lundi 8 août 2016

Avatar, pas avorton

Si les Françaises sont entrées dans l’histoire en ouvrant la compétition à Rio pour le retour du rugby aux Jeux Olympiques, ce sont les Américains qui défendent leur titre acquis chez les hommes en 1924. Sous les feux de l’été, le 7 cartonne, vu et lu comme jamais. Cet avatar n’a rien d’un avorton et il se dit, en haut lieu, qu’au train où vont les collisions, ce mini rugby à maxi vitesse pourrait à terme supplanter son glorieux ainé.
L’ivresse des médailles aidant, pourquoi ne pas imaginer les J.O. booster cette discipline bien dans l’air du temps. Peu chronophage puisqu’elle ne prend que quatorze minutes, idéal à l’ère du zapping roi ; douée de parité et on prend du plaisir à regarder les filles et les femmes percer, feinter, percuter, sauter… ; mondialisée au point de voir bientôt la Thaïlande, la Finlande, la Belgique et le Pakistan défier - chez les féminines - la Nouvelle-Zélande dans le sillage des sélections d'Espagne, du Brésil, du Kenya et de Colombie sans complexe.
Je remarque que nombre de collègues de tous supports écrit encore rugby à VII, qui est la version treiziste de ce jeu à sept, au lieu de 7, chiffre arabe qui différencie les règles du XV. Faut suivre, d’accord, c’est très arcane, mais c'est ainsi. Vous me direz, à chacun son blocage. Moi, c’est Four Nations et IRB : impossible n’est pas français d’écrire ici, sur mon blog, The Championship et Word Rugby. Je sais bien que le Four Nations est une compétition treiziste. Bon allez, je vais faire un effort. Promis.
Les Bleues, donc, se sont inclinées, dimanche soir dernier, face aux Canadiennes en quart de finale. J'ai décortiqué ce match et quelques autres. Il en sort une petite analyse chiffrée : une rencontre de 7 féminin génère environ dix-huit actions offensives en quatorze minutes. (Pour info, il faut ajouter vingt pour cent chez les hommes, soit vingt-deux actions.) Sur leurs huit actions, les Françaises ont commis successivement et sur la fin quatre fautes (trois en-avants et une pénalité au sol). Rédhibitoire.
Outre les capacités physiques anaérobiques (résistance à l’effort intense répété), ce qui paye, à 7, c’est avant tout la justesse des passes en pleine course et juste avant contact (attaque), et la qualité du premier plaquage (défense) pour ne pas mobiliser de partenaires et maintenir une ligne de défense sur deux tiers de largeur avant de glisser vers la touche. Je dis ça, c'est pour vous aider à mieux apprécier les rebonds de Rio, hein ?
Reste que cette course-quête à la médaille, avec l’avènement du professionnalisme en 1995, me semble être la deuxième donne susceptible de modifier le rugby, sa perception, sa pratique, son caractère. Faut-il s'en réjouir ? Ou le craindre ? Autant de questions qui peuvent nous occuper entre deux matches éclairs durant la semaine.

115 commentaires:

  1. J'accuse lecture de cet article, je coche la cas (M'informer) et hop je sais que je ne louperai plus rien des échanges/digressions qui vont avoir lieu autour de cet article et qui s'afficheront toutes dans mon logiciel de courriel.
    Merci pour cet article, évidemment que le rugby à 7 va prendre de l'ampleur, même si pour le moment le top 14 n'a pas de soucis à se faire question audience, et fréquentation... Mais les choses peuvent changer vite. Par contre ce qui ne change pas, c'est que là encore on est un peu justes. Pour les garçons, j'ai peur que ça soit encore plus dur. Faut arrêter sans arrêt de nous faire croire que tout est possible au 7. Oui, en effet une équipe comme les Samoa qui a gagné le tournoi de Paris, a perdu son ticket pour Rio contre l'Espagne. Oui les NZ ont gagné leur match 5 à 0... Les canadiennes ont joué un match de M... en poule contre les futures (demie) finalistes (Grande Bretagne) avant de se refaire la cerise devant une équipe de France plus limitée... Et encore, c'est le match de poule contre les Blacks qui fait drôle à voir question différence de niveau.
    En tout cas, en ce qui me concerne j'aime bien le 7 même si j'ai conscience que ça n'a rien à voir avec le 15. Et puis écouter les commentaires de Fabien sur France 4, lui le spécialiste des règlements, ça me fait bien rire...
    Bon je vais essayer de regarder ces derniers matchs des filles. Demain je serai sur la route, pour la probable défaite de l'EDF ou la possible victoire...
    Je ne sais pas si ça vaut le coup de sortir troisième de poule et qualifié pour se faire étriller en quart... Pourvu que je me trompe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je reçois par courriel du coup dans l'instant copie du commentaire qui est publié. Donc en cas de plantage cf hier, on le retrouve.

      Supprimer
    2. Te voilà rassuré, Letiophe, non ?

      Supprimer
    3. Bon je sais que je vais me faire conspuer mais c'est pas mon truc le VII - hi hi hi c'est juste pour faire râler les puristes - ça me fait l'effet des amuse-gueule comparés à un repas gastronomique . Ou pour rester à l'heure espagnole de Tautor, l'effet de tapas comparés à la paella . A peine le temps de t'installer que c'est fini . Ou alors faudra m'habituer à doses homéopathiques - un match de 7 à la mi temps des vrais matches de XV ? - Je reconnais que ça cavale bien - après tout sont que 7 pour couvrir la même surface - c'est vif et comme tu le dis ça devrait plaire aux zappeurs . J'ai jamais pu blairer le Reader's digest, j'aime pas trop les courts métrages alors en rugby j'aime bien l'idée d'un aboutissement - parfois imprévisible- au terme des 80 minutes . Une dramaturgie s'installe tu as le temps de connaître les personnages, celui-là je l'aime bien, celui-là faut pas me l'abîmer, celui-là va marquer je parie etc Pendant un match de 7 je n'ai plus mes marques ni le temps de m'attacher aux acteurs ; j'ai l'impression d'une frénésie située "en dehors", presque une caricature du XV bref je n'adhère pas du tout . Mais je crois vous l'avoir déjà dit non ? Pour finir, le format Tournoi de 7 est excellent pour le tourisme en raison de l'exotisme des destinations, mais là aux JO c'est quand même étonnant de voir ces gradins vides ! l'est pas bonne la bière brésilienne ?

      Supprimer
    4. C'est le fast-rugby, le zapping ovale. D'aujourd'hui. Manque que les Pokemon sur le terrain virtuel pour mettre du monde en tribune.

      Supprimer
    5. Au 15, Sylvie, tu entres dans un match, au 7, tu dois l'envisager sur la journée, voir le tournoi dans son ensemble ( ok, aux jo le format est un peu différent ).
      Alors, la dimension physique, tu la retrouve, la dramaturgie s'installe aussi, avec plus d'acteurs, de diversité, de rythme , c'est un ensemble que tu dois considérer, non un match unique.
      Sur le circuit mondial les stades sont pleins à craquer, c'est lisible, spectaculaire, on vient y passer la journée en famille , quoi de mieux ?
      Réjouissons nous du succès de ce petit frère prometteur, c'est tellement mieux que d'en avoir peur; Il ne peut, par son enthousiasme, son accessibilité aussi qu'ammener les gamins d'un peu partout à tripoter le cuir, et c'est bien.
      Juste une remarque, Ritchy , la justesse des passes, la cohésion défensive, c'est quand même intimement lié aux qualités athlétiques, hein! Quand le muscle tousse, c'est le neurone qui choppe le rhume
      Allez Chevreuse

      Supprimer
    6. mais oui je l'avais bien compris ainsi JanLou, je trouve que le format adopté aux JO est idiot, et puisqu'il s'agissait d'attirer du monde vers le 7 c'est même un beau ratage ! ou alors c'est parce que ce n'est QUE les filles ? on va voir avec les gars .... sacrées athlètes pourtant

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Première digression, pré top 14
    Et si l'UBB commençait à avoir des soucis de riches?
    Entre les recrues Australiennes qui repartent définitivement ou provisoirement, idem pour le pilier sud af, la convoitise de clubs encore plus riches sur les pépites (Montpellier qui lorgne sur Serin), des départs pas vraiment remplacés (comment laisser partir Ledevedec qui correspondait si bien au jeu de l'UBB), un Madigan dont on demande à voir sur la durée ce qu'il va apporter à ce club, un manque d'effectif dans beaucoup de lignes qui va se sentir...
    je me demande si l'UBB cette année, ça ne va pas être la mauvaise surprise du top 14... A moins que Brunel, seule recrue vraiment "étonnante" n'apporte un peu de sa patte dans tout ça.
    J'attends des petits sondages cette année Richard, puisque blogger le permet facilement...
    Qui va descendre, qui va être dans les 6...
    Pour la question "qui va pratiquer un joli rugby" tu peux attendre quelques mois avant de la poser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'UBB ont voit bien, effectivement, les soucis arriver. Mais le père Brunel devait apporter quelques lumières. Quant à Ashley-Cooper, qui ne revient qu'en octobre, une fois la première ligne droite avalée, je pense qu'il a bien feinté le prez Marti en annonçant sa retraite puis en se retractant... Va-t-il lui retenir son absence sur salaire ?

