samedi 1 juillet 2017

Bleu, Blacks, Rouge

Il nous faudra donc pousser jusqu'au samedi 8 juillet pour en terminer - on espère de la meilleure des façons - avec une année ovale horribilis. La faute à un deuxième test-match entre la Nouvelle-Zélande et Lions britanniques et irlandais disputé sous un délugue et bardé d'un carton rouge pour un acte de violence signé Sonny Bill Williams qui devrait valoir à l'ex-centre toulonnais de ne plus jamais porter le maillot des All Blacks si l'éthique est une denrée partagée. Comme un résumé de plus de onze mois à oublier. Si cela est possible.

Nous basculerons ensuite vers ce qui s'annonce comme un Tour de France d'anthologie - du moins en ce qui concerne le parcours - en nous souvenant que Christopher Froome a découvert depuis son poste de trois-quarts centre les rebonds du ballon ovale et l'herbe kikuyu à Bloemfontein dans sa prime jeunesse, puis l'amitié de Scott Spedding à l'ombre des murs de briques du St John's College de Johannesburg. Je ne sais pas si cela a un quelconque intérêt mais j'aime assez l'horizontalité du sport et la richesse des lacets.

Depuis le naufrage du triptyque sud-africain sous la responsabilité complaisante de Guy Novès, férule qui ne semble pas avoir porté le feu sacré ni être source d'enseignement, nous nous interrogeons aussi à longueur de journée sur les raisons de cet échec face à une équipe springbok qui, certes, pratique un jeu qui mélange bien impact, inspiration et vivacité mais quand même pas au point d'éteindre un XV de France comme jamais équipe nationale française ne fut ridiculisée lors d'une tournée d'été dans l'hémisphère sud.

Pour ne garder que les trois voyages calamiteux à trois test-matches, en 1961 et en 2014 face aux Australiens, comme en 2013 devant les All Blacks, les Tricolores eurent à chaque fois au moins une occasion d 'exister. Cette année, le fond a été touché - on espère ne pas descendre plus bas l'année prochaine en Nouvelle-Zélande - quand trois scores à l'identique et les contenus qui vont avec soldent ce périple en forme d'anti-odyssée. La faute à qui ? Concernant Côté Ouvert, ce serait plutôt en priorité et à 73 % celle des joueurs si j'en crois le résultat de notre vote ci-contre.

Le rugby français a le XV de France qu'il mérite, après tout. Présomptions de dopage, querelles de présidents de clubs, odeur pestilentielle de la dernière élection présidentielle, guéguerre FFR-LNR, sans oublier la blâme reçu par le staff du XV de France après l'épisode du vrai-faux protocole commotion d'Atonio durant le dernier France-Galles : comment imaginer dans ces conditions, après une telle saison, que l'équipe de France, ses joueurs et son jeu, puissent se placer sans douleur au-dessus de ce remugle. Des Bandar Log, je vous dis...

Pour ma part, j'ai fait de Romain Bardet mon profil, résultat d'un test plutôt marrant réalisé par L'Equipe.fr. Essayez, vous nous direz qui vous êtes... Et nous nous retrouverons tous sur les routes du Tour d'enfance à pousser nos cyclistes favoris. Bardet donc et voilà qu'en lisant Midi-Olympique - maillot jaune du rugby - je découvre que l'Auvergnat - c'est l'année non ? - était fan d'Olivier Magne. Pas Antonin, hein ! Pas étonnant que j'y revienne : l'ancien flanker et capitaine du XV de France est le seul, avec Pierre Berbizier, à ouvrir sa gueule pour dire qu'il a le blues à l'âme en regardant les Bleus.

Cette équipe des Lions parviendra-t-elle à marcher sur les pas de ses glorieux anciens, ceux de 1971, Ian McLauchlan, Willie John McBride, Merwyn Davies, John Taylor, Gareth Edwards, Barry John, Mike Gibson, John Dawes, Gerald Davies, David Duckham et JPR Williams, Lions parés du rouge gallois auteurs du premier grand exploit de cette sélection si disparate et tellement géniale quand elle décide d'exprimer le meilleur du rugby nordiste ? Je reconnais mon privilège de cotoyer certains de ces géants, d'être régulièrement en contact avec eux. En particulier John, Gareth et Gerald, que je m'autorise à appeler par leurs prénoms.

Dans les années 70, le rugby gallois dominait le monde et les terrains, fascinait les anciennes comme les nouvelles générations avec son jeu de balancier, son mouvement perpétuel, ses exploits individuels et son esprit collectif, ses chants et son stade. Samedi prochain, Liam Williams, Jonathan Davies, Taulupe Faletau, Alun Wyn Jones, Rhys Webb et bien entendu le capitaine Sam Warburton ont le droit et la chance de pouvoir s'inscrire à la postérité. A ne manquer sous aucun prétexte.

165 commentaires:

  1. Pour Ritchie, J'ai joué plus 3ieme ligne que seconde ligne donc je veux du fight, je remets mon commentaire du post précédent.

    Merling, Il y a beaucoup d'étrangers quand même à La Rochelle. Non Ritchie, " pas la tête" :-)

    En quoi Merling est plus vertueux que Mourad pour ce cas.

    Je ne sais pas aujourd'hui, mais j'ai envie de me faire écharper par le blog.

    Je trouve que nous sommes trop dans le consensus (en 1 mot) alors j'appuie sur le bouton Nucléaire. :-)

    Je vais vous dire je trouve que les solutions de Mourad pour les JIFFS sont extra. On ne parle plus de JIFF mais de formations pour des sélectionnés en équipe de France. Quelle est l'utilité de former des argentins ou des fidjiens ?

    Nous saurons obliger de jouer avec les gabarits présents en France et donc d'arrêter de faire du rugby Panzer parce que nous allons chercher des Sudafs ou Iliens.

    Les fidjiens garderont leurs joueurs joueront avec les leurs et seront plus forts encore.

    Je suis aussi d'accord pour que la formations deviennent un actif comme cela les purs financiers seront au moins appâtés par le gain de la formation (puisque le rugby de village n'existe plus).

    Je suis d'accord que toute équipe qui a plus de 4 sélectionnés en EDF prennent des points et complètement d'accord avec Pelous arrêtons le tout répressif et soyons plutôt dans le positif et l'encouragement. Du style, pas de limitation de la masse salariale si tu as plus de 4 sélectionnés.

    En fait, enlevons toute répression pour tous ceux qui donnent des joueurs en EDF dans toutes les équipes de U16 à l'EDF.

    Si l'EDF gagnent le tournoi des 6 nations ou la coupe du Monde, les joueurs présents dans le groupe permettront aux EDR où ils ont été formés de recevoir xm€. Donc toutes les EDR auront intérêt d'arrêter de former que des Golgoths.

    Aller encore mieux, puisqu'il nous manque des 10 de niveau international, tout 10 qui est présent dans le XV mondial permettra à son EDR de recevoir en plus xm€.

    Que la récompense, je vous dit et quand tu penses positifs tu agis obligatoirement positivement.

    Bon j'attends les coups.

    Le Gé un jour de folie.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ce papier.
    Mais les gallois des années 70 ne terminaient pas 4ième du tournoi. Et savait varier les plaisirs, ce n'est pas trop le cas des gallois d'aujourd'hui. Lions quand même chanceux de jouer à 14 contre 15. Pour moi, ce n'est pas un exploit mais une grosse connerie de SBW (au moins, il ne jouera pas le prochain).

    Comme je veux à tout prix énervé mon ami Ritchie pour les 1 an du blog :

    Je reprends la chanson qu'il n'a pas du fredonner.

    c'est Merling qui a perdu sa foi
    Qui crie par la fenêtre, j'aime les étranges que voilà
    C'est le gros père Goze qui lui a répondu
    Tant qu'à avoir des étrangers, voilà ! Mourad sera élu

    La LNR, Merling elle aime pas
    LA LNR Merling elle aime pas
    La LNR des étrangers elle voit que cela

    C’est Merling qui lui a demandé
    Ma foi n’est pas perdu, mais mon équipe n’a pas gagné
    C’est le gros père Goze qui lui a répondu
    T’as voulu jouer comme Mourad et t’as encore perdu

    La LNR, Merling elle aime pas
    LA LNR Merling elle aime pas
    La LNR, Merling elle aime pas et Mourad est devenu le roi

    Alors la Merling lui dit c’est décidé
    Des jeunes français je vais les embaucher
    Mais le gros père Goze lui a répondu
    Dommage Mourad ses étrangers, il les a déjà vendus

    La LNR, Merling elle aime pas
    LA LNR Merling elle aime pas
    La LNR, enfin les français elle voit que cela

    RépondreSupprimer
  3. Point de coup Le Général serais tu le Mourad des Quinconces ? Attendons de lire les commentaires 👏😉😎

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà Tautor, Je suis le Mourad des Quinconces, le RCT joue en rouge et noir donc je le soutiens.

      Allez je dis n'importe quoi.

      Seul mon ST reste dans mon coeurs. Tautor, as tu lu l'interview de Pelous ?

      Que penses tu de la gestion du cas Ellisalde ?

      As tu remarqué que les langues se délient et plusieurs internationaux commencent à en avoir ras le bol de la gestion du rugby professionnel. Je pense que la révolution est en marche.

      Qu'en penses tu de l'idée de Pelous et Mourad ?

      Crois tu que la tactique est toc ?

      J'aimerais aussi avoir l'avis de Mlle Pimprenelle sur l'évolution de mon club de coeur quand elle aura fini sa partie de golf.

      Supprimer
    2. Sois patient 18 trous demande à Michel 😉

      Supprimer
    3. Oui mais ton avis et tes réponses m'intéressent au plus au point.
      Le Gé Impatient d'un avis éclairé

      Supprimer
    4. ah et puis Tautor, dans le lot si tu pouvais aussi nous filer ta recette de la garbure ?

      Supprimer
    5. Bien sûr que j'ai lu Pelous et Mourad, un discours politique des 2 côtés ... Ne se livre qu'a moitié ... Pour Mourad le début des croisades ... Pour Fabien la concrétisation avec la formation

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    7. Pour la carbure, les ingrédients : du Bernard en feuilles de choux, du Serge en vrac, du Guy pour parfumer, du Mourad pour les épices, du Paul pour le liant et du Guilhem en guise de chrisantheme .... Tu mélanges avec du Courrent de coteaux, le tout dans la bétonnière, tu fais bouillir 60 h et tu as la Gaga de bubure de chez Bidule ... à déguster entre amis avec un volute n°1 et un Armagnac là ou je suis ce soir avec bandas .. et nous avons le pittoresque curé landais. ... À quo ba pla 😎💥

      Supprimer
  4. Hétique et tac et toc 😉😂😂😂

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De l'hétique de l'hérétique :

      "Qui c'est qui est très gentil ? C'est Merling
      Qui c'est qui est très méchant ? C'est Mourad
      Qui a tous les premiers prix ? C'est Merling
      Qui roupille au dernier rang ? C'est Salagoïty

      Qui fait des économies ? C'est Merling
      Et qui gaspille son argent ? C'est Jacky
      Qui c'est qui vend ses enfants ? C'est Mourad
      Qui c'est qui les retrouve chez lui ? C'est Roubert

      C'est comme un Guignol spectacle permanent
      Et vive les Jiff et vive le règlement
      Tout le monde en rigole et tout le monde y croit
      Mais pourtant...

      Pour qui t'as de l'antipathie ? C'est Altrad
      Pour qui t'as un gros penchant ? C'est Merling
      C'est qui travail famille patrie ? C'est De Cromières
      C'est qui qui part à 50 ans ? C'est Savare "

      Supprimer
    2. Pom, pour la rime je te propose quelques aménagements :

      Qui est le prés idéal ? Boudjellal
      Qui porte une chevalière ? De Cromières
      Qui va vite monter en grade ? C'est Altrad
      Qui va se faire des amis ? C'est Marti
      Qui a eu le plus d'instinct ? C'est Merling ...

