lundi 24 octobre 2016

Ordo ab chao

World Rugby va devoir modifier sa nomenclature qui veut que trois tiers constituent le tissu mondial. Cette hiérarchie instruit principalement les records et si les All Blacks comptent désormais une nouvelle ligne à leur palmarès, à savoir le nombre de rencontres remportées d’affilée - dix-huit depuis samedi dernier - ça évite d’avoir à signaler que c’est faux puisque le record absolu appartient à Chypre, vingt-quatre victoires consécutives. A placer dans les miscellanées ovales, certes, mais rafraîchissant par les temps qui courent aussi vite que Julian Savea.
Depuis que le rugby s’est mondialisé sont apparus les Japonais ; et Ohata en tête des meilleurs marqueurs d’essais devant David Campese. Il a fallu donc modifier la hiérarchie et c’est heureux puisque les Brave Blossoms sont capables de faire chuter l’Afrique du sud en match officiel, comme ce fut le cas à Brighton, l'année dernière à pareille époque. On hésitera cependant à faire se rencontrer les Chypriotes et les All Blacks. En parlant de rencontre, j’avais eu le temps de discuter avec Daisuke Ohata à Brighton, justement. Il était assis aux côtés de François Pienaar et de George Gregan, très courtisés par les médias dans cette salle de presse du Falmer Stadium dont je garde un chouette souvenir.
Ohata stoïque, visage émacié, regard ébloui comme celui d’un faon dans les phares d’une voiture en pleine nuit, réduit à se placer dos au mur pour ne pas déranger, accompagné d’une traductrice qui ne connaissait rien au jeu de balle ovale et souffrait pour nous proposer une version anglaise des propos de celui qui est considéré comme une relique sacrée au pays du soleil levant, mais incapable d’aligner deux mots dans la langue du rugby.
Un débit façon Kazuo Ishiguro pour la douceur du phrasé, lumière pâle sur la colline de Brighton, l'allure de Yukio Mishima pour la confession poussive derrière le masque et la posture raidie par l’embarras d’avoir à se livrer. Pour vous dire que les records ne sont pas ce qu’on leur donne, c’est-à-dire beaucoup de pouvoir d’évocation dans ce rugby contemporain marqué par les statistiques, les analyses chiffrées et les géolocalisations par GPS. Que tout cela est très satellite...
Je préfère aux créations assistées par ordinateur le lâcher prise d’un Clermont – Bordeaux en version européenne, désaxé à l’heure de jeu, cette libération soudaine des carcans pour laisser libre cours à l’imagination, à l’improvisation et aussi au bricolage d’un Rougerie troisième-ligne centre réalisant une performance de premier choix, lui le remplaçant décentré.
A l’origine, je pensais vous livrer ce qui ressemble à un cauchemar, celui des joueurs bientôt casqués avec deux écouteurs intégrés pour écouter les directives du coach et prendre connaissance de statistiques et d’indications. Du genre, à Clermont : «Morgan, tente la pénalité, elle nous qualifie pour la phase finale» ; à Montpellier, «Jacques, jump on 3, they’ll throw there» ; à Toulouse, «Jean-Marc, l’ailier côté ouvert est avancé, tape profond !»
Tout est parti d’une phrase de Mike Ford, le nouveau manager du RC Toulon en lieu et place de Diego Dominguez, vendredi dernier, dans L’Equipe : «Il faut jouer à partir du chaos. La clé est qu’au premier coup d’œil chaque joueur sache ce qu’il doit faire.» Le ordo ab chao des Anciens, chaos conçu comme l’opposé du cosmos, construction divine et parfaite. Ce chaos qui permit l’explosion de onze essais, autant d’irruptions volcaniques. Je vous laisse avec cette pensée : déstructurer pour (re)créer. En nous y prenant bien, ça peut nous occuper la semaine.
Post scriptum, ce rappel au soutien du nouveau magazine rugby, Flair Play, bimestriel qui attend votre obole pour assurer sa parution, début décembre. Plus que 13 % de budget à trouver. Œuvrez en allant sur https://www.kisskissbankbank.com/flair-play-le-magazine-aux-regards-uniques-sur-le-rugby.

225 commentaires:

  1. De retour d'une formidable immersion chez les Fous de la diag dont le roi est François III , brutal retour sur la planète ovale qui décidément ne tournera jamais rond, c'est pour ça qu'on l'aime ! Mais quand même, au pays du Sir de Pompadour, pas que, il nous faut maintenant un Ford pour les cours de conduite , mais où qu'on va, ou qu'on va ?
    Allez créer le désordre.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, joli post, encore et toujours, et que oui qu'aux ordinateurs et autres machines satellitaires qui mettent en orbite des joueurs décervelés, je préfèrerai toujours et mordicus les aléas du jeu et ce qu'un mauvais rebond ou une inspiration de l'instant vont créer d'incertitude et de respiratoire dans une partie. Quand on voit la pauvreté du contenu technique et tactique d'une rencontre (en général) de haut-niveau (chez nous), avec des athlètes dont c'est le métier, qui s'entraînent chaque jour, physiquement développés/suivis/améliorés, des idées -on l'espère- claires comme de l'eau (de source of course) sur ce jeu de rugby qui appelle à l'appétence, aux défis et combats premiers puis aux intervalles, débordements, courses, on se dit que c'est pas gagné tant les schémas sclérosent le jeu, inhibent les joueurs, étouffent le jeu. Le Mike de chez Ford l'a pas inventé l'eau chaude avec son "...Il faut jouer à partir du chaos. La clé est qu’au premier coup d’œil chaque joueur sache ce qu’il doit faire...", mais surtout au-delà de sa phrase quid des applications terrain, sent-on le RCT dans cette voie de donner au jeu toute sa place, alors qu'au contraire ce club est le chantre du jeu cadenassé, fermé, les seuls éclairs venant de perforations et bombardements répétés, y-compris de leurs arrières, c'est le règne du rugby-pourcentage, des fameuses stat's et autres courbes GPS, alors c'est bien beau d'en causer, mais la posture affichée faudrait peut-être la mettre en pratique. D'ailleurs tous les staff FLOP.14 parlent de jeu quand la plupart travaillent essentiellement les fondamentaux de la conquête, les principes de la conservation et la DEFENSE sous toutes ses formes, élevée au rang de doctrine !!!!!!
    Partant pour une finale Chypre/Japon, faudra attendre un peu, mais ????
    Dans le même tempo, c'est qui les Russes qui survolent leur poule en petite coupe d'Europe, une entreprise, un mécène, une franchise, une bande de copains, une vitrine d'Etat ????
    C'est une blague le coup des écouteurs, hein ??? Au premier coup de casque ça risque de causer un court-jus et je te dis pas le bordel à l'intérieur, les interférences risquent d'énerver grave les casqués et de provoquer des générales électriques ....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à tous, Ritchie ton cauchemar c'est celui du "meilleur des mondes" d'Huxley : une société parfaite où les individus parfaitement conditionnés vivent tels des zombies souriants et heureux - parait-il . Un seul dieu : Ford ( tiens donc ? ) allusion au créateur des Ford T la voiture de l'Américain moyen, celui qui a institutionnalisé le taylorisme, le travail à la chaîne qui comme chacun sait est le bonheur ultime ... D'un Ford créateur d'une société organisée pour son plus grand bénéfice à l'autre Ford initiateur du chaos en Top 14 on pourrait croire qu'il y a ... un monde ! Mais non c'est la même chose, tiens cette célèbre citation du Ford Ricain , Henry pour les dames : “If you always do what you’ve always done, you’ll always get what you’ve always got.” pas mal hein ? N'est ce pas là aussi un appel à la créativité ? Sont comme ça les Ford du monde entier : ils en veulent toujours plus mais c'est aux autres de se bouger le c.. Bon a priori chez Mike Ford ça part d'un bon sentiment ; "casser les lignes" comme ils disent les politicards . Je crains que ce ne soit le signe d'un épuisement des solutions, quand tout a été essayé sans succès ben on casse tout en espérant que de ce bazar sortira quelque chose . Ca ne m'inspire rien d'autre pour l'instant mais je n'ai pas encore bu de café ceci expliquant peut être cela . @+

    RépondreSupprimer
  4. ils ont voulus numeriser notre jeu depuis quand l oeil humain ne peut pas deceler si un joueur fatigue doit il etre remplace l abandon des decisions tout est devolu au culte des nouvelles techniques au dieu BIT
    bientot un chauffeur de tribunes donnant l ordre d applaudir un autre a la buvette
    comme je disai a mon entraineur les consignes a la gare
    place a l improvisation fi des schemas de jeu
    et un grand merci aux AB parfois malmenes parfois bouscules
    mais toujours prompts a vite imposer leurs vitesses leurs soutiens
    pour moi le prix NOBEL de apotheose rugby au talonneur black COLE
    et vive les series inferieures


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais on te dira qu'il est sous perfusion
      II y a semble t il une ombre qui plane sur le long nuage blanc , voir post d'hier

      Supprimer
  5. bonjour à tous, et pour d'entrée parler d'autre chose, à moins d'évoquer comme ci avant, le cassage de ligne, à voir plus loin.
    On a souvent vu des arbitrages à la maison, mais pourquoi M. Clancy en a t il fait tant hier apm, en faveur du Stade?, Le volleyage de Bèzy, disons que 10 fois sur 10 c'est carton jaune et plus que quelquefois c'est essai de pénalité entre les poteaux.Comprennes qui pourra....

    RépondreSupprimer
  6. Plus un retour aux sources du jeu de toujours qu'un épuisement des solutions mam z'elle. Ceux qui n'ont pas perdu de vue là formation de base, la recherche du déséquilibre chez l'adversaire, bref ce qu'on apprenait en premier tout marmaille, peuvent innover avec succès , les autres, les tenants de la fonte et de l'axe profond comme seul credo, ceux qui n'attaquent pas à cause qu'on est pas dans la bonne zone, qu'on a le planchot, ou pas, qu'il pleut, que les planètes sont pas alignées, sans compter vigie pirate, ben ils vident les stades et les audiences à Bolloré, et c'est tant mieux.
    Sinon, l'autre, celui de Detroit, c'était quand même un bel en...., hein !
    Allez, un bon peu d'Arabica, une pointe de Robusta et c'est parti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour JanLou, je suis bien d'accord mais pour les djeuns les sources du jeu ça ne veut plus rien dire, sont formatés au jeu fermé ( voir le Nini's post plus haut) c'est comme si tu demandais à des hockeyeurs de devenir des ballerines : va falloir un bon moment pour s'acclimater . Et puis ça nécessite un bon niveau d'intelligence or ce sont les AB qui en ont le monopole . Bien sûr c'est plus cool de la part de Mike de dire "qu'au 1er coup d'oeil chaque joueur doit savoir ce qu'il doit faire", parce que "arrêtez d'être cons les gars" ça passait moins bien niveau communication ! Le coup d'oeil ça me plait bien, mais ça va prendre du temps à remettre en place . Entre les écouteurs il n'y a plus de cerveau alors le coup d'oeil c'est l'oeil du bovin, c'est gentil, ça peut aller chasser le Pokemon mais au delà ... bon allez meuh à tous :-)

      Supprimer
    2. Monopole, monopole, vite dis quand même! C'est pas parce qu'ils sont arrivés les premiers sur l'Everest qu'ils ont tous la tête dans les étoiles non plus .
      Demandes donc à Fifi du côté de Tyrosse, et pas que, encore plein de mecs qui font du bon boulot. Mais quand les meilleurs sont détectés , la tu as tout bon, joli fruit des Alpes, le clonage entre en action, foutu .
      Allez ,au fait, on a pas un outil pour remplir un peu entre les deux écouteurs, le mammouth, je crois...

      Supprimer
    3. On fait ce qu'on peut JanLou côté mammouth mais là cette année je crois qu'on a le cru du siècle (tu sais ce que c'est toi "un gras de ciel" ? ben c'est un immeuble à New York ) Donc on sort les avirons parce qu'on y croit quand même encore ; la preuve je t'ai détecté un N°9 d'enfer, une tête de lard en cours - c'est pour ça que j'ai compris à quel poste il jouait - je l'ai plié en deux (de rire) il a du potentiel, je vais peut être arriver à dompter ses instincts naturels ( je glande rien et je la ramène) et à en faire un gentleman ! Phiphi sera fier de moi :-)

      Supprimer
    4. oh Gariguette, tu fais le plus beau et le plus dur métier du monde, et je veux bien te proposer une virée sur la côte atlantique, je suis vraiment embêté avec certains joueurs sur le numéro à mettre sur leur maillot, compte tenu de leur attitude sur et hors terrain.
      l'an passé, un gamin prend le ballon de relance, un éducateur gueule :"fixe et donne !!!", l'autre éduc sur l'autre touche conseille :"prend l'intervalle !!!". comme la défense adverse montait rapidement, le gamin plante un magnifique petit coup de pied par dessus pour lui-même et s'en va à dame. Et les 2 éducs dans tout ça ? "ouais, c'est bien, mais tu as de la chance que ça aille au bout". Alors le casque dans les oreilles... c'est déjà ridicule de voir le manager intelligent hurler qu'il faut les 3 points, voir Mola gesticuler pour demander à son botteur de chercher la touche. le mec est pro de rugby dans le "meilleur championnat du monde", et il lui faut une nounou pour lui rappeler sa mission ? on croit rêver. Par contre Mola aurait pu dire à son ailier, qu'il doit accélérer, ralentir, puis pousser sur ses jambes, mettre les bras en V, dégager l'épaule et bien prendre le joueur à la taille et serrer très fort en descendant sur les cuisses de l'adversaire, la tête sur le coussinet et éviter de se prendre un essai sur le plaquage manqué. Mais même l'oreillette n'aurait pas évité une bévue pareille.
      tu imagines, Jean Lou, le mec dans la diag des fous avec une oreillette pour lui indiquer comment courir, respirer, pisser, dormir...
      Pour ce qui est de l'Everest, je crois bien qu'il y avait une polémique sur le fait que c'était le sherpa Tensing qui avait atteint le sommet le premier, les Néo Zélandais se sont bien gardés d'apprendre le rugby aux Népalais.
      le long nuage blanc ne serait-il que des effluves de produits qui font planer, voler, accélérer ? mais l'intelligence du jeu des Blacks ne vient-elle pas du jeu sans ballon, du soutien quadrillage du terrain, de la disponibilité de chacun là où l'adversaire ne les attend pas. Ils sont toujours 3 derrière le porteur, un de chaque côté, un dans l'axe mais ce ne sont jamais les mêmes. Et ensuite, surtout, changement de rythme à la prise de balle et on envoie les chevaux.
      enfin, Gariguette, je veux bien être fier de toi, tu as déjà fait 80% du chemin

      Supprimer
  7. Bon, et bien tout le monde est au café ce matin, ça va désembrumer les neurones, en tous les cas ça part déjà bien ici dès potron-minet, et pas poltron-miner ça promet une belle semaine. Si on fait la synthèse des matinaux d'ici, donc les tenants des staff de ces jours sont pas prêt de faire évoluer leurs équipes, hein ???? Justement nous on aimerait bien qu'ils fassent ce qu'ils n'ont jamais fait, et c'est comme ça qu'ils auront et nous donneront ce que l'on recherche dans ce jeu. En plus on leur demande pas d'inventer quelque chose, hein, non, ce jeu de trublions et de désordres il est là depuis le premier chaos engendré par le WWE, suffit de le sublimer, l'aimer, et faire partager ça aux autres. Pas facile ??? Si c'était facile le rugby on serait pas tous ici dans cette réserve apache du Ritchie chef de tribu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas des Apaches, Nini, des Mohicans ... les derniers .

