lundi 14 novembre 2016

Casse du siècle

 Le tribut payé samedi soir à Toulouse aux Samoans lestés de plus de cinquante points est lourd. Jefferson Poirot épaule déboitée, Kevin Gourdon jambe amochée, Loann Goujon crête iliaque touchée, François Trinh-Duc radius fracturé… Après avoir été si dangereux qu’il en fut interdit sous la forme de Soule par Philippe V au début du XIVe siècle, le rugby était devenu une discipline sportive de contact (s). Depuis dix ans, il a accédé au rang de sport de collisions. Le groupe France, pourtant bien préparé physiquement durant deux semaines de mise au bleu, s’en est aperçu à ses dépens.


Il est si exigeant, ce rugby d’élite, que le staff australien, dans sa grande prudence, a décidé d’appeler d’Australie cette semaine huit joueurs en renforts. Soit une moitié d’équipe. Dont l’énorme ailier des Waratahs, Taqela Naiyaravoro et ses cent vingt-trois kilos. Ce qui monte le contingent aussie à quarante joueurs au motif que les Wallabies devront disputer quatre rencontres en deux semaines, cadence infernale particulièrement dangereuse qui profite à qui ? A quoi ? Aux fédérations, aux sponsors ? Sans doute pas à la santé des sélectionnés.


En faisant du «un contre un» le parangon du jeu contemporain, les techniciens inspirés du rugby à XIII ont incité leurs joueurs à défier frontalement leur adversaire plutôt que de viser ou de créer des intervalles dans lesquels s’engouffrer. Percuter c’est souffrir et faire souffrir. Mais surtout utiliser son corps, que l’on soit ailier, arrière, centre, voire même ouvreur, comme une arme de destruction massive sur la ligne d’avantage, à casser très vite. C’est éprouvant pour tout le monde, attaquant, défenseur.


Soumis à la dictature de la percussion, l’attaquant qui ne s’échappe pas est ainsi découpé en deux, un plaquage en haut, un autre en bas et son corps tordu. En préconisant cet arrêt à deux lames, les coaches ont trouvé la meilleure façon de briser un élan en empêchant le porteur de la balle de la passer dans la défense, arme fatale. La première illustration remonte à 2007, quart de finale historique et mémorable à Cardiff.


Alors, dans ces conditions, considérant le rôle du choc dans la clarification du jeu, l’importance du télescopage dans l’ivresse technique, la part de la charge dans l’élaboration tactique, et jusqu’à l’influence dans le coaching de l’«impact player» - l’expression distille assez de sens, difficile de s’étonner que l’effectif le plus conséquent pointe à l’infirmerie et que le principal sponsor des clubs professionnels et semi-professionnels se trouve être à son corps défendant la Sécurité Sociale, bonne fille de la République des reîtres.


Certains d’entre vous ont prolongé d’un petit commentaire amical et touchant le reportage publié dans L’Equipe du vendredi 11 novembre sur les traces et les racines de Scott Spedding. Je prolonge à mon tour ce lien en partageant avec vous le sms que m’a envoyé dimanche Yolanda Zafi, responsable du foyer d’hébergement pour enfants abandonnés, Footprint’s, situé non loin de Lansaria, au nord de Johannesburg.


«Les enfants aiment regarder Scott jouer. Ils aiment la France à travers lui. Ils ne considèrent pas Scott comme un Sud-Africain, en tout cas ils ne le voient pas comme tel, et ils sont supporteurs de l’équipe de France. Ils disent que son pays, c’est la France. Les soirs de match, c’est vraiment très amusant de les regarder l’encourager devant la télévision….» Des enfants abrités, nourris et chauffés grâce à la générosité de Scott, leur mentor, leur idole, «leur ami», assure Yolanda; un discret dont la générosité a permis d'acheter un système thermique d’eau chaude avec des panneaux solaires.


Solaire. Voici bien le mot qui convient pour conclure une belle action. De celles aussi initiées, samedi en face de Drouot, à Paris, par notre ancien confrère et ami Serge Laget, vente aux enchères caritative d'objets ovales en faveur de la lutte contre la maladie de Lyme et en direction de Jean-Paul Rey qui se bat comme un lion aux pieds des Pyrénées. Donner n'est pas céder.

141 commentaires:

  1. Immuable démon,
    Il est temps de souligner la fracture de plus en plus grande qui existe entre le sport et la santé. "Vae Victis" à ceux qui croient aux combats corps à corps en méprisant l'esprit du rugby. Brennos fut cupide et tricha de son épée dans la balance au simple motif du "Droit des vainqueurs" ! Aujourd'hui, l'histoire se répète, aveugle, sourde et muette laissant un champ de sinistrés à venir. A quoi bon de rendre hommage ces derniers jours à tous ces soldats de la Marne, de la Somme, morts pour satisfaire des tacticiens de guerre au génie consommé ? Hélas, notre rugby n’échappe aux affres de l’histoire pour promouvoir un combat qui ne relève plus de "l’intelligence situationnelle" mais de l’affrontement physique pur et dur sans une once de lumière. Pire, c’est un manquement que de faire jouer quelqu’un qui n’a pas assez de temps de jeu en club, qui est incapable de hausser son niveau physique parce que le top 14 n’a rien de plus à proposer qu’un jeu de tranchées. Les croix sont lourdes à porter et ne sont que le reflet d’un joug de bœufs ou l’on retrouve une pléiade de joueurs récompensés pour services rendus à la nation. Le système est ainsi fait et se pérennise dans la consanguinité la plus farouche. Ainsi hier, j’étais dans la tribune des handicapés ou bon nombre de spectateurs s’étaient accaparés indument du handicap pour mieux regarder égoïstement le match. En lisant Scott et Yolanda, j’ai rencontré un garçon, trisomique, assis dans les escaliers, contemplant ses idoles et me disant qu’il ne voulait pas aller plus haut car il avait le vertige en me montrant les usurpateurs. Belle leçon "d’intelligence situationnelle" à laquelle j’ai mis bon ordre avec le service de sécurité. Qui dit "Santé" dit avoir une pensée à autrui, la mienne va à Lyme, à Jean Paul mais aussi à tous ces anonymes, qui chaque jour, attendent le prochain match comme un rayon de soleil repoussant l’immuable démon hors de l’en-but. Ne fermons pas les yeux face au démon soyons généreux et solaire car le rugby a cette faconde, au-delà du combat, de rapprocher les hommes pour servir un idéal celui de l’ovale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet écrit. j'ai passé l'autre jour un message sur la comparaison avec les gladiateurs de la Rome Antique, je vois que certains me rejoignent un peu...Dimanche prochain nous serons à Larrazet pour la 34 éme édition culturelle du foyer cette fois il s'agit de la Gaule et des Gaulois , avec rétablissement de vérités historiques....et avec des intervenants de haute stature

      Supprimer
  2. Notre rugby, Tautor, celui des coquards, des gnon, un pif ou une cote de temps en temps.
    Mais ces jeux du cirque que nous dénonçons depuis longtemps, déjà, je suis pas sur qu'il rapproche les hommes.
    Il a rejoint la cohorte des sports spectacle, créé des foules de moins en moins bon enfant, de plus en plus oriflammisees, peinturlurees, braillardes, je ne sais quel idéal il sert.
    Passerais pas a Lanseria cette année, mais je confirme que le grand Scoot à la côte, ici.
    Allez Chevreuse

    RépondreSupprimer
  3. "Panem et circenses"

    ceci résume notre société qui telle la Rome antique est en train de s’effondrer !
    Pas besoin d'analyses supplémentaires pour dire un fait quotidien , l’appât du gain !

    Bonne journée
    Marc

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Cher Ritchie,

    Merci pour cet article, à peu près à 100% d'accord, j'ai juste un petit bémol à ce que tu dis ainsi qu'à ce que dit Tautor.

    L'arbitre a laissé faire ce jeu de massacre, je suis désolé mais le comportement du pilier qui se jette l'épaule la première sur Gourdon méritait un jaune au minimum voire un rouge (je pencherais pour un rouge). je ne compte pas le nombre de plaquage à l'épaule ou de bras tendu ou de raffut avec le coude en avant ou de joueurs qui se jetaient dans les jambes sans les entourer de ses bras et tout ceci devant l'arbitre. Ne parlons pas des plongeons tête ou épaule la première sur chaque maul.

    J'ai regardé Toulon Stade Français le nombre de joueurs qui prennent la personne directement à la tête ou au cou pour la déblayer ou la faire tomber du maul. j'avais l'impression d'être dans Ultimate Fight.

    Les règles sont là pour être appliquées. ce qui n'est pas le cas que ce soit à l'international ou dans le flop 14. Là est le plus gros problème. Commençons à protéger les joueurs juste en respectant les règles. Ou bien appliquons ce que demande Villepreux pas de plaquage au dessus de la ceinture.

    Pour Tautor, ce n'est pas le body building qui rend le rugby plus dangereux mais la vitesse de chaque joueur, la différence de masse entre joueurs est aussi importante entre joueurs maintenant qu'il y a 20 ans (Pour rappel, Cordoniou faisait 68 kg). En revanche quand je vois un Vakatawa qui fait du 12 secondes au 100 pour 106 kilos oups!

    Avez vous vu la mêlée du racing qui a duré 26 secondes, incroyable! j'ai regardé l'évolution des mêlées à travers le temps elle durait à peine 3 secondes il y a 20 à 30 ans.

    Les joueurs s'entrainent tous les jours minimum 3 heures par jour. SI tu ne joues pas au casse brique pour fatiguer la défense. tu ne passeras jamais. Quand tu vois que les joueurs au bout de 10 temps de jeu, défendent encore lucidement. Vraiment rien à voir avec notre rugby. Au bout de 2 temps de jeu, les gros avaient déjà les mains sur les genoux ou les mains sur la tête pour souffler (j'en faisais partie 3ieme ligne). Je me souviens de piliers qui n'allaient que de mêlée en mêlée et qui ne touchaient qu'1 voire 2 ballons par match (pour les plus chanceux).

    Ce n'est pas l'argent ou l'appât du gain (aucun club sans les subventions ne gagne de l'argent), c'est la professionnalisation. Pour tous les métiers c'est le même protocole. Ce n'est plus de l'artisanat de village mais de la mondialisation.

