lundi 17 avril 2017

Départ immanent

Marqueurs d'une époque qui reprit l'idée de "Renaissance" à travers la publication d'essais qui traitaient plus particulièrement de la Nature il y a presque deux siècles de cela, plusieurs auteurs, s'agissant d'une déclaration d'indépendance intellectuelle, appelaient au réveil des consciences et à la révolte des esprits. Mais surtout à la réalisation de soi. Le sillon d'utopie qu'ils ont tracé remonte jusqu'à nous à travers l'esprit de résistance et de désobéissance civile.

Seul vaut l'idéal. L'aspiration. Par le haut. Ralph Waldo Emerson écrivait : "C'est toujours notre propre pensée que nous percevons". Ou quand le monde extérieur est l'expression de ce qui se joue dans notre esprit. Voire l'attaque au large en représentation d'un crochet intérieur. "L'imitation est un suicide. En vous-même sommeille la Raison tout entière : c'est à vous de tout connaître, à vous de tout oser. Nous avons trop longtemps écouté les muses polies." Tout est symbole et reste à déchiffrer.

Porteur de ses sources et de ses impulsions premières, chaque individu doit être considéré comme créateur et non comme acteur. Ou alors à moins de trouver ses mots, ses formes ; en somme d'écrire son texte. "Ce que je dois faire c'est ce qui me concerne, pas ce que pensent les gens" ajoute le père fondateur de la littérature américaine. Tout est affaire d'expérience individuelle et intérieure. Et personne ne détient l'autorité puisqu'il s'agit de communiquer.

Sommes-nous capables de nous libérer du passé ? Voilà une des questions que nous pourrons soulever ensemble à Treignac, ce week-end, autour de liqueurs et de mets choisis. Emerson encore : "Une grand âme n'a rien à voir avec la cohérence. Dis ce que tu penses aujourd'hui en mots durs, et demain dis ce que demain pensera, en mots durs encore, même si cela contredit tout ce que tu as dis aujourd'hui. Ah ! vous serez sûrement incompris ! Etre grand, c'est être incompris."

Quelques incompris - Charles Lane, Orestes Brownson, George Putnam, Jones Very, James Clarke, Elisabeth Peabody, Christopher Cranch, Theodore Parker, William Channing, Convers Francis, Frederick Hedge - firent corps dans une ferme mise à leur disposition par le journaliste George Ripley. Tous les brillants esprits ne se retrouvaient pas dans cette association installée non loin de Boston (Massachusetts) : Waldo Emerson, Margaret Fuller et Bronson Alcott préféraient discourir à Concord devant le lac Walden, chez Thoreau.

Allergiques aux statuts et au formalisme, ceux qu'on appelait les "Transcendantalistes" ne laissèrent à la postérité aucune doctrine, aucun système de pensée. Les historiens de la littérature américaine n'accordent d'ailleurs qu'une petite place à ce pack alors qu'il fut le premier à se débarrasser du corset des conventions héritées du puritanisme. Allez, aucune comète n'étant prévue au-dessus de Treignac, ce week-end, nous éviterons donc de théoriser.

Rendez-vous est fixé à l'Hôtel du Lac, vendredi 21 avril à l'heure de l'apéritif. Les derniers retours s'effectueront dimanche 23, après le déjeuner, histoire d'avoir le temps de voter. Aux côtés d'Eric Laylavoix, CTR du Limousin et ancien encadrant de l'équipe de France des moins de 21 ans, l'ancien centre international Christian Badin éclairera la formation française ; Tautor sera accompagné d'un autre Tricolore, le talonneur agenais Jean-Louis Dupont, et fondateur du club de Treignac. Personne n'aura oublié ses spécialités régionales et ses affaires de sport pour un "toucher" entre nos interventions en cuisine et en terrasse.

