, à l'occasion des fêtes chaque année, dans les Vosges pour info www.whiskyrozelieures.com/fr/content/6-l-histoire.
      Bonne dégustation.






      Supprimer
    6. Merci... J'ai la version "Candid"

      Supprimer
    7. Ah, Michel Couvreur...un pionnier belge du whisky hors les murs d'Hadrien...
      Ses alcools sont souvent riches et suaves, peu tourbés.
      Après, certains leur reprochent d'être un chouilla trop ronds.
      Affaire de goût of course.

      Supprimer
  65. A moins que Monsieur Noves par ces temps d'élections ne veuille tenter lui aussi sa chance et se présenter à l'une d'entre elles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la présidence du Stade Toulousain ?

      Supprimer
    2. Ah oui, un accord gagnant /gagnant, comme on dit chez ces gens la ?
      Je ne vois pas Novés dans ce genre de combines, et Laporte à besoin de policer un peu son image.
      Donc,sauf cata,mandat complet pour tonton Guy .
      C'était un prono Zanlou, garanti comme une Trabant volée!
      Allez Gariguette

      Supprimer
    3. mais qui pouvait donc voler une Trabant? hihihi

      Supprimer
    4. Oui à la présidence du Stade Toulousain.
      La question est de savoir qui l'emportera de son cœur battant toujours pour son club ou de son investissement et grand défi professionnel au niveau national.

      Supprimer
  66. Bonjour, ces coupes d'€urope elles ont quand-même un mal fou à intéresser, je mesure mal l'intérêt qu'elles suscitent dans les autres pays, mais pour nos clubs, on a vraiment l'impression d'une corvée, dans le sens où dans un calendrier dément ça rajoute et empile des rencontres qui s'intercalent dans ce qui devrait être des phases de récupération entre championnats et tournées ou tournois internationaux. Bien sûr le monde pro, bien sûr de l'argent, bien sûr des dépenses énormes en fonctionnement, alors bien sûr besoin de recettes etc …. Mais regardons nos clubs : pour ceux qui brillent en championnat comme pour ceux qui y galèrent, c'est au mieux une parenthèse que l'on essaye de mettre à profit pour faire souffler quelques gladiateurs et assurer la suite de la compét' avec les forces du moment, au pire une servitude contractuelle à accomplir sans envie et sans motivation. Avec ces ingrédients le club en souffrance s'enfonce encore un peu plus dans la spirale négative et dégringole dans le collectif qui s'étiole sachant déjà que les jours meilleurs n'arriveront jamais, celui mieux portant, plus épais en effectif, « gère » tant bien que mal l'obligation du moment en espérant passer le mieux possible cette séquence pour vivre des jours meilleurs en fin de saison. Il devient plus qu'urgent, nouveaux élus, de tenir les Etas-Généraux des calendriers national/International.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les coupes d'Europe sont diffusées sur des chaines cryptées sauf un match, donc plus personne ne s'intéresse car non visible sur des chaines publics. SI elles se rediffusent sur du public (ou Canal +), l'intérêt va grandir.
      Choisir la mieux disante sur le prix a été une vaste bêtise et ils en payent le prix un désintérêt constant.
      Où il y a de la chaîne cryptée il y a pas de plaisir :-)
      LE Gé

      Supprimer
    2. les chaines cryptées, non, c'est uniquement Being!J'en ai déjà assez avec canal sat et canal+

      Supprimer
  67. Elections propositions, toujours dans l'optique de discuter sur les engagements de nos nouveaux élus, nouvelle rubric à brac : n°10 : Instauration de Contrats Fédéraux pour les Internationaux (équipes masculines et féminines XV comme 7) « SUIS PLUTOT PAS CONTRE, MAIS CA DOIT AUSSI RENTRER DANS LA REFLEXION PLUS GLOBALE DES CALENDRIERS, COMPETITIONS, INTER COMME NAT » n° 32 : Création de contrats fédéraux pour les Internationales à 7 et à 15 « IDEM POINT CI-DESSUS » Vers une démocratisation du rugby à 7 en France « DECIDEMENT, IDEFIX AU SECOURS »
    n° 11 : Inclusion dans les critères de sélection aux Equipes Nationales de la nécessité d’être ressortissant français (A l’instar du CIO pour la représentation aux JO et de la plupart des autres Fédérations françaises) « QUELQU'UN PEUT PRECISER LES REGLES DU C.I.O ???? »
    n° 12 : Limitation du nombre de joueurs non-sélectionnables dans le championnat professionnel et dans l’Elite du Rugby amateur « SUIS UN FERVENT PARTISAN DE CETTE MESURE, MAIS DANS LA MONDIALISATION AMBIANTE EST-CE POSSIBLE SANS PIETINER DES DROITS ET REGLES ETABLIES ????? » n° 13 : Réforme du calendrier du secteur professionnel, adaptée aux exigences de compétitivité des Equipes de France « OUI MAIS CA DOIT AUSSI RENTRER DANS LA REFLEXION PLUS GLOBALE DES CALENDRIERS, COMPETITIONS, INTER COMME NAT »
    n° 16 : Suppression du match professionnel du dimanche après-midi retransmis sur les bouquets thématiques télévisés « PENSE QUE C'EST UNE BONNE MESURE, ON VA BIEN VOIR QUI QU'EST LE PLUS FORT, LE PARTENAIRE GOURMAND OU LE DIRIGEANT REFORMISTE » Merci votre attention

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nini pour ta collaboration géniale sur le programme.