    Le Gé

    J'ai joué au rugby depuis l'âge de 8 ans, jusqu'à 30 ans et j'ai une collection de radiographies de tout le corps. Qu'il est dur de se lever le matin. Mais pour rien au monde, je regrette ces années là même si mon corps essaye de gentiment me le rappeler :-)

    RépondreSupprimer
  6. le Gé
    la professionnalisation , c'est de l'argent et l'appat du gain c'est d'être dans les premiers et sacrifier a beaucoup de choses pour avoir les subventions !

    marc

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce texte, absolument indispensable, au point que si les "Quinconces" persistent dans leur louable intention de peser sur la marche de l'Univers, c'est là qu'ils doivent mordre les mollets. Sans aller jusqu'à l'utopie du gourou de Pompadour, idéale mais irréalisable, il est plus que temps que nos dirigeants interrompent leur digestion pour légiférer. Le rugby doit - c'est bien le moins - rester fidèle à ses lois mais aussi à son esprit, qui permet à un analphabète de puer l'intelligence ballon en main, autant sinon plus qu'un diplômé de Cambridge ou un deuxième ligne corrézien. L'arbitre de France-Samoa est un danger public dont les motivations m'intéressent.
    Le rugby va t'il devenir le seul sport où la mutilation volontaire de l'adversaire est légale ? Veut-on que nos tribunes arborent des pouces pointés vers le bas ?
    Oui, je sais, la vitesse... A 100 à l'heure, difficile de maîtriser. L'éternel André Boniface confiait qu'à pleine vitesse, il devenait dur de conserver sa lucidité. C'est peut-être pour ça qu'il parlait des ailiers avec un poil de condescendance...
    Deuxième merci : l'aparté sur Spedding. Mérite bien d'avoir un "15" dans le dos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  8. Tautor, très commémorative au début ton intervention ! Ca fait un peu 13 novembre. Dans certains cas situationnels de blessures, c'est parfois limite attentat, il est vrai. D'où le constat que le rugby à XV a changé de peau et de jeu. Il ne se passe pas un dimanche où des blessures graves surviennent parfois à plusieurs joueurs au cours d'une même rencontre. Sans parler des commotions (que de protocoles commotions ces derniers temps). Il va falloir que quelqu'un fasse réagir les instances internationales afin de légiférer en conséquence : à mons sens, les joueurs, premiers concernés. Sinon, les carrières risquent de s'écourter substantiellement. Ca ressemble de plus en plus au football américain et sans protection (notamment de la tête). Contacts fréquents pour le porteur de balle et défense sur l'homme tout en empêchant toute action de continuité de jeu par la passe. Le spectacle devient le contact et non le déploiement du jeu par la passe, la prise d'intervalle. Quand l'horizon est dégagé ça va beaucoup mieux pour marquer. Mais à quel prix, pour l'instant plutôt prix du danger, du sang, du silence... mais pas prix nobel du jeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Pas pour mousser, mais préfère le(a) goud(h)ale d'un jeu plus show bizz, avec des mecs qui ont toute leurs dents et physiquement pas (du)cassé. Mais bon, s'ils sont tous soo peace avec eux mêmes.

      Supprimer
    3. Sergio,
      Jordan Kemp, 17 ans, premier jeune victime de commotions cérébrales hémorragique chez les All Blacks .... tremblement de tête fatal qui fait grand bruit au pays du long nuage blanc ... (http://www.radionz.co.nz/news/national/317681/concussion-handled-properly-before-death-of-young-player-coroner) L'institution médicale est visée à part entière et les protocoles vont être analysés, critiqués et améliorés probablement car c'est un adolescent . A suivre .... à titre commémoratif bien sûr .... Et chez nous, quand tu vois qu'un entraîneur, en Taddéï, vient te demander de faire sortir un joueur pour une pseudo-commotion parce que c'est le souhait du staff et au nez et à la barbe de l'arbitre tu hallucines grave. Après simulation bien préparée, j'ai dit non à la commotion au staff et à l'arbitre et pour en avoir le cœur net je lui ai fait passer le HIA 1 comme un vrai pro. A 17 ans tu es largement en capacité de répondre à cet examen. Quelques jours plus tard, j'en ai conclu dans mon coin qu'il suffirait de former des volontaires comme on forme aux premiers gestes de secours. Ce qui permettrait d'avoir une autre photographie de nos jeunes pousses et futurs espoirs et d'avoir un suivi longitudinal exhaustif. Mais hélas la vision du champ binoculaire n'existait pas dans la préhistoire. Pire, après 2 tours de poules en coupe Taddéi, un médecin pour 4 équipes et 2 kinés à chaque match de poule !!! En contre parie, nous recevrons en fin d'année par le biais du Mécénat de Compétence, à la charge du comité, une surprime ou bonus bénéficiant d’avantages fiscaux.
      Donc rien ne se perd, rien se crée tout se conserve comme un dossier médical que l'on garde sous le coude, que l'on ficelle et que l'on met en bouteille comme le génie pour être sûr que ce foutu farfadet ne puisse pas parler un jour.

      Supprimer
  9. La loi des séries : Les NZ ont subi un vrai tremblement de terre sans trop de victimes, après celui du rugby.
    Sinon, petit remous sur la rade. Et pourtant, sur le fond Mourad n'a pas forcément tort. Va falloir qu'il révise le fonctionnement de l'élite EDF.
    Sur l'arbitrage, juste c'est à l'insu de leur plein gré... Tant pis pour Grenoble, le LOU, et autres. Va falloir réviser aussi. Toujours l'adaptation situationnelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment ça tant pis pour Grenoble ? bon sinon pour rester dans l'arbitrage vous en avez pensé quoi de l'arbitre de France-Samoa ? il avait avalé son sifflet ou bien ?

      Supprimer
    2. Je voulais dire que c'est bien triste pour ces équipes (et la région) et Bayonne aussi. enfinôur les petits.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  10. Recul et mauvais esprit.
    Le nombre de blessés eût été le même, mais réparti entre l'ensemble des équipes qui ont disputé des tests ce week-end, que cela n'aurait fait réagir personne. Mettre cela sur le compte de la férocité samoane -toute relative samedi- me paraît donc exagéré; la blessure de Trinh Duc, par exemple, doit plus au fait de jeu qu'autre chose.
    Ensuite, faut être cohérent: si on déplore la dérive "percussive" du rugby actuel et sa pauvreté technique que le Top 14 illustre chaque week-end, on peut se demander pourquoi les autres nations du week-end, qui n'ont pourtant pas fait de matches en tutu et dans la dentelle, n'ont pas eu autant de blessés que l'EDF. Ce serait trop facile d'y voir la conséquence d'une préparation physique insuffisante pour un groupe rompu aux rudesses d'un fruste Top 14 et qui ont eu 2 semaines pour se préparer.
    Je note également que pour certains, ce match fut un pensum; ce ne fut pas mon cas, des ennuis comme celui-là, j'en veux bien tous les dimanches.
    Novès a dit que les intentions de jeu, pour des matchs pareils, c'est le minimum syndical; mais comme j'ai de la mémoire, je me souviens de matchs, il y a à peine plus d'un an, où les intentions n'étaient même pas suivies d'actions, pour des joueurs paralysés par la peur de mal faire. Manifestement samedi, des blocages psychologiques ont disparu pour un soir; par les temps qui courent, c'est déjà pas mal. On verra dès samedi prochain si cette allégresse perdure.

    (Un mot sur l'arrivée de Camille Lopez: c'est moi ou Novès nous fait avec Plisson ce que Saint-André a fait à Trinh Duc, soit une forme de désaveu qui n'est pas de nature à donner confiance au blond parisien ? Autant était louable de conforter Trinh Duc sur son poste, autant évincer ainsi Plisson me semble maladroit)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être les automatismes avec sa paire de centre et son arrière voire son ailier...
      je vous avoue que j'aurai fait la même chose
      Pas vu jouer Lopez donc vous en savez plus que moi

      Supprimer
  11. C'est effectivement bizarre, ce choix de Lopez. Plisson est un cran au-dessus. Ou alors il y a volonté de ne pas piller le Stade Français qui a déjà pardu Ratini et Burban. Ce qui me semble la bonne version, type modus vivendi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je n'affirmerai pas que Plisson est "un cran au-dessus" de Lopez, qui semble avoir pris du volume après le départ de Brock James. En plus, sur la forme du moment et pour l'entente avec la paire Fofana-Lamerat, le choix est logique. Même si le week-end dernier Plisson a fait un bon match à Toulon.
      Mais quand on veut (re)donner de la confiance, travailler sur le plus long terme en "installant" un joueur, on n'agit pas ainsi. Et je ne sais pas si l'argument du Stade Français "pillé" tient, alors-même que Clermont l'est également, et plutôt plus que moins.

      Supprimer
    2. De ce que je comprend le garçon ( Plisson ) a même du mal à s'installer au niveau du SF il a joué parce que le Sud Af joue les tests
      Au delà de le récupérer dans l'effectif je n'ai pas entendu son coach le défendre à tout prix
      Jeff Dubois le connaît bien et a beaucoup d'affection pour lui , la décision de ne pas le prendre n'est pas prise par le seul Guy Noves
      On continue d'avoir un vrai problème à ce poste avec des joueurs incomplets et ou fragile mentalement et malchanceux pour celui qui semblait être en pleine bourre -(((
      On doit avoir trois ouvreurs de bon niveau on a tout juste 1,5
      Vrai gros chantier spécifique ! Pour le coup au risque de choquer j'en prendrai deux sous contrat fédéral pour qu'ils bossent les fondamentaux du job

      Supprimer
  12. Peut être la politique de l'homme en forme ?
    Sinon, Sergio, ne te fait pas trop d'illusions sur la prétention des joueurs de l'élite à se rebeller.
    Depuis les cadets ils sont formatés à la boucler, tout ce qui les motive c'est les sous sous et l'éventuel quart d'heure de gloire. Sont prêts à boire du gaz oïl et donner leur corps à la science pour ça. Bref, le contraire absolu de l'idéal sportif ( disons celui que j'avais cru comprendre )
    Aucun espoir de ce côté là, du côté des amateurs peut être?
    Allez savoir

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. A VOIR ABSOLUMENT
    http://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/-alice-et-aristide-le-documentaire-en-integralite/749332
    Au delà de l'intérêt et de l'émotion suscité par ce documentaire, on peut y découvrir un lien direct avec l'article de Richard Escot.
    Et oui, "depuis dix ans, il a accédé au rang de sport de collisions" à tel point, qu'Aristide Barraud, en salle de réanimation, s'y (re)prépare déjà... Étonnant, émouvant, mais rudement inquiétant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Solaire le gars. Pas qu'un barreau de chaise... Leçon de vie, d'humilité, d'abnégation, de générosité pour les 10 d'EDF.