      Très marrant comme exercice de style, la prochaine fois on se fait les entraîneurs ? 😉😎

      Supprimer
    3. Qui pose les palissade ? C'est altrad
      Qui aime les multilingues ? c'est Melring
      Qui pose des pneus arrières ? c'est De Cromières
      Qui vire les entraineurs de rugby ? c'est Marti
      Qui est le meilleur Commercial ? c'est Boudjedall
      Qui agit en Cartel ? C'est Bouscatel
      Qui a pris sa proie ? C'est Lacroix
      Qui a joué à l'avare ? c'est Savare
      Qui a voulu acheter le SF à petit prix ? C'est Lorenzeti
      Qui mange plus qu'il ne cause ? C'est Goze

      Supprimer
    4. euh "positif" ça veut dire quoi dans ton monde le Gé ?

      Supprimer
    5. Boudjellal rime avec idéal, mais aussi avec Sardanapale. Méfiance, donc.

      Supprimer
    6. Gariguette, je ne cherchais pas la rime riche.
      Juste un hymne ému et bienveillant à la gloire de Merling, Président vertueux parmi les vertueux de l'applaudimètre, 11ème au classement JIFF de la saison.
      Des prouesses pareilles, moi, ça me transporte ��

      Supprimer
    7. Mais l'adjectif "vertueux" saluait plutôt la réussite de ce modèle économique, c'est le terme communément utilisé pour en parler regarde ici "Un cercle vertueux pour un club détenu à 49 % par l’association, le reste étant partagé entre actionnaires. «Avec nos statuts, nul ne peut devenir propriétaire. Notre force vient de là: le Stade appartient à tout le monde, pas à un président-propriétaire. C’est fédérateur. Tout le monde - joueurs, partenaires, public - pousse avec passion derrière le même objectif: faire grandir le Stade rochelais. " décla au Figaro Sept 2016
      J'ai été déçue qu'il ne soit pas élu au comité directeur de la LNR parce que justement c'est une façon différente de gérer un club, ça pouvait apporter un son de cloche différent . Et ce dont le rugby a besoin à mon avis c'est précisément de grands bols d'air extérieur .

      Supprimer
  6. J'ai fait le test vélo 2 fois ; d'abord je suis Quintana puis Froome . Si je le refais à l'EPO, est-ce que je serai Armstrong ?

    RépondreSupprimer
  7. Pour les vieux comme moi qui ont connu les banquettes en bois du stade de Colombes , les vielles tribunes de Twikenham l'ambiance de cathédrale de l'Arms Park et d'autres lieux mythiques , je regrette ce temps où les joueurs de Rugby étaient des hommes et pas des stars , ou les matchs étaient de vrais moments de Vie et pas des spectacles bizeness !!
    Bref Le Top14 est désormais au Rugby est devenu au Rugby ce qu' holidays on ice est au patinage artistique !! Vive la pro D2 ( et encore )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean-Marc, les internationaux français ne sont pas des stars mais des petits enfants. Ils ont un job, en retirent des bénéfices et ne veulent pas casser le jouet.
      Pas de grosses personnalités.
      Gourdon est un des rares personnages interesants. Huget aussi. Sanconnie est brillant, Jedrasiak et Iturria sont carrés dans leurs têtes. Les autres sont souvent lisses et ne veulent surtout pas faire de vagues.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si on est levé . Tu es quand même un peu jésuite Michel, ce que j'ai dit de Laporte c'est qu'il est AUSSI responsable de la situation actuelle du rugby français ( relis mon post ) ; il n'est pas que l'héritier des dérives passées . Il a longtemps impulsé le jeu de l'EDF, en a été l'un des principaux moteurs même, il a continué au RCT avec sa politique tout-Golgoth alors qu'il soit présenté en sauveur voire futur promoteur du jeu d'évitement -entre autres- ça me fait juste un peu rigoler .
      Pour Pelous, difficile de lire entre les lignes tant les propos sont généraux, on sent bien qu'il se passe quelque chose . Ou alors c'est une grosse partie de poker menteur, on bluffe, on cache ses atouts, mais j'ai peur que la montagne accouche d'une souris .
      Take care ; have fun .
      PS : SBW terminé pour les AB, tu le vois revenir en Top 14 ou aller au Japon ?

      Supprimer
    2. Ah c'est donc ça;j'en ai pas dormi de la nuit, sûrement l'avenir du grand Fab qui me trépanait !
      Le Laporte,hors Rugby, c'est tout ce que je déteste mais on s'en fout, parce que question ballon, à chaque fois dans un contexte particulier, le lascar à plutôt réussi.
      Sans aller pour l'instant aussi loin qu'on pourrait le souhaiter, ( qui à dit qu'on ne proposait rien sur ce blog?)force est de constater qu'il réanime un peu le grand corps malade, non ?
      Allez Chevreuse

      Supprimer
    3. Jamais dit le contraire juste rappelé qu'il avait aussi sa responsabilité dans l'état actuel du rugby ... S'il parvenait à dire "je me suis trompé", ça pourrait peut être aider à ouvrir vraiment les vannes .
      Quant à ranimer le grand corps malade, je ne sais pas : on peut aussi lire ça comme les derniers soubresauts d'un rugby subclaquant . On se rassure avec les divisions inférieures mais Top 14, ProD2, voire Fed 1 c'est quand même un rugby complètement à l'opposé de ce qu'on voudrait y voir . Je parle "jeu" sans même entrer dans les considérations JIFF, budgets, salary cap et tutti quanti...
      Laporte toi bien, amigo !

      Supprimer
    4. Zan Lou personne je crois ne lui enlève ses compétences Rugbystiques au BL
      C'est un bon point de départ , ça n'en fait pas pour autant encore un grand Président
      Tu me diras vu qu'il ne se passait pas grand chose avant il peut difficilement faire plus mal ...

      Supprimer
  9. Amis des Quinconces vous n'êtes pas levés, je rentre d'une balade à pied. Richie qui parle de vélo ça sent les vacances alors qu'ici tout est en plein boulot.
    Pour le match d'hier, en tribune, les essais sont marqués à mes pieds. Comment dire: la pluie a pas mal gâché et surtout SBW a déconné. Premier AB à se faire sortir à domicile, l'endroit de sa statue est connue. Je crois qu'il n'est pas prêt de rejouer avec cette équipe. Il n'était déjà pas très apprécié....C'est réglé, les réseaux sociaux locaux l'ont arrangé, ma voisine de tribune NZ était enragée. par contre les supporters Lions se sont levés quand Jérome Garcès à mis le rouge au carton comme l'étaient les tribunes (la place pas donnée).
    Pas que les Britanniques qui apprécient l'arbitrage français, Read explique sa rencontre préparatoire du match avec Jérôme Garcès et il est enchanté qu'il tienne le sifflet. C'est dit dans le journal local.
    La fin de partie vaut mieux que tout le reste du match. Il n'ya rien pour améliorer le rythme d'une partie en direct. Les noirs ont fait ce qu'ils pouvaient. Hansen a pris de bonnes initiatives de réorganisation. Enorme travail de Kerian Read pour mener son équipe. Ce résultat, c'est très bon pour le business de la semaine prochaine à Auckland. Un sommet du sifflet pour Romain Poite.
    A part ça on s'est bien amusé pas un public qui fait la gueule , tout pour le plaisir de voir jouer et d'être là. Je n'ai pas les chiffres de consommation de bière en tribune mais ce doit être astronomique.
    Barrett comme à son habitude un peu nonchalant au pied. Pas un mot dans les journaux ce matin. La série se joue samedi prochain. Profil bas, ces mecs sont épatants.
    Vous êtes sympas de donner des nouvelles et il y en a deux qui retiennent mon attention. M.Boudjellal à la LNR c'est pas mal, a-t-il était pistonné par BL pour rafistoler les liens entre les deux bunkers? En tout cas j'imagine que quelques réunions vaudraient d'être vécues en direct live, les noms d'oiseaux seront encore plus trash qu'au Parlement!
    En passant je dis que je ne suis pas gentil avec Laporte; je dis qu'il a été élu, qu'il a fait des promesses et qu'il faut qu'il puisse travailler. Nous devons patienter. Avec ce qu'il doit redresser et faire progresser (vous verrez bientôt comment fonctionne la fédé et les "syndicats" de Wellington) il a besoin de temps. On verra selon les faits. Il est grande gueule, c'est aussi un fait de ce côté là on ne le changera pas mais s'il fait bouger , c'est ce que l'on attend ou pas?
    La seconde c'est le changement de job de Pelous (et ce qu'il dit) à Toulouse. Il n'aime pas lui non plus la dérive du rugby d'aujourd'hui. Les langues vont se délier j'en suis persuadé, car si nous ne pouvons faire de propositions , nous ne sommes pas complètement cons dans nos analyses partagées.
    Je crois qu'il faut se rappeler combien le ST était efficace quand Pierre Villepreux entraînait encore à l'Université Paul Sabatier. Pelous jeune s'y est complètement éclaté alors peut-être que son idée est le prolongement de ce qu'il ruminé en voyant autant de déchets dans le jeu toulousain. Assez fort de la part de la part de Lacroix d'avoir mordu au projet. Cela devrait combler quelques lacunes que nous avons stigmatisées...Profitez de l'été!
    Pour les images de voyage (et les CR de rugby d'ici) , c'est dans nouvellezelandeleretour.blogspot.com
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Je ne voudrais pas être mal compris - ceci n'est pas une déclaration - mais je dois dire, je ne peux m'empêcher de dire, que Sylvie dite "Gariguette" est quasiment parfaite.
    Sa lecture est toujours une merveille d'intelligence, de finesse, de vérité, d'équilibre, de culture, d'humour.
    Pour bien des sujets je suis d'accord et me rapproche de certains tels Sergio, le Gé, Nini etc.,parfois de l'un, parfois de l'autre, et de pratiquement de tous les autres d'ailleurs à un moment ou à un autre.
    Mais, dans le cas de Gariguette, c'est vraiment le sucre de ce lieu d'échange, le résumé de la situation que je lis chez elle, avec cette dimension d'humanité, de réserve, de distance et de bien d'autres choses encore, comme un "piquant" certain, qui fait qu'elle mérite largement son autre surnom de "go-Beethoven"
    Surnom que je n'aime pas réellement, même pas du tout, je dois l'avouer ; et, dont je ne suis pas satisfait non plus par sa traduction française d'intermédiaire.
    Que dire alors?
    Qu'elle est l'esprit, l'âme de ce site, son égérie, sa muse, peut-être sa Pythie. La Sibylle de notre groupe...? Mais, même cela est réducteur, alors, disons sa conscience, tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Davantage go-Mozart que go-Beethoven, André ! En fait c'est gobetween que l'on traduit plutôt par médiateur/trice ; tu as dû lire autrefois un roman magnifique de Hartley, ou vu le film de Losey "le messager " ? cétait le go between en anglais ... Tautor qui n'aimait pas le nom anglais non plus - mais pourquoi donc ? c'est un mot de partage ! - donc Tautor m'a baptisée Gariguette en raison de l'avatar qui m'accompagnait .
      Sinon André tu me mets une sacrée pression là ... muse et conscience va falloir assurer !
      N'empêche, ça fait plaisir à lire j'adore être le sugar in your coffee !
      PS : pas un peu exagéré quand même ?
      Amitiés bien vives comme dit Benoit .

      Supprimer
    2. .... non,non, pas exagéré, j'adhère totalement, j'approuve totalement tous les commentaires de Gariguette, à tel point que je me fais très discret sur le blog,elle le dit beaucoup mieux que je ne pourrais le faire, même sur le jeu comme sur les hommes de ce jeu !

      Supprimer
    3. Grand merci Christian mais tout le monde ici attend quand même tes analyses plutôt que les miennes !

      Supprimer
  11. AH ces noms des Lions71, presque tous au hall of fame, le mien en tous cas.
    Une question, En réunion générale, la LNR paye t elle les frais d'hebergement ou ceux sont les participants, car c'est quand même pas donné dans ce 5 etoiles de Montauban.
    Quant au match de Samedi matin, qu'on le veuille ou non, ce n'est pas beau de vendager les pénalités face aux barres, à moins que la fédé NZ voulait être sure de remplir le stade samedi prochain.

    RépondreSupprimer
  12. Je réponds à Gariguette la muse de ce blog, mais bien sûr aussi à tous mes amis.

    Quand je parle de positive attitude, (tiens, Raffarin sors de ce corps) :-

    Je pense qu'il vaut mieux récompenser que punir.

