dimanche 21 août 2016

Tous Hansen

On peut apprécier le coup d’envoi du Top 14 du côté de Jean-Bouin, Marcel-Deflandre et Jean-Dauger, et se demander quel jeu pratiquent les All Blacks ; à l’instar des Fidjiens à 7 olympique, c’est un rugby qui désormais leur appartient, un rugby qu’ils ont défriché, peaufiné, affiné, et qu’ils expriment à la perfection, même si on entend déjà, en Nouvelle-Zélande, leur coach Steve Hansen n’apprécier que la première période, façon de demander à ses joueurs, qui recevront l’Australie samedi à Wellington, d’accélérer jusqu’au coup de sifflet final.

Il est ainsi, Steve Hansen, subtil, calme, posé, malin. Passé par La Rochelle - ce qui forme son homme (je sais, c'est facile) -, à un poste, trois-quarts centre, dont il n’a ni le physique, ni la vitesse, ni la vista, et policier de son état, il est surtout polissé. Urbain, quoi. Et modeste avec ça. Son passé de joueur l’y encourage, certes, mais c’est d’abord dans ses gènes, la modestie. Champion du monde en 2015, la légende urbaine l’accompagne.
Hansen est un coopératif empathique. Il pose des questions à ses joueurs et attend des réponses. Sans impatience. A son contact, les plus intelligents de ses sélectionnés deviennent des leaders et quand ils sortent de réunions - vous savez cet endroit dans l’hôtel des All Blacks où l’équipe adverse a caché un micro -, ils ont l’impression d’avoir fait avancer leur équipe, d’avoir trouvé des solutions tactiques, posé et cimenté une pierre à l’édifice, cette maison noire dont ils sont les locataires.
Chez Hansen, on s’exprime. Raisonnablement. Et on ressent la confiance qu’il met en vous, surtout si vous travaillez avec lui comme adjoint, par exemple. Ceux qui le connaissent de près ont une expression pour définir son action : «l’entraîneur hélicoptère». Il survole. Ne prend pas de recul mais de la hauteur. Pour mieux laisser le staff dont il a la charge gérer les entraînements.
Après Graham Henry, champion du monde en 2011, puis Hansen, son adjoint devenu à son tour orchestrateur et sacré en 2015, les Néo-Zélandais devront se choisir un nouvel entraîneur dans trois ans, une fois le prochain Mondial terminé. Ils sont nombreux en lice : Joe Schmidt (Irlande), pour commencer, Warren Gatland (Galles), Jamie Joseph (Japon). On parle aussi de Vern Cotter (Ecosse) et de Dave Rennie (Glasgow Warriors). Mais, d’après mes confrères néo-zélandais, la continuité sera la clé de l’avenir.
Il a été l’un des meilleurs ouvreurs (on dit « first five-eight », en langue ovale) de la Nouvelle-Zélande entre 1985 et 1998. Jamais sélectionné avec les All Blacks, ce qui fait de lui le Patrick Nadal ou le Eric Blanc du rugby kiwi. Depuis 2012, il est un discret adjoint d’Hansen. Il ? Ian Foster. S’ils remportent le titre mondial en 2019, les All Blacks pourront dire qu’ils ont trouvé une martingale. Et souhaiteront l’utiliser encore.
Quand nous avons cassé le début de dynamique créée par Pierre Villepreux (finale de Coupe du monde en 1999) en intronisant Bernard Laporte, puis de nouveau brisé huit ans du fêlé de Gaillac - qui avait néanmoins su construire une structure autour de Jacques Brunel - en lançant le néophyte Marc Lièvremont (finale 2011), rattrapé par PSA et son mauvais plan, il est évident que le rugby français de la FFR conçu à Marcoussis fonctionne en rupture, sans vision, sans transmission. Les Néo-Zélandais, eux, font exactement l’inverse. Et quand une génération magnifique (Carter, McCaw, Smith, Nonu, Mealamu, Vito) tourne la page, une nouvelle écrit immédiatement après la sienne de façon tout aussi brillante. Dans le même grand livre.
Comme twittait si justement, avec l’humour qu’on lui connait, mon ami Antoine Aymond (renvoi aux 22), ce n’est pas un micro qu’il fallait poser dans la salle de réunion des All Blacks à Sydney, la semaine dernière, mais bien une caméra au-dessus du terrain d’entraînement de la Grammar School d’Auckland, vivier de l’équipe nationale néo-zélandaise.

134 commentaires:

  1. Bonjour, c'est Nini, petit salut à Charles Leducq, qui m'incite à me mettre à boire, sans aucun doute pour améliorer ma prose et lui donner de ce pétillant qui fait s'envoler les lecteurs et culminer les propos. Connais pas jusqu'à ce jour l'incitateur à chistole, m'enfin suis déjà favorablement impressionné par ce Charles, qui est de Gaule assurément, le coq sur la poitrine et l'ovale en bandoulière.
    Mais ça ne suffirait pas s'il n'y avait ce Leducq qui, AH ma foi, me transporte au café de Bordeaux de Brive-la-Gaillarde il y a …......... quelque temps. Car le Duc des Coujoux, cet Amédée qui a traversé le rugby comme il transperçait les défenses, ce pilier qui cadrait et râffutait à l'aile, feintait au centre et débordait de tous côtés dans toutes les mi-temps que le jeu proposait, AH oui le Duc que voilà soudain me ramène le rugby que j'aime, rugby de coquins (sur le terrain, pas comme aujourd'hui où les coquins se comptent en loges), rugby d'esbrouffe, de coups de sang, rugby de contacts, de duels, de combat, rugby de poésie, jeu de ligne de Bigorre et de Landes, jeu de combat d'Armandie et de La-Croix-du-Prince, jeu d'après-matchs toujours pétillants et débordants, AH oui certes cette incitation au tradéridéra m'ovalise le cœur à marée haute, alors bonne journée et remettez-nous ça , c'est ma tournée !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos de la Gaillarde, j'y suis passé en revenant de Ré. Connaissait pas Brive, faisait chaud,voire étouffant. Et bu un verre au bar basque appartenant à Palisson : morito basque (avec l'Izarra), connaissait pas non plus.

      Supprimer
  2. depuis le temps qu ils injectent de l argent dans le rugby pro pour tenter de titiller la reference black plus le fosse se creuse
    eux progressent sans cesse et nous au mieux on stagne
    preuve salutaire que l argent ne resoud pas tout
    L ADN lui seul commande
    il en est comme de ces rappeurs
    leur art mineur jamais ne leur ouvrira les portes de la poesie

    RépondreSupprimer
  3. On sait, tel le gymnaste, le danseur, que la facilité perçue n'est que travail, que la simplicité n'est qu ' apparence mais leur rugby me semble facile, fluide, évident.
    Ces mecs la bossent plus et mieux, leurs priorités ne sont pas les nôtres et tant que ça durera on sera pas invités.
    Les rosbif ont compris, et même si Charly les trouve ennuyeux, les outsider, c'est eux.
    Allez, Éric p'tet pas au niveau de Patrick, quand même?

    RépondreSupprimer
  4. Rosbifs outsiders en rugby mais aussi dans la plupart des sports - cf résultats des JO - n'y aurait-il pas quelque chose à aller glaner de ce côté-là ? Quand un pays réforme sa conception de la formation ; il obtient des performances . Stuart Lancaster si tu nous lis ....
    PS : les AB c'est même pas la peine d'y penser, faut regarder la master class humblement . Ou alors un clonage ?