      Supprimer
  16. http://vrac.2cbl.fr/aristide-barraud/

    RépondreSupprimer
  17. et la casse à moto... pour ceux qui apprecient la course moto, GP ou moto2, je conseille de voir l'entretien Sarron/Zarco sur eurosport2, c'est fabuleux l'intelligence et l'expression de ce garçon de 26 ans double champion du Monde et , j'espère peut être plus en moto GP

    RépondreSupprimer
  18. Compte tenu de la compatibilité de la gestion au fil de l'eau des élus élites et faire jouer l'homme en forme du moment, sachant qu'il peut ne pas être dans la liste, je vois pas où est le problème entre Lopez en forme et pas élite et l'inverse pour Plisson. Donc acte. 1 point pour Novès. Sinon j'aime pas plus que ça Doussaint en 10. Sachant qu'il n'a jamais vraiment convaincu. Encore 1 polyvalent sacrifié. Faut espérer que Plisson saura mieux s'en sortir que Beauxis, parce que c'est un peu l'image qu'il me donne : un mec talentueux promis à un avenir international, mais qui n'y arrive pas pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  19. Bonne comparaison , pas dans le style de jeu mais dans la trajectoire
    Doussain est encore assez jeune pour se fixer mais pas très rapide ... par contre gros gros défenseur , jouer la zone du 10 avec lui pas un bon plan , ce n'est pas Quade Cooper

    RépondreSupprimer
  20. De toute façon sont tous poissards les 10 ! Hallucinant le défilé des blessures de FTD ! En plus ils sont toujours trop quelque chose, trop de caractère, trop lent, trop mou, trop fantasque, trop sage, trop en avance, trop en retard, trop jeune puis trop vieux ... bref ... Faudrait en trouver un qui soit très plutôt que trop : très rapide, très intelligent, très organisé, très fouteur de Bronx en face, très ... très ....très Beauden Barrett .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes mais pas on a pas ca en stock ou alors en naturalisant Cruden qui va finir par s'ennuyer be cause Beauden

      Supprimer
    2. Ouais, pour le moment il les a tous barré. Plutôt beau que daube Barrett.

      Supprimer
  21. Bien que n'ayant aucune prétention à juger, je dois dire que j'ai rarement autant pris de plaisir à lire les contributions à ce billet. Bon sens, mesure, compétence. Pipiou met le doute dans mes certitudes probablement hâtives et j'accorde un préjugé favorable à ses opinions, bien que les sirènes d'alarme déclenchées par Tautor soient convaincantes.
    En revanche, à part d'éventuels dommages sur un mental fragile, je ne fais pas de fixette sur le choix entre Lopez et Plisson. Confiance à GN qui doit savoir ce qu'il fait. De nos jours, on peut perdre un match à cause de notre 10, mais pas le gagner grâce à lui, quel qu'il soit.
    PS. Rappelez-moi le nom du malfaisant qui voulait supprimer le Tournoi ou le rejeter dans un recoin du calendrier. La perspective de jouer Anglais, Irlandais, Ecossais et Gallois est aussi bandante en 2017 que dans les années 60 ou 70. Idem pour les rencontres "entre eux".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quand on voit ce qu'a apporté Carter aux Blacks et déjà Barrett aussi, suis pas tout à fait d'accord. Ok, tu joues à 15 et évolue dans une équipe qui tient le haut du pavé. C'est plus facile pour n'importe quel joueur à son poste de briller. Mais le pavé final c'est eux qui l'on mis souvent. Gràce à leurs qualités intrinsèques.

      Supprimer
    2. Attention: à mon sens, il ne faut pas tirer de trop hâtives conclusions et corrélations après les nombreux blessés à titre divers du week-end dernier. Pour autant, les signaux d'alarme de Tautor sur la faiblesse générale de l'environnement médical du Top 14 et autres niveaux inférieurs, la réelle prise en compte de la santé des joueurs, qui devrait passer avant les impératifs et échéances sportifs des clubs (voire les "impératifs" économiques de la Fédé -cf la récente polémique sur les matchs à jouer le 24-12 pour satisfaire C+), sont des problèmes réels sur lesquels il est urgent de se pencher, quitte à prendre des décisions "politiques" courageuses.

      Supprimer
  22. Heu, ça serait pas un mec qui se disait dirigeant à la Réunion,dont on aurait par pure méchanceté égaré la licence ?😂
    A priori c'est Doussain qui devrait officier , pas illogique même si le garçon ne nous fait pas sauter au plafonds.
    Mais si nous ûmes ce genre d'article en stock, je subodore que nous en fûssions informés, non ?
    Allez, le chien n,est pas mort.

    RépondreSupprimer
  23. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  24. Alice et Aristide, combat pour la vie d'un fou ovale et de sa soeur, au point de le maintenir en vie . "on n'a pas choisi ce qu'il nous arrive mais on va choisir ce qu'on va en faire". Touchés, mais pas coulés. Extraordinaire combat pour retrouver le pouls qui avait jusqu'à présent rythmé leur vie. "Pour la paix en nous et pour les autres"; juste respect sur le don de soi pour être à nouveau soi même. Pas pour dire qu'on est indestructible, juste pour exprimer qu'on a envie de vivre ce dont on a envie. Même avec deux trois clichés, on s'en entiche parce que pas de triche. Garder l'ouverture, pour un 10, pas forcément classe mais essentiel, non ? Pas pour beurrer les canapés, juste pour faire la preuve que la valeur se maintient si tu la tient. Clin d'oeil à S. Simon parfois (u)fo, mais pour le coup tellement réality. Et après coup d'oeil, Aristide pas que le n° dans le dos, ressemble quand même de tête à Dan Carter, non ??

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  26. Bonsoir, alors voilà notre xv contre l'Australie connu, bon c'est une sélection hein, la compo chacun en pense ce qu'il veut, et puis après tout ce sont les Australiens qui en disposeront et on verra bien ce qu'ils en feront, s'ils laisseront encore le rugby français couler des fondations qui au final devraient être sacrément trapues ou s'ils feront tomber le petit mur que d'aucuns croyaient déjà un peu solide...... Ce qui interpelle c'est la faiblesse de notre réservoir de ¾ ailes et d'ouvreurs, conséquence évidente de notre FLOP.14 et des recrutements à foison de joueurs étrangers, mais surtout faiblesse et vrai problème de notre filière formation. Le plus grave c'est que l'on refuse de voir ces faiblesses, toutes cachées et tues, que l'on combat par la seule action de recruter des joueurs étrangers, puis, par le truchement des naturalisations bâtir une équipe de France qui tout bientôt sera une représentation des drames et insuffisances de pays en crise. L'appel à tous ces Iliens et sudistes, loin d'élever le niveau de notre championnat, sert surtout à pousser vers le banc des remplaçants -dans le meilleur des cas- nos meilleurs jeunes et espoirs, mais pour la grande majorité d'entre-eux les reléguer en PRO.D2 ou FED.1 voire encore plus bas. Pour l'instant les affaires marchent avec l'aide et l'adhésion au sacro-saint marché de tous les acteurs, entraineurs managers présidents, mais demain ?????? ….. Bon, finalement on n'est pas tout seul puisque les NZ recrutent Samoans Fidjiens Tonguiens qui sot de plus en plus présents dans leur sélecton, et les british profitent du commonwealth et des naissances de celui ci ou celui là dans tel pays et naturaliser les joueurs de leurs anciennes colonies.
    Ce marché, libéraliste à outrance, l'éthique et les principes de toutes sortes bien rangées au fond des poches sous les piles de billets, à terme ne sera pas sans conséquences sur ce que l'on veut vraiment faire de notre sport dans les années qui viennent. Au niveau international comme aux niveaux pro nationaux, ça intéresse qui le JEU du rugby, dès lors que l'on met la sphère économique de côté ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Nini, tu peux même élargir cette folie libérale au sport en général, je viens de parcourir l'article sur l'E-sport et ses splendides perspectives économiques . Double page dans l'Equipe pour des articles sous la rubrique "Business EXTRA" : non ça ne doit pas vouloir dire "extraordinaire" plutôt l'idée d'un supplément . Et il ne s'agit pas non plus d'un supplément d'âme ou alors d'une âme déjà vendue au diable .Il faut lire l'encart pétant de fierté "on est les premiers ! " non les first, ça jargonne rosbif un max dans l'e-sport et d'ailleurs ils ont des "e-champions" et un "directeur e-sportif" au PSG bien sûr . Il y a même des e-photos des e-champions : deux e-gamins boudeurs concentrés sur leurs e-manettes, attention hein! ce sont de vrais sportifs ! La preuve : ils portent un e-survet et des e-baskets ! Je me demande si on ne nous prend pas pour des e-cons parfois ....