    Par exemple, comme le dit Pelous, pourquoi le ST n'a jamais eu de compensation avec tous les internationaux qu'ils ont fournis pour l'équipe de France (je pourrais maintenant dire la même chose pour Clermont).

    Je serai toujours pour la solution de donner des points ou de l'argent plutôt que d'enlever et donner des amendes.

    En revanche, si une équipe triche sciemment, je suis pour la méthode américaine à la Madoff 150 ans de tôle. Pour le rugby, tu repars en Fédérale 1. Pas d'amendes qui n'ont aucun effet pour les plus riches.

    De même pour Laporte, le passé est le passé (c'est une lanterne qui éclaire derrière le dos). Il a pris des décisions à un moment T avec les paramètres du moment T. Aurions nous fait mieux, je ne sais pas. Donc je ne le juge pas.

    A nouvel environnement, nouvelle personne et façon de penser et tant mieux. Mais (il y a toujours un mais) je vais relire son programme et je serai le premier à lui rappeler ses promesses.

    le côté positif, du passé faisons table rase, hier nous étions des esclaves, aujourd'hui soyons rugby champagne.

    Le Gé et je tiens aussi à te remercier Gariguette pour tes post intéressants et tes relances du fond du terrain

    RépondreSupprimer
  13. Le JDD révèle ce dimanche que, malgré les trois lourdes défaites subies face à l'Afrique du Sud en juin, les joueurs de l'équipe de France vont se partager 870 000 euros de primes, répartis comme suit : 15 000 euros de prime de convocation (sur une feuille de match), 5000 euros de prime de sélection, 3000 euros de prime de résultat (1500 euros si match nul) et 30 000 euros de prime exceptionnelle (gagner les trois tests).

    Dix Bleus vont ainsi encaisser 30 000 euros (le maximum possible) : Atonio, Camara, Fickou, Gourdon, Maestri, Maynadier, Picamoles, Poirot, Serin et Vakatawa.
    Très nourrissant pour les jeunes ... bel exemple de la valeur ajoutée du rugby un sport ou sans rien faire ou presque tu prends de l'oseille! Bonjour l'éthique ... Ma foi le mouton à 5 pattes est bon à tondre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la France a l'esprit large que veux-tu : avec un TGV qui met 9 h pour rallier Toulouse en partant de Paris, tous les espoirs sont permis !😉

      Supprimer
    2. Et en plus avec un peu de pot tu croises à la gare des gens qui ne sont rien !

      Allez, ça démarre très fort, !

      Supprimer
  14. Sauf Tautor que nous sommes arrivés à un point où si la FFR ne donne pas cette somme les joueurs ne viennent pas.
    Les joueurs n'ont plus rien à retirer de l EDF sauf l'argent. Les joueurs ne veulent pas attacher leur image à une équipe de losers.
    Regarde entre ceux qui ont leur passeport déchiré, et ceux qui se font opérer. Tu comprends que les gars ça les intéresse pas de prendre des raclées.
    Autres temps autres moeurs

    RépondreSupprimer
  15. je suppose que les joueurs continuent d etre payes par leurs clubs
    donc ils vont prendre un bonus de 30000
    qu importe les deficits on dilapide l argent public
    tous ces sportifs ces actuers ces hommes politiques ces star de pacotille sont trop payes
    un peu de rigeur siberienne pour remettre les choses en place
    cet argent il vaut mieux payer des cars pour les petits clubs
    mais toute cette caste dirigeante ne va vas pas faire du social
    ce n est pas tendance
    rugbymans enrichissez vous vite
    la bulle va bientot exploser
    le smig pour tous

    RépondreSupprimer
  16. D'accord 100 % avec toi Ritchie, l'Afsud pratique un jeu qui mélange bien impact, inspiration et vivacité mais pas au point d'avoir remonté totalement la pente et surtout, que l'EDF ai été incapable de tirer son épingle du jeu (Et en plus ils touchent un pécule...).
    Sinon chez Mourad la pensée, ça reste un rugby français qui doit dominer ECONOMIQUEMENT (en premier), et sportivement... Du changement, on vous dit. Désolé le Gé !
    Quant à Ellissalde s'il devait être pris à la Fédé, je ne crois pas un instant à l'effet salutaire du bonhomme pour une formation des demis, même s'il a été quelque part une référence en tant que joueur. Encore de l'argent foutu en l'air ! Je ne crois pas franchement à la polyvalence là dessus sauf d'assurer un remplacement. Un 10 reste un 10 et idem pour un 9. Les autres l'ont bien compris.
    Sinon, pour Bardet ça va être dur. Le tour risque d'être bloqué par Froome, Porte et Quintana.
    Quant à Pinot, il n'a pas l'équipe ne serait cer que pour une place d'honneur. D'ailleurs il ne cherche que la victoire d'étape,le cas échéant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quant aux lions, is ne se sont pas endormis et ont su saisir leur chance et l'opportunité pour engranger une victoire.

      Supprimer
    2. En tout cas que la greffe de couleur qui offre aux Springboks la vivacité indispensable pour exister à l'international est un sacré pieds de nez à l'histoire et ça me fait bien plaisir.
      Même s' ils n'ont encore rien prouvé ils sont sur le bon chemin et Coetzee qui à été conspué de façon immonde, vraiment ,doit entrevoir le doux parfum de la revanche.
      Allez Chevreuse
      Allez

      Supprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Graham Rowntree, coach des avants des Lions, l'affirme : "les joueurs ont travaillé dur." Ou plutôt "On les a fait travailler dur". Evoquant la tournée en NZL. Pas de visite de courtoisie avant le début du voyage pour aller faire mumuse dans les Dom-Tom, comme ce fut le cas des Bleus. Je n'ai pas le sentiment (je n'y étais pas) que les Tricolores ont bossé comme des chiens, à en suer du sang, pour se préparer physiquement à ce qui les attendait en tests.
    Outre la très mauvaise gestion de l'altitude pour le troisième test (cf la fin de match), les Tricolores n'avaient pas l'air très en forme.
    Il faut repenser le sens de ces tournées : lancer des jeunes, tester des néophytes ou découenner les cadres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que pour le reste, le côté "c'est une chance de partir en tournée dans l'hémisphère sud", on sait depuis Saint-André que ça ne fonctionne pas sur les générations actuels. Idem le côté "militaire" de Novès : le terrible coach toulousain a mis beaucoup d'eau dans son vin.

      Supprimer
    2. Être Lion c'est un peu le Graal aussi pour ces mangeurs de viande bouillie, nous n'avons pas l'équivalent .
      Mais surtout les joueurs sont moins entamés, pratiquent déjà un jeu plus complet,ça aide !
      C'est pas les tournées qu'il faut repenser, c'est le reste de l'année.
      Bon ce matin toucher à 7 sur la plage, école d'horticulture contre apprentis cuistots, j'suis le Joubert !
      Allez les petits.

      Supprimer
    3. Les excuses du style "On est arrivés sur les rotules après une saison de Top 14 épuisante" ne tiennent pas: la synthèse de Reyrat explique très clairement en quoi les Lions ont eu une saison aussi dure et longue sinon plus; et on peut penser que le jeu plus complet qu'ils pratiquent dans leur championnat domestique est aussi plus exigeant physiquement (c'est pas Candelon qui était surpris du rythme de dingue des matchs en Ligue Celte ?). Or, quand on voit le niveau de jeu et le rythme de leurs 2 premiers tests, ils sont prêts, eux...
      Et par pure charité, je ne parlerai pas de tous les sélectionnés français dont le parcours en club a fait qu'ils ont pu se poser avant de partir en tournée, au début de laquelle on nous a pourtant bien expliqué que tout était d'abord tourné vers la récupération...

      Supprimer
    4. Ne s'intéresser qu'au minutes jouées revient à juger une partition sur le nombre de notes su'elle contient...

      Supprimer
    5. Culturel chez nous ? Je pose la question tout en étant persuadé que l'on travaille moins et ou moins bien que les autres
      Est ce qu'on entend les autres dire c'est la fin de saison on est moins en forme en Novembre , non ... enfin pas à ma connaissance , ils gèrent et sans être géniaux gagnent ... tu vois bien dans leurs attitudes qu'ils sont la pour gagner
      Je ne nous sens pas dans ce " mindset " ... Beaucoup de posture , de discours creux , de truismes balancés à longueur d'interview plus chiantes les unes que les autres ! . Le Rugby Français est sur les pattes arrières , sur la défensive , la justification de pourquoi ca va pas ..et pas encore vraiment dans une stratégie offensive ou l'on pourrait déjà se dire " ah oui , ça pourrait le faire "
      Je ne sens pas l'énergie .. et les incantations en survêtement ne me rassurent pas .. faut arrêter la comm et passer à un discours de vérité et à des actes forts en se donnant le temps et des points de passage .... Je suis convaincu qu'il y a une generation qui pointe et n'est pas encore polluée , il faut parier sur eux , ils ont entre 18 et 25 ans , en 2023 ils peuvent être prets et ça pourrait se jouer chez nous . Pour eux le Japon serait d'emmagasiner de l'experience , de la maturité . Qu'est ce que le Rugby Français aurait à perdre ?

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    7. François,
      Je te suis.
      Excellente idée misons sur les jeunes.
      Vu l'état de l'EDF. Ce ne peut pas être pire. Au moins les petits jeunes voudront se faire une notoriété.
      J'APPROUVE
      Le Gé
      PS : tu n'as plus qu'à avoir l'ensemble du blog. Mais je ne suis pas sûr que Novés change son fusil d'épaule. Pourtant un vieux doué vaut moins qu'un jeune en devenir et plein d'envie. Par exemple, je prends tous les U20 et je les emmène en 2023. Ce serait un sacré challenge.

      Supprimer
    8. la dernière EDF de moins de 20 à laquelle je me sois vraiment intéressée est celle ci, c'est en 2013 j'ai du temps et je regarde tout ce que je peux :
      Equipe de départ : 15. Wieprecht (Clermont); 14. Lacroix (Albi), 13. Fickou (Toulouse), 12. Dussartre (Racing), 11. Parez (Racing); 10. Mallet (Stade français), 9. Serin (Bordeaux); 7. Camara (Massy), 8. Tauleigne (Bourgoin), 6. Babillot (Castres); 5. Jedraziak (cap., Clermont), 4. Bastien (Agen); 3. Cotet (Perpignan), 2. Ruffenach (Biarritz), 1. Baille (Toulouse).

      Remplaçants: 16. Hollet (Perpignan), 17. Custoja (Perpignan), 18. Vartanov (Racing), 19. Cros (Toulouse), 20. Domenech (Narbonne), 21. Vialelle (Castres), 22. Le Bourhis (La Rochelle), 23. Singer (Clermont).

      Bon ici ou là on voit bien qu'il y avait quelques pépites - Pelous, Retière puis Magne dans le staff + G. Bastide - Pourtant ils ne finissent que 5e au CM junior et au Tournoi des 6 Nations des moins de 20 ans ...
      en 2014 ils font le GC et voici la compo :
      La composition de départ
      France : Justes – Hamdaoui, Mignot, Bouvier, Blanc – (o) Fajardo, (m) Serin – Cros (cap), Camara, Thomas – Singer, Iturria – Raynaud, Ruffenach, Ishchenko.

      Remplaçants : Ardiaca, Amrouni, Courcoul, Lambey, Lespinasse, Lambey, Daubagna, Roux, Fontaine
      Surprise ! Quelques pépites encore mais beaucoup moins .... et pourtant ça gagne plus !!
      Ce qui me fait dire "you'll never know ..." On ne sait jamais . t'as des super équipes qui se plantent et des équipes moyennes qui gagnent : plein de paramètres à prendre en compte ( déjà les autres équipes pour commencer, c'est pas rien !! )
      Surtout je crois me souvenir que quelque part Onesta disait qu'il ne prenait pas forcément les plus prometteurs dans leur club d'origine, ni même les plus forts intrinsèquement mais ceux qui allaient composer une équipe solidaire, bien s'entendre et progresser tous ensemble . C'est d'ailleurs curieux cette histoire de mayonnaise qui doit prendre ... ou pas !
      Mes excuses pour la longueur mais s'ils jouaient à 7 ça serait plus vite écrit !