    RépondreSupprimer
  5. Le mec pas contrariant.... Au moment ou RE parle de tout ce qui me rêver en rugby, voilà que je veux revenir sur le top 14, ou plutôt ce match http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Top-14-face-a-toulon-dimanche-bayonne-n-a-pas-tremble-et-s-impose/719696
    qui me semble refléter à lui tout seul les enjeux, dérives de ce rugby professionnel et de ce top 14 à rentabilité immédiate.
    J'en ai tellement ma claque d'entendre à longueur d'année que l'UBB doit enfin intégrer le top 6, que si j'étais magicien, je troquerai bien cet objectif de mon club girondin de coeur, par celui du maintien de l'Aviron Bayonnais en top 14... En clair en tant que supporteur, je serais prêt à voir à la fin du championnat un UBB classé 11ème pourvu que l'aviron soit 12ème.
    Il faudrait peut être ajouter un point "public" dans les classements des matchs du top 14, et sûr que l'Aviron prendrait 1 point supplémentaire à chaque match à domicile ("Portés par leur public")
    Je pense qu'il existe des publics de top 14 qui se contentent juste de venir encourager leur équipe, passer un bon moment, sans forcément rêver systématiquement à une place dans les 6 ou à un bouclier à la fin.
    Richard était donc devant son écran, et pas au stade pour écrire son compte rendu ; il ne pourra donc pas me confirmer l'absence de sifflets à l'encontre de "l’enfant du pays, le troisième-ligne centre Charles Ollivon".
    Car moi si j'osais, je le sifflerai bien cet "enfant du pays"... Pas vraiment lui, mais parce qu'il incarne à lui tout seul, les turpitudes de rugby professionnel incarné par le top 14.
    Je ne vous fais pas un dessin, hein?
    Mais vous avez vu pourquoi Ollivon est parti à Toulon, quelles sont les conditions particulières qui font qu'il démarre un match, alors qu'un jeune comme lui en NZ jouerait chaque match de la compétition la plus importante (quand il se blesse pas de manière récurrente à l'épaule) dans un des clubs.
    Recruter ou se faire recruter, dans l'espoir de devenir le titulaire dans 2 ou 3 ans, c'est du grand n'importe quoi.
    Faut-il que Guy Noves recrute en pro D2 pour qu'on ait un jour la chance de voir un Ollivon rester au club?
    En tout cas, s'il y était resté, il y aurait vécu une bien plus belle aventure humaine, et aurait été hier assurément, l'autre héros de la soirée aux côtés de Rouet, Arganese, Monribot, etc... (Je ne parle pas des parias de l'UBB qui ont fait aussi leur job)
    Doit on féliciter alors de ces joueurs du SUA qui seraient restés au club malgré les conseils de Richard Escot de mettre les voiles? (private joke cf http://coteouvert.blogs.lequipe.fr/passe-a-lautre/)
    Non maintenant, l'important, ce sont les pépètes, pas l'aventure humaine, le classement, la rentabilité (avec un Mourad qui nous explique que s'il se qualifie pas les 6 c'est la faillite, ça fout les jetons)
    Donc la seule question qui va me tarauder cette année est de savoir quels sont les deux clubs que j'accepterais de voir descendre en pro D2 afin que l'Aviron soit sauvé...
    J'en ai pas, car dans chaque club, j'ai une bonne raison de le voir rester en top 14, puisque la pro D2 est un enfer dont on ne peut jamais revenir...
    Alors à part instituer un jeu de chaises musicales "organisé" (voir autre post à suivre) je ne vois pas de solution idéale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori les membres de l'ONR (Les loups déçus du LOU) ne devraient pas venir ici se moquer de mes élucubrations régulières qui sont la soupape de sécurité qui m'aident à "supporter ce rugby professionnel français qui marche sur la tête"
      Je vous livre donc la dernière.
      LES CHAISES MUSICALES DE LA LNR:
      Très longtemps à l'avance sont désignés les deux clubs qui accompagneront le 14ème en pro D2, plus un troisième de remplacement au cas où un de ces deux clubs est justement 14ème. Remontent en top 14 les deux clubs descendus l'année précédente (sous réserve qu'ils soient classés dans les 5 premiers) ainsi que le meilleur club classé, déjà en pro D2 l'année précédente.
      Un club qui monte de Pro2 est protégé pendant deux ans de la descente pour s'acclimater au top 14 (même si Oyonnax est le contre exemple parfait puisque c'est en année 3 qu'ils ont "chuté")
      Cette "descente" programmée et budgétisée aurait des effets induits "étonnants" sur le fonctionnement du rugby professionnel et ne fausserait en rien le championnat, puisqu'au pire on pourrait imaginer Clermont gagner le titre l'année où il est prévu sa descente "chaise musicale" en pro D2.
      Evidemment tout club qualifié en coupe d'Europe mais descendant en pro d2 pour un an, jouerait cette coupe d'Europe (avec peut être même de plus grandes chances de succès)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  6. Bizarre l'Equipe, ils nous suppriment le blog de RE trop "ringard" par rapport à cette nouvelle forme de présentation http://www.lequipe.fr/Rugby/Top-14/Compte-rendu/Ce-qu-il-faut-retenir-de-la-1ere-journee/291
    Mort de rire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Letiophe, rien de "ringard", ni de retardé dans la présentation de mon blog (ex-blog) sur L'Equipe mais plutôt un pb de rentabilité. Quelques milliers de clics, ce qui n'est pas assez compte tenu du coût de la maintenance. Voilà.

      Supprimer
    2. Depuis juillet, le (nouveau) blog tourne en moyenne à 700 lectures par chronique/semaine, et un peu plus d'une centaine de commentaires. Ce qui est peu, finalement. Entre nous, je me demande même si je vais continuer. C'est à peine plus que mon blog personnel, "Comme Fou", qui ne tourne pas qu'autour du rugby. C'est du boulot à gérer. Je me pose la question. A suivre...

      Supprimer
  7. Bien l'impression que Richard a l'humeur musicale, ou plutôt musicals en cette rentrée de Top chose : après Moulin Rouge nous voilà donc "Tous en scène" et j'ai décelé dans le bilan du weekend un "Ca c'est Paris ! " du meilleur effet .
    * A venir donc" West side story" à La Rochelle
    *Gentlemen prefer blondes" au Stade Français pom pom pom pom
    "A hard day's night" au FCG
    "Chicago" au CO
    "Cabaret" au Racing ( Paris ! toujours Paris !)
    "Le livre de la jungle " au MHR ... aie confiance, crois en moi ....
    "The wizard of Oz" au RCT ( euh là font des piges à la maison )
    The Blues brothers" à Brive
    "All that jazz" au ST ...
    Allez je vous laisse finir la liste en espérant que l'ensemble ne sera pas "la petite boutique des horreurs " et que ce Top 14 nous laissera chanter sous la pluie !

    RépondreSupprimer
  8. Moi c'est plutôt get ready et all right now

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  10. Riri

    une baisse de mou, de libido et tu abandonnes les"Quinconces" .... tu nous dis pas tout ..... ou est le mal (mâle) ou le problème ?
    As tu besoin de tant de lecteurs pour exister ? Ne pourrait on pas faire une chronique pour te soulager à tour de rôle ? On a la 1e ligne au complet, le 1/2, le 3/4, alors buvons, buvons nous pisserons drus ! Pour le mou j'ai du sérum de .... régénérant dans une fiole expérimentale ... queue du Bonheur .... réfléchis .... tu as mis les pieds dans le gué et nous te suivons ... contre l'avis de tous, même Roger l'épistolaire druide du Causse sera avec nous !

    Ne sois pas mou mais "Comme Fou"
    Redeviens vert (ver) "Côté Ouvert"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. excellent le "Causse boy" surtout en nocturne !

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Point trop n'en faut de nouilles is'n it ! Vue le nombre de chèvres à Rocamadour !

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. A propos de chèvre ..

      Que vous soyez fier comme un coq
      Fort comme un bœuf
      Têtu comme un âne
      Malin comme un singe
      Ou simplement un chaud lapin
      Vous êtes tous, un jour ou l'autre
      Devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche
      Vous arrivez à votre premier rendez-vous
      Fier comme un paon
      Et frais comme un gardon
      Et là ... Pas un chat !
      Vous faites le pied de grue
      Vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin
      Il y a anguille sous roche
      Et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard
      La tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon
      Vous l'a certifié
      Cette poule a du chien
      Une vraie panthère !
      C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour
      Mais tout de même, elle vous traite comme un chien
      Vous êtes prêt à gueuler comme un putois
      Quand finalement la fine mouche arrive
      Bon, vous vous dites que dix minutes de retard
      Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard
      Sauf que la fameuse souris
      Malgré son cou de cygne et sa crinière de lion
      Est en fait aussi plate qu'une limande
      Myope comme une taupe
      Elle souffle comme un phoque
      Et rit comme une baleine
      Une vraie peau de vache, quoi !
      Et vous, vous êtes fait comme un rat
      Vous roulez des yeux de merlan frit
      Vous êtes rouge comme une écrevisse
      Mais vous restez muet comme une carpe
      Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez
      Mais vous sautez du coq à l'âne
      Et finissez par noyer le poisson
      Vous avez le cafard
      L'envie vous prend de pleurer comme un veau
      (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon)
      Vous finissez par prendre le taureau par les cornes
      Et vous inventer une fièvre de cheval
      Qui vous permet de filer comme un lièvre
      C'est pas que vous êtes une poule mouillée
      Vous ne voulez pas être le dindon de la farce
      Vous avez beau être doux comme un agneau
      Sous vos airs d'ours mal léché
      Faut pas vous prendre pour un pigeon
      Car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie
      Et puis, ç'aurait servi à quoi
      De se regarder comme des chiens de faïence
      Après tout, revenons à nos moutons
      Vous avez maintenant une faim de loup
      L'envie de dormir comme un loir
      Et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

      Jean d'ORMESSON

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  11. Willis porte plainte contre son club (Sale) pour négligence médicale suite à une ou des commotions cérébrales ... un début qui va irradier ... certains vont mal dormir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  12. Restes à savoir ce que c'est que le devoir ? Pierre LOTI disait "tout ce que je sais je l'ai appris à mes dépends "
    Que le réveil ne soit donc pas funeste !

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Candidatures ... Hé bien ça pleut partout : le Montebourg, le Nicolas, le Mourad, et même Alice Cooper aux US . Allez c'est dit je me présente à la chaire de l'Université d'été des Pataphysiciens ...Quoi vous ne connaissez pas la Pataphysique ? C'est « la science des solutions imaginaires qui accorde symboliquement aux linéaments les propriétés des objets décrits par leur virtualité »...Nul n'est plus positif que le Pataphysicien : déterminé à tout placer sur le même plan, il est prêt à tout accueillir et cueillir avec même avenance ... alors une Pataphysicienne je vous laisse imaginer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une science qui s'applique déjà à la FFR, non ???

      Supprimer
  15. Richard, aucune polémique, aucun mauvais esprit, mais : à propos du dernier match international en date, j'ai trouvé sans recherches effrénées dix journaux généralistes british donnant davantage de commentaires (pertinents) que le quotidien sportif français. Sans envoyés spéciaux, juste avec des correspondants de qualité. La chute du rugby hexagonal est décidément polymorphe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charles, je ne vais pas mettre en doute votre perception du rugby international. J'ai pour ma part lu ce qu'a fait la BBC, par exemple, et ça me semble très léger. Mais je ne fais pas de benchmarking. Mon rôle, à L'Equipe, est de suivre le match, d'en tirer une analyse, de sortir des faits marquants à chaud, pour les livrer sur L'Equipe.fr au coup de sifflet final. C'est un exercice qui en vaut un autre, mais au moins ceux qui se sont pas devant leur télé ont une vision du match fournie par quelqu'un qui suit le rugby international depuis trente-deux ans. J'ai une contrainte de distance (pas question de s'étendre et de rentrer dans les détails) et de temporalité, et après une longue période de presse écrite, cette contrainte devient un défi et ça me plait bien.
      Je ne suis pas le meilleur journaliste rugby du monde, j'en ai bien conscience, mais mes compte-rendus sont - d'abord - lus et appréciés par les joueurs et les entraîneurs (voire parfois les présidents) eux-mêmes (Boudjellal y compris), du moins est-ce le retour que j'en ai quand je les rencontre. Et c'est pour moi le meilleur juge.
      J'ai la prétention de croire que quelques amateurs de rugby me suivent depuis trois décennies, me lisent et trouvent un peu de pertinence ovale dans mes propos.
      Ensuite, après avoir livré le web, on me propose parfois d'écrire pour le print (surtout en période de vacances puisque les effectifs sont limités), et mon cahier des charges, là aussi j'en ai un, était de trouver trois points (courts) pour résumer ce match Australie-Nzl, son contexte et ses effets. Ce que je pense avoir fait avec le plus de précision (Nelly-Suzie mis à part, je vous le concède) et de densité possible.
      Avant de me plonger sur le Top 14 entre 20h et 0h30 sans répit ni repos.
      Si j'ai manqué de qualité, en tout cas si mes textes ne trouvent pas à vos yeux la qualité que vous attendez, je vous prie de m'en excuser. Mais comme disait avec naïveté à un de ses coéquipiers un joueur débutant qui sentait bien qu'il n'avait pas été à la hauteur du standing international : "J'ai fait mon maximum..." (Antoine, tu apprécieras...)
      Cdlt

