lundi 20 février 2017

En courant continu

Quand cette photo a été prise, ce 18 avril 1959, à Dublin, mon arrivée était déjà prévue depuis un certain temps. Robert Vigier, lui, avait programmé de détruire tout Irlandais qui passerait à proximité et on se demande comment le centre Kevin Flynn a pu garder l'usage de sa jambe après cette charge du talonneur tricolore devant les yeux de l'arbitre. Le carton jaune pour plaquage à retardement n'existait pas, l'arbitrage vidéo non plus et le minuscule Gallois Gwynn Walters était considéré comme le meilleur arbitre de rugby du monde à cette époque. Le troisième-ligne aile Jean Carrère craignait de se faire arracher la tête par le ballon et, tout à droite de la photo, devant le club-house des Wanderers, le dénommé James Kavanagh semblait peu enclin à vouloir participer à l'action.

Je vous parle de James Kavanagh parce qu'il se trouve qu'à l'invitation de Jean Trillo, j'ai joué avec lui en 1984 sous le maillot des Sherpas, sélection hétéroclite de gentlemen composée par le vulcanologue Haroun Tazieff ; contre les Anciens de l'ACBB, qui allait devenir quelques années plus tard mon club d'adoption. A 55 ans, Kavanagh affichait toujours un corps d'athlète, pas un gramme de graisse, le muscle sec. J'avais la moitié de son âge et pas le dixième de son énergie après avoir passé la veille rue de la Soif dans le sillage de mes coéquipiers du jour. Après le match, au bar, quand j'ai su qu'il avait été trente-cinq fois international irlandais au poste de troisième-ligne entre 1953 et 1962 (en fait, j'ai cherché ça plus tard), je me suis approché de lui pour engager la conversation.

Après quelques demis, il me raconta cette anecdote qui ne me quitte plus depuis chaque fois qu'il est question d'aller jouer à Lansdowne Road, même depuis que cet endroit mythique est devenu Aviva Stadium. En 1958, les Irlandais recevaient le pays de Galles, son gros pack (Clem Thomas, Rhys Williams, Ray Prosser, Bryn Meredith) de décapsuleurs et son ouveur de génie, Cliff Morgan. Une équipe face à laquelle ils l'avaient emporté deux ans plus tôt, mais qui ne leur réussissait pas vraiment. «Il fallait faire quelque chose pour casser la routine», me glissa Kavanagh. Il proposa un footing dans la forêt de Wicklow, située au sud de Dublin.

Maniaque de la préparation physique, Kavanagh lança ses coéquipiers sur des bases olympiques. Pierre Berbizier reprendra cette approche du décrassage trente-cinq ans plus tard. Dans une des vallées du Wicklow, les joueurs se trouvèrent face à un torrent qu'ils dûrent traverser. «Et les voilà en slip dans l'eau froide, leurs fringues au-dessus de la tête» sourit James comme sorti d'un film de Clint Eastwood. Le temps de se rhabiller, de partir à toutes jambes grimper au sommet de la colline, et hop, retour et re-traversée. «Les mecs étaient gelés, se souvient Kavanagh, et nous nous sommes réchauffés dans un pub autour d'un bon thé chaud.» Pour le thé, je ne garantis rien : je miserais plutôt sur Guinness...

Ce 15 mars 1958, à Lansdowne Road, le pays de Galles fit une démonstration de jeu offensif et inscrivit trois essais. Les Irlandais un seul. Et un but de pénalité. Score, 6-9. «L'histoire de ce footing avait été éventée... Au coup de sifflet final, j'ai vu s'avancer vers moi ce coquin de Cliff Morgan. Il me remercia pour le bon match que nous avions disputé et ajouta : "Tu sais, James, le jour où une rivière coulera au milieu de Lansdowne Road, je pense que vous serez à même de nous battre..." Sur le coup, je ne savais pas si je devais lui en mettre une ou éclater de rire,» conclut mon coéquipier d'un jour, en commandant la sienne.

Aujourd'hui, les joueurs ne traversent plus de rivière durant leurs footings. Ils préparent les rencontres devant la vidéo, sous les charges de fonte, avec des suppléments alimentaires, parfois grâce à des piqures de corticoïdes... Que faudra-t-il aux Tricolores de Guilhem Guirado pour l'emporter à Lansdowne Road, pardon, à l'Aviva ? Je dirais un torrent d'imagination, de prises de risque, de furia, d'envie d'aller au bout d'eux-mêmes. Il leur faudra employer le courant continu et, comme Cliff Morgan, ajouter à l'éclat de leur jeu quelques étincelles de pur génie.

J'avoue, ça fait beaucoup de paris à mettre en bouteille. Surtout après la triste performance déroulée devant l'Ecosse. Les Tricolores se sont préparés à Nice, terre du nouveau patron de la FFR - non, pas Bernard Laporte - : l'ancien pilier terrible des Rapetou, j'ai nommé le docteur Simon. Le stage suivant pourrait effectivement, comme le suggère l'ami Antoine, se tenir à Gaillac. Ainsi va la politique : servir et se servir. Nul n'étant prophète en son pays, Mister Serge a certainement dû savourer son retour au bercail en fils prodigue. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Il y a soixante ans de cela, le XV du Trèfle alignait de sacrés personnages, tels le capitaine Noel Henderson, Tony O'Reilly, Ronnie Dawson, Noel Murphy et James Kavanagh, donc. Avoir de la personnalité, c'est bien ce qu'il est demandé. Côté français, en ce moment seul le Rochelais Kevin Gourdon, qui échappe ballon en mains à tous les plans de jeu et à toutes les consignes, semble en avoir à revendre. Lui, Serin et Louis Picamoles, transformé depuis son départ pour l'Angleterre. Avec Zebo, Earls, Ringrose, Murray, Kearney, Sexton, Stander, O'Brien et Heaslip, les Irlandais n'en manquent pas. Le défi est là.

305 commentaires:

  1. Des personnes alitées j'ai l'impression qu'on n'en manque pas pourtant ! bon j'adore ce torrent au milieu, bien sûr ça me lance sur A river runs throught it - pas le film, non le roman de Norman Mc Lean, évocation du Montana, lui même à l'origine de cette fameuse Ecole du Montana ... -et tout ça tourne tellement bien : rugby, littérature, âmes fortes et paroles bien senties .L'image des eaux agitées du torrent ça me va aussi devant ces eaux trop tranquilles de notre si lisse XV ; alors oui du courant, de la pêche à la mouche ( du coach !) et des cataractes de caractère Nom de Bleu ! Juste une remarque : c'est l'Atlantique et ses rouleaux qu'il aurait fallu plutôt que cette gentille Méditerranée pour les secouer un peu .

    RépondreSupprimer
  2. "send me out an SOS"... Un "message in a bottle" oblige. Seront il Naufragés ou sur le bateau samedi ??
    Haroun Tazieff célèbre vulcanologue (accessoirement été maire de Mirmande joli petit village drômois penché sur le Rhone), jamais penché sur l'éruption de l'EDF vu que les volcans sont éteints depuis longtemps en France... "Ce qui frappe d’abord dès qu’un ballon ovale apparaît dans un groupe d’hommes, c’est l’extraordinaire chaleur qu’il dégage" disait il. Certes, un bon cuir qui claque dans les mains ça se refuse pas et ça s'apprécie. Mais question chaleur du jeu, pas ressenti grand chose ces dernières années. Me rappelait pas qu'il avait touché au rugby aussi.
    Sinon, z'auront besoin de triphasé pour s'alimenter et casser la routine des défaites encourageantes et victoires décevantes, sans personnalités.
    Du courant continu mais gaffe dans le tripotage du jeu, faudra éviter l'électrocution !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sergio, rapport à l'électrocution, je trouvre comme toi qu'il y a bcp de mecs qui s'éteignent au plaquage.

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais autant souhaité voir les Français ouvrir en grand la boîte à gifles que face à ces enfoirés d'Irlandais, malins, tricheurs, truqueurs et princes de l'off side tellement évident qu'un arbitre normalement constitué n'y croit pas. Et puis, au coup de sifflet final, cette petite douleur en sachant qu'ils ont perdu. Avec tout le respect dans la tradition que l'on doit au génie gallois, à la bravoure écossaise, voire même à la morgue anglaise, c'est encore et toujours vers l'île verte, ses fuschias, ses jigs, sa bière conçue par Mac Adam et ses filles à se laisser traîner jusqu'au padre trois fois par jour que je reviens.
    Landsdowne Road est toujours là avec sa rivière aux 40 mètres, la rivière des tribunes bien sûr prétendent ces cinglés des courses ; comme la loco de l'Arms Park siffle encore sous celle de Cardiff.
    Maureen O'Hara est toujours rousse et surhumainement belle ; il faudra bien que son frère nous rende les 300 livres pour que je puisse enfin faire du petit bois avec le lit de leur grand'mère. John Ford a décidément tout compris.

    Mon cher Ritchie, j'ai également joué avec les Sherpas et ce pilier réellement d'exception que fut Haroun Tazieff. Entre deux volcans, il fréquentait un pied-à-terre en Gironde rustique à souhait et comptait le fils de Kavanagh dans son équipe de vrais sherpas. Nous avions, entre autres, passé 80 mn à Sauclières et beaucoup plus de temps dans la boîte d'Estève, en lisière de la Grande Bleue. Le celte est une langue beaucoup plus accessible que l'occitan. Enfin, pour un gars du Pas-de-Calais.
    OK avec toi : Gourdon, Serin et Picamoles, ça risque d'être un peu juste pour ressusciter le bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charles, l'Irlandais est beaucoup de choses, mais pas enfoiré. L'enfoiré c'est celui qui triche dans ton dos. Eux, ils trichent devant toi.
      J'aime la phrase de Rives en parlant des Irlandais : "c'est un peuple dont j'aime le sens du tragique, de l'émouvant et des choses définitives. Si je n'avais pas été français, j'aurais bien aimé être irlandais."