      Supprimer
    9. 😂😂 oui beaucoup d'ingrédients pour réussir le plat et d'ailleurs s'inspirer d'Onesta serait tout sauf idiot ( suis fan absolu du personnage ) au moins tenter quelque chose ... la ... c'est le film avec Bill Murray ou on a l'impression que c'est le même jour sans fin ...

      Supprimer
    10. le même jour sans faim, tu veux dire.
      Pourtant prendre une classe de U20 ou Deux ou trois voire ceux qui s'entendraient le mieux et les amener en 2023, ce serait du génie.
      Vive la jeunesse triomphante
      Le Gé vive la révolution

      "Le présent est fait de lutte; l'avenir nous appartient."

      "L'argile fondamentale de notre oeuvre est la jeunesse. Nous y déposons tous nos espoirs et nous la préparons à prendre le drapeau de nos mains"

      "Soyez réalistes: demandez l'impossible."

      Supprimer
    11. Je me suis amusé à faire une liste de ces joueurs dans l'âge indiqué plus haut et il y en a une petite quarantaine
      Je suis plus flemmard que Gariguette donc ... mais ils y sont dans ceux qu'il m'a été donné de voir ici ou là et avec une mauvaise connaissance de la Pro D2 ...

      Supprimer
  19. j'ai pensé cette nuit, à une analyse: le pourcentage , en temps joué des 10 en top14 pour les 5 saisons passées, entre les étrangers et les selectionnables français.
    A vue de nez et de mémoire on devrait être à moins de 30% pour les français.
    Si qq un veut bien ou a les moyens de le faire ça va nous éclairer sur nos pbs de 10

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir à tous, le FLOP.14 repointe son nez et juste avant les débats, un article m'interpelle, à savoir l'équipe de Lyon la saison dernière qui fait le choix de tricher à chaque rencontre en ne respectant pas les règles de JIFF sur les feuilles de matches (11 inscrits en moyenne contre 12 minimum obligatoires), préférant faire l'impasse sur 204 000 € -droits TV et marketing- non versés par la LNR.
    Et sont tout contents, du prés' au manager, sans doute du soigneur au chauffeur de bus et même des tribunes aux talanquères, tous cons mais tous contents, vive le sport !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je dis plus haut, les financiers n'en ont strictement rien à cirer des amendes . En revanche, si Lyon avait été rétrogradė en fédérale 1, le cube s'en moquerait moins.
      C'est dommage pour ceux qui ont respecté les règles et qui redescendent
      Honteux et en plus ils sont fiers d'être hors la loi

      Supprimer
  21. D'accord avec beaucoup d'entre vous pour prendre des jeunes et les faire grandir comme individus et comme joueurs, dans un groupe où la présence par ligne d'un plus mûr serait quand-même pas si bête. Les premiers temps de cette joyeuse troupe risquent d'être durs, mais c'est dans l'adversité que se forgent les personnalités, par contre arrêter avec nos managers et techniciens bardés de médailles et de titres, qui à force de réfléchir et d'être arc-boutés sur leurs certitudes, dénotent juste une rectitude inadaptée et une incapacité à faire évoluer les joueurs et l'équipe qui, malgré les gps cousus dans le dos n'ont visiblement aucune vue (de près ou de loin- sur un hypothétique projet de jeu.
    Donc, à donf et tant pis pour les résultats dans un premier temps, après tout on ne demande pas à notre EDF de gagner et gagner encore, juste de jouer, d'y prendre du plaisir et d'en donner par la même occasion.
    Petit retour sur NZ/Lions, toujours aussi étonné des tailles exponentielles des bi-tri-quadri-énièmes-ceps (pas ceux des sous-bois de Corrèze, non, mais d'autres champignons dont la molécule reste un mystère ....), sans ça le rythme de la rencontre m'a fait penser au film "on achève bien les chevaux", me demande jusqu'à quand et comment les équipes de rugby pourront continuer à jouer et s'entraîner 12 mois sur 12, sans doute jusqu'au premier mort sur le terrain, et à défaut de tenter la mort et bien les joueurs honorent leurs obligations épicétou.

    RépondreSupprimer
  22. C'est difficile de manager une équipe, Onesta ne l'a pas fait du premier coup, il dit même qu'il a dû changer son fusil d'épaule en cours de mandat. En clair, il sentait que son discours initial ne passait plus, ses joueurs avaient évolué plus vite que lui (les coach des grandes équipes d'Europe ne dorment pas sur leurs lauriers).
    Comme coach si votre poulain ou équipe n'adhère pas à votre projet de jeu, si les joueurs ne se l'approprient pas,vous ne pouvez espérer de résultat. L'équipe ne progressera pas.
    Dans l'Equipe que je viens de lire, l'interview de Vern Cotter, je la trouve plutôt intéressante. Nous verrons les transformations et les premiers résultats sur les intentions dès les premiers matches. C'est un type patient mais strict, il sait où il va.
    Je viens de faire la visite d'un club amateur de Wellington: Petone (Umaga, Mannix sortent de là) et je peux vous dire que la cohésion sur le projet du président au gardien est la même. Le plaisir du jeu pour moteur. J'ai vu deux matches que je vous ai raconté sur mon blog et c'est assez sympa de voir comment cela fonctionne. Il n'y a que des bénévoles qui jouent et encadrent. Les anciens participent. Vous verrez cela un peu plus tard. Cela ressemble à ce que j'ai connu à Toulouse ou à US Bourges ou Clamart (1964-72). En plus grand seulement. Pas d'argent pour jouer , pas de défrayement non plus (j'ai les derniers budgets)
    Notez aussi que plusieurs fois dans l'année un coordinateur de la WRU vient faire une séance de formation pour tous les coaches des équipes du club en même temps. Un seul entraînement par semaine et match le samedi.
    Le coach de l'équipe première informe ses collègues des autres équipes , jeunes (16 équipes) et seniors B, filles à son tour. Il y a une coordination permanente...J'imagine qu'il doit y avoir tout de même des ratés mais vu le nombre de titres ça doit fonctionner.
    Je vous parlerai aussi plus complètement des collèges la semaine prochaine.
    Je crois, pour l'avoir mesuré à plusieurs reprises en tant que coach, que nous travaillons mal par rapport aux autres équipes et à tous les niveaux. Je peux vous dire que c'est également vrai dans les entreprises. C' est un vaste débat mais c'est une vérité...On se voile la face sans arrêt.
    Pour lancer des jeunes, il faudra une équipe de coaches complémentaires qui sachent parler le langage des gamins qu'ils ont en chargent. C'est peut-être là que GN a une faille dans son jeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait Michel ce qui fait la différence entre NZ et nous c'est l'imprégnation des enfants dès le primaire ( cf ton reportage dans les écoles et ça ne concerne pas que le rugby d'ailleurs, c'est omnisports ) et il semblerait que certains ici commencent à s'inquiéter de cette rupture de notre rugby avec l'enseignement scolaire ; voir à ce sujet l'article de Pierre Villepreux dans le Midol ... il faudra donc plusieurs années pour rétablir ce lien, enfin s'il y a une volonté derrière !
      Dans ce même Midol décidément très riche, un éclairage intéressant sur le sommet de la pyramide : les All Blacks et comment ils ont dû s'imposer des règles de vie très strictes - je crois qu'ils parlent d'un code moral ! - Plus loin un entretien de Verdier avec un philosophe, il paraît que la mêlée c'est sexuel ... tiens là je vais faire monter les ventes 😈
      Sinon Michel je voulais te remercier pour ces infos précieuses sur la NZ, le rugby, le golf et tout le reste qu'il faut aller découvrir sur ton blog, pas le temps de commenter ( pas encore en vacances ...) mais une belle bouffée d'ailleurs, ça ne se refuse pas ! Enjoy mates !

      Supprimer
  23. la sentance est tombee
    le rugby francais n est pas en retard il est largue
    il frise l elimination pour arrive hors delais
    il faut retablir la muse vitesse
    et venerer son culte
    pour esperer un jour rivaliser avec les tenors les autres nations sont passees pro mais continuent d honorer le jeu
    NOVES disposa durant 5ans de PICAMOLES et jamais ne le fit progresser celui ci etant plus fait pour jouer pilier que 3 ligne de plus il n apporta aucune solution au declin toulousain
    donc il faut se separer de tout ce staff et accepter le constat
    il n y a pas de joueur de talent
    souvent je loue la jouerie de GOURDON nous on en a qu un alors que les AB en regorgent des joueurs de cet accabit
    la mascarade du top 14 produit de gondole de canal va telle encore duree
    vive le rugby de series
    il faut boycoterle rugby pro
    et ce nouveau public issu du monde economique

    RépondreSupprimer
  24. Merci Gariguette des tes encouragements mais ici je suis comme un enfant...Tu as raison les enfants font du sport toutes disciplines confondues, surtout ils jouent! Les profs vont me rencarder; en jouant au golf, je les coache sur le jeu et ils me parlent de l'éducation des enfants.
    Je ne sais pas par ou commencer pour établir la mémoire NZ live des Quinconces, ils m'ont ouvert toutes les portes à Wellington. Ce matin réception chez Petone RC et cet après midi à Rangotai college ( berceau de Julian et Arnie Savea) contre St Pat's de Silverstream. Putain quel match de 16-17 ans!
    Demain matin training des Hurricanes. Une autre dimension mais cohérente avec tous le reste, l'information circule dans tous les sens...
    Je voudrais taper un contact avec un ancien joueur passé en France et j'en ai parlé. Pour le test match de samedi prochain contre les Lions j'aurai peut-être Umaga...
    J'ai du simple mais du lourd, Eric et Christian vont être contents.
    Une info en prime: pour jouer à Petone RC, la cotisation d'entrée annuelle est de...150$ NZ. Avec ça tu as droit au short et aux chaussettes pour la première fois depuis 1885.
    Je crois qu'on déconne...

    RépondreSupprimer
  25. ce n'est pas du rugby mais la lutte fut difficile !
    Ma fille mention très bien avec 17.8 de moyenne a son Bac et intègre Louis le Grand !
    si ce n'est pas un "grand slam" ça lui ressemble !
    bises à tous et bonne journée
    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo à ta fillotte ! Louis le Grand cela va changer de Bastia !

      Bernard Landais

      Supprimer
    2. Alors on va se voir plus souvent, Marc... La mienne, bac et c'est tout. Au ras de la mention AB. 11,8. Mais bon. Prépa Archi.

      Supprimer
  26. Que des bonnes nouvelles ici , Michel qui nous fait partager ses découvertes , ses convictions , ses réflexions qui évoluent au fil des ( belles ) rencontres
    Une remarquable performance de la fille de Marco qui est légitimement très fier et on le comprend ....
    pour revenir à la plongée de Michel dans le Monde AB tu te demandes pourquoi nous n'envoyons pas nos grands penseurs du jeu faire ce voyage initiatique ce serait du temps et de l'argent bien investi . Il ne s'agit pas ici de faire un copie colle mais de comprendre , d'apprendre , de se forger un point de vue sur ce qu'il convient de faire en profondeur et dans la durée pour le Rugby Francais et ses spécificités
    Passionant Michel , merci pour ce partage et tes stimulations
    Bonne route

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... mais ça été fait François, le problème "majeur", c'est qu'il n'y a jamais de suite derrière ! ... Tu peux penser que les principaux "formateurs" français (DTN et autres intéressés) savent comment ça fonctionne en NZ ! ... donc, rien de bien nouveau, ce n'est qu'un (gros) problème de politique fédérale, de moyens structurels, humains et , bien sûr, financiers !

      Supprimer
    2. Donc si je te comprend bien il faut une volonté politique , la FFR n'est pas pauvre avec plus de 100 millions , il s'agit de focaliser les ressources
      Mais quand tu lis Michel plus bas ... les franchises déclinent le jeu souhaite par Steve Hansen , la on n'y est pas ... Je comprend que ce qui peut se faire dans un petit Pays qui a mis un système en place depuis si longtemps est difficile à transposer dans un Pays de notre taille
      Probleme je ne vois pas le début du commencement mais en même temps ( formule à la mode ) je suis loin de connaître le détail du fonctionnement de la formation Française ... j'ai lache depuis trop longtemps .. à cette époque je n'ai jamais vu un mec du comité nous rendre visite ...