      Supprimer
    2. Ca vous embête si je prends du thé ?

      Supprimer
    3. Apaches ou Mohicans, quand on voit ce que les joyeux porteurs du progrès ont fait de ces peuples fiers, libres et indépendants, et bien on peut se dire, très modestement, que l'on est un peu comme eux, chassés des vertes prairies bordées de poteaux (bon y'a aussi des bisons dans les plaines, parfois, mais des à œillères ....) par les conquérants marchandisiers de l'ovale, reste à savoir si nous disparaitrons ou résisterons, encore et toujours ????
      Pour le thé ma réponse est partie plus vite qu'un p'tit pet de remplaçant sur la toile bien cirée du banc.

      Supprimer
  8. Vous n'allez pas le croire : je voulais écrire, à propos de Mike Ford, "avant de prendre bientôt la direction sportive du club à la place de Dominguez" et je me suis ravisé. Dommage. J'aurais eu une journée d'avance ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi ? Je l'avais senti que tu l'avais subodoré ! On voyait bien que Napoléon perçait sous Bonaparte, qu'Iznogoud visait la place du calife ... Il pue l'ambition à plein nez ( question de flair) . Reste à savoir si les résultats vont suivre ; me semble qu'à Bath il avait pris l'eau non ?

      Supprimer
    2. De façon, les blogeurs de Côté Ouvert ont voté là-dessus, non ?

      Supprimer
    3. moi, je vote Gariguette :"à Bath, il a pris l'eau".

      Supprimer
    4. Moi Présidente, Phiphi je te nommerai Ministre de la Formation Rugbystique ;-)

      Supprimer
  9. pas du tout, mais avec un nuage de lait (le long nuage c'est à la mode -et pas de chez nous-) mais sans petite adjonction de wouisqui, le matin ça l'fait pas !!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  10. Ford venu du XIII et de Bath. Deux lignes sur un cv qui en disent long sur sa vision du jeu et sur ses ambitions en la matière,à mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, Antoine, mais à Bath, il était parvenu à mettre en place un jeu offensif de qualité. Avec des angles de course novateurs. Mais ça n'a pas duré, en tout cas pas à l'épreuve du Premiership la saison suivante. Mais en quelques mois, il peut redonner un peu d'allure à une ligne de trois-quarts qui parle anglais. C'est sans doute ça la piste. O'Connor, Halpenny, Nonu, Giteau and co, ils ont sans aucun doute envie de parler avec Ford plus qu'avec El Chanta.

      Supprimer
    2. Pour ceux qui demanderaient
      définition de El Chanta
      "Persona que presume de tener algo, especialmente, una capacidad, un conocimiento, un poder, que en realidad no tiene"...
      Voilà qui définit assez bien Diego D. non ?

      Supprimer
    3. Il a aussi bossé pour l'équipe d'Irlande, les Lions britanniques, les Saracens et le XV de la Rose.
      Une toute petite expérience en somme...
      Je ne suis pas personnellement favorable au renouvellement frėnétique des cadres, mais le Patron à Toulon, c'est Boudjellal. Et celui-ci a indiqué porter la responsabilité de ce qu'il estime être une erreur de casting. Ce qui n'est certes pas très élégant mais a le mėrite de tenter de proposer une solution à un problème. Supposé ou non.
      Qu'en pensent les supporters du ST ?
      Une pensée pour Diégo qui n'est dorénavant plus seulement libre dans sa tête.

      Supprimer
    4. Mais justement Ford était bien à sa place en entraîneur des trois-quarts, là en manager sportif de tous les secteurs ( sans compter qu'il va devoir régler le duo amoureux entre Delmas et DalMaso ) ne va-t-il pas comme à Bath se noyer ? Bref je me demande s'il a les épaules pour ce poste très éjectable . ( El Chanta c'est excellent ! :-)

      Supprimer
    5. N'oublie pas, Sylvie, que mon épouse est argentine... Ca aide pour les traductions. C'est elle qui lui a trouvé ce surnom. Qui lui correspond bien, d'ailleurs. Elle l'a rencontré et déjà, il y a plus de quinze ans, m'avait dressé un rapide portrait du personnage. Elle le trouvait mal élevé.
      Il était venu, avec son épouse, dîner à la maison après avoir signé au Stade Français. Invité, il s'était pointé sans bouquet de fleurs, voire sans bouteille. Mal éduqué, m'avait-elle dit. Chez les Argentins, ça ne pardonne pas.

      Supprimer
    6. Ben entre mal élevés ils auraient dû bien s'entendre ? Apparement pas ! Erreur de casting tout du long !
      Quand a Mike Ford il n'a pas encore commencé qu'il est suspecté d'incompétence et d'héritage Fordien malfaisant ! Je ne le connais pas mais je commence déjà à l'aimer rien que pour ça

      Supprimer
    7. Chouette François ! on va pouvoir croiser le fer alors !! J'adore ça ( Bon au passage j'aime bien l'équipe de Bath, pas compris ce fiasco la saison dernière ... d'où un zeste de mauvaise foi concernant Mike Ford, mais zuste un zeste hein ... j'espère qu'il va réussir à Toulon )

      Supprimer
    8. Quand j'évoquais Bath, c'est précisément en référence à la réputation de ce club en matière de jeu offensif et ambitieux.

      Supprimer
  11. 😜😜 des que je finis mon Skype avec Souleymane
    Je reprend mon épée ! Enfin ma Rose !

    RépondreSupprimer
  12. Le tout puissant Mourad, l ' expérimenté Bernie ont quand même sacrément merdoyé sur ce coup, non ?
    Sans déranger madame Ritechaye , n'importe quel amateur du microcosme parigot /rugbylistique de ces années la aurait pu les renseigner sur le lascard .
    Allez, un grand joueur, mais un p'tit bonhomme.

    RépondreSupprimer
  13. D'où qu'on voit qu'au travers l'épistolien Ritchie, que la mondialisation ben c'est la mondialisation. Avec tous les effets pervers que cela provoque de dei profundis à supra.
    Des gentils chypriotes au rugbyland AB, y a encore du décalage, de l'intervalle. Bref, c'est encore disparate. Les valeurs seraient les mêmes, mais pas les moyens. J'me méfie de ce genre d'entraineur fordien qui voudrait cloner du black en définitive, faire des terminators. Même plus besoin de corticos. Et l'humain dans tout ça. Parce que du coup, l'erreur n'est plus humaine. Non, pas de ce cauchemar qui proposerait comme de la cuisine moléculaire. Houlà, j'ai pas pris de visa pour ce genre de destination. Déstructurer ce jeu pour proposer un autre jeu, jusqu'à un autre concept "rubystique" par cybernétique interposée. Et le gazon, l'huile camphrée j'les sens où. On subodorera des effluves artificielles ? Et y aura plus de générales ?? En tout cas, ça risque pas de s'appeler flair play !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de revenir à l'article, la phrase "déstructurer pour recréer" nous invite à la réflexion et que fait-on ? ( moi la première) on botte en touche . Comme si dans le fond ça nous perturbait cette histoire . Vous imaginez le RCT jouer autrement ? Le génie (hum !) de Mourad c'est quand même d'essayer des trucs après ça passe, ou pas .
      Mike Ford vient d'être victime à Bath d'un audit de l'équipe commandé par Bruce Craig si j'ai bien compris, il vient de faire le même examen froid et détaché du RCT - plus facile quand on n'est pas dans la marmite d'examiner les ingrédients - Son diagnostic a plu à Mourad ( pardon de cette familiarité mais c'est plus simple) alors il tente la sauce Mike Ford .
      La réussite d'un club c'est la conjonction de plusieurs facteurs - qualité des joueurs, du staff, ... plein d'autres trucs techniques que vous trouverez bien tout seuls et puis il faut que ça prenne et que ça tienne parce que c'est fragile cet équilibre, ça varie dans le temps .
      Il faut pouvoir imaginer qu'un Mike Ford battu à Bath devienne un Mike Ford gagnant à Toulon . La qualité première de Mourad B c'est sans doute l'imagination .
      Alors je ne sais pas si Ford va réellement déstructurer le jeu toulonnais ou si leur jeu est déjà complètement déstructuré et qu'il ne va faire que ramasser les morceaux pour reconstruire, mais le pari de Mourad c'est qu'il va le faire . Comment ? C'est bien là le coeur du problème ....

      Supprimer
    2. Je vois que la piste est relancée... A vous lire...

      Supprimer
    3. Au fait, quelqu'un aurait-il des nouvelles de notre Tautor national ? Parti en vacances sans laisser d'adresse ?

      Supprimer
    4. Au boulot comme toujours notre Tautor et comme ça ne lui suffisait pas il s'occupe des U17! C'est vrai qu'il nous manque le Lomagnol ...

      Supprimer
  14. Le Mourad et le nouveau propriétaire ont du décidé du nouveau staff ensemble , si près de conclure la vente et la je parle plus business que Rugby tu demandes que le déstructuré retrouve de la structure et un staff qui ressemble à quelque chose . Et surtout soit tu fais baisser le prix où tu demandes au proprio actuel de régler la note de ses recrutements hasardeux !
    Ceci étant dit Gariguette " the jury is out " pour Mike que je ne connais que par son CV et Marc avec qui nous sommes en Pays de connaissance
    Vamos à Ver .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire l'interview de Christophe Dominici ( par RE) il est très pessimiste sur l'avenir de Mike Ford au RCT, pour lui il ne fera pas mieux que Diego ...
      Sinon c'est qui les recrutements hasardeux dont tu parles, et pourquoi hasardeux ?

      Supprimer
    2. Dominici est fidèle en amitié...

      Supprimer
    3. Aahh ! La fidélité de Dominici...
      Depuis qu'il a quitté la Rade, le garçon a bel et bien oublié ses racines...
      D'aucuns racontent même que frustré de n'avoir jamais été appelé au chevet du RCT renaissant sous la coupe du zébulon présidentiel, il en aurait gardé quelque aigreur...
      De cette rancoeur qui depuis 2006 vous empêche de faire le moindre commentaire positif sur votre club d'origine.
      En revanche, dès que se tendent les micros des "voici" et "gala" rugbystiques alors là...

      Supprimer
    4. JM, je te trouve bien désagréable pour le journaliste de "voici-gala" (on dirait du Dali) que je suis puisque j'ai tendu le micro à Domi. Tu me connais, nous nous sommes rencontrés, penses-tu un seconde que j'aurais publié une interview qui n'aurait pas été pesée. Si j'avais senti que l'amitié de Domi pour Diego influait son jugement au point de la rendre caricatural, penses-tu une seconde qu'il aurait été mis en ligne par mes soins avec ma signature ? Lis les commentaires des internautes à ce sujet, y compris des toulonnais... Domi est souvent dans le Var, connait bien le sujet, n'a pas perdu ses racines. Ca fait vingt ans que je le pratique. Rancœur ? Non. As-tu lu l'interview ?

      Supprimer
    5. Oui, je l'ai lue !
      Et sur ce coup-là, suis suis assez d'accord avec ce qu'il dit.
      Ce qui ne m'empêche pas de penser que ce garçon ne perd jamais depuis 10 ans une occasion de dézinguer son club d'origine.
      Je goûte assez peu.
      Pour ce qui est de "voici-gala", rien de personnel, Richard !
      Simplement, je pense aux nombreuses fois où le garçon s'est épanché.
      Aux nombreuses fois où la presse, friande, ( Du rififi au RCT c'est bon ça, Coco, ça clique ! ) a tendu des micros complaisants.
      Et pendant ce temps, à la Ligue ou à la FFR...

      Supprimer
  15. Je parlais de Diego mais aussi pour l'instant Nonu n'a rien montré ! Il est top à côté de Conran Smith mais honnêtement pas vu grand chose depuis qu'il est la
    Vincent Clerc pour qui j'ai le plus grand respect pareil et FDT n'a pas encore trouvé sa vitesse de croisière
    Hasardeux peut être pas mais pas convaincants et beaucoup d'argent derrière ces contrats la
    Pas lu Dominici et il connaît sans aucun doute le Rugby et Toulon mieux que moi mais bon beaucoup d'anglo saxons dans cet effectif plus que de Toulonais en tout cas
    Allez je souhaite au RCT de la stabilité et a Mike Ford et son staff de réussir autant pour le peuple Toulonais que le Rugby du Sud Est
    Ils sont quatrième , encore en piste en coupe d'Europe donc un peu de calme après ces deux mois de tempête et qui sait ...
    Mon cœur est à Toulouse et il est bien triste depuis 4 ans ... les perspectives données par le Docteur Tautor avant qu'il disparaisse ne m'ont pas rassuré sur le temps de guérison du malade , tout juste si il ne me les expédiés pas en Pro D2 😱😱

    RépondreSupprimer
  16. Sur le coup pas sûr que je fasse preuve d'un grand fair play... je ne sais quelle mouche m'a piqué mais j'ai réagi à un tweet de Clémentine Sarlat et mis Richard Escot qui n'avait rien demandé dans la boucle...
    "150 fois c'est pas encore assez! Lettre ouverte: https://lc.cx/oGMM @ClemSarlat et @RichardEscot que j'agace avec mon marronnier à moi.."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne marche pas ce lien Letiophe je n'ai rien trouvé :-(

      Supprimer
    2. je confirme, n'y'a rien au bout !!!!!!!!!!