      Supprimer
    2. Je suis navré - et un peu déçu - que mes quelques lignes soient comprises comme une critique personnelle. Je cherchais uniquement à montrer le décalage entre les couvertures anglo-saxonnes et françaises d'un événement qui vaut bien le millième papier sur Boudjellal. Depuis déjà plusieurs années, tu dois savoir que pasdecal-charles éprouve une réelle considération pour RE ! Ce qui n'empêche pas pasdecal-charles de constater que le rugby n'est pas bien traité dans L'Equipe. Ni même dans Midi-O d'ailleurs. Et que je ne t'en rends pas responsable.
      Mon cher Richard, j'espère que ta crise d'urticaire s'achève, que tu ne seras pas trop rancunier et que tu illustreras la mondialement célèbre mansuétude rochelaise.
      Fidèlement.

      Supprimer
    3. Charles, ne soit pas déçu, en regrettant la couverture du quotidien sportif sur le RChampionship, c'est bien à moi que tu t'adressais puisque c'est moi qui ai rédigé l'article dont tu parles. Donc ma réponse est toute à fait circonstanciée.
      Ni L'Equipe ni Midol n'offre désormais la possibilité d'aller sur place suivre cette compétition. Et quand bien même... J'étais l'an passé à Durban pour le succès des Pumas et n'avais pas eu l'occasion de beaucoup m'étendre. L'époque des reportages épais sur l'international est révolue. Les lecteurs veulent du franco-français et quand MBoudjellal évoque une fusion Toulon-Miami, c'est à dire un grand n'importe quoi, il fait l'actu. Parce que c'est du buzz. Plus c'est gros plus c'est lu. Quand à la mansuétude rochelaise, elle tient plus du ballon-porté-pénétrant ;-) Si tu savais ce que je traverse actuellement tu n'imaginerais pas une seconde que ton point de vue puisse déclencher chez moi de l'urticaire : juste une prose libératrice. Donc merci... A plus

      Supprimer
  16. Tautor, Nini, Sergio, Allan, Janlou, Gariguette, Letiophe, Zarmaou et les autres,
    pour en revenir à la pérénité de ce blog et sa pertinence, quand tu vois qu'il n'y a que 8 personnes qui interviennent, ça fait certes un pack, mais pas une équipe. J'ai un peu l'impression qu'il tourne en rond (en ovale) et que ce sont toujours les mêmes qui écrivent. Quid de Landais, Matthieu, Tom, Le TUC, Bernard de Riom, Xavier, Nardy, MagicManu, Lucien, Fabrice, Thibault, Daniel, Gérard, Georges, Philippe, Jean-Marc, Bearn, François B ? Disparus des écrans, perdus pendant le transfert, éloignés en vacances. Et la liste est longue. En quittant L'Equipe, ce blog a perdu 70% d'intervenants. A croire qu'il n'avait de valeur que par son hébergement prestigieux. D'où ma réflexion sur son avenir.
    C'est du temps, c'est de l'énergie, c'est de l'investissement.
    J'ai aussi un bouquin à terminer et un autre à commencer. Sans oublier un autre gros projet ovale. Ce blog dépendra surtout de ce que vont en faire ses visiteurs-commentateurs-membres.
    Sans doute aussi vais-je passer à deux chroniques par semaine. En fonction de l'actualité. A voir, à évoquer. Dites-moi ce que vous en pensez...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis la et lis tous les jours ou presque ce qui s’écrit :je ne participe pas car je n ai rien a dire d particulier.Au début je regardais les liens You Tube ,plus maintenant.Par ailleurs je ne comprends pas tout ce qui s’écrit devant être un peu mou du bulbe .L'ensemble ,dans un contexte d’été,fait que je je suis peu present .Bernard Landais

      Supprimer
  17. Réponses à Ritchie
    J'ai volontairement forcé le trait sur "ringard" car je le pense pas du tout... Ce qui est ringard peut être un peu est de vouloir assurer soi même la maintenance d'une plate forme en php pour héberger une plateforme de blogs wordpress par exemple alors qu'il existe divers solutions externalisées chez le meilleur spécialiste français très performantes
    https://www.ovh.com/fr/hebergement-web/site/wordpress.xml
    84€ par an pour plusieurs sites https://www.ovh.com/fr/hebergement-web/hebergement-pro.xml
    N'en parlons plus, c'est pas la peine....
    Je vais te donner mon point de vue personnel. Compte tenu de ce que je comprends de ta motivation et de ton souci de te simplifier les choses.
    Car t'es pas simple à cerner comme garçon.... Tu écris en l'espace de deux lignes "C'est du temps, c'est de l'énergie, c'est de l'investissement." et aussi "Sans doute aussi vais-je passer à deux chroniques par semaine"
    J'en déduis que gérer un blog (supplémentaire) te pèse, alors qu'écrire deux chroniques par semaine, c'est du taf, mais du plaisir. Et ça tombe bien, moi te lire, j'aime beaucoup.
    Il est évident que tu n'as pas à faire plaisir à 8 d'entre nous, en maintenant ce blog.
    A mon avis plusieurs solutions sont possibles 'voir ci dessous à la suite)

    RépondreSupprimer
  18. -La première serait évidement que cette chronique tu puisses l'écrire au sein même du site de l'Equipe, quand tu écris "A croire qu'il n'avait de valeur que par son hébergement prestigieux" , je pense que tu as un début de réponse à ton questionnement, non? ET donc, oui, les lecteurs contributeurs seront inéluctablement moins nombreux, ne serait ce que parce qu'un lecteur assidu de l'equipe.fr tombait forcément sur ta chronique...

    -La deuxième, extrêmement simple et pas coûteuse en énergie et logique désormais au vu des contributeurs, est que tu te serves de Comme Fou pour y mettre ces chroniques rugby et de supprimer celui là au vu de sa confidentialité relative...

    -La troisième plus osée est d'utiliser la technique du coucou: aller publier dans un site déjà existant, voulant de toi.
    ça ne donnera pas plus de visibilité à tes chroniques, mais ça pourrait tout au plus en donner à celui qui te prête ton nid.
    Or le propriétaire du nid auquel je pense, tu en parles justement dans ta chronique.
    J'ai l'impression qu'Antoine Aymon serait tout à fait en capacité (et je veux bien en discuter avec lui) pour ajouter un onglet/rubrique (catégorie en langage wordpress) à son site du style "Richard se lâche" ou tout autre terme plus "convenable"
    On y retrouverait donc des articles, qui pourraient d'ailleurs être publiés aussi dans comme fou, ce qui permettrait de "sérier" le type de lecteurs, de contributeurs voire de contributions. Je veux dire par là que Tintin pourrait contribuer différemment sur comme fou et sur renvoi au 22 ou sur le site de l'équipe.. Car je l'ai déjà expliqué ici ou là, avant même de se faire titiller par certains "impolis": Nos contributions, échanges et connivences peuvent en faire fuir beaucoup aussi...
    D'un point de vue strictement technique, ça veut dire qu'Antoine t'enregistre comme utilisateur dans son blog. Cet utilisateur, n'aurait le droit que de poster ses articles, modifier et supprimer ses articles. C'est juste une question de paramétrage au début.
    Ce n'est pas le poids de tes articles et des commentaires qui viendront surcharger son hébergement.
    Mais je persiste et je signe... Un "chrono" dans l'équipe, avec le titre de l'article, puis en développement une petite présentation et un lien vers l'endroit exact de l'article quel qu'il soit, je veux bien lancer la pétition pour...
    ça ressemblerait à ça:
    je pars de cet exemple http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Top-14-montpellier-joueurs-et-staff-rases-pour-soutenir-christian-lealiifano/719963
    annoncé ainsi: 22/08 MHR rasés pour Lealiifano
    on aurait 22/08 Richard Escot Qui pour succéder à Hansen
    en développement: Et si le successeur de Hansen était déjà à ses côtés? Une possibilité à ne pas négliger malgré les nombreux candidats annoncés. Lire la suite et donc lien vers l'article hébergé ici ou là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Letiophe, tout cela me parait fort interessant. Après dans la mesure où j'écris déjà sur Lequipe.fr et ce que je veux et peux, je ne vais pas rajouter quoi que ce soit.
      Faire simple :
      - soit je garde ce blog actuel et il prend un peu de vitesse (fréquence des chroniques, plus gros impact auprès des bloggeurs) et en avant toute !
      - soit j'arrête (mais ça ne sera pas avant le 31 décembre) après avoir fait un bilan-audit qui serait défavorable (faible fréquentation, mauvais retours) et je me consacre à Comme Fou, avec votre soutien à tous (mais ça ne sera pas pur rugby).
      C'est simple, donc.
      Entre les deux, je ne place rien. Et surtout pas d'être hébergé ailleurs.
      Quand je parlais d'énergie, c'était pour un faible retour (1500 visites par semaine, je trouve ça peu valorisé)
      En tout cas merci pour avoir pris le temps de m'apporter des pistes, Letiophe.