Pas de programme, rien que du "je" libre. Les caractères "à l'aile" croiseront "le faire" avec les adeptes des "piques en gros". Plaisir de se retrouver, d'échanger, d'imaginer, de relancer. Du rugby en Quinconces... De mémoire, nous étions douze au premier regroupement girondin. Après Bordeaux voici donc venir Treignac et pour ceux qui me posent la question, nous devrions être seize : Tautor, Jean-Louis, Frédéric, Sergio, Benoit, Ritchie, Michel P., André, Gariguette, Georges, Pimprenelle, Gérard, Pipiou. Plus Michel M., Christian et Eric (Laylavoix) le samedi. Plus quelques surprises locales...

Comme Jean-Pierre Rives avouant qu'à force de scruter le ciel et de ne rien voir venir, il préférait regarder autour de lui, j'ai moi un faible pour l'horizontalité, le propos à hauteur de. L'immanence dépend de nous. De chacun de nous. C'est pour cela que le Quinconce prend sens. Au-delà du clavier et de l'écran, de l'intervention masquée pour certains, de la crainte de se révéler en se livrant tout entier, visage et esprit, cette mêlée ouverte va serrer nos liens.

Antoine, Christophe, Bruno, Jean-Michel, Romain, Benoit, Bernard, Vincent, Georges, Alain, Eric : les pionniers du Côté Ouvert ont ouvert une voie qui sert autant à gravir qu'à graver. D'autres les ont rejoint et c'est avec impatience que j'attends de mettre un visage sur quelques noms, d'entendre le timbre des voix. A la façon d'un rendez-vous au club-house ce blog - c'est sa particularité - ne se situe pas dans le virtuel : il est sensible. Ce qui le rend unique, 

En période électorale, il sera difficile de ne pas être rattrapé par la politique tant elle se donne en spectacle. Sans doute dans la salle qui nous est dévolue y parviendrons-nous. Ou pas. Tracerons-nous les premières lignes d'une lettre aux édiles, ou bien à plusieurs mains la chronique d'un Côté Ouvert hors du commun ? Mystère. Quoi qu'il en soit nous sommes en route. Et la destination compte autant que le trajet.

69 commentaires:

  1. A la lecture de certains noms, je parle d'Emerson et des quelques suivants, je ne sais pas exactement pourquoi ou, du moins, je ne veux par y réfléchir plus que çà -les simples sensation et intuition me suffiront pour le moment-, immédiatement, "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier" de Stig Dagerman m'est venu à l'esprit.
    Et puis, effectivement, les autres noms sans visage sont un appel suffisant pour rejoindre Treignac...Si mes forces actuelles me le permettent. Je vous tiendrais au courant.
    Et puis, l'immanence, pourquoi pas? Mais je ne me sens pas assez , disons, entier, pour éliminer d'un revers de main la transcendance. Comme pour tout le reste, d'ailleurs, les aller et retour d'un point vers l'autre me semblent indispensables, et, quand je lis "qu"une grande âme n'a rien à voir avec la cohérence", je ne peux qu'être d'accord...En partie, bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, j'ai voté Clermont pour le Brennus ne serait-ce que pour les remercier de la classe avec laquelle ils ont gentiment expédié le FCG en ProD2, ce ne fut pas une surprise mais ils y ont mis les formes, de vrais gentlemen . Superbe équipe, ils ne font pas le buzz, ne sont pas les chouchous de Canal - trop sages ? - et c'est ça qui me plait .

    Sinon j'ai voté Walden bien sûr ( pour le Thoreau ailier d'Antoine, meilleur jeu de mots de la saison ) ; et puis pour l'élévation il y a Rise, ici : https://www.youtube.com/watch?v=32Js2Ef5Ojg et aussi
    "Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
    S'élancer vers les champs lumineux et sereins;
    Celui dont les pensées, comme des alouettes,
    Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
    - Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
    Le langage des fleurs et des choses muettes!" et toute cette sorte de choses ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Interprétation des Têtes Raides pour "la consolation...", cela va de soi.