      Supprimer
    3. Bonjour Gariguette et nini
      Pour moi ce lien fonctionne https://lc.cx/oGMM
      Sinon c'est le lien court de ça
      http://vrac.2cbl.fr/qui-aime-bien-clementine-chatie-bien/
      Et le tweet c'est ça
      https://twitter.com/cbedou/status/790682481913651200
      Si avec tout ça vous n'y arrivez pas...
      Pourtant c'est toi Gariguette qui expliquait la méthode avec un PC (surligner le lien, clic droit ouvrir le lien)
      Sinon pour continuer dans mon obession, ici je suis à Malaga Espagne ...matchs de foot sur bein... et club de foot local idem que le PSG (cf mes petits liens sympathiques dans ma "lettre")
      A+

      Supprimer
    4. le 1 et le 2 ne fonctionnent pas mais avec le 3e lien ça va et on peut arriver jusqu'à ton texte : c'est pas une obsession ton truc c'est des principes, tu as bien raison de t'y accrocher ! (Pas obligé non plus de lui cirer les baskets à la miss, c'est pas Roberte Chapatte ! Tiens tu lui piques ses fiches et on va rigoler un moment y'a plein d'autres filles plus intéressantes mais bon la blondeur a parlé, c'est le syndrome Canal qui a fait des petits(es) sur France Téloche : tu mets de belles potiches, tu les entraînes à rire gracieusement et voilà ! Entre les pom pom girls sur les terrains et les blondinettes à la télé le rugby donne une image vraiment en pointe des femmes, en pointes d'asperge . Ou alors il y a Cécile Grès, c'est bien aussi .

      Supprimer
    5. Non, non, soyons objectifs...
      Une fois évacué l'argument 100% vérifié que jeune et jolie c'est un plus indéniable dans les médias "télévisuels", tu ne peux pas comparer exactement le cursus des deux blondes du Paf audiovisuel sportif voire de la brune.
      Je me suis fait exactement la même réflexion que toi. Et en plus je fais partie de cette masse de "cons" capables de s'amuser de voir "Isabelle!!" sur le bord de leur terrain de rugby.
      Clémentine S. a vraiment pratiqué le sport à un très bon niveau et fréquenté des sportifs (rugby en particulier) et son cursus et mode de recrutement n'a rien à voir avec ceux d'Isabelle.
      Ensuite, je persiste et je signe, nous sommes tellement "nuls" d'une manière générale en langues dans les médias sportifs (ce qui explique la longévité d'un Nelson Monfort), qu'elle a une bonne et longue carrière à jouer sur les bords des événements sportifs.
      Il n'empêche, comme je le ferais pour ma fille, sans jouer les vieux ronchons, je l'encourage à bien réfléchir et mesurer certains enjeux...Après tout elle semble avoir commencé des études d'histoire....ça apprend à prendre du recul sur les choses non?

      Supprimer
    6. Tu as raison de la comparer à Nelson, comme lui elle peut traduire les propos d'un sportif en direct mais comme lui c'est souvent assez approximatif ( en même temps ce qu'ils disent c'est toujours pareil, là où ça coince c'est lorsqu'il y a une forte personnalité qui exprime un point de vue différent et ce n'est plus du tout la même limonade, son grand art alors c'est de dire n'importe quoi avec assurance et un magnifique sourire ! Pour ses amitiés sportives franchement qui ignore encore qu'elle a fait Staps avec Max Machenaud ? Je ne suis pas fan non plus de ces congratulations en direct entre anciens de la même promo, ça mène inévitablement à la complaisance . Bon en même temps est-ce vraiment du journalisme de demander en 2 mn à un joueur s'il est content de la 1ère mi-temps ? hum .... ) Pour en revenir aux femmes journalistes il y en a une qui commente très bien le rugby, je ne sais pas son nom elle est du sud ouest, je l'ai entendue lors de la CDM féminine et elle était excellente . Je ne te parlerai pas de son physique parce qu'en fait on s'en fiche non ? En tout cas on devrait .

      Supprimer
    7. Il y a souvent matière à des scènes cocasses dans le cinéma sur l'entremise d'un traducteur, ses choix plus ou moins délibérés et ses approximations. Mais là aucune ne me revient en mémoire.
      Bon moi je zappe un peu tous ces habillages de fin de mi temps ou match, donc j'avais pas noté ces "con/com-gratulations/plaisance....
      Et pour ta remarque sur le physique j'ai bien compris ton souhait que ce ne soit pas le critère déterminant... mais j'ai l'impression que c'est pas gagné....

      Supprimer
  17. DON DIEGO DE LA RADA destitue
    un CDD(discretionnel)
    arrive DON FORD avec sa T4et son taylorisme
    tiendra t il jusqu au prochain salon
    LAPORTE toujours l huis
    pret a sortir de ses gonds
    TOULON DALLAS meme feuilleton

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    Bon et bien attendre un peu pour savoir si le RCT de l'année tourne plus rond en mode Ford qu'en équipage Italo-Argentin, hâte de constater la mise en place de ce jeu intelligent partant du désordre organisé vers l'adaptation inorganisée. Dans notre beau jardin des poètes qu'est devenu notre FLOP.14 la fiction rattrape rarement la réalité, les rêves ne trouvent pas leur place dans sa politique du rendement, des résultats, du classement et des investissements et retours. M'enfin pas jeter avant que de voir, certes, déjà voir comment les 2 demi-coach en charge des avants vont bien pouvoir soudain se trouver quelque(s) atome(s) crochu(s) ou pas . Les joueurs, nouveaux prolétaires de l'entreprise, comme dans la vraie vie les ouvriers de Smart ou d'Alstom, ils subissent, et même si l'ovale paye mieux que l'usine, pour les uns et les autres au final ils ne pèsent pas bézef !!!!!!!!!!!!!!
    Si j'entends bien les bruits du marigot, du côté ST c'est pas mieux, et on va sans doute là-aussi assister à des exécutions en place publique. Encore que là moi je sens plutôt plutôt un souci vers les membres du staff hors Molla, notamment je me pose la question du rôle de Pelous, bien terne et effacé depuis que ça ne rigole plus sur le terrain, et visiblement en panne d'idées et de solutions, ou alors des idées cachées et des ambitions secrètes ????.
    Je viens de relire Ch Urios dans le texte, pré-CE post-CE, c'est contradictoire au possible, des paroles sans autre but que satisfaire aux obligations, tellement adaptées aux attentes et intérêts des uns et des autres -qu'il convient de ménager-. P..... ce rugby en arrive même à transformer les gens élevés dans le terroir des traditions en petits épiciers rapiats et avides.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui Nini, alors qu'on pensait le problème situé seulement côté joueurs - niveau insuffisant pour l'international etc ... bon j'écris ceci mais suis bien incapable de l'évaluer ce niveau moi tant que ça joue un peu ... - donc nous voilà avec des coaches en souffrance un peu partout ( le problème joueurs entraînant sans doute le problème staff ) . Côté présidents ça ne va pas mieux, citez moi un club avec un prés content, un staff rayonnant et des joueurs radieux ? Oui bon le CABCL, en raison de la présence de l'immense Arnaud Méla �� mais sinon ? ... Et même parmi ceux qui vont bien ( ASM par ex) lequel n'a pas connu de crise récemment ?
      C'est la vie, avec ses aléas, on est toujours sur le fil en attendant la prochaine crise alors carpe diem , allez je l'écris en entier "Carpe diem quam minimum credula postero" Horace s'adresse à une dame et lui dit :
      "Leuconoé, ne cherche point à connaître, malgré les dieux, quel terme ils ont fixé à mes jours, aux tiens, et n'interroge pas les calculs babyloniens. Oh ! qu'il vaut bien mieux se soumettre à tout ce qui peut arriver ! Soit que Jupiter nous accorde encore plusieurs hivers, soit qu'il ait marqué pour le dernier de notre vie celui qui maintenant brise la mer Tyrrhénienne contre le môle qui la resserre, docile aux conseils de la sagesse, filtre tes vins, et mesure tes espérances à la courte durée de la vie. Tandis que nous parlons, le temps jaloux s'enfuit. Jouissons d'aujourd'hui, sans croire beaucoup à demain."
      Voilà je vous laisse faut que j'aille filtrer mes vins et mesurer mes espérances à la courte durée de la vie .... et puis aussi faire le ménage .

      Supprimer
    2. AH AH mdr .... oui oui oui CAB (CL c'est venu plus tard). M'inquiète quand-même l'après Arnaud, et pour le CAB et pour toi m'dame, va falloir que docteur Tautor et coach Ritchie prévoient une thérapie sévère et adaptée pour ne pas sombrer dans de terribles errements entre les en-but et les lignes de touche d'A.Domenech.
      En attendant profite lapin, profite !!!!!!!!!!! (pardon de cette familiarité, mais c'est si bon de se laisser aller).

      Supprimer
    3. l'alliance de la carpe( diem) et du lapin ?

      Supprimer
  19. Re,
    Notre nouveau Nobel de littérature, le grand Bob, lecteur assidu des petites et grandes divagations des Ritchie-boys, nous fait parvenir une petite complainte, à déguster devant café ou thé, au choix:
    Un joyeux Président est venu me voir tout à l'heure
    Avec son chéquier et d'la monnaie
    Il m'a dit je veux le meilleur entraîneur
    Dis-moi comment je peux l'ach'ter

    Je voudrais qu'il soit soumis et très obéissant
    Et surtout qu'il ait des résultats
    Faut-il le recruter ici, ailleurs ou là-bas
    Pour qu'il soit mon chevalier servant

    Si tu l'choisis plutôt Sud-Af
    Tu n'auras qu'un rugby de baffes
    Si tu l'choisis plutôt British
    Il foutra ton rugby en friches
    Si tu l'choisis plutôt tout black
    Faudra que tu t'méfies de l'arnaque
    Si tu l'choisis de notre terroir
    Faut pas qu'ce soit par désespoir

    Alors le gentil Président est rentré chez lui Avec chéquier monnaie en bandoulière
    Il a essayé de réfléchir toute la nuit
    Mais il n'y arriva guère

    Si l'on veut trouver une morale à ce pamphlet
    C'est assez facile en somme
    Il suffit de dire à tous les gentils Présidents
    Que le pognon ne fait pas l'homme

    A que coucou, bon courage aux travailleurs, bonnes wouacances pour les ceusses concerné(e)s, bonne journée à tous et ................. Vive Le BOB !!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent lien entre tout. De la Rade au Nobel, il fallait y penser et l'écrire. Cette chanson me poursuit, ainsi..., Nini ! Quel talent

      Supprimer
  20. S'xcusez mon texte trop long sera coupé en deux.
    Alors notre ami Tautor s'est cru t'autorisé à nous laisser en appétit des ses écrits, et tout ça pour aller s'ocuper de U.17 ??? U.17, non mais allo quoi, U.17, et pourquoi pas U2 !?!?!?
    Amis d'A Huxley bienvenue dans la technocrassie de notre rugby, de l'EDR en couveuse, passages successifs en U.9.11.13.15.17.19 OUF …. Avant atterrissage chez les +19, poésie quand tu nous tiens ne nous lâche surtout pas !!!!!!!!!!!!!!
    Cette plongée de notre ami dans les profondeurs du rugby Lomagnol permet de prolonger un peu nos propos sur la formation chez nous. Je ne sais pas si Tautor est plus dans l'encadrement sportif ou administratif, il nous le dira certainement dès son retour sur terre, ça me rappelle quelques saisons en arrière je m'occupais de U.19, à l'avant-saison objectif sportif côté terrain, avec manager et soigneur et tutti quanti, en début de saison les deux en intermittence, au bout de quelques journées me retrouvant multi-mains, situation bien connue des pratiquants de notre petit monde.
    U.19 on disait juniors dans mon temps, tu venais de jeter ta couche-culottes en poussins, tu crachais ta morve en benjamins, tu poussais en long et en large en minimes, te fortifiais en cadets et t'arrivais comme une fleur en juniors, la vie et le rugby devant toi et ton hénaurme appétit de l'un et de l'autre, autant dire que t'étais dans l'antichambre des grands.
    Donc U.19, avec des années d'apprentissage de la chose ovale, et j'étais très étonné du faible bagage technico-tactique des enfants. Entendons-nous, je n'attendais pas des génies de l'ovale et des joueurs tout formés, mais j'étais très surpris de devoir refaire de l'EDR, de m'apercevoir que le geste de la passe n'était pas assimilé, le jeu au pied inexistant ou réduit à l'instinct, peu ou pas de réflexions sur les sensations ressenties sur le terrain et le déficit dans le petit bagage d'adaptation attendu, enfin surtout le manque de culture ovale, ce qu'était le jeu d'où qu'il venait où il allait son environnement ses chansons sa convivialité. De plus je voyais des jeunes dépassés par l'évolution morphologique qui suivait leur parcours rugbystique, un tel qui jusqu'en cadet faisait 30 cm et 15 kg de plus que ses petits camarades se retrouvait soudain confronté aux-mêmes que lui, choc de ne plus mettre cul par dessus tête ses petits camarades mais de devoir subir les chocs qu'il infligeait jusque là. Mais le vrai choc c'était de voir que le garçon avait été conforté dans sa petite densité physique supérieure, que les « éducateurs » avaient cultivé cet état de fait en étant fiers de remporter les tournois,que les parents s'ennorgueillissaient de ces hauts faits d'armes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait Tautor m'écrit qu'il s'occupe des U16 U17 ...

      Supprimer
  21. S'xcusez-bis, le deux du texte.
    Et tu te retrouves alors avec un groupe de juniors (j'aime bien ce terme) avec tous les défauts des débutants qu'il te faut corriger, alors que cette catégorie normalement devrait développer son dernier stade d'apprentissage avant d'évoluer au niveau des seniors. Celui-ci qui n'est à l'aise que dans la passe à gauche, bien entendu lorsque l'attaque se développe sur la droite et bien il garde il rentre en dépit du bon sens du jeu, celui-là qui a un bon pied gauche et bien dès que ça part à gauche il tape naturellement dans le ballon, un autre qui a toujours bousculé ses adversaires tamponne droit devant quelle que soit la configuration terrain, d'autres encore ne s'animent que si l'action vient à leur rencontre, et encore d'autres dès leur action individuelle terminée s'arrêtent de jouer, de courir, bref des lacunes et de manques qu'il sera long à combler et corriger.
    Pourtant les éducateurs, tous passés par la filière formation FFR, à travers les stages des comités, les journées de formation et de sécurité, les colloques des uns et des autres, mais on doit s'interroger devant le contenu de ces sessions, tant au niveau des jeunes que des adultes d'ailleurs, la chose principale et primordiale étant, pour chaque comité et chaque club, de remplir les obligations fédérales d'accréditation des dirigeants, entraîneurs et encadrants, ces « formalités » ainsi érigées en dogmes sont bien plus importantes que ce que l'on met dans le contenu des formations. C'est regrettable mais il ne faut pas s'étonner non plus outre-mesure de la faiblesse du niveau de nos joueurs, d'en-bas jusqu'en haut. Il est grand temps que ce problème de la formation soit mis à plat par nos instances et revu de fond en comble, le contenu des programmes des candidats à la présidence FFR n'incitant pas vraiment à l'optimisme délirant !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un élément de réponse : le seul souci des éducs aujourd'hui, c'est la gagne : on prépare les gamins dès leur plus jeune age à gagner lorsqu'ils seront minimes, premier championnat fédéral. et là, c'est la course à l'armement, les clubs phares viennent piller les petits clubs alentour en faisant miroiter le prestige de porter le maillot, le fameux maillot !
      et à longueur de matches, on voit le gros, arme fatale, péter tout droit, pas une passe, à quoi bon, c'est une prise de risque. les éducs, les copains sont contents, l'équipe a gagné, le costaud est un copain, tout va bien.
      et quand le costaud arrive dans le club phare, il est confronté à d'autres costauds et si le mental ne suit pas, le costaud voit son rêve brisé et retourne tout penaud chez lui et il arrête.
      le pied, surtout pas le pied, les gosses passent leur temps à taper dans le ballon et si on leur dit qu'ils peuvent taper, ils ne vont faire que ça. Sauf que, souvent ils tapent n'importe comment, le ballon comme il vient et si il y a pression, c'est du porte na oiqu.
      Alors on arrête de mettre la charrue avant les boeufs et on forme et on joue en amical, point. Et on s'en tient au réglement du rugby digest où les règles de sécurité sont clairement écrites, et surtout on les respecte. et puis, on passe peut-être à des jeux plus ludiques, le flag, le toucher et on verra pour le vrai rugby à partir des cadets, comme avant.