      Je suis contre les contrats fédéraux, nous avons toujours été un rugby de club, d'appartenance. Il faut garder cela. Le problème n'est pas le contrat. Le problème est le calendrier. Quand les calendriers seront homogènes alors les joueurs de club de l'EDF pourront mieux jouer pour la France et ne penser qu'à elle.

      Je suis contre aussi contre la 11. Nous sommes dans l'Europe et je suis contre le fait d'avoir cette contrainte de nationalité mais je suis pour le fait d'être adhérent depuis 5 ans à un club affilié à la FFR. Si tu as été formé par la FFR tu as le droit de jouer avec l'équipe de France quelque soit ta nationalité.

      J'ai toujours été pour l'ouverture et je me moque de la nationalité, couleur, religion, taille, poids,... de mon partenaire. c'est mon frère de combat avant tout et si il joue mieux que moi, il prend ma place. Nous jouons pour l'équipe le club, pas pour notre ego.
      Le 12, vu que la plupart des contrats des joueurs sont signés pour 3 à 5 ans. je ne vois pas comment ils vont faire. Un contrat de travail sera plus fort que les lois de la FFR. Les clubs vont se retrouver avec des joueurs qu'ils ne pourront pas utiliser. Evolution peut être pour la prochaine élection. pour le reste voir 11 :-)
      Pour la 16 OK, mais il ne pourra pas casser le contrat comme cela.
      LE Gé

      Supprimer
  68. "A la turque", c'est d'abord un endroit où on ne lit pas. Et pourtant, j'ai tout lu. Résultat : mal aux cuisses et à la tête. Sans déconner les gars, j'éprouve une très sincère admiration pour les ceusses qui confondent pas le chapitre IV avec le paragraphe VIII, qui savent que tout ça c'est important voire décisif, mais qu'est-ce que c'est chiant !
    Gaffe : le prochain, c'est "à la grecque".
    Fraisounette, magne-toi les fesses !
    Suzuki, j'te croise, t'es mort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charles
      une évidence qu'en étant à "la turque" tu n'arrives point à tenir le journal à deux mains 😉 Mr Lecucq oblige 😂😂😂
      Ton bien-aimé Suzuki

      Supprimer
    2. J'avoue que la tentation était grande
      parole de grec

      Supprimer
    3. Un jeune policier débutant fais sa première ronde avec un collègue expérimenté.
      – Nous allons aller dans une cité sensible, dit l’autre. Alors dès que tu vois un attroupement, tu les disperses pour éviter que ça dégénère. D’accord ?
      Cinq minutes plus tard, le jeune policier s’écrie :
      – Arrête la voiture !
      Il descend en coup de vent, et fonce vers un groupe.
      – Allez, allez, on ne reste pas là, on rentre chez soi !
      Les autres ne bougent pas.
      – J’ai dit : On rentre chez soi ! Vous préférez qu’on vous embarque ?
      Tout le monde s’en va.
      Fier de lui, le jeune flic remonte dans la voiture et dit à son collègue :
      – Tu as vu comment je les ai dispersé, vite fait bien fait ?
      – Oui. Et toi, tu as vu que c’était un arrêt d’autobus !!

      Supprimer
    4. La dernière promis Charles
      Un vieux couple retraité qui vivait dans une ferme. Germaine (gère & mène) méritait vraiment son nom. Toute sa vie elle avait fait chier André, décidant de tout, criant après lui sans arrêt, se mêlant de ses affaires,bref une vraie de vraie Germaine.Un beau jour qu'André en avait marre d'entendre Germaine, il lui dit :
      - " Je m'en vais à l'écurie soigner mon cheval".
      Mais ce jour-là, alors qu'André s'affairait, Germaine est venue le relancer jusque dans l'écurie et continuer à lui casser le tête. À bout de nerfs, André a pincé une couille à son cheval, le cheval a rué et envoyé Germaine violemment dans le mur,et elle est morte sur le coup…
      Aux obsèques,Guy et Gaétan jasaient au fond de la salle. A un moment donné Guy dit à Gaétan :
      - "As-tu remarqué,chaque fois qu'une femme souhaite ses condoléances à André,il lui serre la main en faisant signe que oui et quand c'est un homme, il lui serre la main en faisant signe que non".
      Alors comme de fait,Gaétan se met à observer André : une femme s'avance pour présenter ses condoléances à André, il lui serre la main et fait signe que oui.Plus tard un homme s'avance , André lui serre la main et fait signe que non. La veillée funèbre passe et à la fin le groupe diminue,pour finalement ne rester qu'André, Guy et Gaétan. Alors Guy demande à André :
      - "Veux-tu ben m'dire pourquoi à chaque fois qu'une femme te souhaitait ses condoléances tu faisais signe que oui, et un homme tu faisais signe que non "?
      André dit :
      - " C'est ben simple, les femmes me demandaient : Elle a pas trop souffert ! Est-elle morte sur le coup ? " . " OUI ! " Et les hommes : " Ton cheval n'est pas à vendre "? "NON".