      Supprimer
    2. La carburation moyenne du blog hébergé sur Lequipe.fr était de 4000 visites semaine (soit 600/jour)au minimum, avec des pointes à 2000/jour pendant les périodes XV de France. Avec 200 commentaires en moyenne par chronique. Là, l'intensité a baissé de 60%. je mets ça sur le compte de la sortie de l'hébergement Lequipe.fr. Mais du coup, ça donne beaucoup moins de légitimité à ce blog, qui deviendra un lieu d'échange ordinaire, et donc perdra son impact, qui était de faire réagir, de transmettre, de peser aussi, si j'en crois le nombre de réactions (joueurs, entraîneurs, dirigeants) de ceux que je croise et qui m'en ont parlé.
      Rien de grave, je peux vivre sans, et tout cela mérite de ma part réflexion d'ici décembre.

      Supprimer
    3. moi j'aime bien le 1er "soit", celui où tu dis "je garde " ... et plus il y a de chroniques mieux c'est :-) Ne soyons pas pessimistes : plusieurs de nos préoccupations ont reçu un écho favorable, regardez la mobilisation sur les commotions cérébrales ( si! si ! c'est grâce à nous ! Surtout Tautor )D'autres causes nous attendent et non des moindres : la disparition des porteurs d'eau au profit d'une ogive thermoréfrigérée et sponsorisée par H2O sans doute, les grosses colères de Mourad ( croyez le ou non, il me plait de plus en plus l'humoriste de la Rade), choisir un hymne digne de la LNR- curieux que les tentatives de Nini et Allan ne soient pas retenues, quels ingrats !! ... Allez plein d'aventures et de suspense : c'est ça le (nouveau ) blog !

      Supprimer
    4. Bonsoir.
      Lecteur du blog côté ouvert depuis quelques mois, j'ai découvert celui ci par hasard... Pas par équipe, vraiment un coup de chance.
      C'est peut-être cela couplé aux vacances d'été qui limite le nombre de lecteur.
      Pour exemple, j'ai passé une semaine en terre ovalie (enfin ils jouent avec un gros galet de 60 cm a base de lait de Montbéliarde) et avait acces à aucun réseau.
      Je pense ne pas être le seul à être dans ce cas là, les clics seront plus nombreux à la reprise quand il faudra choisir entre rédiger un mémo sur le management ou lire quelques lignes sur le rugby!
      Amitiés, Titi

      Supprimer
    5. Voilà le genre de commentaire
      Titi
      Qui donne envie de rejouer au rugby
      Un jour je vous raconterai

      Supprimer
    6. Ritchie
      J'ai bien noté tes remarques et points de vue. J'espère me tromper. Mais à partir du moment où tu as déplacé ton bar à 10 kilomètres du centre ville, forcément, il y a ceux qui ne passeront plus jamais devant par hasard, ceux qui s'y arrêtaient sans effort au détour d'une course ailleurs et qui risquent de pas faire l'effort de faire les 10 kilomètres pour prendre leur petit noir.
      Et ceux qui savent retrouver le chemin du bar quelque soit son endroit.
      Forcément tu peux aussi voir les choses plus positivement. Ceux qui viennent, et discutent, forcément ils ne sont pas venus par hasard, au détour d'un clic...
      Mais bon si la mode au regroupement des magasins dans des zones commerciales toutes aussi moches les unes que les autres, ça reste un peu "risqué" de vouloir aller là où il y aura moins de passage. Même si tu finis par y servir plutôt deux fois qu'une... On verra les résultats en décembre. Bon tu annonces tes articles sur twitter, mais idem, c'est pas forcément ta "population" des habitués...
      A suivre.
      En tout cas ce blog, techniquement est parfait, simple, on s'y retrouve, on n'en perd pas une miette moyennant quelques astuces et il y a quelques liens vers des blogs plus bas, très utiles

      Supprimer
  19. C'est comme le camembert, on peut vivre sans, mais c'est mieux avec!
    Une découverte pour moi, ici, la radio RMC.Quelle horreur, ses animateurs sont au journalisme ce qu'un talon de Chevreuse est à Dan Carter, et cerise qui fait déborder le vase, y a même la vibrionnante ex ministre des sports de Paul Bismuth, mais où qu'on va. . . . . .
    Enfin, ces leaders de café du commerce étaient les seuls à donner les JO en continu à la radio, mais où qu' y sont les chaînes " fréquentables "
    Tiens, à propos des Jojo, justement, je suis pas trop d'accord avec notre fruit rouge préféré, sur la prestation des Grands Bretons.
    Un côté RDA, la détection d'une élite pas représentative du mouvement sportif, du rendement, de quoi flatter l'ego du vulgum pecus ( serais je le dernier latiniste de ce blog ), bref du sport spectacle, quoi, les auditeurs de RMC sont admiratifs !
    Allez, Zan Lou, Zalou ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demande à Gogol "médailles Grande Bretagne Rio 2016 " ce n'est pas le nombre qui surprend - encore que ... - mais l'extraordinaire variété des sports dans lesquels ils ont reçu des médailles . Punaise ! En cyclisme ils nous crucifient ( 11 médailles en tout ! ) ... Ca veut bien dire que leur politique sportive est efficace en tout cas plus efficace que la nôtre, Zaloux Zanlou ! et puis il y a des questions structurelles toujours pas réglées : lis ceci, ça commence à dater mais qu'est ce qui a changé au fond ? http://www.lemonde.fr/sport/article/2008/12/11/il-faudrait-d-abord-se-demander-pourquoi-on-veut-des-medailles_1130176_3242.html ....

      Supprimer
    2. Ou peut être que leur jardinier a trouvé la bonne piste vers les bons ingrédients pour faire pousser ces bons cyclistes...

      Supprimer
    3. Leur politique de recherche breloquestre est meilleure que la nôtre, amie, ce qui fait un sacré distinguo.
      Peut être faudrait il se demander plutôt pourquoi on veut des sportifs, amie, ce qui fait un sacré. ....
      Allez les amis, fô mouiller la liquette si on veut échapper au Ritchyxit.

      Supprimer
    4. un début d'analyse ici même http://contre-pied.blog.lemonde.fr/2016/08/22/les-jeux-olympiques-et-leur-modernite/#xtor=RSS-32280322

      Supprimer
    5. Surtout le dernier paragraphe dont il faudrait que tout le monde en soit conscient, et qui fait pourtant les choux gras des médias

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  20. Ritchie, j'vais pas te proposer de l'EPO, ni les bons soins de ce bon Dr italien. Faudrait pas que le trop fasse mauvaise effet après le pas assez. "Et pourtant" comme chante le vieil arménien... Sinon, j'ai pas de recul sur l'existence et la pérénisation d'un site et suit pas du tout informaticien. T'as pas dû assez balisé, Hansénisé le truc et maintenant faut faire avec les conseils du Tiophe. Mais c'est pas perdu devant l'épouvantail de la rentabilité, regarde Bayonne... Faudrait quand même pouvoir améliorer le fait de pouvoir visualiser comme sur l'autre les derniers messages, comme ça déjà été dit. Pour l'instant, souvent personne ne donnent suite aux réponses à leur post.Sur l'ancien, ça permettait aussi de relancer les échanges.
    En espérant que l'automne se prenne pour un faux printemps, pour bien passer l'hiver, mais faut p't'etre encore l'aider...

    RépondreSupprimer
  21. p'tête rajouter au titre du blog "côté ouvert, tous en scène"...

    RépondreSupprimer
  22. Pas moyen de faire apparaître les commentaires
    Sergio
    Pas d'outils adéquas sur cet hébergement
    Sorry pour la souris
    Mais les choses évoluent
    On fait le point dimanche

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, et bien !!!!! En état d'école buissonnière ces derniers temps, je reviens dans la classe et voilà-t'y qu'à peine mes fesses posées sur le radiateur tout le monde s'évertue à me poser des équations sur le blog en déséquilibre, sa fréquentation en quinconce, son hébergement aléatoire, et un problème de philo à donner des maux de tête, je vous le livre brut de décoffrage: " Mon blog soit je garde l'actuel en accélérant, soit j'arrête, dans tous les cas pas d'hébergement ailleurs". A cela la pataphysique s'invite au programme, magnifique !!!!!! Admirateur de Boris Vian, ci-devant grand Satrape et Promoteur Insigne de l’Ordre de la Grande Gidouille, je vois bien quel intérêt notre ovale pourrait se mettre à "s'appliquer à penser aux choses auxquelles les autres ne penseront pas", et donc à renverser les dogmes, les vérités établies, les rendements et pourcentages, les normes et statistiques, et inventer un jeu ovale qui existe, a toujours existé, mais que les dirigeants affairistes bas du front et partenaires/Sponsors lobotomisés du moment ont placé sous le boisseau. Il nous manque de la poésie, comme les boxeurs Français en ont montré, de l'humanité, il nous manque que notre sport redevienne matière à rêver, à s'enthousiasmer, jeu où les lignes se mélangent, où les centres débordent sur les ailes, où les pratiquants s'enrichissent de sa pratique non pas par les poches pleines mais par le plaisir qu'ils y prennent et donnent aux autres, simplement, c'est beaucoup ?? Trop ??
    Voilà je remonte sur mon toit pour terminer la toiture qui certes donnait sur le firmament et les étoiles mais aussi me mouillait les miches en cas de pluie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je reviens pour causer du blog, je ne sais pas comment mais faut garder cet espace, déjà des idées lancées, pas très costaud en organisation sur la toile m'enfin s'il faut se resserrer un peu pour pousser plus fort j'en suis.

    RépondreSupprimer
  24. Boudjellal, candide candidat à la présidence de la LNR: "On a face à nous des gars qui ne comprennent rien au marché du rugby", tout est dit avec ce terme de "marché", les maquignons avaient envahi le foirail, ils veulent maintenant verrouiller le marché, et les bestiaux, insouciants et tout contents de mâchouiller les farines douteuses qu'on veut bien leur donner, d'aller en chantant vers les arènes pleines du bon peuple qui vient aux rencontres comme à l'exultoire, mais où qu'on va et pourquoi qu'on y va, mystère et boule de gomme ........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mourad, Nicolas, Arnaud et les autres que des "nain(é)culés" et j'suis poli !! Des bubles gum.