      Supprimer
    2. bravo Gariguette mais je dirai des E-diots.
      Mais c'est un effet de mode e-pots tes tiques (regarde les jouer).

      le E-Gé

      Supprimer
  27. e-Bonjour, c'est pas Johnny, non eeee c'est Nini ..... L'e- à toutes les sauces ça finit par lasser si tant est que ça e-ait pu être e-intéressant à un m'mment donné (comme ça qu'y causent à Brive et en Corrèze, eux, z'ont carrément zappé toutes les voyelles hormis ce e !!!! AH AH forts les Coujoux hein !!!!!!!!!!!!!).
    Hier soir au ciné art et essai du coin diffusion "mercenaire", qui m'a laissé sur une impression mitigée. On retrouve bien la trame du rugby moderne, marché aux bestiaux, pas d'empathie entre les hommes, les prés' maquignons, les entraîneurs peu regardants sur les moyens de prendre de l'épaisseur, l'argent au centre des débats, et le parcours de tous ces joueurs transplantés de leurs rivages bleus et rites coutumiers traditionnels dans notre climat, avec la solitude, l'individualisme, le racisme affleurant et pesant.
    Le parcours initiatique du jeune Soane m'a touché, tout ce qui a rapport au rugby m'a surtout fait encore plus réfléchir à ce que devenait notre sport. Pas d'exagération dans le rendu ovale, mais en filigrane des interrogations sur le pourquoi de ces corps martyrisés, de ces organismes gonflés aux produits cachés sans aucune visibilité sur leur nocivité, du vide qui succède à 10 années de pratique, du rien à 30 ans, et bien sûr dans le cas du jeune Wallisien, mais c'est le cas de tous ces recrutements à la taille et au poids, la déchirure avec le monde de leur enfance, de leurs parents, leur cadre de vie et ses valeurs. Tout ceci pose questions.
    Invité comme intervenant, le débat qui a suivi n'a pas été très fourni. Dans l'assistance beaucoup de pratiquants, les questions soulevées par le film n'ont pas donné lieu à échanges, c'est étonnant, j'ai tenté de mettre l'accent sur les dérives du sport et de l'argent, mais l'idée générale c'est: bon c'est l'époque, c'est le professionnalisme, c'est comme ça épicétou. L'avaient plus la tête et les papilles au beaujolais nouveau d'après qu'à se poser des questions, qui, comme chacun sait, ne servent qu'à embêter et faire réfléchir. Déçu sur ce coup, bon, c'est un peu le reflet de notre monde, hein.
    Voilà, si pas vu le film pas besoin de s'y précipiter, mais le voir ne fait pas de mal dans la réflexion générale que l'on peut avoir sur notre sport. Je sais que le film a été acheté par la LNR pour être diffusé dans les clubs et centres de formation, d'un point de vue pédagogique pas sûr qu'il soit vraiment bien adapté à cette mission, il en faudra bien plus pour mettre dans la tête de nos gosses (et celles de tous les acteurs de la formation) des éléments de réflexion pour savoir ce que l'on veut faire de notre JEU.
    Pas gagné, mais bonne journée quand-même.

    RépondreSupprimer
  28. Primaires, primaires, que ça en boucle, partout, sur les ondes, dans l'air, sur les feuilles volantes, dans les radios, les écrans, dans la rue, primaires, primaires !!!!!! M'en tape un peu de la primaire en question, mais mais mais je me dis que ce serait pourtant bien un débat, un seul mais trapu, Ritchie aux manettes et en arbitre, et les candidats prés' FFR autour de la table (ovale, ce serait bien), pas difficile à organiser, hein, avec la palette de réseaux sociaux et techniques de com' existantes.
    Mais primaire ça sent aussi le dogmatisme simpliste, pas trop de réflexion quoi, pas trop de culture, dans le paysage FFR -chez les autres aussi, pas se leurrer- c'est l'anti-autre primaire simpliste, moi et pas les autres, le meilleur, MOI, je vous l'dis !!!!!!.
    Si notre ami Tautor, bien absent, trop absent, se manifestait, il nous rappellerait certainement (EH OH, l'est pas là, peux bien subodorer ce qu'il dirait, non, même de façon très primaire ???), donc nous traiterait qu'en terme de pathologie, ce joli mot nous indique les premiers symptômes ou la première phase d'une maladie, ce qui pourrait laisser supposer que nos politiques comme nos instances ovales sont à la veille de développer une grave maladie, ça ne laisse pas d'inquiéter, alors, les mettre en quarantaine, en isolement ?????
    Tiens, à propos, sont passés où les candidats FFR en ces temps de tournée internationale et de doublons FLOP.14, déjà en traitement dans les sous-sol de Marcoussis ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  29. Nini
    Lanceur d'alertes tu trouves sûrement une audience plus réceptive qu'à cette projection débat -))
    Quel est le 1/2 d'ouverture Français dont on peut dire il a ete au niveau des meilleurs mondiaux et avec RÉGULARITÉ ? J'ai bien quelques noms avec des prestations majuscules mais régulièrement non
    Le mal est donc profond depuis longtemps , on l'a sacrément aggravé avec cette polyvalence 9/10 dont la dernière victime en date est maintenant " fixer " au poste de 10 par celui la même qui l'avait rendu polyvalent ... j'ai pas de problème avec les gens qui changent d'avis lorsque ça va dans le bon sens ...
    Je n'arrive pas à croire qu'il n'y ait pas de jeunes talentueux à ce poste et c'est donc à la FFR de prendre la chose en main ( si je puis' dire ...) et pour le coup avoir un formateur étranger sur ce poste bien' spécifique ou semble t il nous n'avons pas de l'être étalon , oui je sais encore un immigré mais choisi comme nos mathématiciens et ingénieur font le bonheur de beaucoup d'entreprises et d'universités a l'étranger
    L'expérimentation Wakatawa pourrait inspirer pour ce poste la , prendre 5 jeunes sous contrat avec une formation bien spécifique ? Peut être pas la bonne méthode mais en tout cas quand on décide de vraiment attaquer un problème on trouve la solution
    Le JEU .... énorme question , la santé des joueurs un devoir , une obligation , une éthique et je mettrai ça en premier objectif , mon vieux Pere encore lucide sur ce sport qu'il a tant aimé m'a dit " je ne pousserai pas à jouer au Rugby quand je vous ce qu'il est devenu , j'espere qu'aucun de tes petits fils jouera en professionnel , les écoles de Rugby vont se vider "
    Pas faux ! On l'a dit et répéter à longueur de post que fait Provale , pas jouer le 24 decembre c'est bien mais franchement .....:
    Je reviens sur le JEU , il me semble que les règles sont le chemin le plus court pour le faire évoluer et de fait avoir un impact sur la santé des joueurs
    Ruck est un mot que je me suis mis à haïr , dans le sujet Rugby il est tout en haut de la liste
    Difficile de développer mais sujets passionnants ou les solutions sont forcément la

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  31. Difficiles pour les yaka d'influencer les fo(vrai) con non pas que les concepts ne soient pas intéressants ...
    Mais bon pour en revenir au demi d'ouverture dans ces périodes de demi fermeture voir de fermeture on fait quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On garde la gonfle devant, et si jamais par hasard (le jeu est malin parfois) la balle arrive dans les pognes du demi de mêlée, chandelle dans le ciel pour éclairer le jeu, non mais hé ho hein, pas se croire non plus le cador ou le directeur du jeu le 10, déjà n'est que la moitié d'une fermeture ou ouverture aussi aléatoires l'une que l'autre, va pas nous les casser la courroie de transmission, d'ailleurs z'avez vu ça intéresse tellement pas les penseurs de notre rugby qu'on y emploie des migrants qui débarquent en catimini des ports de Toulon ou Montpellier, pour un salaire de misère que c'en est pitoyable.
      Allez, hauts les cœurs, oui alors on fait quoi au fait en-dehors de s'en gausser ? Et bien peut-être rappeler à nos gentils tenants de la filière formation que les centimètres et les kilos n'ont jamais fabriqué de champions, c'est un terreau base de départ au plus, le reste c'est de l'apprentissage, c'est aussi et surtout des idées claires et ambitieuses sur LE jeu à pratiquer, dans toutes ses dimensions et en y associant tous les postes.
      On cause de formation ici, souvent, si vous connaissiez la pauvreté des contenus dans les stages organisés par les comités, la faible teneur de ce que l'on apprend aux éducateurs et entraîneurs, juste l'objectif de remplir les obligations fédérales pour que le barnum continue de tourner (par ex, par catégorie, 1 entraîneur en séance, tous les entraîneurs du club et de la même catégorie -EDR, U.15, seniors- validés en bloc). Z'en disent quoi, déjà, les candidats à la prés' FFR sur la formation ???

      Supprimer
  32. Bonsoir, Gariguette, MELA et IRRIBAREN sur la pelouse contre Pau, ça va swinguer jazzy à Amédée Domenech. Le FCG au Racing, dur dur ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien tant mieux si ça swingue un peu ! Quant au FCG je n'ai pas d'avis arrêté : je ne sais pas qui va arbitrer ;-) Sinon 3 bonnes surprises dans l'E-quipe : d'abord un XV des ancêtres composé par Ritchie qui m'a bien fait rire ( oui il y a Arnaud The Great !) ensuite une interview courageuse de Michel Palmié au soutien de Pierre Camou enfin une tribune presque tendre de PMB sur les Fidjiens de l'EDF .
      Pour terminer ma revue d'e-presse, Bob Dylan n'ira pas chercher son prix Nobel, ainsi que je l'avais prévu . (ok il l'a accepté et puis a dû se dire Times they are a changing ....tout çaaaaa !)

      Supprimer
  33. François ton papa est un sage, et c'est à nous d'expliquer sans relâche aux mamans inquiètes que le rugby, c'est pas ce qu'on voit à la télé,que leur fabuleux rejeton à tout à gagner de laisser un moment là tablette pour aller se frictionner les abatis.
    Sinon,la pénurie d'ouvreurs, avez vous remarqué, c'est précisément dans le pays du roboratif top 14, bizarre,hasard,avatar, cauchemar?
    Allez, mon cher cousin, je vous assure.... l'aimais bien, moi, le tonton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord surtout quand je peux aller voir un ou deux match de série régionale je me dis même que je pourrai encore jouer .... je sais c'est prétentieux -))

      Supprimer
  34. A surveiller, une pige en 10 de Parra, faute de titulaires à l'ASM. Des idées pour Guitou ?? Parra, du tonnerre. Enfin pas gagné avec Rado à la mélée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi chercher des poux dans la tête de Guytou ? Désolée .... pas pu m'empêcher ....

      Supprimer
  35. J'aimerais quand même bien que nos Bleus fassent bonne figure - voire pire - devant les Wallabies : pas bien aimé la morgue de Cheika, il voudrait nous vexer en mettant ses top guys au repos qu'il ne s'y prendrait pas autrement !

    RépondreSupprimer
  36. Exactement ! Non mais limite vexant l'Australo Libanais ! il y a une chose que les Bleus ont très bien fait contre les Samoas c'est de bien rester concentrer sur leur jeu malgré les attentats et pour reprendre une expression Mourdesque Gilbert Montgne a l'arbitrage
    Qu'ils fassent mieux en rentrant plus vite dans le match cette fois ci !