      Supprimer
  22. Oui , mille fois oui ! Une idée de ce que propose les candidats sur ce sujet O combien vital pour l'avenir du Rugby Français ?
    Sinon article avec un angle original de PMB sur les AB
    C'est aussi ce que doivent se dire les Judoka catégorie lourd au sujet de Tedy Riner ... quand tu es sa génération tu te dis que tu es maudit .....

    RépondreSupprimer
  23. hier apm je suis allé au ciné voir "mercenaire", j'ai bien apprécié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis invité courant novembre à un ciné-débat autour de ce film, j'ai déjà un peu survolé le film et ses alentours, mais bien sûr attends de le voir avant de débattre, ça me parait très intéressant comme questionnements sur le rugby et son humanité, son environnement humain et les valeurs qu'y transportent ses affidés !!!!
      Bon, c'est pas tout ça le regard amoureux que m'envoie l'aspirateur s'avère irrésistible, je vous laisse là. A tout bientôt après le duo torride qui s'annonce ici !!!!!!!!

      Supprimer
    2. donc prevoir de rentrer tard car il y a beaucoup de sujets abordés et donc à discuter

      Supprimer
  24. Sabordage, spécialité toulonnaise ?
    Ritchie, ton ésotérique "Ordo ab chao" m'inspire en la matière, le psychédélique "In a gadda da vida" d'Iron Butterfly.
    Z'en sont plus à ça prêt sur la rade. Ego, argent, esbrouffe, glam, trahison, éruption, tous les ingrédients d'un feuilleton prime time. D'où on parle de rugby, d'humain, de collectif dans tout ça ? Et les joueurs, des bimbos ?? J'me mets à la place des jeunes issus de la filière, Doivent plutôt avoir l'impression de prendre des cours de ciné. Ca clashe plus que ça flashe, genre "Should I stay or should I go". Ah les égos. Est on dans le bon train ou plutôt "Train in vain" ? Quel sera le prochain cliffhanger ?
    Déstructurer pour structurer, j'y reviens, M. Peuchlestrade était allé un peu dans cette direction en son temps, sur le jeu avec Aurillac. Mais c'était pas sur les même ondes et en tenant compte des individus. En cuisine, ça marche sur les ingrédients, mais faut maitriser. Encore que déstructurer de la m... t'en feras pas du foie gras !! Sur l'humain, ca reste aussi de la manipulation. Ou jouer avec des pions. J'ai pas dis aux dames ! Où est la passe (je parle tjrs pas de dames...) en terme d'offrande ? Parce que là, ça envoie trop souvent l'autre au bouchon. Perso, je préfère me taper un lyonnais... Mais bon, j'ai Beaujeu ! Et je parle pas des 3 contre un où tu te la joues perso, tu te l'as pètes parce que tu viens de prendre le vent en poupe puisque c'est toi qui a la gonfle, le magot. Et tu t'emplatres un mec qui vient en travers. Forcément, dans ces situations ça n'arrive pas de face. Tu peux toujours faire du pilou pilou, mais y a un moment où les gri gri ne prennent plus.
    Voilà, seul amalgame qui peut être effectué avec les mots. Mais on a bien compris que le compte en banque n'était pas déstructuré. Quoique comme dit François B. plus haut, aucune raison de régler la note des recrutements hasardeux. Forcément, ne pas compromettre ni mouiller (!!) son matelas financier. Mais pour le muguet de Mayol, faudra trouver de nouveaux (vrais) jardiniers, sachant que là aussi on a bien compris que le bio n'était pas de rigueur, ni le jardin d'Eden. Enfin, ça fait parler sur le zinc. Faut bien accompagner le p'tit noir, ou le p'tit blanc, ou la p'tite mousse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ashton c'est hasardeux ou c'était compris dans le package fordien ? Invasion de rosbeef sur la Rade, who's next ? Vont faire du pillow pillow ceux du banc, parce que là ça commence à faire beaucoup de candidats ...

      Supprimer
    2. Who's next ?? Baba O'Riley...

      Supprimer
    3. https://www.youtube.com/watch?v=bhdllX-u89E

      Supprimer
    4. Who's next ?? Baba O'Riley...

      Supprimer
  25. Ah le pillow pillow elle est excellente , merci !
    Les Sarazins le laisse partir pas par hasard j'imagine ... question de galette ?
    Bon joueur ceci dit mais extrêmement désagréable

    RépondreSupprimer
  26. A la manière de Victor Hugo Bonneval :

    En ces temps-là c'était une ville tombée 

    Au pouvoir d’un Anglais, maîtres des vastes mers,
    
Qui, de l’italien battu et de terrain embourbé,
    
changeait les joueurs en éclairs.


    
Dans la rade couraient les joueurs meurtries ; 

    Les avants penauds jouaient comme des boulets,
    
Sur le front orageux de Brive enorgueillie
    La fumée de la défaite roulait.


    On entendait gronder le président, sauter les foules ;
    Le brûlot flamboyait sur la vague qui luit ;
    
Comme un astre effrayant qui se disperse comme une poule 

    La bombe éclatait dans la nuit

    Sombre histoire ! Quel temps ! et quelle illustre page !
    Tout se mêlait, les coupes d’Europe, le bouclier maudit,
    Les arbitres, les sifflets, les pires ratages, 

    Et l'ombre, et l’horreur d’un futur embruni,

    Ô France ! tu croyais le RCT beaucoup trop mou,
    Du choc prodigieux de ses rebellions.
    Le président lâchait sur eux le Bernard le Camou ,
    
Et toi, tu lâchais le si beau Toulon

    Alors le RCT qui avait son Dominguez
    Qui luttait contre les vents et les océans. 

    4 défaites jetaient au vent cent renommées,
    
il ne cuirait plus que des merguez !

    Alors apparaissaient un Ford rayonnant. 

    Des inconnus, soudain éblouissant les yeux,
    
Se dressaient, et faisaient aux cors sonnants 

    Dire leurs noms mystérieux.

    Que n’allait apparaître le célèbre Ashton
    Qui de ses crochets rageurs mobilisaient le Grand Breton
    Mais n’arrivait pas avec sa valise pleine de cachetons
    Le corps qui torride comme un vieux taurillon

    Ils faisaient au capital de sublimes offrandes ;
    Ils criaient : Liberté ! guerre aux tyrans ! mourons !
    Guerre ! et la gloire ouvrait ses ailes toutes grandes
    Au dessus de ces nombreux ballons !

    Là, quand l'heure a sonné, cette heure nécessaire,
    Toujours, quoi qu'il ait fait pour fuir, quoi qu'il ait décidé,
    Le Mourad Heureux, de changer il est fier
    Et sur la rade son président toujours acclamé

    Le Gé

    RépondreSupprimer
  27. Vu le résultat de mon club de toujours le ST.
    Je préfère lire du Victor Hugo.
    Même si

    À la septième fois, les murailles tombèrent.

    pas de succès que de vastes pantalonnades.
    Enfin, j'entends qu'il va avoir du changement.
    Après lacroix j'espère qu'on aura la bannière de nos couleurs;
    Le Gé

    RépondreSupprimer
  28. Bravo pour ces fulgurances poétiques inspire par un actualité loin d'être poétique ...
    Didier Lacroix , pourquoi lui ? Quelle ambition derrière tout ça ? Qui est derrière lui ? Je me souviens du joueur mais pour le reste sais pas quoi en penser

    RépondreSupprimer
  29. Des dents qui rayent la pelouse, François, et Poitrenaud père sûrement pas loin en embuscade, flairant le bon coup.
    Fourés, plus encore Novés les ont tenu à distance, Bouscatel à fait le boulot mais leur heure est arrivée.
    Le fameux modèle économique du stade risque d'en prendre un coup.
    Allez, laissons leurs le bénéfice du doute

    RépondreSupprimer
  30. Il pleuvait . Je lisais ... et tout à coup les propos qui nous occupent ( "déstructurer pour recréer" ) se dressèrent devant moi comme une évidence :"il me semble que de tous les sportifs, les joueurs de rugby sont les derniers architectes de l'utopie. Des sortes de danseurs, certes un peu trop lourds, mais qui seraient comme du vent. Le rugby, je me trompe qui sait ?, à mes yeux c'est une danse virile où le corps est vraiment en jeu, au centre de tout, une danse où se rejouent tous les symboles de la vie et de la mort, une danse que rien au monde ne semble pouvoir corrompre ni intimider . Au rugby comme dans l'architecture que j'aime, on commence par enterrer les choses avant de pouvoir s'élever à des hauteurs à ne pas croire " . Voilà comment j'ai compris cette idée d'ordo ab chao, l'extrait cité est de Benoit Jeantet dans son recueil de nouvelles "Comme si le monde flottait" ; c'est la dernière nouvelle et je crois qu'il parle de son ami Gilles, un architecte qui le surnommait "rugbymane" , celui qui aime le rugby, comme un mélomane aime la musique .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon la c'est sur ça donne envie de lire Benoît !
      Allez up je commande .. si tu as des recommendations sur par quoi commencer suis preneur !

      Supprimer
    2. Côté rugby c'est "Short stories" mais mon préféré - j'ai tout lu- c'est "Nos guerres indiennes" tu auras plus de détails sur son site "Lubies "... sans oublier ses ouvrages avec Richard, sa nouvelle
      "Vivement dimanche" dans "Rugby une passion" c'est géant . Bonne(s) lecture(s) !

      Supprimer
    3. Thanks Madame et pour les femmes tu as raison ! Les meilleures équipes que j'ai lu la chance d'avoir femmes et hommes étaient à parité mais la garde rapprochée ( les deux fonctions clés ) étaient tenu par des femmes

      Supprimer
    4. Gilles de Bure, homme de l'art et de lettres, merveilleux commensal des déjeuners organisés par Richard auxquels j'ai eu le privilège de participer.

      Supprimer
    5. Gilles de Bure, homme de l'art et de lettres, merveilleux commensal des déjeuners organisés par Richard auxquels j'ai eu le privilège de participer.

      Supprimer
  31. Allez faisons comme tu dis ... ah si je me souviens de cette embrouille dans laquelle il s'est fait arracher un morceau de joue d'où la belle cicatrice !! Sombre histoire
    Je découvre que Poitrenaud père est dans le coup
    Ca garde presque un côté amateur , en tout cas dans les clubs que j'ai connu , le fils de ... le frère de
    Bref les couteaux sont aiguisés

    RépondreSupprimer
  32. Ça s'agite dans les couloirs du ST, et on s'aperçoit que les affamés aux dents longues sont sur le sentier de la guerre depuis bien longtemps, avançant sournoisement tout au long des saisons, prenant des parts et des actions ici et là, s'assurant (comment ???) des soutiens et des voix par de belles actions (lesquelles ???)non-désintéressées dignes des plus beaux montages que l'on croyait, naïvement, réservés aux seuls bandits des états, aux malfrats des affaires ou voyoux de tous bords !!!!!!!!
    Ce qui frappe dans le club (sans doute et peut-être idem dans plein d'autres, hein, c'est à voir) c'est qu'il y a la Société Anonyme Sportive Profesionnelle 21 membres, l'Association ST Rugby 43 membres dont une bonne partie les mêmes qu'à côté, que les attributions des uns et des autres sont un joyeux mélange des genres. A priori c'est très noyauté de l'intérieur, quand on lit les commentaires des uns et des autres on sent bien des positionnements stratégiques en vue d'une bataille à l'assaut de la citadelle rouge et noir, non au nom du rugby et de l'histoire de cette institution mais plus prosaïquement au nom des intérêts financiers et des postes qui en procurent.
    Déjà en 2014 la bataille faisait rage, mais on avait rangé les couteaux en mettant Leconte à la direction du conseil de surveillance (y'a besoin interne d'un conseil de surveillance ????? Bonjour l'ambiance!!!!), ça bagarrait dur entre le Novès qui montrait un bel appétit de dévorer tout cru tout ceux qui sur son chemin l'empéchaient d'accéder à la présidence, et Lacroix patron de la régie «à la une», petite chose qui rapporte gros, de plus il y avait eu dépôt de plainte contre x de l'ancien président, puis tout ça s'était mis en sommeil, mais chacun gardait l'arme à la main et se couvrait.
    L'accession de Novès au poste de sélectionneur était, à mon avis, son lot de consolation, après l'échec de sa prise de pouvoir, donc pas un plan A mais un plan B, c'est désolant pour notre XV national mais c'est ainsi.
    Pour le reste et l'interne au ST, comme toute affaire qui fonctionne bien, elle a attirée des prédareurs et aiguisé des appétits, c'est l'époque, tout fout l'camp ….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les complots , les stratégies d'alliances , les lois du pouvoir .. le pouvoir et si en plus il y a l'argent alors la ...
      Nini tout fout l'camp mais pas de ce siècle hein ces luttes pour le pouvoir , des que tu mets des hommes autour d'un objet de pouvoir , d'une possibilité de conquête on est jamais déçu -)))
      Féminisons ce Monde !! Paulette Goze , Pierrette Camou , on sait jamais un peu d'apaisement , d'intelligence et moins de testostérone

      Supprimer
    2. Je ne voudrais pas doucher votre enthousiasme mais j'ai bien l'impression que la proportion d'imbéciles ou d'affolées du pouvoir est exactement la même chez les femmes . Pour avoir travaillé depuis 35 ans avec des équipes de direction constituées d'hommes seulement, de femmes/hommes et de femmes seulement, ben la meilleure configuration ça reste le mélange des deux .
      Ca crée une complémentarité intéressante et annule les questions de mâle dominant . Quand il n'y a que des femmes elles reproduisent les schémas masculins de domination ( mâle alpha ). Quand il n'y a que des hommes c'est la guerre des coqs !
      Non je vous assure, le mélange ça adoucit le cocktail !