      Supprimer
  4. il faudrait que TAZIEFF fasse une irruption dans le vestiaire et reveille ce magna atonique
    si le french flair n est plus qu une chimere
    par contre eux le fighting spirit ils ne l ont pas brade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que les Tricolores aient la lave à l'oeil...

      Supprimer
  5. Salut Ritchie

    Noël Murphy , ce n'est pas lui qui un jour a force de casser les burnes aux Gallois, s'en est pris une par une 3ème ligne qui l'a laissé sur le carreau , lui qui aimait tant "taquiner" les autres ?
    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce Murphy-là, effectivement, Marc, ne faisait pas toujours sa loi...

      Supprimer
  6. Bon ben on va créer le parti des mecs qu'ont joué contre ce Monsieur.
    Il fréquenta aussi les folklos du Stade français et pendant qu'on respectait sa soixantaine affûtée, le bougre ne se privait pas pour envoyer du mastic !
    Mais c'est l'après mon souvenir, un florilège d'assurance tranquille, de bienveillance, d'humour tonique, un bonheur, les rrrr roulent encore dans mes oreilles.
    Allez, ni Dieu ni Maître, mais quelques références , il en est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jan Lou, plutôt le parti des mecs qui ont joué avec lui... Mais on sera moins nombreux, c'est vrai.

      Supprimer
  7. Les OH effectivement ! Ai joué aussi contre avec les Crocolions et avec c'est le cote sympa des folklos

    RépondreSupprimer
  8. Comme Jan Lou, j'ai connu Haroun Tazieff au Stade Français, puisque j'y jouais moi aussi. Lui, chez les "folklos", effectivement, moi chez les juniors et un peu plus après. Curieusement, je l'ai toujours rencontré à Bobigny où le Stade avait des terrains; jamais à la Faisanderie, dans le Parc de Saint-Cloud.
    Par ailleurs et puisque, pour la énième fois, nous replongeons dans nos souvenirs -l'Irlande cette fois-, je dois dire que j'étais un fan de cette équipe avec les McLoughlin, Kennedy, Millar, Molloy, McBride, Slattery, Gibson etc?
    J'admirais particulièrement Ken Kennedy, parce qu'il se rapprochait de mon gabarit de grand talonneur, à cette époque. Après le samedi du Tournoi, il jouait, le lendemain, en match d'ouverture du Championnat ou du Du Manoir, 3ième ligne centre avec le P.U.C., à Charléty.
    Et Mike Gibson, parce qu'il était et est resté un des plus grands à l'ouverture. Bien qu'il ait joué également centre, ariière et ailier (rarement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gibson ouvreur ? Oups. De temps en temps, pour dépanner en équipe nationale. Non, c'est plutôt un centre. De grand longévité. Edwards-B.John en charnière, Gibson-Dawes au centre - Duckham-Davies aux ailes, JPR à l'arrière. Je ne suis pas certain qu'une équipe ait proposé mieux depuis 1971. Votre avis ?

      Supprimer
    2. David Duckham est anglais mais je ne sais plus qui était ailier avec Gerald Davies :JJ quelque chose ? Magnifique équipe galloise qui avait remporte le grand chelem a Paris non? et le soir sages comme des images (du moins quand je les avais vus) Seul le grand et magnifique 8 s amusait avec les Français .

      Supprimer
    3. Ah, ah, ça ne t'a pas échappé, je faisais allusion aux Lions en tournée en 1971.
      Lynch-Pullin-McLauchlan en première ligne, McBride-Brown en deuxième-ligne, Dixon-M. Davies-J.Taylor (devenu journaliste, l'homme qui baptisa le jeune Blanco alors international junior "le Pelé du rugby")

      Supprimer
    4. le Montagne Pelée du rugby alors pour rester dans le ton 🌋

      Supprimer
    5. Grand chelem gallois en 71, c'est John Bevan qui jouait ailier avec Gerald Davies (merci Wikipédia). Le "J.J." dont parle B.Landais, c'est J.J. Williams et ses crochets dévastateurs.

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Vrai que nous autres manants de lointaine banlieue n'avions pas souvent les honneurs de Saint Cloud !
    Sinon, comme talon, pas trop dans le style Ken,perso, plutôt courant alternatif .
    Allez Cabannier.

    RépondreSupprimer
  11. Oh...bien nostalgiques ce matin, l'air doux de Nice? En tronche et dans mes souvenirs, Ken Kennedy est pour moi la personnification même du "fighting spirit" irlandais, ce supplément d'âme qui parfois nous fait défaut, ce dont j'enrage au moment des luttes du samedi ou du dimanche. J'ai eu l'occasion de le lui faire savoir dans sa magnifique retraite pas loin de Marrakech. J'ai toujours l'impression que les anglo-saxons ne sont pas faits comme nous.
    Cependant samedi après l'heure du thé à Dublin, il va falloir défendre et dans ce domaine sur son tas de fumier le coq est mieux armé que pour attaquer. Je n'attends pas d'envolée mais des lignes serrées et alors comme Betsen le souhaite , on pourrait gagner... A cette condition pour le Tournoi de l'an prochain on pourrait espérer un jeu plus débridé de la part des français.

    RépondreSupprimer
  12. Pas connu Haroun Tazieff sur un terrain de rugby mais en politique, a pas mal crapahuté par chez nous mais à lire sa biographie Wikipedia ( un vrai roman !) c'est pas une vie c'est une aventure ! Penser qu'il a quand même trouvé le temps de jouer sérieusement au rugby ! "Ce qui frappe d’abord dès qu’un ballon ovale apparaît dans un groupe d’hommes, c’est l’extraordinaire chaleur qu’il dégage." et question chaleur il en connaissait un rayon . Ben voilà on est de nouveau dans le souvenir et la nostalgie ; faut dire que des humains de cette taille et de cette trempe je n'en vois pas beaucoup ces temps-ci ... Et vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui : le Piton de la Corrèze, l'Etna de Brive, le Vésuve d'Aquitaine 🌋🌋🌋

      Supprimer
  13. Un peu mais ils n'intéressent pas les médias ... sauf erruption -))
    Alors y a pas de raison j'ai joué avec lui et contre lui , très " chaleureux " et accessible , soyons honnêtes , il avançait plus beaucoup à cette époque
    Il jouait avec les OH folklo du SF bien meilleure sur la 3'eme mi temps que sur les 2 premières avec leur chanson fétiche " la fille du bédouin "
    La Faisanderie agréable mais pas très voire pas réglementaire comme terrain donc les matchs officiels se jouaient sur un stade perche au dessus du périphérique à hauteur de la porte Champerret et les entraînements Porte de Clichy et oui un club prestigieux comme le SF n'avait pas de stade attitré fin des années 70 début des 80 ...alors que le CASG avait Jean Boin
    Jean Lou encore une attaque chez vous ?

    RépondreSupprimer
  14. Oui, sans compter le Massif Central, les Finances aussi, tout ce beau monde devait partager les rares terrains, ne parlons pas d'herbe!
    Il n'était pas rare que le match aller et le match retour se fasse chez nous , fallait être motivé pour être rugbymen parisien !
    Sinon ben oui, encore un gamin qui a laissé sa vie sur l'autel de la malchance, de l'imprudence aussi.
    Allez, c'est bien triste

    RépondreSupprimer
  15. Jan Lou, Finances vs Massif Central, quel match ! Avons-nous joué l'un contre l'autre dans les années 1983-1985 ?

    RépondreSupprimer
  16. Michel Prieu, quand il écrit "j'ai toujours l'impression que les Anglo-Saxons ne sont pas faits comme nous", exprime une question (ou un constat), que je me suis souvent posée, la partageant avec des potes souvent pas loin d'en penser autant.
    Le premier à me laisser cette impression est Kel Tremain, fermier néo-z officiellement troisième ligne côté ouvert, mais couvrant admirablement au cours d'un même match les trois sacro-saintes spécialités, ouvert, fermé et "8". C'est d'abord un physique sec, anguleux, (Kennedy aussi) dont on devine que le moindre placage vous laissera des bleus. C'est aussi, mais après réflexion, l'archétype du gars qui ne s'est jamais posé la question des limites. "Possible-impossible" devait être pour lui l'exemple du débat oiseux. Là résiderait, pour moi, la caractéristique anglo-saxonne : l'entraînement et la discipline acquise ou innée, servent d'abord voire uniquement à aller chercher de nouveaux horizons. Chez les meilleurs, puisque c'est d'eux dont nous parlons, il y a un refus de se contenter d'avoir rempli le contrat. il faut avoir fait plus. Pas forcément mieux, mais plus. Pour rester en troisième ligne noire, Shelford, Z. Brookes et bien sûr Read me laisseront cette même impression de "sont pas faits comme nous", que j'écrirais volontiers "sommes pas faits comme eux".
    Evidemment, il ne s'agit ici que d'une explication partielle. Sous le maillot vert, mais aussi sous les maillots rouges gallois ou bleus d'Ecosse, j'ai aussi souvent eu l'impression de voir des patriotes, même s'ils sont avares de déclarations à la Chantecler. Mais là on n'est plus dans l'individuel, davantage dans le collectif.
    Dès le deuxième irish coffee, je pourrais tenter une approche "aristocratique" du phénomène, remarquable chez les boys du Sainte Mary's college, mais aussi chez les éleveurs de moutons. Etonnant, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cultures sont pas les mêmes donc, sur qu'on n'est pas fait pareil et heureusement.
      J'dirais plus pas formé comme nous, formation oblige sur ce sîte !! Où mauvais formatage...