    RépondreSupprimer
  37. Hier soir j'ai découvert un spectacle que vous devez absolument voir.
    J'espère que Tautor (pour la proximité géographique) et Christophe Schaeffer (pour la proximité artistique) connaissent cet artiste
    http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/21/2348645-cedric-chapuis-revient-en-celebrite-parisienne.html
    Son spectacle "au dessus de la mêlée" qui est d'abord une remarquable mise en scène au service d'un acteur incroyable, est un bijou d'émotions et rappellera à beaucoup de contributeurs de ce blog des souvenirs de vie rugbystique, à moins que le rugby d'antan et de maintenant encore (hormis le flop14, lafroD2, et fait des râles) reste la vie tout court.
    Courez voir ce spectacle http://www.scenesplurielles.fr/nos-spectacles/au-dessus-de-la-mêlée-1/
    Pas loin de chez vous peut être, notez la date: http://www.scenesplurielles.fr/nos-spectacles/addlm-tournée/
    Allez y sans crainte, je rembourse les déçus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH oui, super, pour donner encore plus envie https://www.youtube.com/watch?v=6GoMwIqEjbo.
      Le rugby bien sûr, mais aussi et surtout la vie quoi, très beau, je suis d'accord si déçus je rembourse la moitié (OH OH faudra un justificatif médical quand-même et exclusivement du doctor Tautor

      Supprimer
    2. Attention je rembourse pas ceux qui seraient déçus car ils auraient vu ce joli reportage.
      Je trouve que l'effet de surprise est encore mieux quand on n'a vu aucune image du spectacle avant.
      Donc si vous pensez sérieusement à aller le voir, dispensez vous de toute image du spectacle, sinon effectivement on peut se faire une petite idée. Nini tu l'as donc vu toi aussi ? Où?

      Supprimer
    3. La semaine dernière le spectacle se jouait à Sarlat, dans mon joli Périgord noir, malheureusement n'y étais pas, mes proches y étaient m'en ont fait des commentaires dithyrambiques et m'ont envoyé vidéo, suis également allé voir autres vidéos sur la toile, ça donne envie, mais pas besoin de rembourser aux dernières nouvelles la sécu prendrait en charge le remboursement intégral des billets, devant le bonheur distribué gratuitement et si en abondance.

      Supprimer
  38. Bonjour,
    Je lis et j'entends de nombreux commentaires sur l'insulte faite au rugby français, la déconsidération australienne, la vexation tricolore, rapport à la compo des Aussies qui mettraient leur équipe B. C'est aller un peu vite en besogne et avoir la mémoire courte. Un peu vite parce qu'au jour d'aujourd'hui me semble que les sélections comportent à chaque poste des joueurs de valeur et de niveau similaires, les choix se faisant souvent sur les tactiques et l'adversaire. Mémoire courte car c'est oublier que lors des tournées dans l'hémisphère sud on envoie des seconds couteaux, sans les finalistes de notre FLOP.14, on laisse au repos les anciens fatigués, c'est mieux et plus de considération pour nos hôtes ???
    Allez l'important c'est ce qui va se passer sur le pré, pas sûr que les "réservistes" australiens soient décidés à se laisser tondre sans proposer une dure opposition !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en fous, suis vexée quand même .

      Supprimer
    2. ouh la la ..... Bin va devoir faire gaffe le Cheika, à pas croiser ta pomme (!!!!) au sortir des vestiaires, et si en plus les Kangourous ils mettent minable nos coqs gaulois, ça va pas l'faire !!!!!!!!!!!!!!!!
      Bon, à part ça lu un article sur Waka, le Fidjien naturalisé, le journaleux y disait que c'était la solution d'engager et engraisser ce genre de volaille en batterie, en enclos préservé sur les pelouses de Marcoussis, surtout pas les exposer dans ces joutes ineptes du FLOP.14, et les sortir, comme des faisans le jour d'ouverture de la chasse, pour les rencontres internationales à XV ................... Z'en pensez quelque chose ???????????

      Supprimer
    3. Ouais, ouais, faut se gaffer des Grenoblois, demande au Racing ! Quand je pense à tous les clubs qu'on a FAILLI battre de justesse tiens je me dis qu'on devrait au moins être premier du Top14 . Sinon excellent Méla aujourd'hui : il a même dézingué ( un peu) l'arbitre (par inadvertance, hein ! ) .

      Supprimer
  39. Où est le problème ? Notre équipe A est en fait une B avec fausse barbe et faux papiers.

    RépondreSupprimer
  40. Où est le problème ? Notre équipe A est en fait une B avec fausse barbe et faux papiers.

    RépondreSupprimer
  41. Ton post double c'est un post B ou une fausse barbe ?
    qu'est qu'on va pas entendre et lire si on perd ...
    et si on gagne aussi petite équipe d'Australie etc....
    " Écoutez nos défaites " de Laurent Gaude rien à voir avec le Rugby mais pourrait faire reflechir sur le sujet

    RépondreSupprimer
  42. Et pour " l'élevage " tu le sais ce qu'on, pardon , j'en pense .. il n'y a que des hommes libres majeurs et vaccinés qui sont tous des constituants de ce système et donc tous complices y inclus les joueurs avec peut être un bémol pour ceux qui veulent échapper à des conditions de vie extrêmement compliquées et qui veulent tenter la ( mauvaise ) aventure
    Le microcosme professionnel ne m'arrache pas beaucoup de compassion , je dois regarder 3/4 matchs de Top 14 grand maximum si je lis que le jeu était au rendez vous par contre envers et contre tout mon cœur bat toujours pour les rencontres internationales
    Je me suis régalé pendant la dernière coupe du monde , le four nations et j'espère ne pas trop souffrir les deux match à venir et dans le tournoi
    A tort sûrement l'équipe de France a un statut à part , sûrement du a l'enfant que je suis encore et à ce qu'elle représente ! J'espère que dans les conditions qui sont celles évoquées a mainte et mainte reprise elle progressera et proposera un jeu séduisant pour retrouver le plaisir . Je prend le risque d'être déçu et de prendre les quelques signaux qui me font penser que ce n'est pas foutu !

    RépondreSupprimer
  43. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  44. Les Argentins aussi ont dû être doublement vexés de se faire battre cet été par une équipe dont il manquait certains cadres supposés.
    J'espère juste que ça ne va pas avoir l'effet inverse sur l'EDF et les mettre dans une fausse confiance.
    Que l'EDF démontre à Cheika qu'il aurait dû mettre la grande équipe pour espérer la battre ça serait déjà parfait.
    J'espère aussi que Cheika ne mettra pas non plus une trop grosse équipe ce jeudi soir à Bordeaux contre les Barbarians pour qu'il puisse avoir une jolie partie équilibrée. J'y serai...

    RépondreSupprimer
  45. Un match de fous Irlande NZ qui n'a pas livre son verdict ! Ça congne fort ! Très fort très fort ! Pas de grandes envolées
    À suivre

    RépondreSupprimer
  46. Bon, en attendant Godot, et accessoirement le F/AUS de ce soir, une bonne petite journée tronquée de FLOP.14. Pour Gariguette, quelques bonnes choses dans cette soirée, genre Méla et Irribaren tout en swing dans la belle victoire du CAB, d'autres moins riantes genre le FCG qui produit toujours plus de jeu que ses adversaires pour au final n'avoir que des regrets, quand ça veut pas ça veut pas. Idem le LOU qui avait tout pour gagner et qui se retrouve chagrin. Le Racing et Clermont s'en tirent bien sur ces rencontres, et c'est dommage ça va les conforter dans leur rugby-pourcentage, et confirmer cette constante du FLOP.14: des équipes jouent et leurs adversaires gagnent, va comprendre.
    Et c'est tout pareil pour les Japonais, quels mecs, alors que les Gallois pourraient jouer en FLOP.14 sans le dépareiller, rugby sclérosé, programmé, schématisé, des années que les diables rouges sont tristes, body-buildés à quoi donc je ne sais, mais ça leur a coupé la comprenette, j'imagine Barry John devant ce "spectacle", un seul remède une autre bière !!!!!!!!!!!!!!
    Et alors La Rochelle, ouh belle gifle, d'ailleurs n'en suis pas mécontent, ce matin j'avais joué au quinté sur le n° 2 "Beau Rochelais", juste pour le nom, ça l'a pas fait, vais demander au Ritchie me rembourser la mise, non mais, hé, ho, hein, bon d'ailleurs c'est le cheval KAMIKAZE qu'a poussé le "Beau Rochelais" dans les cordes, ceci expliquant cela, cheval ou rugby font fort les Japonais !!!!!!!!!!!!!
    Vous souhaite le meilleur ce soir, on en cause demain, allez les bleus de toute façon mais gaffe quand-même, ces seconds-couteaux australiens ne me disent rien qui vaille !!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et comme par hasard c'est Foley qui va jouer à la place de Cooper blessé, ah ces kangourous toujours prêts à sortir un joueur de leur poche !! ( Irribaren et Méla super effectivement voir mon post plus haut) bonne soirée Nini :-)

      Supprimer
  47. Alors Carter était fort mais beauden est très très fort !

    RépondreSupprimer
  48. En même temps, vu son programme, faut bien qu'il fasse un peu tourner , le Michel, c'est pas contre les rosbif qu'il va le faire, fô comprendre.
    Sinon,ici,les samedi se suivent et se ressemblent :18 trous, club house pour le match et consternation deux mi temps plus tard.
    Et même quelques applaudissements (de dépit ?),pour Parissé .
    Moi j'étais bien content pour lui, qu'elle carrière, imaginons qu'il soit né sous le nuage !
    Allez, bon match, sans fausse barbe !

    RépondreSupprimer
  49. Moins de possession , pénalisés , 2 cartons jaunes , perte de ballons dans les rucks mais 3 essais à zéro
    Quelle défense ! Moralité l'agressivité c'est bien mais ça ne suffit pas face à une défense pareille

    RépondreSupprimer
  50. Ça change des Samoans avec l'équipe II australienne qui est excellente ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je les trouve très athlétiques, très souples avec de la détente, et quelle explosivité ! et puis avec Foley peut-on encore parler de seconds couteaux ? une tête et plein de jambes ça va faire mal !!

      Supprimer
  51. Comme dit GN "on leur a fait mal à la tête " ... mais on a perdu avec un jeu qui s'améliore néanmoins Merci aux buteurs et à Spedding.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au moins ils ont l'air d'avoir plus la rage d'essayer qu'en CDM, pour les buteurs ça fait combien de points laissés en route ? 2 transformations ratées, une pénalité manquée et un drop manqué c'est ça ? Impressionnée par Pocock qui retourne Atonio comme une crêpe ça l'a éteint un bon moment et dire qu'il n'y avait pas Hooper pour cuire l'autre face ... bah c'est une autre planète non c'est un autre hémisphère, on peut pas comprendre !