      Supprimer
    2. Quant aux idées de sondage, elles sont déjà en route, mais sur lequipe.fr pour le début du Top 14.

      Supprimer
  3. Ni Avatar, ni Avorton,

    Si la genèse du VII ou du 7 aux JO, selon sa croyance, est le fait du couple Lapasset/Lomu, on ne peut pas dire nous concernant que la France brille ou a brillé. Le baron Pierre de COUBERTIN a remis les JO au goût du jour fin du XIXe, ce n'est pas pour autant que nous croulons sous une pléiade de médailles (d'or) et que nous sommes dans les meilleures nations tous sports confondus. Donc à ce niveau, pas d'avatar au sens propre du terme, nous sommes bien dans le credo de la descente de l'incarnation divine! Malheureusement pour nous, Pasiphaé n'est pas encore au rendez vous comme en témoigne les résultats de nos olympiennes et olympiens ! Alors, à quand "la métamorphose des cloportes", ces crustacés qui croient dur comme fer que les JO vont revenir à Paris comme dans la mythologie grecque ! Ma foi pourquoi pas par Zeus et par TouToutatis !!! Demandons le soutien de Hansen et de Mc Caw comme garanties voir de François et de son coiffeur (non je déconne)!
    "De ce feu turbulent l'éclat impétueux n'est qu'un faible avorton d'un cœur présomptueux". Bien avant tout le monde, Corneille a résumé l'état de mal du sport français. "Avorton" nous sommes, "Avorton" nous resterons du moins pour l'instant. A partir de quelle genèse réfléchie ou spontanée pourrions nous changer le cours de l'histoire des JO et devenir une nation majeure ? De la matière grise, comme à chaque fois, nous en avons à revendre, il suffit d'écouter les discours pompeux de nos élus à Rio, pire de lire les prétentions affichées de chaque fédération de sport pour un bien piètre résultat à ce jour. Comment osons nous nous présenter sans fond de jeu, avec une équipe fantôme en terme de sportifs et un budget riquiqui ? De l'audace me direz vous ! Oui, il en faut ces temps ci mais avec quelle crédibilité ? Géopolitique en arguant que "Paris is Paris", que la sécurité sera totale et que les dépenses représenteront le budget des étrennes de l'état ! Non d'une pipe de mille sabords, nous sommes en dessous de la ligne de flottaison et voilà qu'on veut hisser le pavillon aux cinqs anneaux (Cinzano je n'ai pas résisté ! pardon) en signe de victoire ! Le rugby à VII ou 7 sera t-il un phénomène planétaire en 2024 ? Bien malin qui pourra le dire ? Va t-il garnir les tribunes et sera t-il la faconde de journalistes avisés ? A propos, Riri, tu ne seras pas loin de la retraite, encore 2 coupes du monde au moins ... il te faut tenir jusqu'aux JO !
    Je compte bien que "les Quinconces" seront là avec Toi en 2024 à Paris non pas pour la Tour Eiffel, ni l'Arc de Triomphe ou Notre Dame mais pour compter les médailles en chocolat agrémentées de spiritueux de terroirs et de produits bio sans hormones!
    Pas d'avatars d'ici là, encore moins d'avortons !
    Tautor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais tu ne vas tout de même pas te comparer aux dieux de l'Olympe, Tautor ?! Ces gens-là respirent un autre air que nous, alors ça leur monte à la tête forcément ... de là à se voir en grands manitous des JO de Paris, c'est un pas qu'ils franchissent allègrement . Bon c'est des fadas - tiens Lapasset qui faisait le glorieux dans l'Ex-quipe l'autre jour, il en dit quoi de la fréquentation des matchs du 7 parce que côté tribunes à part les familles, potes et plumitifs y'avait qui ? ... - Faut un gros dégonflage du melon national ; Yannick Agnel a déjà compris lui, belle lucidité . On ferait une équipe européenne que ça serait largement suffisant ....
      et avec les sous on ferait des maisons à la place des favelas - ah les acrobaties de la réalisation brésilienne pour éviter qu'elles soient dans le champ !! Ben c'est raté, on a tout vu . Et on a bien entendu les sifflets pendant le discours du prez, et on a vu les banderoles des opposants sur le circuit de cyclisme sur route . Alors oui les cariocas ont de belles fesses, le Corcovado est splendide mais j'ai préféré le courage de la judoka Kosovar ; elle, elle sait pourquoi elle la veut la médaille !

      Supprimer
    2. oops ! pardon y'a du monde au 7 et du beau encore : un certain RE m'apprend à l'instant que Matthew Mac Conaughey est présent pour encourager les Ricaines du 7 ... bon finalement ce sport n'est pas mal du tout ;-)

      Supprimer
    3. Le pavillon au Cinzano, j'adore...

      Supprimer
  4. 2024 ? Sans doute pas jusque là. Encore que... 65 ans. C'est jouable. Mais il faut que je me tienne en forme(s)...

    RépondreSupprimer
  5. Je me suis laissé tenter et regardé France/NZ et Espagne/Fidji, juste pour voir .... Et bien c'est définitif, j'aime pas ce jeu, rien de bien construit, un duel gagné et un essai, du jeu de plage entre 2 pâtés et un château de sable, pas de rythme, pas d'émotion, en tout cas pour moi. Je l'ai déjà dit, mais le rapport avec le rugby m'échappe complètement, en revanche je vois très bien quelle belle affaire commerciale ça peut devenir en embellissant cette pratique et la portant sur les fronts baptismaux des diffuseurs et autres affidés. J'entends bien aussi l'argument d'attirer par son côté ludique des gamins vers l'ovale, vous y croyez, vous ???? Alors bientôt un tournoi olympique de basket à 2, du hand à 3 et du foot à 6 ???? Est-ce que ce monde est sérieux ??? Je constate à l'occasion de ces jeux, autour de moi, un désamour et un désintérêt grandissants pour ces jeux du stade, la vie quotidienne vide de poésie englobe d'une chape sombre l'univers, dans les sportifs Français aux jeux on ne voit pas de figure charismatique, même si certains sont imagés ainsi par des médias avides de chiffres d'affaires, la présence de professionnels dans les compét' ne laisse pas d'interroger, sans même parler de tous ces athlètes avec des casseroles aux fesses remplies de seringues et cachets, et même depuis cette nuit des champions olympiques dopés à tout ce qui existe comme le nageur Chinois. Et comme pour notre rugby, l'olympisme s'est vendu à qui voulait bien mettre le plus d'argent sous la table, les médias vantent le produit parce-que faut bien vivre hein, et le bon peuple ingurgite avec appétit les spectacles diffusés, en avalant toutes les couleuvres qu'on lui donne. Lors des jeux de Pékin, j'avais milité très activement contre ces jeux et le régime, investi dans les tee-shirts aux fameuses menottes imagées par les anneaux olympiques, aujourd'hui l'instigateur de ce mouvement ex-président de reporters sans frontières est maire extrême-droite à Béziers, ente Sauclières et allées Paul Riquet, mais où qu'on va, où qu'on est ????
    Pour les propos de LETIOPHE et l'UBB, bien d'accord les soucis vont commencer maintenant que les ambitions s'affichent pour se développer économiquement et encaisser les bénéfices. Parce-que faut pas se leurrer le sportif n'est plus qu'un levier pour aider à s'élever dans les bilans financiers, les entraineurs et joueurs simples outils et boulons interchangeables à loisir, avant pendant ou entre les saisons. Seul positif à mon sens la présence de Brunel, qui apportera, son héritage rugbystique en bandoulière, et si on lui en laisse le loisir (quel affreux vocable !!!!), une vision du rugby à-même de fédérer le groupe de joueurs, à défaut de séduire les actionnaires.
    A part ça, pas de braderie Lilloise cette année, les moules/frites en berne, le jus de houblon en cave, la fête en berne, qu'est-ce qu'ils vont nous faire encore, supprimer Noêl, le nouvel an et interdire de s'amuser, de vivre ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je me laisse porter. C'est comme un cocktail bien frais en été. On n'est pas obligé de rester deux heures en terrasse.