      Supprimer
  17. Faites vos jeux rien ne va plus !! Pauvre Dan plus de Land Rover !! «Sans surprise, Land Rover, qui pour de bonnes raisons a une tolérance zéro concernant la conduite en état d’ivresse, a mis fin à sa relation avec moi. Je le comprends complètement et je suis déçu de les avoir mis dans cette position.» Retour en golf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doussain serait pressenti pour représenter Land Revers ...

      Supprimer
    2. Non,ça c'est M'âme Merkel 😁🍻🍺

      Supprimer
  18. http://www.actu-rugby.fr/premiere-lourde-punition-pour-dan-carter-apres-son-etat-debriete-au-volant/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas comme nos Bleus, z'ont encore rien gagné mais ils soignent leur image http://www.sports.fr/rugby/xv-de-france/articles/un-xv-de-france-very-nice-1760759/ ... joli le passage avec les enfants malades

      Supprimer
  19. Le Docteur Simon est Niçois et le copain de BL , Estrosi aussi , vous voyez bien que les clubs amateurs sont au centre du programme ....
    Allez un peu de solei , la mer , le contact d'enfants malades qui sourient à la vie malgré tout , ça fait relativiser tout ça ...

    RépondreSupprimer
  20. Au menu : salade niçoise pour l'EDF !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. compatible avec l'Irish coffee ? ☕

      Supprimer
    2. Niçoise, landaise, périgourdine, lyonnaise, normande ou autre faudra surtout éviter d'en raconter, style salamalèques. Un salade CESAR conquérante éventuellement, mais poulets grillés à éviter ! Et si tout va bien, après en dessert, l'Irish coffee. Et pis si ça va toujours bien, Guiness à gogo, mais si pas très clairs pas de retour en golf.

      Supprimer
  21. De 73 à 86 pour ma périodes " équipe fanion", on disait comme ça, nous avons visité avec mon cher CAC chaque brin d'herbe Francillien en mesure de recevoir tout ce qui évoluait de la première série à la D3 !
    Alors probablement, du côté de Georges Carpentier, ou de la Porte Pouchet, voir vers l'héliport d' Issy, une stèle doit immortaliser notre rencontre Ritchie, forcément!
    Chevreuse, Le Massif et je crois bien les Finances sont dans la même poule d'honneur cette année,ce rugby est immortel, finalement, et c'est bien.
    Allez, de toutes façons, suis pas très Rover, perso!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben les Rover ça dépend pour quoi faire aussi : http://www.lesbridgets.com/index.php/Etude-/-Statistiques-sur-le-couple/Les-10-voitures-les-adaptees-pour-faire-l-amour.html... pas mal placées les Rover ...

      Supprimer
    2. Ah Jean Lou le vieux Land Rover defender 9 places quand même !! Vintage maintenant , on me demande sans arrêt si je le vend -))

      Supprimer
    3. Oui mais bon,toi tu as de l'espace!
      Sur notre petit caillou , sauf à considérer l'insatiable appétit d'une gourgandine locale puisant son inspiration dans les posts dauphinesques , deux roues et un moteur au milieu, ça suffit.
      Allez, si il vient du Wisecontinge cher à Charly, le moteur, c'est mieux !

      Supprimer
    4. Il est au Pays Basque et pendant que je ne suis pas la des vielles gloires du Rugby Francais en profite pour aller faire leur tournois de golf comme des gamins qu'ils sont restés
      Et je comprend pour chez toi -))

      Supprimer
    5. eh oui l'est comme ça notre JanLou : son Nounours et sa tuture à deux pattes suffisent à son bonheur ! 🏈😉🐻

      Supprimer
    6. Sans compter ta prose quotidienne et un p'tit birdie de temps en temps 😂
      Allez à propos de nounours, plus de nouvelles de la Pimprenelle?

      Supprimer
    7. Ca arrive un peu tard mais surpris que Gobe (avé le diphtongue qui va bien, sinon slightly ou même carrément offside... j'avais pas réalisé jusqu'ici) ne nous ai pas mis le lien du wild rover, ci-après smoothly customised...
      He's got a wild Rover for only one year and he spent all his money on whiskey and b...eaujolais...
      And it's no, nay, never, no more
      He won't get quid from Rover,
      No never no more

      Supprimer
    8. Ok, y a sûrement pas de diphtongue dans Gobe, mais juste un accent tonique, y a t il?

      Supprimer
    9. je dirais diphtongue sur le go, après le between se débrouille tout seul (moi je l'écris d'un seul tenant mais il y a un tiret) et puis ici Tautor m'a rebaptisée Gariguette ... alors que je préfère la Mara des Bois mais ça fait trop posh non ?

      Supprimer
    10. Gobe c'est plus facile à écrire que guarigrtte où je me trompe toujours et Mara me fait plus penser à la baignoire (écarlate elle aussi) qu'à cette (fausse) fraise des bois dont l'arôme sent trop l'éprouvette, imho.

      Supprimer
  22. Lu comme tout le monde dans L'Equipe l'article de Richard sur la pénurie actuelle de grands joueurs. Hélas, nous sommes bien d'accord. Avec néanmoins une nuance qui me tire par le maillot : s'agit-il de "grands joueurs" ou de "stars" ? L'emploi de l'inévitable terme "buzz" est indicatif. Comme le cas Chabal. Cet excellent produit de l'école berjalienne, utilisateur à rebours de la technique du salon de coiffure, est plus proche de la star que du grand joueur, comme celui qui le fit jouer une fois à l'aile de la troisième ligne est plus proche de l'impresario que de l'entraîneur.
    Picamoles, réel grand joueur, doit beaucoup à Chabal dans le coeur des supporters, toujours avides d'évitement et de french flair. Quant à Serin, Hobbit chez les Orcs, son anti-look lui permet jusqu'à présent d'en faire moins qu'un Gallion, voire un Hueber. Tout cela est bien fragile, n'est-ce pas Guirado, dont le courage, la constance et l'exemplarité ne l'autorisent toujours pas à concurrencer Dusautoir. Szarzewski, resté au stade de starlette, doit se mordre les doigts d'avoir loupé le bon virage.
    Autres starlettes, certains présidents de clubs. Ont-ils fait de l'ombre aux joueurs ou bien occupent-ils une place que ces mêmes joueurs laissent vacante ? La France n'a jamais eu autant de "stars" sportives que sous de Gaulle...
    Ce qui, une fois de plus, nous ramène au handball. En dépit de la Karabatic story saison dix, la star c'est l'équipe. L'idéal. Et que celles et ceux qui savent (à peu près) lire un match, érigent leur petit Panthéon personnel. Vive Lamerat, bordel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tout ça tient à un cheveu ( ou 2) mais ne rigolons pas trop non plus quand j'ai perdu les miens après la 2e chimio, j'ai fait la bravache en public mais en privé je n'en menais pas large ! les toubibs ont beau te dire que ça repousse - et c'est vrai ! - il faut l'avoir vécu pour comprendre ... curieusement cette recherche du plus poilu-velu-chevelu c'est sans doute lié à la survie de l'espèce, quelque part dans notre cerveau reptilien ? bref je m'interroge ... sans vouloir non plus couper les cheveux en quatre 🏈😉

      Supprimer
    2. Sans chercher des poux dans les cheveux, m'interrogeais sur auc(1) cheveu ou qu'une dent ??
      rapport à c't autre chevelu de Michel à lunettes, star/bon joueur de piano qui n'est qu'un homme.

      Supprimer
    3. C'est un peu mode de couper en 4 (dans quel sens) les cheveux du Caveman, n'est-il pas. Et c'est vrai qu'il était souvent mal casté en France, yc en EDF. Mais le succès exceptionnel et sur une bonne durée de sa campagne anglaise n'est due qu'en second ou troisième lieu à l'exubérance de sa pilosité, methinks

      Supprimer
  23. Tu ne laches rien -))) C'est bien !!! et je suis avec toi , l'équipe avant tout avec quelques joueurs rassurant , Chabal ne m'a jamais rassuré et comme disait PMB sa place n'est meme pas sur le banc mais sur l'affiche de l'Abribus -))

    RépondreSupprimer
  24. Vivement le retour du 4 septembre, surtout la nuit : le ch'ti envoie à not'fraisounette un seul bisou (même gros, ok) et elle lui en renvoie deux, écarlates et même rubiconds !

    RépondreSupprimer
  25. A intervalles plus ou moins réguliers, vous nous demandez de franchir la Loire (jolie rivière) pour vous mettre les fesses rouges. C'est lassant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Jenlain trop fraîche t'aurait-elle mis des z'aigreurs ? Grave ? En outre, Sainté comme Chazelles, Bourk et Grenoble sont sur la rive droite de la Loire, comme Hazebrooke... Donc aucun risque de noyade, sauf peut être d'hydrocution à la Jenlain glacée.

      Supprimer
  26. A intervalles plus ou moins réguliers, vous nous demandez de franchir la Loire (jolie rivière) pour vous mettre les fesses rouges. C'est lassant.