      Supprimer
    3. Je t'ai remercié plus haut pour les suggestions de lecture et ajouter un commentaire sur la présence féminine au sommet

      Supprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où vous prenez ces info sur le ST ??

      Supprimer
    2. Supporter depuis les années Bru/Villepreux/Skrela (un chouïa moins après) du ST et proche une décennie de Toulouse en suivant le stade, j'ai toujours lu sur les arcanes du club, d'autre part en faisant une revue de presse un peu historique on arrive à avoir une vue d'ensemble des luttes et manœuvres, franches ou en coulisses. Sur l'organisation du stade et son organigramme de différentes assemblées -j'en ai certainement oublié en chemin- là par contre c'est clair comme de l'eau (pas de NZ), dans les statuts et de notoriété publique.
      J'essaye toujours de vérifier les allégations dont que je cause, après je peux être faux sur certains points d'avance sorry, l'essentiel étant d'avoir des éléments qui suscitent le débat sans l'occulter.

      Supprimer
    3. De Nini et Jean Lou ou Tautor quand il est la -)))

      Supprimer
  34. C'est le dalaï lama qui l'annonce : place aux femmes. Il a du écouter Ferrat.

    RépondreSupprimer
  35. Si, si, je propose justement que les NZ rencontrent les chypriotes, à Chypre sur une série de trois tests matchs, histoire de battre le record face à l'équipe qui est devant avec 24 victoires....
    Car enchaîner que des victoires entre la tournée d'automne et l’événement à venir en juin qui n'a lieu que tous les 12 ans, ce sera difficile malgré ce qui est écrit là:
    http://www.rugbyrama.fr/rugby/test-match/2017/opinion-faire-mieux-que-chypre-les-all-blacks-en-sont-totalement-capables._sto5925945/story.shtml

    Ben oui quand même ils rencontrent nos bleus en novembre...
    Oh, ça va! Si on peut plus rigoler un peu... Si déjà on prend moins de 40 pions et si on leur mets plus de 15 dont deux essais, ce sera un authentique exploit.
    Mais de là à que l'EDF en vienne à rencontrer l'équipe recordman du monde du nombre de victoires internationales enchaînées, il y a encore de la marge...
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_de_Chypre_de_rugby_%C3%A0_XV
    Faut vraiment avoir envie de les vexer les NZ pour leur glisser qu'ils ne sont pas les détenteurs absolus du record du monde...
    Ils vont finir par arrêter de s'amuser sur le terrain et on va finir par les retrouver invaincus en finale de coupe du monde au Japon!

    RépondreSupprimer
  36. Bon jour, joyeux thé ou café ou autre douceur matinale,
    AH AH les Blacks, enfin leur hégémonie mise à mal et pas par n'importe quelle phalange, hein, non non non, par la troupe des mouflons chypriotes, et l'ont intérêt à planquer leurs fougères arrogantes, because le mouflon recordman de victoires consécutives a de l'appétit, d'ailleurs si mes renseignements sont bons cette équipe a remporté le dernière coupe des nations européennes, sorte de deuxième ou troisième division ??? . On dit le mouflon de là-bas dur au mal, la mouflone idem (!!!!), ses cornes incurvées vers l'arrière -et pas de vulgaires casquouilles irisés des logos tarabiscotés des sponsors- promettent aux défenseurs de rudes joutes, et les aut' là tout NZ qu'y sont feraient bien de se méfier !!!!
    A part ça, puisqu'il est question à foison ici du Benoit des Jeantet, et que dame Gariguette joue -avec célérité et enthousiasme- son agent auprès des potentiels lecteurs que nous sommes, je voudrais en savoir un peu plus, parce-que j'ai juste survolé sans rentrer dans le vif, avant de le faire et m'en partir à la découverte veux bien savoir de quoi qui faut que je me munisse !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Munis-toi de ton cerveau d'homme et de ton coeur de joueur ( ou l'inverse ? ) et puis laisse toi porter ! Tu verras courir Jean-Louis Calvel non en fait tu "sentiras" sa course, tu accompagneras un gamin à son premier entraînement tu "bomberas le torse des apparences" avec un joueur du Pacifique ... Bref ce recueil de nouvelles ( "Comme si le monde flottait" ) c'est autant d'entrées dans un rugby multifacettes . Benoît est un conteur mélancolique et rieur, oui les deux ensemble et dans le fond le rugby c'est bien par ses histoires répétées à l'infini qu'il parvient encore à nous envoûter . C'est à Richard que je dois la découverte de cet auteur et sa rencontre aussi, un grand moment que je vous souhaite à tous ( Benoît tu vas devoir faire la tournée des popotes !) il me semble normal de transmettre ...

      Supprimer
    2. Justement "comme si le monde flottait" tu peux le commander où sur internet ?

      Supprimer
    3. Directement chez l'éditeur, Editions SALTO ; il y a un lien sur Lubies :-)

      Supprimer
    4. Nini, Jeantet, ce serait Pessoa, Juilet et Michon qui auraient joué au rugby et ce seraient mis à trois pour écrire.

      Supprimer
    5. J'suis con, Juilet, il y a joué, au rugby.

      Supprimer
  37. Pourquoi que la photo que j'ai réussi à placer dans le tableau des abonnés ne parait pas dans le petit encart des posts envoyés ??? C'est fort dommageable car voir le Barry balle en main vous conforte dans ce que la dimension du rugby peut donner de bonheur. J'en peux plus de tenter de placer cette photo, si ça continue j'essaye avec un autre artiste, j'hésite entre Momo et Moumou !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut voir avec Letiophe notre maître geek, mais a priori tu as dû enregistrer ta photo sous google+ ou un truc similaire, si tu veux l'avoir ici il faut la coller sur ton profil blogger .

      Supprimer
    2. Là je sèche j'y comprends rien à son mode d'identification à ce blogger...tu aurais l'air même plus avancée que moi sur ce coup.

      Supprimer
    3. et voilà j'ai pu changer mon avatar et revenir à ma fraise habituelle, donc c'est fastoche( Nini si tu nous lis c'est pour toi !) Donc cliquer sur son nom, ça ouvre la fenêtre "Blogger" après il suffit de cliquer sur "modifier mon profil" et aller "ajouter une image" ( ou dans mon cas j'ai dû "supprimer une image" pour en mettre une autre ") NE PAS OUBLIER DE VALIDER TOUT EN BAS ... voilà sinon, Nini si tu es sur Google+ ( ce que je soupçonne) tu vas en haut du bandeau oui là haut au dessus du joueur en noir et blanc, à droite sur "tableau de bord" et tu cliques dessus après tu devras choisir entre Google+ et Blogger, choisis Blogger et tu fais la manip que j'ai indiquée avant .

      Supprimer
    4. précision : si tu utilises le "tableau de bord" il faut cliquer sur la roue dentée à droite puis sur "modifier les paramètres utilisateur" ...

      Supprimer
  38. Groupe élite , seul Ollivon force la porte
    Pas trop vu de match mais vu la penurie d'ailier ça aurait peut être valu le coup de revoir Naikataci ?
    Plisson je trouve que l'on est patient et indulgent , trop peut être , je le sens pas mais bon hein qu'est qu'il reste Lopez ? État d'esprit ? Défense ?

    RépondreSupprimer
  39. D'où limite et contrainte d'une check (cheik ? chèque ?)liste. Malgré les corticos, l'humain est encore humain. Et il est pas forcément bon quand tu en as besoin. Ca dépend, du vent, du soleil, de l'arrosage (bière, houblon, vin, rhum,...). Pas prévu plus que ça d'échappatoire on dirait. Et ça va tirer à boulets rouges. "Shake, shake, shake, shake your booty" qui chantait Guitou, jeune. Ben question butin, à part Jean-Marcellin (pas sur la liste), y a que les Blacks.

    RépondreSupprimer
  40. Pas question de remplacer Novés, un tantinet plus compétent que le Zan Lou de base, mais certaines options m'interpellent, au niveau du vécu : Plus de charnières qu'une porte de prison, pas de sérial enquilleur ( Germain plutôt que Spelding, par exemple ). Si on fait le choix de la relance, peut on se passer de Dullin ( sauf s'il a mis la main au panier de Mame Camou, je vois que ça! ).
    Les flankers, aussi, clonés, la couverture risque d'être un poil courte si ça va vite, mais bon, un long courrier, j'suis pas sur qu'on trouve dans le top 14 ( Ouedraogo? )
    Allez, Guitou, Zan Lou, même combat

    RépondreSupprimer
  41. Oui ! Meme combat , suis pas très objectif avec GN je suis fan , je prend tout comme toujours d'ailleurs les qualités et les défauts
    Ollivon bon signe d'autres suivront je pense mais on va s'inventer un super 10 , je ne l'ai pas vu encore
    Le flanker a 3 poumons et sans are je croyais que c'était dévolu à Lauret ?
    Autrement y en a quelques uns qui ne sont pas au top pour des recuperation de blessures plus lente que prévu et d'autres des drames de la vie pas drôle pour un jeune mec ...
    Allez Guitou capable de les faire progresser tout ces mecs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question charnières, même les portes de prison en ont. J'ai rien contre Germain (de ma région en +) comme sérial enquilleur, mais question sérial relanceur : plutôt silence des agneaux ou porte de prison (c'est selon). Quant aux flankers, des grankoeurs y en a pas 3 tonnes. Pas encore osé le pari sur Macalou, semble t'il bien revenu de blessure (p/rappel : http://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Macalou-neuf-mois-apres/735662). Au delà de l'excuse des blessures, va falloir oser, quand faut sortir de la trame merdoie en lisière.

      Supprimer
  42. Rien à voir avec vos préoccupations franchouillardes messieurs, mais ne trouvez-vous pas que cette équipe anglaise manque de Burns ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis ça pour Ashton, en rade question burns ??

      Supprimer
    2. with a capital B, please ! non je parlais de Frank Burns tiens je vais même citer Ritchie qui a vu le même match que moi :"Pour son entrée en jeu à la 54e à la place de l'ouvreur titulaire Owen Williams, Freddie Burns a mis Welford Road en ébullition. Deux buts de pénalité (63e, 68e) et un essai derrière l'interception (68e) d'une passe de Machenaud vers Chavancy, essai marqué quatre-vingt-dix mètres plus loin et transformé par ses soins. Cinq minutes et treize points signés de ce remplaçant, international anglais passé par Gloucester, font basculer le match. Sans oublier son troisième but (78e) qui sortit le Racing 92 du bonus." Moi ça m'a bien plu .

      Supprimer
    3. Et sinon depuis, en burn out ?

      Supprimer
    4. oops ! je parlais de FREDDIE Burns, bien sûr . On en a des ouvreurs comme lui ?

      Supprimer
  43. C'est bizarre, mais le coup du "au 1er coup d'oeil chaque joueur doit savoir ce qu'il doit faire", moi ça me rappelle furieusement l'intelligence situationnelle d'un ancien preux. Et le jeu de l'équipe qui allait avec. Comme quoi le rugby est un éternel recommencement.
    Bon, l'équipe en question est un peu rentrée dans le rang depuis, et certains ont du mal à s'y faire (s'pas, Gé ?), après 30 ans de gloires diverses.
    Mais bah, la roue tourne, les héros d'aujourd'hui ne seront pas ceux de demain (parlez-en à Boudjellal...), et les beaux jours reviendront. Affaire de patience, et de travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, enfin le genre Ford serait plutôt avoir le coup d'oeil autofocus, genre intelligence situationnelle numérique, à tant faire.

      Supprimer
    2. Tu vois pipiou, ce n'est pas qu elle soit rentrée dans le rang qui m'ennuie. Si les autres sont meilleurs je m'incline. C'est surtout qu elle est perdue son âme.
      Qu elle fasse jouer les jeunes formés au ST tant pis pour les défaites au moins je les comprendrais et les approuverai .

      Supprimer
  44. Vu la sélection de Novès, alors je sais bien que l'on n'est pas en responsabilité, qu'en chaque amateur de rugby sommeille un sélectionneur en puissance, que l'on a des sensibilités disparates, de plus sans doute pas tous les éléments en sa possession, bon d'accord, m'enfin ça n'empèche pas d'avoir des avis différents et d'en faire part, quitte à devoir les alimenter. Donc moi je crois que c'est déjà une belle connerie cette liste élite et l'autre développement, voilà le rugby français enfermé dans une équation à 2 inconnues et obligé de marigoter entre les deux. Les performances des uns et des autres hein, pas vraiment de première importance, tel qui survole les débats depuis le début de saison, s'il n'a pas eu le pot d'être noté sur ces fameuses listes au moment de leur élaboration (par qui, comment, pourquoi on s'en fout, là n'est pas la question le souci c'est déjà la simple existence de ce piège à deux coups). Je ne comprends pas les absences de Parra et Nakaitaci par exemple, rien de spécial contre Bézy, Doussain, Plisson et Vakatawa mais très sincérement je ne suis pas fan, d'autant qu'ils ont eu toutes les occasions de s'imposer et qu'ils n'en ont saisi aucune, révélant au passage une dimension qui, à mon sens, est loin de la taille d'un costard d'international. J'entends d'ici quelques cris sur cet avis sur le dernier nommé, mais bon l'a fait quoi avec un club depuis le dernier tournoi, quelques éclairs la saison dernière ne sauraient faire oublier son placement désastreux, son inculture du XV dès lors que le jeu dure un peu longtemps, et surtout le mouvement s'arrête derrière lui, pas vraiment adepte de la passe. Pour Parra avec le choix de Serin je pense que c'était le duo parfait, un boutiquier carré trapu et un arpet' sur ses traces, c'est comme ça que se transmettent les héritages. Nakaitaci faut être ermite au Thibet ou aveugle et sourd pour ne pas voir qu'il plane à l'aile. Bézy, Plisson, Doussain c'est lisse, si lisse, trop lisse, pas d'émotion pas de transmis. Médard ça fait un petit moment qu'il ne perce plus beaucoup de défenses dans un ST qui ne transperce pas non plus grand chose. Je trouve aussi beaucoup de 3èmes lignes, sans doute un de trop pour le moins, le crédit accordé et renouvelé à Chouly par exemple me laisse assez rêveur. Bon on peut tout discuter, bien entendu, ça mange pas de pain, je crois aussi qu'entre Spedding et Dulin, dans le cadre d'un jeu ambitieux, le second offre quand-même plus de garanties et de liant que le premier, quelques coups de saton de 55m c'est bien, les tas de gonfles enterrées moins bien. Novès a-t'il des certitudes sur ce qu'il veut faire de ces joueurs sélectionnés, je voudrais bien être petite souris dans les vestiaires pour vérifier le truc, parce-que le projet l'était en chantier au début, l'aura du type imposait la patience, et puis ??? On va donc attendre la fin de la prochaine coupe du monde, comme à chaque fois ??? Je suis supporter de notre XV, mais ça fait un bout de temps qu'il ne me rend pas toute l'affection et la passion que j'éprouve pour lui, ces sélections reposant sur des listes pré-établies, sans tenir compte des critères de forme, sans se projeter plus loin que l'immédiat, j'ai l'impression que changer les hommes ne change pas grand chose dans notre petit landerneau cocorico.
    Z'en pensez quelque chose ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip ; j'en pense qu'on n'a pas arrêté de râler après PSA qui changeait le XV toutes les semaines ( politique de l'homme en forme) et que là on commence à râler parce que GN construit une équipe et la maintient avec les risques que les hommes ne soient pas en forme ... Bref j'en pense qu'on aime bien râler ! et qu'on va pas se gêner pour continuer, non mais ! Plus sérieusement "you can't always get what you want " même qu'ils l'ont dit à Twicks ! https://www.youtube.com/watch?v=oqMl5CRoFdk

      Supprimer
    2. Ben Nini, quand tu dis "je crois que c'est déjà une belle connerie cette liste élite", tu dis ça, mais tu dis rien... juste pour amener ta pensée, bien joué. Une de + comme tu dis. Qu'est ce qu'on fait, on rappelle PSA ?? Sinon, Garriguette, tu l'as mis de 50 m. en coin le "you can't always get what you want ", bien tapé.
      Perso, je disais juste plus haut à François B. qu'au delà de l'excuse des blessures, va falloir oser, quand faut sortir de la trame merdoie en lisière.