      Supprimer
    2. AH quel cocktail cette demande en mariage des amoureuses brésiliennes, sûr que ça te réconcilie avec le sport, avec l'ovale, quelle belle phase de jeu, de jeux amoureux, pas de temps mort, de la justesse, balle main-main passe au contact, à toi à moi à nous, là on peut rester plus longtemps en terrasse pas de souci, pas de hors jeu, pas de contest, pas d'en-avant, QUE DU BONHEUR !!!!!!!

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zarma, s'il jouait aujourd'hui il se nommerait Halter Spanghero, ton héros;

      Supprimer
  7. Yes! Ils m'ont contredit.... Tout est possible au 7. Ils sont quasi qualifiés pour les quarts ...
    Suis en voiture...si quelqu'un peut me trouver un endroit où on peut revoir ce match sans être obligé de rester rivé sur France 4, France 3, France 2, canal + pendant des heures pour retrouver un moment particulier.
    A part le magazine de France 3 de 8h du mat "une nuit à rio" je n'ai pas trouvé d'émission résumé rapide et complet d'une journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que tu pourras le revoir sur mycanal dans la rubrique "Sport" classé par journée donc au 9 août ; il y a déjà le hand et le volley, ils vont sans doute coller le rugby à 7 en fin de soirée ....

      Supprimer
    2. je viens d'aller voir ; en fait c'est plus long que prévu ils viennent juste de mettre le rugby à 7 féminin patience donc ....

      Supprimer
  8. Et si on parlait de transgenre puisqu'on parle de tout sans tabou sur ce blog et qu'on est de plus en plus concerné par quelqu'un plus ou moins proche dans nos connaissances qui aurait décidé de changer ..... Là où ça se complique c'est qu'on peut trouver par exemple une femme qui désire devenir un homme et qui est attirée sexuellement par les hommes...
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Transgénérisme
    Quel rapport avec le rugby, certains/nes qui ont suivi le parcours de nos françaises en rugby à 7 ont déjà compris où je veux en venir.
    Si Fabien Galthié trouve les Françaises et Australiennes à son goût (ah les commentaires avisés de Fabien...) je suis assez d'accord même si j'ai aussi un faible pour le côté typé des Blacks
    http://www.lavoixdunord.fr/sports/jo-2016-rugby-a-vii-entre-larmes-et-fierte-le-ia233540b0n3671990
    Par contre, Jessica Javelet, la Gazelle américaine (telle que la nomme le commentateur ) j'ai du mal à ne pas m'interroger sur sa "recherche d'identité" vu le look volontairement masculin assumé.... Ce qui rend le commentaire cocasse. A un moment donné il faut appeler un chat un chat.
    http://vrac.2cbl.fr/files/2016/08/image.jpeg
    http://vrac.2cbl.fr/files/2016/08/image-1.jpeg
    Ça me rappelle une championne de ski autrefois et plus récemment une athlète africaine.
    Je suppose que Gariguette pourrait m'en dire plus à la lecture de cet article
    http://www.empireboobookitty.com/2016/08/jessica-javelet-transgender.html
    Et docteur Tautor qu'en pense-t-il?
    Car finalement le problème reste universel ... Comment fait on pour pratiquer un sport quand on classe les équipes par âge , par sexe mais pas par morphologie/ poids.... Ce qui au 7 serait quand même moins surprenant qu'au 15 ... même si là aussi les choses changent ... Il nous manque plus qu'un demi de mêlée ou un talonneur de 1,96 pour 130kg ...
    Mohed, le futur champion 2017 du top 14 (après Mourad et Jackie) s'y emploie...déjà son ailier est pas mal....
    http://www.lequipe.fr/Rugby/RugbyFicheJoueur5504.html
    Même si Marvin O Connor est dans l'effectif pour monter que les petits rachitiques ont encore leur place ...
    Enfin je dis rachitique à cause de la fiche sûrement erronée de l'équipe
    http://www.lequipe.fr/Rugby/RugbyFicheJoueur5452.html
    Cc fiche de Lnr qui semble plus juste....
    http://www.lnr.fr/rugby-top-14/joueurs/marvin-o-connor
    Devoir de maths et d'Internet pour la rentrée
    Cherchez les mensurations de Paillaugue et de Nadolo...
    Définissez la moyenne des mensurations de ces deux joueurs ....vous tombez peu ou prou sur la moyenne générale ...
    Et ceux qui me connaissent de visu et qui pensent que mon intérêt pour ce type d'article https://bmsap.revues.org/1354
    est inversement proportionnel à mon gabarit, ils sont pas très gentils...
    PS: suis en voiture mais ne conduis pas ...ce qui explique longueur de ce post ...et comme Richard a décidé de ne plus légiférer en la matière...

    RépondreSupprimer
  9. Hou la la, quelle bande de rabat joie!
    On sait , Nini, depuis Berlin en 36, p'têt avant que le Cio n'est pas blanc bleu, que le dopage y sévit grave, mais on fait quoi, on arrête tout,dommage, moi l'idéal olympique , je serais plutôt pour.
    Et Tautor qui nous ressort le couplet café du commerce j'aurai pas cru!
    Ben si, ami, nos couleurs sont bien représentées, dans quasi toutes les disciplines et surtout dans les sports d'equipes, peu de nations comparables peuvent en dire autant.Et puis un mec sur la caisse, c'est bien, mais dans les 10 ou 12 mondiaux, et c'est grand, le monde, ben c'est pas si mal , en tout cas ça mérite le respect.
    Et puis tiens, tu vas pas me croire, mais 2024 à Paris, j'aimerais bien, y à pas plus bel objectif pour un pays ,une région .
    Allez, je débarque Vendredi en métropole, y a encore des gens qui savent sourire, ou bien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi je me régale même nos bourrins sont superbes ! ah Piaf de B'Neville, Entebbé !! quels cracks ! et multicartes : dressage, cross country et jumping z'ont tout raflé ... merci de m'avoir parlé des épreuves d'équitation JanLou c'était extra . et le hand qui monte en puissance et le rugby à 7 c'était bien mieux que les filles - je mange mon chapeau mais tant pis c'était trop bien - Bon la natation prend l'eau mais ça va leur faire du bien de se dire les choses ...
      Vu les compéts de sabre des filles : elles ont tout perdu mais de peu ( 15 touches à 14 la plupart du temps ) manque qu'un chouia quoi ! Mais pour Paris suis pas trop pour : ça draine trop de pognon les JO ça aiguise des appétits demande à Lula ... et puis t'as vu la gueule de Londres depuis les JO ? des gratte-ciel partout beurk !!
      pour finir, Letiophe l'article dit que Miss Javelet est bien une femme . Et puis qu'est ce qu'on s'en fout non ?
      pour finir (2) regardez le ciel cette nuit s'il fait clair, vous y verrez le triangle d'été Cassiopée, la Voie Lactée comme on ne les voit jamais ... ça donne une idée de ce que nous sommes : des poussières d'étoile, les gars, rien que des poussières d'étoile :-) Take care .

      Supprimer
    2. OK OK, allez vive le sport et tant pis pour les pisse-vinaigre comme moi, sans doute un peu trop tatillons sur ce qu'ils attendent. Z'attendent quoi, en fait ??? OH Pas grand chose, juste que le sportif pris une fois soit suspendu pour toujours, juste que les millionnaires de sport professionnels et affichés comme tels aillent faire mumuze sur la plage le temps des olympiades et viennent pas nous emmerder dans les jeux ... Mais bien sûr les amateurs sont marrons et vivent grassement sur les sous des contribuables communaux -voir T.Riner-, alors on fait quoi ??? L'idéal olympique ?? Faut être affligé d'un grave strabisme divergent pour y croire encore, désolé, ces jeux ne me font pas monter au ciel et ce ne sont pas quelques marseillaises qui me feront changer d'avis.. Heureusement que nos couleurs sont représentées dans presque toutes les disciplines, vous avez vu les structures de formation et développement que nous entretenons, c'est pas pour aller chercher les champignons au moment où les gladiateurs de la planète viennent festoyer -d'ailleurs les champignons c'est pas ça en ce moment- !!!! Mai 2024 à Paris, un rêve, veulent pas de la foire de Lille, viennent d'annuler le marathon de la même ville, parait que la fête de l'andouille du Val-d'Ajol a du plomb dans l'aile, pourtant pas entendu parler que les fêtes alambiquées de Bayonne aient rencontré un souci ni fait l'objet de débats ??? Des poids des mesures ???? Glorieux objectif que les jeux pour un pays, une région, d'ailleurs y'a qu'à voir l'idéal olympique chez les derniers organisateurs, Grecs dont le pays est en faillite et les installations en jachère, Chinois ayant ratatiné le Tibet sans entraîner d'autres sanctions que quelques nez pincés dans les tribunes de nos dirigeants venus pour la beauté et l'universalité du sport sans doute, Anglais où les retombées économiques n'ont pas dépassé la dépense en argent public. Mais vogue la galère, tourne la planète, s'engraissent les instances, et pour quelques propres athlètes, combien de médaillés nauséeux et troublants ????