      Supprimer
  27. François
    je te remercie de tes compliments pour ma fille ; en revanche envoyer des émissaires français chez les AB pour essayer de comprendre, c'est envoyer des politiques français dans les pays du nord pour qu'ils essayent de comprendre la notion de bien public et de détournements d'argent !
    Impossible pour les 2 , car c'est de culture dont nous parlons et malheureusement la culture Black ne sera jamais la notre et la culture politique des pays nordiques est a mille lieu de nos "fatigués" !
    Je ne crois pas à l'éducation d'un peuple par un autre , on peut essayer de s'inspirer mais les gènes reviennent au grand galop !
    amitiés à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marc ,

      Pour le coup, je ne suis pas trop d'accord, tu n'as qu'à regarder de notre temps 80% des jeunes voulaient soit être fonctionnaires soit travailler dans une entreprise nationalisée soit dans une entreprise française de notoriété mondiale.

      Maintenant tu regardes les jeunes (et tant mieux) ils veulent aller dans des startups et surtout créer des entreprises.

      En moins d'une génération entre celle de mon père et la mienne, l'état d'esprit a complètement changé. Payer au black (et les magouilles qui allaient avec) était la norme, maintenant 60% des paiements se passent en carte bancaire. Je ne dis pas que cela n'existe plus mais la proportion est inversée totalement.

      Je ne te parle même pas entre la mienne et mon fils. Ils ont des amis dans tous les continents. Pourquoi crois tu que Fillon est tombé aussi rapidement ainsi que Leroux et les autres (je ne veux pas parler de politique, ni porter de jugements sur les affaires), c'est parce que les jeunes et notre génération en avons ras le bol des magouilles des passes droits des gens qui se servent dans la caisse impunément et qui te donnent des cours alors qu'ils ne font pas mieux (une fois de plus, je parle de tous les dirigeants quelque soit la couleur). Le rugby s'est perdu parce que c'était "petits meurtres entre amis" sans aucune remise en question.

      Ce n'est pas le peuple qu'il faut changer mais notre jeunesse (je suis sûr qu'elle va se rapprocher de l'esprit nordique plus vite que nous le croyons) ERASMUS, d'ailleurs a fait un bien fou à notre pays et aux jeunes.

      Les jeunes de maintenant ont besoin de valeurs et pas des éducateurs qui disent "allez fonce dans le tas" et si nous les trouvons alors le rugby changera (le rugby des pardessus est terminé, enterré). Je suis sûre que si nous y mettons maintenant dans moins de 5 ans, l'état d'esprit va changer et en 2023, nous serons prêts.

      Le Gé

      Supprimer
    2. bien dit et d'accord avec ton analyse !

      Supprimer
  28. Oui Marco c'est pour ça que je dis pas de copie colle
    Je nous connais trop bien ... mais on est pas à l'abri d'un malentendu -))

    RépondreSupprimer
  29. Inspirer, soupirer, c'est notre quotidien de vie, quand à la culture et l'ovale, effectivement pour le moment, on reste sur la soupiration en attendant l'inspiration...
    Sinon, Blagnac suréquipé pour la Féd 1 avec Christophe Deylaud manager, Yannick Jauzion lignes arrières et skills, et Benoît Lecouls pour les avants autour de Frédéric Michalak. Mais parait qu'antérieurement y a eu déjà du beau monde aussi. Après qui comme joueurs ?? A voir ce que ça va donner.
    Tiens, des italiens qui vont porter le maillot estampé "Macron". Ca me ferait chier !!!
    A propos des Lions plus en forme, quelqu'un sait ce qu'il vont toucher, comparativement à l'EDF ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. des barres chocolatées de Lions pour rugir de plaisir.

      Supprimer
    2. bonsoir à tous,
      des raisons professionnelles me poussent à quitter mon club et à voler vers d'autres cieux plus septentrionaux.
      Mais ce qui me chagrine le plus (le rugby est partout et il est toujours intéressant d'écrire une nouvelle page dans un nouvel environnement) c'est de voir le nombre de licenciés diminuer d'année en année.
      Je sais que ce n'est pas le souci des présidents de clubs pro qui recherchent la perle rare à l'autre bout de la planète, mais on a réussi à transformer ce jeu en repoussoir.
      les autres sports co se délectent de cette arrivée massive de joueurs rompus au contact et à l'abnégation (parce que ces valeurs-là, ils les possèdent) et leur offrent des structures d'accueil plus protectrices que dans notre sport.
      Dans les Landes, on se tourne de plus en plus vers des sports nature (triathlon, trails, surf, sauvetage cotier) et les autres sports plus traditionnels.
      la championnite aigue dans les équipes de jeunes fait vite la part des choses entre ceux qui pensent faire une carrière et les oubliés de l'élite.
      Attention, techniquement et intellectuellement, on ne garde pas les meilleurs mais imaginer qu'on transforme notre sport qui avait ses valeurs d'intelligence (de toutes les intelligences) en un sport d'imbéciles dont le seul horizon est l'espérance d'un chèque à 5 chiffres à la fin du mois, ça ne fait que corroborer la démission en Afrique australe. A quoi bon, se faire chierà s'envoyer devant les Springboks, on n'a pas de concurrence, on est peinard et on a en plus des vacances prolongées au retour.
      je dis juste bravo à tous ces messieurs présidents de club, batissant des budgets sur des promesses de sponsor, de subventions, de gloire perso pour les clubs de division inférieure, et bravo à ces stratèges de la grande industrie qui ont juste oublié une variable dans la réussite de leur plan : l'amour du jeu

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    4. Difficile de te répondre Sergio, parce que les Brits sont très discrets, un chiffre a été avancé en septembre 2016 ( £ 70.000 par joueur presque 80 000 euros) puis plus aucune info, car il s'agissait du tarif de base puis il y a les royalties non communiquées - enfin moi je n'ai pas trouvé ! - c'est quand même une augmentation de 40% par rapport à leur tournée de 2013 en Australie, là ils avaient eu droit à un bonus de £25.000 par joueur pour avoir remporté la série... oui ça fait £95 000 par joueur ! Je vous laisse convertir en euros ....

      Supprimer
  30. Je reste toujours persuadé qu'il faut des remèdes de cheval à notre rugby:
    ça passe d'abord et surtout par un copier coller de ce qui se fait en NZ en terme de formation rugbystique (clubs et établissements scolaires) cf article midol semaine dernière (visible dans lien ci-dessous).
    Et donc quitte à se débarrasser de Noves comme entraîneur de l'EDF (voir édito visible lien ci-dessous) poste où il a toutes les chances de prendre des mauvais coups et d'échouer, proposons lui de coordonner ce grand chantier de la formation.
    Lui qui a vécu l'époque où ce n'était pas infamant d'être un joueur de rugby et prof d'Eps. (voir liens dans page en lien).
    J'insiste là dessus, car le début de la fin de la formation "scolaire" est peut être quand justement un grand international, mais très impliqué encore dans son club de formation je le reconnais, rattrapé récemment par une affaire de défiscalisation douteuse (cash investigation), prof de sport et rugbyman accompli préfère faire fructifier son aura dans la communication plutôt que de faire carrière dans l'éducation nationale.
    Or des éducateurs de niveau et de qualité, je crois qu'on en manque...
    Ensuite autre dada, ça passe tout simplement par une solution bien farfelue: créer une franchise française pour jouer dans le sud... ce qui serait le pendant moderne des Lions britanniques
    https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Super-rugby-bill-beaumont-souhaite-une-franchise-pacifique/815483

    Envoyer ces jeunes prometteurs dans les championnats du sud, voire créercette franchise s (1/3 de vieux type Poitrenaud, Michalak, et 2/3 de jeunes type iturria jedrasiak dupont penaud, n tamack etc (des moins de 20 prometteurs)... Quitte à jouer et se prendre des raclées autant aller dans ces pays là, se confronter à ce qui se fait de meilleurs, apprendre la langue, etc...
    Saut que tout est déjà foutu, comme je l'explique, aujourd'hui on joue pour faire carrière, optimiser, gagner le maximum et le plus longtemps de l'argent.
    Peut être que le temps n'est pas si loin où nous verrons un joueur refuser de jouer en équipe de France pour mieux préserver son déroulement de carrière... Surtout qu'actuellement, jouer en équipe de France, c'est montrer des limites qui ne se voient pas en club.
    Le lien pour les articles et liens sur Noves, l'avenir de la formation française....
    http://urlz.fr/5xpw

    RépondreSupprimer
  31. Salut, c'est le soir. Aujourd'hui, j'ai eu mon jouet. J'ai assisté à la reprise d'entraînement des Hurricanes pour préparer le match du 15, invité par Richard Watt rencontré hier au Rongotai Collège. Plus simple que ces mecs tu meurs...Au soleil 3 degrés mais le cœur léger.Je vous mets tous les détails que j'ai sur l'autre papier d'ici deux jours.
    Je ne suis pas pessimiste quant à la capacité des jeunes à jouer au rugby et gagner. Ils ont des rêves comme nous en avions il faut trouver les mots pour les emmener. Nous savons faire, regardez le handball, le basket, le volley... On sait former et même changer, visez le foot depuis 98, ils se sont refaits.
    Ce sont nos dirigeants du rugby (et du golf) qui ne sont pas à la hauteur.
    Le jeune Raphael Lagarde qui vient de passer un an avec le Hurricanes après Racing et Béziers de quoi comparer) a des solutions plein sa musette pour les joueurs. Qui va l'embaucher?
    Ici tous les éducateurs sont des universitaires. Des chercheurs et des trouveurs. Ils progressent sans arrêt, on leur apporte des solutions nouvelles, ils testent et notent les progrès. Moi même ce matin j'ai compris ce qui était en place.
    Seconde séance de reprise après une semaine off. Séance Cardio tout est réglé. Copieux et musclé mais le tout avec des séquences de jeu pour pas se faire chier. Possible de monter en charge le prochain match (qu'il faut gagner pour assurer le 1/4 de finale) est dans 13 jours. Tout est mesuré.Ils iront à l'hôpital pour récupérer les fatigues et être frais.
    Un moment un skill " à toucher". Séance de plaquage avec des détails pour être plus efficace en match Watt est plus puissant pédagogue qu'il n'y paraît....Le patron (Boyd) au milieu à les yeux partout. On refait si cela ne convient pas...Personne ne moufte mais tout le monde est sympa...
    Ils sont sérieux sans se prendre au sérieux, c'est ça qu'il faudra changer dans nos mentalités. Travailler avec l'amour de ce que l'on fait.Nous sommes dépassés mais on pourrait rapidement s'y mettre sans copier. IL faut que les staffs se mettent à bosser, ce n'est pas qu'une question d'argent. Le joueur qui joue pour la monnaie de fin de mois est fini avant d'avoir commencé sa saison. Tu ne peux bosser que pour de l'argent, sinon tu dois avoir un beau violon d’Ingres...
    Ce qui transparaît ici est dit par Raphaël en une phrase "Le staff des AB donne les directives et nous on décline pour jouer comme ils le veulent". J'ai vu les passes au cordeau, à Treignac l'an prochain on va le faire. Richie il faudra trouver des piquets. J'ai vu et compris ça le premier jour à la WRFU. Ils disent et ils font et puis ils contrôlent...Je vous en dirai plus, plus tard, je suis en retard!
    Pas étonnant que Hansen mette 2 Hurricanes pour remplacer les joueurs défaillants la semaine dernière. B. Barrett va jouer avec ces deux frères il en manque un ...il arrive. Le père et la mère ont de quoi être contents. Ils ont aussi leur Lycée Henri IV.
    Demain musée... Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  32. Bel article de Michel.
    Il décrit un monde qui a l'air sain, simple, clair, d’aplomb, enfin, semble-t-il, normal...
    Par ici, chez nous, les choses seraient plus complexes!
    A l'image de la question de savoir si la France va sauver ses hérissons, on peut se demander si elle va aussi tenter de sauver son rugby..?
    Et, à l'autre image, en cours aujourd'hui, des pauvres parents, dont les enfants nés de la GPA se retrouvent quasiment apatrides sinon inconnus des services publics, faudra-t-il légiférer sur l'ensemble de ces joueurs dont on ne connait plus vraiment les origines et qui éprouvent de ce fait un mal fou à s'intégrer dans cette sphère plus ou moins sportive que l'on nomme encore -en dépit de trouver autre chose- rugby français?
    Et puis, pour l'ensemble de ce dit rugby, je dois avouer que toutes ces manifestations -je veux parler de ces tournées inlassables au point d'être devenues transparentes- programmées sur plusieurs années dans des buts manifestement mercantiles me font l'effet d'un brouet insipide et sans saveur. "L'ennui naquit de l'uniformité" et "ce qui est rare est cher", et passionnant pourrait-on ajouter.
    Le Tour de France, malgré toute sa machinerie médiatique, car une fois l'an...,le Tournoi, par son attente, son retour comme les saisons.., les quatre Tournois du Grand Chelem en tennis etc., etc. continuent à provoquer chez moi par cette attente, par ces zones d'absence, un plaisir certain et encore vivant malgré des années de pratiques. Il en ait ainsi également de la tournée des Lions, évidemment et pour ces mêmes raisons.
    Ces rituels basés sur les rythmes biologiques, "naturels", ont été soumis à une autre logique, dite économique, qui a ses propres fondements, ses propres vérités, mais qui certainement pas la vertu de satisfaire l'intelligence corporelle et intellectuelle humaine.
    Ce n'est que mon point de vue; mais il me semble rejoindre ce que Michel nous décrit du monde néo-zélandais: le sens de l'économie, oui, mais dans une relation souple et bien huilée à l'humain.