    RépondreSupprimer
  27. En lisant la composition de l'équipe qui va s'offrir la balade irlandaise, je me suis surpris à penser que je n'en avais rien à f... Terrible ! Je ne le souhaite à personne et surtout pas à un blogueur ouvert sur le côté. Atonio remplace Slimani ? (non, c'est le contraire), bon, et alors... face à l'Italie, c'est Atonio qui remplacera Slimani. On a donc pas mieux que Vaha-Maestri ? Eh ben, c'est que je m'ai gouré sur la valeur de Le Dévédec-Jedrasiak (jamais vu jouer Iturria, qui de toute façon restera toujours pour moi et pas mal d'autres un dessinateur-rugbyman-pelotari basco-bordelais, dont vous devriez lire les albums ovales au lieu de dire des conneries). Le Roux joue. Pourtant, je croyais que c'était le baptême de sa nièce ce week-end... Personne pour remplacer Lopez en cas de fracture de la méninge ? Normal, ça fait des années que tout le monde sait, dit, écrit, qu'il est irremplaçable. Huget VIII, le Retour ! Evident, point-barre. Seul intérêt : le maintien de Lamerat, ce qui fera de moi un éternel défenseur de Guy Novès.
    Finalement, un certain Richard Escot (qui écrit parfois ici) a raison de déplorer le manque de personnalités (de personnages ?) dans notre sport préféré, le pentathlon moderne. Pas de cavaliers, pas de flingueurs, pas de bretteurs, juste des marathoniens qui savent nager à Marcoussis. Allez Guirado, un beau geste, merde quoi ! Arrive bourré à l'entraînement, colle une beigne à Laporte, déclare que t'es un travelot. Fais bander cette équipe ! Si t'as pas d'idée, marque trois essais à la santé de Michel Crauste.
    Bon, c'coup-ci, pas de Jenlain, ça fiche des aigreurs. Une Orval mon gars et pas glacée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à ton "vas leur dire dans le vestiaire", faudra bientôt se résoudre aux bruits de couloir : Bernie aurait nommé Psa président de Comité de sélection, Lamérat aurait décroché un Cap de menuisier en table de nuit chez Ikéa, et Doussain aurait eu affaire à Gaby en personne .

      Supprimer
  28. Bien, le ch'ti ! T'as raison : c'était la faute à la Jenlain et/ou au frigo !
    Et qu'ils se déboutonnent gaillardement samedi ne serait que le minimum syndical, même si provale émet des réserve au nom de la sécurité des joueurs, de la couche d'ozone ou de la virginité des papillonnes ...

    RépondreSupprimer
  29. Bon, sauf les passionnés, personne ne viendra trancher au sujet de la prééminence du Coup d'Etat de fructidor sur la proclamation de la,3ème République, d'autant que chez les mémorialistes, le 11 bat à plates coutures le 4 à la toque comme nous expliquerait Zitrone s'il était encore dans le microcosme .
    Dommage, ce coup d'envoi vers la campagne toujours pleine de bois vert à récolter était partie sur des bases solides, pleines de surprises, avant que ne soient confondus Saxons & Celtes, comme Guelfes & Gibelins, qui ont cependant toujours sus, eux, se démarquer pour se foutre copieusement, mais dans les règles, sur la gueule . Disons que la tradition reste sauve .
    Ce qui nous permet d'en revenir à Kenneth Branagh (mon Kanaga à moi au cinéma !) pour revisiter le"Wild wild west" du Tournoi, et l'écouter à nouveau nous réciter quelques passages de the Tempest à venir ... Déjà, dans le cadre de la loi Erin, on peut faire confiance à Huguette pour partir sur une course à handicap avec un ou deux essais dans la musette, et une fois le bal commencé, je vois mal le grand Louis s'amusetter à recommencer à procéder par élimination selon sa laide loi . Cela tombe bien pour son mentor qui veut voir des "tueurs" : il aura l'occasion de se confectionner une belle vidéo sur le fighting spirit à tenter d'inculquer, en pouvant au revisionnage mesurer toute la différence qu'il y a entre éructer & conseiller d'aller se frotter dans les rucks .
    Echanger un pack de Kro même de chez Magnon pour une Guiness ? vous n'y pensez pas !
    https://youtu.be/7gmOfjaD8B8

    RépondreSupprimer
  30. Midol enquête sur les méfaits du top 14, mieux vaut tard. ...
    Nous auraient demandés, z'auraient gagné du temps.
    Longtemps qu'il m'indiffére le meilleur championnat du monde, mais le tournoi c'est autre chose,trois bons copains, un apéro sérieux, un solide cari Zandouilles, match, Guiness, Gari vous le confirmera, j'ai des joies simples !
    Alors les cogitations de M'sieur Novès forcément , peut pas rester insensible.
    Et vu l'état des troupes, les performances passées on ne peut pas lui reprocher grand chose.
    Slimani logique et attendu , Vaha devient indispensable et Maestri fera le boulot une heure.
    J'aurais bien vu Olivon d'entrée ,sûrement plus à l'aise sur les rucks,mais on est dans le détail.
    Derrière rien d'illogique non plus, sauf p'têt un demi remplaçant polyvalent mais on à plus trop en magasin.
    Allez, vous inquiéte pas un peu , Charly, en ce moment?

    RépondreSupprimer
  31. Mon équipe de France (je fais partie des 60 millions de sélectionneurs, comme vous)
    Dulin - Huget, Reilhac, Fickou, H. Bonneval -(o) Plisson, (m) Serin - Gourdon, Picamoles, Y. Camara - Jedrasiak, Iturria - Boughanmi, Chat, Ben Arous.
    Et vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas, mais ce pari sur la jeunesse aurait dû être tenté l'an dernier, peut on encore perdre un ou deux ans ?
      Si on n'envisage que la coupe du monde, p'têt, mais ce n'est pas mon cas.
      Allez, Plisson, t'es sur?

      Supprimer
    2. Avec Huget et Hugo, ça devrait affoler l'Irish meter et miraculeusement aussi le compteur français.
      Plisson et Sexton : ca sera le concours de celui qui casse le plus vite avec Heaslip et Gourdon comme juges-arbitres.
      Mais normalement une garantie de pas s'ennuyer même si le fond de l'Eire fait peur (laïtou,laïlère) un peu...

      Supprimer
    3. DULIN BONNEVAL CHAVENCY FICKOU MIGNOT
      LOPES SERIN
      GOURDON GALAN OLLIVON
      JEDRAZIAK LE DEVEDEC
      BOUGHANMI CHAT BAYLE
      LE SCORE POUR SAMEDI
      IRLANDE 21 FRANCE 12

      Supprimer
    4. Baille. Cyril. Pas Eric. Parce qu'avec Eric pilier gauche, on va finir à Cork...

      Supprimer
    5. j en etais reste au bayle du samedi soir
      bye baille a tous surtout a baby baille

      Supprimer
  32. Et au passage, une grosse bise à Gariguette. Si ça peut te consoler, moi aussi, puting, je perds mes cheveux.
    Bon je sais c'est con mais si on peut pas rire de tout avec vous qui n'êtes pas n'importe qui alors il ne nous reste plus rien... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour la bise, tu les perds petit à petit mais moi c'est tout parti en 4 jours - gros trauma - tu te sens des tendresses pour Yul Brynner, Sinead O'Connor ... et puis la surprise de la repousse, des cheveux de bébé tout bouclés, là c'est retour à la normale mais plus envie de les porter longs, on ne sait jamais ... Cheveux toujours : les écolos ont fait tester les leurs, sont pleins de cochonneries phtalates, perturbateurs endocriniens, chewing gum et fraises Tagada, c'est dégueu ! Rugby enfin : y'a pas Méla dans ta sélection, alors ça vaut pas ! 🍓👯

      Supprimer
    2. Effectivement grosses bises et no comment

      Supprimer
    3. J'ai un proche dans ma famille qui a fait deux chimio à trente ans. Et bé le salaud ses cheveux sont plus beaux qu'avant... Y'a pas d'justice en ce bas monde. Pour être solidaire avec toi, Sylvie, et bé je vais me tondre.

      Supprimer
  33. Mes chers Snaileater, Zarma, Jan Lou,
    Rien à redire sur vos envois. Strictement rien.
    Prenons Jan Lou : il a peut-être raison à 100 %, poste par poste. Faut donc pas toucher à grand'chose, soit parce que ça va trop bien, soit parce qu ça va trop mal (cocher la case choisie). C'est une option et, dans l'état actuel des choses, elle en vaut d'autres. Ainsi Le Roux : Novès aurait annoncé Ollivon (vrai espoir), Tauleignes (très apprécié à Bègles comme aux Quinconces, c'est un exploit), ou un autre (non, pas Crauste, il refuserait la sélection), ça n'aurait pas fait grimper le score à 300 contributions. Ainsi Slimani...
    Donc, j'inquiète un peu, écrit Jan Lou avec malice. Et si tu m'inquiétais un peu ?...

    PS. Zarma, je veux croire que tu vaux mieux qu'un pack de Kro. Si la vie était bien faite, je te dégotterais une West Vlaanderen. Hélas, c'est comme si Novès trouvait quinze grrrrands.

    RépondreSupprimer
  34. J'imprime souvent difficilement le Zarmàoù -ici ou là- (paresse intellectuelle et/ou ramollissement cérébral de ma part) mais j'avais compris qu'il s'accrochait à sa pinte de Guinness davantage qu'à un pack de Kro (sauf quand t'es dans le désert, depuis trop longtemps...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime son écriture, sa culture et sa force de caractère . Un être humain singulier d'une finesse rare . Il fut et demeure mon mentor sur ce blog, il m'y a conduit par la plume et l'esprit . Chaque message est apparemment une énigme mais quel plaisir de les décoder !