      Supprimer
    2. ce mourad toujours en quete de reconnaissance
      ne pouvant se contenter de son aura sur la rade
      il veut les fastes et les atours de versailles
      disputant au regent GOZE
      son autorite sur les fiefs du monde ovale
      on est parti pour un nouveau DALLAS
      un feuilleton sans fin
      et non pour un DALLAS fatal au president
      une caste s est auto proclamee
      dynastie regnante
      MANDELA revient leur donne une lecon d humilite et d efficacite
      ce n est pas le bouffon taleyrantiste LAPORTE
      qui puisse ouvrir la voie du salut
      ee

      Supprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malin.... bon ma soluce - lui faire bouffer ses cailloux au vieux dégueulasse - est beaucoup moins politiquement correcte et bien sûr elle était fausse . Je vais travailler la subtilité, la complexité et ramasser 2 ou 3 cailloux ... on ne sait jamais . Merci Zarma pour ce moment de réflexion :-)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. une bien belle enigme
      une fille fort intelligente
      ces pierres et les femmes que de precieuses reunies
      la delivrance vient du blanc
      enfin si elle avait lapide le preteur
      banco

      Supprimer
  26. Merci pour cette parabole.... A méditer...
    Moi ce que j'en tire comme conclusion, c'est qu'il ne faut pas hésiter à mentir et à tricher quand on a affaire à des menteurs et des tricheurs car sinon, on se fait plumer..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Zarma
      Réponse immédiate de ma belle mère de 93 ans
      -Elle prend un caillou, et dit au moment de le sortir "celui là je n'en veux pas, c'est celui resté au fond du sac que je choisis...." Elle ouvre sa main et découvrant le caillou noir s'exclame "c'est donc le blanc que j'ai choisi"
      Ayant peu de facilités pour lire https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tractatus_logico-philosophicus j'en profite pour poser des questions qui resteront assurément sans réponse (ou alors je suis trop fort)
      Zarmaou tu es né dans quelle décennie? Quel est ton parcours professionnel? Autodidacte ? Prof de philo à l'université ?
      Il me semble que géographiquement tu habites en Gironde..

      Supprimer
    3. La de parabole de la pierre de zarmaou : intelligence situationnelle

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  27. Du Jean D'ormesson, en pleine paix !
    Allez Olivier

    RépondreSupprimer
  28. @Gariguette
    Concernant ta question sur Serin, voilà une explication plus sérieuse et objective
    http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2016-2017/top-14-baptiste-serin-bordeaux-begles-il-va-falloir-que-je-sois-bon-en-club_sto5746237/story.shtml

    RépondreSupprimer
  29. C'est bien parce qu'il y a des cons comme moi, pour lire ce genre d'article écrit de plus en plus tôt dans la saison
    http://www.rugbyrama.fr/rugby/transferts/2016/transfert-en-fin-de-contrat-de-nombreux-internationaux-attirent-les-convoitises_sto5734653/story.shtml
    qu'inéluctablement, le rugby suit les traces du foot.
    J'attends avec impatience, les premières transactions financières autour d'un joueur (indemnité de transfert conséquente touchée par le club)
    Mais il y a aussi cet article, que beaucoup de jeunes joueurs devraient lire (même Ollivon!)
    http://www.rugbyrama.fr/rugby/pro-d2/2015-2016/pro-d2-biarritz-maxime-lucu-les-jeunes-ne-doivent-pas-s-enteter-a-vouloir-jouer-en-top-14_sto5741258/story.shtml

    RépondreSupprimer
  30. Exact, c'est la prochaine étape, perso je ne suis pas impatient mais effrayé, et depuis déjà un bout.
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi impatient? Parce ce que parfois il faut vite se prendre un mur pour prendre conscience qu'on roulait trop vite...
      Sinon, effrayé, dégoûté par ma propre complaisance à suivre encore et plus encore plus particulièrement ce rugby là.... Ce qui prouve que le fait de n'avoir été qu'un simple spectateur et/ou copain de joueurs ne remplace pas l'expérience de la pratique qui donnerait la force de ne plus suivre ce barnum

      Supprimer
    2. On peut aussi espérer un grand coup de volant avant l'impact fatidique et ses victimes colaterales, mais bon, repartir des ruines fumantes, finalement, c'est p'tet pas plus mal.
      Sinon, pour regouter au rugby, y a le Sud, le souvenir de cette belle coupe du monde, un tournoi prometteur (?)
      Allez, un coup d'oeil discret de temps en temps quand même sur le top lent, on est pas des monstres.

      Supprimer
  31. Heu, pardon, j'avais pas vu l'Equipe
    Allez Miami

    RépondreSupprimer
  32. Un peu démoralisé par la fugacité annoncée de ce blog. N'est-ce pas un peu tôt pour les bilans ? Ne devrions-nous pas nous recentrer sur des sujets rugby (ou étroitement associés) plutôt que d'échanger des private jokes qu'il serait bien prétentieux de croire attirants ? Sans aller chercher très loin, le personnage Hansen et, de façon générale, l'entraînement au sens le plus vaste du côté de Wellington, sont d'excellents sujets pour notre (trop) petit groupe, dont le principal mérite et la fonction première sont de tenter d'apporter du positif dans un jeu hexagonal qui en manque bougrement. L'Equipe, certes, apportait une exposition, mais nous connaissons tous des blogs qui ont su se passer d'un booster.
    Enfin, en dépit de nos divagations (j'ai donné copieusement), nos envois sont tout de même radicalement différents des échanges d'insultes qui accompagnent les "papiers" des journaux. Ce dont nous pouvons être satisfaits, mais qui nous place dans l'entonnoir. Version pessimiste : le rugby français, niveau international ou national, se prête t'il aux envolées et aux réflexions à longueur d'année ?... Je désapprouve totalement la politique école de commerce de L'Equipe, mais le cynisme du journal nous envoie un message.
    En outre - j'ai assez d'estime pour chacun de vous pour cacher le fond de ma pensée, n'est-ce pas Richard - si on recherche le nombre, nos petits jeux intellos sont-ils encourageants ou décourageants ?
    Alors maintenant, il faut sauver et le rugby et le blog... Rien sur la situation en Syrie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Mission: sauver le soldat Richard et son blog joli, fenêtre de printemps sur un rugby froid de cœur et de jeu, en tout cas si l'on n'observe que la mouture des compétitions engendrée par la maléfique paire LNR/FFR. Moyens: tous les moyens sont permis !!!!! Sans doute enfoncer des portes ouvertes, mais en se servant des adresses mail des contributeurs de l'ancien blog, Richard, y'a moyen d'envoyer un petit mot pour dire attention on est là maintenant on vous attend ??? Car il y a paresse intellectuelle et farniente estival à combattre en ces jours; peut-être cette démarche ramènerait-elle quelques épistoliers à-même d'émulsionner un chouïa nos échanges ???
      A part ça, toujours dubitatif devant ce qui parait enveloppé de joliesse, je partage à moitié les commentaires envolés sur la respiration donnée à notre rugby par Bayonne, j'aime bien la pena-baïona et les racines ovalo-basques, pas assez naïf cependant pour oublier que le monde du rugby pro c'est le même pour tous, chacun sacrifie aux mêmes arguties, ce qui est dramatique c'est que précisément ce jeu de légende, en admettant allez qu'il soit de retour, ce jeu de liant et de percées, de courses et de bonds, de rebondissements, de grand large, apparaisse comme une chose extraordinaire et en-dehors des canons du jour, c'est assez dire dans quel état notre rugby se trouve.
      Mais pour éviter de penser que tout ça c'est d'un vieux con arc-bouté sur son rugby de tranchée, d'horions et de coups en douce francs du chausson, je viens de revoir un peu le dernier match de l'AB, c'est de l'envie, un peu plus de fraîcheur que beaucoup d'autres, je retrouve les sentiments que j'éprouve en regardant le CAB, mais indécrottable pessimiste je me dis que ces équipes doivent tout faire pour rester entre la 7° et l2° places, car en-dessous plouf bien sûr, mais au-dessus c'est foutu, la mue se fera inévitablement, la fraîcheur et sa respiration de groupe à l'ancienne feront place aux réalités sévères et cadenassières des enjeux.

      Supprimer
    2. bien écrit.....je plussoie

      Supprimer
  33. En indécrottable optimiste ( d'ailleurs les plages de Berck et Le Touquet étaient noires hier, si c'est pas un signe), j'espère que des Etcheto ou, heu...., voyons voir..., bon des mecs comme lui, quoi, vont finir par convaincre qu'au loin, la bas, tout au bout du tunnel, une petite clarté pointe, qu'un grand vent de chambardement entraînera loin d'ici ( vers Miami, vers l'OM) les fâcheux.
    Et que ce blog, entre deux débats sur la formation ou le talonnage du pieds 4, cultivera toujours la branchitude attitude et les souvenirs de vacances.
    Allez ça peut pas nuire

    RépondreSupprimer
  34. Il m'arrive de penser à la tête de Marti en train de serrer la main d'Etcheto au sourire narquois, fin mai, dont l'équipe non seulement vient de se sauver, mais aussi de se classer devant l'UBB...
    Oui c'est de la fiction mais il s'annonce que Bayonne risque de battre son triste record en descendant en pro d2 avec encore plus de points engrangés que la fois dernière. Ce top 14 va encore plus être serré pour toutes les places...Et bien des clubs signeraient dès maintenant pour être assurés de la 12ème place.