      Supprimer
    5. mais oui, en placer une ou deux de temps à autre , merci alain

      Supprimer
  69. J'avoue avoir été passionné par le règlement, dès mes débuts de joueur. Et aussi par l'histoire de ce jeu, mais pour des raisons différentes.
    Connaître les règles du jeu, les possibilités offertes dans le cadre de "la loi", m'a paru immédiatement essentiel afin de tirer le meilleur parti des éléments que nous possédions et ce qu'il était possible d'en tirer -parfois jusqu'à la limite- afin d'évoluer au plus juste de nos capacités. Les problèmes techniques et stratégiques ne peuvent être résolus, à mon avis, qu'en possédant une parfaite connaissance du cadre dans lequel on évolue, d'une part, et des possibilités que l'analyse de ce dit cadre nous donne, d'autre part.
    Ceci pour dire que j'admire ceux qui se penchent sur des dossiers qui ne me semblent absolument pas de mon ressort, qui ne m'ont d'ailleurs jamais réellement intéressés, sauf débordement éventuel sur mon centre d'intérêt qui était le jeu et la réflexion sur celui ci, la mise en pratique de ces réflexions et les conclusions que l'on pouvaient en tirer...Et rebelote, en fonction du changement des règles quasi annuels.
    Je n'ai jamais eu l'âme d'un dirigeant, ni d'un politique.
    En ce sens, j'adhère à 100% au texte ci-dessus de Charles.
    Merci, Charles d'avoir exprimé clairement et avec beaucoup d'humour ce que pense moi-même profondément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus un, André, irremplaçable Charly, mais bon,on est pas obligé de tout lire non plus !
      On est pas obligé non plus de devenir dirigeant,sur, mais ça aide à rester acteur,près du jeu,quoi!
      Allez Gariguette

      Supprimer
  70. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'allez surtout pas croire que je suis fan de Laporte. Mais il faut reconnaitre au moins une chose : en une semaine, les édiles de la FFR communiquent autant, sinon davantage, que Camou et son équipe en huit ans à Marcoussis. Et je suis bien placé pour vous en parler... Pour avoir une phrase du président, il fallait attendre deux mois.
      Là, allez sur le site de la FFR, il y a trois vidéos postées qui racontent la première semaine en détails et précisent les premiers chantiers ouverts (Novès, décentralisation, promotion via le XV de France, redistribution financière, candidature pour le Mondial 2023)... C'est vraiment une révolution, en tout cas dans la partie ouverture.

      Supprimer
  71. Coupe d'Europe du mieux dans la défaite face aux anglo-saxons et le ST vainqueur à la Pyrrhus avec le bonus ...

    RépondreSupprimer
  72. Je voulais simplement dire que j'ai toujours foi dans l'Homme, jamais dans la Constitution. Sensible aux précisions données ci-dessus par Richard, il ne me reste plus qu'à avoir foi dans la Communication.

    RépondreSupprimer
  73. Je voulais simplement dire que j'ai toujours foi dans l'Homme, jamais dans la Constitution. Sensible aux précisions données ci-dessus par Richard, il ne me reste plus qu'à avoir foi dans la Communication.

    RépondreSupprimer
  74. Constitution ou Communication, seul le résultat compte foi d'Homme.

    RépondreSupprimer
  75. Si "seul le résultat compte", ce que nous écrivons ici depuis des années n'a aucun sens. En chirurgie de champ de bataille, en revanche...

    RépondreSupprimer
  76. Si "seul le résultat compte", ce que nous écrivons ici depuis des années n'a aucun sens. En chirurgie de champ de bataille, en revanche...

    RépondreSupprimer
  77. Larrey a fait des miracles bien avant le rugby et la com et loin de toute convention ... un Homme de terrain

    RépondreSupprimer
  78. Des écossais pas avares ont renvoyé nos clubs capitaux dans les cordes en utilisant ce que l'on a perdu, c'est bête comme chou ça s'appelle jouer. Décidément, quelle étude sérieuse pourra expliquer un jour cette faculté à gagner là où c'est impossible, à renverser ce qui paraissait indéboulonnable, bref à se sublimer, pour que des équipes comme Ecossais Gallois et Irlandais, chacun avec son histoire et ses convictions, arrivent à le faire ???? Pas question ici d'effectifs licenciés mais d'affectif -et pas licencieux- et puis cette substantifique « moelle » mystérieuse, dans les gênes, rebelle et vivante malgré les époques, les humiliations, les guerres, les défaites et les victoires, z'ont quelque chose que nous n'avons pas perdu en fait, non, que l'on n'a jamais eu peut-être, une question d'histoire ????. En dehors de ça, font honneur au rugby, regarder les autres pour voir du jeu, frustrant, allez bien regarder si ce 'est pas là un point du programme nouveau !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nini,
      Ce n'est peut être que de la suffisance, tellement sûr que nous avons le meilleur championnat du monde.
      Le rugby le jeu qui t'éclate le nez quand tu es morveux :-)
      Le Gé