      Supprimer
  52. On passe notre temps à faire des rucks dans notre championnat et on s'est fait bouffer ! On était prévenu quand même !
    Vu l'Irlande AB ça a frappé fort ! Quelle agressivité côté Irlandais mais ça n'a pas suffi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pas mal quand même, ils apprennent par l'exemple apparemment, tu vas voir que la semaine prochaine ils ruckeront comme des Australiens mouhahaha ! Le problème c'est qu'ils renouent rapidement avec les mauvaises habitudes comme se vautrer par terre à la moindre occase, les kangourous jouaient debout C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup ( je sais plus la suite ! )

      Supprimer
    2. Connais pas la suite non plus mais c'est vrai beaucoup trop la dedans et vautres

      Supprimer
  53. Une paire de demie trop moyenne pour faire flamber des attaquants prometteurs, un huit de devant qui se consume beaucoup trop dans les rucks, certes du mieux avec encore des lacunes issues du top 14 ... nous connaitrons comme les irlandais notre vrai niveau dans 8 jours "so wait and drink" Pleasure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. langage de feu Tautor " flamber " "consumer" ... moi c'est des images d'eau (tiède) que j'ai : on va prendre la marée,on va couler à pic so... wait and sink ! :-))

      Supprimer
  54. Bonne'idée je m'y met de ce pas à "'wait and drink "

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour,
    On continue à cultiver ce concept très Saint-Andréesque(s'cusez-moi pour l'aurtograffe) de LA DEFAITE PROMETTEUSE !!!!!! Vrai aussi que l'on a vu plus de jeu qu'à l'habitude, mais rien de trop tranchant, du voyage de balle de gauche à droite puis de l'autre côté -à moins du contraire ...-, peu de vraie pénétration et de jeu dans la défense, malgré quelques initiatives au départ intéressantes mais qui ne vont pas bien loin, syndrome d'un FLOP.14 atone en terme de jeu. Des promesses et des séquences qui appellent aussi un autre rythme, c'est désolant de manque de vitesse, sans compter que plus un seul joueur ne sait prendre de la profondeur pour le plus simplement envoyer le ballon à l'aile lorsqu'il ne suffit plus que de faire ça, AH FLOP.14 objet de ma désespérance. Mais accordons-leur le crédit d'avoir produit de l'espérance, à défaut de jeu vraiment ambitieux, pas se tromper quand-même on reste dans le fossé à couler les fondations quand dans les constructions d'en-face les murs sont solidement charpentés. Regardé le résumé de NZ/IRL boudu ça a tapé plus que fort, quelle maîtrise Black, également meilleurs en défense qu'en attaque, faculté d'accélérer au moment le plus improbable et avec BB à l'ouverture toute grande béante quel régal !!!!!!

    RépondreSupprimer
  56. Revu quelques actions marquantes de la rencontre, quelques interrogations au sujet d'icelles dont je ne doute pas que vous détenez les réponses:
    - Spedding à l'arrière, ça vous plait tant que ça ?? J'ai vu jouer cette saison Dulin, c'est pas mal aussi, AH certes va pas taper une fois en passant une pénalité de 50m, mais ça virevolte et .... ça joue derrière, principale différence à mon avis.
    - Comment faire, et avec QUI, pour avoir une paire de demis qui pèse sur le jeu, même si Machenaud est bien, mais pour les lancements de jeu dynamiques et les enchaînements instantanés c'est pas çà. Bon, ça se bouscule pas en 10 vrai, Plisson trop lisse FTD out, y'a pas un naturalisé dans le couvoir de Marcoussis ???? Ou alors Bernard si le RCT lui donne du temps pour montrer ce qu'il sait faire ??? Ah pas dans les listes closes ??? M.... c'est bête.
    - 3° ligne, je crois que ça manque franchement de densité, dès lors que Louis est pas au top.

    RépondreSupprimer
  57. Bonjour Nini,

    J'ai la même lecture que toi sur Speeding, et je rajouterai en plus, son manque de lucidité quand il est fatigué.

    Pour la charnière, je trouve MAchenaud trop lent si l'EDF veut un jeu rapide. Serin est beaucoup plus rapide et avec lui les ballons volent au moins.

    J'ai trouvé la défense de Doussain, exemplaire. Mais je crois pas que cela suffise pour un 10 quand on prône la balle à l'aile (Serin balle à l'aile, ça se justifie plus).

    Je pense que Camille Chat est meilleur que Guirado et que Maestri est trop lent et il a toujours avancé le mètre de trop pour s'enfermer dans la souricière des Aussies.

    Le système de défense des avants australiens est à montrer dans les écoles de rugby, je laisse le joueur adverse faire le pas ou les pas de trop et je le coince avec deux avants. Les français se sont faits piéger un certain nombre de fois (trop fort les Walla) ou les français trop stupides.

    Si tu te souviens, nous parlions des arbitres qui laissaient les joueurs plonger l'épaule, la première. Nous avons eu le droit encore à un jeu de piscine devant l'arbitre (jeu dangereux) pas de carton jaune.

    2011, quand tu nous tiens, difficile pour les arbitres de siffler dans la dernière minute des pénalités qui font basculer le match.

    Pour la 3ieme ligne, qui mettre à la place ? j'avoue ne pas savoir pourtant j'y ai joué. J'ai trouvé Pica Chou mais un peu moins tranchant que d'habitude. Gourdon excellent. Peut être Olivon ? quoique ?

    Le Gé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pica fatigué, Spedding fatigué, Maestri fatigué : en face pas vu la moindre trace de fatigue même en fin de match, les Aussies ont une caisse bien supérieure et j'ai parlé hier soir de leurs capacités athlétiques impressionnantes nous on se traîne en comparaison . Vitesse et endurance : les deux clés encore manquantes à ce XV malgré tout agréable à voir jouer car plus engagé qu'avant, qui en veut davantage mais malheureusement un ton en dessous de ses adversaires .

      Supprimer
    2. Gariguette,

      Vitesse, je ne dirais pas cela, mais bien manque de lucidité due à la fatigue ou bien à la différence de vitesse de jugement. Je m'explique les joueurs n'ont plus l'habitude de prendre des décisions rapidement car le jeu en flop 14 est plus lent. Je ne dis pas que les joueurs sont plus lents physiquement mais psychologiquement. Il faut un esprit entrainé à prendre des décisions plus rapidement.

      C'est d'ailleurs le reflet de Machenaud bon mais lent à éjecter les ballons car il ne réfléchit pas assez vite.

      LE Gé

      Supprimer
    3. tu as raison le Gé, pour le coup c'est moi qui ai manqué de lucidité en fait c'est un manque de réactivité plus que de vitesse . Et entraîner l'esprit à la prise de décisions rapides c'est pas vraiment dans le logiciel actuel ; à la limite les gamins qui ont été scouts savent mieux se sortir des situations . Pas étonnant que les Australiens soient éblouissants ( NZ pareil ) les meilleures théories/pratiques sur l'éducation viennent de chez eux en ce moment mais hélas ce n'est pas encore arrivé aux oreilles de nos édiles . Ne jamais oublier que le rugby est d'abord une éducation, Thomas Arnold directeur de l'école de Rugby a organisé au 18e un certain type de fonctionnement avec le sport comme base de l'éducation et ça a fait florès notamment dans les pays anglo-saxons ... ils seront toujours meilleurs que nous c'est dans leurs gènes . ( désolée de schématiser ainsi à l'extrême mais faudrait du temps et là je suis un peu short )

      Supprimer
    4. Tout à fait d'accord avec toi, Gariguette.
      J'aime la culture anglo-saxonne sur l'éducation, très ouverte et toujours à la recherche de solutions. Il faut plus penser à l'enfant qu'aux éducateurs et parents.
      Le Gé

      Supprimer
    5. oops ! Thomas Arnold c'est au 19e siècle pardon ... !

      Supprimer
  58. Ben vous êtes tous bien pessimistes. En finalité, certes des autraliens plus réalistes entre la gestion de Fowley et l'essai dans une position extraordinaire de Kuridrani. Mais quand les français ont su mettre de la vitesse ils ont montré des choses appréciables. Ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps et de manière plus intéressante que contre les Samoans (bien dans les offloads). Même s'il y a eu certains signes de fatigue en fin, il y en avait aussi chez les australiens et notamment en mélée. C'est encore physiquement, que ça pèche. Souvent manque de densité que ce soit en percussion ou en défense. Et pas bon dans les phases de reconquête dans les rucks. Ajoutez y un manque d'efficacité chronique par un manque de perspicacité, Spedding pas lucide en fin de match, le drop manqué de Lopez, saupoudrez d'un zest de défaut d'arbitrage sur les actions citées en fin de match (ainsi qu'un jaune sur l'australien en piscine !) et on est à 2 pts de moins. Encore dommage. Mais pas coulés parce que je qu'ils remontent en surface, pour peut être dans l'avenir bien naviguer. Quand est ce qu'on verra en rugby le remake de cette fameuse image dans Astérix où l'on voit le vigile noir des pirates en haut du mat (drapeau noir... all blacks), crier "cap'tain, cap'tain, les gaulois". Et le cap'tain de répondre "non, pas eux" . Et les pirates (blacks) accrochés aux restes de leur bateau !! Bon OK, ca devrait pas encore être pour samedi prochain.
    Sinon les pirates blacks ont remis les pendules à l'heure, tranquillement. Les anglais ont aussi leurs iliens qui viennent parfaire et maintenir leur rang. Qui n'a pas son(es) ilien(s) ? Les sudafs, dangereusement à la dérive emmêlés dans des spaghettis all dente. Carbonara, les boks !
    On est en train de faire des fidjiens/samoans/tongiens, des mercenaires. Et leurs équipes nationales se déprécient.

    RépondreSupprimer
  59. 12h après que reste-il en mémoire de ce test match ? A vrai dire la satisfaction de perdre avec honneur pointant du doigt la faiblesse de notre championnat ... Physiquement, si le rythme n'est pas trop soutenu, on arrive à construire du jeu à la mode GN en étant parfois dangereux ... en mêlée fermée, on n'est pas ridicule sans pour autant se féliciter car en face il n'y avait que des jeunots au fauteuil d'orchestre (Cheika et Ledesma peuvent être ravis d'avoir un réservoir de joueurs de si haut niveau). En défense, nous avons été présents tant que ça ne jouait pas trop vite, une 3e ligne à la prestation ordinaire, et une paire de demie qui n'a pas dominé son homologue loin s'en faut. Doussain bon en défense, a marqué certes mais n'est pas le plus du grand demi d'ouverture que l'on attend .... Machenaud a fait du Machenaud autant dire rien de rare et Serin n'a pas fait mieux alors que nous dominions. Restes nos centres, affûtés, capables de faire le décalage pour les "iliens" qui se sont montrés à leur avantage en attaque et beaucoup moins en défense mais ça on le sait c'est génétique. Quid de Spedding ? tout est résumé en lui sur la fin de match : un cheval fougueux incapable de franchir un obstacle virtuel ... Ma foi, je garde à l'esprit un magma de joueurs capable de donner le change sur des seconds couteaux mais qu'en sera t-il samedi prochain ? A mon avis, Hansen va faire rentrer la "Dream Team" pour finir la saison en apothéose ! J'ai bien peur qu'on ne mesurera pas assez notre place de 8e mondial. A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tautor mon messie,

      Mon messie (mais non) pessimiste, pas toi. Pourtant si je te donne raison sur ce que tu écris. Je ne suis pas si sûr que toi que nous allons prendre une raclée contre les NZ.