      Supprimer
    2. Tu as raison Gobe et ça illustre justement le gouffre entre un joyau de l'Université et un butor dévolu à l'enseignement consulaire et ses horizons factices. Un idéal devient alors de penduler au travers de l'aven...

      Supprimer
  35. Quand tu as formé ton groupe, fô jamais toucher à grand chose.
    Remanier par touches légères, en fonction de la forme du moment où des blessures, procéder à quelques ajustements pour voir les espoirs si la situation le permet, ou si la tactique doit être adaptée à l'adversaire ( Macheneau d'entrée contre les Scotts, par exemple si on avait décidé de serrer un peu au départ ), pis c'est tout.
    Allez Charly,je veux donc croire que tout va bien 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact et puis une chose que l'on mesure mal l'état d'esprit des mecs
      Ôn a beaucoup reproché les changements sauf cas de force majeure bien sûr donc un peu de continuité dans un système de jeu pas facile à attraper ça fait pas de mal

      Supprimer
  36. et puis d'abord est-ce que les Bleus ont le mana ? parce que sans mana c'est peanuts le rugby ; c'est pas de moi c'est de Gary Braid - punaise encore un 2e latte, va falloir que je consulte moi ! - Eric Champ aussi dit un truc du genre mais en plus Eric Champ quoi ! "J'avais des frissons. Peut-être à tort, je me suis bien monté le bourrichon. Moi, à titre personnel, je me mettais beaucoup de pression. Mais de la pression avec la connerie. Pour moi, le rugby, c'est quand même le rendez-vous du défi, de la guerre. Et, en Irlande, on n'est jamais déçus à ce niveau-là."
    Bon le mana c'est l'émanation de la puissance spirituelle du groupe, un truc de All Black mais ça existe dans tout le Pacifique - pour Champ c'est "la connerie" (j'aime la sobriété langagière de ce garçon ). Donc mana ou connerie les gars va falloir s'y filer un peu .

    RépondreSupprimer
  37. Piting, tu as raison, Gariguette : avec Champ dans le moteur, à la motivation, sûr qu'ils vont gagner, les Tricos. Quelle interview ! Signée de mon copain Bruno Vigoureux.

    RépondreSupprimer
  38. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  39. En synthèse de vos saints commentaires, ma compo les kikis !!!!

    1 Aarschotse Bruine 2 Abbaye de Bonne-Esperance 3 Abbaye de Brogne donker
    4 Abbaye de Cambron 5 Abbaye De Gembloux
    6 Abbaye de la Moinette brunee 8 Abbaye de la Moinette-Special Nouvel An 7 Abbaye de la Moinette brune
    9 Abbaye des Rocs 10 Abbaye des Rocs Special
    11 Abdij van Leffe brune 12 Abdij van t'Park 13 Abdij van Leffe radieuse 14 Abdij van Leffe trippel
    15 Abdij van Leffe vieille cuvée

    Remplaçants "les pisses drus des Quinconces"

    16 Abdijbier Affligem trippel 17 Abdijbier Sint-Idesbald trippel 18 Abdijbier Affligem blonde
    19 Abdijbier Sint-Idesbald trippel 20 Barbar winter bock 21 Binchoise Brune Tradition 22 Brigand 23 Zottegemse Grand Cru

    Et si on gagne pas avec ça ! une petite pétanque au 51 !
    Allez ! A la santé des Zozos ..... une Trappistes Rochefort 10
    Eh ! le Cht'i une Veste Vlaanderen !!!! ou une Westmalle Triple ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manque un peu de culture internationale ta liste des breuvages maltais, faudrait faire un petit tour ou un grand du coté de la Bohême, Presque tous les tchèques ruraux savaient faire la bière et donc sur le nombre il y a bien des pépites

      Supprimer
  40. A propos de feuille de match, le coach (ou le p'tain) a de quoi la faire celle de Treignac? faudra pas oublier d'imprimer les licences
    nb: c'est Tautor qui fait les visites des 1ères lignes, alors arrêtez la dope un mois avant!
    (mêm pas peur: je suis utility player de 14 à 4 -chronologiquement- en évitant soigneusement les postes techniques 9, 10, 15 et même 8)

    Avant de poster, suis allé lire l'article : jubilant et comme cerise, vraiment content de voir comment le grand est devenu un conteur, alors qu'il y a 10/15 ans, sans être un taiseux, il se lâchait bien moins. Déjà pour le jubilé de David Jaubert à la Seyne (ca. 2008), ça avait été un régal autour de la paella.

    RépondreSupprimer
  41. Après lecture et écoute, Papy Novès les trouve tous beaux et bons !! Mais lesquels ? Jan Lou a du bon sens quand il dit qu'on a un groupe on s'y tient ... faire défaire c'est toujours refaire et c'est improductif ! Expliquez moi, vous les coyotes des temps anciens, toujours à la pointe de l'esprit et de la mouche, comment osez vous mettre des jeunes ou moins jeunes qui n'ont pas 80 minutes dans les pattes et qui ont des temps de jeu irréguliers dans leurs clubs respectifs ? C'est à dormir debout non ? La logique ça n'existait pas à l'époque hein !!! Allez à vos plumes les scoubidous du comptoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ami TAUTOR point de logique numerique ou statistique
      que de l intuition dans ma composition
      GALAN a une belle technique il lance le jeu enterre peu de ballons
      mignot en l absence de LACROIX une valeur sure
      boughanmi une sacre vitesse et une belle gestuelle
      le groupe devrait s etendre a 40 joueurs
      seul GOURDON pour moi est intouchable
      je te rappele que le jeune pilier ecossais pour une de ses premieres capes face a l irlande a disputer tout le match
      je comprends que l on remplace des joueurs mais des jeunes ah ca non

      Supprimer
    2. Les Irlandais ne font pas mieux avec SEXTON qui n'a pas de temps de jeu et alignent 1 ou 2 joueurs pas très fringuants mais des mecs qui donnent confiance
      Tant mieux pour nous !

      Supprimer
  42. Galan, je demande à voir, quand même, le rythme top 14, tout juste.
    Deux ou trois saisons sous le crachin à bouffer de la viande bouillie, d'abord, et on voit ?
    Allez , un peu vert, quoi.

    RépondreSupprimer
  43. En voilà un qui ne se donne pas les moyens et qui fera un bel article de " comment je suis passé à Côte , que de ma faute si j'avais su ... "
    Dommage pour nous mais bon je comprend aussi et si il l'assume c'est très bien

    RépondreSupprimer
  44. Yeaaaahhhhh!
    Le #2 de FlairPlay est arrivé : un morceau de w-e jouissif garanti ! D'ici là : bien au frais (á côté de la Jenlain, pô vrai? Charly !)
    j'entrevois notamment une battle schaeffer / ruffo qui devrait ébouriffer
    À dimanche soir pour un Masque special FlairPlay ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et ça parle de ça aussi https://www.youtube.com/watch?v=N7XH-58eB8c et de Marcello et d'un vin qui s'appelle Côte blonde mais ressemble à Carmen et de "44 jours" ( celui là je vais le lire ) et de Croke Park, et de Gary Braid ( oui le 2e latte d'hier ) et un dossier sur l'image qui tombe à pic pour Dan Carter, les Elissalde, Manon André et une BD très mignonne ... oh et puis hein vous avez qu'à le lire, et écouter, sentir 🎶🏈🎸🎥🎦🎨🎬 !

      Supprimer
    2. Dis donc, encore en ref au 4 septembre, les postiers de Grenoble semblent beaucoup plus diligents que ceux de Sainté... ou alors t'as collé une interro écrite non stop à toutes tes classes du ´dredi ?

      Supprimer
    3. reçu effectivement très tôt et puis là suis en vacances alors j'ai le temps de lire

      Supprimer
  45. A propos de Fair Play que j'aurai au moins 10 jours après vous donc du "teasing " mais pas plus
    Dans Rugbyrama Neil Francis l'ancien 2ieme latte nous dezingue les 3/4 Francais , traumatisme du passé ou réalité
    Nos pauvres Fickou et Lamerat en prenne pour leur grade , surtout le deuxième ... eh oui Charles et Speeding n'en parlons pas ..
    Non mais depuis quand un deuxième latte comprend quelque chose au jeu d'arrière , genre " bande de danseuses on a du mal a les gagner , si c'est pour en faire rien , f... you !
    Ils n'ont plus qu'à le faire mentir Neil , donnez leur une copie de l'article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'article original est encore plus cruel mais donne aussi des clés du jeu irlandais en creux, genre cibler Picamoles très vite - non sans blague ? - ; bon aucun espoir ... mais si on aime bien dézinguer nos joueurs et on ne s'en prive pas, c'est quand même pas des Celtes à la manque qui vont le faire à notre place ! ( il dit à peu près ce qu'on dit ici en fait ... bon pour Lamerat et Fickou y'a débat ) Sinon on est chez nous ! euh non on est chez eux ... je mets l'article pour que Letiophe révise son anglais ( t'es passé où toi ? ) http://www.independent.ie/sport/rugby/six-nations/neil-francis-ireland-have-to-target-certain-french-players-to-negate-their-gameplan-35475330.html

      Supprimer
    2. Grand amoureux de la France, Neil. Mon pote. Il a passé son voyage de noces à Paris et je lui ai filé mon studio l'année suivante. Drôle. Et drôle de mec. Son job, dans l'Irish Time, c'est de désosser. Il le fait bien. Fickou, Lamerat et Nakaitaci en prennent effectivement pour leur grade. Ca fait rire les Irlandais. Dans le genre deuxième-ligne international, Neil Francis c'était pas un vaillantasse au mastic, plutôt papillon que taupe. Mais drôle.