    RépondreSupprimer
  33. ...il en est ainsi également...
    ...mais qui n'ont certainement pas...

    RépondreSupprimer
  34. Pas bien grave ... c'est le fond qui est intéressant dans cet écrit " en quoi puis je empêcher les autres quand cela ne nuit pas à mes propres libertés "

    RépondreSupprimer
  35. Bref retour de ouacances (c'est un indice). Revue de presse. Gérard démarre fort en affirmant qu'il va se faire écharper. J'attends. Pour contrer car j'aime ce que dit Gérard.
    J'aime aussi la relation de voyage de Michel au pays de la Coupe de l'America. C'est vrai qu'un copîé-collé est utopique. Et peu souhaitable, un All Blues ne correspondrait à rien.
    Après avoir tout lu (parfois relu), l'image d'un gamin lisant assidûment ce blog m'est venue. Avec un peu de chance, le p'tit gars pensera "tiens, ici on pense, c'est pas comme au foot". Va t'il prendre une licence pour autant ? Peut-il être séduit par notre litanie de déplorations ? Certes, faire risette n'est pas notre vocation et le contexte n'y pousse pas, mais ne sommes-nous pas jusqu'à l'outrance le reflet de clubs tristes, de joueurs tristes, de jeu triste...
    Je vais peut-être me faire écharper avant Gérard, mais je me dois de reconnaître que je retiens avant tout les blagues de Tautor. Parce qu'elles sont drôles, parce qu'elles témoignent de l'état d'esprit que j'aimerais voir régner.
    Que Michel nous éclaire : les médias et les blogs néo-z passent-ils leur temps à dézinguer ou à construire ?

    PS. En ouacances, je me suis fait reprocher d'avoir dit que SBW détonnait dans l'équipe ; ça n'arrivera plus.

    RépondreSupprimer
  36. Michel a déjà répondu plus haut pour ce qui est des médias.
    Après le 1er test où Barrett a loupé 9 ou 12 points possibles au pied, pas un mot là-dessus dans les journaux.
    C'est peut-être une des raisons qui font que le rugby NZ "fonctionne" ?
    Dans leur formation (sportive, scolaire) on apprend aux jeunes à prendre confiance en eux, et en retour on leur accorde aussi cette confiance.
    Mais Charles a raison: un copier-coller est utopique.

    RépondreSupprimer
  37. Je me dis qu'il ne faut pas copier in extenso les NZ mais faire comme eux. Je m'explique :

    Ils ont eu la capacité à catalyser le meilleur du passé et de l'adapter au présent avec leur jeunesse. Le tout toujours avec le suivi de cette charte à tous les étages.

    Comme tout ce qui se fait en France, on jette le bébé avec l'eau du bain. Nous avions des écoles de rugby intégrées avec les collèges qui formait au French Flair (le célèbre). Au lieu de l'adapter à la nouvelle donne des Golgoth et faire des petits français pour les éviter, on a tout jeté et on a essayé d'en fabriquer.

    Dommage le morphotype des français, ce n'est pas le golgoths mais des petits rapides qui jouent dans la cours à dribbler avec un ballon rond et à accélérer sur 15 mètres.

    En plus, nous avons tellement de disciplines sportives en France que les Golgoths rapides, doués de leur mains vont soit au Basket soit au Hand ball ou au judo. Il y avait eu un reportage quand l'équipe de france de Basket avait rencontré celle de rugby. Franchement ce n'était pas à l'avantage du rugby. Je pense que l'équipe de France au basket aurait mis une raclée à celle de France à toucher.

    Alors nous ferions mieux de voir le matériel humain (désolé du mot) que nous avons dans nos EDR et adapter notre rugby avec la morphologie et l'adresse des jeunes que nous pouvons espérer. Ce n'est pas au hommes de s'adapter au rugby mais bien le rugby à s'adapter aux hommes.

    Quand nous passions à l'armée, il y a avait des tests physiques et intellectuels pour voir la capacité d'une classe d'âge. Pourquoi ne pas généraliser au rugby et adapter notre formation à la capacité intellectuelle et physique d'une classe ou (des classes). Le tout avec un charte qui prône l'évitement plutôt que le casse brique.

    Le Gé Viva la révolution

    RépondreSupprimer
  38. Salut, je ne vais pas trop vous en dire ce soir. J'attends la validation de mes écrits par celui qui m'a fait visiter son club....
    Copier les AB, même pas une utopie, une impossibilité tout net.
    Ceci étant il y a des choses à faire et déjà mettre en place la vision. Ensuite arrêter avec les enchères financières que les clubs aient un projet clair et qu'ils soient organisés pour réaliser leur projet.
    Restez assis, je vais être très direct: sur le club de Petone, niveau 3 d'ici (rez de chaussée), pas un joueur de fédérale 1 n'aurait sa place dans l'équipe. Pour entrer chez les Hurricanes parmi les 45 joueurs retenus dans l'élite, 10 seront aux portes après avoir travaillé avec le staff d'ici pendant trois mois, les autres un an. Nos joueurs travaillent mal, pas dans le bon sens. Ils ne savent pas jouer au rugby.
    A la réflexion c'est ce qui est arrivé à Michalak et Poitreneau en AFSUD. Ils ont mis 6 mois à se mettre à jour physiquement et mentalement.
    L'éducation NZ des joueurs est toute simple, ils se préparent parce que le staff un mois avant a donné l'objectif. Il leur est rappelé tous les matins et tous les après midis. A eux de montrer s'ils ont envie d'être dans l'équipe. Le coach à le choix, ils jouent de la même façon, ils se connaissent tous . Vous verrez pourquoi avec la structure des championnats. Aucun n'a de passe droit.
    Les journaux n'agressent pas et commentent les résultats , ce n'est pas la guerre. Les joueurs ont appris à perdre. Ils ont aussi appris à donner le meilleur d'eux à chaque entraînement dès le collège (12-17 ans). Ils sont d'une exigence personnelle que vous n'imaginez pas. Ils sont curieux de leur sport et sont obligés de penser très tôt à leur reconversion.
    Quand nous aurons compris cela, ils auront fait du chemin car ils font une veille technologique.
    Les Hurricanes viennent de changer leur matériel GPS. 4 heures de présentation en salle. A la fin de l'exposé par l'équipe technique, Boyd, le head coach prend la parole "Messieurs vous avez reçu beaucoup d'informations nouvelles, c'est plus complet,plus complexe. Faites l'effort de bien comprendre. Si vous en faites un peu vous serez un joueur. En faire la moitié vous serez un bon joueur. Rentrez dans les objectifs et vous serez un joueur exceptionnel". Fin de séance.
    Je vois bien ce que j'écris mais rassurez vous je vous donnerai une adresse pour vérifier mes dires.
    On va faire un jeu. Samedi 15, le Super Rugby reprend pour la Conférence NZ. Match capital des Canes contre les Crusaders. Concurrence avec les Chiefs. L'enjeu est un match de quart de finale à domicile. Les joueurs All Blacks seront à l'entraînement mardi. Ils vont jouer samedi prochain.
    Les joueurs entendent parler de ce match depuis le début de la trêve des Lions. Vu l'engagement à l'entraînement hier, la vitesse de jeu, je pense qu'ils ne perdront pas. Vous devriez voir un très beau match et derrière ils ne seront pas loin de la finale (qu'ils ont gagné l'an dernier pour mémoire). Ils sont d'un professionnalisme étonnant et en plus sympas avec les passants.
    Bon match demain et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  39. Michel, deux réactions contradictoires : 1. tu vas ramener de quoi écrire un sacré bouquin ; 2. n'en dis pas trop, la population nz va passer de 4 à 40 millions, devenir francophone et nulle en rugby.
    Directement ou pas, Gérard et toi faites penser à la place et au rôle de l'intelligence, entre la première fois où un bambin entend prononcer le mot rugby et le jour où il enfile le maillot noir. Bien évidemment, c'est un ingrédient qui ne peut marcher tout seul. Dans les vestiaires de ma jeunesse, le mot intelligence était considéré comme une insulte. Les plus aimables disaient "si ça servait, le PUC serait champion de France tous les ans".
    Gérard parlait basket. J'ajoute le cyclisme, sport populaire type où des millions de Français côtoient les champions au plus près. On crachait sur Anquetil, on adulait Poupou. Notre roman national reste Les Misérables. Aucune hauteur, aucun dédain dans mon propos, seulement le constat d'une société violemment (et délibérément) inégalitaire.
    Donc, encore une fois, un copié-collé serait utopique ou impossible. Il ne peut répondre qu'au rêve d'un petit public policé, partagé entre golf et rugby, imbu d'humanités plus ou moins assimilées mais ne craignant pas de souiller le burberry par les humides après-midi d'automne.
    Depuis quelques années, Poulidor règne sans partage sur le rugby français. Encore un effort et nos défaites seront glorieuses (on sait faire). Le délicieux Macron et son profil anquetilien ont du souci à se faire. Faut-il encore ajouter que l'injection massive du pognon vient mettre une touche de classe dans le tableau ?...
    Michel, continue d'apprendre et, en échange, apprends leur à se défier du modèle français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens qu'on les appelait Banquetil et Pourridor ...Le Français est facétieux, ici à Grenoble pendant l'Occupation les troupes allemandes avaient interdit la traversée de l'Isère aux personnes non autorisées, la pancarte "Interdit de passer sans carte " faisait hurler de rire les passants, au grand étonnement des sentinelles ... un anonyme avait astucieusement maquillé le "a" de "passer" en "i" ...

      Supprimer
    2. Ah ben ça nous rajeunit pas, hein, les z'allemants!
      Bon,le tour en Bourgogne, c'est beau.....
      Allez, on est en plein pèlerinage

      Supprimer
  40. Un sport avec un statut si particulier en NZ .. etre un AB c'est l'accès au graal , un sport qui est le Porte drapeau de tout un Pays , de sa reconnaissance et de son rayonnement international ... Devenir un AB ... Le rêve de combien de gamins ? Cette dimension existe elle chez nous ?
    Quand bien même ... l'idée de redevenir une nation qui compte dans ce sport devrait suffire à nous transcender , a nous mobiliser , et a défaut de nous unir à au moins nous réunir derrière une cause , une ambition
    il semblerait que nous sommes la nation qui a mal pris le virage du professionnalisme ... Pas assez connaisseur pour savoir ce qui s'est détérioré sur la formation des gamins mais assez observateur pour voir que nos meilleurs ne rivalisent plus à ce niveau .. et que ça , rien que ça devrait suffire à se remettre en question et notamment les premiers intéressés ... pour constater , ils constatent .. à longueur d'interview ... remise en question personnelle pas trop hein , en tout cas pas vu le changement ... Et si ça commençait par la , en avoir marre d'être ridicule ?