      Supprimer
  3. Je vote Clermont aussi pour le doublé championnat/coupe d'Europe tant cette équipe m'a paru impressionnante samedi soir. J'y étais, au Stade des Alpes.
    J'ai tout de même eu la sensation qu'on pouvait espérer un avenir plus serein pour notre rugby. Espoirs ! c'était le ban des remplaçants du FCG face à l'armada clermontoise où ils se sont permis le luxe de garder Morgane PARRA au chaud.
    Espoirs parce que les gamins ont malgré tout réussi à élever leur niveau de jeu, même si le score final est sévère. Allez, je considère que 3 des 4 essais de Clermont de la première mi-temps sont litigieux. Mais, la puissance physique des jaunards a fait le travail pour libérer les petits Penaud, Strettle, and co.
    enfin, petite suggestion dans la modification du réglement : pourrait-on obliger les joueurs à se baisser pour plaquer, limitant le placage de la taille aux chevilles, juste pour éviter les décapitations sauvages.
    l'après-midi, j'avais assisté à un match des espoirs du FCG face à Colomiers, honoré de la présence d'Olivier MILLOUD de la formidable génération Bourgoin. Bref, ça fait du bien de voir une autre culture rugby, sortir du Sud Ouest, voir la même ferveur, le même dévouement des bénévoles, encadrements et scientifiques du jeu, partageant la même passion et ses excès.
    Désolé de ne pas être à Treignac, mais un événement plus important me retient sur le bassin d'Arachon. Pas politique, pas maritime, pas voileux, pas rugby, mais juste familial, les 60 ans de mes soeurs jumelles. Alors, bon amusement et si un toucher se précise, échauffez-vous bien, les gars, z'êtes plus très jeunes et de la passe, de la passe, le ballon ira plus vite que vous.

    RépondreSupprimer
  4. Vaguement, quand je parcours la liste des pionniers, j’hésite pour l’imager entre un chef d’oeuvre de J. Ford (non pas Liberty) & l’homme des hautes plaines qui vont être revisitées ; les lois mémorielles remises au goût du jour font des adeptes dans le new age & c’est bien l’essentiel pour au moins figurer dans le press book . Que Charles ou André, ou à plus d’un titre, le Smelleither, qui n’y figurent pas se rassurent, si le delta kappa epsilon du jour les ignore, ils figureront promis juré dans le Valjoie à venir publié par les toujours présents du Skull & Bones, il a ri qui s’en dédit !
    Poe doit se sentir mal dans la sienne, même pas convoqué ! Et Mark Twain se sentir misérable de n’avoir rien vu venir en dérivant sur son radeau, médusé … pas porté par la vague … et encore moins par la vogue ; pardon, mais une Renaissance initiée sous François II, moi, ça me fait peur vu le con au tchat d’ors, style vas-y Nini à suivre .
    La petite dans la cité des anges, personne ne l’entend ? « à quoi ça me servirait d’avoir des ailes si je ne sens pas le vent sur mon visage ? » . Va lui parler de transcendance . D’idéal . D’horizontalité .
    Du coût exponentiel de la baguette même pas magique en terme de "pouvoir d'achat" en zone zéro .
    https://youtu.be/LNz4ZRwHjCk

    RépondreSupprimer
  5. Cheveux longs idées courtes 68 où l'inverse, aujourd'hui ?? En sport comme en politique, nous sommes largement cocufiés. Faut il taper en touche, observer par défaut ? Où l'on voit bien malgré tout dans notre société progressiste, l'évolution du "je" au dépend du jeu. Pas besoin de pavés ni d'être passéiste pour vouloir rétablir l'inverse, du moins un ordre du jeu plus avenant, une revitalisation plutôt qu'une renaissance. Ca semble couler de bons sens et l'essence même que demande nos sens, mais plus d'évanescence. Sans entrer dans l'action personnelle, il y aurait un beau cadrage débordement à effectuer, non ? Faut il envoyer du(les) gros préalablement ? certes, vu du terrain. Où se situe l'incompréhension, sinon essentiellement sur évaluer et débattre de l'intérêt du développement de l'apport financier et son influence sur l'interface du je(u). On s'astreignacquera à jaouibacriser dans notre cuisine et dépendances... à visage découvert et sous couvert de Ritchie, et ne pas en ressortir maussade (transcendance ??). Sinon, y aura toujours des flacons pour oublier, mais pas que, quand même !!