      Supprimer
    3. NinI Ok avec toi mais je crois aussi à une équipe qui se construit dans la durée avec un message et une philosophie de jeu constants. Maintenant quel est le mieux ce que tu dis ou la durée.
      Je vous laisse conclure
      Le GĖ

      Supprimer
    4. NinI Ok avec toi mais je crois aussi à une équipe qui se construit dans la durée avec un message et une philosophie de jeu constants. Maintenant quel est le mieux ce que tu dis ou la durée.
      Je vous laisse conclure
      Le GĖ

      Supprimer
  45. Il est tard pour vous , à peine fin d'après midi pour moi
    Quel jeu , quels mecs pour ce jeu ! A cette aune ( comme dirait J Verdier ) y a t il des erreurs de casting ? Et enfin dans ceux qui ne sont pas encore dans la liste mais corresponde au projet dedans 3 ans hommes en formes vs ceux en dedans et puis j'allais oublier les mecs qui vont exploser mais qui doivent démontrer dans la durée avant de remettre en cause la hiérarchie par leur performance et au grès des blessures ! Je suis sur que tout ces mecs sont sur la liste et la liste " cachée " et en cherchant bien
    Alors au jeu de pourquoi pas lui , non je ne remettrai pas Parra , lent et ne tente pas grand chose autour , je trouve les 3 intéressants et avec un vrai potentiel dans l'animation , pas dit qu'un Dupont ou un Irribaren ne viennent pas bousculer la donne
    Dullin à mon avis c'est ouvert ce serait bien qu'il donne quand il a perce
    Et il y a 2/3 mecs incroyables en 3'eme ligne dont le Macalou cité par Sergio , a eux de démontrer dans la durée et je ne vois pas pourquoi on y irait s'en priver
    La maîtrise du jeu ambitieux sans un 10 d'envergure c'est la que j'ai du mal mais bon ....
    Allez les bleus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui Sergio your are right let's give it a shot " !!!!

      Supprimer
    2. on n'a que des 10 à courant alternatif, en plus sur des périodes variables plus ou moins longues. Et comme on est en période de petits tas et de 3/4 insuffisants pour le jeu de ligne, je verrai bien un 8 au poste de 10. j'eclate de rire...mais on pourrait bien essayer

      Supprimer
  46. Bonjour, bon alors on ne change rien et on espère très fort. Pas plus râleur que ça, pas là non plus pour démolir systématiquement le ou les hommes en place, bien sûr tout choix est discutable, on peut avoir des idées différentes, je voulais aussi souligner que l'on est un peu, une fois le choix du boss effectué par des gens qui n'en ont peut-être pas toutes les compétences (de faire le choix) on tombe dans la pensée unique, genre laissez-moi faire c'est moi le chef c'est moi qu'ait raison et c'est ma doctrine qui est épicétou. Ca fait de longues saisons qu'il n'y pas vraiment d'idée directrice pour notre XV, chaque sélectionneur se refait un petit cahier de schémas de jeu, de lancements, de codes et autres trucs vachement réfléchis, il tire ses 4 ans de contrat et s'en repart pantoufler dans un emploi fructueux chez lez diffuseurs et commentateurs, pendant ce temps des joueurs à potentiel errent come des âmes en peine dans les coulisses des clubs pro, puis descendent en-dessous pour avoir du temps de jeu, puis encore un peu plus en-dessous et tant pis pour eux. Dans le même temps on fait durer des types qui n'ont jamais vraiment convaincu, on crame dans les tournées des espoirs que l'on ne voit plus à la rentrée des classes une fois les anciens retapés.
    Bref ici on râle c'est vrai, on essaye aussi de faire avancer des idées, des choses, et au-delà des choix des hommes quel environnement, quelles ambitions, quels engagements ???? Quand on regarde la vie politique de nos dirigeants, on se dit que le crabe a envahi jusque dans tout partout notre société.
    Bon en politique on vote, au rugby ce sont nos élus qui votent pour nous, pour quel résultat ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nini,
      Haut les coeurs ! C'est vrai que l'époque n'est guère tournée vers l'optimisme,et que même après un voire deux cafés corsés faut vraiment s'en trouver des bonnes raisons d'y croire encore . Essayons donc : déjà il y a un an on se prenait 62-13 dans la gibecière et on s'en revenait de la CDM groggy et jurant mais un peu tard qu'on ne nous y reprendrait plus . Là on voit bien qu'on y retourne tout droit et qu'on va probablement s'en reprendre une bonne ( le français est une langue bizarre quand même moi j'aurais dit s'en prendre une mauvaise mais bon ...) Entre les deux raclées, il y aura eu des évaluations et contre évaluations, des commissions de ceci ou cela, des expertises .... bref tout l'attirail habituel destiné à calmer le pékin moyen . J'ai fait comme tout le monde ces dernières années : j'ai pensé que je pouvais sélectionner mon XV de France, et j'appelais de mes voeux (entre autres) FTD . Ben il y est ... so what ? Il est loin d'être le phénix dont j'avais rêvé, et n'a pour l'instant strictement rien apporté de mieux à l'EDF . De mieux , c'est à dire de plus, de plus surprenant, de plus extravagant, de plus "pas dans la norme " ... C'est plat, c'est morne, c'est décevant . Je l'avais placé trop haut sans doute, ce n'est pas de sa faute c'est de la mienne . Au lieu de leur demander de hausser le niveau de jeu on ferait mieux de baisser le niveau de nos espérances . Allez Nini habitue-toi à penser low, à penser cheap ... petit pays, petit rugby . Tu te rends compte, on va peut être réussir à battre Chypre ! Allez Champagne !! Eih non c'est too much : limonade les gars, c'est ma tournée ! ;-)

      Supprimer
    2. indignez-vous, indignons nous indininions-nous quand-même, penser low penser cheap bon penser petit penser minus quoi, et faudrait s'y habituer, m'enfin !!!!!!!!
      Vrai aussi que ceux que l'on voudrait, no pris et espérés nous cultivent dans l'espoir ...... Et puis quand ils sont pris bin nous déçoivent surtout par ce que l'on avait voulu voir et croire en eux, vrai qu'on a qu'à s'en prendre qu'à nous.
      Chypre, encore quelque temps et à ce rythme ça va devenir un sacré challenge pour nos bleus délavés.
      Allez, on y croit, on va se faire ch... jusqu'à la prochaine CDM, jérémiader et vilipender et puis ........ Novès dans la galerie des portraits, ni plus grand ni plus petit que les autres tous formatés au même rugby pourcentage du grand marché planétaire des maquignons de l'ovale ...... Et un autre va arriver qui va retrouver et donner aux joueurs et aux autres ce que le rugby devrait transporter tout le temps, sans calcul, LE BONHEUR quoi, c'est pas grand chose quand-même !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    3. D'ailleurs à ce propos je vois bien déjà un projet de gouvernance s'amorcer ici, aussi je lance l'appel du 27 octobre, révolution d'octobre qu'on va l'appeler (quoi déjà pris ???) préparons le futur sur ces pages et aux prochaines élections on te culbute tous ces affreux et ils vont voir ce qu'ils vont voir. OK ???? Bon, alors je te me penche sur le projet de jeu, concept "le ballon est fait pour voyager" ingrédients "les joueurs sont au service du jeu" environnement et philosophie "le plaisir des joueurs et des spectateurs".
      Allonz'enfants sus à la bastille de Marcoussis, on fait des états généraux on guillotine quelques fossoyeurs de FFR/LNR, on établit une convention pas de pacotille et de copinage, on rmmasse tout le pognon s'ils en laissent et on s'occupe de formation, et roule ma poule et vogue le rugby sur les vagues du plaisir, du faux-rebond, du flair-play (AH AH pas trompé). Alors, des candidats ??????

      Supprimer
    4. ce qu'il faut pas faire pour secouer le cocotier !! bon déjà mets ta photo de Barry John ça te donnera du coeur à l'ouvrage, allez tu peux le faire !

      Supprimer
  47. hou la la, quelle bande de râleurs!Pas besoin d'époque pour être optimiste, juste un état d'esprit mais quand même, la presse dite "d’opinion" à bien fait son boulot, on à un peuple de désespérés pire que s'ils étaient Afghans, Éthiopiens ou Haïtiens;
    Bon, passons et revenons à nos moutons du top 14.
    Novés nous à déjà montré de la cohérence, une ligne directrice, et pas question de le juger, à quel titre, avec quelles compétences ?
    Le jeu serait plutôt de décrypter, de comprendre sa logique et c'est dans ce sens que je vous soumet mes matinales interrogations.
    Avons nous besoin de trois charnières complètes, perso je prendrais les deux meilleurs individuellement + la meilleure franco/française,pas dur à trouver, + Serin pour la suite, ça laisse de quoi faire des feuilles de match, non?
    Nos amis de Toulouse mériteraient certainement qu'on les laisse un peu au service de leur club en ce moment.

    Si on persiste dans la direction d'un jeu audacieux, pourquoi se passer du meilleur relanceur actuel, en pleine bourre actuellement d'ailleurs, sauf raison extra sportive, et si on est plus sécuritaire, le meilleur buteur est indispensable, mais aucun des deux n'est dans la liste !
    Méa ( ce con de correcteur propose méat, rien à voir) culpa pour Macalou , on tiens en effet p'tet la perle rare, prions qu'il ne soit pas enterré sur l'autel du manque de puissance, avec un Lauret plus héritier de Dussautoir,voila une paire équilibrée, à voir mais j'ai bien peur qu'on s'oriente vers une 24 avec tout ces 8 !
    Allez, comme dit Paul Dischamp, une sélection c'est comme un St Nectaire, pas toujours facile à affiner!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'insiste mais très franchement, en quoi Novés nous à déjà montré de la cohérence, une ligne directrice, entre le dernier tournoi, la tournée, l'établissement des fameuses listes et leur gestion ??? Et si "pas question de le juger", alors on clôture nos débats, la compétence quels critères ?????. Comprendre sa logique me parait également un bel exercice.
      J'ajoute que je suis surpris que dès que l'on est tant soit peu critique avec le sélectionneur, il se trouve beaucoup pour dire "chut" "laissons le faire", "c'est quand-même Lui".
      Novès ou un autre, ça ne fait ni chaud ni froid au départ, il est plus que légitime, c'est lui bon, après ce n'est pas une icône, mais force de constater jusqu'à présent qu'il y a eu plus d'enthousiasme à sa nomination "et qu'on allait voir ce que l'on allait voir" que de vrai bonheur dans les rendus terrains.

      Supprimer
    2. Ben si, on peut débattre sans juger, vu qu'on est que des amateurs, essayer juste de comprendre, et émettre modestement des réserves quand on patine, demander aux autres ce qu'ils en pensent.
      Perso, jamais idolâtré personne, ni attendu de miracles, je crois même avoir proposé Bernadette Soubirou au poste, vu l'ampleur de la tache, le fossé entre le jeu topquatorzesque et celui qui gagne à l'inter, on fait plus enthousiaste, non?
      Alors Novés, légitime, oui, comme d'autres ( Galtier, ect..., mon favori aurait été Davidson, mais je crois que c'est pas possible), et plutôt cohérent jusqu'ici, avec une tournée dans la pampa honnête, et je suis juste ( un peu) surpris de cette liste qui me semble déséquilibrée.
      Allez Chevreuse

      Supprimer
    3. De toute façon on ne peut pas faire autrement que de le laisser faire hein ? M'a pas appelé moi
      On peut effectivement débattre sans préjuger au moins , commenter , c'est ce qu'on fait d'ailleurs
      Les faits sont les faits , un tournoi médiocre , une tournée en Argentine ou le pire était prévu et ou sans être extra ordinaire ça ne s'est pas trop mal passée
      la coherence c'est pour l'instant pas trop de modifications dans le groupe et de moins nous agacer avec des incantations et des interviews à l'emporte pièce et des choix qui ne nous plaisent pas forcément mais il semble , je dis bien il semble qu'ils aient adopté une ligne de conduite
      Je ne crois au super héros surtout avec l'effectif qui nous est offert !!! Faut faire avec ce qu'on a et tenterde trouver des points de repères dans la durée ce à quoi il s'attelle
      Pas facile pour lui ou un autre , il est calme et lucide , je ne l'ai pas entendu dire on va voir ce qu'on va voir et on sera champion du Monde
      Après on l'aime ou pas , question d'affinité et la c'est très perso

      Supprimer
  48. J'ai passé tout hier à jardiner. Une façon de se cultiver. J'ai mal au dos ce matin mais ça fait du bien. La terre est basse. C'est parfois bon qu'elle vienne vous le rappeler, la terre. Pas de rugby. Le Roux par Ollivon, quoi de plus naturel. A lui seul, il change l'alignement varois. Alors...
    Ce matin je pense au travail et donc aux All Blacks, qui commencent le travail très tôt. Et depuis longtemps. On a eu de la chance qu'ils soient arrogants en 1999 et 2007, népotiques en 1991, et sans doute un peu "drogués" en 1995 si l'on en croit les confidences des services secrets sud-africains, sinon ils auraient sept titres et non trois. Et la question de savoir s'ils sont intouchables se serait posée depuis longtemps.
    Je laisse cette uchronie à votre bon cœur.
    Aujourd'hui, je remet en mon nom et celui de Christophe Schaeffer le manuscrit de notre ouvrage, le dictionnaire de la pensée, qui va de Adorno à Wittgenstein. Deux ans d'ouvrage entre deux matches, deux chroniques. Deux ans magnifiques à lire ce que le monde a fourni d'idées novatrices, qui irriguent notre quotidien.
    Je pense à l'oisiveté, à la reliance, à la laïcité, à la dualité, à la résilience... Entre autres. Cents penseurs, sur le modèle du "dico du désir de lire", écrit avec Benoit Jeantet en 2011.
    Deux amis que vous retrouverez dans Flair Play, pour vous donner une idée de la qualité de transmission et de la prise de profondeur qui nous attendent à la sortie de ce bimestriel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uchronie 1 : Sept titres.... universellement haïs, les All Blacks ne se déplacent plus qu'escortés par des voitures de police, la Nouvelle Zélande a bien un temps envisagé de leur accorder une protection spéciale, avec un car bullet-proof comme la voiturette du Pape mais ils ont refusé . Alors ils guettent derrière les vitres fumées du car, ils guettent les supporters féroces, prêts à en découdre à chaque arrêt . alors le car ne s'arrête plus non, jamais avant le stade . Ca fait longtemps qu'ils ne s'exportent plus les AB : trop de risques, aucune compagnie d'assurance ne veut couvrir les éventuels dommages liés à leur présence sur le sol européen . Adieu Carter, le Racing t'aimait bien, adieu Smith, adieu ... Plus de haka, c'est interdit tant les manifestations qui ont accompagné leur dernier cri de guerre ont fait des dégâts . Ah oui c'est bien fini les AB, terrorisés, jamais vaincus certes si ce n'est par leur propre peur ils pensent même renoncer à leur tenue noire, à la fougère . "Autant renoncer à jouer", s'est exclamé Beauden Barrett fou de rage . Alors ils ont baissé la tête dans le vestiaire . Et ça carburait fort sous le casque . Timidement Retallick a pris la parole : "ou alors, juste un match à toucher ? ...."