    RépondreSupprimer
  41. Tout d'abord un grand merci à Michel qui par ses textes et son blog me fait voyager. Ce qui n'est pas négligeable ds mon appart où il fait 28°, et 40° dehors.

    Je note Michel dans ton intervention, la phrase suivante :"A la réflexion c'est ce qui est arrivé à Michalak et Poitreneau en AFSUD. Ils ont mis 6 mois à se mettre à jour physiquement et mentalement.

    Au passage d'ailleurs, je relève que leur faiblesse principale n'est pas la technicité.

    Alors au lieu de parler de dopage, et que Richard me demande de ne pas parler sans preuve, je vais vous poser les questions suivantes:

    Pourquoi Michalak met six mois pour atteindre le niveau AF, et pourquoi il lui faut à peu près le même temps pour perdre ce niveau de retour en Top 14?

    Pourquoi plus généralement j'ai l'impression que majoritairement les joueurs de l'hémisphère sud n'ont pas le même rendement en Top 14 qu'au Super Rugby?

    RépondreSupprimer

  42. Donc c'est pas la faute du meilleur championnat du monde qu'on à bien à nous, dont acte.
    Mais alors qui fait chuter les bleus, Peter Sagan ?
    Pourquoi cette malédiction, Toutenkamon,les Templiers?
    Sur les conseils de l'avisé Pipiou, pour comprendre,j'ai donc recherché le citoyen Reyat.
    Bon, je risquais pas de connaître, hein, les publications de l'avionneur, c'est comme les inventions du pharmacien d'Atlanta,j'ai du mal !
    On y compare les temps de jeu de quelques protagonistes, c'est pas le problème; pour faire court, on oppose des percherons à des pur sangs, des leveurs de fonte à des athlètes. (ça y est, le grand mot est lâché, on y reviendra)
    Alors oui, d'évidence la saison de l'élite française est plus dure, plus anxiogène, probablement plus dangereuse aussi et ne prédispose en rien aux joutes internationales , ce n'est pas une excuse, on s' en fout ici, on cherche à comprendre et pour le coup, fastoche, hein, pas difficile de voir que les outre manchiens s' en sortent mieux quand il faut agiter un peu les gambettes !
    Après, en pleine forme, l'ami Reyrat nous fait une Sonny Bill dans une porte grande ouverte : c'est la faute de la formation, paf !
    L'as du nous lire en cachette le mec, y a t'il un volontaire pour lui expliquer que c'est pareil, que si on forme des gros bourins, c'est parce c'est ce qui se vends le mieux à la foire aux bestiaux, pis en plus on sait plus faire autrement, alors, le molloch exige, on fournit, la loi du marché c'est pas au Figaro qu'on va l'expliquer quand même.
    Ce qui nous ramène ,tiens,à de précédents échanges, on n'y arrivera pas tant qu'on refusera de former ceux qui peuvent prétendre au haut niveau comme des athlètes .
    Selon nombre d'anciens, de professionnels tous sports confondus sauf p'têt le twirling baton, et encore, la charnière c'est 15/16 ans, après c'est fou - tu, mais on pourra toujour coller ça sur le dos de Novés !
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans les excellents liens donnés par Letiophe plus haut, il y a un article où des anciens élèves de Pibrac racontent "leur" Novès, prof d'EPS, le plus émouvant/drôle/humain du lot c'est le gars à qui GN a dit "tu pourras être un bon joueur, mais pas un très grand..." le gars est devenu ensuite champion .... de pêche à la truite ( il va toujours pêcher avec GN d'ailleurs ) au delà de l'anecdote, un éducateur doit aussi savoir faire accepter certaines réalités aux jeunes, et les aider à devenir quelque chose même si ce n'est pas ce qu'ils envisageaient au départ .... qu'au delà de sa carrière au ST il ait aussi réussi à fabriquer des champions de pêche à la truite je trouve ça géant et ça m'ennuierait vraiment qu'on lui fasse porter le chapeau pour tout le reste .

      Supprimer
  43. Qui le même Noves a trouvé un ami avec Eddie Jones qui vante les progrès réalisés par l'EDF et dit en substance de lui foutre la paix ...
    Et sans reprendre les propos des uns et des autres auxquels je souscris dont le dernier post de zan Lou
    J'insiste à nouveau le fait que ce serait bien aussi que les joueurs se prennent en charge , se sentent dépositaire de l'EDF et de ne pas brader la chance qu'ils ont d'être partie prenante . Sinon ils peuvent passer directement à la case pêche à la truite et rester ami avec Guy Noves
    Il y a des lacunes visibles aussi bien techniques : ballons tombes , passes partout sauf au bon niveau voire au mec Le mieux placé , retard sur le jeu au sol et organisation dans les Rucks et pendant les trois test une défense en mode gruyère ... athlétique cela c'est moins vu sur le Tournoi , je pencherai plus pour un manque de maîtrise tactique ... notre champion du Top 14 a pris une leçon par les saracens , peut être que leur secret mais je n'ai pas la preuve réside dans la cohérence tactique et le travail ...

    RépondreSupprimer
  44. Exceptionnel plus que du haut niveau de l'art 👏👏👏

    RépondreSupprimer
  45. Malgré les apparences 7 à 6 génial

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui un seul essai et pourtant on ne s'ennuie pas une seconde

      Supprimer
    2. Magique sublime rare de simplicité admiratif ...

      Supprimer
    3. ha ben un 2e ... vous avez vu la communication des Blacks ? tous sont là pas seulement les avants entre eux et les arrières entre eux ... et derrière pan ! ça marque ... les Lions pas ridicules avec des contres géniaux

      Supprimer
  46. SOS !
    bordel de télé de m...., plus de réseau!
    mes VIP ( very important pillards )vont tout casser
    Allez, vos commentaires, ça urge !

    RépondreSupprimer
  47. la simplicité... tu as raison Tautor, ils font parfaitement des choses simples, le tout sans stress ...on dirait l'application à la lettre des préceptes d'Eric Blondeau, le mentaliste ...

    RépondreSupprimer
  48. Pour jouer au rugby il faut être deux c'est le cas dans des registres différents ou toute la panoplie de l'execellence du jeu est utilisée ... Merci Messieurs et Gracias Romain

    RépondreSupprimer
  49. L'art des AB de faire passer 10 mn de jeu improductif 😉

    RépondreSupprimer
  50. Rapidement friable à 14 ces AB 😎

    RépondreSupprimer
  51. Et radio Tombouctou déconnectée ?😎

    RépondreSupprimer
  52. Réponses
    1. Quedal,on suit sur l'Équipe, du coup le barbec est en route plus tôt que prévu 😭

      Supprimer
    2. Une anthologie ce match à tous les niveaux: joueurs, conditions physiques, niveau de jeu, suspens, les Lions n'ont pas à rougir ... Tiens le match nul en perspective

      Supprimer
    3. c'est bête Janlou on n'y a pas pensé mais les oreilles de Rowntree auraient fait de superbes paraboles pour capter le match 😎

      Supprimer
  53. Merci Mr Poite de cette équité

    RépondreSupprimer
  54. enfin du rugby
    bravo a tous
    du mouvement de la vitesse du suspens
    tout l oppose de nos coquelets

    RépondreSupprimer
  55. Grand match des 2 équipes et de l'equipe arbitrale le carton jaune déterminant dans le résultat final ... des AB qui doutent leur point faible majeur

    RépondreSupprimer
  56. NOVES tu as vu
    il a suffit d un mois pour batir une redoutable equipe des lions
    alors tous ces stages de preparations que tu reclames apportent un sacre dementi a ta methode
    l alibi du temps s est estompe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un détail l'Andalou ... Noves est une grenouille et Gatland un All Blacks ... nous restons donc bredouille

      Supprimer
    2. c'était pas un alibi c'était une hypothèse de travail ... bon il a vu que là n'était pas le problème ... il aurait dû lire le blog !!

      Supprimer
    3. Allan prendre des mecs de très haut niveau Rugbistique et athlétique et avec quand même des repères ( charnière par exemple ) c'est un peu différent du challenge de Noves
      Il n'est pas exempt de critique dans certains choix de joueurs et de prise de risque avec des jeunes mais quand même .....
      Ritchie dans son compte rendu souligné la performance d'Itoje a 22 ans ... et il est aligné à ce niveau depuis 2 ans . C'est la qu'il faut y aller ... ne pas avoir mis Dupont d'entrée sur un test par exemple est une erreur sauf si bien sûr il y a une raison rationnelle que l'on ne connait pas
      Il va falloir faire ce pari avec les jeunes talents en s'assurant qu'ils aient l'état d'esprit bien sûr , l'envie de bosser et l'ambition de figurer au plus haut niveau . Il y a des mecs qu'on ne devrait plus revoir en tout cas , ils ont eu mainte et mainte fois leur chance et ont decu ! Balles neuves !

      Supprimer
    4. donc notre top 14 ne fournit pas des joueurs athletiques ni rugbystiques
      que produit il donc a part des retombees financieres
      le selectionneur des Lions est performant lui

      Supprimer
    5. des Itoje en France, ça n'existe pas ou trop peu je les aurais vus en U16 U17. Ils sont loin les garçons de se faire mal au cul comme les anglo saxons, encore plus loin des enfants du long nuage blanc .... Et s'ils ont du talent, il est réduit à néant par un collectif d’entraîneurs fédéralistes bien loin de l'exigence de l'hémisphère sud ... Michel va nous faire un rapport circonstancié sur ce qu'il a vu, entendu et compris du rugby néoz .... Il va surement nous en apprendre et va devenir intervenant référent des "Quinconces" près la FFR et la LNR ! Il nous faut du sang chaud ! va falloir faire remonter l'andalou, remettre en selle Charles (prévoir à mon avis une cave), demander à Louis le Grand de traverser la Méditerranée pour muscler cette bouillie, à Zan Lou s'il nous capte de ramener des dents de requin, à Sergio et au Gé de leurs faire réciter les gammes en vers et à l'endroit, à Pipiou du tableau noir avec Philippe et Gérard, pour se sortir les tripes on met Lulure sur l'affaire, pour l'intendance, l'orthographe et la syntaxe les filles Gariguette et Pimprenelle, François se chargera des primes au mérite, Georges et André s'occuperont du lancer de disques 33 T, Richard, Antoine et Seb seront les plumes du team, Nini (si Fagor et Mme l'autorisent) et Christian seront les Gatland's boy avec Allan le toréro de Grenade sur Garonne !!! et Bernard sera le Doc and DAC des joueurs ! Voilà un staff fait sur la couture du pantalon ! et dans un mois on ouvre notre premier restau, le camping pour les supporters et on rachète quelques cépages pour trinquer ensemble ! Pas belle la vie !!

      Supprimer
    6. En ce qui me concerne, tu peux te brosser Tautor 😈 En tant que muse et conscience du blog, tu imagines bien que je ne saurai m'abaisser à de telles trivialités ; pourquoi pas les corvées de chiottes tant qu'on y est ? Tu copieras 100 fois "parité " dans ton cahier . En lettres gothiques .
      Allez, file garnement et que je ne t'y reprenne pas ! 😈😈😅😅
      PS : non, 500 fois .

      Supprimer
    7. 500 avec plaisir 😂😂😂😂😂😎
      Je savais que notre muse et conscience des "Quinconces" allait réagir ..😉😉 Essai je transforme
      Pour l'orthographe tu ne peux pas t'echapper pour la syntaxe je t'adjoins Roger 😉👏👏

      Supprimer
    8. appelons notre mouvement EN COURANT
      face a tant de mecontentements on devrai faire un carton au 1er tour
      chez nous pas de corrompus
      que des corps rompus a l effort





      Supprimer
  57. Outre son propre compte-rendu, on attend avec impatience que Michel nous fasse une petite revue de la presse néo-zélandaise qui suivra le match, et notamment sur cette ultime pénalité que Romain Poite n'accorde pas (tant sur la reprise en-avant -pas si évidente du reste- de Ken Owens que sur la mêlée qui suit et dont les AB cafouillent la sortie).
    Si personne n'a gagné la série, le rugby en est lui sorti gagnant, même si j'espérais mieux des Lions sur le large sur cette 2ème mi-temps. Surtout face à des All Blacks en proie à leur sempiternel doute quand ils sentent que la maîtrise du match leur échappe.
    On notera également que tout All Blacks qu'ils sont, les Néo-zélandais ont perdu le second test et failli perdre le dernier sur des gestes d'un rugby physique voire brutal qui, s'il n'est certainement pas leur marque de fabrique, devient une forme de standard du rugby mondial, quel qu'en soit le niveau.