    RépondreSupprimer
  35. Je me demande si Marti et donc l'UBB ne sont pas en train de louper magistralement les titres de président et club les plus sympas du Top XIV (c'est chouette en chiffres romains, hein, ça fait presque sérieux). Le CA Radis tente de digérer le passage à Bordeaux-Gironde-Aquitaine-Voie Lactée, de Musard à Chaban, de l'Académie aux m'as-tu-vu. Evidemment, la comparaison avec l'Aviron, sacré pour l'éternité club de cœur des gens qui pensent bien, enfonce l'UBB comme Etcheto N'Tamack.
    Après le blog de Richard, le club de Marti : le polifriquement correct est décidément lassant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Je ne me prononcerai pas sur l'intérêt dans les circonstances actuelles de suivre les évolutions d'une base de l'OTAN en Turquie (beaucoup de poudre aux yeux, à mon humble avis), je voudrais seulement souligner que ton envoi illustre jusqu'à la caricature le questionnement sur l'avenir de ce blog, très fort en intergalactique sur fond musical, un peu moins sur l'actualité du cad'deb et du groupé pénétrant. Pour ma part, et en professant un profond respect pour la futurologie, je me borne à la futilité des rebonds capricieux.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Richard a écrit 'On va aussi trouver un rythme, un style, peut-être y introduire des papiers, type interview décalé, des drôleries, une fréquence plus élevée, que sais-je. Les idées viennent en écrivant, en échangeant, en écoutant...." c'était le 16 aoüt alors depuis, moi je décale ! Faut quand même pas être plus royaliste que le roi : quand tu vois les éminentes préoccupations de la lnr - les maillots avec des rayures comme ça, les hymnes ... - nous on est grandioses !
      Sans compter que le FCG ne vous impressionne plus - merci du soutien les gars ; 17 votes négatifs ! ben les cailloux piqués chez Zarma vont voler .... - Sans compter que je n'ai pas encore pu voir Arnaud Méla jouer - Le Devedec est très bien hein ! mais bon ... -
      Sinon l'interview de Jean Salut c'est un sacré morceau, du 1er choix !

      Supprimer
    5. Sylvie (Gariguette), j'aime quand tu ramènes ta fraise...

      Supprimer
  36. Hasard ou Fortuit
    SH, 15 ans de rugby dans les jambes jusqu'en 1988 pour refaire surface en 1996 aux "Canterbury" (vainqueur du NPC 2 fois) et filer très vite aux "Crusaders" comme entraîneur adjoint ou il gagne en 2000 le Super 12 ... 2002 entraîneur du Pays de Galles succédant à G. Henry, vainqueur du Grand Chelem en 2005, puis repart comme entraîneur adjoint des avants pour les AB de 2004 à 2011, 6 Tri Nations sur 8, Champion du Monde en 2011 comme adjoint puis sélectionneur des AB, 4 Championship et Champion du Monde en 2015 ... "entraîneur hélicoptère" galéjade ! si on prend un peu plus de hauteur que l'hélico, a lui tout seul, il a gravi 10 fois l'Himalaya pour atteindre avec sagesse et pugnacité l'Everest ! Est-ce le hasard de rencontres fortuites avec Deans, Henry, qui fait que son palmarès ne peut souffrir que de respect ? Qu’à-t-il fait de 88 à 96 pour ensuite nous sortir des cuvées voir des millésimes pendant 15 ans ? 8 ans de macération pour que le fruit devienne grappe et que cette grappe nous délivre un nectar complexe, sophistiqué mais tellement simple à déguster au final ! Et si on creuse sur le passé des sélectionneurs, je suis que l’on va retrouver cette mécanique bien huilée du don de soi, du don de recevoir de ses ainés, mais aussi du don de transmettre aux générations futures ! Qui peut se targuer d’un palmarès aussi éloquent sur le plan national et international en quelques années ? Le hasard lui a mis entre les mains les meilleures pépites du moment, il a su les bonifier, les transcender et leur montrer que le travail et la patience sont prometteurs de lendemains heureux ! Tenez Mc Caw, disparu des radars … rien ne dit qu’il ne refasse pas surface d’ici une dizaine d’années parmi l’élite AB ….Et est-ce le hasard de voir de nouveaux talents générationnels, surdoués de l’ovale, pousser comme des champignons. Fortuit notre rugby actuel, fait de faux rebonds permanents, de choix tactiques dignes d’amateurs à la petite semaine, même GN, affuté et pleins de malices, ne peut rivaliser avec son collègue du long nuage blanc …. Hélas, sa carrière internationale arrive beaucoup trop tard, loin des succès remportés avec le ST … car là est le problème c’est de saisir le tremplin au bon moment et de ne pas attendre la maturation quand on sait pertinemment que les récoltes seront mauvaises à quelques exceptions près ! Nous sommes d’un archaïsme redoutable, d’un égoïsme forcené et d’une vision digne d’une taupe à tel point qu’il n’est pas indispensable d’avoir un hélicoptère ! Hélas les Alpes ne sont pas l’Himalaya, même si Gariguette vit à proximité …. La consanguinité n’a jamais donné d bons fruits il faut se le dire et se rappeler de l’histoire de France et de nos rois capétiens ou non ! Le rugby français se meurt d’un noyau de pseudos intellectuels qui n’ont de cesse que de faire gonfler le compte en banque au détriment du ballon ovale …. Le hasard des élections fera-t-il comprendre à une multitude de béotiens que nous sommes devenus des sherpas sur la route de l’Himalaya et que l’Everest n’est qu’une chimère parmi tant d’autres …. La seule différence notoire c’est que notre rugby dégueule d’argent plus que de valeurs et qu’il s’enfonce vers des abimes ou rien n’est fortuit et ou le hasard n’a plus sa place.
    Il en est de même avec le blog « Côté Ouvert » … ne soyez pas défaitiste, vindicatif et attristé, ce lieu œcuménique et pastoral va s’agrandir sans coup férir ! Laissez venir les brebis qui n’auront plus d’herbe verte à brouter ailleurs et viendront en bêlant demander aumône pour se nourrir de breuvages ovalesques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, Tautor ! Léger bémol dans ton dernier paragraphe : je ne suis pas sûr que ce blog s'agrandisse "sans coup férir", comme si l'échec n'était pas une option. Le premier a bien fonctionné (à nos yeux), parce que nous suivions l'invitation de Richard à parler rugby, même si les digressions propres à notre sport y étaient poliment saluées. Nous aiderons Richard à regrouper ici en continuant à le faire, comme tu le fais avec ton intéressant dégagement sur Hansen, dans lequel tu glisses l'essentiel : les nouvelles têtes s'insèrent dans une machine huilée et rodée, homogène et solidaire. Je suis certain qu'il y a toujours eu dans l'ombre des Whineray, des Lochore ou des moins médiatiques pour faire comprendre aux ambitieux et aux tenants de fausses valeurs qu'ils ne sont pas les bienvenus. Il y a une police interne, celle qui nous manque pour calmer les couillons. C'est pour ça qu'on parle de religion quand on évoque le rugby néo-z : interdit de blasphémer ! Quand les gars de Wellington suivent les élucubrations de nos farfelus, ils ont une piètre idée des instances françaises, qui n'ont rien appris depuis les parties de belote agenaises et les ventrées de cassoulet.
      Jean Salut ! Tellement unique et tellement français. Plaisir de lecture.

      Supprimer
    2. Charles
      Jean Salut un Lomagnol avant tout, trop gascon pour ne pas être aussi légendaire que Charles de Batz de Castelmore ... dommage car il avait naturellement du panache ....

      Supprimer
  37. l esprit gregaire de la sphere dirigeante ne laisse point de brebis egarees vu que tous les entraineurs officiant en FRANCE sont clones
    je `propose qu a chaque match ces DOLLY se chargent d une equipe differente
    ainsi comme les vrais compagnons ils effectueront leurs tour de FRANCE
    les joueurs n auront aucun mal vu que les consignes sont identiques
    et alors on aura un championnat des entraineurs mieux que celui des clubs non
    fini le bouclier de brennus
    on remettra a l elu la soucoupe de brennus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non. Ne serait-ce pas plutôt les dirigeants, les Dolly ? Dans ce championnat à XIV, il y a six places pour l'espoir du Graal et deux places, bientôt une seule, pour le purgatoire. Et rien entre les deux. Une seule recette pour la survie : des points à tout prix avec mercato fébrile, consignes délivrées avec dragées Fucca, sponsors sur les dents et stress à tous les étages. Résultat, un jeu de trouillards, un risque minimal et une épée de Damoclès. Tout ce qu'il faut pour faire éclore de grands demis d'ouverture... Mais si on ne voit que l'entraîneur, tu as raison.

      Supprimer
  38. Le Devedec nouvel Arnaud Méla ??? Dilemme de cœur ? de raison ? Mais qu'en pense notre Gariguette si apte aux envolées lyriques et dythirambiques dès lors que le musculeux Coujou sort du couloir ??? Va-t'on vers un conflit, un crépage de casque, un tirage de barbe, ou comme Salomon notre consoeur blogueuse saura-t'elle concilier le cœur et la raison ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nini, oui j'ai lu le bout d'article sur RR mais nenni il n'y aura pas de conflit : je crois que ces deux-là s'entendent comme larrons en foire, qu'il y aura transmission du vieux guerrier au - pas si jeune- 2de latte et ça me va tout à fait . Le plus drôle concernant les 2e ligne en ce moment c'est leurs aller-retour entre retraite et reprise . Ca a d'ailleurs donné lieu à de bons articles - ouais enfin des articles comme j'aime - sur Ali Williams, Privat, Nallet et d'autres encore .... Va falloir qu'ils s'appliquent pour AM quand le moment sera venu !

      Supprimer
    2. N'empêche que je continue de mettre Allégret en 1. A Brive comme à Tataouine.

      Supprimer
  39. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  40. Hansen ou pas, la NZ a tjrs tenu le haut de la scène, question de style vie. Sport et rugby en particulier étant étroitement lié avec culture, ils en font leur sport et art (si je puis dire) majeur. En tout cas bien moins mineur que chez d'autres. Ca te pérénise le truc. Même avec des hauts et quelques bas, j'ai pas connu de mauvais entraineurs avant le dernier en date. Mais structures, pratiquants performants et politique idoine sont là. Donc, point besoin de macération et fûts de chênes, juste de la cuve béton pour la récolte de l'année qui se répète, une bonne terre et de bons pieds de vigne et cépages, ça suffit. Et surtout un oeil monoï(de) vers la même direction.
    Je rejoins Charles pour cette année de Top XIV qui risque d'être très jeu de cirque romain. Eviter la défaillance et maitriser la posologie Fucca pour éviter de se faire dessus.
    Je vous (j)en salut bien en continuant de se lire plus nombreux, oh, pas comme un chemin de Compostelle, style cher à Tautor... Tiens, emblême du blog, une coquille St Jacques ovale !!
    Sinon Charles, les autres, Grenoble (...! je compatis Gariguette) besoin de respirer le bon air...
    http://www.airdemontcuq.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme disait M. Fucca, tu frises le carton jaune.