      Supprimer
    2. et j'ajoute un peu ou beaucoup aidé en 2011, ce qui au final ne fait pas beaucoup de titre( y faut il un s) normalement acquis, moi je n'en compte qu'UN. Le premier c'est au tout début de cette histoire, face à des français satifait d'être là...

      Supprimer
  49. Ritchie,
    La terre est basse, tu as du souvent la gouter comme tu as joué à notre sport favori. En 3ieme ligne, j'ai souvent gouté ses joies et j'ai adoré. Mais je ne serais pas comme Victor Hugo et mes amis du blog pessimistes

    "Une terre au flanc maigre, âpre, avare, inclément,
    Où les vivants pensifs travaillent tristement,
    Et qui donne à regret à cette race humaine
    Un peu de pain pour tant de labeur et de peine ; "

    Pour Nini, même si je suis pour le ST et donc il y a du Novés la dessous, sans vouloir le protéger ou l'encenser, il a (je pense) donné une direction et un projet de jeu aux trente joueurs et a gardé les mêmes pour le mettre en place. Il a même partagé avec les équipes de U17-U20 pour avoir une continuité sur 4 ans.

    Maintenant, tout à fait d'accord avec toi, ce n'a pas montré son efficacité donc je ne peux que te donner raison de protester et d'exprimer ton désaccord.

    Allez Nini, je te parie que nous prendrons pas 60 points contre les AB. Je me lance, il n'y aura pas un écart de plus de 20 points entre les 2 équipes.

    Alllons soyons fiers de nos prochains sillons. Un entraineur est comme un laboureur.

    "Le champ finit ici près du fossé bourbeux ;
    Le laboureur s'arrête, et dételant ses bœufs,
    Un instant immobile et reprenant haleine,
    Respire le vent fort qui souffle sur la plaine ;
    Puis, sans hâte, touchant ses bœufs de l'aiguillon,
    Il repart, jusqu'au soir, pour un autre sillon." Albert Samain

    Nous vaincrons peut être pas tout de suite mais dans ....

    Le Gé
    En fait Candide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Gé, je jouais ouvreur et je mettais un point d'honneur à sortir le short immaculé. Mon idole ? Barry John. 'Une bonne attaque à la main se prépare au pied", disait-il, et a tendance à l'oublier. J'ai essayé un jour de l'expliquer à FTD, mais il n' a rien voulu comprendre... J'en ai peut être abusé, du pied ;-)

      Supprimer
  50. Je viens de finir mon peti déjeuner et viens de prendre connaissance des post
    J'ai l'âme Zan Louesque et la musique de Sainson du matin me va bien ainsi que le retour sur terre de l'écrivain journaliste , travailler travailler il en restera toujours quelque chose
    Nini tu secoues nos postultats et nous oblige à un remue méningé
    Le tout avec un rappel au principe de réalité qui ne fait peut être pas plaisir mais que je partage de Gariguette
    Je reste persuade que notre futur pourrait être largement meilleur si dans pleins de domaine on voulait bien prendre les choses par le bon bout et oublier les dogmes
    Nous sommes la France un enfant gâté qui a perdu le
    Sourire
    Quand Souleymane me Skype des zones les plus pauvres de son Pays et partager avec moi le sourire de ses étudiants , d'abord ils me donnent la banane et me rappelle que l'on oublie la chance que l'on a et que l'on doit être pas loin d'être champion du Monde des jamais contents
    Allez les Bleus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison François, et encore ... nous avons la chance ( je parle de notre génération over 50) d'avoir connu le rugby flamboyant des bonnes années, comment le faire partager aux plus jeunes qui n'ont même pas cette consolation ?
      Mes Souleymane s'appellent Arthur, Daouda, Etiosa, Auron et bien d'autres, je les ai tous les jours devant moi et croyez-moi la réalité de leurs vies présente ou passée on ne peut pas y échapper . Je n'en suis pas devenue cynique pour autant, trop facile, ni découragée, trop tentant ; je n'en suis que plus combative .

      Supprimer
  51. C'est top ! You make my day ! C'est vital ! Je n'ai pas de meilleur mot ! Ne nous résignons pas
    Merci pour ces Artur , Douada , Etiosa , Auron et les biens d'autres , j'en suis convaincu ils se souviendront de qui leur aura tendu la main , rassurer sur leurs possibiltes
    Si j'osais je t'embrasserai

    RépondreSupprimer
  52. Uchronie 2 : En NZ, ils se trouvent que certains naissent avec 3 poumons. Depuis 4 décennies environ, ces personnes composent au moins les 2/3 de l'effectif national black. Ceci explique leur facilité de replacement, de soutien, de relance, bref qui explicite le terme "all backs". Le mystère reste entier, peut être ce long nuag blanc ? peut être des effets d'Hiroshima... Putain, encore un coup des amerloques, j'm'en doutais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😂😂👍👍👍
      Au moins on s'ennuie jamais
      Mais en fait c'est quoi le problème avec eux ? Des usurpateurs ?

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Pire ! Les envahisseurs !
      Les envahisseurs. Ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination: World rugby . Leur but: en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci qu'il ne trouva jamais. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et par un homme que le manque de sommeil - et pas mal de Bourbon ...- avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les Envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine, celle des All Blacks et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé. https://www.youtube.com/watch?v=aVx1dOj8Oyw
      PS : je le savais par coeur le générique, n'empêche on t'aura prévenu, monde incrédule !

      Supprimer
  53. Il va être intéressant de voir le match du RCT contre Grenoble. Nouvelle philosophie de jeu avec les mêmes joueurs.

    Est ce que le joueur et l'intelligence du joueur qui font le jeu de l'équipe.

    Ou bien Ford qui va apprendre et répandre sa nouvelle philosophie rugbystique et les joueurs vont l'appliquer pour le jeu du RCT.

    Nous pourrons savoir enfin, si un manager peut changer des joueurs et le jeu de l'équipe.

    Et une partie de réponse pour Nini, est ce que Novés peut changer le jeu de l'équipe de France avec les joueurs de la liste ?

    Et pour François, est ce que les joueurs NZ ne dépendent que de la philosophie du jeu AB ou le contraire ?

    "Se réunir est un début; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est la réussite." Henry Ford

    je crois à ce dicton de notre ami Ford.

    Le Gé

    Pour Dominguez
    "Puisque le plus Ford a toujours raison, il ne s'agit que de faire en sorte qu'on soit le plus Ford".
    Citation de Jean-Jacques Rousseau qu'il n'a pas du comprendre :-)
    Nini, on pourrait créer une liste pour la présidence de la FFR "côté tout vert" la seule liste écolo sans produit rajouté.
    "Côté tout vert" le rugby sans pervers (mais avec des pères verts) désolé Gariguette.
    Pour vous :
    "Côté tout vert" Gariguette et les autres scrutent. :-)
    Ritchie tu en serais le président bien sûr

    RépondreSupprimer
  54. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  55. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  56. @Richie... Histoire de Fair play et de mathématiques
    Bon je pense que le Post scriptum a été entendu ICI...
    Je n'arrive pas à comprendre qu'on n'ait pas encore bouclé le budget. N'y a-t-il que Ritchie qui passe des "appels" au don dans le monde de l'Ovalie?.
    On ne peut pas cibler une autre catégorie que les lecteurs de ce blog? Ou bien ceux à qui je pense ont tous été contactés pour faire la doublure de Dany Boon dans son dernier film?
    Ma question du moment, est la suivante...
    J'aime bien imaginer, comme vous le savez...
    Donc sachant que j'ai a peu près contribué à hauteur de 3.5% de mon salaire mensuel, j'aimerais savoir s'il existe aujourd'hui, un rugbyman, un président, un journaliste (nooooon, je blague!) , etc... qui gagnerait 60571€ par mois pour consacrer 3.5% de cette somme à boucler les 2120€ manquants.
    Ou franchement, Ritchie contacter ou relancer des joueurs qui se précipiteraient pour mettre 150€ chacun pour faire partie du 15 majeur de Fair Play (et ainsi boucler le budget), ça aurait de la gueule, ça serait original, et pas impossible, non??
    A vrai dire, là je suis un peu "surpris" pour rester dans la mesure....
    Quand on dit toujours, qu'en France, ce sont souvent les plus modestes qui donnent le plus en proportion, j'ai bien l'impression que le milieu du rugby ne fait pas exception.
    Si d'ici la fin de la neuvième journée de top 14 (soir le 30) cette collecte n'atteint pas son but, ou n'a pas explosé (comme bien d'autres) alors, c'est décidé, je m'intéresse résolument au foot et à rien d'autre.
    Quelques exemples de collectes réussies:
    https://www.kisskissbankbank.com/le-comptoir-des-chats-cafe-chat-de-bordeaux?ref=successful

    et celle là: https://www.kisskissbankbank.com/campagne-humaniste-a-beziers?ref=successful
    cf:http://rue89.nouvelobs.com/2016/10/20/contre-menard-lance-campagne-daffichage-pro-migrants-a-beziers-265469

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  57. Dans la partie commentaire du site du projet https://www.kisskissbankbank.com/flair-play-le-magazine-aux-regards-uniques-sur-le-rugby
    j'ai affiné mon projet de manière plus soft et non polémique:
    "Lancer un appel aux joueurs, présidents, entraîneurs du top 14, pour créer par exemple le 15 majeur de Fair Play Magazine (mise minimale 150€ qui permet de boucler le budget, et plus pour les généreux) et pourquoi pas, le président de ce club très fermé (mise aux enchères, 500€ de démarrage) et peut être aussi le staff (4 personnes à 150€ minimum ça serait bien aussi) Avec peut être une page spéciale dans le numéro 2 où ils expliquent pourquoi ils ont voulu s'engager financièrement auprès de l'équipe de Fair Play."

    Si avec ça il bouclent pas, non seulement je me mets exclusivement au foot, mais surtout, uniquement sur la chaine bein sport à laquelle je me serai abonné avec le remboursement de ma contribution ce projet...
    Mais bon je suis résolument optimiste, le projet devrait atteindre 100% rapidement, et comme ma proposition va circuler dans tous les clubs de top 14, je ne doute pas qu'on fasse plutôt du 200% !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut-il que je précise que bien entendu, je n'exige pas de quota JIFF dans mon 15 majeur de Fair Play, Mourad sera content, et je mettrais bien une petite pièce pour qu'il en soit le président. A moins que René Bouscatel....

      Supprimer
    2. Letiophe, je viens de te répondre sur kkbb... D'abord pour te remercier du soutien et de l'idée à suivre. Pour l'instant, de notre côté, on s'arrache sur tous les fronts car c'est pas gagné. Beaucoup d'attentes certes, mais le jeu est serré car, on n’est pas une grosse machine, plutôt du genre artisanal, l’amour du travail bien fait. La passe, la rencontre, le décalage, c’est notre terrain. Le business, on est en train d’apprendre… La connexion avec les « réseaux », c’est aussi le nerf de la guerre. Bref, on a besoin de toutes les énergies pour aller au bout. Donc, oui, toutes les initiatives de relance sont les bienvenues !!!! On ne lâche rien de notre côté. A suivre...

      Supprimer
    3. Lethiophe,
      bonne idée, sans aucun doute, puisque j'ai contacté par sms quelques joueurs et présidents et entraîneurs pour KKBB Flair Play...
      Mais c'est aussi compliqué d'impliquer financièrement des acteurs de ce jeu car il pourrait y avoir ensuite un souci de réciprocité qui fausserait la donne éditoriale, ma semble-t-il. Mais n'étant pas membre du comité de rédaction, je laisse à Christophe le soin de voir cela.
      En tout cas ton initiative a la mérite d'en être une
      cdlt

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  58. Entre ce que je lis sur les Bleus et sur les Blacks, on peut vraiment se demander pourquoi nous ne dirigeons pas le rugby mondial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben quand même ! De retour !

      Supprimer
    2. plutôt diriger le rugby que le monde, non ? c'est tellement plus exaltant le monde http://www.ladepeche.fr/article/2016/10/26/2446862-coup-gueule-medecin-toulousain-contre-jean-francois-cope-fait-buzz.html

      Supprimer
    3. Y a que sur le zinc qu'on peut diriger le world rugby ! Ca ferrugineuse pas, ça mousse plutôt. Et plus elle est onctueuse, meilleur c'est.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Lu l'article de la Dépêche .......
      speechless ... trop de colère !

      Supprimer
    6. Je n'avais pas vu ton post, François, oui je suis d'accord avec toi, lire cet article m'a mis dans une rage indescriptible . Que sommes-nous en train de devenir ?