      Supprimer
    3. Jan Lou
      je trouve que tu manques de discernement .... C'est un cri de colère déguisé face à une equipe de France olympique maurose de façon globale ...bien sur que je suis ravi des médailles acquises pour ces sportifs qui marnent dans l'anonymat le plus total avec des moyens d'amateurs... paradoxalement ce sont les fédés les moins riches qui rapportent le plus de médailles ☺ ...
      Alors je t'invite au café du commerce pour boire une tisane mémé histoire de disserter sur l'olympisme en toute sérénité 🤔🤔🤕🤕

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  10. Bon ben alors on arrête tout et on se tire une balle. C'est con, j'aimais bien les jolies escrimeuses, les kayaks dans les remous, la joie des cavalliers, tant pis !
    Les disfonctionnements du monde, Nini, on a pas fini d'en parler, de dénoncer ceux qui nous semblent en être les responsables, er crois moi j'y prends ma part, ce qui ne m'a pas valu que des potes, mais on peut pas toujours cultiver l'ulcère, ça fini par faire mal.
    Le sport, l'olympisme, même dévoyés, restent des idées formidables, indispensables, avec des gros morceaux de gens remarquables dedans, et au lieu de pleurer sur les sousous dépensés, on ferait mieux d'augmenter les budgets à la formation, l'encadrement, ça ferait des économies de flics et de juges plus tard.
    Quant à l'annulation des fêtes, un autre sujet, sommes d'accord, une connerie.
    Fraisounette tu exagère! Le triangle d'été c'est pas de mon côté, et il nous arrive une belle eclipse....... je serais par chez vous ! Une balle, j' vous dit .
    Allez, je repars sur le vieux blog présenter mes excuses à la Punkette, je crois qu'elle à raison, finalement.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, alors sans doute pas excessifs mais sacrifiant trop à l'anxiogène et au marasme qui gangrènent notre monde tellement chahuté en ces temps tristounets, mes propos j'en conviens ne sont pas de première joie ni enthousiasme. Mais bien sûr que l'olympisme reste une idée formidable, que des gens de l'intérieur soient de magnifiques chevaliers servants de leurs passions je n'en doute pas, et une Marseillaise à cheval, en pagayant, sabrant ou courant me fera toujours battre le palpitant un peu plus fort, et tiens même si l'orchestre joue du Rouget de Lisle pour ce jeu de l'ovale à 7 ou à VII que décidément j'arrive pas à apprécier, et bien je palpiterai pareil. Cultiver l'optimisme, le partage et contre tout continuer à vivre, jouer, s'enthousiasmer quand il y a une occasion, bien sûr !!!! Parfois la nébuleuse inquiétante qui entraîne ce monde, ce pays, mon monde et mon pays vers des horizons incertains rend mon cœur chagrin. Mais voilà, bon les choses sont dites, je vois que l'on partage les grandes lignes, et puis c'est déjà assez coton de vivre en ce moment pas besoin d'en rajouter ici et de recouvrir les choses de la vie d'un crêpe, bien compris.
    Belle journée hier pour nous, le gars en bateau l'est fort hein, Tony ça doit être prédestiné pour manier la pagaie. Sans ça au contraire du truc à 7/VII je kiffe bien le fouteballe féminin, il y a là-dedans de cette poésie qui a déserté ce même sport dès lors que ce sont des garçons qui tapent dans la baballe, pourquoi ?? Le concours complet, comprend pas que ce soient les cavaliers qui soient médaillés, sont tellement beaux les canassons je n'y connais rien mais voir ces allures et la grâce avec lesquelles ils évoluent, là tu la touches des yeux la poésie. A part ça de nouveaux cas de dopage chez les lauréats des derniers jeux, la vie continue ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les chevaux étaient présents à la remise des médailles juste derrière le podium, (y'en a même un qui a fait un bras d'honneur au cheval NZ un All Black de toute beauté :-) Bon Nini on a tous des coups de mou en ce moment pas de quoi lâcher le morceau ; même au beach volley l'actualité nous rattrape (http://www.lesoir.be/1285901/article/sports/jeux-olympiques/2016-08-08/c-est-photo-des-jo-2016-l-egypte-et-l-allemagne-s-affrontent-en-beach-volley )mais je préfère encore les voir s'affronter ballon en main . Bonne journée .

      Supprimer
  12. Je remarque juste que personne ne regarde de l'équitation durant l'année, voire même pendant quatre ans, mais que la France récolte une médaille et c'est l'émotion partout. Amusant. Ou pas. La course à la médaille me gonfle prodigieusement. J'aime le sport pour ce qu'il est pas pour ce qu'il rapporte.
    Deux journées au fiasco et le bon peuple des suiveurs est morose. Deux médailles et nous voilà parangons d'excellence assumée.
    A méditer, Lydiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ben justement va y avoir une éclipse chez JanLou, Mèdes alors ! Quelle vista Ritchie ;-)

      Supprimer
    2. Bien d'accord avec toi.... C'est fou comme juste une course à une médaille permet de mettre en Lumière certains sports auxquels on ne s'intéresse jamais. C'est sûr que le cross en cheval c'est pas un truc que je connaissais. Il nous reste à avoir une équipe super compétitive en curling pour rigoler un peu aux prochains jeux d'hiver.
      Donc Richard au fait c'est quoi le tableau possible pour nos bleus à 7?
      Le 7 est au rugby à 15 ce que le vtt ou le Kerin est à la course en étapes. rien à voir à part qu'on utilise ses jambes pour faire tourner un pédalier. Mais donc, cette évidence prononcée, on peut s'y intéresser quand même et se dire qu'il existe de très bons vttistes qui sont passés avec bonheur au cyclisme traditionnel et que ça leur à permis de développer des qualités utiles.... J'attends de voir plus de va et vient pour former nos jeunes style Le petit Retiere....

      Supprimer
    3. On regarde pas les fautes...la saisie automatique dans un coin de nature d'Ardèche où j'arrive à capter expliqué cela

      Supprimer
    4. Bien d'accord, Ritchie, je précisais plus avant que le 10ème, s'il s'est bien défendu, mérite toute notre considération et perso, la course aux médailles, j'aime autant ça que les chants guerriers et les képis de douanier, c'est dire!
      Pour autant, voir un peu de cheval, de kayak, de tir, d'escrime, mettre ces champions pour une fois dans la lumière, j'aime bien, les JO, c'est aussi ( surtout ? )fait pour ça, non ?
      Allez Tautor, d'accord, on causera discernement en garnements devant un verre de remontant.

      Supprimer
    5. Mes filles, cavalières confirmées, sont heureuses de ses médailles car pour elles le sport prend une autre dimension celle de pouvoir partager sa passion avec un animal et de montrer le cheval autrement que par le PMU !!!
      "l'essentiel c'est de participer" tu as raison Riri soyons esthète et non épithète ! Quoi de plus beau que de voir des sportifs frustrés depuis 4 ans, affûtés comme jamais et prêts à en découdre pour un destin des plus hasardeux ... vu sous cet angle, "Cinzano" ne sont pas de trop et le "Seven Up" amène une nouvelle saveur ma foi pétillante tout dépend de ce que l'on regarde n'est ce pas Jan Lou ? Je suis surpris de ne pas te savoir à Copacabana pour raconter aux ficelles du coin comment tu nages plus vite que les requins sous Léxomil !!!!
      je vous laisse D4 m'attend au bord de la piscine face au soleil capricieux pyrénéen !
      Tautor

      Supprimer
    6. d'accord avec toi Tautor, les courses je n'aime pas du tout mais le cross country c'est géant ... j'ai vu l'an passé je crois une course d'endurance phénoménale en Normandie, paraît que ces chevaux coûtent la peau des fe... très cher et les cavaliers ont beaucoup d'allure . j'aime bien aussi le côté écurie, prendre soin de l'animal, le brosser, ramasser le crottin euh non pas ça ...
      Bon le 7 a repris ils vont bien les Frenchies, là ils rentrent à l'écurie euh non au vestiaire !