      Supprimer
  41. OK laissons venir les brebis qui n'auront plus d'herbe verte à brouter ailleurs qu'ici, et puis comme le disait le Duc gaillard à un adversaire dubitatif devant l'état de la "pelouse" briviste: "vous êtes venus pour jouer ou pour brouter ???". Donc ici on joue, et c'est sérieux.
    Vendredi jour de poisson ou ravioli c'est selon, jour d'interrogations que je vous laisse en pâture.
    Pourquoi ce -mon- désenchantement latent qui m'assaille au sortir de chaque journée FLOP.14 PRO.D2, pourquoi le plaisir enchanteresse de l'ovale revient-il au galop dès le premier match des tout noirs, pourquoi ces mêmes joueurs NZ plongés dans notre championnat invariablement me font penser à des poissons rouges se cognant aux parois du bocal bien trop petit pour leurs nageoires, pourquoi ce sentiment que notre rugby ne s'en sortira pas, pris dans la toile qu'il a lui-même tissée et de laquelle il est maintenant prisonnier, sans faire sa révolution ???
    Pourquoi penser que l'installation massive d'entraîneurs et de joueurs venus d'autres horizons, au lieu de nous grandir, nous fait perdre plutôt notre identité, notre ADN, et sans être franchouillard ni anti burkini ni anti rien du tout, juste songer que sacrifier à la première mode, à la pensée du moment qui se voudrait unique, c'est juste régresser dans son humanité, dans ses racines, le rugby en ce sens est un bel aspect de notre époque.
    Louer les NZ pour tout ce qu'ils font, avec leur ADN à eux, bon c'est bien, mais ce n'est pas non plus la pensée unique à placer en icône indéboulonnable, je préfère penser que vouloir les copier, les imiter, avec tout le respect qui leur est dû, ce n'est certainement pas la bonne solution pour notre rugby, alors certes on peut *on doit* sans doute *peut-être* s'inspirer de ce qu'ils pratiquent comme jeu, de la toute première formation à la maturation puis l'éclosion au plus haut niveau, mais ce n'est pas d'un ersatz de rugby fut-il NZ dont nous avons besoin, c'est simplement de valoriser notre système de formation pour que le premier petit poussin qui vient s'amuser dans la cour devienne un coq ardent et généreux, et pas un cireur de banc ou un chômeur en déshérence et désespoir. C'est replacer le JEU ovale au centre de notre fédération, pas le jeu des mandats, des contrats, des sièges et des faveurs, le JEU qui n'a pour théatre que ce vert périmètre entre 4 bandes blanches épicétou.
    Rêveur ?? Archaïque ?? Passéiste ?? Nostalgique ?? AH que non pas, pas de repli identitaire non plus, mais l'affirmation que notre rugby a ses valeurs, ses composantes, ses qualités, et nous serions tombé bien bas de songer qu'il n'est plus ici ce creuset d'éducateurs formateurs entraîneurs et joueurs capables de faire vivre, pour le bonheur de tous, au-delà des victoires et défaites, un jeu attrayant, de contacts et d'envolées, d'intelligence non formatée, d'inspiration non contingentée, bref il faudrait que l'on oublie peut-être un peu tous ces paramètres écono-finan-invest-divid et remettre au goût du jour notre petite quincaillerie de jeu au près, au large, de cad-débor et de relances, et comme le disait Bérot un beau samedi de Colombes « on attaque dès la sortie du tunnel ». A vous lire, bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dû lire les propos de Landreau au moment de partir du FCG, besoin de se ressourcer, de se réinventer au contact des autres rugbys . Why not ? Ca doit user le coaching, et quand en plus ça veut pas .... Bref ! Si tous les coaches actuels acceptaient ce type de remise en question, après quelques années ( trop parfois ! ) . Parce que la formation des petiots si elle est faite par des usés de la vie - je ne juge pas - par des perdus dans leurs souvenirs d'antan ... ça ne prendra pas . Ils ont changé les mômes alors oui tant qu'on reste en amateurs y'a pas péril en la demeure mais au delà ... il faudra plus, il faudra mieux . Mais il faudrait déjà vouloir ! Est-ce le cas ?

      Supprimer
    2. Il y a quelques mois, je regardais sur YouTube des matches de nos U quelque chose. Z'ont déjà toutes les tares de leurs grands frères, les p'tits cons ! Des avants qui font le foulée en trop pour montrer qu'ils ont la plus grosse, des arrières infoutus de faire deux passes, des demis qui jouent aux petits chefs de la cour de récré. Quinze mecs, pas une équipe. Alors, les entraîneurs...

      Supprimer
  42. Certes Nini. Encore faut il que dans le creuset les éléments qui se croisent se mêlent, se fondent à l'unisson comme en ... Faut pas se voiler la face, si je puis dire.
    Le coq n'éveille plus grand chose... en terme de méthode, de plans. Et avant d'attaquer, faudra sortir du tunnel pour que la co(q)lombe s'envole. Et le kiwi même menacé d'extinction reste le kiwi, king de l'ovale.
    Au delà du NZ, la valeur îlienne est à la hausse (numéraire ou valeurs ?) Qui en n'a pas 1 ou 2 ? même s'il s'en licencie...
    Sinon, à ne pas rater (?) la chronique à venir de Cali (pas le chanteur) "les tontons flankers" sur eurosport 2, à voir si enchanteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vu Les Tontons (en différé ) j'ai bien aimé on se serait cru ... ici ! c'est pas péteux, le noir et blanc c'est une très bonne idée, sont tous très beaux - wow Jérôme Thion ! -et comme en plus ils ne sont pas cons c'est très agréable . Ritchie il y avait ton Poulain, Raphael ... excellent, généreux tout à fait comme je me l'imaginais d'après le portrait que tu en fais . Cali, c'est un Nounours pas flingueur mais ça fait du bien la bonhomie . La bonne surprise c'est un traitement très humain du rugby notamment une approche de la ProD2 qui fait plaisir à entendre . Cali j'aime beaucoup depuis ses commentaires de la CDM du rugby féminin, je n'aime pas le rugby féminin mais il avait traité les filles en vraies joueuses, avec des remarques sans aucun sous entendu sexiste et j'avais beaucoup apprécié .

      Supprimer
    2. Tant pis, j'ai pas Eurosport 2.

      Supprimer
  43. Le hasard, Tautor, t'es sur ?
    La bas, chez les kiwis, quand qu ' c'est qu'on cause ballon, c'est pas une valeur sûre, le zazar
    Allez, on y reviendra, tu soupçonnes pas l'emploi du temps d'un natif de passage à l'heure de l'apéro

    RépondreSupprimer
  44. Hello guys and girls !
    Avec les buzz de l'ovale, Toulon à Miami, Nagusa qui reviendra ou pas, le retour de la ProD2, Vannes qui l'ouvre, etc, il y aurait de quoi alimenter la chronique au quotidien.
    Mais ça n'est pas mon objet. Mon objet est un objet de désir... Trouver un sujet à la fois décalé et d'actualité.
    Je pense au sas entre Top 14 et ProD2. Sas ou l'argent sécrété.
    J'ai aussi un chouette échange avec Rives sur le jeu de rugby.
    Et tout ce que je n'ai pas pu écrire sur Salut, faute de place dans votre quotidien sportif et qui mérite une visite.
    Vous en pensez quoi, vous ? (dans la série, choisissez votre chronique...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cadeau empoisonné, cher Richard ! Mais beau cadeau quand même. J'ai souvent eu l'impression qu'il fallait choisir entre ce que nous offrait l'actualité (Miami-Toulon, quelle aubaine) et une tentative probablement vaniteuse d'aborder les questions de fond (Hansen est un excellent point d'ancrage). Vieux combat du superficiel et du profond.
      Ce qui me préoccupe (le mot est fort), à la veille d'élections ovales, c'est la réformania si française qui consiste à changer les règles du jeu quand on perd (la VIème République !), ça permet de se faire un programme, de fédérer des mécontents, d'occuper les micros et les caméras et même de faire croire que Salviac est un fin connaisseur. De quoi prendre Camou pour un grand président. Bref, ces élections vont retarder encore davantage l'abord des vraies questions.
      Le rugby, c'est comme la Marine : une génération pour fabriquer des bateaux, deux pour former des équipages, trois pour faire une Flotte. Seuls les Anglo-saxons l'ont compris. Et appliqué.

      Supprimer
  45. pour le décalage je ne vois que Salut !

    RépondreSupprimer
  46. Riri,
    généralement la fin de l'été est prémisse de désirs inassouvis qui ont mûri à l'hombre d'une tienda, de la playa, d'un hamac ou devant une assiette de pata negra con un Rioja .... ou dans les célestes fumées d'un D4 .... hélas la réalité est tout autre ... comme si nous étions des enfants gâtés,pourris qui ont du mal à se concentrer sur un sujet tellement il y a d'autres choses plus palpitantes à côté ! regardes Jan Lou l'exemple type : la plage, les requins, les mémères, l'apéro .... de temps en temps le ballon (rouge ou rosé !) et puis voilà qu'après il est perdu et philosophe !!! Plus sérieusement, le sas mais pour qui ? Quand tu sais que les matchs sont pipotés, que les arrangements se font dans les salons privés ou par téléphone exemple la saison dernière le Racing qui prend 60 à 0 à l'Altrad (raison officielle coupe d'europe, faire jouer des jeunes, etc...), combien d'autres matchs avec des contre performances inexpliquées, des équipes B envoyées ... sont passés inaperçus dans l'indifférence la plus totale .. le hasard fortuit comme dirais Jan lou !!! un sas argenté de plus pourquoi faire ? Et si tu ouvrais et donnais la parole au tout petit ceux qui rêvent de Brennus, ceux qui ont un imaginaire fécond, plein de naïveté, ceux qui vont construire le rugby de demain, leur vision du jeu, des équipes, des autres nations ... ce serait un beau sujet qui nous remettrait les pieds sur terre plutôt que de rêver fortuitement au hasard d'un calendrier facilitateur pour les uns et halambiqués pour les autres !!
    je reste béotien de tout et ouvert aux propositions mon sac regorgeant d'idées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore tu en oublies, saupoudre d'une pincée d ' irrévérence ( pas ma faute, j'ai jamais aimé les mecs en cravate au stade), nappes d'un peu d'autodérision.........
      Sinon, le blanc, aussi, hein, (sûrement les seuls vins du Cap sérieux, c'est pas du Gewurtz, non plus !), saches le si d'aventure je passe un jour du côté de la fière Lomagne.
      Allez, dans l'avion, les squales mouillent, les mémés trépignent, ou le contraire.