      Supprimer
    7. Le Docteur , le facteur quand la famille ne peut ou ne veut s'occuper d'eux sont des vigiles importants ! Le jeune Baptiste joue ce rôle et ça me rassure .... un peu .... ça dit beaucoup d'une société ou les liens sont distendus où on ne veut pas voir , ces gens là sont devenus invisibles , cachez cette misère que je ne saurai voir ! Bien plus à dire et à faire surtout ! La citoyenneté à revisiter ☹️☹️

      Supprimer
  59. Le Ge de ce que je vois , l'obsession de faire vivre la balle , le soutien permanent , la vitesse de course , l'offrande à l'autre jusqu'au sacrifice , il y a bien une philosophie , celle du mouvement du contraire du statique avec une notion d'esthétique ! Pour être invité il faut arriver au niveau d'exigence que demande que requiert cette vision du jeu ! Seul le travail et l'humilité permettent d'atteindre ce niveau , comprendr l'effort à fournir pour faire partie de la légende

    RépondreSupprimer
  60. Joli reportage chez Arnaud Mela, dans un Causse autour de Brive, dans L'Equipe du jour, print. A lire. Tu me diras, Sylvie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. M'ouais, c'est plus un bleu... Mais il a la cote l'Arnaud avec l'Equipe, et un chien à sa mesure.

      Supprimer
    3. Bonsoir Ritchie, ben j'en suis encore scotchée sur ma chaise là : c'est le portrait de mon père ! Le goût pour la Nature, les animaux, le taiseux, le chasseur qui ne tue pas ou peu ... tout y est . Rien ne manque pas même les lamas ( 3 lamas chez mon voisin : Dalaï, Serge et Delon ) Le regard noir, la barbe, les champignons ...) c'est limite freudien tout ça ... bon ben il n'y a donc pas de hasard dans la vie ! Dis à Ollivier Bienfait que j'ai adoré parce que ça n'a pas dû être facile de percer (un peu) la carapace . Et pour la belle voix grave et chaude, bravo ! C'est exactement ça :-)

      Supprimer
    4. Œdipe a l'envers, classique!

      Supprimer
    5. https://www.youtube.com/watch?v=VfzYn344gVw hello Bernard !

      Supprimer
    6. Merci Gariguette pour ta réaction et ton partage... Pas la peine de vouloir jouer à Freud... C'est comme ça... Moi je t'assure que je préfère ce type de connexions invisibles qui peuvent relier les gens avec des soit disant hasards, que les connexions invisibles qui nous permettent de communiquer ici.
      Et puis si on veut jouer à Freud, occupons nous déjà de tous ces hommes qui appellent leur femme, avec affection certes, maman!
      Bizarre, mais l'inverse est moins fréquent, non?
      Par contre s'il existe des docteurs Freud qui peuvent m'expliquer comment j'ai pu me faire e----er (plein de verbes possibles) en 2006 par la dame du Poitou, je suis preneur, car 10 ans plus tard, je ne comprends toujours pas.
      C'était pas du même ordre que l'effet Mela sur Gariguette, mais tout de même.... ET je n'étais pas le seul. C'est parfois difficile à l'avouer...
      Alors, maintenant, je préférerais prendre dans mes bras Baptiste Beaulieu...(merci pour le lien)

      Supprimer
  61. Sinon Delmas anticipe , j'espère que son contrat est bien ficelle
    Vu avec beaucoup de retard la blediscoe
    Le score reflète mal le beau match de l'Australie et dit tout même avec un match moyen de la vitesse de réaction et de la qualité du banc NZ
    J'ai même entendu plus des gros travailleurs que des gros talents de la part des commentateurs
    Ca me va bien comme profil , " vous m'en mettrez une trentaine ! Y en a un petit plus , je vous les laisse quand même ? Oui je prend "

    RépondreSupprimer
  62. Bonsoir à tous.
    Je me permets de vous informer que mon co-auteur organisons un rendez-vous houblonné le 26/11 à Paris pour fêter la sortie de notre livre.
    Si vous êtes dans parages, n'hésitez pas, ça me fera plaisir de vous rencontrer et de parler rugby avec vous.

    http://doodle.com/poll/hpw58dwq2dtcfknv

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Antoine, je ne pourrai être des vôtres mais je tenais à vous dire mon engouement pour votre ouvrage - je n'ose pas dire "livre" tant l'objet est beau ! - j'ai commencé ma visite par toutes les photos et là je suis sur les matchs que je ne connais absolument pas -les plus anciens- et c'est un véritable enchantement . Merci donc pour cette "geste" du rugby ; nul doute que de preux chevaliers du houblon viendront célébrer avec vous cette belle réussite ! Bonne soirée ! ( un petit coucou à Seb Boully en passant, il est déjà inscrit au raout !)

      Supprimer
    2. Merci Gariguette pour ces compliments qui me vont droit au cœur. En attendant, qui sait, de vous rencontrer, je lèverai mon verre à vous le 26 novembre.

      Supprimer
  63. Un dernier coup de rein pour aller à l'essai...(oui je reste concentré sur le même sujet/objectif)
    Une petite idée plus réaliste en passant. Peut être que parmi vos contacts/amis/connaissances il s'en trouverait des qui seraient intéressés par le projet.
    J'ai fait ma sélection de 15 contacts susceptibles de donner ou passer le ballon et hop j'ai envoyé... S'ils font la même chose, on sait jamais, on pourrait y arriver par nous même..
    Je suppose que certains l'ont fait... En tout cas je vous livre le contenu pour exemple pour vous faire gagner du temps.
    Objet: Aider un magazine rugby à démarrer....
    Donner, faire la passe.... C'est très rugby... A vot' bon coeur messieurs dames !
    https://www.kisskissbankbank.com/flair-play-le-magazine-aux-regards-uniques-sur-le-rugby
    Vous êtes 15, trouvez en 15 à votre tour et on devrait boucler l'objectif rapidement!

    RépondreSupprimer
  64. Décidément Letiophe, tes idées sont aussi excellentes que généreuses ! MERCI

    RépondreSupprimer
  65. Je nous sens en pleine forme pour attaquer cette neuvième journée... Que des bonnes idées, de bons papiers, des liens, du liant... Ah, ah, esprit rugby que tout ça. Oasis, oasis.. A suivre...

    RépondreSupprimer
  66. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

  67. 3 Brive à l'honneur du midol de ce vendredi, avec Méla en couverture (avec Iturria), l'as tu noté Gariguette?
    Plusieurs réflexions:
    Ce club je vais finir par l'aimer (comme mon père l'aimait alors que moi j'étais pour Agen, enfant). Gariguette y est pour beaucoup, mon voisin aussi et donc ces articles et éditos qui sont en train de nous prouver que tout n'est pas foutu dans ce monde du rugby professionnel. Je fais un lien naturel avec Fair Play évidemment.
    Quand à la belle gueule de Méla, elle me fait revenir à un sujet cher à Gariguette: la belle gueule/ l'apparence doit elle primer sur tout le reste?
    "Canal rugby club" en est une parfaite caricature... On a peu à peu mis de côté les vrais spécialistes (l'émission déjà) et tout l'humour possible autour de l'esprit rugby. Il ne nous reste plus que le vilain barbu aux cheveux longs et idées quelconques.
    http://commefou.blogspot.fr/2011/03/chabal-mal-chronique.html
    Vous imaginez quand même l'enfer de ce pauvre garçon, tellement dépendant de son image, qu'il ne peut pas se retrouver du jour au lendemain imberbe, avec la coupe de Sergio Parisse, au risque de disparaître du champ médiatique après avoir fait le buzz popu pendant 5 dix jours avec des articles du type "mais quelle mouche a piqué Sébastien Chabal?"
    Si Christophe pouvait nous faire un parallèle osé entre Chabal et Samson, je suis sûr que ce serait savoureux à lire.
    Bref Gariguette, je crois que tu n'as pas idée de combien c'est difficile finalement de n'être choisi principalement ou accessoirement pour certains critères de beauté et de virilité:-)
    N'empêche qu'Arnaud Méla, si tu m'autorises à le dire, c'est quand même un mec qui a beaucoup de charme et qui dégage énormément.... Bien plus que le chevelu...
    Tu n'as tout de même pas choisi ni le moins "beau" ni le plus "éteint" des deuxièmes lignes de devoir de notre championnat...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si tu veux qu'on parle de la différence entre charme et beauté, entre ce qui accroche et retient ton attention et ce qui t'en éloigne ... Je n'ai pas "choisi" Arnaud Méla ; il s'est imposé à moi à un moment particulier; il ne s'agit pas d'une vénération de fan, ni d'une adoration de type groupie, à vrai dire ce n'est même pas son physique -quoique très plaisant - qui m'intéresse . Il me dit quelque chose de moi, de mon envie de combattre, d'être présente au monde . C'est assez compliqué à expliquer autrement que par "j'en avais besoin et il est arrivé " ... Au delà de ça, j'aime bien découvrir cette personnalité secrète au fil d'articles plutôt réussis et généreux, comme si cette noblesse qu'il dégage finissait par absorber le monde autour de lui . Me voilà bien lyrique tout à coup, mais par moments un peu d'esprit chevaleresque fait du bien ! A vous lire :-)

      Supprimer
    2. Il me rappelle l'homme tranquille , tout en
      distance ,inspirant la confiance , par son calme rassurant ( je n'ignore rien de ses débuts )
      Personage Fordien ou Hustonien pour le cinéma
      Steinbeck , Hemingway pour les personnages de roman
      Je le trouve toujours drôle dans ses interviews et dans son interaction avec les arbitres
      Impayable avec sa démarche ! Un vrai caractère !
      " i am borned under a rising star ... "

      Supprimer
  68. Il y a 91 millions d'€ qui vont être débloqués pour développer le rugby d'ici 2020 en Chine. La gueule de la Géorgie, la Roumanie, la Tunisie, le Maroc, et autres ! P't'être quand même une piste, une ouverture pour un site dédié au rugby... Mais y préfèrent les aculturés que les e culturés !
    Des chances qu'ils vendent du rugby avec de faux rugbymen, mais ça risque de vite se voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meme pas le budget de la FFR ! Beaucoup mais pour un aussi grand Pays ! Les sens pas trop sur ce genre de sport , les ricains par contre on les sent motive de plus en plus pratique en universitaire !

      Supprimer
  69. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  70. Sinon, j'suis tombé sur l'équipe 21 (après le match de féd 1 ou mon équipe a pris 40 pions et se traine dernière de poule !) sur les internationaux de France de badminton : EXTRAORDINAIRE (for me). Je pratique un peu ce sport et perso c'est vraiment le plus jouissif des individuels. Mais je préfère en double of course. Sur une 1/2 finale femmes, 1 point de 69 échanges et pas pour faire durer, ça envoyait. Et chez les mecs j'vous dis pas. Ils tendent leur raquette à 17 kg (matos de chez pro) alors que la mienne est tendue communément à 9 comme tant d'autres à bas niveau. Et à regarder sur les courts ça prend encore plus d'ampleur. Le président de la fédé est de ma ville et licencié dans mon club. L'a 45 environ, pas comme Camou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en gros tu nous dis que t'es un bad boy ? I knew it ! I knew it ! https://www.youtube.com/watch?v=NG2ci9CyiwI 😎

      Supprimer
    2. Ouais, si on veut mais pas çui-là
      https://www.youtube.com/watch?v=NG2ci9CyiwI

      Supprimer
  71. En ouvrant Midol ce matin, que du bonheur:"spectacle bien triste -Equipe bien pale-match ennuyeux-vilain match"
    Tous au badmington !
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant il y a eu un miracle hier : Ma'a Nonu a retrouvé ses cannes et son envie de jouer ! Quel engagement de la part d'un joueur encore à la peine récemment ! De là à penser que ses longs entretiens avec Ford, complaisamment photographiés la semaine dernière, y sont pour quelque chose .... Un vrai pro ce Nonu, mais pas avec tout le monde ! Pragmatisme, réalisme, professionnalisme, opportunisme, mouradisme, fordisme ... Le Dauphiné Libéré titre ce matin sur la défaite du FCG : "Pas dans la même cour " ... Pas faux, mais quelque part j'aime autant : tous ces "ismes" finissent par tuer quelque chose de ce jeu, une espèce de candeur des joueurs ?

      Supprimer
    2. Pas de purisme de jeu c'est sur. Et point de triomphalisme pour le FCG, plutôt du traumatisme. J'ose espérer qu'ils ne font pas du tourisme ! Plus de professionalisme, de productivisme, moins de scoutisme, olus de taylorisme. Mais peut être est ce du surréalisme, de l'illusionisme. Point trop de prosélytisme.

      Supprimer
  72. Ouais les gros s'en sortent sans bien jouer. Et les p'tits n'ont pas su jouer juste un peu mieux pour passer. A l'approche de l'hiver le classement se met en place. Grenoble et Bayonne creusent leur tombe ! Le bad continue cet aprèm sur l'équipe 21... Jetez y 1 oeil en hors d'oeuvre de Brive-Clermont. Y aura pas de vin chaud, mais vous n'aurez pas froid... aux yeux.
    PS : Carter à nouveau blessé au mollet. "Dr Corti ? Allo, bobo".

    RépondreSupprimer
  73. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  74. Normal que le moteur ne tourne pas rond au Racing, il avait le Carter fendu.
    Pour Pau et tes scories , Tekori.
    Pour Lyon, n'a pas Plisson son pied.
    Pour la Rochelle, Bouldoire ce n'était pas du gateau.
    Pour Montpellier, Contraint est Stein, ça fait mal au ventre.
    Pour Bayonne, Etcheto pour monter en Top 14.
    Pour Toulouse, manque de Pau, ils ont gagné.

    Le Gé

    Vu la pauvreté du jeu, je me suis autant que je fasse des jeux de mots laids.
    Désolé, ma prose est pauvre mais je suis à la mesure de ce que je vois.
    un peu de Victor Hugo pour me rattraper

    "On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau.
    Hier la grande armée, et maintenant troupeau.
    On ne distinguait plus les ailes ni le centre.
    Il neigeait. Les blessés s'abritaient dans le ventre"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo le Gé, je suis un peu dans le même état d'esprit après ce début de 9e journée bien déroutant .....
      de Sénèque, ceci : "Sans rival, la couronne est à toi, mais non la victoire " ( RCT/FCG)
      d'un auteur inconnu ceci : "Le temps est tout : cinq minutes font la différence entre la défaite et la victoire." ( MHR/ LA Rochelle) je ramènerais le temps à 10 secondes en l'occurrence, pauvre Bouldoire ....
      de Sophocle ceci : "Je préfère encore un échec honorable à une lâche victoire." ... pour tous les matchs d'hier très frustrants peu importe les clubs ;
      et pour l'ensemble des prestations, de Blaise Pascal ceci : "Rien ne nous plaît que le combat, mais non pas la victoire."
      Voilà, du combat messieurs !

      Supprimer