      Supprimer
    7. Tautor, une de mes trois filles est Galop 6 et regarde chez son grand-père les épreuves ; le fils de mon voisin d'en face est champion de France cadets de concours complet. Mais ça n'empêche : aucun envie de passer mon aprem et ma soirée devant la télé pendant mes jours de repos hebdomadaires... Sans doute parce que j'exerce une coupable industrie le reste du temps ;-)

      Supprimer
  13. Ben voilà!
    Copacabana, c'est d'un commun, serais plutôt Ipanema, avec mon pote Jobim sur les traces de la girl ! (notre geek dauphinoise va sûrement nous trouver ça )
    Mais tu ne crois pas si bien dire, deux rêves d'ado qui ne m'ont pas quitté, le nuage blanc, (c'est fait et ça va même le refaire ), et la baie du Corcovado, un de ces jours, surement.
    Allez, les squales vont avoir 15 jours de répit, et dans la vallée de Chevreuse, je crois bien qu'il y à même plus d'écrevisses, mais ou qu'on va ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.youtube.com/watch?v=aFlEOn20UiA ...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ipanema Yes ! Oh que será ! Amigo
      https://www.youtube.com/watch?v=uSiG6JXGQyo

      Supprimer
    4. La baie de Copa : copacamierda. S'y déverse par jour l'équivalent de deux Maracaña d'eau usées, et usées est un euphémisme, si vous voyez le tableau...

      Supprimer
  14. Un peu de culture, histoire de ne pas perdre la main ici http://www.cambridge.org/about-us/news/aest/ et à la demande générale de Letiophe, j'ai trouvé un résumé honnête en français ici http://www.liberation.fr/futurs/2016/08/10/les-si-belles-et-si-mignonnes-sportives-des-jeux-olympiques_1471495
    c'est pas mal fait plutôt étonnant, sans être violemment féministe je trouve que c'est quand même assez surprenant ( je ne dévoile rien faut lire, non mais ....)
    juste une petite remarque sur l'article de Libé je les trouve sévères avec l'Equipe, dont les articles ne sont généralement pas sexistes - par contre les réactions sur les forums ça fait peur parfois !! -

    RépondreSupprimer
  15. Séisme les AB éliminés ! Oui, non, peut être par les futurs vainqueurs des JO ! Faut battre les samouraïs à voir ! Du coup, le Four Nations va être palpitant, voir piquant et les AB redoutables car Hansen va se servir de cette défaite pour construire une possible victoire ... mais attention aux Boks si retour gagnant des JO ça va faire mal Aussies ! Du coup la côte des Fidjiens va grimper les Présidents du top 14 & Pro D2 ont du souci à se faire le salary cap va exploser ainsi que les montages financiers !!! Pauvre DNACG du travail en perspective à cause des JO.ça va grenouiller grave entre amis !

    RépondreSupprimer
  16. Et voila bye bye comme les filles, sortis par "le soleil levant" .... Bon à XV ou à 7 (VII) on plafonne encore et toujours ... pas de saké ni cinzano en vue ... Lapasset l'envie de croire au miracle ... bientôt les vendanges Messieurs les Présidentiables ça va couler mais pour qui ?

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas tout à fait bye bye : encore quelques matches pour le ranking 5-8 , contre la NZ en particulier . Bon rien de grave cette défaite les Français étaient 11e donc pas de surprise . Les Japonais en mode "banzaï" comme à Brighton en CM ? A voir ...

      Supprimer
    2. Le Japon était la seule nation à la portée des Frenchies. Et on n'est pas capables de l'emporter après avoir mené. Trop de fautes. Et aucun cortex tactique : on joue au lieu de taper, on va au large sous la pluie et on fait tomber les ballons, on part avant la coup d'envoi, on fait des écrans idiots... Beurk. Dégouté je suis. Mais nous sommes à notre place. Onzième mondial sur la circuit WR, et là on va finir huitièmes sur douze. Pas terrible. Car les NZ vont nous écraser tellement ils sont vénéres d'avoir perdu en quart.

      Supprimer
  18. @ Gariguette and co
    1 La particularité de cocher la case M'informer, fait que vu qu'on reçoit tous les commentaires en temps réel dans sa boîte mèl, on a aussi les liens internet actifs, c'est bien pratique, l'avez vous remarqué? (parce que ta soluce (sélection, clic droit, accéder à...) sur tablette, ça marche pas..

    2 Merci pour ton article sur le "machisme" avéré... Je suis encore loin d'un Laporte et d'un Candeloro, mais j'assume m'intéresser aussi à la plastique d'une joueuse, voire d'un joueur d'ailleurs.
    Comme disait Françoise Giroud je crois, les femmes auront atteint l'égalité avec les hommes, lorsque des femmes incompétentes seront nommées à la tête d'un grand ministère (je crois que c'est fait non?)
    N'empêche, que les femmes n'osent pas encore siffler un gars dans la rue (et encore ça change), ou se faire une réflexion tout haut comme j'ai pu le faire sur cette joueuse des USA.
    Une joueuse qui présente une absence caractéristique de seins, une coiffure et des traits typiquement masculins, ne devrait pas me faire réagir, certes, mais avec un beaucoup d'imagination, essaie d'imaginer ta (non) réaction, ou celle d'autres personnes, s'il pouvait apparaître aujourd'hui sur un terrain de rugby, dans un match de top 14 un homme (Clement-ine Sarlat) avec des traits manifestement féminins, une belle chevelure blonde tressée (comme bien souvent les filles du 15) et manifestement une poitrine compressée par le maillot moulant, tu me répondrais aussi "Et puis qu'est ce qu'on s'en fout?". Moi je te réponds certes que ça n'a rien à voir avec la choucroute, mais je ne m'interdis pas de poser la question...Bien que je sois un farouche défenseur du rugby mixte tant qu'il est encore possible jusque vers les 10-12 ans
    A suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le "qu'est ce qu'on s'en fout " c'est le but vers lequel il faudrait tendre, j'ai eu un élève désirant devenir une femme, il n'avait pas choisi la facilité en voulant en plus devenir chaudronnier, les autres gars étaient stupéfaits de le/la voir maquillée et montrer une sensibilité très féminine ( une chanson triste le faisait pleurer par exemple) ... à force d'expliquer ( les chaudros sont un peu bourrins mais de braves gars ) on a réussi à le garder deux ans , le hic c'était les stages en entreprise où il souffrait beaucoup de l'intolérance, agressivité ... il aimait lire, il écoutait Barbara, Brel ... à 17 ans ce n'est pas courant . au quotidien il ne savait pas où était sa place : aller dans quelles toilettes, filles ou garçons ? se déshabiller dans les vestiaires filles ou garçons en EPS ? .... Tout devenait problème . Je précise qu'il était suivi par un psy et que nous les profs, le personnel nous étions très attentifs ... quelques gamins aussi, troublés mais aussi subjugués par cette personnalité si riche mais ô combien atypique . j'espère qu'il va bien . Donc essayer de comprendre et dépasser ses a priori ça me paraît essentiel . mais tu as raison ; s'interroger, s'étonner c'est déjà faire un pas vers plus de compréhension .Tu te souviens de cette chanteuse de l'Eurovision qui portait une barbe ? a part une demi seconde d'amusement - c'était inattendu - plus personne n'y a prêté attention .

      Supprimer
    2. Sylvie, tu as dû emmagasiner une sacrée expérience sur ce coup là. Des moments riches. Avoir à gérer ça c'est un sens à la vie. Une bise.

      Supprimer
  19. 3 Le rugby à 7
    Ben oui, on a beau tourner le truc dans tous les sens, ça ne génère pas encore un public si nombreux que ça, y compris dans le World Rugby Sevens Series, même si on nous parle de "530 heures de direct et retransmis dans 136 pays pour une audience cumulée de plus de 475 millions de téléspectateurs en 2006, tiens tiens, ils ont rien de plus récent dans https://fr.wikipedia.org/wiki/World_Rugby_Sevens_Series pourtant mis à jour régulièrement.
    Il semblerait que d'un jour à l'autre, les performances des équipes peuvent varier (sauf pour les japonais).
    Hormis ces japonais, qui ont démontré que l'EDF avait le droit de rêver tout haut, puisqu'une équipe classée dans les 6 derniers du classement officiel peut effectivement se qualifier pour les quarts.
    Mais peut on imaginer autre chose qu'une finale Fidji AFDS?
    Peut on imaginer que l'EDF est en capacité d'atteindre la 5ème voire la 6 ème place ce qui serait un authentique exploit (je rappelle qu'il nous reste les Aussies (qui rêvent de revanche), les Blacks et les Argentins, dans ce tournoi de la mort pour 5 à 8)
    C'est sûr que rien que le gain du match contre le Japon nous propulsait assurément vers une 4ème place inespérée et bien facile à obtenir que la 5ème ou 6 place désormais.
    Mais si le championnat de Seven pouvait s'organiser comme un top 14, avec ou sans phases finales, quel serait le rang de l'EDF? Assurément entre la 9ème et 12ème place sur 16.
    En tout cas, je vais essayer de tout enregistrer pour ne rien rater de cette phase finale, car à petite dose, c'est bien sympa le 7... Mais effectivement je suis d'accord avec beaucoup d'entre vous. Un match de top 14 à haute intensité, soit 1h30 de "spectacle" c'est plus digeste et varié, que 5 matchs de 7 qui se succèdent...