      Supprimer
    2. seule la pensée compte !
      de fait les squales mouillent les océans, pour les mémés j'en suis moins sûr !!

      Supprimer
  47. Les arbitres en stage au pays des "Toys" ... "compétences accrues, cohérence et sévérité" voilà le credo pour cette année ! en redescendant, ils n'ont plus qu'à s'arrêter à l'auberge "Soubirous", se fendre d'une médaille, d'un sifflet US et d'une statuette pour avoir un kit complet à disposition pour chaque match !! Quand je pense à Mr Raynal (Pays catalan, conflit d’intérêts ?) pour le match ST MHRC, une horreur dans tous les sens du jeu .... un stage bof, un pèlerinage serait bien meilleur, à pieds,comme pour aller à St Jacques de Compostelle ! Pourquoi les arbitres ne seraient-ils pas sanctionnables avec des suspensions de matchs et des sanctions financières ? Pourquoi Poite et Garcès sont arbitres Pro et pas les autres ? Lorsqu'on regarde les matchs de l'hémisphère sud, les arbitres ont la vie belle, ils n'ont pas besoin de prendre de l'altitude (700 m) pour avoir une vue d'hélicoptère ! S Hansen ne parle que rarement de l'arbitrage et pour cause !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prémonition sur l'arbitrage !
      Hansen me fait mentir ! Franks coupable ou non ? .... Plus profond, plus sournois, plus complexe comme sujet, "l'éthique" et non les "tics" ou les "tiques" est-elle au rendez vous du Rugby ? Que l'on soit joueurs, entraîneurs de clubs ou de sélections, médecins, manager général, présidents de clubs, de ligues, de fédérations nationales ou internationales, est ce que tous les jours l'éthique ovale est respectée ? Et à qui sert-elle ?
      Nous aurons un début de réponse avec la sanction ou non de Franks et peut être que Don Riri va nous sortir une manchette !! Toujours est-il que le rugby s’appuiera t-il aujourd'hui comme demain, sur des règlements, des conventions et des relations de bonne courtoisie ou va t-il légiférer pour que l'éthique soit une et une seule, indifféremment des pays, des couleurs et des enjeux ? Vaste débat qui comme un puits sans fond va attendre le retour de l'écho !!!! A vos esprits !

      Supprimer
  48. Richard, je suis plutôt comme notre fraise, le salut dans le décalage et pas dans les bois. Genre aussi la place de l'arbitrage féminin,
    Et ce petit lien que j'avais raté sur GN : quelques bonnes remarques mai bien poliss(c)é, le gars. Quant à Miami vi(er)ce(ion) Toulon, odeur de poudre ?!!
    http://www.telerama.fr/monde/guy-noves-tous-les-hommes-sont-a-la-meme-enseigne-sur-un-terrain-de-rugby,129484.php

    RépondreSupprimer
  49. Une petite question : est-ce bien raisonnable de jouer sous la canicule ? N'était-il pas possible au moins de changer les horaires parce que les rencontres à 14h 45 et même à 18h30 ça va être chaud !

    RépondreSupprimer
  50. 29-9, 66% occupation territoriale, 56% possession de balle, 9 franchissements (contre deux aux Aussies), 4 essais à rien. Hansen et surtout le capitaine Read avaient demandé ça, exactement. C'est du moins ce que j'ai lu du transcript de leurs confs de presse d'avant match. Et c'est ce que les All Blacks ont produit. Impressionnant. Vivement novembre.

    RépondreSupprimer
  51. Impressionnant, precis ( first half time a little bit bordélique, isn't it ?), limite flippant d'efficacité, à part une compagnie de crs renforcée par l'équipe de vélo rosbif, je vois pas.
    Allez Australia, ça risque d'être long, cette année.

    RépondreSupprimer
  52. Vraiment pas glop la fourchette du gars Owen Franks. Ca mérite six mois.

    RépondreSupprimer
  53. Toulon-Pau, vainqueur la chaleur, beaucoup d'approximation dans les passes. Complètement loufoque de jouer ce match à 14 h 45. Z'ont pêté 1 cable Canal ! et à même encablure, la ligue aussi. Le muguet assure juste de quoi faire tintiller ses clochettes, sans panache bien évidemment. Pa mieux qu'à Bayonne. Les gros ont souffert, dont Bastareaud inexistant. Mais bons comme l'innovation est à faire jouer 4 centres par manque d'ailiers... Quel blagueur ce Mourad. ! Faudrait pas non plus qu'ils se sabordent. Pau n'a pas su saisir sa chance comme Bayonne, notamment au pied.
    Pas certain que Poite ait influencé les ébats blacks sadominateurs. Mais aurait pu faire pouët-pouët devant le geste d'O. Franks. Mérite de prendre un bon coup de lacrymo pour quelques mois ou couper 2 doigts...

    RépondreSupprimer
  54. Tain oui, par rapport à Dupuis qu'avait pris long , lui c'est perpete, minimum !
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori, la SANZAR ne citera pas Franks !
      Hansen dément avoir eu une entrevue secrète avec Poite...
      Michaël va devoir Cheickker grave ses kangourous pour redresser la barre.

      Supprimer
    2. un peu jésuite sur les bords l'ami Hansen : il n'a pas rencontré Poite mais Jacko Peyper, son assistant ... coquinou, va ! https://www.theguardian.com/sport/2016/aug/28/all-blacks-secret-meeting-with-referee-did-not-happen-says-steve-hansen

      Supprimer
    3. Mais cela fait il partie du jeu ??

      Supprimer
  55. Tautor, je réponds à ton message plus haut béotien ouvert. Faut qu'on crée un chemin de Compostelle du rugby. Chaque étape organiserait un petit accueil bar à vins/resto/tapas/ou apéros dinatoires, avec décos restos/chambres/sanitaires à thème rugby bien sur, expos, musique, photos de clubs de la région et voire autres décalées ou à ne montrer qu'aux initiés... Après faut voir les lieux de départ et d'arrivées. Mystique, festif, épicurien, pourceau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tautor & guys & girls, of course !

      Supprimer
    2. Sergio,
      la Béotie est un grand territoire à explorer ... les chemins menant à St Jacques sont nombreux, l'essentiel sont les étapes, comme tu le soulignes si bien, Soyons Pèlerins, du soleil à la lune, de l'alpha à oméga, la quête sera d'apprivoiser "le botafumeiro" !!!

      Supprimer
    3. N'empêche qu'un p'tit périple (pédestre, cycliste, mais pas forcément des kms et festif) par des p'tits clubs, respirer le rugby par le bas ça doit pas forcément puer des pieds s'ils ont chacun leur botafumeiro ! Je pense que c'est quelque chose à explorer si d'autres étaient OK...

      Supprimer
    4. je valide l'ami Béotien !

      Supprimer
  56. Revu vingt fois le geste de Franks. Impossible de trancher. Attends toujours l'opinion de la "victime". Note que l'incident mobilise mieux les tribunaux populaires spontanés que les gestes techniques, plus nombreux que pendant un Tournoi entier. Suspendre Franks ? Non, faut raser sa femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lui coller perpette, tondre son épouse, séance tenante, et devant la foule en liesse de préférence,t'as raison, Charly.
      Plus sérieusement et pour espérer plus de cohérence entre le Nord et le Sud, on aimerait l'espoir d'un semblant de début d’enquête, tout de même.
      Revu que dix fois ( j'ai que deux mains, fô comprendre), m'semble bien qu'il insiste un peu, juste une impression.
      Place aux spécialistes, because les tractations secrètes dans le fonds des ouatéres,c'est pire que le geste,non?
      Allez, de la clarté!

      Supprimer
    2. Pas besoin de revoir 20 fois. Clairement, il met la main sur le visage une première fois, on va dire à plat pour être gentil. Et une deuxième fois, où l'on voit bien qu'il chercher yeux, nez et Poite qui semble lui indiquer d'arrêter... Alors bien sur, s'il faut aller vérifier s'il lui a mis au fond des orbites ou pas ! Dupuy a pris 6 mois pour ce qui était plus une esquisse qu'une vraie fourchette. C'est le même problème que pour les placages cathédrales, le geste est il intentionnellement dangereux jusqu'au bout. C'est rouge et après à voir pour sanction (témoignage de l'agressé ?). Mais Poite peut normalement pas laisser passer ça comme il l'a fait. La SANZAR non plus. Sinon y vont tous avoir les doigts crochus.

      Supprimer
  57. un néologisme de Thomas Lombard - en fait sa langue a fourché - il nous parle d'un joueur "intellijouant" j'ai trouvé ça très bon, c'est un peu ce qu'on recherche ( à mettre en parallèle avec les propos de Simon Mannix comparant les joueurs Français, Irlandais, NZ et autres .... )

    RépondreSupprimer
  58. Ouaip, un type attachant, le décoiffé du Béarn.
    Notons de conserve qu'en Août, tout le monde veut attaquer des vestiaires; qu'en restera t'il après les premiers frimas?
    Allez , espoir.....
    Dites, la franchise Du Plessis, déjà l'hiver ?

    RépondreSupprimer
  59. Semblerait un peu spécial quand même d'après info d'un joueur. Pour les compos, t'es dans le groupe ou pas sans plus d'explications. Sauf s'il a des relations plus particulières avec les pointures.

    RépondreSupprimer