      Tu es dur avec les aussies pour les seconds couteaux (pas tout à fait d'accord).

      Allez, je me lance, nous allons gagner contre les AB si Serin joue.

      Le Gé l'optimiste

      Supprimer
  60. L'Australie est devenue championne du monde avec un jeu semblable à celui d'hier. Manquaient juste les deux-trois attaquants géniaux de l'époque. Même constance chez les Français : ils ont failli gagner...
    Symbole : Spedding. Très propre pendant 79 mn et deux ou trois grosses berles qui font oublier le reste. J'ai failli devenir un Vraifana, mais il nous a parfois fait du Spedding. Insistons : Chat et Serin peuvent s'entendre ! Et Le Dévedec-Iturria ? Vaha-Maestri, ça fait trop Top XIV. Reste à "installer" dans la durée la troisième ligne, Lamerat, Baille, qui méritent de la confiance.

    N'importe quelle équipe aurait perdu à Dublin. Sauf... En fait, la recette, c'est une île, pas trop surpeuplée, une météo changeante, quelques moutons et des traditions étranges mais tellement sympathiques.


    RépondreSupprimer
  61. Eh bien personnellement j'ai apprécié que les bonnes intentions montrées contre les Samoans soient restées les mêmes contre des australiens d'un tout autre calibre. Il faudra rester sur cette ligne contre les Blacks samedi prochain, même si on perdra certainement à ce jeu-là (mais on s'en fout, c'est logique et ce n'est qu'après le Tournoi que l'on verra si les progrès affichés en automne sont avérés: les résultats des équipes britanniques et des italiens montrent un niveau resserré et promettent un Tournoi bien plus alléchant qu'il y a quelques années).
    Si le drop de Lopez était parti 2 mètres à droite, les commentaires sur le jeu de l'EDF seraient bien différents, y compris l'appréciation individuelle des joueurs.
    De ceux-ci je retiens Gourdon, qui avance systématiquement et cadre de plus en plus avec le jeu dynamique et à gros volume que Novès veut mettre en place, et l'entente entre les lignes arrières, qui peut être encore meilleure et efficace. L'équipe a encore tendance à systématiser certains travers (faire jouer la puissance d'Atonio ou de Picamoles) pas vraiment efficaces, mais à la voir jouer aujourd'hui, c'est le jour et la nuit avec celle d'il y a un an et demi, sans que l'effectif ait été révolutionné pour autant; à méditer avant de porter un jugement sur le travail de Novès et de son staff.

    RépondreSupprimer
  62. Ben oui toujours cette histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein ! Cette équipe profressse indéniablement et est autrement plaisante à voir que ce que nous avons eu durant les 4 dernières années
    Effectivement on aurait pu le gagner ça n'aurait rien enlever au chemin qu'il reste à parcourir et au travail qu'il reste à faire collectivement
    Tout à ete dit dans les post précédents
    J'ajouterai que certains joueurs ont du mal à être régulier dans leur performance et j'y vois plus un problème de préparation mentale qu'autre chose qui va jusqu'au manque de vivacité et de combativité evoquees par certain d'entre vous
    Certains hier n'ont pas réussi à élever leur niveau alors que ce genre de match le commande
    Ge si on veut prétendre à quelque chose contre les AB notre défense devra être autrement agressive
    Je pense qu'on aura du mal à les transpercer comme les Aussies ! Hier ils ont fait face à une intensité incroyable de la part des Irlandais , je n'ai pas les chiffres de possessions mais l'impression est qu'elle était toute Irlandaise et qu'avec 3 /4 Ballons les AB ont frappé vite et vite ...
    Bauden n'a pas d'équivalent ce mec est très très fort
    Sur ce que j'ai vu hier notre chère EDF devra être beaucoup plus agressive en défense et très précise au pied , les Irlandais n'ont jamais véritablement approche la ligne d'essai AB et ils ont pourtant mis une intensité de très très haut calibre

    RépondreSupprimer
  63. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  64. Désolé, mais une équipe type B proposée par les australiens, on en veut bien. Entreprenante et bonne en défense. Plutôt une équipe A qu'une équipe C, où alors l'EDF n'est pas du tout à la hauteur. Ce que je ne crois pas. C'est sur que pour l'instant on boit que la moitié du verre. Par la suite, faut espérer qu'on tiendra le choc avec le verre plein. On attend une montée en gamme collective pour l'avenir. Il reste aussi à certains d'élever leur niveau. A voir sur la charnière type capable de prendre le jeu à son compte et accélérer les mouvements de jeu. Parenthèse, Parra bon au pied, n'a pas manqué son drop gagnant à la dernière minute... J'ai bien aimé la 3e ligne plus intéressante dans le jeu. Par contre, bernée défensivement sur la course de Foley, près du maul. Et avec un Barrett, trois 3e l. centre... Derrière Spedding/Dullin ? la question. Spedding garde une tendance à trop vouloir porter le ballon pour une différence qu'il ne fait pas. Même si son style, ses qualités sont là. Contre le petit gabarit de Dullin plus vif. En fait, faudra éviter de faire les moutons samdi prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Plutôt une équipe A qu'une équipe C, où alors l'EDF n'est pas du tout à la hauteur. Ce que je ne crois pas." ben si Sergio c'est pourtant l'affreuse vérité ! l'EDF n'est pas du tout à la hauteur d'ailleurs si tu regardes de près ceux qui sont à la hauteur ce sont nos "imports" - pas du tout péjoratif - Nakaitaci, Wakatanaka, Spedding, Atonio etc et encore avec les scories amenées par une trop grande fréquentation du Top14 . Sur la durée nos vedettes ne font pas illusion longtemps, et je ne dirai rien des buteurs par charité chrétienne, ce n'est pas être pessimiste, c'est être réaliste ! La révolution du rugby n'a pas eu lieu, regarde les Rosbifs : ils ont commencé le chantier bien avant la CDM et c'est seulement maintenant que les résultats arrivent et nous on voudrait que par la seule grâce de Saint Guy ce soit déjà fait ? ! Allons, allons ... Pour ce qui est des verres c'est encore pleins qu'on les préfère ici, donc à la vôtre !

      Supprimer
    2. Ben je suis quand même pas tout seul à dire que la vérité n'est pas si affreuse via quelques signes d'espérances, si je lis plus bas François ou Tautor. Même si tout ne peut évidemment pas changer après 2 matchs. L'EDF dansera peut être un jour la nouvelle danse de St Guy (une plus articulée). Difficile d'envisager un résultat devant les pirates Blacks et espérons pas une danse. Mais on fera les comptes après le tournoi. Bien qu'effectivement, il aurait mieux valu 1 drop gagnant hier soir... ou l'essai de Kurinadri refusé.

      Supprimer
    3. Garriguette, pour conforter ce que je dis sans verser dans un optimisme déraisonné.
      http://renvoiaux22.fr/WordPress3/pas-un-test-vraiment/

      Supprimer
    4. ... ou un buteur sachant buter :-) regarde les évaluations des joueurs de l'EDF et celles des Australiens à chaque poste; les Frenchies sont un voire deux crans en dessous . et ils ont noté sec ( Pocock jugé pas très en forme, hé ben qu'est-ce que ça serait dans le cas contraire ! )

      Supprimer
    5. Ce qui justifie bien qu'on n'a pas joué contre une équipe B (et avec Foley et pas Cooper) et malgré tout le résultat aurait pu être là... avec plus d'emprise en 1re mi temps et de réalisme en 2e.

      Supprimer
  65. Sommes nous des Îliens ?
    Vu l'ampleur des désastres enregistrés par les "iliens" en tests matchs, je crois en une réunification des 3 iles (Fidji, Samoa, Tonga) pour valoriser ce rugby d'adresse, de contact et de jeu qui fait le bonheur de diverses sélections nationales. Ils n'auront pas besoin de se vendre à l'étranger, pourront créer une franchise avec 3 provinces à condition de garder à l'esprit leurs traditions et de ne pas sombrer dans la cupidité comme dans le top 14. Il y va de la survie de ces pays qui pourront dès lors rudoyer avec les meilleurs de l'hémisphère sud. Nous aurions alors une grande nation îlienne, melting-pot du savoir vivre et du savoir-faire rugbystique du pacifique ce qui redonnerait un intérêt aux confrontations internationales.
    Pourquoi parler subitement des îliens ? Par respect pour ce peuple que l'on traite comme des "esclaves" de façon indigente politiquement parlant. Moins bien payés, moins bien considérés que beaucoup d'autres (exemple Nagusa à Montpellier, même s’il est revenu tardivement, de ne pas avoir son nom sur le maillot des 30 ans du club alors que c'est le meilleur marqueur et qu’il est présent depuis 6 ans), je pense particulièrement à Kunavore, Caucaunibuca, Temo partis dans l'oubli. Leur plus bel ambassadeur restera Jonah LOMU (Tongien par son grand-père, Samoan par sa grand-mère et Maori par son père) emblématique "All Blacks" s’il en fut un, symbole même du rugby ilien à mon sens. Quand je vois que nous ne savons pas aller puiser dans nos iles et comités (outre-mer y compris) pour construire et fédérer un avenir certain, que nous fermons outrageusement les yeux sur les Jiffs et Cies, que notre corne d’abondance du top 14, Pro D2 et fédérales reposent sur une importation massive, voir une colonisation massive d’étrangers aux mânes de chevaliers d’industrie peu scrupuleux de l’éthique du rugby et de ne pas être de la maison pour un grand nombre, je dis "ARRÊT". Que le "Coq" flotte sur tous les clochers de France et que l’église ou la mairie (pour les agnostiques, rire) soient au centre du village. N’ayons pas peur de nous dire que nous sommes affaiblis sportivement, gangrenés par l’argent, vérolés par l’égoïsme et la médiocrité et que le salut ne passera qu’en retroussant les manches, en produisant de la sueur et en montrant que le "Made in France" ou le fameux "French Flair" est un label Rouge, AOC, AOP, IGP, AB, ceux qui ont fait et écrit l’histoire de notre rugby.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressant Tautor, je crois qu'ils ont essayé de se regrouper ( les Pacific Islanders ) mais je ne crois pas que cela fonctionne bien ; toujours le même problème de pépettes de plus ni les NZ ni les Ausies ne veulent les intégrer dans leur championnat - sont pas assez compétitifs - et puis il faut bien le dire ce serait se priver d'un réservoir fabuleux . Je me demande d'ailleurs si nous sommes aussi vertueux que nous semblons le dire avec les Iliens, là encore le "statu quo" actuel est si commode ....
      (sur Wiki : "Les Pacific Islanders sont une sélection internationale de rugby à XV créé par la Pacific Islands Rugby Alliance (PIRA) en 2003, à partir des meilleurs éléments des cinq équipes nationales des Fidji, Samoa, Tonga, îles Cook et Niué. ")
      Mais je n'en sais pas plus .