    RépondreSupprimer
  58. Canal+ devrait mettre un autre intervenant que Marc Lievremont, il anime le match à lui tout seul.....enfin façon de parler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lievremont au mieux avec son froid enthousiasme je le verrai representant en pompe funebre
      il y a longtemps que je coupe le son de canal

      Supprimer
  59. Un seul mauvais geste qui a éteint À Jones et qui méritait un rouge et non un jaune donc 2 matchs 2 gestes nous ne sommes pas habitués à contrario du top 14 ... Quoique dise la presse neoz Poite à du préserver l'équité contrairement à la finale de 2011

    RépondreSupprimer
  60. Nous devions avoir Romain Poite sur RTL pour dimanche, mais il refuse de parler. Ca doit être une pression terrible là-bas. Entre le rouge de Wellington, le jaune et l'arbitrage video à Auckland... Perso, je trouve que Garcès et Poite font honneur à l'arbitrage français qu'on aimerait voir ainsi en permanence sur le Top 14 la saison prochaine.
    Au fait vous pariez sur quelle affiche pour la première journée, le 26 aout ?

    RépondreSupprimer
  61. Clermont La Rochelle pour la 3° année consécutive !

    Bernard Landais

    RépondreSupprimer
  62. Salut, je vais sortir acheter le canard...Vous verrez dans le blog de voyage la soirée sympa d'hier invité au Petone RC. Superbe test-match pendant la troisième mi-temps des jeunes et leurs dirigeants. Un vrai partage social.
    Dans la salle avec des invités Lions, des Américains, un joueur d'ici part jouer aux USA. Pas un mot sur l'arbitrage de Poite ni sur le moment ni après. Du calme et le plaisir d'avoir vu un très bon match.
    Ce que je retiens et pour vous donner l'eau à la bouche, regardez les matches Hurricanes-Lions, puis celui d'hier. Que pensez vous du rôle de Ngani Laumape et Jordie Barrett (24 et 20 ans respectivement). Ils sont purs produits de l'entraînement de M. Stirling aux Hurricanes. Le "Sport Scientist" est un petit jeune français dont il a été question dans le Rugbynistère en mars. Raphaël Lagarde est en fait un puits de science de la performance. Formé à Nanterre et embauché ici. C'est lui l'analyste des données de performance de chaque joueur Hurricanes. J'ai un long brouillon sur le sujet à faire valider suite à notre rencontrede vendredi. Il va avoir une semaine chargée. Ah! j'oubliais les joueurs Hurricanes ne s'entraînent pas le weekend. par contre le staff oui, hier Un scout Hurricanes était au bord du terrain. Facile a reconnaître il habillé en Hurricane et sa voiture est au parking, bien en vue. Trois joueurs dans le viseur.
    J'aimerais par exemple prêter au staff Hurricaines 5 mecs pendant 6 mois, Gourdon, Camara, Dupont, Ithuria et Jedraziak. S'ils ne meurent pas la première quinzaine, vous ne les reconnaîtrez pas tellement ils seront bons pour longtemps.
    Je suis admiratif du boulot des secondes lignes ici en défense et en attaque...Itoje est effectivement dans le bon mouvement. Mais il ne devra plus prendre de poids et courir plus vite et plus longtemps si j'ai bien compris ce qu'on m'a dit.
    Toute la semaine jusqu'au match de samedi je serai avec les Hurricanes, terrain ouvert dans la plus grande simplicité.
    Pour Tautor j'ai un os, il faut que j'étudie un peu plus. Les dirigeants NZ sont inquiets pour les collisions. Suite à carton bleu, le retour de protocole commotion est prévu entre 7 jours et... 36 semaines suivant une procédure complexe menée par une équipe de médecins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super Michel... De quoi alimenter la discussion. Lagarde demeure, donc.

      Supprimer
    2. Michel,
      pas que les dirigeants NZ sont inquiets sur la commotion, à mon sens les autres aussi en particulier le père de BOD qui oeuvre dans ce sens. Il est temps d'instaurer des RCP (réunion de concertation multidisciplinaires) comme au CHU .... avant de donner le feu vert sur un terrain, il faudrait définir ce qu'est une commotion avec des critères intangibles reconnus par les sociétés savantes et non un flou artistique comme actuellement. Pour les Pros, il devrait y avoir de l'imagerie immédiate et différée, des analyses à la recherche de marqueurs fiables, des tests psychométriques précoces et de reprise mais aussi des tests physiques avec une période de repos total qui reste à évaluer selon des critères neuro-cliniques de gravité à l'impact. Le rachis cervical doit faire partie de la prise en charge du traumatisme crânien avec perte de connaissance. Pour cela, il faut beaucoup de monde car ces études doivent mener contre placebo ou contre des joueurs sans commotion cérébrale. Ce travail exhaustif est couteux mais rien n'est moins cher que de sauver une vie. Il faudra étudier la cinétique et les mécanismes d'impact donc demander avis à des gens qui connaissent bien cela je pense en particulier au monde de la F1 avec les G infligés au cerveau (institut du cerveau et de la moelle épinière). Attendons ton retour pour construire et faire de l'épidémiologie sur les commotions.

      Supprimer
  63. Désolé, je suis toujours très long. En 15 jours vous n'imaginez pas ce que j'ai sous le pied...quand je vois le niveau d'implication des dirigeants, des entraîneurs , des joueurs, leur simplicité et le melon des nôtres je ne sais pas faire court.
    Chaque patron de club de TOP 14 et Pro D2 ferait bien de mettre 10000 euros dans la nature pour un stage de un mois ici dans le club de leur choix. Canal plus pourrait sponsoriser. Il seraient tous remboursés au bout de 6 mois! Le jeu aurait changé!
    J'aime bien rêver et ici je ne fais que ça. Il fait beau, je vais marcher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Michel tu peux rappeler le nom de ton blog .. je sais que tu l'as donné mais j'ai la flemme de remontée tout les post
      Je dois décider pour un voyage l'année prochaine hors saison de Rugby mais quand même ça va m'aider ...
      merci

      Supprimer
    2. François, si tu as le temps de passer prendre un café à Boulogne un de ces quatre sans me poser de lapin, j'ai une carte de kiwiland...

      Supprimer
    3. Je le mérite .... et j'ai épuisé mon stock de lapin ... bref je t'expliquerai le moment venu -)) je repasse le 20 Juillet mais je crois que tu n'es plus la ? Le 24 je descend au Pays Basque

      Supprimer
    4. François, tu as le voyage en hiver en direct. pour le voyage en été de l'an dernier, c'est beauvoyageenaustralianewzel.blogspot.com

      Autre solution Facebook : Tribune et voyages. Tu as tous les boutons depuis 2014. Bon voyage!

      Supprimer
  64. Je viens de voir le match , décalage horaire inverse à celui de Michel ...
    8iéme match international pour les joueurs de Lions et une énergie , un fighting spirit incroyable , il y a des maillots , l'honneur de le porter et des adversaires qui transcendent ...
    Début de saison internationale pour les NZ et déjà à un très haut niveau , avec quelques approximations mais quand même ... Ils ne tuent pas le match en première mi temps , ( tant mieux pour nous ) mais ils auraient pu ... et Bauden déconne un peu dans son jeu au pied mais bon on le prend demain hein pour tout le reste
    Pour reprendre une formule de notre saison c'est un match nul encourageant pour les deux formations , le potentiel est grand , surtout pour les AB , un Barret peu en cacher un autre ...
    Je suis moi aussi pour les jeunes je l'ai dit plusieurs fois mais je voudrai souligner les performances des Jones , Kaino , Reads qui restent toujours 80' sur le terrain ( Kaino 60' aujourd'hui ...) avec des performances d'une régularité exemplaire " ces papas " la rassurent à eux seuls tout les autres .
    Le Rugby est tellement beau à ce niveau
    Merci Messieurs

    RépondreSupprimer
  65. HELLO !
    A la demande générale, le blog de notre ami Michel Prieu est dans la blogosphère ci-contre. Nouvelle-Zélande : le retour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ONE MORE TIME
      A la demande générale, le blog de notre ami Michel Prieu est dans la blogosphère ci-contre. Nouvelle-Zélande : le retour...

      Supprimer
  66. Peut être prenons nous le problème à l'envers : au lieu de s'intéresser aux maigres résultats de nos jeunes, voyons comment les motiver pour en avoir . Exemple : le cyclisme . Hier nous avons pu voir la victoire de Calmejane sur le Tour. Pourquoi gagne-t-il ? Bien sûr entraînement machin bidule ... il raconte alors que la veille le sponsor principal (Engie) a promis un voyage en Guadeloupe à toute l'équipe en cas de victoire d'étape . C'est fait, ils seront récompensés .
    Inutile de vous dire que j'ai trouvé la proposition assez dégradante, quoi ? Un champion ne serait donc qu'une machine à cash ????
    Hé bien tout faux ! La squadra télé qui se repait de story telling était aux anges, formidable ! génial ! Le champion lui-même en rosissait de plaisir quant à son directeur sportif il en bavait à l'avance . On est loin bien sûr des scandales liés au dopage mais quand même, le remède- la course au pognon - n'est-il pas pire que le mal ? L'inflation des propositions les guette : pour une étape , un beau voyage, pour le Tour complet remporté, c'est aller-retour vers la Lune ?
    On le voit, trouver la bonne carotte, celle qui déclenchera le goût de la gagne chez les jeunes me semble au centre du problème : après ... l'amour du maillot, les valeurs ... ça devient accessoire . Bonne journée sur le Tour, grosse étape aujourd'hui, les sponsors vont devoir raquer grave !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben Sylvie c'est exactement ce que la fédé a fait mais à la FFR y a un con qu'à programmé le voyage à Mayotte et la Réunion AVANT la tournée en Afrique du sud. Qu'Est-ce qu'on est couillons nous au rugby. Fallait le faire APRES et en cas de victoire. C'est par ça qu'il faut commencer !?!

      Supprimer
  67. Gariguette, tu as la réponse à ta question dans le blog sur la NZ. Des détails plus tranchants dans les prochains jours. Pour résumer dans les clubs pas un joueur n'est payé au niveau amateur; Un club est fait pour l'animation sociale. Chez les professionnels payés seulement pendant la saison s'ils sont retenus...Le maillot, les valeurs , le jeu et encore le jeu pour s'amuser,tu as raison...C'est renversant, mais on s'est égaré.

    RépondreSupprimer
  68. La décision de Poite n'explique pas la défaite dit Kieran Read mais dans la presse Anglo Saxone ( pas NZ ) ca discute , ça reste très partagé notamment par la confrérie elle même
    Bref la discussion entre l'esprit et la lettre n'est pas terminée tout comme mince frontière entre moral et legal ...
    Comme l'écrit justement une consœur de Ritchie nous spectateurs sommes ravis de ce qui nous a été donné de voir , les joueurs privés d'un grand moment d'émotion par une " French farce "

    RépondreSupprimer
  69. French farce ne vient pas de la consœur mais de la presse NZ pour le coup

    RépondreSupprimer
  70. Je ne crois pas une seconde a l’impartialité des medias neo-z :je m étais abstenu de répondre a Michel lorsqu il évoquait la retenue des medias devant la performance moyenne de B Barrett (2° test) pensant que les All Blacks gagnaient suffisamment souvent pour faire abstraction de cet échec.
    En 2011 je lisais la presse rugby internet du NZ Herald je crois ;on sentait bien que les Black devaient absolument gagner et le courrier des lecteurs auquel j ai participe n’était pas mieux que celui de L’Équipe..
    Maintenant Michel c'est toi qui est la-bas et qui peut lire quotidiennement la presse donnant un avis bien plus autorisé que le mien.
    Bernard Landais

    RépondreSupprimer