    4 Côté replay, sous réserve qu'on ait de l'internet
    Pour une fois, je dirais qu'il y a de l'espoir, en dehors de My Canal
    L'appli ou le site dédié de France Télévision est bien fait:
    http://www.francetvsport.fr/les-jeux-olympiques/
    En particulier les mags qui font un bon résumé: http://www.francetvsport.fr/les-jeux-olympiques/les-mags-de-rio
    Bon allez, je vous laisse, car j'ai une longue journée variée, en préparation...
    Les vacanciers se connectent, ça rame...C'est dur les vacances :-)

    RépondreSupprimer
  20. Aussies désemparés que le Coq face au Bouks, nous voilà devant un carré magique de roosbeef sauce wasabi accompagné de root crops iliens et de chakalaka du sud !! A table et bonne dégustation.
    PS : la maison est désolé de ne plus être en mesure de vous proposer des spécialités locales (le coq bat de l'aile !)

    RépondreSupprimer
  21. Ami(e)s, les Fidjiens pratiquent un autre jeu que celui à 7 des nations calibrées. Ils s'amusent et amusent l'adversaire. Aucune de leurs courses n'est prévisible. Fabuleux. En note artistique, ils auraient 10. J'espère que ce soir ils seront sacrés champions olympiques. Dans ce cas la plus haute distinction de leur pays leur est promise. C'est dire ce qu'il vont apporter à leur patrie. La première médaille d'or de l'histoire des Fidji aux Jeux Olympiques.
    La France sort, en compagnie des NZ, des Aussies et des Pumas. Belle compagnie, cela dit. Mais il y avait vraiment la place d'aller en demie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si le 7 ne m'a pas convaincue, les Fidjiens si ! Tu aurais des billes sur leur coach ? Paraît pas banal cet oiseau - discours de MT plutôt costaud... je dirais même sévèrement burné de chez Couillu et Fils ...

      Supprimer
    2. La place en demie pas sûr nous sommes trop inconstants voir inconsistants... ta note artistique pour l'EDF serait de combien Riri D4 ?

      Supprimer
    3. En fait, nous n'avons que Terry Bouhraoua dans la catégorie artiste. Lui, il pourrait jouer avec les Fidjiens.

      Supprimer
    4. un septième d'une équipe le chat est maigre ! à l'image du coq exceptés nos présidentiables qui ont de l'estomac !

      Supprimer
  22. "100 000 euros à la rade" un règlement de compte ou un virement de compte ? Qu'importe d'ailleurs rien ne vaut les gueules d'antan de "Cent Mille dollars au soleil" !!!

    RépondreSupprimer
  23. Mixité toujours, Letiophe jette un coup d'oeil sur l"humeur de ... C Bonnet dans l'Equipe d'hier ( dernière page ) elle s'amuse à parler des sportifs comme un homme parlerait des sportives ... de Camille Lacourt elle dit qu'il a un sourire à dessaler la Méditerranée etc etc ... je pense qu'elle a dû lire le même article que moi :-)

    RépondreSupprimer
  24. Merci beaucoup
    https://lc.cx/okNa

    RépondreSupprimer
  25. Au fait Ritchie si tu n'as rien à faire.... Ou d'autres....
    En début juillet je m'étais mis en tête de mettre des hyper liens dans cet article
    http://archivescoteouvert.2cbl.fr/2016/07/01/a-plus-dun-titre/
    ....Pour finir en apothéose et retrouver d'un clic de souris l'article correspondant à chacun des titres s'étant glissé dans le texte.
    Par exemple me dire que "flottement" fait référence à un article publié le 30 mai 2016 peut me faciliter la tâche et ainsi de suite....
    Et puis ce peut être un jeu de piste amusant pour se remettre en bouche quelques écrits de sieur Richard
    J'ai commencé puisque quelques mots sont actifs...
    A+

    RépondreSupprimer
  26. Tiens et si cette finale Gibbies contre les Fidjies donnait les iliens vainqueurs ce ne serait que justice ! Et en rêvant un peu en 2019 finale Japon England ... pas impossible et nous toujours bon avant dernier pas cancre mais presque ! Bof une habitude à prendre n'est ce pas Gariguette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un peu d'optimisme, Tautor, ils ne peuvent que s'améliorer ! pas encore vu la finale Fidji me suis endormie pendant le judo : ces gens qui combattent en pyjama ça m'a toujours donné sommeil ;-)

      Supprimer
    2. je suis de tempérament optimiste mais lucide sur un rugby qui part en jachère ou en friches alors que le terreau est d'excellente qualité. A force de faire de l'industriel on en perd les valeurs humaines et quand tu vois la finale de hier soir quelle leçon de rugby, d'humilité, de croyance et de fraternité entre les joueurs ! Le roosbeef s'est fait taillé en tranche de la tête au pied ... place à l'instinct ce qui nous manque le plus à force de trop réfléchir ... les entraîneurs devraient s'en inspirer pour amener de la fraîcheur dans le jeu .... Hier soir je pensais à Rups qui a enflammé Armandie malgré ses frasques et Wallon par moment .... du génie en herbe qui nous fait cruellement défaut .... nous sommes trop lobotomisés par Pokémons and Cie ..... nos enfants manquent totalement de spontanéité ... enlèves leurs iphones, tablettes, Nintendo, ordinateurs, ils sont désœuvrés .... je ne parle que de sports ou d'activités de loisirs .... hier je suis passé à la piscine municipale par hasard ... en rang d'oignons sur la pelouse avec les smartphones, casques sur les oreilles, etc .... et 2 maîtres nageurs les bras croisés ! Amusante attitude des temps modernes !

      Supprimer
  27. Voila Fidji en Or avec l'art et la manière de bout en bout ... à montrer dans toutes les écoles de rugby de France et de Navarre et même en Top 14 ! Le rugby c'est simple quand c'est joué avec autant de bonheur ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tautor
      Te souviens tu de ce temps où le 15 des Fidji nous régalait en prenant des tôles monumentales mais en jouant exactement comme ils ont joué à 7?
      Maintenant ils ont un paquet d'avant qui tient la route, un plan de jeu, et oublié tout ce qui faisait leur caractéristique et qu'on retrouve avec bonheur lorsqu'ils jouent au 7.
      Espérons que le 7 ne va pas évoluer dans les décennies qui viennent au point de rendre le jeu des Fidji "dépassé" pour gagner les matchs.

      Supprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  29. Consterné par les propos de JC Skréla "la 3e place" après avoir battu 2 fois les Aussies bon dernier ... il vaut mieux ne rien dire comme sélectionneur que d'avancer des probabilités surtout quand on n'a pas ou plus le niveau .... Pire, c'est de faire croire quelque chose d’irréel ! c'est à dire d'avoir un discours vicié et prétentieux ... il est temps de revenir aux fondamentaux et à l'esprit du jeu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, Alain (Tautor). Skrela, dont beaucoup se demandent s'il connait le 7 et à quoi il sert alors qu'il est désormais à la retraite, et même ce qu'il fait encore à la DTN, aurait mieux fait de se taire. Quand on terminer septième sur douze, il n'y a pas de quoi la ramener. C'est comme pour les filles. Profil bas recommandé.
      Cela dit, je peux le comprendre. Quand on voit le niveau des NZL et des Argentins, la défaite in extremis face au Japon et la double victoire sur l'Australie, quatrième pouvait être envisageable. Au maximum. Derrière les intouchables Fidjiens, les Britons et l'Afrique du sud. Mais il aurait fallu pour ça un 7 de France au top pendant trois jours, sans trous d'air, et avec des mecs en cannes. Il y avait trop de types qui traînaient après neuf minutes de jeu et pas assez de Bouhraoua (appuis, vivacité, vista, condition phyisque)...

      Supprimer
  30. pas de profondeur de banc ! comme tout notre rugby français ! Et à côté de ça les Fidji 900 000 habitants ! 3 jours qu'ils font la fête, qu'ils ne travaillent pas et un jour férié national ! C'est pas demain que ça va nous arriver !!

    RépondreSupprimer
  31. On à surtout pas pris les meilleurs, les Dullin, Fickou, ect. . . . . , mais que pèse l'olympisme face au tout puissant top 14?
    Allez Skrela, la fille!