      Supprimer
    3. Bien tes portraits des 5 zennemis de la FRAAANCE ; chaque fois que je lis "CJ Stander", mentalement je lis "CC Rider" c'est grave Docteur ? https://www.youtube.com/watch?v=tPVU7IW6zqY

      Supprimer
    4. Ah je crois malheureusement qu'on peut faire l'economie d'un débat!
      Lamerat, Chavancy plus encore n'ont pas le niveau,peut être s'ils avaient attaqué leur premier téton du côté de Napier, voir Leicester. ...., mais le pays de Sella et Codor n'est plus la référence à leur poste.
      Fikou, lui, c'est l'exemple parfait de notre machine à médiocratiser, Francis à tout bon.
      En creux le cas Sexton aussi, bon avant et après son passage chez nous, il était temps qu'il rentre chez sa mémé, hein !
      Allez Kearney,un de mes préférés.

      Supprimer
  46. Viens juste de le lire, François.
    Même si ce grand rouquin nous défrise un peu, j'ai le regret de penser qu'il n'à pas tout à fait tort.
    La différence entre le top 14 et les Celtes, ben oui ;La progression de Fikou, ben....j'ai bien peur que oui aussi; les passes sous pression ben, suffit de regarder les derniers matchs.
    Après, sûrement un petit complexe de supériorité, les verts, ça peut nous aider.
    Allez les Bleus

    RépondreSupprimer
  47. Tautor, tu tapes de derrière une mêlée ouverte à suivre & tu ne montes pas ! comment veux-tu que les gros puissent ne pas être hors-jeu s'il leur prend de vouloir jouer la récup' ou même seulement le contest ?
    Près d'1/2 million de licenciés, & nous ne serions capables d'aligner qu'une équipe de France à primes ? Le gouron détermine à la croisée des étoiles une liste élite pour former un groupe visant posément à s'asseoir sur le toit du monde en 4 ans, genre mentalité britiche, & 11 matches plus tard, le seul objectif raisonnable reste de se placer fièrement dans le Tournoi devant l'Ecosse (après avoir mis out Laidlow pour le reste de la con'pêt') & l'Italie (toujours pratique pour s'autoriser sportivement au dénigrement) ... sur 7-800 gars qui jouent ouvertement en pro dans ce pays, & nulle part ailleurs ! sauf 1, y'aurait pas moyen de fabriquer 2 équipes ? 40 gonziers qui n'en veulent ? surtout pour "jouer" à chaque fois un espèce de rugby commando où aucun artiste n'est invité, ou alors à filer droit dans l'mur ... et d'ailleurs pourquoi s'encombrer de sénateurs pour chercher des excuses diplomatiques toutes faites s'il n'est question que de casques lourds, de package de survie, et de sauver la Patrie ? Ferrasse n'avait certes pas que des qualités, a parfois été cruel, mais jamais il n'aurait accepté de voir ériger la pleurniche comme antienne . Quitte à prendre 20 gars de Fédérale prêts à se défoncer, ignorants sans doute des savantes combinaisons du staff, mais auxquels personne ne songerait à ajouter du "ridicule" si le ballon tombait le souffle manquait, ou s'ils en prenaient couramment 60 .
    Et en plus, ça ferait les pieds à la baronnie, tous ces descendants de Simon V plus sûrement que du IV pour Bouscatel !
    Tiens en parlant de 4 août, je songeais que pendant qu'un Vasco plein de gammas se la joue façon djinn Kelly en s'éventant à la clapette, y'a Amédée qui court le long de la ligne .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et en économisant 1 an de salaire de Noves & sa clique, tu chauffes et fournis l'eau chaude dans le vestiaire en plus de tout l'équipement à toutes les écoles de rugby du pays pendant 15 ans !

      Supprimer
  48. un bon article, non très bon, sur l'expérience en Irlande de Régis Sonnes "Passe ton ruck d'abord" où l'on apprend que quand c'est l'école qui fait jouer -avant le club - ça se passe mieux ...

    RépondreSupprimer
  49. Interessant et singulier ce Regis Sonnes dans le monde du Rugby ...
    Sinon je sais plus ou j'ai vu ça mais Lopez n'a pas suivi la filière , vous me direz peut -être aurait il du , il jouait en Fédérale à Mauleon ou la farandole qui s'envole , repéré par Etchteto , UBB, Clermont et EDF . Je suis pas entrain de vous dire que c'est un grand 10 mais que l'on devrait regarder aussi en dehors de la " filière " . Maintenant si le Top 14 est la machine à deformer , ce que je crois alors c'est bien la qu'il faut agir . On l'a déjà dit non ?

    RépondreSupprimer
  50. Oui et c'est bien complété par ce que dit lan Madigan. Vous aurez remarqué que les jeunes en plus de la technique du rugby pour ceux qui l'ont choisi jouent à d'autres sports qui développent d'autres qualités. Tous insistent sur le suivi scolaire des élèves.
    Sonnes à raison aime plus faire jouer pour créer en situation, son apport est complémentaire de la tradition (cela semble donner de bons résultats pour son collège. L'école et les clubs sont complémentaires pour former, pas une mauvaise idée à noter que c'est pareil chez n$les Néo Zélandais...
    En passant Poitrenaud a étrenné sa première cape avec les Sharks, en plus de ses photos il pourra rapporter quelques idées pour faire progresser les joueurs français.
    En attendant demain à Dublin , les hommes de Novès vont devoir ramer. Personne parmi nous n'a tenté un pronostic. Sommes-nous condamnés?

    RépondreSupprimer
  51. Si Allan , une courte défaite ... encourageante ... personne ne nous voit donc je vais jouer la France gagnante

    RépondreSupprimer
  52. J'ai horreur de penser ça, mais je crois que l'arbitrage va compter. Parce que le distinguo provocation/réaction reste toujours à établir, particulièrement avec ces salauds adorés d'Irlandais. Cela dit, je continue à mal cerner les secteurs où on a une chance de les déséquilibrer. Et si on n'est pas à tous à 100 %, ça peut faire lourd.

    Le ratio "nombre de licenciés-qualité du résultat" me fiche la migraine. Serait-y pas le sujet d'inquiétude n° 1 ? En n° 471 : faut-il avoir solennellement prononcé des voeux d'incompétence pour être dirigeant de rugby ?

    Allez, une petite Jupiler facile et légère, ça m'fera penser à Charlemagne qu'en tous lieux la victoire accompagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. #471 : c pô fô ! Mais tu devrais aussi songer à proncer les vieux pour renouveler le bétail éligible. Moi, j'ai été dans le troupeau au coin le plus reculé de ma campagne et me suis qd meme trouvé au niveau sàns pb, rayon incompétence. J'ai même dû l'élever, mon niveau ... heureusement, d'autres encore plus excellemment inconflatulents ont bien voulu prendre le relais.
      Allez tiens, je va t'y donc remettre une pinte de Jenlain au micro-ondes, une fois (au moins)!

      Supprimer
    2. "Prononcer les vieux" by jove!

      Supprimer
    3. Et merde !!! Les voeux !!!!
      Qq'un peut me dire comment déconnecter ce maudit T9 ou assimilé ?

      Supprimer
  53. Ah les pronostics, pas vraiment une science exacte ça!
    Essayer d'imaginer un scénario en fonction du déjà vu, p'têt ...
    Je les vois pas nous prendre frontal, laisser s'imposer un faux tempo qui nous conviendrait, s'épuiser dans la conquête pour la conquête.
    Mais nous prendre en contre, par des accélérations que leur technique permet, la oui.
    Alors si nos garçons tiennent la cadence une heure,défendent comme des psychopathes, retirent les moufles, avec un poil de réussite aussi, resteraient 20mn d'inquiétude pour ce grand couillon de Francis.
    Allez voir Maureen

    RépondreSupprimer
  54. Font un peu de chambrage car au fin fond du fond de la shope de Guiness se disent qu'est ce qui vont nous produire. Vont s'épuiser à nous mettre le nez dans la merde en tout cas. Après, comme tu dis si nos garçons tiennent la cadence... Un éclair qui les mettent chocolat ?
    Sinon, pas leur tasse de thé aux irlandais. sexton, Madigan, même T. Brennan qui a mal tourné (on entend plus parler de la relève du fils au S.T.)