    RépondreSupprimer
  6. Reçu ce matin Flair Play N°3 : côté ladies s'il vous plait, avec un entretien extra Christophe Schaeffer / Catherine Kintzler, Safi N'Diaye et même Isabelle Ithurburu ! Bon y'a du mâle aussi et du costaud : Christophe Urios raconté par Benoit Jeantet, un beau portrait de Benoit Dauga ...là je lis une interview de Simon Mannix ... il y est question de la formation comparée NZ/Français ... rien que du bon, du beau, du différent . Vous ne l'avez pas encore ? Oh comme c'est dommage, fallait vous abonner yek yek yek 😈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est pas fair play !!
      Sinon, Attention, protectionnisme Brittish : Altrad, réduit par la Premiership Rugby à n'investir qu'à 20 % du capital de Gloucester et donc être minoritaire. L'échaffaudage ne prend donc pas suffisamment de hauteur, mais est ce un mal ? Oui pour Altrad qui renonce et oui aussi pour le rugby qui serait le grand perdant, selon lui... Faut bien sortir la tête haute.
      Ce protectionnisme se passerait il en France ???

      Supprimer
    2. Pas encore reçu mon exemplaire... snif snif
      Mais je ne désespère pas...

      Supprimer
    3. D'après le taulier qui est débordé, il devrait arriver demain. Alors que je serai parti à l'heure où...

      Supprimer
  7. Hello !
    Pour information le Quinconce disposera à Treignac de couverts, assiettes, verres, nécessaire de cuisine, poubelle, frigo...
    Le petit déjeuner est préparé par notre hôte
    Voîla

    RépondreSupprimer
  8. Chacun apportera boissons et denrées : saucissons, fromages, pâtes et pâté, etc
    On doit pouvoir se fournir en pain et viandes dans le village...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On pourra faire chauffer ou cuire, avec casseroles ou poelle fournies ??

      Supprimer
    2. On aura droit à des photos de vous à poelles ?

      Supprimer
  9. bons etats generaux et genereux
    un sarmant du jeu de saule
    sus a la bastille marcoussienne
    abolition des incoherences calendriales
    bon vin et bonnes cheres
    a tous

    RépondreSupprimer
  10. Auch rétrogradé en F 3 (pour l'instant), donc à poil ! la vapeur pourra elle être renversée ?? Une attention toute particulière sera demandée à chacun pour le réconfort de Tautor, mais y aura ce qu'il faut...
    Jeté oeil sur CO/SF hier soir. Ca devait se jouer, ça s'est joué, et rien de plus...

    RépondreSupprimer
  11. je viens avec des produits dopants Sergio ! ça va fuser jusqu'à l'aile ! Le réconfort c'est votre présence ... il y en a beaucoup en congés en ce moment "moi j'ai dit bizarre .. comme c'est bizarre .. vous avez dit bizarre cousin " https://www.youtube.com/watch?v=Ku-ChVdBwDs

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. cbl 1720 avril 2017 à 09:36

    Bonjour à tous et toutes,.
    Je ne serai pas a Treignac c'est annoncé depuis le début.Je penserai a vous tous pour ce Quinconces 2 qui s'annonce une grande réussite.Par contre je serai à Marseille :Tautor ? d'autres ?
    Amitiés et que la fête soit belle !
    Bernard Landais

    RépondreSupprimer
  14. Très Gnac.
    Comme précisé dès le choix des dates, re-absent (avais déjà pas pu aller aux Quinconces, à 500 m de chez moi). Mais présent par la pensée, of course ! Tachez moyen, comme disait mon sergent fourrier, de vous ménager quelques plages sans emploi du temps, juste pour savourer et déconner un brin. Car, en additionnant les conf', les exposés, les TP, les amphis et les visites guidées, y aura de la méningite dans l'air, soignée avec des tas de produits en vente libre (quelle époque !).
    Bon, assez rigolé. Pensez-vous que c'est l'année du grand retour des Crusaders ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu serais venu tu l'aurais su 😂😂😂😂
      En fait on va boire et manger on s'en fou des Cricri poil au c....