      Supprimer
  79. Avant que Ritchie nous ponde le nouvel opus, suite de la décortication du programme des nouveaux boss FFR, si vous voulez bien.
    n° 7 : Décentralisation du pouvoir fédéral à travers 13 grandes Ligues Régionales au fort pouvoir autonome « Pas idiot dans le concept, concrètement on a une vue de cette nouvelle organisation territoriale ?? »
    n° 8 : Création du Fonds National de Développement du Rugby (FNDR) « Alimenté par ??? Redistribué par, à qui, comment, combien, critères ??? »
    n° 9 : Revalorisation de l’Arbitrage, poumon éthique de la Fédération. Les salaires des arbitres seront revus à la hausse, quasiment au niveau salarial moyen des joueurs professionnels « Alors si parlons chiffres, mettons les sur la table, donc quid des salaires des arbitres et quid du salaire moyen d'un joueur pro ??? » n° 17 : Réforme de l’actuel système de l’Indemnité Formation avec une hausse globale des montants et l’instauration d’une Taxe formation sur les 3 premières années de contrat professionnel. « Je comprends bien l'indemnité formation pour l'avoir mise en œuvre en club, pour la taxe formation sur les 3 premières années de contrat professionnel explications??? »
    n° 22 : Mise à plat, simplification et réforme complète du système actuel des couleurs de licence « Ce qui serait bien c'est que l'on mette au point un système qui ne change pas toutes les 2 saisons »
    n° 24 : Simplifier et diminuer la fiscalité des Clubs : mise à plat et simplification des échanges financiers entre les Clubs et les instances fédérales. Suppression des amendes financières administratives « Quelqu'un d'ici maîtrise ce que contient ce point ??? »
    n° 25 : Créer la Fédé 2.0 « Quel est le contenu de tout cela ??? »
    n° 26 : Créer la Centrale d’Achat F.F.R. pour les clubs amateurs « Tellement de sites vendent tous les produits ou copies de tous les équipements, cette centrale vendrait quoi, et surtout serait-elle concurrente sur les tarifs ?? »
    n° 27 : Diminuer de 10 % les frais de fonctionnement de la FFR (économie chiffrée de 3 Millions d’euros) « Des objectifs précis, train de vie, indemnités élus, frais de bouche ???? Autres ??? »
    n° 30 : Féminiser les institutions du Rugby français : 25% de dirigeantes à tous les niveaux décisionnels « Mettre des quotas c'est déjà installer de la discrimination »
    n° 39 : Etudier toutes les possibilités de décentralisation des matches de l’Equipe de France dans les stades labellisés Euro 2016 « OUI OUI OUI » Les DOM-TOM intégrés aux projets du rugby métropolitain « Encore une fois pourquoi traiter les DOM/TOM à part ?? »
    n° 42 : Intégration des équipes des DOM-TOM au sein des compétitions nationales « Là, hors effet d'annonce ça me paraît excessivement compliqué, non ???? »
    n° 44 : Organisation de la venue de l’Equipe de France dans une des trois zones (Caraïbes, Océan Indien et Pacifique) à chacune de ses tournées d’été « Si les tournées continuent de la façon actuelle, oui effectivement ça me paraît une très bonne idée !!! »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LE No 7 m'étonne si ils ne disent pas ce qu'ils donnent comme pouvoir à ces ligues. Et surtout qu'elles deviennent coupables et responsables du pouvoir que la FFR leurs donne.

      Le 25, c'est l'utilisation de l'informatique dans toute l'administration de la FFR du vote jusqu'aux licences mais qui va payer cette lourde transformation numérique. Quand l'Amérique se demande si il n'y a pas eu tricherie sur les votes électroniques. Il faudra un système parfait pour être sûr de la valeur des votations.

      Le No 17, c'est celui qui devrait alimenter notre blog pendant des décennies. Je ne suis pas particulièrement le foot mais j'ai compris que le centre de formation peut être indemnisé trois ans après suivant la revente du joueur voire sur le nombre de matchs que joue le joueur. Je sais beaucoup d'entre vous vont être choqué(e)s sur la financiarisation de notre jeu préféré et surtout des joueurs qui deviennent de la monnaie sonnante et trébuchante (je parle de la monnaie bien sûr). Je suis 100% pour que ceux/celles qui forment soient grassement rétribué(e)s. La carrière de formateur(trice) deviendra aussi importante que celle d'entraineur (je n'utiliserai pas le euse :-) car deviendra un actif fort pour le club. C'est le meilleur moyen d'avoir des joueurs de qualité dans très peu de temps.

      LE Gé

      Supprimer
  80. C'est la FIN de la lecture/réflexion sur le programme dont on cause, pourrez pas dire maintenant que vous ne saviez pas !!!!!!!!!!!! Encore merci aux lecteurs et commentateurs.
    n° 23 : Réforme de l’ensemble des compétitions amateurs pour la saison 2018-2019
    - En Fédérales 2 et 3 : organisation en poules de 12 clubs "féd.2 actuellement 8 poules de 10" "féd.3 actuellement 16 poules de 10"
    - En Fédérale 1 : 3 poules de 14 clubs avec dissociation des Equipe 1 et Réserve "actuellement 4 poules de 10 dont poule élite" n° 31 : Réformer les compétitions d’Elite et Fédérale pour la saison 2017-2018 "un peu la même chose que ci-dessus mais la saison d'avant ?" n° 36 : Création d’un Championnat d’Elite Espoirs et d’un Championnat en M18 et M16 "c'est à dire chpt pour le M18 M16 des fédérales ??"
    Bon dimanche à tous.