    RépondreSupprimer
  55. Je viens de balayer la presse ouverte .. BL et le flair mais lequel ? Sur un bilan comptable depuis que GN est en exercice, je cherche encore le flair que nous avons eu devant les nations majeures du rugby ! Oui du rugby hourra, du rugby champagne qui fait lever les ignaces mais pour le flair il vaut mieux lire le Mag ! Tellement nous sommes pauvres d'imagination, d'intuition, d'anticipation, de connection et de rébellion que nos goldens lovers, telle une série télévisée, ne sont réduits qu'à réciter les cantates novésiennes comme une danseuse passe des heures à faire des pointes sans pour autant savoir danser ... pire nous sommes les champions des offloads , technique dévolue aux Blacks qui ont appris la gamme à l'école comme à Brandon on apprend les skills ! On est enchanté du résultat aussi gigantesque qu'un novillero qui veut jongler avec une muleta alors même qu'il n'a pas eu l'alternative et qu'il s'amuse avec des vachettes ! Son Excellence de Pompadour rappelle "que ce type de jeu réclame de bien joueur au rugby" sic. Qui du "fighting spirit" ou du"french flair" va l'emporter à l'Aviva ? Le meilleur des deux, mon Capitaine, en sachant que les statistiques ne plaident pas pour nous ! Et rêvons un peu une victoire sera t-elle salvatrice d'un système fédéral bien malade à tous les étages un peu comme l'arbre qui cache la forêt ? Sinon, malgré les commotions à répétition et les blessures, Sexton reste Sexton capable de transcender son équipe, capable, de porter le jeu pour le malheur des adversaires ... faisons attention à l'animal blessé même si les consignes de GN ont du être affûtées à son égard !! Quant au fils Brennan, les moyens sont là mais il n'a pas le"fighting spirit" du père pour l'avoir vu en sélection ... patience .... Zarma, pour pouvoir monter il faut être sûr que les gros vont suivre, une première "up and under" histoire de sonder les troupes et voir s'ils vont faire de la mousse ou de la charpie !!! Question de flair !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question : n'y a-t-il pas qq déceptions (répétitives, hélas) concernant les pépites recrutées par le ST et formatée par le team Noves, aussi bien derrière (fickou) au milieu (bezy, doussain) que devant (galan, maestri) a l'exception des 1ères lignes ( mais baille et encore suffisamment jeune pour être abîmé).
      Y a t il des exemples inverses ?

      Supprimer
  56. Hello tout le monde,
    suis arrivé à Dublin. Comme d'hab des Frenchies partout.
    Pas trop de pluie pour l'instant. Mais du vent.
    Croisé Pierre Michel Bonnot à l'hôtel. Il a bien révisé. 9 sur 10 au quiz sur l'Irlande et son rugby. Impressionnant. On peut lui faire confiance, donc...
    La Guille (Ph. Guillard) est en pleine forme, lui aussi.
    Et on apprend que le Racing 92 continue sa traversée de l'enfer. Ali Williams, ambassadeur d'Ovalto (le groupe Lorenzetti) dans le monde pris le nez dans la ligne de cocaïne... Hum, hum... Faut juste espérer que Lorée ne soit plus enclin à la fumette...
    Bon allez, il est l'heure d'aller goûter à la Guinness.
    Je vous laisse pour l'heure et on se retrouve devant Ecosse-Galles.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ali a du sniffer de "l'Ovomaltine" pur chocolat à s'y méprendre avec de la coke !! Encore une bavure de la police !!! et une de plus pour le Racing !!! PMB 9/10 au quizz en combien de fois !!! ... Vous êtes à l'hôtel du XV de France au Merrion .... va à l'oppidum ou tu pourras te baigner et savourer une mousse !!! La météo: averses et vent prends donc le ciré vert ou la Barbour !!! Bon match je parie une pinte sur l'arbitre !

      Supprimer
    2. Ali le coquin a bien enfumé le prez Lorenzetti qui se retrouve baba. PMB ? 9 sur 10 au premier coup. Et facile, en plus. Et toi, tu as fais combien ?
      Pour la méteo, et bien à preuve du contraire, la pluie s'est arrêtée. Et il y a quelques coins de ciel bleu. Si, si... Bon, j'ai déjà attaqué à la Guinness mais demi-pinte, petit joueur, certes, mais au boulot, alors... Juste pour enlever la poussière...

      Supprimer
    3. Dublin, Guinness, lansdowne rd (tchouc, tchouc), les ginger guillerettes, rugby de cour de ferme, re-Temple Bar ...
      Dis donc, Ritchie : t'as une vie difficile !!! Si un coup de moi, appelle les quinconces: on sera qq' uns au soutien !

      Supprimer
  57. Au lieu de faire descendre tout ce beau linge dans un cinq étoiles, comme pour les sélections au niveau des ex comités, un Ibis Hôtel suffirait .. en plus tu as une réduction le we par convention !!! Et s'ils gagnent tournée à Temple Bar !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tournée à Temple bar : tu veux suicider le nouveau trésorier Feodeal ? Remarque, la probabilité est suffisamment faible pour que les Lloyds aient envie de l'assurer ...

      Supprimer
  58. Le 9 Gallois a du lire Côte ouvert , beaucoup plus actif et rapide que contre l'Angleterre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne tablée ici à l'Aviva, avec Denis Charvet, Eric Blanc, Jano Cormier, Laurent Depret, Fabien Galthié... Le bonheur des déplacements...
      Les Gallois seront compliqués à vaincre à Saint-Denis pour la dernière journée. Mais un sacré match, en attendant ! Ici, en salle de presse, l'optimisme n'est pas de mise : une majorité d'entre nous voit l'Irlande l'emporter. Et certains évoquent même une lourde défaite française si ça ne rigole pas dans le premier quart d'heure...

      Supprimer
    2. Pas besoin d'aller à Dublin 😂😂 juste lire "les Quinconces" dis leurs thank's Golden boy

      Supprimer
  59. métamorphosé oui ... effet coca like comme O'Connor en garde à vue avec Ali ... Excellent pour nos jeunes français toutes ces frasques étrangères dopage coke contre performances ... Merci Messieurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ali Baba est mis à pied ( doit pas se rendre compte il est encore en cellule de dégrisement )quant à James O'Cokennor va pas tarder à entendre souffler sur la Rade

      Supprimer
  60. Oui franchement .... bon lui je ne sais pas si c'est sous coke mais rien que pour l'action de Hogg ça valait le coup de regarder hein !

    RépondreSupprimer
  61. Hogg plus que magique extraterrestre qui sait faire jouer ses coéquipiers. Quant à Gray bien meilleur qu'au Stade Toulousain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a le nom de l'arrière des Lions pour la tournée en NZL...

      Supprimer
    2. Hogg Hogg Hogg Hourra ! Des passes au millimètre comme nous, Français, ne savons plus en faire derrière...

      Supprimer
    3. Ole ! Putain celui la ! Mr Cadbury !!!

      Supprimer
  62. Je pensais que les Gallois étaient capables de l'emporter à Murrayfield. Reste un quart d'heure de folie. Mais j'avoue que les Ecossais me bluffent. Vraiment. Intelligents, vifs, sachant s'adapter...

    RépondreSupprimer
  63. Pas d'offload Pompadour doit jubiler plus que BL

    RépondreSupprimer
  64. 3 ans de constance , de courant continu chez Vern et les Écossais , on a accepté les défaites encourageantes avant de récolter les fruits

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi le nb de licenciés n'est pas un facteur déterminant que ce soit pour les Scottish , NZ , il semble au contraire que ce soit dans leur cas le ratio mouton / population qui fait la différence 🐑🐑🐑

      Supprimer
    2. Et les nouveaux 1/2 mêlées plus que prometteurs Laidlaw peut se reposer

      Supprimer
    3. + £ 1000, Gobe ! Et beaucoup de shillings et même de guinées aux z'otres Quinquonces ...
      Tout ça pendant que notre taulier continue à suer sang et eau (err. concentré de Guinness et de Tulamore Dew, plus vraisemblablement) dans sa tâche surhumaine de soutier de l'info ...

      Supprimer
    4. Ah la Gariguette on atteint les sommets !😂😂😂🐑🐑🐑

      Supprimer
  65. Quand je pense qu'ils ont été volés en quart de finale de Coupe du monde contre l'Australie ... et de voir la sérénité de Vern Cotter ... Mention très bien à J Cazalbou de loin le plus sobre et le plus technique des commentateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord pour Cazalbou précis pas show off comme l'autre mauvais Lartot

      Supprimer
    2. Now is the hour!
      Good game greens and blue !

      Supprimer
  66. rien a rajouter , du vrai régal de Rugby et n'oubliez pas que Marie Stuart fut Reine d’Écosse et Reine de France , c'est pour cela que le lien entre la France et l’Écosse est si fort !
    Je vais voter Royaliste au Présidentielle afin de retrouver notre rugby !
    bon match pour l'EDF , enfin j'espère !

    RépondreSupprimer
  67. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  68. Bon match 😉 la bise à Clémentine Riri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne me calcule pas trop. Car je dois faire partie des rares journalistes qui ne se précipitent pas sur elle pour l'embrasser...

      Supprimer
  69. Quel début de match à l'Aviva !!! Les deux équipes sont biens lancées. Sur ce rythme tout le match ? Qui va craquer le premier ?

    RépondreSupprimer
  70. Quelle vitesse ! quelle explosivité irlandaise ! 7-6 (31e). 67 % de domination irlandaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dur dur ! Va falloir revoir le ballon sinon on va explosé ! Arrêtez de tergiverser sur les mauls comme le dernier la ou on prend la rafale
      Serin prend les commandes putain ! Le Guillem est dans le Rouge !

      Supprimer
  71. "Leçon de pragmatisme, manque d'expérience et de maturité, pas de longueur au pied". Commentaire de Sylvain Marconnet que j'ai installé à côté de moi en tribune de presse. Il voit tout dix secondes avant. Assez impressionnant je dois avouer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux l'embrasser de ma part et lui dire que je lui accorde sa revanche au golf

      Supprimer
  72. 2e mi-temps qui risque d'être longue

    RépondreSupprimer
  73. Quel manque de talent par rapport aux meilleurs ouvriers du tournoi de tout à l'heure . Comme je regatde en différé de 20', j'espère que le temps actuel me donnera tort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Correction: pitre que du manque de talent de la bêtise quasi saffie ! Charnière transparente arrière négatif ... seul lamerat !