      Supprimer
    2. Alors là, Charles, les Crusaders, franchement, je m'en tape d'une force dont tu n'as pas idée. Un truc tellurique.

      Supprimer
  15. Quelques défections... Dommage... Toujours une question d'engagement...
    Le samedi promet d'être copieux pour les presents
    Avec un débat centré sur la formation. .En présence d'anciens internationauX, de formateurs et d'un membre de l'encadrement des moins de 21 ans français...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait pas que les quinconces soient moins nombreux que les intervenants, quand même. ..
      Pas facile de faire avancer les choses quand on voit que même en bloquant la date trois mois à l'avance il y a encore des désistements de dernière minute. Bref. Un peu de déception de mon côté considérant l'investissement. Mais très vite le plaisir l'emportera vendredi soir à l'apero...
      Alors je me mets en veilleuse...

      Supprimer
    2. Richard,
      Tu sais que je serais venu avec grand plaisir mais cette date est prise pour moi depuis le dernier trimestre 2016.
      Bernard Landais

      Supprimer
    3. Bernard,
      rien de personnel. Juste un sentiment. Ne pas pouvoir se tenir à sa parole, ou ne pas être capable de se donner 2% (1 week-end sur 52) de son temps pour un tel moment, ne pas pouvoir dire à ceux qui sont autour de soi, "le 21, 22 et 23, c'est pour moi et puis c'est tout", ça me désole un peu. Mais bon, c'est la vie.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  16. A Nyons le marché est fait, mais j'imagine qu'avec les (onze) paragraphes livrés par Ritchie en début de semaine, les dès sont jetés, en voiture ça va déjà parler. Le Quinconce II est déjà commencé, reste à savoir comment on va réussir à ranger tout ça...
    En tout cas le plaisir d'y aller ne se mesure pas!
    Bon voyage à tous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Demain matin marché de printemps du pain du vin et du boursin ...Et endiamo Treignac ... Je prends les bouteilles de plongée le maillot le saturo et le harpon 😉😉😉

      Supprimer
    3. Le pain ! Bonne et riche idée. De belles miches bien tendres, Tautor. Pour tenir deux jours.
      J'ai acheté du jaune et des caouettes, pour l'apéro de vendredi soir.

      Supprimer
    4. Et on sait toujours pas combien on est de maquisards ?? c'est juste pour savoir si on se met en quinconce, en escadrille, en file indienne, en tortue, en phalange pour tomber sur l'oppidum Marcoussiac.

      Supprimer
  17. Bonne idée, Sergio ! Si chacun pouvait se situer ce serait bien, effectivement
    A priori, Tautor, Jean-Louis, Frédéric, Sergio, Benoit, Ritchie, Michel, André. Plus Christian et Eric (Laylavoix) le samedi. Mais il en manque. Qu'ils ou qu'elles se manifestent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En revenant sur les commentaires de ma chronique de janvier, Gérard, Georges, Philippe, Pipiou, Pimprenelle, JanLou.
      Nini et madame ainsi que Gariguette sont off.
      Donc 16, si j'ai bien compté.

      Supprimer
    2. Philippe Off mais Gariguette présente.
      On va dire une quinzaine et on en restera là.
      Rendez-vous demain vendredi donc.
      J'aurai quelques idées à vous proposer. Genre une chronique à plusieurs mains. Et peut-être une prolongation sur le thème "Formation et Lien" pour Flair-Play. Mais chut...