    RépondreSupprimer
  81. Nini
    Bravo pour cette éclairage passionné sur le mille feuille du rugby français ! Entre le programme électoraliste du Président et la réalité, il existe, comme en politique, un manque de pragmatisme notoire faute de ne pas connaitre la réalité du terrain. Exemple pour ce que je côtoie: en fédérale 3, en dehors des licences, le premier poste des dépenses du club c'est le transport. Passer à 12 clubs ne va pas arranger la situation surtout avec des matchs à plus de 200 km .... ne parlons pas de l'équipement toujours déficitaire (maillots, matériel paramédical, etc.). Le club n'est fait que de bénévoles et aucun n'est employé à RMC. Un championnat M16 M18 ou Elite Espoirs. Super tu vas te faire des amis au niveau des clubs qui n'arrivent plus à avoir des juniors ou des réserves pour faire le championnat sinon d'être obligés de mutualiser avec des clubs voisins pour ne pas descendre administrativement ! Créer des championnats ou Elite espoirs mais avec quelle main d'oeuvre ? Quand tu vois qu'il n'y a plus assez de kiné sur le bord de terrain, je ne parle pas même pas des médecins qui sont quasi absents à partir de la fédérale 2 et qu'on fait appel à de simples secouristes pour encadrer les joueurs même en sélection, avec le comité, en U16 U17 ! J'ai rencontré un soigneur d'un comité voisin qui était secouriste pour te dire et je l'ai félicité. Mais quid de sa responsabilité sur les soins des joueurs et de l'assurance ? Je vais m'arrêter là Nini car la liste est longue et les prérogatives personnelles de chacun passent toujours avant l'intérêt collectif du rugby. Si tu peux, donne de ton temps, fais le pour le bien être des joueurs. Pour le reste, ferme les yeux, rêve et continue d'écrire pour notre plus grand plaisir.

    RépondreSupprimer
  82. Tu n'as pas tort Tautor.

    Il faudrait dans ce cas mutualiser l'ensemble du dispositif médical comme il le propose pour la centrale d'achat.

    Est ce quelqu'un peut me dire pourquoi il n'y a de moins en moins de juniors alors qu'il parait que le nombre de licenciés augmente ? n'est pas du au fait que le rugby n'est plus présent ni dans les colléges ni dans les lycées ? C'était un bon réservoir de recrutement.

    LE Gé
    PS Nini merci pour tout, tu es génial

    RépondreSupprimer
  83. Pour répondre à Tautor et LE Gé, au sujet du poste budgétaire "déplacements", je pensais justement qu'ils étaient supportés entièrement par les clubs tant qu'ils évoluaient au niveau du comité, mais que dès la fédérale 3 ils étaient remboursés par la fédé, exact ou non ??? Pour toutes les questions soulevées, et bien il y a beaucoup d'inquiétude qui se manifeste à travers les réflexions de chacun, des espoirs et des mais quand-même pas mal de scepticisme, wait and see. Oui Tautor du temps j'en donne, comme des milliers d'autres, et depuis que je suis tout môme, et bien c'est fini, m'en vais cette saison du monde actif du rugby, plus trop d'envie et de force pour tenir le coup les mercredis, samedis et dimanches, alors je deviens un observateur attentif, selon la formule con-sacrée, P..... je l'aime encore plus depuis qu'on me l'abîme mon rugby, allez il restera le plaisir d'échanger ici.
    M'en vais compiler un peu les commentaires sur les 44 points, ça fera une bonne base de discussion pour leur première réunion, au nouveau comité directeur !!!!!!!!!!!!
    Joyeux dimanche autour de la main courante

    RépondreSupprimer
  84. Nini et tous ceux du club-house
    Voici quelques réponses. Pour l'instant. En attendant le reste des propositions du candidat Laporte et de son équipe...

    n° 7 : Décentralisation du pouvoir fédéral à travers 13 grandes Ligues Régionales au fort pouvoir autonome.
    Il s'agit de copier le modèle des Conseils Régionaux. Chaque président de Ligue régionale serait comme un président de fédération, sachant que certaines ligues auront autant de licenciés que l'Ecosse, par exemple. Grosse autonomie et aussi présence au sein du Conseil supérieur du rugby. cf proposition n°1 (mais j'attends des précisions à ce sujet)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. n° 14 : Mutualisation de la vente des droits commerciaux du Rugby français (équipes de France, Top 14 et Pro D2) et n° 15 : Mutualisation de la gestion des recettes LNR/FFR dans un budget consolidé et/ou dans une filiale ad hoc.
      Je vous conseille la lecture de l'article sur le site L'Equipe : http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Serge-simon-n-envisage-pas-de-discussions-envenimees-entre-la-ffr-et-la-lnr-au-sujet-de-la-redistribution-financiere/758572
      C'est le plus simple. Tout y est résumé par Serge Simon. Et il y a même la vidéo idoine.

      Supprimer
    2. n° 25 : Créer la Fédé 2.0
      La réponse est aussi sur L'Equipe et le site de la FFR. En trois vidéos postées avant même le premier comité directeur, Simon communique sur les chantiers FFR comme Camou et son équipe ne l'ont pas fait en huit ans. Je me répète mais c'est la vérité pour y avoir été confronté à mon corps défendant.

      Supprimer
    3. Pour les 16 propositions pour lesquelles "Nini Barry" (j'ai oublié ton prénom, Nini, et tu sais que j'aime bien appeler les contributeurs de ce blog par leur prénom) souhaitait des réponses, elles devraient arriver d'ici peu.

      Supprimer
    4. Bon,j'ai contacté les ténors de l'équipe Laporte et la réponse est : "Nous faisons une pause médiatique. Il y aura bientôt une conférence de presse pour répondre à ces questions." Mais nous aurons quelques réponses en priorité, dixit. Dont acte.

      Supprimer
    5. Merci Richard, pour ces éclaircissements et surtout pour l'article de l'équipe. Bon dimanche à tous. Le Gé

      Supprimer
    6. Richard,
      faire du copier coller quand on connait la mouvance de pensée de SS ce n'est pas une grande surprise à l'arrivée. Un président de ligue sera un baron indéfectible pour le conseil supérieur du rugby. Autant dire que les nouveaux pardessus en col blanc sont arrivés et le système sera encore plus verrouillé qu'avant. Il n'y a qu'à voir le fédéralisme des conseils départementaux et régionaux qui est un état dans l'état ou taxes locales, impôts locaux foisonnent pour le bien être de certains. Mutualisation des recettes LNR / FFR rien de plus simple pour siphonner les richesses acquises sans mouiller le maillot. Finalement "fais ce que je te dis ne fais pas ce que je fais" et tout le monde se portera bien ! dans la joie et la bonne humeur. Comme quoi c'est facile la com, quelques vidéos et déclarations pour le royaume des carpes !