      Supprimer
  74. Réponses
    1. Et speeding a oublié le filet de l'épuisette nous coûtent cher les deux !

      Supprimer
  75. La différence d'une charniere dominante et d'une charnière inexistante et d'un capital physique très limité

    RépondreSupprimer
  76. Manque de talents comme déjà dit et un championnat médiocre , quelle est la poule et qui est l'œuf ...
    tu peux mettre n'importe quel Staff rien n'y fera si ce Top 14 ne change pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que Noves confirme en EDF ce qui devenait patent au ST : il n'a plus ce qui fait la différence et qu'ont Schmidt Cotter et Jones (et parfois mais sans vraie continuité Azema ou le gros de Castres) pour rester dans le NH

      Supprimer
  77. Une EDF qui n'a que 20 minutes de potentiel bien peu pour du haut niveau à l'image du top 14

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une défaite décourageante celle la pour le coup !

      Supprimer
  78. Et le pire ce sont les commentaires d'Antenne 2

    RépondreSupprimer
  79. Mais qu'est-ce que vous avez tant contre Antenne 2?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des brelles comme l'équipe de France

      Supprimer
    2. Se mettent au niveau mais ont ils tort ?

      Supprimer
  80. Il nous reste plus qu'à battre l'Italie et l'honneur sera sauf

    RépondreSupprimer
  81. Et si on allait essayer de réapprendre à jouer, dans toutes les dimensions, techniques indiv, coll, et tactique dans le tournoi B : on aurait sûrement à apprendre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi et encore on risque de ne pas gagner 😉

      Supprimer
    2. D'où la nécessité pour l'Italie, la France d'aller se ressourcer et à la Géorgie et d'autres plus tard d'aller se fritter même 2/3 ans au niveau du dessus : une rwc tous les 4 ans n'est pas suffisante pour développer le jeu et sa popularité

      Supprimer
    3. Novës ou pas notre niveau continue de s'affaiblir et ce n'est pas laporte qui va faire un miracle. Il va falloir avoir l'humilité de se retrousser les manches et de repartir à zéro en commençant par apprendre les fondamentaux dès l'enfance et à avoir une formation beaucoup plus qualifiante qu'actuellement. Il va falloir beaucoup d'humilité à monsieur Laporte pour reconstruire le rugby Français

      Supprimer
  82. Même la première ligne ne s'impose pas, tant s'en faut. Donc, comme hélas annoncé, aucun secteur dominant. Inutile d'accuser tel ou tel, ce n'est pas une question de choix, c'est qu'il n'y a rien à choisir. Autant en effet "conserver le groupe", ça limitera le nombre des coupables.

    A quoi servent nos quinze millions de licenciés ? Demandez à l'Education Nationale, elle peut faire quinze millions d'analphabètes.

    RépondreSupprimer
  83. Même la première ligne ne s'impose pas, tant s'en faut. Donc, comme hélas annoncé, aucun secteur dominant. Inutile d'accuser tel ou tel, ce n'est pas une question de choix, c'est qu'il n'y a rien à choisir. Autant en effet "conserver le groupe", ça limitera le nombre des coupables.

    A quoi servent nos quinze millions de licenciés ? Demandez à l'Education Nationale, elle peut faire quinze millions d'analphabètes.

    RépondreSupprimer
  84. Franchement rien à redire sur le succès irlandais
    les Tricolores sont battus en vitesse et en plan de jeu.
    Heureusement qu'ils défendent bien...

    RépondreSupprimer
  85. Arrêtons de "MENTIR" à propos du rugby français après cette énième prestation médiocre ... le mal est profond depuis des années, depuis les pardessus et ce n'est pas aujourd'hui qu'on va relever le niveau. La "DÉCADENCE" se poursuit au profit de l'argent et de parvenus pour combien de temps encore ? Nous sommes gangrenés par la médiocrité à tous les étages et personne n'ose le dire ! Les guerres de chapelle continuent en sous terrain nous affaiblissant sans discontinuité. Le système est vicié et chacun tire la couverture à soi dans un intérêt personnel.Arrêtons cette "VANITÉ" prétentieuse de dire que notre "French Flair" fait peur et que nous pouvons soutenir la comparaison avec les meilleurs mondiaux ! "UTOPIE" ubuesque à la vue de nos résultats qui se confirment d'année en année 8e rang mondial ! Nous n'avons plus de fierté, nous sommes exsangue de combattants, nous n'avons plus de maréchaux ni de généraux, l'intendance est pitoyable, l'administration reste rudimentaire, les cadres sont asservis au système et le peuple rugby baigne dans l'hilarité et dans le consumérisme économique. Absence de "DIGNITE", absence d'"HUMILITE", absence de "TRAVAIL" font qu'aujourd'hui le plaisir est de regarder et d'encourager les autres nations qui sont porteuses d'émotions,de valeurs, de simplicité et d'engouement populaire indéniable ... à commencer par ces écossais qui nous montrent sous la coupe de Cotter que le rugby c'est du "kick and fighting" et pas de la salade niçoise ! Et ces irlandais qui ont su avec Schmitt appuyer sur nos faiblesses sans concession sans oublier la perfide Albion avec Jones qui nous a remis à notre place malgré tout !!!! Bref quand j'entends Lamerat en interview d'après match qui parle de gagner le tournoi ! je pleure de honte. Et Vahamina qui joue avec une douleur dans le dos depuis un mois et demi arrêtons le massacre. Et le banc ou les "entrants" comme dit Lartot, qui sont des joueurs de milieu ou de bas de tableau de top 14 on pense qu'avec ça on va pulvériser l'adversaire ! On se fou de notre gueule grave !!! Je pense que ça va mousser grave à Treignac surtout si on perd devant l'Italie !!! Franchement, j'envie les supporters des autres nations en particulier les irlandais de ne pouvoir être à Temple Bar ou ailleurs pour trinquer à leurs succès amplement mérité !

    RépondreSupprimer
  86. Goût de cendre aussi mais surtout parce que même si l'on a une génération ou manque (pour le moment et hélas pour un bout de temps) les deux ou trois joueurs "au-dessus" qui sont les match winners d'abord parcequils subliment leurs équipiers moins doués et parce qu'ils ont, au moins une fois chacun par match, le coup de rein, la vista qui fait la différence.
    Alors que ceux qui paraissent les plus prometteurs ou doués (serin, fickou etc... s'étiolent au fil des matches).
    On a beaucoup critiqué Kaporte. Mais lui ou fouroyx ne sont sûrement pas des intellectuels ou des agrégés de gym, n'ont pas fait produire une qualité de jeu à tomber à la renverse, n'ont pas toujours gagné Maud on avait un peu moins ... honte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut-il revenir à du rustique, du rude, du rustre ? Une bonne question. Quand on voit ce qu'on produit, effectivement, ça mérite une réponse.
      Mais a-t-on au moins les joueurs pour envoyer du brutal sur toute la ligne ?
      Slimani, Guirado, Boughanmi, Picamoles, Doussain, Bastareaud ? Et après ? Ca va faire juste sur les temps de jeu.
      Développe moi ça, Snaileater...

      Supprimer
    2. Déjà juste un petit supplément de folie (un tuyau ou au moins une pipette à demander à Ali et au blondinet ozz ?) et de mental offensif : on se félicite de concert chez le coach et le 'ptain d'avoir défendu comme des malades et de n'avoir mangé qu'un sel essai ... sacré ambition !

      Supprimer
  87. Pas sûr qu'à Treignac on aura encore envie de parler rugby : des ateliers œnologie ou caillettes comparées seront à coup sûr moins déprimants ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on aura besoin de tous les ingrédients effectivement pour rire de notre coq gaulois ! L'intendance sera là !

      Supprimer
    2. Oui, oui. On aura même de Guinness...

      Supprimer
  88. Une fois l'énorme déception passée , comme dit Charles plus haut pointe celui ci ou celui la ne résoudra pas le problème , tout juste à se dégager la frustration .
    C'est tout un système qui est à remettre à plat et en l'occurrence aux nouveaux élus et la immanquablement on en revient aux hommes pour mener à bien cette tâche apparement complexe
    J'attend avec impatience les réactions , les premiers qu'elles soient de Noves et des joueurs ne sont pas rassurantes , elles sont politiques !

    RépondreSupprimer
  89. La Guille a fait un reportage sur le stage de Nice, on y voit le commando ( sic) des Bleus faire de la fonte - entre autres - et le jeune Serin se réjouir d'avoir augmenté son score ... résultat il a joué comme un sagouin notre ex-futur espoir, aucune vista, surtout très lent comparé à Conor Murray . Détail me direz vous ? Peut être mais c'est aussi un état d'esprit . La course aux gabarits - d'ailleurs ouverte me semble -t-il par un certain Kaporte - non ce n'est pas votre PC qui plante c'est le T9 de Snaileater - cette course continue et s'amplifie dans les EDR ; c'est Azincourt les gars ! La fine fleur de notre cavalerie - lourde avec des chevaux caparaçonnés qui avaient du mal à transporter des chevaliers en armure - notre cavalerie y fut massacrée par les archers anglais ( 10 000 morts ) . Alors du rustre et du rude ok, mais pour quoi faire au juste ? Parce que face à des Ecossais inventifs et voltigeurs, des Irlandais organisés et aguerris nos bestiaux me semblent bien maladroits . L'art de la guerre, l'art du rugby c'est d'abord s'adapter non ?

    RépondreSupprimer