      Supprimer
    3. Toujours OK pour moi, mais en fait je viens de voir que je vais avoir 8H de voiture donc pas sûr que je sois exactement à 17h à Treignac mais ne m'attendez pas j'arriverai un peu plus tard mais je serai là.

      Et pour Dimanche si je veux voter, je devrai partir très tôt le matin.

      Voilà mes seules contraintes. Mais j'y serai et je suis ravi de mettre enfin des têtes sur des Noms.

      Génial impatient.

      LE Gé

      Supprimer
    4. off c'est éteint et on allumé donc présent, je confirme que je serai là!Je dors à Chamberret donc retenue sur les degrés.

      Supprimer
    5. No souci
      C'est à partir de 17h demain mais j'ai comme la douce impression qu'on ne va pas diner de bonne heure

      Supprimer
    6. Et n'oubliez pas...
      Ce serait bien que chacun et chacune apporte une bouteille de vin a minima.
      Pour ma part jai recupère un Haut Médoc 2011. Cru artisan... A voir et à voire. ..

      Supprimer
    7. Ben oui, avec beaucoup de regrets mais un peu loin de l'action sur ce coup.
      Allez, que ça pétille et ne soyez pas sages.

      Supprimer
    8. Absolutoire,il y aura de l'accessoire... pour le dinatoire et le caquetoire !!

      Supprimer
  18. Dernier comptage pour l'heure : Tautor, Jean-Louis, Frédéric, Sergio, Benoit, Ritchie, Michel, André, Gariguette, Georges, Gérard, Pipiou. Plus Christian et Eric (Laylavoix) le samedi.
    Soit 14. Manque un ou une pour faire quinze...
    Quid de Pimprenelle et de Zarmaou. Zarma, tu n'es pas loin de nous. Un peu coup d'A20 et hop ! Ca fera grand plaisir à Sylvie, qui plus est. Et à nous tous par la même occasion. Oui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le quinzième. Michel. Un autre. De Brive qui plus est... Et voilà. Il nous rejoindra samedi pour l'apéro. Quinze, le chiffre idéal. Mais aujourd'hui on joue à 23 alors les surprises sont les bienvenues... ;-)

      Supprimer
    2. M. Bourdarias, notre hôte, au Lac (ça sent le Walden), me dit que Pimprenelle a réservé. Nous sommes donc 16. Zarma, à toi de jouer...

      Supprimer
    3. Je serai bien présent, mais malheureusement pour la seule journée du samedi.
      Je suis obligé de repartir dans la soirée.

      Supprimer
  19. Michel de Treignac sera la vendredi soir membre fondateur du club

    RépondreSupprimer
  20. Je préférais être avec vous plutôt que de m'occuper de ce dont je m'occupe en ce moment . Mon engagement auprès de ceux qui m'ont élevé est plus fort dans ce moment particulièrement difficile
    Dieu ( ou un autre ) sait à quel point cela m'aurait fait plaisir de partager ce qui sera sans nul doute un grand moment
    Amusez vous bien

    RépondreSupprimer
  21. Richard, Crusaders.
    1. Promis, juré : je n'utiliserai plus le second degré sur ce blog.
    2. Se foutre éperdument de l'équipe qui développe probablement le plus beau jeu au monde actuellement laisse songeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... si j'osais, au hasard, « L'équipe marqua le seul but du match sur un coup de pied arrêté. »
      On peine à découvrir sans connaître le langage sportif ce qui est réellement « arrêté », puisque le « coup de pied » est lui-même un mouvement ; mais il a reçu par concision le qualificatif qui conviendrait au jeu qui a été arrêté pour donner l'occasion de lui confier une marque non nulle "qui fit se soulever le stade" ; acteurs & spectateurs font l'événement, contrairement aux téléphages & autres commentateurs .
      Enfin, faut l'espérer .