    RépondreSupprimer
  32. En fait, concernant le 7 français, ce qui me désole c'est de voir les progrès du Japon et en miroir la faible avancée de la France, qui dispose pourtant de moyens. ca fait six quand qu'on sait qu'il y aura des JO et qu'on pouvait se préparer en conséquence. Résultat : septième. Sur douze. N'importe quel entraîneur aurait pû obtenir cela. Pas normal qu'un joueur comme Candelon, consultant télé, soit un des meilleurs de ce groupe à son âge, 36 ans. C'est un terrible aveu d'impuissance. On n'a pas dix joueurs athlétiques en France, avec des appuis, de la niacque, du jus et du ballon ? Dix ! Pas cent, juste dix ! Impensable. Et après on va nous sortir des excuses, des "on devait jouer la troisième place", des raisons. Ca pour raisonner, on est fort. Mais pour gagner un peu moins. L'Argentine, le Japon et la Nouvelle-Zélande n'étaient pas non plus au dessus du lot, cela dit. Ce qui laisse encore plus de regrets... Comment des joueurs internationaux et professionnels ont-il pu commettre autant d'erreurs (techniques et tactiques) face aux Japonais en quart de finale ? Ca reste une grande interrogation... Vite du changement pour préparer 2020 !

    RépondreSupprimer
  33. Pire que ça Richard, pas ou peu de jeunes, tous ceux qui ne jouent pas en top 14 et qui ont tété Champion du monde des moins de 20 ... le 7 ou VII devrait être l'antichambre des jeunes de 20 ans une vitrine après les élections régionales et nationales et non pas attendre d'avoir 36 ans ! Un vin de fleur a autant de saveur qu'un vin vieux question de palais et de dégustation ! non ?

    RépondreSupprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  35. sélections et non élections effet D4 ! à moins d'un lapsus !

    RépondreSupprimer
  36. Ce pauvre coq !
    déplumé d'années en années, sans orgueil, des ergots sans éperon, un cri de poussin, incapable de chanter le matin et de siffler du clairon, plus aucune prestance, incapable de se distinguer dans une basse cour tellement il est devenu frêle, amorphe et peu besogneux, il est devenu indigeste, asocial tellement il est repoussant, ne comptant que sur son nom et son semblant de lustre passé, il n'est plus visionnaire de rien la faute au scorbut ... pauvre fermier de ses mains rugueuses qui a passé son temps à le nourrir comme un prince dans l'espoir caché que son coq sera un jour primé et qu'aujourd'hui il se rend compte bien trop tard qu'il a fait le contraire de l'éducation qu'il a reçu, que la sueur n'a donné aucun fruit, que peut être lui aussi, aveuglé par la constellation des étoiles, n'a pas su voir que le ridicule tue et que la basse cour est morte sans raison alors qu'il avait récolté tous les ingrédients d'un patrimoine séculaire .... Ô Coq, Ô vieillesse ennemi, ne me suis je donc tant battu que pour cette infamie ne laissant à mes enfants qu'un souvenir terni d'une vie de labeur oubliant que les valeurs ne sont transmises que dans la rigueur au détriment des censeurs !
    Tautor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu bailles a corneille l ami
      tragedie quant tu nous tiens
      comme toujours un bon diagnostique
      le coq en tete mais toute la ferme des animaux pas au mieux egalement
      enfin grace a ces diables de fidjiens tout redevient possible
      l emotion renait
      eux arrivent au sommet de l everest et chantent une belle communion
      et nous pauvres pecheurs cloues au camp de base

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. J'en ai connu une, Micheline, y a que le train qu'était pas passé dessus ! ( non, ne lisez pas ça, au pays de Zaza, on devrait interdire ce genre de propos)
      Sinon, juste à la descente du gros zavion ( des nouvelles de Teddy en direct par le pilote, sous les applaudissements, on se demande ce qu'ils font dans le coquepite ), j'ai pu constater que le stade de Chevreuse était toujours le centre du monde, et c'est bien le principal.
      Allez, soyez pas impatients, il arrive le top 14, sa vitesse, ses fulgurances, son inspiration , ses omnipresidents, et ce Popaul que le monde nous envie ( je me goze ! )

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Seins Zan Ô par ci, Saint Lou pique poule par là
      continues mon Guépard !
      Tautor

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  37. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  38. Et toujours aucune nouvelle du Top 14. Quelqu'un sait-il où il se trouve ?

    RépondreSupprimer
  39. Lost in translation ... surtout à Montpellier où maintenant faut causer angliche pour être capitaine !! Mais où qu'on va ? Nous à Grenoble on a perdu Landreau et pas mal d'illusions avec ....

    RépondreSupprimer
  40. tout au plus matchs préparatoires "amicaux" avec déjà de la casse : ligaments croisés, épaules, commotion cérébrale .... et recherche de jokers médicaux !! je serai samedi au ST ... on verra suite à 2 défaites ce qu'ils vont faire .... vivement le Four Nations pour enchaîner avec les Fidjis !!
    mais à propos ou sont les journalistes du top 14 ? à Rio ou au pastis ?

    RépondreSupprimer
  41. Emery, au PSG, il va faire la toile ! quelle classe ça change de ... je me souviens plus ! Bref, possiblement nous allons voir un autre visage celui de winners du moins je l'espère pour eux .... on est quand même loin de l’Angleterre avec une brochette d’entraîneurs ce qui se fait de mieux en Europe ou presque et un recrutement rcord ! Brexit oblige ??? Aulas l'a compris mais ne peut lutter avec le Kalif .... on va pas chinoiser non plus ! Canto fut le"King" Ibrahi sera t-il "l'Emperor" à MU et soulier d'or ? je paris une livre dessus brexit oblige !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chronique les vieux comme Candelon (suite) : natation Manaudou battu par un vieux, Anthony Ervin, carrément devenu beatnik après s'être dégoûté de nager, il revient à 35 balais et paf ! Il devient quoi Mark Spitz ?

      Supprimer
  42. 2 articles très intéressants dans l'Equipe ( top 14 valeurs en baisse et un entretien avec Yachvili ) aucune réaction sur le forum alors que l'article sur le rugby à 7 a déjà suscité plus de 60 commentaires : n'est-ce pas déjà en soi un début de réponse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que ces deux articles sont d'abord des articles sur le Top 14 sont des articles du print et donc payants.

      Supprimer
    2. Du coup, il y a moins d'internautes et pas la même population. Il y a ceux qui achètent et/ou qui sont abonnés. Et ceux sont lisent la version gratuite. je remarque que ceux qui laissent des commentaires sont ceux qui apprécient la gratuité.

      Supprimer
    3. tiens c'est intéressant ça : ça se fait comment la distinction payant/ gratuit ? tu vois moi si vous écrivez sur Méla, je paie ! ;-)

      Supprimer
    4. Bonjour et bon dimanche à vous,
      Ouais moi je vais pas payer pour avoir un supplément d'info que par ailleurs on a en achetant la presse papier -c'est tellement bien de lire en tenant, triturant, malaxant et martyrisant la feuille au vent- ou sur les innombrables sites qui foisonnent sur la toile. Et quand je voudrais un plus et bien j'ouvre ce blog et me voilà immergé dans ma passion et c'est bon. Bon le Méla là, commence à prendre de l'importance ici, m'enfin !!!!! Comment jaloux ?? D'abord j'ai le cœur et les tripes CAB et d'une, et de deux l'Aranud l'est là cette saison pour bonifier le Julien Le Devedec qui revient à ses premières amours je trouve ça bien, et de trois vu le bonhomme on peut pas ne pas adhérer au choix de Gariguette, m'enfin bon, hein, la figure tutélaire de l'Arnaud, et nous ???? Le FLOP.14 recommence demain et ça ne fait pas vibrer supporters ni surtout journaleux, pourquoi, effet JO ou vacances d'été ????

      Supprimer
    5. Vacances, je suppose. Et puis la finale a été tardive, fin juin. Ca fait peu de temps entre la fin et la reprise, du coup. La moitié des clubs de Top 14 a repris l'entraînement tardivement, aussi. Genre entre la 20 et la 28 juillet. C'est dire. Tout le monde a besoin d'un break, non ? Moi, j'aurais apprécié la reprise début septembre après l'enchaînement Coupe du monde et JO.

      Supprimer
    6. Gariguette, la distinction s'effectue sur la longueur des textes (print et pur web), leur densité, leur qualité, leur profondeur, leur angle, le travail de recherche et de documentation effectué en amont. C'est évoqué en amont. Un payant pur web prend au minimum une journée complète, soit huit heures. Parfois deux jours. Un gratuit, c'est environ une heure et demi.