      Supprimer
    7. Tautor, tu imagines le pire avant même que les choses ne commencent. Mais bon, tu as le drôle de faire des cauchemars. Pour ma part, je vais attendre un peu avant de juger. Tu proposes toujours que nous prenions du recul. Je vais suivre tes sages conseils.

      Supprimer
    8. Richard
      Recul "à la turque" je n'y avais pas pensé 😉 ... manque de lucidité de ma part 🤔🤔😥

      Supprimer
    9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  85. Bonjour, juste de passage pour vous dire à quel point je m'amuse à vous lire, juste un problème de méthode, quand je vote, je lis et évalue le/les programmes AVANT ; pour 2017, faîtes moi plaisir, lisez celui du FN avant de voter, ça peut aider .
    Sinon il y a 44 engagements de la Dream Team, alors bon courage - chapeau Nini -
    Enfin j'accueille avec une joie non dissimulée l'arrivée à la tête du Quai d'Orsay de Serge Simon, ci-devant négociateur national pour la Fédé ! On l'a connu plus adepte du coup de casque que des finasseries diplomatiques et ses déclarations avec dans la même phrase PASSE et DOUCEUR ... soit 2 mots dont j'ignorais qu'ils appartinssent à son vocabulaire ! Ah c'est du nectar !
    Sinon Richard je vois que tu as apporté quelques corrections à ton article, tu as bien fait car déjà le titre ... curieux comme Laporte t'inspire des images déplaisantes comme cet "à la turque" et les relents qu'on imagine ( plus loin le trône, plus loin encore le doigt dans le fondement jusqu'à la garde etc censurés depuis fort heureusement ! ) bref un vrai chiotte depuis le début de l'ère -l'air ? - Laporte ! Au fait il est bien président là parce que tu persistes à l'appeler le candidat !
    Ca y est je m'y suis habituée à la révolution, non sans mal je dois dire, mais après tout l'opposition c'est encore plus facile à vivre !
    Donc mes chers amis ( amies aussi, merci Pimpin mais reste avec nous please ) sachez que je vais revenir pour quelques piqûres de rappel ici ou là, merci pour les témoignages émouvants et ces appels déchirants pour que je revienne, si on ne peut plus faire la gueule une semaine mais où qu'on va ?!
    Prêts à ferrailler les copains ? A vos plumes ! 🍓🏈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gariguette d' être revenue.
      Tu sais que La porte t'est toujours grande ouverte (ou rouge fraise bien sûr).
      Le Gé Joie et bonheur

      Supprimer
    2. Serge Simon diplomate me rappelle cette image ou Michel Constantin et Lino Ventura dans " Ne nous fâchons pas " viennent de se prendre une explosion dans la gueule avec tout ce qui va avec , ils sont recouverts de plâtre et Constantin dit A Ventura " alors on fait toujours dans la diplomatie ?"
      On rêverait d'être une souris pour écouter ce qui va se dire même si bien sûr les dialogues ne seront de la même qualité
      " pour le Côte farce je dis pas mais pour le Côte fair play tu repasseras "
      En fait le Président c'est Simon non ? BL c'est la tête de gondole ?

      Supprimer
    3. https://www.youtube.com/watch?v=iS28e4pJrX8

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Chère Pimprenelle, merci d'avoir supprimé ce commentaire surprenant ( mais je les reçois dans ma boîte mail donc j'ai pu le lire ) je vous apprécie beaucoup plus que vous ne semblez le penser comme j'apprécie tout le monde ici pas pour moi mais pour une idée que je me fais de la vie en général . Et oui c'est vrai j'aime être appréciée aussi ! Qui ne le voudrait ? Quant aux piqûres dont je parle c'était une allusion malicieuse à une remarque de Richard .
      Il me semble avoir beaucoup oeuvré ici pour que les débats soient harmonieux et agréables ; mon coup de blues suite à l'élection de BL m'a fait prendre un moment de recul salutaire et je reviens bien décidée à relancer le dialogue ; vous avez mal pris mon invitation à rester mais pourquoi ? Vous êtes rare, un peu trop à mon goût, ce blog n'est pas réservé aux hommes .

      Supprimer
    6. De toute façon les hommes sont des femmes comme les autres...

      Supprimer
    7. De toute façon les hommes sont des femmes comme les autres...

      Supprimer
  86. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-transferts-de-joueurs-mineurs-ca-peut-rapporter-gros/758899

    A lire sur la formation, cela fait froid dans le dos. Comme quoi, tous les systèmes à la fin se pervertissent.

    "Il n'y a sans doute rien de plus émouvant dans la vie d'un homme que la découverte fortuite de la perversion à laquelle il est voué." Michel Tournier

    Le Gé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nINI?
      C'est le problème des joueurs de centre de formation ! Qui veut les acheter ? Personne ... plus facile de prendre un étranger qui coûte moins cher ! Et ces chérubins finissent en fédérale .....
      Merci Gérard de mettre le doigt là ou ça fait mal ! Certains ne sont pas encore habitués !
      Comme quoi "A la turque" ne date pas d'aujourd'hui !