      Supprimer
  22. j ai l impression que de ne pas etre parmi vous demain constitue un delit ou une trahison
    je vous considere comme des privilegies d avoir a vivre ces moments historiques
    je vous aie souhaite de bonnes agapes
    qu importe le nombre pourvu que la liesse en soit
    bonne et longue 3 mi temps a tous

    RépondreSupprimer
  23. M'sieur Richard, j'aurais eu un empêchement et n'aurais pu me rendre à Treignac conformément à ce que j'avais annoncé en janvier dernier je vous en aurais informé.
    Mais vous aurez tout le désagrément d'appréhender le personnage le temps d'un we.....
    À demain.

    RépondreSupprimer
  24. Loin de la Formule 1 tout ça : Après Auch relégué en F3, idem pour Tarbes direction la F2, because les poches sont trouées et y a plus de cou(ro)turière pour réparer. Ah ces pépettes...

    RépondreSupprimer
  25. Difficile de trouver des budgets dans une réserve indienne, je vous en dirai deux mots...pour le vin j'ai ce qu'il faut, du blanc et du rouge de Vinsobres. Au pluriel, personne ne sera saoul.

    RépondreSupprimer
  26. Difficile de trouver des budgets dans une réserve indienne, je vous en dirai deux mots...pour le vin j'ai ce qu'il faut, du blanc et du rouge de Vinsobres. Au pluriel, personne ne sera saoul.

    RépondreSupprimer
  27. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  28. Allan
    J'ai pêché par action en parole et par omission nous boirons en pensée en acte et par compassion à ce blasphème
    Buvons

    RépondreSupprimer
  29. Pimprenelle ne sait pas marcher pas sur les eaux.
    Merci, compte tenu de la topographie du lieu, de bien vouloir le lui rappeler le cas écheant.
    Punkette ( Assurance MAAF prévoyance )

    RépondreSupprimer
  30. Salut à vous
    J'espère que votre WE a bien commencé..... Profitez bien...
    Message personnel à Charles..
    N'hésitez pas à me conseiller certains matchs du super machin chose en replay sur canal... ce sera/serait ma bouée de sauvetage tellement le top 14 m'emmerde malgré son pseudo suspens.
    De plus pour paraphraser l'édito du numéro 3 de Flair Play.... 1, 2, 3 la première ligne est constituée....
    Nous sommes trois Girondins fans des NZ qu'on préfére voir dans leur compétition d'origine plutôt qu'en mode "immigrés " même si Vito enchante les Rochelais. Cela n'enlève rien à cette immigration positive (cf flair play numero 1)
    Voilà ce que m'écrivait le troisième, pilote Air France "Je suis à Libreville en train de regarder Crusaders Sunwolves sur rojadirecta...."
    Par contre voir Auch, Tarbes dégringoler, ça me fait pas rire..... ça se vend pas des brouettes ou échafaudages dans ces contrées là ?
    Et puis si à Treignac vous parlez vote de dimanche, c'est pas pêché non plus.... rugby et politique ont toujours fait bon ménage.
    Et il y a des parallèles à faire avec certaines médiocrités, recettes faciles, absence de créativité, de perspectives et d'utopies...
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  31. Joyeux et fructueux colloque, amis des Quinconces, regrets de ne pas pouvoir y participer, espère que vos cahiers bien remplis nous amèneront à disserter. En attendant, bonnes réflexions et goûteuses ripailles, amicalement et très ovalistiquement.
    Auch, Tarbes, tant d'autres bientôt ...........

    RépondreSupprimer
  32. Profitez profitez !!!!
    Ici c'est morose entre élection et le sporting de Bastia ; heureusement qu'il y a le soleil !!
    Bises à tous

    RépondreSupprimer
  33. Ici c'est l'heure de l'apéro, pour vous ça va pas tarder, fô pas plaisanter avec ça, hein.
    Allez, tchin!

    RépondreSupprimer
  34. Merci de vos soutiens
    Nous avons pensé à vous
    De retour en région parisienne
    Je me mets au blog

    RépondreSupprimer