      Supprimer
    7. Merci pour les précisions, Ritchie . :-)

      Supprimer
  43. Sans rire ni sourire …... Mais où qu'y sont donc passés les enseignants ??? Petite réflexion dominicale pour parler de sport et vous demander votre avis. Pourquoi les enseignants désertent -ils les aires de jeu, situation générale observée depuis la fin des années 80, dans mes différents clubs mais également plus globalement dans notre rugby hexagonal.
    Tout petit mes éducateurs avaient été d'abord mon instituteur, puis au milieu d'anciens joueurs -comme on en voit toujours continuer par l'éducation leur vie ovale-, beaucoup d'instits ou profs. Un peu plus tard éducateur en EDR, mes collègues étaient tous des instits ou profs, ces derniers beaucoup de la filière technologique. Encore un peu plus tard, entraîneur je comptais beaucoup d'enseignants (ou en devenir) parmi les joueurs, lesquels s'investissaient également dans l' EDR. A partir des années 1990, changement très visible, les enseignants ont déserté les terrains, avec sans doute beaucoup de raisons, mais c'est un fait troublant, pourquoi ?? Les règles et leurs éternels changements ?? désaffection vis à vis des saisons automne/Hiver/conditions pénibles ?? Arrivée du professionnalisme et changement des mentalités ?? …........
    Gamin puis au fur et à mesure, ce sont les enseignants qui m'ont éduqué au rugby, puis qui m'ont fait évoluer dans son approche par leurs recherches, innovations et nouvelles méthodes d'entrainement (Conquet/Devaluez/Bru/Villepreux/Nérin ….). Paradoxalement c'est dans les clubs au nord de la Loire que j'ai trouvé dans ces derniers temps la plus grande proportion d'enseignants dans les éducateurs entraîneurs et joueurs, ce n'est pas un jugement juste une constatation, voyez-vous là quelque bizarrerie ??? Elément important, jusqu'à peu de temps les défraiements de tous ces gens c'était une dose de bénévolat, une dose de passion et une dose de partage, ce n'est plus vraiment le cas, on constate des dérives sérieuses sur ce que demande parfois un simple éducateur en formation, question d'époque et de valeurs ?? Le haut-niveau, ou pré-supposé tel, est un bon exemple de la réalité d'aujourd'hui, des anciens joueurs, dans une approche carriériste, encadrés par des agents qui gèrent cette carrière, des connaissances du jeu certes, des réussites même quand ça prend, mais tellement de graves lacunes dans la gestion de l'humain, les sentiments enfouis dans le gazon et l'horizon réduit au tableau d'affichage et aux courbes des stats. Voilà c'était ma question du jour, qu'en pensez-vous ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enseignants sont nombreux à officier (école, collège, lycée, université...) mais pas vraiment les bienvenus dans les clubs. Pédagogie, expérience, discours, pratique et vécu différents. Méthode globale vs empirisme. Pas facile à bien associer.
      La formation des éducateurs est une vraie bonne question.
      Villepreux est parvenu au plus haut. Mais ses successeurs ne sont pas nombreux ni très talenteux. On préfère l'ancien joueur qui a passé un diplôme (ou pas) à Marcoussis.
      Et puis les enseignants au nord de la Loire ont plus d'opportunité d'être coaches de rugby quand le sud, où domine la loi de l'ex-gloire locale.

      Supprimer
  44. Haro ou Harakiri,
    Que dire de cette vaste hypocrisie collective à propos de ces valeureux Fidjiens, à les encenser maintenant qu’ils sont couverts d'or, à coups de fumoir après les avoir gentiment laissés moisir dans un placard ! De qui se moque-t-on pour n'avoir qu'aussi peu de considération pour eux ? Et le respect je croyais que c'était une des bases ou des valeurs cardinales ou fondamentales du rugby ? Et voilà que Lolo II découvre, après les pépites dorées du Pacifique, qu'il existe des 2e lignes "ailés" ! Moi qui le connait depuis Montauban, ou il officiait gentiment avec Lolo I, je n'ai point vu lui pousser des ailes depuis ! Et avec tout mon respect bien entendu ! Ou quand la sémantique a son importance dans le choix de ses mots ou de ses phrases (l’Equipe, teneur du top 14 et du championnat anglais) pour ne pas paraître plus nul que ces confrères ! A ce propos, je peux vous conseiller une excellente lecture estivale, à déguster avec un rosé et un D4 ("Reprenons nos esprits" ou comment résister à l'imbécilité heureuse, Alain Bentolila, éditions First).
    Dieu soit loué, on commence à se rendre compte que le "Flop 14" est une escroquerie de nantis ! Je trouve que le Seigneur, en ce dimanche ensoleillé, dans son homélie de plagiats (Côté Ouvert), est bien indulgent avec ses ouailles ! Pour preuve, le "Yaka", Gloucestérien, et BOtien, qui vous parle comme un livre ! Je rêve lui qui a passé son existence à avoir une passe stéréotypée avec un coup de pied efficace sur les conseils de Larquet ! Allez nenni rien de tout ça, les anglais ne seront jamais latins et resteront flegmatiques dans la défaite et fiers dans la victoire. Après les lauriers de 2003, ils ont connu des lendemains plus durs mais ont su très vite rebondir, prendre les décisions salutaires et reconstruire patiemment un rugby professionnel « au service de sa Majesté ». Ici nous en sommes encore à cloche merle comme au XIXe avec des Pro qui ont des diplômes dignes de "Caïus Bonux" quand d’autres sortent de Harvard, de Canterburry ou de Wellington ! Nous avons perdu notre culture, notre identité ovalesque … pour preuve Rome n’est plus Rome, Brunel l’a compris en allant faire vinifier des barriques paraffinées au goût de naphtaline ! Que dire de cette cour pompéienne fédérale et liguée qui n’a que le nom et pas la culture. Ce n’est pas demain que le Vésuve va renaitre de ses cendres … encore moins en 2019 ou le "Ontaké" va nous enfumer de sa classe naturelle !
    Avez-vous entendu dire de nos humbles Rikishis "Watashi ga waruino desu ayamarurimasu" (Pardonnez-moi c’est ma faute) pas que je sache … notre culture gréco latine ne se prête pas à cet état d’esprit, encore moins avec la vision cupide d’argent facilement gagné sans que les principes du rugby ne soient remis en question ! Le monde change vite, très vite, tout s’accélère, notre planète rugby s’effrite de plus en plus, s’émiette et pourtant les panses sont pleines ! L’avenir passera par là … faisons comme les japonais, cultivons les Kami et les tamagushis pour le plus grand bien de notre culture et ne méprisons plus les îliens plus dorés que nous le sommes !

    PS : un coucou à Allan, gastronome espagnol, Roi de Trevelez, qui a écouté malencontreusement "Coté Ouvert" Bises à Toi
    Tautor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Effectivement, c'est un véritable édito auquel il nous convie, le gars de Gandia.

      Supprimer
  45. pas un édito tout au plus une complainte voir ou une ode à notre cher rugby .... Mr Favara !

    RépondreSupprimer
  46. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. la madree n etait pas en noir
      le jambon de trevelez pas radio active
      paroles de FRAGA DERNIER MINISTRE DE FRANCO
      pas de lucre ni de luxe pas trouve l entree du palais

      Supprimer
  47. Allan à Trevelez a goûté le fameux jambon si ce n'est qu'à l'epoque ou je faisais des rallyes raids en Andalousie nous avions eu la primeur des jambons des Borgia dans une petite taverne sur la place de Trevelez; un des aînés Borgia fut Pape et le palais des Ducs (famille Borgia) est à visiter à Gandia ...
    Voilà Roger

    RépondreSupprimer
  48. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  49. Ah, on a bien fait d'attendre, notre Popaul dévoile enfin son potentiel, et ça décoiffe!
    Le top treize + un et la pro deudeu, fiers et debout devant l'humanité incrédule vont enfin recevoir leur hymne , çà vous en colmate une fissure, hein !
    Sinon, soyons juste, main de 5 étoiles dans gant de Chambertin, un tournoi itinérant de 7, plutôt une bonne idée, non?
    Sinon, vu que mon escapade parigotte se prolonge un poil, qu'il fait beau et parce que Grenoble, vais essayer de faire un tour du côté de la porte d " Auteuil, samedi, on sait jamais, avec les bonnes vibrations goziennes p'tet qu'on savourera deux passes de suite, une par mi temps.
    Allez, de l'optimisme, du jeu, de la mousse , et pour Tautor du jambon, je le sens gai comme un Lomagnol quand il sait qu'il aura du D4 et du vin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben ça y est y quitte son île et il est tout perdu notre JanLou : nous on est sur l'article suivant au Moulin Rouge, oui monsieur ... t'as amené ton costard ?

      Supprimer