      Supprimer
  87. Un sincère bravo pour Nini. je te suis redevable.

    RépondreSupprimer
  88. Un sincère bravo pour Nini. je te suis redevable.

    RépondreSupprimer
  89. Richard bonjour et merci pour les infos sur la nouvelle équipe fédérale et leur projet! .... mais paraît-t-il que "la chasse aux sorcières" aurait débutée à Marcoussis notamment dans les encadrements des équipes??? .... infos, rumeurs, mauvaises langues ou intox???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christian
      Surpris ? Comme en politique on place les copains ce n'est pas sorcier .... et on va planquer 200 cadres techniques comme dans les conseils departementaux ou régionaux n'est ce pas Richard.Qui va payer l'addition ? La LNR avant tout puis les sponsors enfin les clubs amateurs et les spectateurs ....

      Supprimer
    2. Hello Christian
      A l'évidence les techniciens de Laporte ne sont pas ceux de Camou et Blanco
      Mais ça peut révéler quelques bonnes surprises non ?
      En particulier sur le 7... Qui en a tellement besoin

      Supprimer
  90. Mon dieu Gariguette, reviens ils sont devenus fous !
    Ils en sont à décortiquer,inventorier,article par article,manque pas un alinéa.
    Et tout ça sur les promesses d'un bateleur, faciles,convenues tellement le bilan des dernières décennies était décevant.
    On est encore passé, après Jean Fabre à côté d'un vrai coup de torchon, d'une vrai révolution pour redonner au joueur,au club, les moyens qu'il mérite.
    Si tout va bien, on est reparti pour vingt ans
    Ne t'y trompes pas, François, le patron c'est bien le grand sec,Dulin, Atcher, Rouge Thomas ses portes flingue,et l'avisé Simon que je crois sincère devra se soumettre ou.....
    Ne perds pas ton temps,Nini,ces promesses que tu nous décortiques n'engagent selon la formule que ces braves croyants, et vont vite se heurter aux intérêts personnels, à l'humeur du Kaiser,aux réalités mediatico-pognonesques, sans compter que Fagot à envie de pisser.
    Tautor le prévoit, j'abonde et prends les paris, fastoche,Rien, R majuscule, (et restons mesurés sur la majuscule) ne changera pour 95 % des pratiquants, et les juniors qui manquent, Gé, Le ( mais restons mesurés sur la majuscule )vrai bléme des petits clubs,n'attends pas trop de miracles.
    Allez Gar.., ha ben non, maintenant, Chevreuse



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as raison, Jan Lou, un programme, c'est pas fait pour être appliqué après, c'est fait pour être élu d'abord. Une fois aux commandes, il sera toujours temps de changer d'avis (mais en expliquant qu'on a toujours gardé la même ligne, hein). De toute façon les gens n'ont plus de mémoire, alors...
      Dans la vie, y'a pas de miracle, et quand on fait semblant de chasser le naturel, il revient au galop. Ce ne sont pas 3 vidéos de com' qui vont fondamentalement changer les choses.
      Que l'on fasse le ménage à Marcoussis, c'est quand même la logique des choses, après une élection au couteau, et vu la bonne volonté mise par l'équipe sortante pour faciliter la transition.
      Pour l'instant la nouvelle équipe surfe sur son succès, installe ses hommes et bombe un peu le torse. Il sera temps plus tard, peut-être, de s'occuper de Novès (attendons le Tournoi qui arrive très bientôt: il faudrait que l'EDF soit flamboyante pour ne pas trouver prétexte à évincer le sélectionneur, s'il ne part pas de lui-même -on peut aussi lui savonner la planche pour ça...-).

      Ce sont les finances qu'il faudra surveiller.
      Il y a un trésor de guerre, et Laporte en Robin des Bois, moi j'y crois pas.