      Supprimer
  66. C'est ce qu' à fait la Nouvelle Zélande ils ont réuni les 3 îles dans la leur (s) oui bon ça fait 4 mais bon on va pas chipoter et du coup c'est le Rugby qui flotte à tout les clochers du Pays ( pardon les écoles )
    Est ce qu'il y a de profonds désaccords sur le diagnostic porte sur notre Rugby , hormis les effets de style et le degré de virulence ? Je ne crois pas ..
    Saint Guy pas Saint Guy il faut bien qu'il y en ait qui s'y colle pendant que le Rugby français ne se réforme pas ou alors tout doucement mais alors vraiment doucement
    Tant qu'à faire je préfère que ce soit lui , il est reposant par rapport à ce que nous avons connu
    Et comme vous l'avez souligné plus haut me semble t il il y a du mieux , faudrait pas que les îliens , Speeding( qui nous a goinfrer deux belles opportunités ) nous fasse oublier Serin , Chat , Gourdon ( belle surprise ) la paire de Centre et les 2/3 jeunes en embuscade dont Baille
    On est la ou on est depuis 2007 , et dans le déni jusqu'en 2015 ... Alors effectivement pas de sauveur miracle mais du travail avec ce que le staff à sa disposition ! Qui ferait beaucoup mieux ?
    Le tournoi va être difficile on se déplace en Angleterre et en Irlande on peut se battre pour une troisième peut être et sûrement se dire que tant que le Rugby français n'aura pas fait sa mue on ne peut pas espérer beaucoup plus

    RépondreSupprimer
  67. J'allais oublie l'élection à la FFR , les histoires de billetterie arrivent à point nommé et je découvre que Mediapart s'intéresse au rugby
    Donc que se passera t il si Bernard Laporte est élu ?
    Changement de staff ?

    RépondreSupprimer
  68. Comment se fait ce que le même "Mr Bru" fut inexistant pendant 4 ans avec St André et qu'avec l'arrivée de son mentor il ressuscite ? Comme quoi Guy est l'incarnation même de la réussite sur la durée et qu'aujourd'hui, d'avoir su attendre 4 ans pour prendre les reines de l'EDF sera somme toute une victoire malgré la modicité actuelle des résultats. Il est temps de mettre dans le bain des jeunes pousses, regardez Baille, Cha et quelques autres, pour faire la promotion en amont au niveau des clubs, des comités, que la jeunesse a sa chance bien plus que quiconque. Tiens un autre qui refait surface c'est Servat au ST alors que Guy est parti ! Incroyable ces jeux de chaises ou chacun , du jour au lendemain, renaît de ses cendres pour le meilleur ! Espérons que la porte s'ouvre grand au jeunes très vite plus qu'à un establishment de VIP. A suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le dis tout net, Novès remontera dans mon estime quand on verra Iribaren en sélection surtout s'il continue à faire comme actuellement

      Supprimer
  69. Une jolie famille très unie est en train de déjeuner.
    La petite fille de 10 ans ne mange pas beaucoup, et elle garde le nez dans son assiette .... Elle a l'air de porter un lourd secret
    Au bout d'un moment, elle dit :
    - J'ai quelque chose à vous annoncer.
    Le silence se fait et tous écoutent :
    - Je ne suis plus vierge, et elle se met à pleurer.
    De nouveau un très long silence et puis ...
    Le père s'adresse à sa femme :
    - C'est de ta faute, toujours habillée et maquillée comme une pute, tu crois que tu es un exemple pour ta fille ? Toujours à te vautrer sur le canapé, les fesses à l'air .... C'est lamentable, c'est comme ça que les problèmes arrivent !
    À son tour, la femme s'adresse à son mari :
    - À gaspiller ta paie avec des pétasses qui viennent parfois te raccompagner jusque devant la maison, tu crois que tu es un exemple pour ta fille de 10 ans ?
    Et le père de continuer :
    - Et sa grande soeur, cette bonne à rien, avec son copain chevelu et drogué, toujours en train de se tripoter et de bécoter dans tous les coins de la maison, tu crois que c'est un exemple ?
    Et ça continue encore avec le grand-père .....
    La grand-mère prend sa petite fille par les épaules pour la consoler et lui demande :
    - Mais ma petite fille, comment cela est-il arrivé ?
    Et la petite de répondre en étouffant ses sanglots :
    - C'est le curé...
    La grand-mère, effondrée, à demi-asphyxiée ..... :
    - Co ... co ... comment ça le curé ? ? ?
    Et la petite fille qui répond :
    - Oui, c'est le curé ! Il a choisi une autre fille pour faire la Vierge dans la Crèche de Noël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂👍👍👍👌👌👌
      Une autre ! Une autre !

      Supprimer
  70. L'ingénieur dit à la petite fille :
    - Il paraît que les voyages passent beaucoup plus vite si on parle avec quelqu'un.
    La petite fille le regarde et dit :
    - D'accord, de quoi voulez-vous qu'on parle ?
    L' homme fanfaronne :
    - Et si on parlait de physique nucléaire ?
    La petite fille lui répond :
    - D'accord, mais avant, écoutez-moi bien. Un chevreuil, une vache et un cheval mangent tous de l'herbe. Pourtant le chevreuil fait des petites crottes, la vache fait des bouses plates et le cheval de grosses boules. Comment expliquez-vous cela ?
    L'ingénieur pantois, réfléchit un instant puis doit avouer :
    - Ma foi, je ne saurais l'expliquer.
    Alors, maline, la petite fille lui dit :
    - Comment voulez-vous que je vous explique la physique nucléaire si vous ne maîtrisez même pas un petit problème de merde ?!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😂😂😂😂👏👏👏👏🍻🍻🍻🍻

      Supprimer
  71. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  72. Nous sommes passés d'une thèse DESS de physique ovale aux (jolies) blagues de comptoir. Il est temps de fermer le club-house, non ? Qui conduit pour rentrer ?
    Perso, j'ai beaucoup aimé le jeu australien, les tours de passe-passe all blacks en toute fin de match et le plan tactique irlandais, ainsi que la victoire italienne (elle, je ne l'ai pas vu, zéro image) sur les Boks. Et que dire des Japonais qui perdent d'un drop ? Et des Ecossais qui gagnent d'un but ? Gros bilan à faire fin novembre, non ?
    A plus

    RépondreSupprimer
  73. Rendez-vous à minuit pour la suite... En noir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacré programme... le drapeau noir flotte sur le marmite !

      Supprimer
    2. Moi je préfère "la chute du Faucon noir" une histoire d'hommes
      https://www.youtube.com/watch?v=64_Quq_B2qc

      Supprimer
    3. moi c'est la petite robe noire, une histoire de femmes https://www.youtube.com/watch?v=LFGiPrbDiJg

      Supprimer
  74. Non ... plébiscite pour cette nouvelle jeunesse Baille Cha Ituria .... gardes le noir pour le bouquet de fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le noir pailleté c'est bien pour le réveillon, avec un long nuage de blanc !!! Je te laisse le choix.

      Supprimer
  75. Bien d'accord il sera bien temps de broyer du noir !
    J'ai lu beaucoup de réactions positives d'anciens joueurs pourtant prompt à envoyer du lourd
    Pour autant ils n'occultent pas ce qui doit être fondamentalement amélioré , c'est bien de regarder les lumières qui éclairent un peu l'horizon
    Alors oui ces jeunes pour ceux que l'on a pas encore vu a " balles réelles " ou qui nous montrent de belles choses pendant 15' . Quels risques prend on a les aguerrir pendant 60' contre ce qui se fait de mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien bien au contraire un modèle d'exemple pour les autres 😉

      Supprimer
  76. Cette histoire d'education, bof, à voir, fût un temps pas si lointain ou les p'tits gars de Mont de Marsan ou de Jolimont donnaient la leçon à ceux de Cambridge , hein, cherchons ailleurs les raisons de notre pauvreté actuelle.
    Après, quitte à facher le patron de Fagot , à moitié plein, le verre, bien-sûr
    Une pénalité devant, un peu plus de patience sur la derniere action et on en parle plus.
    Cette equipe tâche de retrouver un fonds de jeu, de relever le défi du rythme contre ce qui se fait de mieux ou presque, avec des garçons qui jouent toute l' année à autre chose, vous attendez quoi, un miracle?
    On l'as déjà évoqué, 'Guitou n'est pas Bernadette, mais on se fait moins yech,et au moins, on n'est plus sparring partner c'est déjà ça!
    Allez France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cheika a fait venir 10 joueurs entre 2 matchs époustouflant risque caculé qui a montré le vivier de haut niveau qui existe ...nous en sommes loin hélas mouillons nous ...changeons la donne et les habitudes de pantouflard ☺

      Supprimer
    2. J'ai des U16 et U17 de tres bonne facture ...

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  77. Harris interactive : F 30 J 30 S 20 / opinion Way : F 30 J 30 S 25 / odoxa : F 31-35 J 29-33 S 23-27
    Comme quoi tout est verrouillé dans l'info ... resultats connus depuis 19h des états majors ! enfumage ça continue

    RépondreSupprimer