      Supprimer
  91. Bonsoir,
    Bon et bien si l'on vous suit dans vos derniers commentaires reste plus qu'à aller se saouler avec ce qui reste au fond de la bouteille et puis se tirer une balle -ovale de préférence- dans la caboche. C'est peut-être un peu fort, non ?? Sans tomber dans l'angélisme on peut quand-même raisonnablement attendre de ces nouveaux élus, qu'ils plaisent ou non peu importe, un peu -beaucoup- plus que leurs devanciers, fossoyeurs patentés qu'il ne faudrait pas soudain absoudre de tout ce qu'ils n'ont pas fait, au motif que leurs successeurs ne nous reviendraient pas !!!!
    Parce-que si l'on vous suit bien, Rien ne changera donc ni pour les participants ni pour le rugby ni pour notre envie ni pour les juniors, ni pour les cadets, ni pour les ni ni ni ni ni !!!!!!!! Comme je le disais plus haut attendre un peu et voir à quoi la mise en œuvre ressemble, et on en recause, mais raison gardons et toutes ces réactions à chaud seront peut-être tempérées un chouïa par des petites choses qui pourraient être de petits progrès ???? Et si pas, et bien on remonte la machine à Guillotin et en avant la zizique ...........
    Bon, en attendant z'avez vu, côté ouvert force de propositions, les commentaires enrichissent la réflexion, le relais de cap'tain Ritchie fait avancer nos idées jusque-z'au plus haut de l'état ovale, allez bientôt nos contre-propositions enrichiront le rugby, ce pourrait être "rugby de terroirs", à l'opposé de "rugby de tiroirs(-caisses ?).
    Ritchie Nini c'est Jacques, aurait bien aimé Pierre de Pompadour, Barry de Cefneithin, André ou Guy de Mt.de.Marsan, mais non c'est Jacques et c'est déjà ça.
    Regardé RCT/Scarlets cet ap-m, y'a eu pire, j'ai bien aimé les centres du RCT me demande bien pourquoi on ne leur a pas appris la passe, parce-que au milieu d'actions plutôt bien réussies, ce manque technique remet leur prestation au niveau minimum. Le plus simple est souvent le plus difficile à exécuter quand t'as pas les outils !!! Percuter comme un buffle, avancer comme un tigre, progresser avec 3 gonzes sur toi c'est bien Mayol exulte, mais quand au bout tu oublies les soutiens disponibles pour juste remettre un coup de booster sur 2 misérables mètres bin là t'as tout faux, dommage. Vu aussi V.Clerc qui s'emmerdait grave dans les tribunes, si Géronte était passé à Mayol cet ap-m l'aurait sûrement clamé "mais que diable allait-il faire dans cette galère ???".
    Encore sur ce match, il devient urgent de changer la règle et d'interdire les plaquages au-dessus de la ceinture, avant que l'on aille chaque lundi à des enterrements regrettables ou promener le veinard qui s'en est tiré avec de moindres dégâts dans son joli fauteuil à roulettes. Je lisais G.Edwards dans le dernier MO qui causait de ça, après déjà P.Villepreux qui en avait parlé le premier, ce serait une bonne action, nouveaux élus, d'appuyer fort déjà cette proposition.
    Le Christian Badin, qu'a porté le maillot du CAB et à ce titre ne peut être soupçonné de Rien, pas plus que de répandre infos, rumeurs, mauvaises langues ou intox, nous glisse qu'une "chasse aux sorcières" est en cours dans les bois de Marcoussis, notamment dans les encadrements des équipes ?? Ce communiqué nous choque d'autant plus que la grande chaleur qui entoure la passation des pouvoirs et consignes, la transmission des dossiers ainsi que le comptage de l'escarcelle, nous paraissaient à ce jour des plus harmonieux, comme quoi, on peut se gourer, hein !!!!!!
    Bonsoir Gariguette, content que le soigneur t'ait remis sur pattes, allez, on reprend le jeu, mais pas la peine de mettre des coups de boule partout, on regarde et on arrose que si c'est nécessaire, OK ????.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ok mais juste un petit de temps en temps ça remet les pendules à l'heure non ? Sinon je plaque à la Samoane aussi si tu préfères ;-)

      Supprimer
    2. Welcome back Sylvie
      Tu peux reprendre ta place dans le club house aussi
      La bise

      Supprimer
  92. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  93. Des panneaux solaires à Marcoussis?
    Ben je dis ça parce qu'il se trouve que près de chez moi il y a une super entreprise qui développe un concept original. Et je connais les deux frangins http://www.exosun.net/fr-fr/entreprise#whoweare.
    Et il y en un qui va "quitter notre territoire"...
    Donc plutôt que de faire des recettes avec un grand stade, la FFR fera des recettes avec du solaire :-)
    Hé hé, l'équipe du https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_athl%C3%A9tique_Bordeaux-B%C3%A8gles_Gironde
    se rappelle à notre bon souvenir dans les arcanes de la FFR
    L'axe 2 (Moscato remplacé par Simon), 9 (Laporte), 10 (Reigt), 15 (Geneste) est respecté, avec donc Conchy en DG
    Et oui, il y a eu une prise de pouvoir, et donc forcément on s'entoure d'amis sur qui on peut compter et qui sont compétents dans leur domaine.
    N'oublions pas quand même que ce bon docteur Jekyll et M. Hyde est au départ de tout ce tremblement (j'ai lu le bouquin de Laporte en 20min dans un rayon de supermarché)
    J'appelle comme ça Serge Simon car je pense que cette personne est riche d'une personnalité complexe sur le terrain déjà... J'espère que Tautor aura l'occasion de se faire entendre auprès de lui par exemple sur ses sujets de prédilection: formation, "médicalisation de la performance"
    Simon est à Laporte ce que Blanco était à Camou?

    RépondreSupprimer
  94. J'ai beaucoup aimé le jeu de Pierre Bernard, que je ne connaissais absolument pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi , André...
      C'est un bon compromis entre Plisson et Lopez.
      Il mériterait d'être essayé en équipe de France

      Supprimer
  95. Bon, Nini a fait le boulot (que je n'aurais pas fait). Préfère comme Richard attendre un peu pour voir si ça deviendra à nouveau la chiotte ou pas comme a l'air de croire Tautor. Espérons que le parallèle Simon/Laporte à Blanco/Camou ne se concluera pas. Mais la décentralisation du pouvoir fédéral et la future baronnie à Tautor, inquiétant ? Suffira juste de placer les pions et ma(l)t à tous les coups. Allez santé.
    Sinon Garriguette : https://www.youtube.com/watch?v=PuNqVxB8q-8

    RépondreSupprimer
  96. Sergio, puisque tu parles de malt, j'ai goûté le Candid de chez Couvreur. Excellent. Fort en alcool. C'est son seul défaut. Tu le sens passer. Un peu comme Simon à la FFR. Tu l'entends, aussi. D'après L'Equipe demain rencontre Simon-Novès à Marcoussis. A huis clos. Comme les entraînements. Franchement, je ne serais pas surpris que Novès reste.

    RépondreSupprimer